Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Nous reconstruire | Marcus - Event Séides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Nous reconstruire | Marcus - Event Séides   Ven 18 Mar 2016, 19:00


    Les jours passaient, et se ressemblaient à mourir.

    Lorsque Valka avait eu l'immense privilège de se retrouver face à face avec Yurai, elle s'était sentie renaître. Comme si toutes les horreurs passées avaient retiré leur poids pesant sur son âme, comme si toute la fatigue accumulée avait été balayée, rien que parce qu'elle avait pu regarder sa déesse les yeux dans les yeux. La Corneille lui avait aussi fait un don indescriptible, celui du rajeunissement. Sur le moment, elle s'était sentie incroyablement bien. Elle ne se souvenait pas avoir ressenti un tel bien-être depuis des années. Mais quelques jours après, c'était comme si rien de tout cela ne s'était passé, comme si elle avait reprit en quelques dizaines d'heures tout ce que Yurai avait effacé. La louve était moralement épuisée. Physiquement, elle s'était entièrement remise, même si elle demeurait plus maigre qu'auparavant. Elle ne parvenait plus à être heureuse. Si autrefois elle avait puisé et construit son bonheur à travers les petites choses, elle n'y arrivait plus. Son esprit était saturé par ses deux plus grands bonheurs, et ses deux plus grand malheurs en même temps : Raw et Tatsu.

    Raw, car au fil du temps, depuis leurs révélations communes et leurs aveux qui n'auraient jamais dû voir le jour, Valka avait de plus en plus souffert. Car elle n'avait jamais gagné sa place à côté de lui, et qu'il lui avait toujours préféré Tequeela - qui au départ, n'avais très certainement pas eu les sentiments que la Zélote avait toujours éprouvé pour lui, et qui n'avaient fait que croître. Tatsu n'avait jamais eu de père, Valka n'avait jamais eu son amant pour elle, et elle était restée à sa place : loin, dans l'ombre et dans le froid. Maintenant, en vieillissant petit à petit, la louve se demandait si le mâle brun ne s'était pas joué d'elle. S'il n'avait tout simplement pas profité de tout l'amour qu'elle lui portait pour avoir une aventure, et tout oublier le lendemain. Valka n'avait rien oublié. Valka avait souffert, un peu plus chaque jour. Et aujourd'hui, elle se demandait si ça en valait vraiment la peine.

    Tout en remuant ces pensées, elle cheminait lentement. Incapable de se rendre dans les temples, elle avait décidé de contribuer tant bien que mal à la quête proposée par Caïn et Hylda. Elle avait été étonnée et un peu déçue de ne pas avoir été mise au courant avant que la chasse ne soit annoncée à la meute, mais cette déception avait très vite été balayée par de l'indifférence. Tout cela importait peu. Bientôt, en dépit de tout ce qu'elle avait accompli pour la meute, de son attachement à elle, à son dévouement sans faille, elle serait chassée. Parce que, tôt ou tard, tout le monde saurait que Raw était le père de Tatsu. Et toute la faute retomberait sur elle. La femelle. La traînée. Personne ne chercherait à comprendre, et personne ne le pourrait, car l'amour qu'elle portait à l'Alpha dépassait les définissions communément acquises par les mortels. Ses sentiments gravitaient dans des mondes bien éloignés du leur.

    Elle s'arrêta et poussa un profond soupir, essayant de chasser le visage de Raw de son esprit. Un autre se dessina alors, plus fin, plus doux, plus chaleureux. Alors qu'elle se le remémorait, avec un mélange de joie et de détresse, elle ouvrit un peu plus les paupières et battit des cils à plusieurs reprises. Elle eut un hoquet de surprise en constant qu'il était en fait bel et bien là, présent, face à elle, et se recroquevilla légèrement sur elle-même. Sa queue vînt se coincer entre ses pattes arrières. Elle abaissa la tête et orienta les oreilles en arrière.

    Elle le considérait, immobile, et n'osait pas prononcer le moindre mot.


Revenir en haut Aller en bas
Newis
». Affirmé
». Affirmé
avatar

Féminin » Nombre de messages : 3331
» Age : 21
» PUF : Newis
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages :
    MARCUS
    6 ans (14.06)
    Séide, glow orange
    Se transforme en manchot empereur vert fluo


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Nous reconstruire | Marcus - Event Séides   Mer 30 Mar 2016, 14:29

C'était comme si le fil de son existence prenait une grande inspiration.
Raw et Tequeela partaient à la retraite. Leemoncello et Paprika devenaient les nouveaux Alphas. Tatsu était choisie comme conseillère des dominants. Caïn et Valka démissionnaient.
Wow. Sacré ménage de printemps.

Marcus avait perdu ses repères. Non seulement c'étaient trop de changements d'un coup, et l'écroulement du cadre dans lequel il avait grandi ; mais en plus, il avait l'impression que tout ce qui l'avait guidé jusque-là s'était évaporé entre ses pattes au moment-même où il arrivait à s'en saisir. Quel système critiquer ? Quel ennemi haïr ? Il n'y avait plus rien. Une nouvelle page s'écrivait, et le pêcheur ne savait quoi faire de tout ce vide.

Tout ce qui subsistait de l'ère passée - c'est-à-dire littéralement-hier-mais-putain-de-merde-comment-tout-pouvait-basculer-du-jour-au-lendemain - c'était la dernière directive donnée par les anciens hauts-gradés : refaire les réserves épuisées par l'hiver. Chasse, pêche, cueillette... Tout le monde était mis à contribution. En se levant ce matin, Marcus était fermement décidé à être le pêcheur le plus productif de l'histoire. Mais le cœur n'y était pas. Il avait erré, indécis, incapable de s'enjoindre de bouger son cul près d'un point d'eau. C'était même le contraire qui arriva : il se retrouva au beau milieu de la Rougelande, a.k.a le lieu le moins humide du lore.

« Erf. »

Il se fatiguait tout seul. Qu'est-ce que t'es con mon pauvre Marcus. Pas étonnant que personne t'aime. Abruti, va.

Ses oreilles frémirent au son d'un drôle de hoquet, comme une proie qui s'étouffe. Une aubaine ? Il fit volte-face. Et hoqueta à son tour.

Valka le dévisageait, recroquevillée sur elle-même comme pour disparaître sous terre. A cette pensée, sa première réaction fut d'esquisser un maigre sourire.

« T'es pas très douée à cache-cache toi. »

Puis le reste revint. L'éloignement. La trahison. Tatsu. Son sourire s'évanouit.

Il avait tant maudit son nom. Retourné la situation dans tous les sens. Imaginé multitude de dialogues et disputes dans sa caboche. Et voilà qu'il se retrouvait comme un con face à elle, la gueule lâche et l’œil bovin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nous reconstruire | Marcus - Event Séides   Jeu 31 Mar 2016, 16:42


    Elle le regardait comme si elle venait de voir un fantôme.

    Elle ne comprenait pas pourquoi il prenait le temps de s'arrêter. Pourquoi il lui envoyait une phrase aussi inutile au visage, alors qu'elle savait parfaitement qu'il n'avait aucune envie de lui parler. Depuis la naissance de Tatsu, Marcus avait changé de comportement vis à vis d'elle. D'abord, il avait semblé plongé dans l'incompréhension. Sans doute était-il intéressé, alors, par l'identité du père, que Valka avait prit grand soin de dissimuler. Puis il avait été distant. La chamane avait mit cela sur le compte des rumeurs qui circulaient à propos du géniteur de Tatsu. A vrai dire, elle n'avait jamais comprit pourquoi cela avait semblé été si important pour le loup vert. En quoi cela le regardait-il ? Néanmoins, soucieuse de conserver un semblant de bonne relation avec lui, elle avait poussé Tatsu à aller vers lui. Car il s'occupait bien des louveteaux. Et parce que, malgré tout, Valka avait une confiance absolue en lui. Peut-être qu'il était le seul de toute la meute à pouvoir s'en vanter. Mais au lieu de cela, il la repoussait. Valka n'avait pas forcé les choses : à vrai dire, à ce jour, elle se moquait ouvertement de tout ce qui pouvait arriver. Elle prenait les choses telles qu'elles étaient et ne se battait plus contre rien. Ca, c'était terminé.

    Elle le considéra de la manière la plus neutre, sans dire un mot, la tête légèrement baissée. Elle poussa un soupir inaudible et se redressa légèrement. Marcus avait un très léger sourire aux lèvres - il ne reflétait aucune joie. Plutôt du dégoût. Autrefois, la Zélote aurait été blessée, mais plus maintenant. Elle se contenta de hausser les épaules alors que son regard transperçait Marcus, finissant petit à petit à sombrer dans le néant, à le traverser, sans vraiment le voir.

    - Je suis étonnée que tu m'adresses la parole.

    Depuis le temps.
    Ils ne s'étaient pas parlé depuis la naissance de Tatsu, à peu de choses près. Donc environ ... Deux ans, deux ans et demi. Elle en avait presque oublié le son de sa voix. Ce fut cette constatation qui remit un peu de vie dans les yeux de la femelle : le chagrin les ternit, le regret les firent briller de larmes qu'elle retînt avec toute la force qu'il lui restait. Les choix qui avaient rythmé la vie de Valka avaient été très pauvres, elle le savait. Elle avait accomplit des choses pour la meute, des choses auxquelles elle avait consacré une majeure partie de son existence. Mais ça, ça ne comptait pas. Tout ce qui comptait, c'étaient ses erreurs, comme si tout le monde autour d'elle n'en avait jamais commit. Peu lui importait. Si Marcus était là pour se disputer, ils se disputeraient. S'il était là pour comprendre, elle lui expliquerait. S'il préférait partir, il partirait. Elle s'assit avec raideur, pointa les oreilles vers lui et l'observa droit dans les yeux, la queue enroulée autour de ses pattes.

    - Très étonnée.




Revenir en haut Aller en bas
Newis
». Affirmé
». Affirmé
avatar

Féminin » Nombre de messages : 3331
» Age : 21
» PUF : Newis
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages :
    MARCUS
    6 ans (14.06)
    Séide, glow orange
    Se transforme en manchot empereur vert fluo


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Nous reconstruire | Marcus - Event Séides   Lun 04 Avr 2016, 22:06

Marcus était partagé.
D'un côté, il cherchait au fond de lui la hargne et la rage qu'il avait accumulées pendant toutes ces années. Mais il ne trouvait plus rien. C'était comme... de la fatigue. Non, c'était autre chose. C'était... Rien. Du vide. Il se sentait d'une affreuse neutralité vis-à-vis de Valka.
De l'autre, quand il repensait au passé, rien n'avait disparu évidemment. Il pouvait sentir à nouveau la surprise, puis l'horrible doute qui l'avait saisi après avoir remarqué les rondeurs de la chamane. L'inquiétude croissante alors que sa grossesse s'écoulait, et qu'il faisait le compte des mâles du Clan. Et puis le désarroi lorsqu'il avait remarqué pour la première fois les discrets motifs de Tatsu. La prise de conscience et le choc lorsque tout s'était mis à faire sens.
Mais maintenant ? Plus rien. Le temps avait fait son oeuvre, la pluie était tombée, les agrégats des mois avaient recouvert la plaie béante que la nouvelle de l'adultère avait laissé en Marcus. Paradoxalement, elle n'avait pas cicatrisé. Peut-être qu'il aurait suffi d'une phrase de travers de la part de Valka, d'une pensée de trop dans l'esprit du pêcheur, pour déterrer toutes les ignominies auxquelles il avait pu penser et ressusciter le monstre de rancœur et de jalousie. Mais pour le moment, la pellicule demeurait là, recouvrant et tamisant toutes les horribles émotions qui avaient pu l'agiter. Il était sur le fil. A la limite extrême entre la sérénité et l'énorme pétage de plomb. Marcus se sentait comme un putain de schizo complètement instable.

Le fil trembla lorsque la voix de la brune retentit. Elle le dévisageait, tête rentrée dans les épaules, comme une bête légèrement farouche. Méfiante ? Ses mots semblaient terriblement indifférents. Comme si elle s'en foutait de ce qu'il pouvait penser. Sérieusement ? Tu veux me faire passer pour le connard ? Alors que c'est toi qui es en faute ? Toi qui as déshonoré Tequeela pour aller folâtrer avec son mec ? Cela suffisait à faire cruellement vibrer son ego blessé, mais pas assez pour dominer la petite voix de la raison. Relax. T'es au-dessus de ça. C'est passé, c'est passé. Peut-être qu'elle regrette. Après tout, c'est pas comme si elle était particulièrement proche de Raw aujourd'hui. L'équilibre en lui avait vacillé, mais il faisait de son mieux pour se contrôler.

Quand il vit les larmes envahir le regard clair de son ancienne amie, il fut conforté dans sa décision de ne pas - immédiatement - péter une durite. Son empathie se réveillait à nouveau. Il avait envie de l'écraser d'une étreinte pataude, comme au bon vieux temps, et de lui dire maladroitement que tout irait bien. Que tout ça, c'était derrière eux. Il ouvrit la gueule pour prononcer ces mots réconfortants. Mais tout comme il aurait été incapable de lui crier dessus, il n'arrivait pas à se montrer chaleureux. Sa gorge se nouait autour des phrases douces qu'il voulait lui clamer.

« Je... »

Allez. ALLEZ PUTAIN. JUSTE UNE PUTAIN DE PHRASE. UN PEU DE GENTILLESSE.
POUR LUI MONTRER QUE.

...

Non.
Ça voulait pas sortir.

Il poussa un soupir, excédé envers lui-même, et détourna le regard. C'était juste ça, en fait. Il était un putain de lâche. Incapable de regarder les gens en face pour dire ce qu'il pensait vraiment. Mais à vrai dire, il n'était même plus sûr de ce qu'il pensait. Les réflexions dansaient dans sa tête sans qu'il n'arrive à mettre la patte dessus. Était-il en colère ? Ou prêt à pardonner ? Il n'aurait pas su dire.

« Je veux juste... »

Mais qu'est-ce que je veux, en fait ?

Sa gorge était sèche. Sa voix éraillée.

« Chercher des plantes. »

Oui. Voilà. Bravo. Faute de savoir ce que tu penses de Valka, détourne le sujet sur des conneries triviales comme la raison pour laquelle t'as bougé ton putain de fion du Creux aux Loups ce matin. Mais quelque part, ça se tenait. S'il était incapable de parler de ses sentiments à la zélote, au moins, tester s'il était en mesure de marcher à côté d'elle sans avoir envie de lui déchiqueter la gueule lui permettrait déjà de voir plus clair dans ses intentions. Avec l'impression d'avoir chassé un chouïa de brume de son esprit, le loup fluo osa regarder à nouveau la femelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nous reconstruire | Marcus - Event Séides   Sam 09 Avr 2016, 15:29


    Convaincue qu'il n'allait pas tarder, Valka attendait le déluge.

    Même si elle n'était pas enthousiaste à l'idée d'une confrontation avec Marcus, elle pouvait sentir toute la tension en lui, ainsi qu'une colère sans limites qu'il essayait pourtant de contenir. Elle était persuadée que ce frein qu'il s'imposait ne faisait que renforcer sa haine envers elle, et l'aurait volontiers invité à tout lâcher pour de bon. Sauf que leur lien était désormais si ténu qu'elle ne savait même plus comment s'adresser à lui, et si elle en avait encore le droit. Le regard baissé, elle attendit, ne sachant que dire ou que faire, rêvant avec ferveur qu'elle ne se trouvait pas là, qu'elle était loin, loin de toute forme de vie, et qu'elle terminait la sienne sans la moindre interaction avec les autres, puisque de toutes façons, elle ne les méritait pas. Il commença à parler, et la louve se tendit, craignant l'orage qui la terrifiait tant, mais rien ne vînt. A plusieurs reprises, le loup vert tenta de constituer une phrase complète, qui sortit de façon fragmentée, pour mener à une fin assez inattendue.

    - Des plantes ?

    Valka n'avait pu s'empêcher de le répéter, persuadée qu'elle avait mal comprit. Mais visiblement, c'était bien ça. Elle cligna des yeux, perplexe, et pencha légèrement la tête sur le côté. Ce n'était qu'une méthode pour passer à côté du reste. La chamane soupira légèrement. Ce n'était pas une solution. Elle voulait crever l'abcès, alors qu'il était déterminé à l'ignorer. La louve brune ne voulait pas contrarier son ancien ami, alors elle se releva avec raideur et balança mollement sa queue de droite à gauche, avant de redresser la tête.

    - Le clan en a besoin, c'est une certitude. Est-ce que tu les connais bien ? Autrement ... Je peux toujours t'aider à les ramasser.


    Jamais elle n'aurait espéré une opportunité de passer du temps avec lui en paix, et surtout pour une bonne cause. Valka n'était pas une bonne chasseuse, aussi n'accompagnait-elle jamais Marcus dans son travail. Quant à elle, en tant que Zélote, elle avait très rarement de la compagnie, car son rôle était assez particulier, très différent du combat, du marquage ou de la chasse. La queue entre les cuisses et les oreilles basses, elle attendit sa réponse, prête à déguerpir rapidement au cas où il refuserait sa présence.

    Elle y était préparée. Ca ne changerait de toutes façons pas grand-chose. Valka ne pouvait se défaire du sentiment d'être devenue l'ennemie publique numéro un de sa propre meute.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous reconstruire | Marcus - Event Séides   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous reconstruire | Marcus - Event Séides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: Archives Event
-
Sauter vers: