Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 [EVENT] Dénouement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ar'Okai
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 43
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: [EVENT] Dénouement   Ven 27 Nov 2015, 18:48



    Il faisait atrocement froid, ce matin-là.
    Durant la nuit, il avait un peu neigé. Les flocons, minuscules et incroyablement légers, avaient fondu avant même de toucher le sol. Lorsque les premiers rayons diurnes avaient diffusé leur pâle lumière sur la forêt, les plantes étaient recouvertes de givres, et très peu d’oiseaux chantaient. Le silence était épais, mais étrangement calme. Tout semblait serein. Quelques petits rongeurs téméraires osaient pointer leur nez dehors, à la recherche de graines. Un écureuil courrait de branches en branches, rempli d’énergie par ce froid vif et piquant qui donnait l’impression de boire l’air. Dans un bruissement, une biche, accompagnée de son petit, émergèrent à découvert et balayèrent les environs d’un regard prudent, avant de s’élancer aussitôt au grand galop, les yeux arrondis par la peur.

    Entre les arbres surgirent deux silhouettes, d’un seul geste, d’un seul mouvement, comme s’ils n’avaient été qu’un. D’un côté, il y en avait une relativement courte sur pattes, mais robuste, musculeuse, à la crinière blanche hérissée. Son visage assombrit et émacié était couvert de cicatrices, et son corps parsemé de blessures très fraîches, qui étaient encore loin de cicatriser. Ses souffrances rendaient ses mouvements saccadés et raides, mais elle parvenait à suivre l’allure de son compagnon, sans se plaindre, malgré sa peine évidente. L’autre, le mâle, était plus grand, mais aussi plus mince. Il avait une allure étrangement faiblarde, de par son aspect élancé presque maigre. Pour autant, sa puissance était indéniable. Sous sa peau fine et pelée, on voyait des muscles noueux rouler. Au bout de ses pattes, de puissantes griffes acérées foulaient la terre. Lorsqu’il retroussait légèrement les babines sous l’effort de sa course, on devinait des crocs jaunis redoutables. A première vue, certes, il ne paraissait pas effrayant. Mais un œil averti aurait tout de suite remarqué qu’il ne s’agissait pas d’un adversaire ordinaire : ne jamais, jamais se fier aux apparences.

    Autour de son poitrail était accroché un accessoire assez peu commun : des chaines, rouillées qui crissaient sous le moindre de ses mouvements, et qui se prolongeait à quelques mètres derrière lui. Au bout de la chaine se trouvait un troisième individu, qui redoublait de vigueur pour essayer de ralentir son belluaire et se dépêtrer de ses liens – en vain. Son pelage gris sombre était hirsute, sale, et souillé par endroits par ce qui ressemblait bel et bien à du sang. Son regard émeraude était saturé par la peur et le besoin désespéré de fuir, de mettre le plus possible de distance entre lui et les deux autres. Il avait essayé, des heures durant, mais n’y était jamais parvenu. Lorsqu’il tira de nouveau sur ses chaines comme un forcené, le grand mâle décharné eut un rire sec. Il jeta un coup d’œil cruel par-dessus son épaule et le dévisagea jusqu’à ce qu’il arrête de bouger et s’immobilise, la tête inclinée vers ses pattes boueuses.

    - Nous y sommes presque, lâcha la femelle.

    Le mâle l’observa un bref instant, puis se tourna à nouveau vers son prisonnier. Il l’apostropha d’un bref aboiement, mais il ne leva pas la tête. Alors, il se précipita vers lui, bloquant la chaine entre ses crocs pour l’empêcher de reculer, et attrapa sa mâchoire inférieure entre ses pattes pour l’obliger à redresser la tête et l’observer dans le blanc des yeux.

    - Tu ferais mieux de prier pour que l’ordure qui te sert de père n’ait pas tué notre amie. Autrement, ajouta-t-il alors que ses griffes pénétraient dans la peau du mâle, je crains que ton destin ne prenne un tournant encore plus … Obscur.


    Il sourit. Le même sourire s’accrocha aux lèvres de la femelle alors qu’elle se rapprochait de lui pour se frotter brièvement contre son flanc. Il se tourna vers elle et déposa une grande lèche sur le sommet de son crâne.

    - Continuons, fit-elle en faisant glisser ses yeux sur leur victime. Il me tarde de les revoir, tous.

    Le mâle acquiesça, et lui emboita le pas en tirant comme une brute sur les liens, faisant trébucher le mâle qui fut pendant un bref instant trainé au sol jusqu’à ce qu’il parvienne à se remettre sur ses pattes. Ils avalèrent la distance qui les séparait de leur but en un peu moins d’une heure. Dès qu’ils franchirent l’orée des bois, une fine pluie se mit à tomber. L’eau se déposait sur leurs pelages et les rendait brillants. De multiples petits ruisseaux sinuaient entre les troncs et se rejoignaient en une rivière, un peu plus loin. C’était un bel endroit. Un rictus perfide tordit le visage du loup. Quelle ironie qu’un monstre comme Yurai ne dispose d’un aussi beau domaine. La rivière se déversait en une cascade magnifique entre des roches parsemées de plantes vertes et de fleurs. Tout autour d’eux, ce n’était que beauté pure, sans excès, tout au naturel. En chemin, il prit grand plaisir à piétiner ce qui se trouvait sur son chemin, aussi bas que cela pouvait paraître – ça lui faisait du bien de lui nuire, même si cela ne l’atteignait sûrement pas.

    Il sentait sa présence, pourtant. Partout autour de lui. Il avait l’impression qu’elle rôdait autour d’eux et essayait de l’atteindre, mais il était hors de sa portée. Car il ne lui était pas soumis, ne lui prêtait aucune allégeance. Mieux : il se sentait supérieur à elle. Elle ne pouvait pas le toucher, encore moins le contrôler, car elle n'avait aucune valeur. C’était tout comme si elle n’existait pas. Il s’approcha du bord de l’eau et fixa la cascade un long moment. La femelle le rejoignit et son épaule effleura la sienne.

    - C’est ici.

    Le mâle raccourcit les liens pour amener son prisonnier entre eux. Il ne quittait pas la cascade des yeux.

    - Tu as intérêt à suivre le mouvement, cracha la femelle. Car tout ce que tu réussirais à faire, ce serait de nous faire perdre du temps. Et pour une minute de perdue, je te couperai un membre à chaque fois, en commençant par tes attributs.

    Elle ponctua ses paroles d’un claquement de mâchoire tout près de l’œil du mâle, et se prépara à sauter.

    - Maintenant, gronda le mâle.

    Ils tirèrent tous les deux sur la chaine pour obliger leur captif à sauter, et entèrent en collision avec le mur d’eau, avant de se retrouver à l’abri de la grotte cachée. C’était Edan qui avait trouvé cet endroit. Ils l’avaient tous cherché, mais lui seul avait finalement réussi à le dénicher. La rage obscurcit son esprit au souvenir de son acolyte tombé au champ d’honneur. Mais bientôt, il serait vengé. En fait, il était fort possible que ce soit déjà le cas. Il se dirigea vers la fontaine et y fixa les chaines, les ôtant de son propre poitrail pour les enrouler autour de celles de la statue de Yurai. Il les serra un maximum, si bien que la victime parvenait à peine à respirer, et était incapable de bouger, baignant dans les eaux soi-disant sacrées du temple. Rengar s’ébroua vigoureusement et se tourna vers sa belle, qu’il dévisagea d’un air sulfureux, avant de coller son poitrail contre le sien et de lui lécher le museau. Elle l’imita et enfouit sa tête contre son poitrail un bref instant, avant de reculer lorsqu’un grondement sonore s’éleva derrière eux. D’instinct, ils braquèrent leurs regards sur le captif, mais lui aussi s’était tourné, scrutant les recoins d’ombres du Temple d’un air anxieux. Une louve beige aux cheveux noirs noués en chignon s’extirpa de l’obscurité et claudiqua jusqu’à eux, la tête rentrée dans les épaules. Elle braquait sur l’autre femelle un regard assassin, en venant se poster aux côtés de Rengar pour brièvement coller son corps contre le sien. L’autre femelle ne broncha pas, mais lui rendit un regard égal. Le grand mâle rit doucement et frotta sa joue contre la sienne.

    - Margarett. Je ne pensais pas que tu arriverais avant nous.

    Le regard du prisonnier s’arrondit de stupeur.

    - Je suis ici chez moi, déclara-t-elle simplement en s’écartant de lui.

    Il acquiesça et s’avança vers l’entrée. Chacune des deux femelles se positionna à un côté de l’entrée du temple. Elles s’assirent, se jaugèrent un bref instant du regard, puis Margarett marmonna entre ses mâchoires serrées :

    - Ils sont prêts. Au besoin. Et tout a été préparé comme tu l'as ordonné, à l'intérieur.

    Le mâle acquiesça de nouveau, puis tourna la tête vers la caverne, dardant sur la fontaine un regard impatient. Il se campa devant l’entrée et dressa la queue. Ce fut le silence. Puis ils rejetèrent tous la tête en arrière d’un seul mouvement, et hurlèrent à gorge déployée. Longtemps, et avec force, jusqu’à ce que le chant ne se répercute aux quatre coins de l’île.

    Alors, les rongeurs se précipitèrent dans leurs terriers. Les oiseaux cessèrent de chanter, et déployèrent leurs ailes pour s’enfuir dans le plus grand désordre, dans un ballet de brindilles et de plumes. Tout l’archipel se figea de terreur sous le chant macabre en provenance du temple de Yurai, espérant que le silence ne reprenne ses droits.

    Mais le chant ne s’arrêtait pas. Il ricochait contre les parois rocheuses des montagnes, s’insinuait dans les forêts et balayait les plaines. Il ne connaîtrait de fin que lorsque les appelés se trouveraient devant eux – pas avant.

    Déroulement du Sujet:
     


Revenir en haut Aller en bas
Innuendo
». Gluant
». Gluant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4026
» Age : 20
» PUF : Innuendo
» Date d'inscription : 15/06/2010

» Feuille de perso'
» Points: 475

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Dim 29 Nov 2015, 01:18

    Rarement Suète avait eu l'occasion d'entendre quelque chose d'aussi macabre.
    A vrai dire, la dernière occasion qui lui avait tiré un tel frisson, c'était ce fameux matin où, au réveil, ils avaient eu la désagréable surprise de découvrir le dolmen décoré avec des cadavres éborgnés - si elle avait su à quel point cela pouvait être prémonitoire - et ainsi, l'origine de ce chant funèbre qui perçait le ciel ne faisait aucun doute. Enfin, les derniers Precursors sortaient de leur tanière, se révélant au grand jour à leurs congénères. Si elle n'en avait aucune certitude, un effroyable pressentiment la gagnait peu à peu, ce pressentiment purement animal, ce phénomène inexplicable qui fait que les chiens hurlent à la mort la veille d'un séisme, lui faisait redouter le pire. Après les embuscades dans la Mine, le massacre de louveteaux, les tortures, les menaces et les provocations, que leur voulaient-ils encore ?

    Presque docilement, Suète suivit le chant, en cherchant la source, traversant les contrées et les régions jusqu'à son origine. Elle s'orientait grâce au vent qui lui portait les macabres notes de musiques, comme un présent empoisonné, comme la dernière cigarette que l'on propose au condamné, comme si ce petit réconfort permettait d'éloigner la sentence inévitable. A mesure qu'elle se rapprochait, le chant devenait plus fort et, avec lui, augmentait cette angoisse de voir ce qu'ils leur avaient préparé. Que se passait-il ? Pourquoi les Precursors décidaient-ils, maintenant, de sortir de leur cachette ? Ils étaient clairement en infériorité numérique : trois des leurs étaient morts, une quatrième était prisonnière, et si la plus coriace était parvenue à s'enfuir, il ne restait que deux Precursors - à moins qu'il n'eussent été beaucoup plus nombreux dès le début ? - encore en vie.

    Deux Precursors pas suffisamment cons pour les provoquer, et il était peu probable, après l'obstination mise à se défendre, qu'ils décident de se rendre.

    La Forêt Pluviale. Ici, le cri était plus fort que jamais, plus puissant, et la direction se précisait. La cascade, là-bas, derrière laquelle se dressait la fontaine de Yurai, semblait être le centre, l’œil du cyclone, l'origine de tout cela. Ils étaient ici.

    Suète passa la cascade, le cœur battant la chamade.
    La fontaine se découpait dans l'obscurité, brillant étrangement d'une lueur violine. Quelque chose semblait en briser l'harmonie, comme si elle était déformée, boursouflée, mais la guerrière rouge ne parvint pas tout de suite à en déterminer la cause. Ce qui retint son attention, ce fut plutôt les trois - trois ? - silhouettes tendues vers le ciel, qui chantaient de concert la mélopée sombre qui l'avait menée ici : le chef, long et fin, celle qui était venue aux révélations de Valka, et une troisième silhouette, étrangement familière. Une silhouette qui appartenait à des visions de son passé, de leur passé. Une silhouette qui se dressait, fière, à la droite de Raw, qui attaquait vaillamment un ours géant, une silhouette pour qui elle avait toujours ressenti un profond respect, avant qu'elle ne disparaisse purement et simplement dans la nature.
    Margarett.

    Suète voulut ouvrir la gueule, prononcer un mot, mais fut interrompue par une sorte de mouvement, de modification du côté de la statue. Habitués à l'obscurité, ses yeux parvenaient désormais à distinguer la silhouette qui se découpait sur la statue, une silhouette affreusement familière qui lui faisait brusquement comprendre pourquoi les Precursors avaient décidé de se montrer au grand jour.
    La silhouette, c'était un loup.

    Ils avaient un otage.
    Sans émotions et avec le calme et la froideur de la glace, Suète pris la parole.

    — Que voulez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Aeva
». Gluant
». Gluant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4183
» Age : 23
» PUF : Aeva, Susu.
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages :  
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
Discord → #Aeva4839
Skype → susu-smiles
Qui suis-je ?
RPez avec eux !
Qui sont-ils ?
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯

⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
12 janvier
Ozgan 6 ans.
Solitaire ⚪ Abruti pro'.
Célibataire. Sans pouvoir.
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
13 janvier
Boîte à clou 3 ans.
Etelkrus Croquemort.
Célibataire. Remplit des trucs.
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
Manahau · PNJ

» Feuille de perso'
» Points: 5092

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Dim 29 Nov 2015, 15:26




♚ ιℓℓα


L'aube d'un nouveau jour se levait.
Enfin, pas vraiment puis-ce que la nuit n'était pas encore passée.
Illa en se réveillant des soins de son oeil, avait eu une sensation pesante au fond de l'estomac. Était-ce de l'anxiété ? Non. De l'angoisse ou un stress quelconque ? Non plus. Plus elle avait questionné ce qui avait fait son bonhomme de chemin dans ses entrailles plus la femelle avait su que c'était quelque chose de l'ordre du pressentiment. Elle avait eu la dernière fois ce genre de boule quand elle avait rejoint Caïn plus tôt dans la journée. Alors son sang n'avait fait qu'un tour, elle s'était levée d'un bond pour sortir du squat, s'extirpant du post de soin. Mais rien chez les Brethens, même Sigrid était toujours là. Rien de grave donc, visiblement tous étaient en paix.
Mais bientôt, un hurlement.
Faible, au début, elle l'avait entendu et son cœur avait bondit dans sa poitrine. Une sueur froide avait parcourue son échine et avait fait scintiller l’œil survivant de son visage. Ce déclic, ce choc et ce sentiment coriace s'étaient avérés vrai et confirmés. Illa n'avait pas demandé son reste et s'était précipitée dehors en galopant malgré les blessures cicatrisantes de son corps et la fatigue encore ambiante de celui-ci. Elle avait vu la grande rouge, Suète, aller automatiquement vers la source du bruit. Sans accord, sans demande, elle l'avait suivit. Elle faisait confiance à la membre du conseil pour savoir que sa présence ne la dérangerait pas et qu'elle ne l'empêcherait pas de venir non plus. Illa avait des comptes à rendre et elle aussi savait qui avait lancé cet appel funeste. Krilla lui devait un œil, et une patte à Caïn. Mais surtout elle avait bel et bien entendu une voix de mâle dans cet assemblée. Rengar serait donc au rendez-vous.
Illa était prête à se battre à nouveau ou à user de stratégies.
Elle pensa bien que Suète aussi.

Dans le froid de l'automne déclinant, Illa était arrivée.
À la suite de sa chef et consœur de meute, Illa avait posé l’œil sur la situation. La borgne avait vu les trois silhouettes, à l'instar de l'autre Brethen elle aussi avait reconnue Margarett, Krilla aussi était là et elle semblait encore couturée de blessures, elle n'avait pas reçue de soins. Illa baissa immédiatement les oreilles par réflexe, mais elle se raisonna tout aussi vite : elle ne pouvait pas se laisser dépasser par ses émotions maintenant. L'heure était aux menaces des Précursors, visiblement.
Illa avait aussi happé dans son regard unique la silhouette du louveteau.
Une masse grise, foncée, aux yeux verts très brillants. Un jeune loup qui, elle l'avait entendu, ils auraient sans doutes tué. Mais le fils des Alphas visiblement n'était pas mort et avait servit d'otage secret. Désormais attaché tel jésus, il ferait office probablement de monnaie d'échange, de point de pression. Le pire, c'est qu'Illa savait que cela fonctionnerait sur Tequeela et Raw. Les parents de cet enfants ne pourraient pas voir leur fils souffrir et elle le comprenait d'avance. Ils avaient bien réussit leur coup mais eux aussi avaient un otage. Mais sans doutes échangeraient-ils Sigrid contre le loupiot des Séides pour retourner faire les quatre cents coups tous les trois. Illa sentait une déception grandissante et une inquiétude la saisir, ainsi qu'une colère sourde et froide tapisser le fond de son esprit. Ils ne reculaient devant rien, alors peut-être qu'eux aussi ne devraient reculer devant rien pour les bloquer ?

Mais torturer Sigrid devant eux serait la signature de la mort du loupiot.
Sauver le jeune serait une tache très, très délicate et Illa en prenait conscience, elle n'avait pas de plan contre cela. Mais il allait falloir en trouver un, et ce très vite sous peine de voir les Séides leur en vouloir à nouveau et rejeter la faute de la mort de leur enfant sur eux. Puis-ce que c'était les Brethens qui détenaient la Précursor aux cheveux roux. Elle serra les dents, elle s'approcha de Suète. La Conseillère qui d'ailleurs, posa la question fatidique.

Que voulez-vous ?

Illa garda les oreilles collées contre son échines.
Elle doutait. Devraient-ils amener Sigrid ou la garder loin d'eux et les forcer à bouger pour mieux les prendre à revers ? Là, ils étaient dans un cul de sac, dans la grotte cachée sous la cascade. Le temple de Yurai était normalement sacré mais ce qui l'inquiétait c'était surtout qu'ils étaient à nouveau dans un endroit clos. Ils avaient choisis sciemment ce coin, elle le savait. Pourquoi ?
Elle se creusait la tête en recherche de réponses.
Elle ne savait pas, mais elle était sûre qu'ils préparaient autre chose.
Ils devaient avoir une autre paire de carte dans leur manche, un simple otage n'était pas suffisant.

Elle s'adressa donc à Suète en lui murmurant à l'oreille, impassible mais discrète. Il fallait qu'elle lui fasse part de son inquiétude quant à ce fait.

Ils doivent préparer autre chose en plus de l'otage, j'en suis presque sûre. J'ai ce pressentiment. fit-elle donc tout bas, avant de s'éloigner d'un petit pied pour se placer au côté de la louve rouge.

Il valait mieux être prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Elle
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 864
» Age : 23
» PUF : Elle
» Date d'inscription : 17/04/2015

» Feuille de perso'
» Points: 155

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Dim 29 Nov 2015, 16:41

Khal se remettait rapidement. Il avait toujours été prompt à guérir et, de plus, ses blessures n'étaient pas aussi sérieuses que celles d'autres loups. Il n'y avait que sa commition qui l'avait inquiété, mais les effets avaient fini par s'effacer. Il n'avait plus mal au crâne, il parlait à nouveau normalement et les envies de vomir avaient disparu. Bref, il allait assez bien. On voyait sur son corps musclé les marques de griffes de Sigrid qui étaient en bonne voie de guérison; déjà, elles ne le faisaient plus souffrir. Cela aidait, aussi, qu'il ait une motivation à guérir.

Sekmêt.
Il voulait être à même de la protéger, de la soutenir. Elle était encore faible à cause des blessures qu'il lui avait infligées. Il fallait qu'il soit fort pour elle. C'était la moindre des choses à faire, vu ce qu'il lui avait fait.

Sigrid.
Elle était sa prisonnière. Sa responsabilité. Il devait être à même de la protéger - afin d'empêcher qu'un loup s'emporte et la tue avant qu'elle ne livre toutes les informations possibles - et afin de l'empêcher de s'enfuir.

Alors il faisait attention. Il prenait garde à ne pas rouvrir les griffures, à ce qu'elles ne s'infectent pas. Bref, il avait pris du mieux. Il veillait tous les jours sur la prisonnière, comme elle était de sa responsabilité. Il s'assurait que les interrogatoires se passent sans anicroches, évitant autant que possible de l'interroger lui-même. Il avait bien trop envie de tuer cette sale garce. C'était là qu'il était, d'ailleurs, à surveiller Sigrid, quand le hurlement s'est fait entendre. La Khal avait longtemps hésité. Il savait que les siens iraient voir ce que les Precursors survivant voulaient. Mais il ne pouvait pas laisser Sigrid toute seule. Et s'ils n'attendaient que ça ? On ne lui pardonnerai pas si elle s'échappait parce qu'il avait agit comme un con.

Alors le grand loup sable poussa un hurlement à son tour, l'incertitude et l'inquiétude faisant vibrer sa voix. Devait-il venir ? Devait-il amener la prisonnière ? Devait-il s'attendre à une attaque ?
Revenir en haut Aller en bas
Lei
». Indispensable
». Indispensable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4764
» Age : 22
» PUF : Lezeis
» Date d'inscription : 20/06/2010
» Personnages :

    Ieno
    Mort avant ses 6 ans



» Feuille de perso'
» Points: 310

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Dim 29 Nov 2015, 17:54

    Il y avait cette atmosphère pesante, ces blessés, l'odeur du sang, les blessures fraîches, les gémissements, la haine, les larmes.

    Comme si cela ne suffisait pas, il y eut ce hurlement sinistre et les cris des oiseaux paniqués qui s'envolaient vers on ne sait où. Quelques loups quittèrent le Squat, la mine soucieuse, et d'un pas décidé, ils avancèrent vers la forêt pluviale. L'endroit d'où venait l'appel.

    Ska les y suivit, sans savoir pourquoi.
    Les derniers événements l'avaient beaucoup marqué et si il y avait bien un spectacle qu'il ne souhaitait plus jamais revoir, c'était bien la mort d'un congénère. Un loup sombre, l'expression paniquée, acculé dans un coin de la mines, une masse carmin se jetant sur lui pour le mettre en pièces. Et pourtant, il marchait sans réfléchir à la suite de l'auteure de ce massacre sanglant, le regard vide tout autant que son esprit. Malgré le doute qui l'assaillait, il se trouvait mieux en plein air qu'enfermé dans le Squat à entendre les lamentations des blessés.
    Et il espérait silencieusement que cet appel signerait la fin de tout acte de barbarie. Que les Precursors comprendraient que leur chute était imminente et se replieraient. Mais ça, il avait beau le souhaiter, il n'y croyait cependant pas.

    Ils arrivèrent près de la cascade et l'ambiance fut encore plus tendue.
    S'y trouvait trois loups, trois anonymes. Et derrière eux, maintenu par de lourdes chaines, un loup sombre plus jeune que lui de quelques années. Un otage.
    Ska déglutit péniblement : Cet otage, ça aurait pu être n'importe qui. Mais non. Les Precursors n'étaient pas stupides et n'avaient pas choisi leur proie au hasard. Ce gosse, c'était le gamin du couple Alpha Séide. Autrement dit, un formidable moyen de faire pression sur eux. Pression plus importante du fait qu'ils aient, quelques semaines plus tôt, tué le frère de ce gamin là. Pauvres parents.

    ─ Que voulez-vous ?

    Il se posait justement la question.
    Khal et Illa avaient attrapé l'une de leurs camarades dans le but de l'interroger. Peut-être souhaitaient-ils la récupérer. Et si ce n'était pas la seule raison, il était bien curieux d'avoir la réponse à la question posée par Suète. Illa glissa quelques mots à l'oreille de la femelle sans qu'il puisse les entendre.
    Oubliant la crainte que lui inspirait la grande rouge désormais, il se glissa silencieusement à ses côtés. C'est à ce moment là que retentit un nouveau cri. Chez eux, cette fois.

    ▬ Que devons nous faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Crolutin
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7203
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Dim 29 Nov 2015, 19:07

Sans perdre de temps, l'Alpha femelle avait suivit cette voix. Le chemin avait été long, et des crampes irradiaient dans ses pattes avant jusqu'aux épaules. Utilisation abbusive de son pouvoir de sécrétion venimeuse, combats, et courses à pattes n'y étaient pas pour peu. La tête basse et les oreilles plaquées contre le crâne, la louve au pelage anthracite s'arrêtait régulièrement, écoutait et corrigeait sa trajectoire. Sa longue natte enroulée autour du cou afin de ne pas être gêner en courant. Elle ne se retourna pas une seule fois, comptant sur l'obéissance de Valka pour la suivre sans broncher. Elle savait aussi que nombreux loups répondraient à l'appel et que Raw enverrait quelques soldats en plus pour les soutenir au besoin. Tequeela ne s'inquiètait pas. Elle sentait juste monter en elle cette rage d'en découdre, de venger son bébé, et de terminer cette pseudo-guerre qui faisait couler trop de sang. Finalement, elle parvint devant une chute d'eau où se trouvait déjà un beau petit comité. Suète, Ska, Illa pour les Brethens déjà présents. Margarett et Krilla, portant encore les traces sanglantes de leur joute pour les sbires et évidemment, Rengar. Mais en observant Rengar, le poil gonflé et la queue haute, Tequeela perdit patte quelques secondes.

Car derrière Rengar, enchaîné, complètement entravé à même la statue de la déesse Corneille, coincé dans le bassin, macérant dans l'eau, la silhouette épuisée et mal en point de Leemoncello interpella toute son attention. Les prunelles bleu pâles de la Meneuse des Séides s'écarquillèrent. Elle vit le regard à la fois honteux et appeuré de son fils. Elle sentit sa détresse comme seule une mère peut le faire. Tequeela avança jusqu'à dépassée ses congénères Brethens, menaçante, un grondement roulant dans la gorge, son regard mauvais semblant vouloir foudroyer sur place les Precursors.

« Rends-moi mon fils. »

C'était un ordre, d'une voix étrangement calme, froide et basse. Seul Rengar comptait. Margarett et Krilla n'étaient que des subalternes, des sous-fifres, des pétasses inutiles. Tout le corps de la femelle cependant suintait la fureur. Oreille et queue dressée, le poil hérissée, l'échine ayant doublé de volume, le torse bombée et le port princier. Tequeela semblait risquer d'exploser à toute moment. La tension dégagée par l'Alpha au glowstick bleu était palpable. Elle ne permettrait pas que l'on fasse du mâl à son fils. Son dernier fils. Ils allaient payer de s'en être pris à lui. Mais comment ? Comment Leemoncello avait pu tomber entre leurs crocs ? Et surtout, quand ? C'était devenu un bon soldat, même inexpérimenté et âgé de bientôt deux ans, elle le concevait comme un soldat capable. Fireheart avait été son mentor après tout. Voir le sang sur le pelage sombre de Leemoncello la saisit. Elle retenait difficilement son envie irréprécible de se jeter sur eux, de les mettre en pièce pour aller récupérer son fils. Tequeela quitta Rengar des yeux, pour lancer un regard de réconfort à son enfant. Maman est là. Maman va te sortir de là. La descendante de l'Araignée fit un pas de plus et s'arrêta.

A nouveau, elle jaugea le chef des Precursors. Si elle avait effectivement réfléchit à ses paroles auparavant, le voir agir ainsi sur son fils coupait net tout autre type de réflexion. L'instinct conservateur et protecteur de la mère pour son bébé était plus fort que la raison.


Dernière édition par Croket le Lun 30 Nov 2015, 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Lun 30 Nov 2015, 11:57


    Lorsque Valka était arrivée au Creux aux Loups, elle n'avait vu que des blessés. Tous les soigneurs s'étaient réunis pour essayer de panser les plaies reçues au cours de l'affrontement contre les Precursor, et le spectacle était réellement déchirant. Caïn surtout, était très gravement blessé. Elle avait proposé son aide pour aider les convalescents, mais le sort en avait décidé autrement. Tequeela l'avait très rapidement rejointe et lui avait ordonné de la suivre. Elle avait donné des ordres à tout le monde, froide, pragmatique, mais incroyablement efficace. Puis elle avait prit la direction du sud, et sa Gamma l'avait suivie.

    Elle avait jeté un seul regard en arrière, alors que les hurlements retentissaient partout autour d'eux, s'arrachant péniblement à cette vision d'horreur, et à celle de sa fille aux chevets de Romance, du sang sur les pattes.

    Elles avaient voyagé très rapidement. Valka avait activé son pouvoir pour les propulser encore plus vite grâce à un souffle de vent bénéfique, et l'avait éteint dès qu'elles eurent passé l'orée de la Forêt Pluviale. Son coeur se serra, et une peur sans nom lui lacéra l'esprit. Son glowstick vibra avant de perdre en puissance lumineuse. Les Precursor étaient à la fontaine de Yurai : sa déesse. Elle jeta un terrible regard à Tequeela, et ensemble, elles galopèrent jusqu'à la grotte cachée. Plusieurs loups y étaient déjà - que des visages connus. Au milieu, Rengar, accompagné de Krilla et Margarett. Valka resta aux côtés de son Alpha, l'animosité respirant par chacune des pores de sa peau. Les oreilles de la louve étaient orientées vers l'arrière et même si elle essayait de se montrer la plus diplomate, elle ne pouvait empêcher son pelage de se dresser sur son échine.

    Son regard glissa ensuite sur le captif, et à nouveau, son coeur eut un raté. C'était le fils de Tequeela. N'avait-elle donc pas perdu assez au cours de cette guerre ? Elle serra les mâchoires et laissa son Alpha parler, et posa son regard sur le chef Precursor.

    Il était plus que temps pour lui d'exprimer ses désirs, qu'ils en finissent une bonne fois pour toutes.
Revenir en haut Aller en bas
Ar'Okai
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 43
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Lun 30 Nov 2015, 15:39


    Ils ne cessèrent de chanter que lorsque les premiers bruits de pas s'élevèrent, à quelques mètres de l'entrée de la grotte. La première louve à arriver sur les lieux fut la géante rouge du clan Brethen. Les babines de Rengar frémirent. Elle portait sur elle de nombreuses traces de la guerre, autant dans sa chair que dans son regard. Le chef Precursor la détailla sans laisser poindre la moindre émotion, mais son instinct bataillait. Avait-elle tué l'un des siens ? Probable. Il n'eut pas le temps d'étudier la question plus avant, qu'une autre Brethen arrivait juste derrière. La princesse aux cheveux immaculés, qui se croyait intimidante avec ses oreilles plaquées contre son crâne. Là, il ne put s'empêcher de sourire, et de très rapidement l'ignorer. Les femelles pouvaient se battre, et même faire de valeureux chefs - l'ourse au pelage de sang en était la preuve. Mais tout le monde n'en était pas là.

    Il fut tiré de sa moqueuse contemplation par un hurlement. Il fronça les sourcils. Ca n'était pas l'un des siens. Quelques secondes plus tard, un nouveau Brethen - décidément ! - pénétra à l'intérieur, une autre figure d'autorité, d'ailleurs. Avec un grand sourire narquois, Rengar constata qu'il avait été privé de son seul œil valide. Il se tourna vers Krilla et la bénit d'un regard satisfait. Il posa à nouveau son regard sur lui. Pauvre créature. Et les Brethen le conservait comme chef ? Mais à quoi pouvait-il donc leur servir ? Pouvait-il vraiment les protéger ? Faire quoique ce soit d'autre que de commander l'exécution froide, pure et simple de leurs ennemis ? Honnêtement, il en doutait. Décidément, le fonctionnement de ses meutes le dépassait réellement.

    Enfin arriva une Séide. Et pas n'importe laquelle : LA Séide. Celle qu'il attendait plus que tout au monde. Elle était suivie de très près par la Zélote qu'ils avaient surveillé, et à qui ils avaient dérobé des documents, peu avant de faire irruption dans la vie des meutes. Elle ne dit rien, mais son regard était éloquent. Quoi de plus normal, après tout. Il ne perdit toutefois pas la moindre seconde à l'observer, puisqu'elle n'avait aucun intérêt pour lui. Il se redressa de toute sa hauteur, et s'assit, le pelage parfaitement lisse sur son dos. Il enroula sa queue autour de ses pattes et posa un regard très calme sur la meneuse Brethen.

    - Parler, répondit-il simplement à sa question.

    Derrière lui, la victime s'agita, faisant cliqueter ses chaines. Il essayait de poser les yeux sur sa mère, mais la silhouette de Rengar l'en empêchait.

    - Krilla, voudrais-tu aller te poster près de lui, je te prie ? Quant à toi, Margarett, rapproche-toi.

    Il attendit que l'ancienne Alpha ne vienne s'assoir près de lui, et que Krilla ne se pose à côté de la victime, prête à la mutiler si jamais les Séides ne coopéraient pas à son désir de discuter, et posa un regard placide sur Tequeela.

    - Je suis sincèrement navré. J'aurai aimé avoir recours à des méthodes moins drastiques, mais vous ne m'avez guère laissé de choix. En effet, ajouta-t-il en jetant une œillade à Suète, il a été porté à ma connaissance que vous aviez capturé Sigrid.

    Il ponctua ses paroles d'un élégant sourire.

    - Je suppose que votre objectif était de lui soutirer des informations. Permettez-moi de vous épargner toute peine inutile : elle ne vous dira rien. Simplement parce qu'elle ne sait rien. Et même si vous la torturiez pendant des heures, elle ne vous donnera rien. Le seul à pouvoir vous informer de quoique ce soit, vous l'avez devant vous.


    Son sourire s'évanouit très brusquement et son visage se durcit.

    - Bien évidemment, je me doute que vous avez déjà essayé. Ironique, non ? Après tout, nombre d'entre vous nous ont qualifié de monstres pour avoir capturé et mutilé plusieurs des vôtres. Et maintenant, regardez qui s'est glissé dans la peau du loup.


    Il rejeta la tête en arrière et plissa les yeux. Sa queue battit très lentement la mesure avant de se reposer contre le sol.

    - Cela ne s'arrête pas au cas de cette pauvre Sigrid. Je sais ce que vous avez fais aux miens. Je connais parfaitement le sort que vous avez réservé à Edan, Zerfall et Papol. Oui, s'écria-t-il en se levant et en décrivant quelques pas devant l'assemblée, je sais tout, Krilla m'a tout raconté, dans les moindres détails, jusqu'aux moins reluisants, ajouta-t-il en plantant un regard assassin dans celui de Suète, je sais avec quel acharnement et avec quelle cruauté vous avez massacré mes frères. Je sais comment vous vous êtes ligués à trente contre trois afin de vous assurer qu'ils ne verraient plus jamais le jour. Voici ce que je veux, Séides, Brethens, je veux que vous réfléchissiez. Je veux vous voir revenir sur les derniers événements, et je veux que vous vous posiez une seule, une simple question.

    Il s'arrêta, campé devant eux, complètement inoffensif. Très fragile, aussi. S'ils usaient de la même méthode qu'ils avaient déployé face à ses camarades, il serait tué, purement et simplement. Naïvement, il espérait qu'ils parviendraient à les pousser à l'introspection.

    - Valez-vous vraiment mieux que nous ?

    Il attendit quelques secondes, puis recula pour reprendre sa place initiale et se rassoir à l'exacte même place. Il poussa un bref soupir, puis se résolut à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Crolutin
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7203
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Mer 02 Déc 2015, 19:47

Parler. Trop de mots inutiles furent échanger. Ah il était désolé ? Ah il pensait que les Séides ne valaient pas mieux ? Sur quoi ce fiait-il ? D'après Tequeela, Papol n'était pas mort dans d'actroces souffrances, Caïn l'ayant achever assez vite. Du moins lui semblait-il. Quand à Edan, Fireheart avait ses propres raisons et personne n'aurait pu se mettre en travers de sa route lorsqu'elle s'est retrouvé face à son violeur. Non. Les Séides n'étaient le même genre de monstres qu'eux. L'Alpha haïssait leurs méthodes violentes et sanglantes. Elle lança un regard furtif à Suète. Cependant, elle se souvenait avec exactitude des paroles que Rengar avait eu pour elle, quelques jours plus tôt. A savoir qui était les méchants, la femelle anthracite hésitait. Oui, deux des siens avaient tué les Precursors. Cependant, elle ne pouvait oublier qu'ils avaient tué son fils alors âgé de huit mois. Et maintenant ils s'en prenaient à Leemoncello.

« Nous ne nous abaisserions pas à nous en prendre à des enfants, Rengar. »

Elle bouillait. Elle ne laisserait pas son dernier fils se faire massacrer pour le plaisir d'un meneur fou, même si ce dernier lui promettait plus de pouvoir qu'elle n'en aurait jamais avec son compagnon. Une mère fait passer ses enfants avant le reste. Toujours. Des crampes la prirent a l'abdomen.

« Prends-moi en échange. »

Tequeela était determinée à tout tenter pour protéger le dernier fils de Raw. Son fils. D'autres douleurs crispèrent son ventre. Encore des crampes. Non. Des mouvements. Des coups. Ses yeux s'arrondirent alors qu'elle jetaient un regard effaré mais très rapide à son ventre à peine rebondi. Elle n'avait pas vu les premiers signes. Et puis, elle se nourissait si peu. Comment ? Elle aurait cru que son corps ne laisserait pas faire cela. Si elle avait hautement esperer que Raw lui offre une fille pour réparer l'injustice qu'il lui avait faite en donnant naissance à Tatsu, elle n'y avait pas vraiment cru. Le temps était tout sauf propice à une naissance. Sans doute avait-elle rêver d'ailleurs, car cela ne se reproduisit plus. Sûrement son imagination mélangé au stress pour Leemoncello. Simplement. Parce que dans le cas contraire, elle aurait forcément remarquer d'autres signes. Elle était Savante quand même, ele ne pouvait pas manquer ce genre de détail. Fronçant les sourcils, elle inspira profondément. Tequeela montrait sa ferme résolution à sauver son rejeton. Ses prunelles bleu topaze ancrées à celle de Rengar, elle le défiait de libérer Leemoncello et d'accepter son offre. Elle ferait tout pour ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Lei
». Indispensable
». Indispensable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4764
» Age : 22
» PUF : Lezeis
» Date d'inscription : 20/06/2010
» Personnages :

    Ieno
    Mort avant ses 6 ans



» Feuille de perso'
» Points: 310

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Mer 02 Déc 2015, 22:30

    Ska écouta attentivement les paroles de Rengar.
    La prise d'otage avait beau être un acte immonde que rien ne pouvait justifier, le mâle brun n'avait, néanmoins, pas faux sur toute la ligne : Ils avaient merdé. Si les Precursors n'avaient pas non plus été tendres, surtout lorsqu'il repensait à la scène macabre des têtes d'animaux autour du dolmen, ce n'était pas là une raison suffisante pour aller les massacrer chez eux. Si cela n'avait tenu qu'à lui, il aurait seulement fait prisonnier Zerfall. Hélas, il avait fallu que sa mentor le prenne de court et le mette en pièces. Ce qui n'avait pas du plaire à Rengar.

    « Prends-moi en échange. »

    Ska fronça les sourcils. Il connaissait cette louve et ne la portait pas dans son cœur, une vieille rancœur datant d'un matin où elle l'avait réveillé trop tôt, lorsqu'il était encore gamin et qu'il n'avait pas su effacer, aussi puérile soit-elle. Mais là, selon lui, elle venait d'atteindre les tréfonds de la connerie. Sûrement par ce qu'il n'avait aucune idée de ce qu'était l'amour maternelle... et n'en aurait sûrement jamais idée, fort heureusement pour lui. D'ailleurs, il avait toujours pensé que l'instinct maternel n'était qu'un prétexte pour les louves pour se donner bonne conscience. Ou pas d'ailleurs, puisque certaines étaient capables d'abandonner leurs gosses en plein hiver.
    Iil s'approcha rapidement de la louve sombre.

    ▬ Eh mais t'es pas bien e_e ! Ça va t'avancer à quoi de te sacrifier ? Reste donc tranquille !

    Son regard cyan se posa dans celui, bleu, du meneur Precursor.

    ▬ Est-ce là tout ce que vous voulez, nous faire revenir sur nos erreurs ? Si tel est le cas, c'est évident, qu'on a merdé. Mais vous avez cherché les emmerdes aussi ! Vous auriez du deviner qu'on ne se laisserait pas faire !

Revenir en haut Aller en bas
Elle
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 864
» Age : 23
» PUF : Elle
» Date d'inscription : 17/04/2015

» Feuille de perso'
» Points: 155

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Mer 02 Déc 2015, 22:43

Quelle merde. Voilà, alors qu'il venait tout juste d'enchaîner Sigrid après un arbre, que Suète débarquait à la course pour lui japper de ramener son cul avec la prisonnière, parce que les Précursors les sifflaient. Et en bons chiens ils allaient répondre. Tss. N'auraient-ils pas été bien embêtés si personne ne s'était pointé ? Avec un soupir irrité, le mastodonte sablé entreprit de remuseler Sigrid, ce qui ne fut pas tâche facile. Une fois cela fait, il enchaîna ses pattes avants ensembles et fit de même avec les postérieurs. Puis il jeta un coup d'œil à Noximillien, perché sur une tombe, et lui recommenda de rentrer au squat.

Il referma ses crocs sur une longueur de chaîne reliée à ses patte antérieures et commença à tirer la femelle derrière lui. Il se fichait bien qu'elle se fasse mal. Il ne l'attrapa par la nuque que pour traverser à gué, puis recommença à la trimballer. Il marchait d'un bon pas, sans trotter pour éviter de la blesser sérieusement. Il ne voulait pas la tuer non plus. Enfin. Pas vraiment. Il passa par-dessus, par-dessous, rampa, sauta, trimballant parfois la prisonnière par la nuque et parfois par la chaîne. Il arriva juste à temps pour capter le message de Rengar, la réponse de l'Alpha Séide et observer la situation. Il vit un loup qui ressemblait au couple Alpha Séide et une louve qu'il ne connaissait pas. Vachement laide d'ailleurs.

Tss. La mastodonte s'avança au milieu des autres, lâcha la prisonnière et se positionna au-dessus afin de la protéger. Puis il coula un regard à l'alpha de sa meute rivale. Il lâcha un profond soupir, et ouvrit la gueule.

« Vous êtes intelligente, j'ose croire. Alors ne faites pas la conne. Qu'ils aient votre gosse ou vous, c'est pareil au final, ils nous feront quand même chanter.

Puis il se tourna vers Rengar, exaspéré.

« Vous, vous êtes définitivement con. Si vous étiez arrivé pacifiquement, si vous vous étiez expliqué gentiment, nombre d'entre nous vous aurait cru. Nous aurions accepté votre vérité. Mais vous êtes débarqués avec votre violence, vous avez tué des innocents, pillé nos réserves, nous avez menacés. Et vous vous étonnez que nous répondions aussi violement ? Nous ne sommes pas comme vous, Précursors, vous tuez pour forcer notre opinion à coller à la vôtre. Nous ne faisons que nous défendre d'une menace qui met nos familles, nos frères et nos sœurs de meute en danger. »

Il soupira encore et dirigea cette fois ses paroles vers ses comparses.

« Qu'on la lui rende. Clairement, ils ne sont pas plus de quatre. Nous sommes bien plus nombreux. Et, cette fois, nous savons à quoi nous attendre. Et si l'envie les reprend de s'en prendre à nous, nous avons démontré notre capacité à nous défendre. »

Et ainsi fini le plus long discour jamais fait par le Brethens.
Revenir en haut Aller en bas
Innuendo
». Gluant
». Gluant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4026
» Age : 20
» PUF : Innuendo
» Date d'inscription : 15/06/2010

» Feuille de perso'
» Points: 475

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Jeu 03 Déc 2015, 11:41

    Suète soutenait le regard du mâle, complètement interdite.
    Oh oui, bien sûr qu'elle était consciente qu'elle, plus que les autres, avait merdé. Elle avait eu la possibilité d'ordonner sa capture, ou même de l'achever sans douleur s'il se montrait un peu trop péremptoire. Elle en avait eu la possibilité, et pourtant, elle ne l'avait pas fait : quelques raisons personnelles, raisons qu'elles n'auraient jamais dû considérer dans un combat impliquant toute sa meute, tout son clan, tout ce clan qu'elle avait formé pour défendre des valeurs qu'elle n'avait, pour la toute première fois, pas respectée. La guerrière se sentait fautive, profondément fautive de ces actes irresponsables qu'elle avait commis.

    Mais il y avait un bémol.

    La louve lança un regard dépité à Tequeela, qui n'avait visiblement pas compris le concept d'une prise d'otages, puis un regard à Khal, qui défendait, il fallait le reconnaître, leur cause avec un acharnement louable. Le fait qu'il soit arrivé avec Sigrid changeait légèrement - euphémisme, pour les deux du fond qui ne suivaient pas - la donne. A un contre un, et à terme - si Rengar était raisonnable - à trois contre une quinzaine, les Precursors n'avaient/auraient plus rien à leur opposer.

    — Peut-être que tu as raison. Peut-être que nous ne vallons pas mieux que vous, peut-être ne sommes-nous que des monstres. Je le conçois, et c'est regrettable.

    La guerrière marqua une pause, cherchant comment organiser ses pensées dans le tumulte de son esprit.

    — Cependant - et si cela n'en justifie pas la cruauté, cela explique certainement le tragique décès de vos frères - vous nous avez menacés. Vous vous êtes introduits sur nos terres, vous avez tenté de nous effrayer par vos mascarades, vous avez tué un louveteau. Cetain d'entre vous - elle pointa Krilla du menton - sont même venus en pleine réunion pour nous expliquer à quel point nos souffrances seraient intenses si nous refusions de nous soumettre à des loups qui nous menaçaient, nous volaient et tuaient nos enfants.

    La guerrière marqua une seconde pause.

    — Nous pensions avoir affaire à un clan puissant, une véritable bande organisée et puissante, qui nous menaçait depuis quelques mois déjà. Nous commencions à vous craindre, et avons convenu, de concert entre deux clans pourtant d'opinions opposées, de vous attaquer avant que votre armée ne déferle sur nos terres. Les guerriers qui se sont introduits dans la Mine en sont sortis mutilés, attaqués violemment par des loups sortant de partout, cachés entre les rochers. La menace était partout, menace qui effectuait des coupes claires dans nos rangs, menace qui blessait, qui effrayait, qui violait.

    La louve marqua encore une pause.

    — C'est alors que nous avons mené l'assaut final. Et nous nous sommes retrouvés face à quoi ? Des loups isolés, peu nombreux, inaptes à nous tenir tête, des loups qui s'étaient joués de nous, nous effrayant, nous menant par le bout du nez alors même qu'ils n'étaient que six hères paumés au fond d'un trou. Vous avez cherché à nous provoquer, et êtes tombés sur un os. La faute vous en revient également. Je me rappelle très clairement avoir mis en garde votre consœur contre les risques qu'il y avait à nous provoquer ; ne nous jetez pas le blâme des résultats de vos actes.

    La louve s'arrêta encore, reprenant son souffle, avant de s'adresser à Rengar.

    — Je ne te ferai pas l'offense de te présenter des excuses pour la mort dont je suis responsable. C'était tragique, c'était terrible, il ne méritait pas de tant souffrir, je le reconnaît parfaitement. Simplement, si vous avez une once de conscience, échangez ce môme innocent contre notre prisonnière, et disparaissez. Khal l'a dit : nous vous avons montré de quoi nous étions capables, et si vos ancêtres ont vécu ici, vous n'y êtes plus les bienvenus.

    La guerrière se tut.

Revenir en haut Aller en bas
Ar'Okai
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 43
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Dim 06 Déc 2015, 19:57


    Rengar attendit, et sentait une vague d'espoir le balayer. C'était drôlement naïf de sa part, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Il observa discrètement chacun des visages qui l'entourait et attendit el plus patiemment possible, la queue battant lentement la mesure. La première à réagir fut Tequeela, qui lui somma de la prendre à la place de son fils. Rengar afficha un sourire faussement gêné. Ce n'était pas comme ça que les choses se passaient. Le jeune Brethen ne lui laissa pas le temps de répondre - au moins, lui reconnaissait qu'ils avaient fait un très large faux pas. Les oreilles du mâle se dressèrent à ces paroles. Ce petit gars n'était sûrement pas con. Mais qu'allait-il en être des autres ? Un autre mâle pénétra à l'intérieur. Sa tête en disait long sur ses capacités cognitives. Sa haine innée redoubla lorsqu'il comprit qu'il n'était autre que le geôlier de Sigrid, et sentit son cœur bondir rageusement dans sa poitrine à la vue de sa camarade. Il eut beaucoup de mal à se concentrer sur les paroles de la mastodonte par la suite - sacré débit de parole, d'ailleurs, pour au final ne pas dire grand chose. Au final, il était déçu, et ça, il aurait dû s'y préparer.

    - Relâchez Sigrid, et je relâcherais le gosse, jeta t-il d'un ton abrupt.

    Il glissa un regard à Tequeela, qui se prolongea. Il se trémoussa sur place et fronça légèrement les sourcils.

    - Si j'en crois vos dires, vous vous êtes basés sur la mort du louveteau pour vous faire une image de nous. Et ça suffit à me choquer. Vous m'avez attribué le meurtre de ce pauvre gamin sans trop vous poser de questions, au final, parce que ça vous arrangeait bien de me faire porter le chapeau : comme ça, ça vous donnait une sacrée bonne excuse pour massacrer les miens. Mais avez-vous vraiment cherché à savoir qui était le responsable ?

    Il se dressa sur ses pattes, le poil soudain hérissé.

    - Je ne fonctionne pas comme vous. Ma meute ne fonctionne pas comme les vôtres. Nous sommes bien plus sauvages et primitifs que vous ne l'êtes, beaucoup moins civilisés. Mais tuer des petits n'a jamais été un truc que je fais pour m'amuser.


    Il plaqua les oreilles contre son crâne et se tourna vers Tequeela.

    - Jamais de ma vie je n'ai donné l'ordre de faire ça. Jamais. Capturer, prendre en otage, retenir, oui. Mais buter un nouveau-né ? Le responsable, c'est Papol. Et je te le répète : jamais je n'ai donné un tel ordre à cet imbécile. Lorsqu'on a appris qu'il avait fait ça, on a songé à le bannir. Au final, en le tuant, vous nous avez rendu service.


    Il s'apaisa légèrement et expira brutalement par ses narines pincées.

    - Quoiqu'il en soit, vous ne vous êtes pas longtemps posé la question de savoir si j'étais bel et bien le meurtrier ou non. J'en voulais à vos terres, j'en voulais à vous, personnellement, alors ça tombait bien ... Vous avez complètement mélangé les responsabilités. Oui, Papol méritait de crever dans les pires souffrances possibles. C'était le sort que je lui réservais. Mais les autres ? Zerfall ? Le petit Edan ? Jamais de la vie.

    Ses prunelles s'embrasèrent de haine alors qu'elles glissaient vers la grande louve rouge.

    - Au final, vous avez davantage de mal à ma meute qu'elle n'en a fait aux vôtres. Vous pouvez seulement comprendre ça ? J'en doute, très sincèrement, surtout après vous avoir entendu parler. Je me demande ce qu'il reste de vous, Séides, Brethens ... Non, décidément, je ne pense pas que vous valiez mieux que nous. Et je te rappelle, meneuse Brethen, que je suis ici chez moi. Je n'ai pas besoin de ton invitation de rester et ne prendrais sûrement pas au sérieux ton incitation à me faire quitter cet endroit. C'est ma terre natale. Et c'est la leur aussi.

Revenir en haut Aller en bas
Ar'Okai
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 43
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Lun 14 Déc 2015, 15:12


    Devant le mutisme et l'inaction des Séides et Brethens réunit, Rengar vit rouge. Il braqua son regard sur celui qui retenait Sigrid et plaqua les oreilles contre son crâne. Sans le lâcher des yeux, il retroussa les lèvres, dévoilant ses crocs jaunes et cassés, et gronda un ordre à ses deux sbires.

    - Laissez le gamin s'en aller.

    Les deux femelles obéirent, et libérèrent le jeune loup de ses liens. Krilla le retînt par l'oreille, les crocs légèrement pressés autour de sa peau, jusqu'à ce que Sigrid soit à son tour libre de ses mouvements. Alors, elle laissa l'otage partir. La vieille femelle rousse se traîna jusqu'aux siens avant de tomber assise, visiblement exténuée. Les deux autres tournèrent autour d'elle, la queue dressée, visiblement soulagées de la récupérer saine et sauve. Après tout, ça n'avait pas été gagné. Mais elle était de retour, et le fils des Alpha l'était lui aussi. C'était au moins ça qui se terminait bien.

    Il braqua son regard sur Tequeela. Dire que Raw n'avait même pas eu l'audace de se pointer. Il était aussi agacé que déçu. Il s'était tellement trompé sur le compte du chef Séide qu'il se sentait presque stupide. Depuis tout ce temps, celle sur qui il aurait dû concentrer toute son attention, c'était elle, et personne d'autre. Il la regarda longuement, tout signe d'animosité envolé. Il fallait relativiser : ce n'était pas un échec complet, en vérité, ils étaient plutôt très largement vainqueurs. Ils avaient prouvé que les Séides ne valaient pas mieux qu'une bande de truands et c'était là une douce victoire. Mais il y avait elle. Sa défaite personnelle. Qu'il avait d'ailleurs du mal à ravaler, puisqu'il n'arrivait pas à enlever ses yeux des siens.

    - Nous partons immédiatement, décréta-t-il brusquement, provoquant une surprise indéniable chez Krilla et Margarett. Nous ne serons jamais loin toutefois, car il est hors de question de déserter cette île. Encore une fois, ajouta-t-il en massacrant Suète du regard, nous sommes ici chez nous. Néanmoins, il y aura une trève. Si jamais vous pouvez l'honorer. Si vous venez nous chercher, vous nous trouverez, soyez-en certains.

    Il se leva. Krilla aida Sigrid à se mettre sur ses pattes et le suivit, Margarett fermant la marche. Rengar s'arrêta juste en face de Tequeela, à tel point que leurs museaux se frôlaient presque. Ses yeux fatigués plongèrent un dernier instant dans les siens. Sa queue s'abaissa très légèrement. Il fit mine de poursuivre son chemin en passant si près d'elle que leurs plages se touchèrent, et lui glissa quelques mots à l'oreille, qu'elle seule fut en mesure d'entendre :

    - L'invitation tient toujours.

    Il soutint son regard un instant encore, puis jeta un coup d'oeil derrière lui, en direction de la fontaine. Un fin sourire tordit son visage. Puis il fendit la foule et sortit du repaire, ses partenaires sur ses traces, et disparut derrière le rideau de la cascade. Quelques secondes plus tard, ils avaient disparu, presque comme ils étaient apparus : sans donner le moindre signe, sans laisser la moindre trace. Il ne restait qu'un présence fantomatique, des effluves âcres et des souvenirs pointus qui n'allaient certainement pas s'effacer de sitôt.

    Mais à la différence de leur arrivée, les Precursors laissaient là une fort marque de leur présence.
    Car s'ils avaient décidé de faire une trêve, ils étaient loin d'avoir signé la paix.

    ***


Les Precursor sont partis.
Ils ne retourneront pas à la Mine Abandonnée : elle devient par conséquent un terrain libre que les meutes pourront tenter de s'approprier, ou de détruire. Ils disparaissent du quotidien mais demeurent sur l'île. Ils risquent de réapparaître un jour. Il est très probable qu'il soit possible de les rencontrer, même s'ils ont visiblement décidé de vivre dans les ombres.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Lun 14 Déc 2015, 15:26


    Valka était restée silencieuse. Peut-être trop.
    Elle n'avait pas prit la parole une seule fois, se contentant d'écouter, et de surveiller son Alpha du coin de l'oeil. Elle s'était crispée lorsqu'elle avait proposé à Rengar de s'échanger contre la vie de son fils. Quoi de plus normal, après tout, elle avait déjà tant perdu, voir Leemoncello périr à son tour aurait été plus qu'elle n'aurait pu en supporter ... Bien évidemment, ce n'était pas là ce que Rengar attendait. Il voulait récupérer son alliée.

    Elle attendit, et écouta très attentivement son plaidoyer, ne pouvant s'empêcher de penser qu'il y avait du vrai dans ses dires. Selon elle, la guerre aurait pu être évitée. Du moins, elle l'avait très fortement espéré. En s'écoutant mieux, en prenant le temps de tout comprendre, ils auraient pu éviter ce carnage. Bien sûr, il y avait la mort du petit. Tout le monde avait pensé qu'il s'agissait des Precursors, et plus particulièrement de Rengar. Elle vit la colère et le regret dans ces yeux à ce moment-là. Tequeela avait blâmé les Brethens en premier, sans chercher à comprendre. Puis ils étaient apparus, et avait semblé comme les coupables les plus parfaits. Ils avaient joué sur ce meurtre, probablement pour voir si les Séides et les Brethens chercheraient à dêmeler les apparences des faits ... Et ils étaient restés sur leur faim.

    Valka se sentit brusquement atrocement mal. Elle s'accrocha à Tequeela du regard, mais l'Alpha semblait ailleurs, comme la plupart des loups autour d'elle. Elle retînt son souffle durant l'échange d'otages et se détendit lorsque le jeune mâle se précipita près de sa mère, juste à côté d'elle. Elle le gratifia d'un regard chaleureux, avant de poser son regard sur Rengar. Il s'approchait d'elle, mais elle devinait qu'elle n'était pas son centre d'attention. Elle se mit sur ses pattes d'un geste vif, ses griffes cliquetant contre la pierre, et lui laissa le passage pour s'approcher de son Alpha, à qui il murmura quelques mots au creux de l'oreille. Même en étant juste à côté, elle ne comprit rien, mais sa curiosité fut nettement piquée au vif. Elle le suivit du regard, lui et ses sbires, jusqu'à ce qu'ils disparaissent de la caverne. Elle pivota sur elle-même et scruta l'entrée du temple un long moment, avant de se diriger vers la fontaine. Son éclat était extrêmement terne.

    Quelque chose clochait.

    Valka baissa les yeux sur l'édifice. Il était fissuré de partout. En fait, il ne tenait que par miracle. Elle eut juste le temps de bondir en arrière lorsque la tête sculptée de Yurai dégringola et s'effondra au sol, projetant de multiples brisures contre elle. Valka eut juste le temps de porter la patte devant ses yeux pour s'éviter une blessure. Le reste de la statue s'écroulait petit à petit dans un gémissement plaintif.

    - Sortez ! hurla la Zélote. Vite !

    Elle bondit en avant et ne se retourna que lorsque l'ultime nuage de poussière balaya la caverne dans un dernier soupir. La gueule béante, terrifiée, Valka se précipita de nouveau à l'intérieur pour mesurer l'étendue des dégâts.

    Un hurlement s'arracha à sa poitrine.

    Le liquide violet se déversait sur le sol, au milieu des ruines du temple. Son glowstick s'éteignit brusquement.

    - Les pouvoirs ...

    Sa poitrine se creusa très brusquement et elle tomba à la renverse, alors que les énergies des éléments quittaient son corps, par son nez, par sa bouche. Son corps s'affaissa petit à petit et se mit à convulser. Le pouvoir de Yurai venait de s'éteindre. De ses yeux exorbités, Valka contemplait le spectacle, le fluide ruisselant sur la pierre dans un sifflement aigu, alors que toutes ses forces la quittaient peu à peu. Aussi terrifiée qu'elle pouvait l'être, elle se refusait à quitter l'horrible spectacle des yeux.

    Allait-elle vivre, sans son pouvoir ?

    Elle ne pouvait pourtant pas partir maintenant.
    Pas avec Tatsu ...
    Luttant pour respirer, elle roula sur le dos et posa la tête entre ses pattes, les mâchoires crispées sous l'effort qu'elle faisait pour ne pas perdre conscience. Elle entendait les hurlements des esprits à mesure qu'ils quittaient le sien, voyait leurs silhouettes fantomatiques danser tout autour d'elle. Dans une distorsion lumineuse, l'éclat de Yurai apparut un bref instant - et elle comprit qu'elle ne devait pas être la seule à pouvoir la voir -, le visage déformé par la peur et l'incompréhension. Puis, un battement de cils plus tard, l'essence de la déesse avait disparut, ne laissant plus qu'une caverne vide affreusement silencieuse, troublée par la respiration rauque de la louve qui luttait pour sa vie.

    Petit à petit, son rythme respiratoire redevînt normal. Ses paupières se fermèrent à demi. Elle voulut se lever, et parler, expliquer, car en tant que Zélote, c'était ce qu'elle se devait de faire. Mais elle n'y parvenait pas. C'était déjà trop gros pour être juste compris et accepté, alors, leur expliquer ... Peut-être avaient-ils compris. Peut-être, comme elle, avaient-ils trop peur de comprendre. Le corps secoué par de violents spasmes, et sans se retourner, sans se remettre sur ses pattes, Valka jeta quelques mots entrecoupés par les soubresauts.

    - C'est fini ... C'est, c'est fini ... Yurai n'est plus là ...

    Sa tête retomba entre ses pattes et tout son corps se tordit de douleur.
    Yurai n'était plus là.




***

Vous pensiez qu'ils allaient s'en aller sans faire d'histoires ?
Quelle naïveté.
La fontaine de Yurai a été détruite. Les Precursors avaient dès le départ très clairement manifesté leur haine envers elle, puisqu'il ne s'agissait pas d'un dieu originel à leurs yeux. Puisque l'édifice a été détruit, les glowsticks violets ne fonctionnent plus, et ce jusqu'à ce que vous trouviez un moyen de rectifier le tir.
Tournez-vous vers les Zélotes, les autres temples, réunissez-vous et réfléchissez. Ou traquez les Precursors et tuez-les, à vôtre guise.
Ce qui est sûr, c'est que vous devez agir. Yurai et ses disciples ont besoin de vous !
Revenir en haut Aller en bas
Aeva
». Gluant
». Gluant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4183
» Age : 23
» PUF : Aeva, Susu.
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages :  
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
Discord → #Aeva4839
Skype → susu-smiles
Qui suis-je ?
RPez avec eux !
Qui sont-ils ?
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯

⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
12 janvier
Ozgan 6 ans.
Solitaire ⚪ Abruti pro'.
Célibataire. Sans pouvoir.
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
13 janvier
Boîte à clou 3 ans.
Etelkrus Croquemort.
Célibataire. Remplit des trucs.
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
Manahau · PNJ

» Feuille de perso'
» Points: 5092

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Mar 15 Déc 2015, 17:53




♚ ιℓℓα


Elle l'avait senti !

Quand tout se termina, Valka n'avait pas l'air bien et le pressentiment qui avait tourné dans l'estomac de la femelle aux cheveux blancs grandit, prenant une place imposante dans son cœur et le faisant galoper à tout rompre. Sentant que les choses allaient prendre une tournure surprenante elle surveilla le regard de la femelle Séide, la chamane aux couleurs noisettes légèrement beiges semblait de plus en plus agitée, ce qui perturba aussi Illa. Elle venait de se diriger vers la fontaine et parut encore plus secouée par quelque chose qui allait arriver.
Une chose imminente qu'elle avait pressentit elle-même sans comprendre.
Elle l'avait senti.

Elle aurait pu hurler un "je l'avait dit" franc et net mais jamais, jamais elle ne se le serait permis, alors que tout autour d'eux commençait à trembler. Plus exactement ce n'était pas les parois de la caverne mais l'édifice tout de blanc fait qui semblait prendre vie pour s’agiter et être porté par les voies du démon. Illa ne compris pas mais bientôt la statue à l'honneur de la déesse violette se détacha de sa hauteur pour faire un vol plané digne d'un aigle royal, un piqué majestueux qui n'avait d'égal que la tristesse de la situation.
La tête de la déesse avait chuté, la statue était détruite.
Et bientôt tout le reste viendrait avec lui dans un séisme qui redoublait d'intensité. Valka avait vu les fissures avant tout le monde et Illa elle ne pouvait qu'impuissante, assister au désastre. Ces pourris avaient manigancé la chute de la statue ! Elle l'avait sut, leur petit spectacle n'aurait pu se finir que dans un dénouement macabre tel que celui-ci ! Si elle avait su, si elle avait pu, elle aurait réagit avant qu'ils ne s'en aillent, avant qu'il ne murmure à Tequeela, avant qu'ils ne détachent Sigrid et récupèrent la vieille qu'elle avait aidé à ligoter. Mais elle n'avait rien pu faire. Qui aurait pu faire quelque chose ?
Tous. Eux tous, certainement.
Les injonctions de la femelle châtain elle les respecta, s'enfuyant avec le reste des loups pour ne pas finir sous les gravas de l'ancienne fontaine de la déesse pourpre. Jamais elle n'avait pris cela pour un ordre, d'ailleurs, plus pour un appel au secours tant Valka sembla secouée par les évènements. Les secousses cessèrent vite et tout ce qui avait fait s'agiter le sol l'embrassa bientôt dans une étreinte sans doutes éternelle, une accolade bien regrettable que même Illa regretta et déplora sur le coup. Le nuage de poussière, ce marbre disloqué s'envola loin au dessus d'eux et de leurs querelles de mortels. Désormais ils ne pourraient que constater les dégâts et voir que Valka rentra vers là ou la fontaine venait d'être réduite à Néant.

Accourant à la suite de la femelle, Illa poursuivit en quelque sorte la chamane Zélote.
Derrière elle, elle ne put que constater le halo de pouvoir violet qui se dissipait petit à petit à mesure que le liquide violet brillant s'évaporait ou s'infiltrait dans le sol. Perdant de son éclat, les teintes de l'ancienne source de pouvoir devint terne et tristement normal. Elle vit que le glowstick de Valka en faisait de même et qu'elle semblait d'ailleurs souffrir de cette perte de pouvoir ; elle se retrouvait propulsée à la place d'une oméga, d'une solitaire banale et sans dieu.
Les oreilles de la femelle se baissèrent. Elle savait qu'Ao était importante pour elle, mais Yurai tenait une place si importante dans le cœur de l'autre qu'elle savait qu'elle ne pouvait imaginer sa peine. Mais surtout, Illa avait peur. Peur car elle aussi avait saisit le problème, l'urgence de la situation qui se présentaient sous leurs yeux. Elle se mit à trembler.
Elle trembla fort, très fort.
De rage, de peur, de tristesse. D'un trop plein d'émotion.
Elle n'entendit que les murmures de Valka en observant la fontaine déchue, l'édifice détruit, saccagé, dévasté. Elle n'avait pas de mots, ni même plus l'envie d'aller les poursuivre pour aller les achever, la querelle serait trop dure à mener de toutes manières que c'était et elle n'en pouvait plus alors même si l'envie ne lui manquait pas et même si la rage qui électrisait ses membres dans l'ordre de bondir à leur poursuite la grattait, elle ne bougea pas. Elle resta là, esquissa simplement un mouvement pour venir réconforter non pas un loup d'une autre meute, mais simplement un être en détresse qui suffoquait dans cette atteinte à leurs valeurs, à leur foi.
Il fallait qu'elle la secoue.
Car il n'y avait qu'une chose à faire selon Illa.

La seule qui pourrait sauver Yurai.

Valka... commença t-elle doucement. Crois en ta déesse.

Ses paroles étaient douce, elle se pencha vers Valka et d'un dessin, usant de son pouvoir et abusant peut-être un peu sur ses graisses, elle calma simplement via l'Imagination les spasmes qu'elle pouvait avoir. Elle ne pouvait couper la douleur mentale, mais simplement elle calma les muscles, imaginant simplement ceux-ci relaxés et le souffle de la femelle régulier et profond.
Elle reprit, sa voix se mit à vibrer d'espoir.

Dans les moments les plus sombre c'est là qu'ils faut croire en eux, ai la foi. Elle n'est pas partie ! Elle nous aime et elle est sagesse, elle nous attendra. Allons la rejoindre. Sais-tu comment ? Elle fit une pause. Une très longue pause qui s'était pas voulue si longue, mais elle chercha à capter les yeux de Valka pour lui insuffler la foi qu'elle avait elle-même pour Ao.

Nous lui referont une maison, un endroit où la prier.
Nous la prierons si ce n'est pas possible.
Nous lui montrerons que nous l'aimons comme elle nous as aimé.


Ils honoreraient la déesse, pour lui montrer qu'elle était réelle.
Et légitime.

Et même si ce n'était pas sa déesse, Illa participerait avec joie à cette tache.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Mer 16 Déc 2015, 13:48


    Valka se sentait si faible sans son pouvoir ...
    Elle se souvînt à ce moment précis de la vague de puissance incontrôlable qui l'avait traversée le jour où elle avait reçu son glowstick. Ce jour-là, elle avait cru mourir, exactement comme aujourd'hui, tant le flot d'énergie avait été violent. Elle avait cru que chacune de ses côtes allait se briser, que ses poumons allaient exploser et que son coeur allait s'arrêter, tout comme en cet instant. Le souffle court, elle reprenait cependant conscience petit à petit, même si sa respiration restait bien rauque. Elle battit des cils et posa un regard à la fois désespéré et rageur sur le temple en ruines. Rien. Il ne restait plus rien.

    Les paroles d'Illa mirent du temps à parvenir jusqu'à ses oreilles. Au départ, ce n'était qu'un vrombissement sourd et inaudible, mais lorsque la belle louve s'approcha d'elle, Valka comprit enfin qu'elle lui adressait la parole. Elle cilla de nouveau, et s'assit avec raideur, la tête rentrée dans les épaules et les pattes encore tremblantes. Elle fit le tri dans ses paroles, certes remplies d'espoir, mais qui ne trouvèrent pour l'instant aucun écho dans le coeur de Valka. La Zélote n'était pas tout à fait sûre que la Brethen saisisse la gravité de la situation. Elle se mit enfin debout afin de faire volte-face et de s'adresser à l'assemblée, juste derrière elle. Son regard glissa rapidement sur chacun des visages, sans exception aucune. Puis elle se rassit et poussa un profond soupir.


    - Yurai n'est pas morte. Elle est simplement partie ... Très, très, très loin. Et elle est aussi très affaiblie, autant, voir plus que ses disciples.

    Elle se râcla la gorge et se redressa légèrement pour faire la meilleure figure possible. Néanmoins, elle n'en menait pas large. Elle était si fatiguée qu'elle aurait pu s'allonger immédiatement et dormir une semaine entière.

    - Tu es dans le vrai, Illa, nous devons lui reconstruire un temple. Mais c'est loin d'être aussi facile que de sculpter une pierre et de prier pour que ça fonctionne. Le liquide magique ne reviendra pas comme ça. Et c'est la présence de celui-ci qui permet de faire le lien avec la divinité. Sans lui, nous ne pourrons jamais nous rapprocher d'elle.

    Elle marqua une pause pour réfléchir, et reprit très rapidement.


    - La première étape sera la construction d'un nouvel autel. Mais pour cela, il ne faudra pas utiliser n'importe quelle pierre. Il faudra aller chercher la roche la plus pure qu'il soit : celle qui se trouve dans les sommets immaculés de la Grève Gelée. Il faudra ensuite nous débrouiller pour la ramener jusqu'ici afin de la sculpter, mais ne pas la souiller entre temps : elle devra être manipulée par des Zélotes Violets, et seulement eux.


    Elle ferma les yeux et tâcha de se concentrer sur la suite.

    - La construction du temple ne ramènera pas le liquide magique. Pour savoir comment faire, il faudra se tourner vers les divinités : ce sont elles qui pourront nous éclairer sur la marche à suivre. Il faudrait qu'une déléguation de Zélotes, pourquoi pas accompagnées par les responsables de chaque meute, se rende dans un temple de leur choix pour en savoir plus à ce sujet. En parallèle, les Zélotes et disciples Violets peuvent aller chercher la roche. Je me permets de prendre la tête de cette expédition. Je montrerais la voie.

    Elle se leva et se remit sur ses pattes. Organiser la suite des événements lui avait permit d'y voir un peu plus clair et de relativiser sa terreur. Ils allaient agir. C'était le premier pas vers le règlement de tous leurs problèmes.

    - Qui souhaite me suivre pour aller chercher la pierre ? Qui préfère aller à la rencontre des
    dieux ?



Revenir en haut Aller en bas
Aeva
». Gluant
». Gluant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4183
» Age : 23
» PUF : Aeva, Susu.
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages :  
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
Discord → #Aeva4839
Skype → susu-smiles
Qui suis-je ?
RPez avec eux !
Qui sont-ils ?
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯

⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
12 janvier
Ozgan 6 ans.
Solitaire ⚪ Abruti pro'.
Célibataire. Sans pouvoir.
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
13 janvier
Boîte à clou 3 ans.
Etelkrus Croquemort.
Célibataire. Remplit des trucs.
⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯⋯
Manahau · PNJ

» Feuille de perso'
» Points: 5092

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Mer 16 Déc 2015, 14:13




♚ ιℓℓα


Ses paroles ne tombèrent donc pas dans l'oreille d'un sourd, mais Valka semblait quand même désemparée, comme si ce qu'avait pu dire Illa n'avait pas réussit à la réconforter. En même temps... Comment l'être ? Illa n'avait pas eu la prétention de parvenir à cet exploit auprès de la chamane, la seule chose qui pourrait remettre du baume au cœur de l'autre serait de voir l'autel refait à neuf et le liquide violet couler à nouveau dans l'endroit où il fallait. Elle se ressaisit peu après et commença à parler et à organiser ses pensées en même temps qu'elle déversait le flots de paroles éclairées à elle et au reste des autres loups présents. Illa avait baissé les oreilles: elle se doutait que ce n'était pas aussi simple, mais plus Valka parlait des étapes plus cela lui paraissait fastidieux. C'était cohérent puis-ce que cela s'agissait du palais d'un dieu, pas n'importe quel dieu puis-ce que c'était la déesse pourpre qui selon les souvenirs de la femelle aux cheveux blancs n'existait pas du temps de sa mère. Cronos avait-il créer la déesse en dernière ? Ou bien avait-il donner à celle-ci un droit de revenir d'une quelconque façon ? Elle ne savait pas trop, elle ne souvenait plus très bien des explications de Valka. Elle doutait que cela ai une incidence quelconque sur la construction du temple pour Yurai de toutes manières.

Illa aurait voulu pouvoir proposer la téléportation pour amener la pierre jusqu'ici. Mais elle savait que ce ne serait pas suffisant cependant, anticipant le fait qu'elle était seule à être capable d'user de son pouvoir de cette manière, surtout qu'elle ne savait pas si son pouvoir tiendrait du fait d'être manipulé par quelqu'un d'autre qu'un Zélote violet. Même si elle ne pensait pas, puis-ce que cela impliquait un contact physique et qu'il n'y en aurait aucun avec son pouvoir. Elle chercha cependant à s'éclairer sur ce point.

La téléporter jusqu'ici serait-ce la manipuler ? Je peux contribuer un peu à amener la pierre par le pouvoir que j'ai, puis-ce que je ne pourrais sans doutes pas transporter grand-chose physiquement. fit-elle, un peu ironiquement en bandant ses pauvres petits muscles atrophiés.

Cependant, elle savait qu'elle aimait les dieux, en tant que Lanterne, elle était plutôt dédiée aux dieux et à la garde des petits. Pas vraiment spécialisée mais elle était plutôt proche du rôle des Zélotes qu'autre chose au sein de la meute Brethen. Même si elle ne servait pas à grand chose elle priait de temps en temps, donnait pas mal d'offrandes à Ao sur le chemin pour retrouver Caïn et aimait beaucoup aussi aller rendre visite aux autres temples pour le plaisir d'adresser une petit ode silencieuse à ces êtres très lointains.
Donc même si elle ne pouvait aider pour la pierre qu'à sa hauteur et qu'un peu, elle téléporterait donc un petit peu de cette matière précieuse à la force de son esprit quand elle serait aller parlée à Ao. Jamais sans la déesse bleu. Elle savait que la prêtresse de la force mentale lui montrerais le chemin, elle l'avait toujours fait.

Si ça ne compte pas comme la manipuler, alors j'aiderais après.

Elle se campa donc debout à quelques pas de Valka, prenant le côté de l'autre groupe, de celui qui irait parler aux différents temples pour demander de l'aide par prières.

Deux groupes, alors ? Je suis de ceux qui vont parler aux dieux. Je vais voir Ao. conclut-elle donc.

Elle attendit de voir si d'autres la suivait, qu'ils partent tous d'un coup, histoire de tous s'organiser pour ne pas se retrouver dans un temple à quinze alors qu'ils pourraient être deux dans chaque temple. Ce serait suffisant, pensait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Elle
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 864
» Age : 23
» PUF : Elle
» Date d'inscription : 17/04/2015

» Feuille de perso'
» Points: 155

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Mer 16 Déc 2015, 16:52

Tout avait merdé.
Enfin, pas vraiment. Il n'avait pas trop aimé la façon qu'avait eu Rengar de lui donner des ordres alors il avait plutôt calmement attendu qu'il libère le gosse avant. Puis il avait retiré les chaînes qui entravaient les pattes et la tête de la prisonnière, la laissant se traîner jusqu'à ses confrères. Ça, ça c'était bien passé. La mamouchka avait récupéré son gamin et les vilains Precursors leur copine. Et ils s'en allait même ! Bien qu'ils promettent de n'être jamais bien loin.

Khal s'en fichait un peu. Ils avaient prouvé qu'ils sauraient se défendre. Et lui ne se laisserait plus surprendre ainsi. Il serait à l'affût, toujours. Il surveillerait la moindre odeur suspecte, la moindre trace de pas qui sortait de l'ordinaire. Il les chercherait, toujours, s'attendant à leur retour. Il avait bien noté leurs odeurs. Il ne serait pas pris au dépourvu, cette fois.

Enfin, il fut pris au dépourvu lorsque la putain de fontaine commença à s'effondrer. NON MAIS OH. Il se passait quoi ? S'assurant que tout le monde sortait bien de l'endroit avant de sortir en dernier - syndrome du super-héro, v'voyez - Khal se pris quelques éclats de pierre dans les reins et sur le croupion, mais rien de sérieux. Il se retourna, avecles autres, pour jeter un œil à la caverne dont s'élevait un nuage de poussière rocheuse. Pourquoi ? Qu'avaient fait les Precursors à cette fontaine ? Il releva légèrement les babines. Il n'était pas un fan fini des Dieux, mais il ne tolérait pas qu'on s'en prenne aux Dieux que ses frères et sœurs de meute vénéraient. Lui-même avait porté allégeance au Grizzly. Il suivit donc Illa, retournant à l'intérieur pour observer les dégâts.

Il resta silencieux, écoutant surtout les deux femelles. Il ne connaissait pas vraiment la femelle Séide et bien qu'il comprenna sa douleur - d'une certaine façon -, elle ne l'atteignait pas. Cependant, Illa voulait l'aider. Et ramener cette déesse parmi eux permettrait à d'autres des siens de retrouver la paix, il imaginait. Alors il aiderait aussi. À ce qu'il comprennait, il ne pouvait pas aider à construire le temple, vu qu'il était disciple du Rouge et pas de la Violette. Mais il pouvait aider d'une autre manière. Du moins, il pouvait essayer.

« J'irai voir le Grizzly, gronda le mastondonte, reprennant finalement la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Innuendo
». Gluant
». Gluant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4026
» Age : 20
» PUF : Innuendo
» Date d'inscription : 15/06/2010

» Feuille de perso'
» Points: 475

MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   Jeu 17 Déc 2015, 11:32

    Khal relâcha sa prisonnière, et les Precursors détachèrent le jeune loup, qui s'avérait au final être le fils de Tequeela, et tout allait bien finir, ils allaient se casser et on aurait la paix. Cependant, Rengar ne semblait pas près de quitter le territoire ; peu importait au fond, les deux clans savaient désormais qu'ils n'avaient affaire qu'à une bande de pauvres hères en haillons, se défendre contre eux serait plus aisé. La louve les regarda partir, interdite, presque étonnée de la tournure presque positive que prenaient les évènements : malgré que les négociations n'aient pas abouti, il n'y avait eu aucune effusion de sang supplémentaire.

    C'est alors qu'un tremblement agita la grotte de la cascade, et que tous les regards, le sien y compris, se tournèrent vers la statue. Sans que personne ne puisse rien faire, la Corneille de pierre se fissura, avant que de volumineux blocs de pierre ne se mettent à tomber sur le sol. En à peine quelques secondes, la statue s'était complètement effondrée. Les quelques disciples de la déesse tressaillirent autour de Suète, témoignant de la tragédie qui venait de se produire, témoignant du dernier supplice que les Precursors leur avaient laissé, comme un cadeau de départ de très mauvais goût.

    Les propositions succédèrent à la surprise et la tristesse collective : Valka proposait de reconstruire la statue, d'autres d'aller voir les Dieux. C'était, pensa la louve rouge, une excellente idée. Illa proposa de se rendre à la fontaine bleue, Khal parla de la rouge. La riposte pacifique s'organisait.

    — Pour ma part, je vais avec Khal voir le Grizzly. Des volontaires pour Moiro, Dairo, Kiro et Mido ?

    Sans vraiment attendre la réponse, la guerrière quitta la grotte.
    Il n'y avait pas de temps à perdre en tergiversions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT] Dénouement   

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Dénouement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: Archives Event
-
Sauter vers: