Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 What the moonlight now reveals ~ ft. Morokei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 946
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& amoureuse de Roy/relation avec Skaër a déterminer
8.5 ans ~ (15/11/2016)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Messala
& retient Callisto
4 ans ~ (14/09/2017)
Solitaire

Volstein
& Amoureux d'Heever
3 ans ~ (11/02/2017)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna

1.5 ans ~ (20/05/2017)
? - ?
Glow Rose

Astralys
& ...
1 ans ~ (23/09/2017)
Solitaire

PNJs & autres

Agravain
& Célibataire
7 ans (30/01/17)
Etelkus - Guerrier
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin

Varkyrith
& avec Kisame
3 ans ~ (7/02/2017)
Etelkus ~ Garde
Glow rouge


Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
2 ans ~ (02/04/2017)
? - ?

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1.5 ans ~ (08/05/2017)
? - ?


» Feuille de perso'
» Points: 503

MessageSujet: What the moonlight now reveals ~ ft. Morokei   Dim 25 Sep 2016, 21:13



Aristote

Il ne savait plus pourquoi il lui avait dit oui, au final. En y réfléchissant, il avait été d’une impulsivité anormale. Il regarda derrière lui, la jeune louve brune aux jolis cheveux blancs le suivait, l’air curieuse mais décidée. Elle était donc sa demi-belle sœur ? Curieux, il l’aurait imaginée un petit peu plus … âgée. Il regarda de nouveau devant lui, discernant la grosse porte de la bibliothèque. Il devait bien y avoir cette porte, sinon l’humidité de cette île aurait surement détruit la plupart de leurs parchemins. Il y en avait de si anciens qu’il devait enrouler ses pattes dans du tissu pour éviter de les abîmer. C’était souvent ces livres là, les plus vieux, plus intéressants, avec les sigles les plus ardus à comprendre. Mais tout de même, c’était eux qu’il préférait. C’était ces livres là qu’il consultait le plus en ce moment, sur que quelque part dans l’histoire de Punk Wolf quelque chose comme ça aurait du se produire. Mais bon. C’était à cause de cette immersion dangereuse, à s’en couper du monde, qu’il avait fait le choix d’avoir une élève, ça le changerait peut être agréablement.
Il monta les dernières marches en quelques larges pas que son anatomie développée lui permettait à présent. Heureusement que la faune était mal développée ici, voir carrément absente, bien qu’il n’était pas impossible de tomber sur une petite pousse dont il fallait immédiatement s’occuper. La lumière de la lune éclairait les dalles en vieille pierre grise, ainsi que l’imposante bibliothèque plus où moins réservée aux archivistes. Il sourit doucement. Sa deuxième maison, c’était ici. Après n’importe quel endroit où se trouvait Romance, il se sentait à son mieux entre les livres de cet endroit, et il espérait faire connaître et comprendre se sentiment à sa mignonne élève brune et blanche. Il s’appuya contre la porte brune sur laquelle, à la lumière de lune, se révélait un caractère ancien, mystique, et la poussa de son épaule, fortement, pour pouvoir pénétrer le lieu, laissant passer la jeune, puis refermant la porte doucement, pour ne pas trop déranger quelque loup qui serait entrain d’étudier non loin.

Il agita le bout de sa queue, où pourraient-ils trouver un coin tranquille ?
« humhumhum » murmura t’il, en tournant sa tête d’un côté puis de l’autre. Et puis finalement c’était peut être pas si mal cette hésitation, elle laissait du temps à Moro ... Momo … Zut, il avait encore oublié son prénom. Enfin bref, ça lui laissait le temps de s’habituer à l’endroit. En effet, avec son haut, haut plafond, et ses tourelles de livres, bruns, verts, orangés, avec des inscriptions en or, des piliers de parchemins jaunis par le temps, sur des tables perdues entres les couloirs bordés de titres étrange, éclairés plus ou moins biens par des torches de flammes orangés, qui faisaient vaciller les écrits sur les livres, les faisant bouger comme si les livres étaient vivants …. Enfin lui il voyait ca avec son monocle-loupe, mais elle ne le voyait peut être pas, d’ici.
« Ne t’inquiète pas, ça m’es déjà arrivé de me perdre, mais tout est en fait logique, en dessous de des apparences » Expliqua t’il, et souriant à la jeune louve. Il se souvenait très bien des premières fois où il était venu ici, et que, sans relâche il s’était perdu entre les ouvrages, trop intéressé par sa lecture, par sa recherche et ne faisant plus attention aux chemins qu’il empruntait.

La lumière qui entrait par certains vitraux, par cette nuit de lune gibbeuse, blanchâtre, venait éclairer quelques angles de la bibliothèque, qui perdus de vue entre les murailles d’écrits ne laissaient qu’imaginer sur quoi la lumière se posait finalement. Et en spectacle de jeux de lumière naturelle et artificiel, s’offrit aux deux loups la vue de milliers de livres, qui semblaient n’avoir attendu qu’eux pour être lus. Le gris-terre et blanc aux petites ailes inspira doucement. L’air ici était frais, empreint de l’odeur des vieux papiers, des vieux livres, une odeur douce, qui invitait à se perdre dans le labyrinthe du savoir. Le savoir. Il se décida. Il savait en quoi consisterait son premier cours …
« Toujours tentée de devenir Archiviste ? » demanda t’il, avec un sourire.


Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4881
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
Nouveau-né (14/10)
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: What the moonlight now reveals ~ ft. Morokei   Jeu 29 Sep 2016, 19:28

    Cette nuit était des plus particulières.
    La jeune louve n'avait pas osé demander à Aristote pourquoi il désirait la retrouver lorsque la lune serait à son zénith pour sa première leçon. Elle n'avait pas fermé l'oeil de la soirée, et son père Anthem avait eu un semblant de sourire en la voyant si enjouée. Elle avait passé une très bonne journée en attendant l'heure du rendez-vous, avait pu voir son amie Skrunkie qui était même venue jusqu'au camp pour lui faire un coucou bien qu'elle ne supporte que très peu les autres loups. Puis le soir était venu, et le soleil avait baigné son pelage caramel d'or et de sang alors qu'elle s'exhortait à la patience, assise dans un coin du Creux aux Loups, sans trop savoir comment venir en aide aux autres membres de la meute. Elle avait plus du'ne fois du se faire violence pour résister à l'envie de prendre les devants et filer à la Bibliothèque de son propre gré. Mais elle avait résisté à l'envie, avait réarrangé sa tignasse blanche et, finalement, alors que l'astre de la nuit éclairait le camp de sa lueur argentée, il était apparu. Son coeur avait fait un bond et elle s'était empressée de le rejoindre, s'efforçant de le suivre sans paraître trop excitée. Ils avaient cheminé dans un silence paisible qui avait légèrement calmé cette ardeur enfantine jusqu'à l'île Fantôme, et leurs pelages avaient encore des effluves salés lorsqu'ils parvinrent à la grande porte de la Bibliothèque. L'éclat de la lune plongeait le lieu dans une ambiance mystique et féérique. Elle eut la brève impression que le blanc allait lui faire franchir la porte d'un autre monde.

    Ils pénétrèrent sans mot dire dans l'imposant bâtiment. L'air frai et pur de l'intérieur fut une bénédiction. Comme si le mal qui flottait dans l'air au-dehors depuis l'apparition du terrible Everbloom ne pouvait atteindre ce lieu. Elle balaya les longs étalages de livres qui montaient jusqu'au plafond du regard. Plongé une pénombre plus profonde encore que d'ordinaire, elle se sentait plus petite encore face à l'immensité de la connaissance qui était tapie en silence sur les longues étagères. Aristote sembla hésiter un instant sur la direction à prendre, puis l'entraîna vers le fond de la Bibliothèque, serpentant avec aisance entre les rayonnages, même parmi ceux que les torches éclairaient à peine. Il ne fallut que quelques tours et détours pour que la jeune louve ne soit plus bien sûre de l'endroit d'où ils venaient, mais il la rassura. Bon. S'il le disait, c'était sans doute vrai. Il n'empêche qu'elle espéra secrètement qu'il n'y avait pas une sorte d'épreuve d'orientation pour tester les apprentis prétendants à ce rang, parce qu'elle ne donnait pas cher son orientation dans ce dédale d'étagères.

    Finalement, le grand loup se tourna vers elle, le visage avenant, pour lui demander si elle n'avait pas changé d'avis. Est-ce que ces détours dans le labyrinthe étaient une sorte de test alors ? Elle remua les oreilles et chassa cette pensée. De toute façon, il fallait bien plus que cela pour la décourager. Elle hocha la tête avec sérieux, le regard brillant.

    "Bien sûr !" Répondit-elle en prenant garde à ne pas trop hausser la voix.

    Elle avait aperçu entre les rayonnages quelques autres silhouettes penchées sur des livres ou de vieux parchemins, et ne souhaitait pas se mettre ces êtres à demi-ermite sur le dos dès sa première leçon. D'autant qu'elle espérait devenir l'une des leurs, à la fin. Elle leva la tête pour scruter l'endroit où ils se trouvaient. Ici, il y avait d'avantage de rouleaux que de livres à proprement parler. Elle vit des bandes de tissu soigneusement alignés sur une table et se demanda à quoi ils pouvaient bien servir, mais garda sa question pour elle. Son regard revint sur Aristote, et elle attendit sagement ses consignes. Inutile de jouer les trop entreprenants dès la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 946
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& amoureuse de Roy/relation avec Skaër a déterminer
8.5 ans ~ (15/11/2016)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Messala
& retient Callisto
4 ans ~ (14/09/2017)
Solitaire

Volstein
& Amoureux d'Heever
3 ans ~ (11/02/2017)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna

1.5 ans ~ (20/05/2017)
? - ?
Glow Rose

Astralys
& ...
1 ans ~ (23/09/2017)
Solitaire

PNJs & autres

Agravain
& Célibataire
7 ans (30/01/17)
Etelkus - Guerrier
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin

Varkyrith
& avec Kisame
3 ans ~ (7/02/2017)
Etelkus ~ Garde
Glow rouge


Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
2 ans ~ (02/04/2017)
? - ?

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1.5 ans ~ (08/05/2017)
? - ?


» Feuille de perso'
» Points: 503

MessageSujet: Re: What the moonlight now reveals ~ ft. Morokei   Jeu 29 Sep 2016, 21:48

Il sourit, elle était intelligente. Elle avait bien compris que la bibliothèque était un lieu pour l’étude, et que donc il faudrait rester calme, le maximum possible. Cela pouvait sembler très bête, mais souvent, les loups, même de son âge se surexcitaient. Bien que l’enjouement ne fût pas une mauvaise chose, s’exclamer dans une bibliothèque l’était. Il agita sa queue, et hocha la tête. Très bien. Elle avait déjà de la détermination, c’était pas mal du tout, et lui fit signe de la tête de le suivre vers un coin de la bibliothèque. C’était là qu’il passait ses heures, une partie particulièrement ancienne, avec des vieux, vieux papyrus, de vieux parchemins qui inspiraient le respect.
« Alors, voici ma proposition, au lieu de faire de cours magistraux, et de te donner les connaissances comme cela, en espérant que tu les imprime, je préférerais te faire trouver par toi-même, et quand ce n’est pas possible, simplement par tes propres expériences. »
Il agita ses oreilles blanches et noires, et fit signe à la jeune de caramel de venir s’assoir sur un des coussins de velours rouge bordeaux posés près d’un table ronde, et alors qu’elle s’installait, il alla chercher un vieux rouleau dont la couleur avait surement, un jour, été blanche, mais tournait aujourd’hui vers un blanc cassé jauni sur les bords. Il passa un bout de tissu d’un couleur foncée autour du rouleau, et, prenant les deux bords, souleva le paquet, de façon à ne pas l’abîmer avec ses pattes ou ses crocs en le portant à la table, où il se releva sur ses pattes arrières pour poser le rouleau sur la table, délicatement. Chaque précaution était absolument nécessaire pour éviter d’endommager les vieux vieux manuscrits.

« Alors, j’espère que tu n’étais pas distraite, dit-il, parce que j’aimerais que tu m’expliques pourquoi j’ai fait ce que je viens de faire, chaque partie, dans l’ordre si tu le peux. Ensuite, j’aimerais que tu ailles chercher le manuscrit dans le coin là bas. »

Il désigna du museau un rouleau de papier blanc, plus frais, qui se trouvait, près d’où avait été le précédent, mais sur une étagère plus basse.
« Ne t’inquiète pas, c’est une de mes recherches sur papier, donc l’abîmer n’est pas grave, si jamais tu n’arrive pas à la tenir en équilibre avec le tissu, qui est celui-ci … »
Il se retourna, et chercha dans une boîte posée dans un coin un rectangle de tissu violet lavande, pour le poser sur la table.
« .. C’est normal, ça prends beaucoup d’entraînement. » affirma t’il avec un sourire rassurant.

« Et c’est toujours de l’entraînement, alors ne t’inquiète pas, je ne vais pas me fâcher pour une erreur, puisque celles-ci sont instructives. Si jamais je veux programmer une épreuve, ça ne sera que pour vérifier que tu n’oublies pas des choses ! » Lui indiqua t’il ensuite, ses yeux bleus et calmes posés sur elle, avant qu’un sérieux lui illumine les prunelles.

« Mais il y aura une épreuve finale, que je te donnerais, dans quelques mois, pour voir si tu as bien acquis toutes les compétences pour devenir une bonne archiviste. » Admit-il, sur un ton calme et posé. Il n’y avait lieu de s’inquiéter, encore, ce n’était que le début.

« Ah ! Et quand tu auras fait ceci, j’aimerais que tu m’explique comment tu penses qu’on devrait procéder pour ouvrir le rouleau et pour le tenir sans l’abîmer ! » Ajouta t’il, avant de s’asseoir, et d’enrouler sa queue blanche et gris-terreuse autour de son propre coussin, et de la regarder, à travers son monocle bordé d'or.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4881
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
Nouveau-né (14/10)
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: What the moonlight now reveals ~ ft. Morokei   Mer 05 Oct 2016, 19:51

    Lorsqu'il lui indiqua qu'il comptait utiliser une pédagogie par les... travaux pratiques, elle ne sut trop quoi en penser et se contenta de hocher la tête. Il fallait dire qu'elle n'avait pas eu tellement d'expériences pour l'instant. Elle suivit ses indications, remarquant seulement que des coussins étaient situés près de la table. Dans l'ombre et avec leur teinte foncée, elle ne les avait pas vus. Elle prit place dessus avec une pointe d'hésitation - en bonne lupine qu'elle était, elle n'avait jamais posé son postérieur sur autre chose que le sol même ou la litière de végétaux séchés et de mousse qui lui servait à dormir - et nota qu'ils étaient très confortables, certainement créé de manière à ce que l'on puisse rester des heures dessus sans souffrir trop de courbatures ou d'un mal de dos chronique. Son regard remonta vers Aristote, qui s'était éloigné vers l'un des empilements de parchemin et en choisit un visiblement avec grand soin. Elle fut fascinée par la concentration serein du grand loup blanc, dont les airs sérieux lui rappelaient par instants le visage du Savant Roy. Si bien qu'elle ne s'attendit pas du tout à la question qui vint dès que les babines de son nouveau mentor furent libérées de leur précieux fardeau. Légèrement surprise, elle redressa les oreilles, alors qu'il lui donnait ses consignes.

    Cette fois-ci, elle se fit extrêmement attentive - même si de toute évidence elle avait quasiment raté le coche en s'extasiant sur une ressemblance familiale finalement pas si surprenante que cela. Elle acquiesça à la fin de la tirade du blanc et se râcla la gorge. Son regard oscilla entre l'étagères où se trouvait le parchemin qu'il lui avait désigné et le ruban violet. Elle déglutit, puis finit par se lancer d'un ton hésitant :

    "D'accord alors... Je crois que tu as utilisé le ruban pour éviter de devoir toucher le rouleau, pour ne pas l'abîmer avec... tes crocs, ou ta salive ?"

    Elle lui jeta un regard en coin, puis inspira et reprit :

    "Je... suppose que nous ne devons pas toucher les papiers, mais qu'il n'y a aucun risque en le posant sur cette table, donc on peut s'en servir de support pour les étudier."

    Il lui avait ensuite demandé de faire la même manoeuvre elle-même. Elle attrapa donc avec délicatesse le ruban violet et se leva de son coussin pour s'approcher de l'étagère. Elle s'assit et se redressa verticalement pour atteindre une hauteur confortable qui lui permettait de voir les empilements. Et réalisa alors que quelques subtilités lui avaient échappées. Parce qu'elle n'avait aucune idée de la manière dont elle allait glisser le ruban autour du parchemin et faire un noeud autour sans le toucher de quelque manière que ce soit. Elle s'exhorta à la réflexion, s'efforçant d'oublier le regard d'Aristote posé sur elle. Il fallait penser ça comme une sorte de jeu. Ils faisaient souvent ça avec Améthyste lorsqu'ils étainet enfants, s'amusant à se donner des défis et des énigmes pour pimenter leurs jeux. Tu dois m'attraper mais sur trois pattes. On fait la course avec un seul oeil ouvert. Tu dois traverser le camp mais sans toucher les pierres gris clair. A fond, la situation était un peu de cet acabit. Il fallait faire le noeud proprement et sans toucher le papier.

    Elle enroula négligemment le ruban autour de l'une de ses pattes histoire de ne pas trop l'humidifier entre ses crocs. Et la vision de sa patte à moitié recouverte de tissu fut une sorte d'illumination. L'idée était peut-être un peu tordue,mais elle n'en avait pas vraiment d'autre pour le moment. Du museau, elle réajusta le tissu autour de ses coussinets et griffes, puis en attrapa une extrémité avec l'autre patte. Alors, avec précautions, elle passa le morceau de ruban en dessous du parchemin, posa sa patte recouverte dessus et improvisa une sorte de noeud - elle était loin d'être experte en la matière et son noeud était totalement pitoyable par rapport à celui qu'Aristote avait fait, mais le ruban dépassait suffisamment pour qu'elle puisse saisir le parchemin sans risque.

    Mis à part qu'elle crut entendre une sorte de frottement lorsqu'elle tenta pour la première fois de le soulever et s'arrêta aussitôt. Ah oui, en effet. Partie dans ses considérations sur comment faire ledit noeud et quelle esthétique lui donner, elle en avait oublié de le serrer correctement et le parchemin avait évité de justesse une superbe glissade sur le sol. Qui aurait certainement signé la fin de sa carrière d'Archiviste,elle en avait peur. Elle jeta un regard désolé à Aristote, mal à l'aise, et s'appliqua à resserrer légèrement le noeud. Il lui fallut encore deux longs essais avant de parvenir à quelques chose qui était un entrelacs de boucles et de bébés noeuds, mais qui était transportable sans risques. Pour ce qui était de le détacher... Eh bien, elle chassa cette question en ce disant qu'il valait mieux gérer un problème à la fois. Son paquetage entre les mâchoires, elle put enfin rejoindre la table et y poser avec le plus de douceur possible le rouleau de papier, qui ne risquait pas de s'ouvrir pour le moment.

    Maintenant, il fallait réfléchir à comment l'ouvrir - haha, quelle ironie - et le maintenir sans l'abîmer. Faisant abstraction de sa création artistique douteuse à base de ruban et de papier, elle se focalisa plutôt sur celui de son mentor et, après quelques instants de réflexions, tenta :

    "On peut peut-être... défaire le ruban et le laisser sur le parchemin pour le maintenir et l'ouvrir ?"

    Son manque clair d'expérience était totalement visible, car une toute petite voix au fond d'elle lui murmurait que ça risquait de ne quand même pas être super pratique de faire comme ça, mais elle n'avait pas vraiment d'autres idées pour le moment. Elle tenta un regard légèrement anxieux vers le grand loup blanc, attendant le bilan de ses dires et actions.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 946
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& amoureuse de Roy/relation avec Skaër a déterminer
8.5 ans ~ (15/11/2016)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Messala
& retient Callisto
4 ans ~ (14/09/2017)
Solitaire

Volstein
& Amoureux d'Heever
3 ans ~ (11/02/2017)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna

1.5 ans ~ (20/05/2017)
? - ?
Glow Rose

Astralys
& ...
1 ans ~ (23/09/2017)
Solitaire

PNJs & autres

Agravain
& Célibataire
7 ans (30/01/17)
Etelkus - Guerrier
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin

Varkyrith
& avec Kisame
3 ans ~ (7/02/2017)
Etelkus ~ Garde
Glow rouge


Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
2 ans ~ (02/04/2017)
? - ?

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1.5 ans ~ (08/05/2017)
? - ?


» Feuille de perso'
» Points: 503

MessageSujet: Re: What the moonlight now reveals ~ ft. Morokei   Sam 08 Oct 2016, 18:53

Il la regarda hésiter, mais répondre à sa question, ses yeux brillants, attentifs à ses moindres mouvements. Apparemment, elle était stressée, et inquiète, surement de ne pas réussir. Sa voix, bien que stable, n’était pas certaine, ce qui était parfaitement normal. Mais elle avait parfaitement raison, et il hocha la tête, pour bien lui montrer de continuer sur cette voie.

Même si son commentaire sur les tables le fit sourire. Cela lui avait toujours semblé évident, mais en effet, les tables étaient quelque part où les papiers ne craignaient pas. Sur la vieille surface de chêne sombre, il était vrai que le papier ne se ferait pas abimer. La surface polie renvoyait presque l’image de celui qui s’y mirait. Il y jeta un coup, et redressa son monocle, qui était sur le point de glisser.

Ahem.

Et puis elle se jeta sur l’idée de porter le parchemin jusqu’à la table. Elle semblait avoir repris de la confiance en, et il l’observa toujours, bougeant lentement la queue, seul indicateur qu’il faisait attention à ce qui se produisait. Elle réussit à faire un nœud. Il haussa un sourcil, le temps qu’il prit était, a sa vue, et à la vue de n’importe quel vétéran de la bibliothèque considérable … mais tout de même …
Mais elle avait oublié de serrer le nœud. Hawnnn. Il la regarda sauver son parchemin de la chute de justesse, et remarqua le regard empreint d’excuses qu’elle lui jeta, comme si il avait grondé sur la maltraitance de son ouvrage. Pourtant, il ne dit rien, parler était réservé aux occasions de grand besoin, dans une bibliothèque, bien que, ici, isolés, il pouvait se permettre de lui toucher un mot ou deux au sujet du nœud, il décida de la laisser essayer toute seule. Et tant bien que mal, elle ramena le parchemin sur la table, et le posa délicatement sur la surface lustrée. Elle regarda alors le parchemin qu’il avait ramené lui, qui n’avait absolument aucun nœud, puisqu’il avait juste attrapé les bords de l’épais ruban entre ses crocs pour le transporter. Ahah, elle avait trop réfléchi, la pauvre.

Il agita ses oreilles, et lui offrit un franc sourire.
«Bilan ? » Demanda t’il, en interceptant le regard interrogateur de sa jeune élève.

Apparemment, oui.

« Alors, tu as totalement raison, la salive abîme facilement le papier, ainsi que la pression qui peut être exercée dessus si on le tenait entre les crocs. Les livres y résistent mieux, et bien que certains -son visage se tordit un peu de dégoût, alors qu’il était clair de ce qu’il pensait de ces loups qui abîmaient des livres tous neufs- les portent dans leur gueule, je trouve cela préférable de les caser sur le dos, et de les mâchouiller le moins possible. C’est facile pour moi, avec des ailes, mais tu auras besoin de quelque chose pour les transporter … rappelle le moi avant de partir, pour que je pense à t’amener ça la prochaine fois, s’il te plait. » dit ‘il, en réfléchissant à l’oral.

« Ensuite ! » s’exclama-t-il en se levant, venant se placer devant le parchemin.

« Le nœud n’était pas nécessaire, vu la taille du parchemin, mais c’est quand même très bien d’y avoir pensé ! D’habitude, quand un parchemin est plus grand que cinq fois l’épaisseur de ton ruban, qui fait à peu près l’épaisseur d’une patte de loup, il faut faire des nœuds. Et dans ce cas … »
Il tira sur le bout de ruban du parchemin qu’il avait transporté, pour le ramener bien vers lui, et galéra quelques minutes pour défaire l’œuvre de nœuds. Bon sang, elle avait du talent avec les nœuds ! En parlant de ça ..
« Je n’ai jamais vu un nouveau réussir aussi vite à faire un nœud qui tenait la route, ou plutôt le parchemin. Alors bravo, mais la prochaine fois … essaie plutôt celui-ci … »
Il prit les deux bords, les coinçant, comme elle l’avait fait, entre ses doigts pour un, l’autre toujours délicatement tenue entre ses crocs. Faire le tour de l’un, en jetant le ruban, le passer en dessous, plier, tourner, tous ses mouvements acquéris par l’entraînement donnaient une apparence extrêmement compliquée à quelque chose qui n’était en fait pas si dur que ça. Après lui avoir montré, il sourit.

« Ne t’inquiète pas si tu n’y arrive pas en moins de deux semaines, ça m’as pris très longtemps pour l’apprendre, mais vu ton talent avec les nœuds, ça devrait te prendre moins de la moitié de ce temps ! » Sourit il.

Il agita alors les oreilles, et se tourna vers la dernière question qu’elle lui avait faite.

« C’est la bonne voie ! Mais une fois le nœud défait … en tirant sur le bout de ruban ici … tu devra ouvrir le parchemin, qui est roulé sur lui-même. Il faut donc que les griffes et les pattes soient recouvertes ! Mais tout d’abord, il y a plus important pour les loups qui ont comme nous une chevelure plus ou moins extensive ! Je suis sur que tu vois déjà ce de quoi je veux parler. » Continua t’il, ses yeux brillants de joie à pouvoir instruire quelqu’un. De plus, quelqu’un qui se montrait réceptive, avec un certain intellect et qui voulait apprendre. Pour une fois qu’il n’avait pas face à lui un de ses gamins qui venaient juste parce qu’ils pensaient qu’être archiviste c’était lire deux trois bouquins et dormir sur des coussins le reste de la journée.
« Il ne faudrait pas laisser de cheveux dans un parchemin que quelqu’un d’autre va peut être consulter. Donc, il s’agit de s’attacher les cheveux ! J’avais vu des loups qui y arrivaient très bien... Mais moi je... ahem. » Sa voix mourut un peu, alors qu’il attrapait une plume, qui servait habituellement à écrire. Il repoussa d’une patte ses mèches bleues, et les coinça avec la plume bordeaux délavé, lui donnant un air bien étrange.
Il perçut le regard de son élève, et fit un petit sourire désolé, l’air de dire ‘ je ne sais pas faire mieux en fait … ‘.

« Je … ne vais pas pouvoir t’aider pour ça... euuuh... hèhè. Mais une fois que c’est fait … »
Il se retourna, attrapant trois boîtes sous la table. L’un contenant des rubans similaires à ceux qu’ils venaient d’utiliser, une avec un tissu blanc en lambeaux, lambda, et une avec des morceaux bouts de bois aplatis d’un côté, bien taillés pour être lisses.
« Tu sais ce qu’on fait avec les rubans, mais avec les deux autres, que penses tu qu’on doit faire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4881
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
Nouveau-né (14/10)
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: What the moonlight now reveals ~ ft. Morokei   Lun 21 Nov 2016, 08:32

    A sa grande surprise, Aristote ne fit aucune réflexion sur la nullité pourtant visible de son noeud et alla même jusqu'à prétendre qu'elle avait un certain talent. Certes, ce qu'elle avait fait tenait plus ou moins la route, mais lorsqu'en quelques mouvements il attacha son ruban avec bien plus d'élégance, elle en resta muette. A cet instant, il lui semblait impossible de parvenir à comprendre un jour la manière dont il avait croisé, enroulé, bouclé toute cette longueur de tissu pour en faire quelque-chose d'aussi joli et rapide. Cela lui rappelait un peu Roy et sa coiffure si complexe qu'elle se demandait souvent comment, avec des griffes et des coussinets, on pouvait concrètement parvenir à ce résultat. Elle hocha simplement la tête lorsqu'il lui montra rapidement, signe qu'elle était fort intéressée par cette technique d'attache.

    Le bilan sur ce qu'elle venait de faire fut plutôt positif, et son mentor passa rapidement à la suite. Attentive, elle redressa les oreilles, l'écoutant sans distraction. La seconde chose qu'il évoqua fut donc la coiffure. Cela la surprit légèrement, mais maintenant qu'Aristote e lui disait, cela paraissait tout à fait logique. Elle savait que les Savants faisaient cela, surtout lorsqu'ils guérissaient des plaies ou préparaient des mélanges, et on avait régulièrement droit au Creux aux Loups à des coiffures rapides et désordonnées ornant le crâne des guérisseurs. La louve était loin de trouver cela laid, au contraire. Et ç changeait parfois radicalement l'allure dudit loup à laquelle on était habitué. Son mentor prit un air beaucoup moins assuré soudain lorsqu'il évoqua la coiffure, et tortilla ses longues mèches bleues autour d'une plume plantée dans le reste de sa tignasse pour que cela tienne. Ce qui n'était pas si raté que cela, songea Morokei en acquiesçant. C'était peut-être le rare point où elle avait des compétences - si l'on pouvait qualifier de compétence le fait de savoir se coiffer bien-sûr - que lui. Détentrice d'une longue chevelure, héritage paternel, elle avait déjà été confrontée à des situations où elle avait du apprendre tant bien que mal à rassembler toute cette masse blanche à peu près correctement. D'un coup de griffes, elle détacha le ruban qui lui servait d'ordinaire d'ornement sur l'une de ses mèches, puis s'appuya sur son postérieur pour pouvoir utiliser ses deux pattes et faire une sorte de tresse qui descendait le long de son cou. C'éait bien loin d'être du niveau de Roy, mais ça tenait les cheveux et ça ressemblait un peu à une natte. Donc globalement satisfaisant pour le moment.

    Puis le cours recommença, et cette fois-ci Aristote lui présenta une série de morceaux de bois et un tissu en piètre état, avant de lui demander à quoi cela servait. Elle réfléchit un instant. Autant elle avait quelques idées, dont une en particulier qui avait l'air à peu près pertinente, pour les morceaux de bois, autant elle n'avait aucune espèce d'idée de ce à quoi pouvait bien servir un morceau de tissu dont les bords étaient tant en lambeaux. Elle se mordilla les babines, puis finit par répondre :

    "Peut-être que les morceaux de bois servent à tenir les coins du parchemin, pour qu'il ne se referme pas. Et le tissu...Je ne sais pas du tout." Avoua-t-elle avec un regard désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 946
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& amoureuse de Roy/relation avec Skaër a déterminer
8.5 ans ~ (15/11/2016)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Messala
& retient Callisto
4 ans ~ (14/09/2017)
Solitaire

Volstein
& Amoureux d'Heever
3 ans ~ (11/02/2017)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna

1.5 ans ~ (20/05/2017)
? - ?
Glow Rose

Astralys
& ...
1 ans ~ (23/09/2017)
Solitaire

PNJs & autres

Agravain
& Célibataire
7 ans (30/01/17)
Etelkus - Guerrier
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin

Varkyrith
& avec Kisame
3 ans ~ (7/02/2017)
Etelkus ~ Garde
Glow rouge


Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
2 ans ~ (02/04/2017)
? - ?

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1.5 ans ~ (08/05/2017)
? - ?


» Feuille de perso'
» Points: 503

MessageSujet: Re: What the moonlight now reveals ~ ft. Morokei   Jeu 19 Jan 2017, 21:40

"Excellent ! Le bois sert effectivement à cela !" félicita t'il avec un sourire, ses yeux bleus brillants de fierté au fait qu'elle trouve aussi vite de quoi s'agissait les petits morceaux de bois. Il agita ses oreilles. Ravi.

"Les tissus, c'est pour les pattes ! Pour éviter qu'on abîme le parchemin ! Tu vois, avec tes griffes tu pourrais faire des traces au des griffures sur les papiers les plus fragiles ! Donc on se recouvre les pattes avec, aller, courage, encore plus de jolis nœuds à faire !" s'amusa t'il, en lui jetant deux bouts de tissu.

Le reste de l'après midi se passa bien, il lui expliqua même comment écrire avec une plume de paon coincée entre deux doigts. C'était le plus compliqué. Lui avait toujours des ratures sur certains de ses parchemins, lorsqu'il oubliait de bien serrer son emprise sur la plume. Mais les Archivistes écrivaient l'histoire de Punk Wolf, il était donc important qu'elle apprenne à faire ça. Il se rappelait toujours de la première qu'il fois qu'il avait tenté d'écrire, l'encre avait bavé partout, et il en avait eu plein sur sa patte droite. Il avait donc du clopin-clopiner jusqu'à la mer dehors, n'osant pas trop déranger des autres archivistes, pour se laver la patte. Il se rappelait toujours du regard d'une ancienne archiviste, qui avait eu l'air parfaitement outré de le voir se balader avec une patte bleue. Elle en avait été si distraite qu'elle s'était pris un coussin dans les pattes et avait glissé comiquement sur 2 mètres, avec tout l'air d'une patineuse artistique débutante.

Il finit par se détendre un peu racontant des anecdotes sur toutes les erreurs qu'il avait fait, lui, et la félicitant pour ce qu'elle faisait de bien, lui indiquant très calmement ce qui n'allait pas, dans le but qu'elle se détende et se sente mieux. Elle finit par l'accompagner à travers la bibliothèque pour lui trouver un volume sur les créatures légendaires, qu'il lui prêta de façon indéterminée. Il avait demandé à Romance, qui connaissait Morokei mieux que lui, ce qu'elle aimerait comme livre, avant de venir le matin même. Ils marchèrent donc à travers la bibliothèque, prenant un chemin qui lui permit de lui trouver un plan de la bibliothèque, et une espèce de double sacoche qui se mettait en travers du dos, et permettrai à la louve de porter ses livres avec le moindre effort.
Il avait lui même lu ce livre, et lui conseilla fortement le chapitre sur espèces et histoires des dragons orientaux et occidentaux. Les illustrations étaient superbes, s'en était à passer sa journée à lire, lire et relire le bouquin. Il y avait également un passage sur les licornes, dont les formidables nourritucornes. Des licornes qui avaient un lien avec la nourriture, comme par exemple les cookies-licornes.

Bref.
Il avait en somme toute passé un bon après midi, et le soir même il rentra avec elle au camp, content.
Il n'aurait pas pu rêver d'une meilleure élève, elle était attentive, sérieuse, réfléchie, et il était sur qu'elle avait du apercevoir sa fierté.

"A demain" lui dit-il avec un sourire, ses yeux brillants, avant de lui souhaiter une bonne soirée et nuit, rentrant voir son fils.
Revenir en haut Aller en bas
 
What the moonlight now reveals ~ ft. Morokei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forum : moonlight city
» Moonlight Sonata
» Edition Panini
» Wolf Element et les Tops Sites
» {The White Bird and the Moonlight} {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: