Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cro
». Encastré
». Encastré
avatar

Féminin » Nombre de messages : 6893
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Séide ; Maton ( soldate )
6 ans et demi ( 2.7.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Séide ; Gabelou
4 ans et demi ( 14.7.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen Heever
Séide ; Savante, autrefois apprentie de Roy
3 ans ( 25.7.17 )
Célibataire
#07cfb6 & #gainsboro


bulletblack ☥ ✐ Grimm
Séide ; Archiviste & chirurgien
Deux ans ( 15.7.17 )
Célibataire.
#snow & #c9aa9c


bulletblack Geb
Séide ; Louveteau
Nouveau-né ( 25.7.17 )
Célibataire
#chartreuse & #dfc4b4


___


» Feuille de perso'
» Points: 187
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1LEEMON850
Perso 2SEKMÊT580
Perso 3NOUT440
Perso 4JAGH330
Perso 5HEEVER010
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mer 12 Oct 2016, 20:29

L'Alpha bondit en arrière, grognant viruleusement contre la liane qui claqua prêt de son oreille en arrachant le foulard qu'il portait devant la gueule. Et tout en reculant, chercha de ses yeux sans pupilles un passage plus ou moins sûr pour rejoindre leur destination. Derrière lui, Nout, fidèle et jeune Soldate prête à tout pour se montrer brave et digne de sa meute, louvoyait, le dos voûté et la queue ramassée contre elle-même. Ses mouvements fluides et souples apaisèrent un peu la nervosité du grand mâle anthracite. Il sentait la peur chez elle, mais elle se contenait. Elle se maîtrisait. Pour une si jeune, femelle de surcroît, il était impresionné. Leemoncello cessa de fixer l'hybride pour se concentrer sur la route. Ils seraient bientôt arrivé. Les choses empiraient assez vite. Le nombre de malade s'était stabilisé depuis qu'on avait interdit à tous de sortir du campement ou de la Mine en dehors des besoins vitaux comme la recherche de remède, d'indices, d'eau ou de nourriture. Le Meneur gronda au souvenir déplaisait de la transformation d'Eeno. Voilà qu'en plus de faire parti des inutiles, il devenait dangereux pour les Séides. Le desciple du Grizzly gromella entre ses crocs. Paprika était de plus en plus mal, comme tout les autres d'ailleurs. Némésis aussi, et Romance, et tant d'autres ! Son attention revint à la réalité lorsque Nout glapit, effrayée. Il se retourna vivement et l'attrapa par le collet pour la tirer en avant. Un gros insecte vrombissait autour d'eux. Il aboya avec rage contre ce truc volant non identifié qui donna un coup d'aile violent pour monter un peu plus haut d'où il jaugea les deux loups. Le passage libre, Leemoncello hurla sur la jeune hybride de repartir d'où elle venait. Qu'elle aille plutôt aider les guérisseurs ou qu'elle se rende utile ailleurs. Il préférait qu'elle lui envoie d'autres guerriers plus expérimentés en vitesse. Blessée et au bord des larmes, la fine femelle détala vers la liberté, l'air frais, et, à l'abri du danger. Elle ne s'arrêta pas, couru pendant plusieurs heures pour rejoindre le Creux aux Loups au plus vite.

Epuisée, le souffle coupé, elle s'effrondra après avoir missionné deux loups puissants et courageux pour rejoindre leur Alpha, qui les attendait avant de trop s'approcher de la jungle meurtrière. A leur tour ils ne perdirent pas de temps...

Lorsqu'ils débarquèrent, poumons en feu et pelage en bataille, Leemoncello faisait les cents pas, impatient. Sans ménagement, il rappela aux deux Séides de s'enrouler les pattes et le museau de linge pour éviter tout contact avec les plantes, ou de respirer leurs spores. Quand les deux mâles, n'ayant heureusement pas oublier Il avait un peu reperé dejà et semblait avoir trouvé un passage un peu moins dangereux qui les conduirait peut-être plus près du ravin. C'était l'idée de Maisie à la base. Enfin, ça faisait parti des rapports qu'on lui avait envoyé de la Mine. La jeune femelle blanche avait apparemment eu une méga envie de fraise : malgré sa jeunesse, elle venait de mettre bas... Et devinez avec qui ? Paprika se retrouvait Tata avant d'être Maman. Il aurait bien aimé que ce soit lui le premier à lui fourrer des mioches dans les pattes, mébon. Enfin, là n'était pas la question. Cette analogie aux fraises avait lancé une théorie qu'il avait décidé d'aller vérifier suite à la bénédiction de Tatsu sa soeur et Conseillère. Retardé par son envie illégitime et pourtant irrépressible de vouloir protéger toutes les pas forcément douces et pas forcément fragiles femelles de son clan, pour attendre des mâles pas forcément plus intelligents, pas forcément plus endurants et pas forcément plus braves pour mener à bien son expédition, l'Alpha au glowstick rouge se lança donc avec ses deux acolytes dans l'aventure. Pour démentir ou non la théorie de Maisie, il fallait donc aller voir là où avait eu lieu la première catastrophe. C'est à dire là où un loup avait été englouti vivant par ces monstres chlorophiliens carnivores. D'après les atrocités racontés, il pensait pouvoir faire fasse à ce qu'ils verraient... Malheureusement, son imagination n'avait pas osé aller aussi loin dans l'horreur. C'est avec consternation et incrédulité que les trois loups s'arrêtèrent au bord de la Passe, au dessus de cette jungle dévoreuse de loup qui ressemblait plus à un sac de noeud qu'autre chose. Les bruits de délgutition, de lianes qui claques, de bruissements de branches et d'insectes géants qui volaient au dessus de tout ça les rendit fébrile et plus inquets encore. Comment se rendre dans un endroit inaccessible sans y laisser bien plus que des poils ?

Fatigués physiquement de tout ces efforts pour éviter les lieux touchés par la mousse ou s'y faufiler sans risquer d'être blessés... Et puis épuisés nerveusement aussi, c'est de justesse qu'ils évitèrent quelques plantes grimpantes vivaces, qui dépassaient un peu du bord du ravin. Ils reculèrent encore un peu pour être en zone sûre puis s'assirent en contemplant tout ce méli-mélo organique. Maintenant il fallait réfléchir à comment s'approcher sans risques.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 841
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Hikotsu
& célibataire
8 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
6.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
4.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& avec Kisame
2.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Amoureux d'Heever
2.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
1.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau


Brienna
& Mui ?
1 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 933
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 16 Oct 2016, 17:41

Both avait espéré que la jeune louve ‘Nout’, avec les jolis cheveux blancs et la queue étrange allait venir avec eux. D’évidence, ce n’était pas le cas. C’était en gros pour ça qu’il avait dit qu’il viendrait, quand elle avait cherché quelqu’un dans l’espace où traînaient d’habitude les soldats. Sous sa forme de femelle, il avait hésité deux minutes à redevenir un mâle, mais merde, il était chopé pour partir maintenant. Dégoûté, il s’élança dans la direction que Nout lui avait indiqué, se promettant de revenir la voir après, en tant que mâle cette fois-ci. Heureusement qu’il ne ressemblait pas à trop une femelle, puisqu’elle avait demandé deux loups, pas deux louves, et avait tout de suite acquiescé lorsqu’il s’était approché. Ça se jouerait une autre fois alors.

Il avait hésité à faire semblant de s’être perdu, mais vu que quelqu’un était venu avec lui qui l’avait déjà aperçu adopter la mission, il se rendit compte qu’il était profondément dans la mouise. Ça l’apprendrait à toujours tout faire pour choper d’la meuf, maintenant il allait vraiment devoir travailler. Et puis il n’était pas soldat, il était Zélote. Hehe, il allait se faire remonter les bretelles, si il attendait vraiment un courageux guerrier, Leemon-man.

Ce fut donc une femelle-Both élancée qui bondit à travers les lianes, après le loup qui semblait bien cinq fois plus courageux qu’elle, cherchant à chaque instant une façon de s’enfuir. Mais malheureusement, l’incongru eut la mauvaise idée de la laisser passer devant lui.
Agh ABRUTIII ! Comment je fais pour m’enfuir maintenant ? Pensa-t-elle, énervée, agitant sa queue d’un côté à l’autre. Tout de même, il fallait faire bonne face devant l’Alpha, pensait-elle avec dégoût.
Pourquoi était elle ici, hum ?
Ahhhhh oui, la jolie jeune louve. Si elle ne s’intéressait pas à elle en mâle, eh bah, ça allait lui en coûter des poils. Elle détaillait la savane folle qui avait émergé en ce coin d’habitude si dégarni de végétation et déglutit. Elle espérait franchement qu’ils n’allaient pas avoir à s’aventurer là dedans ? Peut être que Leemon-man avait juste envie de leur montrer la masse, sans pour autant faire une visite guidée. Elle le voyait déjà, en mode "Alors ça, c’est dangereux ! Ça aussi ! Et ça … bah, c’est dangereux aussi ".
Elle évita une grosse sauterelle enragée avec un glapissement de surprise et d’effroi. AHHHHHHH mais c’était un véritable écosystème cette merde !? Pourquoi était-elle venue, shit.


Ce fut en entrevoyant enfin l’Alpha qu’elle s’élança, elle devait prendre le temps de redevenir un mâle, bordel, ça n’allai pas passer crème sinon. Quoique, comme ceci, elle était un peu plus agile. Elle doutait qu’elle aurait réussi à éviter la sauterelle du démon si elle avait été un mâle. Il leur passa des bandes, qu’elle se mit autour des pattes, et il repartit d’un pas preste.
« Qu’est ce qu’il y a ? » Demanda t’elle de sa voix qui ne laissait s’identifier si elle était un il ou une elle.
« Monsieur » ajouta t’elle, par souci de convenance, il ne s’agissait pas d’énerver le gros noir parce que ‘blablabla, elle/il ne le respectait pas, et blablabla, elle/il n’était déjà pas censée être là parce qu’elle/il n’était pas une combattante’.
Elle releva le regard vers la masse de plantes carnivores, et croisa deux doigts de ses pattes arrière. Il n’y allait pas y avoir une visite guidée, aller petits dieux, silvouplaiiiiiiit !

Mais ce fut effectivement vers là qu’il se dirigea.

Ses oreilles se baissèrent, et alors qu’elle allait prier l’autre gros bouffon de passer devant elle, histoire de casser vite fait bien fait, il lui fit signe de passer devant.
Aaaaaaaaaahahahahahaaa ! Abruti.
Alors elle suivit le tempétueux Alpha à travers la jungle de la mort, évitant avec l’agilité qu’était celle d’une femelle à peine plus fluette qu’elle n’était en mâle. Mais tout de même, elle se sauva quelques petits poils avec des esquives dont elle ne se connaissait pas le talent. C’était surement son instinct de survie, parce qu’il ne restait plus grand-chose, et il n’y avait pas là le courage d’affronter un écosystème basé sur un système d’enragement progressif.

Ce fut avec épuisement qu’elle s’affala par terre non loin de l’Alpha. Zut, mais que faisaient-ils ici ?
« On cherche quoi, en fait ? » demanda t’elle de nouveau. Il n’avait pas du l’entendre la première fois.

Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Encastré
». Encastré
avatar

Féminin » Nombre de messages : 6893
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Séide ; Maton ( soldate )
6 ans et demi ( 2.7.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Séide ; Gabelou
4 ans et demi ( 14.7.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen Heever
Séide ; Savante, autrefois apprentie de Roy
3 ans ( 25.7.17 )
Célibataire
#07cfb6 & #gainsboro


bulletblack ☥ ✐ Grimm
Séide ; Archiviste & chirurgien
Deux ans ( 15.7.17 )
Célibataire.
#snow & #c9aa9c


bulletblack Geb
Séide ; Louveteau
Nouveau-né ( 25.7.17 )
Célibataire
#chartreuse & #dfc4b4


___


» Feuille de perso'
» Points: 187
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1LEEMON850
Perso 2SEKMÊT580
Perso 3NOUT440
Perso 4JAGH330
Perso 5HEEVER010
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 25 Oct 2016, 17:58

( Personne d'autre ? :c )
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Haku
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1334
» Age : 17
» PUF : Haku
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Esterno
Mâle
11 ans [né le 14/09/2015]
Brethen / Chef / Glow' violet
En couple avec Richard
S'enquit en #D72B01


Némésis
Femelle
11 ans et demi [née le 06/08/2015]
Raeder / Second / Glow' orange
Célibataire / Hétérosexuelle
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
5 ans et demi [né le 08/08/2016]
Raeder / Cannonier / Glow' Bleu
Marié à Thyara <3
Gueule en #C8CAFE


Noroi
Femelle
2 ans et demi [né le 31/01/2017]
Solitaire / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #66ccff


Kisame
Mâle
2 ans et demi [né le 28/01/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' rouge
Avec Varkyrith
Ment en #3F8593


Mylo Xyloto
Mâle
1 an et demi [né le 02/04/2017]
Raeder / Mousse / Futur Glow' Rose ?
Célibataire / Bisexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
1 an [né le 02/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #cccccc


Callisto
Femelle
6 mois [né le 25/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Violet
Célibataire / Bisexuelle
S'exprime en #5300A5


» Feuille de perso'
» Points: 269
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ESTERNO390
Perso 2NEMESIS660
Perso 3SHELBY360
Perso 4HYOZAN240
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mer 26 Oct 2016, 12:10

[Allez, je m'incruste avec Esterno et Tendô pour faire bouger les choses c:]


Ça ne pouvait plus durer, il fallait faire quelque chose parce que tout commençait à vraiment devenir infernal. Si on ne faisait pas quelque chose maintenant pour se débarrasser de ces foutues plantes, on allait se retrouver à devoir quitter les terres avant de se faire tous bouffer. Or il était hors de question qu'on se fasse dégager par une végétation un peu trop confiante...
J'avais décidé d'aller voir de plus près là où j'avais observé pour la première fois une anomalie de croissance végétal : la Passe Ventue. Cet endroit pourtant si sec et privé de végétation depuis des lustre avait été un des premiers endroits touchés par la catastrophe, il y avait forcément une raison à cela.
Comme la plupart des Brethens étaient inactifs, je me suis bougé le cul moi-même. J'ai demander à Tendô, un autre lanterne, de m'accompagner. Son pouvoir de répulsion pouvait être vraiment utile pour se protéger des plantes carnivores et combiné à ma capacité de contrôler les flammes et à mes ailes de feu, nous étions bien protégés.
Je nous ai fabriquer des masques ainsi que des gants pour nous éviter d'entrer en contact avec les plantes et de respirer les potentiels germes qui se baladeraient dans l'air. Il fallait être très préventif car nous sommes peu nombreux, nous n'avons pas besoin de malades en plus.

Nous avancions prudemment à travers la dangereuse jungle. Les plantes ne semblaient pas très hostiles aujourd'hui et nous les repoussions avec facilité. Nous approchant de plus en plus du canyon, une odeur forte de serre mal aérée nous est parvenue exactement en même temps. J'ai échangé un bref regard avec le loup aux yeux gris-violets avant de continuer assurément.
Arrivant au bord du canyon, j'ai risqué de me pencher pour observer le fond. C'était incroyable ! L'eau n'était même plus visible tellement la végétation avait tout englouti. On pouvait entendre des bourdonnements d'insectes d'ici, de quoi vous faire frissonner...
J'ai eu un léger mouvement de recul suite à cette vision. Comment allons-nous nous débarrasser de cette horreur ?

"Je crois que nous ne sommes pas seuls." a lancé Tendô en pointant du museau un groupe le loups Séides quelques mètres plus loin.

Des Séides ? Ici ? Ils ont sans doute eut la même idée d'enquêter à la Passe Ventue. Peut-être ont-ils eut vent qu'il s'agissait d'un des premiers endroits contaminés.
D'un signe de tête, j'ai invité le mâle roux à me suivre et je me suis dirigé vers le petit groupe avant de lancé assurément :

"Salutations ! Mon nom est Esterno, Brethen et Lanterne de mon rang. Mon acolyte Tendô ici présent et moi nous nous sommes dirigés ici pour trouver des réponses, je suppose que vous êtes ici pour la même raison ?"

C'était limite un peu trop formel, mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
Shakapick
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 2808
» Age : 24
» PUF : Pickly, Pickly Bloodimeda.
» Date d'inscription : 10/12/2010
» Personnages : TATSU.
8 ans et demi [11][x2 Rajeunir utilisés]
En couple avec Ether.
Mère de Quartz et Sethek.

Glowstick bleu : à l'obtention, s'est transformée en entité véhiculant des âmes vengeresses. Est forcée d'en accomplir la volonté en tuant les loups ayant perpétré contre elles une trahison de tout sorte.

Pouvoir inné : comme sa mère, peut créer de petites illusions translucides.

Dispose d'une immense paire d'ailes bleues lumineuses qu'elle peut faire apparaître, disparaître, ou rendre invisible à sa guise. Ne lui permettent que de planer.

SETHEK
3 ans et demi [3]
Louveteau Séide.
Fils de Tatsu et Ether, frère de Quartz.







» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 08 Nov 2016, 18:27



    Valka n'avait plus sa place à la prison fraîchement réhabilitée en postes de soins.

    La vieille louve n'avait plus d'utilité, du moins dans des heures aussi graves, les plus jeunes prenaient aisément le relais, et son efficacité n'égalait pas la leur. Ces dernières lunes, alors que l'âge la rattrapait, elle avait eu beaucoup de mal à admettre qu'il était temps pour elle de prendre sa retraite, elle ne parvenait pas à s'arrêter. D'abord, elle avait dû se rendre à l'évidence qu'elle ne pouvait plus se rendre aux temples pour honorer les dieux, et Everbloom n'avait pas aidé à lui rendre les voyages faciles. Elle avait donc dû abandonner cette idée, se résolvant à prier au cœur du Creux aux Loups, au chaud et en sécurité, mais bien loin du contact des entités qu'elle avait passé sa vie à vénérer.

    Elle avait donc décidé d'aider les soigneurs. Elle connaissait assez bien les plantes, même si ce n'était pas suffisant pour être considérée comme une guérisseuse à part entière, elle avait pu se rendre un peu utile auprès des premiers contaminés. Mais Tatsu l'avait sans cesse repoussée, craignant que la vieille louve ne contracte la maladie, qui lui aurait été assurément fatale. Valka l'avait mal vécu. Mais alors qu'elle digérait difficilement ce comportement qui ne se voulait que protecteur, elle s'était sentie de plus en plus indésirable auprès de sa fille. Celle-ci fuyait son regard et se repliait complètement sur son travail, ne chassant plus, ne se nourrissant que de plantes coupe-faim et de restes parfois douteux. Elle avait énormément maigri et semblait épuisée, mais elle refusait catégoriquement que sa mère ne l'approche. Cela valait aussi pour la plupart des autres loups, excepté Ether, avait remarqué la chamane. Il était le seul à pouvoir rester près de Tatsu sans craindre un aboiement rageur à la figure, un coup de patte, voire même une morsure dissuasive.

    Jusqu'à présent, Tatsu lui avait toujours parlé des torts de son pouvoir, et Valka l'avait aidée. Elle était quasiment certaine que la malédiction portée par le glowstick de sa fille était à l'origine de son changement d'humeur, combiné à la tourmente dans laquelle Everbloom l'avait plongée, et des responsabilités que son statut impliquaient dans une situation pareille. Alors, impuissante, elle avait décidé de suivre les traces de Leemoncello et de sa petite garde en direction du territoire Brethen. Elle connaissait la route par coeur. Elle prit son temps, mais réussit à retrouver leur voie et la suivre sans dévier. Alors que son voyage touchait au but, elle sentit ses pattes se raidir et son dos crier grâce, mais elle tînt bon, et parvînt à les rejoindre à la Passe Ventue. Un jeune Brethen, qu'elle connaissait déjà, se trouvait là, en compagnie d'un camarade. Il n'avait pas l'air bien agressif - ce n'était de toutes façons pas le souvenir qu'elle avait conservé de lui. La doyenne se rangea aux côtés des autres en boitillant, et inclina l'échine à la vue d'Esterno. Après s'être raclé la gorge, elle prit la parole d'une voix rauque, mais toujours aussi douce et chaleureuse.

    - Salutations, mon jeune ami. Tu as vu juste : si nous sommes ici, ce n'est pas pour vous chercher querelle, mais bien essayer d'en découvrir plus sur le mal qui hante nos terres. Savez-vous, par hasard, où la croissance a commencé à se développer ?

    Elle marqua une brève pause et changea de patte d'appui, les oreilles pointées vers son interlocuteur.

    - Nous avons songé qu'en trouvant sa source, nous pourrions peut-être faire une découverte intéressante sur le coeur même de la corruption.


    Elle se tut, et attendit. Il n'était pas écrit que les Brethens avaient bel et bien connaissance de cet endroit. Cela aurait été un gain de temps énorme, mais dans le pire des cas, la vieille louve espérait qu'ils accepteraient de s'allier à eux pour effectuer les recherches nécessaires. L'enjeu était bien trop grand, et les différends entre leurs meutes ne pouvaient continuer d'exister en des temps aussi sombres. Elle se doutait qu'Esterno en avait conscience, mais était-ce le cas des autres ? C'était bien moins assuré.

Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Encastré
». Encastré
avatar

Féminin » Nombre de messages : 6893
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Séide ; Maton ( soldate )
6 ans et demi ( 2.7.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Séide ; Gabelou
4 ans et demi ( 14.7.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen Heever
Séide ; Savante, autrefois apprentie de Roy
3 ans ( 25.7.17 )
Célibataire
#07cfb6 & #gainsboro


bulletblack ☥ ✐ Grimm
Séide ; Archiviste & chirurgien
Deux ans ( 15.7.17 )
Célibataire.
#snow & #c9aa9c


bulletblack Geb
Séide ; Louveteau
Nouveau-né ( 25.7.17 )
Célibataire
#chartreuse & #dfc4b4


___


» Feuille de perso'
» Points: 187
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1LEEMON850
Perso 2SEKMÊT580
Perso 3NOUT440
Perso 4JAGH330
Perso 5HEEVER010
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Ven 11 Nov 2016, 10:53

Entre les bourdonnements aussi désagréables qu'inquiètants, les claquements de lianes mouvantes et les gueules béantes qui se refermaient séchement sur des insectes moins vifs que les autres, le mâle Alpha n'entendit pas les Brethens arriver. D'un côté, Both, femelisée pour l'occasion -fantastique, vraiment, heureusement qu'il avait ordonné à Nout de ui envoyer des mâles endurants et forts ! Enfin, d'un autre côté, la Zélote s'était montrée souple et agile...- s'affala le souffle court, en demandant ce qu'ils étaient venus faire ici. Les prunelles vert feuille vides de pupilles du Dominant fixèrent la louve blanche un court instant, muet. Nout n'avait-elle donc rien transmit ?! Leemoncello gromella vaguement ce qui s'apparentait plus à un léger grondement mécontents qu'à une réponse. De l'autre côté, les Brethens s'annoncèrent en grandes pompes, surprenant l'anthracite qui montra les crocs par pur reflexe. Un coup de fusil explosa à sa tempe et une douleur fulgurante s'ensuivit. Le stress, le doute, la peur, et cette rencontre innatendue qu'il aurait vraiment préféré éviter formaient un tourbillon de sentiments de frustration, d'impuissance, et forcément, de colère froide. Leemoncello ouvrit la gueule pour répondre au soigneu Brethen lorsque Valka fit son entrée de manière plus surprenante encore. S'il avait un grand respect pour elle et ses compétences, le dominant gris n'avait aucune forme d'amitié pour la maîtresse de son géniteur et la voir, vieilissante et donc, souffrante, se mettre dans un péril dont même les loups en pleine possession de leur moyens galeraient à sortir ne fit qu'accentuer cette sensation d'étouffement. Sa boîte crânienne menait d'exploser sous la pression qui lui barrait les tempes.

Trop de monde dans un lieu trop dangereux. Le loup aux yeux chartreuse grinça des crocs. Il haïssait plus que tout les Brethens et les voir ici le dérangeait -quand bien même il s'agissait de leur territoire-, néammoins c'était la décision des Alphas d'envoyer une missionnaire pour leur offrir un temps de paix et de confiance. Et puis, malgré tout, Leemoncello restait un soldat vaillant et son honneur lui dictait de protéger tout loup méritant ou non. Le descendant de l'Araignée quitta finalement la Chamane de son regard profond pour fixer les deux Brethens. Que la louve crème sous-entende que sa patrouille et lui ai pu venir chercher les embrouilles ici alors qu'il avait proclamé avec sa compagne Paprika le devoir à tout les Séides d'être en trêve avec les Brethens, et même de les accueillir afin de s'entre-aider au mieux face à ce fléau commun, gonfla son poitrail d'un mélange de fatigue nerveuse et d'exaspération. N'y avait-il donc pas un seul Séide qui réfléchissait ici ??! Il semblait que seule sa demie-soeur, qu'il voyait dépérir de loin mais dont il ne voulait plus s'approcher depuis qu'elle l'avait très jovialement viré de la Mine, ai une once de bon-sens. Oui, Leemoncello était puérilement vexé parce que la louve beige et bordeau l'avait rembarré sans ménagement. Les oreilles plaquées contre sa tête, tout ses muscles en tension à cause de l'environnement hostile, il finit enfin par se présenter, succin.

« Leemoncello. »

Les autres étant assez grands pour donner leur nom tout seul, il appuya les paroles de la Chamane alors que son regard sombre retourna se noyer dans la jungle en contrebas.

« En effet, d'après les récits des malades avant qu'ils ne perdent conscience et parole, c'est dans ce coin que cet épendement végétal aurait commencé. Avec la mort d'un loup de surcroît. »

Leemoncello tourna le museau vers Tendô et Esterno.

« L'une de nos Savantes, Maisie, à émis une hypothèse que nous sommes aussi venus vérifier : comme l'excroissance s'est developpée graduellement, d'abord ici et les lieux très proches, puis de plus en plus loin, Maisie pense qu'il y a une plante-mère dont dépendraient les autres. Ce qui, si cette théorie se prouve, signifierait qu'en abimant suffisamment le premier maillon, on pourrait peut-être arrêter l'expansion, voir éradiquer complètement la plante...
Par ailleurs, si on suit cette logique, alors le point de départ sera le plus dense, le plus puissant, et donc le plus dangereux... Si vous le sohaitez, votre aide est la bienvenue ! »


Le disciple d'Aka reprit son souffle et termina la mine sombre :

« Le temps nous est compté. Nos malades sont plus atteints que jamais, ils s'apparentent désormais aux plantes carnivores, mutent, ont perdus tout entendement et ne cherchent qu'à mordre leurs soigneurs... Vous êtres prêts ? »

Lança-t-il pour conclure à tout les loups présents.

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4718
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
13 ans (16/07)
Séides
Bleu

Morokei
7 ans (21/07)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
6 ans (23/06)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
7 ans (29/07)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
1 an (14/07)
Brethen - Louveteau



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 13 Nov 2016, 09:23

    Ils avaient enfin trouvé quelque-chose !
    Le nez au vent, Morokei cavalait à toute vitesse sur les traces des Séides partis en expédition, une sacoche empruntée aux guérisseurs claquant le long de ses flancs. Elle s'était tout d'abord rendu au Creux aux loups au sortir de la Bibliothèque, mais l'expédition menée par leur Alpha et qui visait à trouver - et détruire éventuellement - le coeur d'Everbloom avait déjà quitté les lieux depuis un moment. En allant suffisamment vite, elle s'était dit qu'elle parviendrait sans doute à les rattraper avant qu'ils ne s'engagent dans l'épaisse jungle, avec le risque de ne jamais en sortir ou de finir en Plantaloup comme les pauvres qui se trouvaient enfermés aux Mines. Même si d'après les guérisseurs, le risque était passé. En mettant des bandages à ses pattes - ce qu'elle avait été forcée de faire par Roy avant de partir - et en évitant les morsures, il n'y avait presque plus aucune chance de finir contaminé et grommelant avec la tête couverte d'écorce. Mais cela demeurait dangereux et elle préférerait tant qu'à faire ne pas avoir à crapahuter à travers les plantes carnivores et les insectes géants pour transmettre son information. Son coeur battait la chamade, à la fois sous le coup de l'effort et de l'excitation. Les Archivistes avaient passé de si longues à heures à chercher à en savoir d'avantage, à étudier les anciennes terres et les tous les témoignages de grands événements que l'on avait. Mais en réalité, ils avaient été trop loin et la réponse ne se trouvait pas dans de somptueux récits de loups combattants des monstres. Non, ce qu'ils cherchaient, ils l'avaient trouvé dans quelque-chose qui s'apparentais plus à une étude griffonnée et dont peu de loups avaient connaissance. Ou du moins état-ce le cas jusqu'à aujourd'hui.

    La jeune louve suivit la piste de ses congénères - celle de Valka était la plus fraîche, sans doute la vieille louve avait-ele décidé elle aussi de s'intégrer en légère retardataire à l'expédition - et évita soigneusement les zones les plus risquées, aussi la suivit-elle sans hésitation, vérifiant de temps à autres que l'odeur de Leemoncello et Both, plus ténue, était toujours bien présente. Débordante d'énergie, Morokei fila sans s'arrêter jusqu'à ce que les silhouettes colorées des autres loups n'apparaissent dans son champ de vision. Elle constata tout d'abord avec une légère surprise que des Brethens avaient croisé leur chemin et qu'une sorte de conciliabule semblait se tenir - ce qui n'était pas si surprenant finalement, puisque l'on se trouvait sur leurs terres après tout. La jeune caramel s'approcha donc avec prudence, et arriva à la hauteur des autres canidés au moment où l'alpha au pelage sombre achevait son discours, dont elle saisit l'essentiel.

    "Nous avons de nouvelles informations !" Lança-t-elle après avoir rapidement salué les présents d'un mouvement de la tête, la voix essoufflée.

    Elle s'accorda quelques secondes pour reprendre sa respiration, puis se tourna vers Leemoncello et dit :

    "Dans les Archives, nous avons trouvé quelque-chose concernant la jungle. Nous le pensons en tout cas."

    Elle ouvrit la sacoche d'un coup de museau. Un parfum de fleurs et de plantes médicinales s'en échappait, même si la seule chose que contenait le sac était un morceau de papier un peu froissé. Ce n'était pas l'original, mais un Archiviste au doigté fin en avait reproduit une copie tout à fait convaincante et qui lui suffirait largement pour expliquer un peu le tout. Elle s'empara de la feuille et la posa devant elle.

    "Nous avons découvert qu'avant le Cataclysme que lança Cronos pour détruire l'ancien monde, une Jungle y existait." Expliqua-t-elle. "Elle était moins sauvage et virulente qu'Everbloom, mais avait certaines caractéristiques semblables, notamment au niveau de sa végétation. C''est cela qui nous a mis sur cette piste.Il se trouve qu'il existait au centre de cette Jungle un coeur, grâce auquel vivait toute la végétation de ce morceau de territoire."

    Elle pointa de la griffe le dessin qui ornait le centre de la feuille. C'était une plante large et peu haute, qui reposait sur un énorme bulbe d'où s'échappaient d'immenses racines. le croquis était stylisé, mais aisé à comprendre.

    "Rien ne nous dit que ce que nous cherchons ressemblera à cela." Se hâta-t-elle d'ajouter "Mais plusieurs choses le caractérisaient et nous avons espoir qu'il en soit de même pour Everbloom."

    Elle reprit rapidement son souffle, légèrement nerveuse d'être ainsi le centre de l'attention, et énuméra :

    "Dans la zone entourant le coeur, il n'y avait aucun insecte. On ignore pourquoi mais ils ne l'approchaient pas, dans un rayon d'une dizaine de loups je dirais, d'après les notes de l'auteur. Il y avait aussi la présence d'une mousse très épaisse et spongieuse, bien plus chargée en eau que le reste, lorsqu'on l'on entrait dans sa zone, ainsi que la présence de ces plantes-ci."

    Elle pointa l'illustration du bas de la feuille, qui montrait une plante carnivore semblable à celles que l'on croisait partout ailleurs dans les endroits envahis par Everbloom, mais dont la base était une sorte de buisson de ronces aux lianes mouvantes. Aucun doute que cette combinaison de dents venimeuses et d'épines devait faire de ces végétaux les gardiens parfaits pour la Mère de la jungle.

    "Voilà ce que nous avons découvert." Termina-t-elle en balayant les autres du regard, légèrement anxieuse car n'ayant aucune idée de leurs récations. Ses yeux revinrent sur Leemoncello, silhouette familière. "Peut-être que cela nous aidera à savoir que nous approchons du bon endroit."

    Elle se tut, ayant fini son intervention, mais sans aucune intention de partir pour le moment. Si l'alpha décidait d'aller affronter le coeur de la bête végétale, ils ne seraient pas trop d'un de plus pour en venir à bout.
Revenir en haut Aller en bas
Kinta
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 229
» Age : 18
» PUF : Uwny
» Date d'inscription : 05/05/2016
» Personnages :
ABÉLARD
Lanterne Brethen
glowstick vert
20 - 05 - o16



ARDWYCK
Savant Seide
glowstick orange
4 - 11 - o16

ACE
Louveateau Séide
xx - 03 - o17

J'arrive pas à calculer leur âge ._.
plz help


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ABELARD008
Perso 2ARDWYCK250
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 13 Nov 2016, 20:35

Spoiler:
 

Personnage utilisé : Ardwyck

Il avait suivit le groupe sans trop osé se montrer.
Des guerriers avait dit l'alpha et il était loin d'en être. C'est un peu en retrait qu'il avait observé la scène. L'hypothèse de Maisie était très probable, il y avait pensé aussi.
Ardwyck mourrait d'envie d'en avoir le coeur net.

Il se rapprocha sans en avoir conscience lorsque Morokei débarqua, enthousiaste. Et lorsqu'elle eut finit de parler, il ne put retenir la pensée qui lui brûlait le crâne :

C'est impossible. Le loup bleu se laissa tomber sur le postérieur, reprnant sa position favorite : le dos vouté et les pattes postérieures étendues devant lui.
Même si nous parvenons à atteindre le coeur d'Everbloom, serons-nous en état de le détruire ?
Il leva les yeux vers les autres loups. Il ne faisait qu'exposer ces doutes, ils ne devaient pas se lancer inconsciemment dans cet enfer. Il était quasi certain qu'ils finiraient tous contaminés en traversant la zone la plus aggresive.
Nous ferions peut-être mieux de tout brûler.

Revenir en haut Aller en bas
Shakapick
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 2808
» Age : 24
» PUF : Pickly, Pickly Bloodimeda.
» Date d'inscription : 10/12/2010
» Personnages : TATSU.
8 ans et demi [11][x2 Rajeunir utilisés]
En couple avec Ether.
Mère de Quartz et Sethek.

Glowstick bleu : à l'obtention, s'est transformée en entité véhiculant des âmes vengeresses. Est forcée d'en accomplir la volonté en tuant les loups ayant perpétré contre elles une trahison de tout sorte.

Pouvoir inné : comme sa mère, peut créer de petites illusions translucides.

Dispose d'une immense paire d'ailes bleues lumineuses qu'elle peut faire apparaître, disparaître, ou rendre invisible à sa guise. Ne lui permettent que de planer.

SETHEK
3 ans et demi [3]
Louveteau Séide.
Fils de Tatsu et Ether, frère de Quartz.







» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 15 Nov 2016, 18:53


    Valka savait que l'Alpha n'approuvait pas non plus sa présence sur les lieux.

    Elle n'en avait cure. En vieillissant, la louve était devenue de plus en plus têtue, mais cela était en grande partie dû au changement de comportement que les autres avaient vis à vis d'elle. Comme si l'âge l'avait rendue inutile, infirme, idiote, alors qu'elle n'avait pas changé, juste physiquement. La chamane grisonnante observa son supérieur yeux dans les yeux, et l'écouta patiemment lorsqu'il s'adressa aux Brethens. L'idée qu'il expliquait tenait effectivement bien la route, et intimement, Valka était convaincue que la clé de l'énigme se trouvait bel et bien là. Il fallait descendre dans le gouffre, trouver le cœur, et le détruire. Alors qu'elle imaginait déjà la complexité du chemin qui les amènerait jusqu'au fond de la Passe, un effluve familier lui chatouilla les narines. Elle se retourna, alors qu'un Brethen donnait un opinion contraire à l'idée des Séïdes, proposant au contraire d'en appeler au feu pour annihiler la croissance, et constata qu'une camarade les avait rejoint : Morokei. La vieille Zélote la salua d'un chaleureux sourire, et l'observa avec insistance jusqu'à ce qu'elle ne prenne la parole. Elle avait l'air impatient, et son regard brillait de mille feux : nul doute qu'elle avait quelque chose de très important à leur apprendre.

    Elle leur dit que les recherches dans les archives avaient porté leur fruit. Qu'avant que Cronos n'abatte sa main cruelle sur leur monde, une jungle prospérait là où la contrée était désormais désertique. Cette fois, ce fut au tour des yeux de Valka d'étinceler d'espoir. Ils avaient donc une très forte chance de mettre un terme à ce cauchemar. Elle se redressa, autant que ses épaules voûtées ne le lui permettait. Même abîmée par les ans, elle restait assurée et sa voix était plus ferme que jamais. Elle posa son regard de glace sur le Brethen qui avait émit ses doutes, et pointa les oreilles dans sa direction.

    - La corruption est plus forte que le feu. Elle a résisté aux vents, à la pluie, à l'ardeur du soleil et à la cruauté sans bornes du Grand Hiver. Il ne suffirait pas à l’annihiler, c'est une certitude. Il ne s'agit pas de mauvaises herbes que nous pouvons carboniser définitivement. Everbloom ne craindra jamais les flammes, et même si cela lui prendra des années, je suis sûre et certaine qu'elle renaîtra de ses cendres.

    Elle marqua une brève pause.

    - Non, nous n'avons pas d'autre choix que de l'éradiquer, purement et simplement. Descendons dans la Passe, et trouvons le coeur de la corruption, s'il existe bel et bien. Cela dit, j'en suis de plus en plus convaincue. Nous déterminerons ensuite quel sera le moyen le plus à même de nous aider à le détruire. Il n'y à qu'une seule façon de trouver ce moyen, c'est de trouver Everbloom. Tant que nous ne savons pas à quoi nous avons affaire, nous ne pourrons rien contre lui.

    Elle observa les Brethens un instant, puis se tourna vers son Alpha. Elle chercha quelque chose à lui dire, mais les mots ne lui vinrent pas. Une partie d'elle, la louve jeune, intègre et extrêmement zélée qu'elle avait été voulait lui demander sa permission. Mais elle n'en voulait pas, et elle n'en avait pas besoin. Ce combat serait son dernier. Elle s'approcha du bord de la falaise d'une démarche claudicante, et essaya de repérer une voie vers le bas. La roche avait été polie par des années et des années de pluie et de grands vents. La surface était presque complètement lisse, mais complètement recouverte par la corruption. Un chemin de roche très étroit permettait malgré tout de descendre, et il était étrangement dégagé. Un petit miracle. Forgé par les Brethens, ou construit par la Nature elle-même, ou encore par les Dieux désespérés d'aider leurs suivants, c'était difficile à dire. Toutefois, il était bien là, et aussi dangereux qu'il fut Valka était déterminé à l'emprunter. Elle recula d'un pas pour se tourner vers le groupe, et hocha une fois la tête. Puis, sans attendre, elle fit le premier pas. La pente était plus raide qu'elle ne l'avait prévu. Instinctivement, elle activa son pouvoir. Elle chercha fébrilement quel élément l'aiderait le plus à accomplir ce chemin sans risque, et jeta son dévolu sur l'air. Il allégea son corps et rendit sa démarche plus légère, plus déliée. Elle ne pesait presque plus rien, donnait l'impression de ne même pas toucher le sol. Lorsqu'elle puisa assez dans son pouvoir, elle put progresser par grands bonds, plana quelques secondes avant de retomber au sol aussi délicatement qu'une plume.

    Plus ils avançaient, plus la luminosité faiblissait. Le soleil était désormais masqué par les falaises, et celles-ci se resserrant en allant vers le fond du gouffre, l'obscurité prenait le pas sur la lumière. La jungle ici était extrêmement dense. Valka fut surprise par un escadron d'insectes qui la survolèrent dans un bruit cataclysmique, mais ils ne prêtèrent attention ni à elle, ni à ses camarades. Elle poussant un profond soupir et tenta de reprendre un rythme de respiration normal. Ils allait devoir s'aventurer là-dedans, et ce n'était pas sans risque. Ils ne craignaient plus la contamination, étant donné que le remède développé par les Savants était désormais efficace contre les contractions du virus récentes, mais cela ne signifiait pas que la traversée serait sans danger. Elle pensa aux loups transformés, à la faune mutée, à la nature défigurée, et sentit son coeur s'emballer. Le jeu en valait la chandelle. L'avenir des leurs était entre leurs pattes. Elle poursuivit sur sa lancée, avançant lentement, à tel point que chacun de ses camarades finit par la dépasser, et qu'elle se retrouva bonne dernière. Elle avait l'impression d'être si minuscule ici ... Les plantes aux couleurs vives et aux crocs démesurés se tournaient vers eux lentement, et les jaugeaient en silence. Le vent accélérait la foulée de Valka, aussi rattrapa t-elle son retard sur les autres en toute hâte, pressée de s'éloigner de ces monstres. Ils avancèrent, encore et encore, jusqu'à ce qu'ils ne puissent presque plus marcher correctement. La mousse limitait leurs déplacements et des ronces poussaient de toutes parts. Ils durent louvoyer entre les piques acérées pour poursuivre leur avancée.

    Avancée qui touchait au final, bientôt à leur but, sans qu'ils ne le sachent pour l'instant.

    [MERCI DE LAISSER LE MJ REPONDRE AVANT DE POSTER.]



Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3069
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 15 Nov 2016, 20:04


    Spoiler:
     

    Se pourrait-il que vous l'ayez trouvé ?

    Au milieu d'une prison de ronces étroitement resserrées, vous distinguez une forme rougeoyante. Une lumière sanguinolente par du sol et donne une lueur menaçante à ce qui n'est pourtant qu'un bulbe. Mais un énorme bulbe, hérissé de pointes grossières, dont le sommet est couvert de pustules vertes. Le tout est vautré sur un amas de tiges, de feuilles et de grosses racines. Quelques lianes très fines et courtes se balancent au gré d'un souffle chaud dont vous n'identifiez pas la source.

    Serait-ce donc ça, le fameux Cœur de la Corruption ? Le Cœur d'Everbloom lui-même ?

    Étrangement, vous êtes un peu déçu. Vous vous attendiez à quelque chose de plus grandiose.
    Même s'il est gros - au moins trois fois la hauteur d'un loup et deux de large - ce n'est qu'un bulbe. Même si les ronces vont vous donner du fil à retordre, il ne vous paraît pas bien compliqué de détruire cette chose.

    Toutefois, vous vous souvenez que les événements récents ont eu leur lot de rebondissements. Il ne serait pas étonnant que vous n'ayez pas mesuré toute l'ampleur et tout le sens de ce qui se trouve en face de vous. Mais vous êtes venu ici pour une chose : détruire le cœur. Et visiblement, vous l'avez devant vous.

    Vous savez donc quoi faire.
    Vous savez ce que vous êtes venus faire, et vous allez le faire.
    Taper.

Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 841
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Hikotsu
& célibataire
8 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
6.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
4.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& avec Kisame
2.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Amoureux d'Heever
2.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
1.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau


Brienna
& Mui ?
1 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 933
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Sam 19 Nov 2016, 14:34

Both n'avait pas très envie d'être là, et maintenant qu'il venait d’apercevoir un magnifique bulbe rouge qui donnait tout à fait l'impression qu'il allait s’ouvrir pour essayer de les dévorer tout-entiers il se disait que la jolie petite Nout n'en vallait pas du tout le coup, et qu'il devrait bien se tailler vite fait bien fait. Sauf que la moitié de la planète semblait s'être ramenée et, à ses yeux, le fixait avec consternation.
Il y avait de quoi.

Dès qu'il avait vu le bulbe -bon, il avait été juste derrière l'Alpha, donc il était un des premiers- il avait tendu la patte, un regard de simple horreur sur le visage en hurlant:
"AGH, UN BULBE"

Alors que tous les autres semblaient avoir déjà décidé d'un plan d'attaque dans leur petits crânes tous mignons, en identifiant deux ou trois ronces faibles parmi la jungle. Lui il avait remarqué le bulbe. Il espérait que la plante était sourde.Au cas où ceux de derrière de l'avait pas vu, maintenant ils étaient bien au courant de la présence du bulbe. Et c'était vraiment un gros truc moche. Il grimaça, sentant l'exaspération de Lemon-man dans l'air. Après la sœur le frère ?
Ahem.

"Boooon, on trouvé un gros bulbe .. ? On peux rentrer maintenant parce que j'ai vraiment pas très env... Enfin je veux dire queee... Ehhhh ..." il se tut, en planquant ses oreilles contre son crâne.
Pour être dans la m*rde, il était dans la *erde.
Il n'avait plus du tout envie d'être là, mais tout de même, sous le regard de son Alpha pas trop content, il se força.

Il s'avança très trèèèèèèèèèèèèèès lentement vers la grosse plante, la sueur perlant sur son front, les ronces bougeant de façon menaçant, inquiet, il s'arrêta au bout de 20 centimètres de parcours, pour regarder derrière lui. Bon, ils venaient ou pas ?
"On a plan ou on tape juste dessus jusqu'à qu'elle se réveille pour nous manger ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Encastré
». Encastré
avatar

Féminin » Nombre de messages : 6893
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Séide ; Maton ( soldate )
6 ans et demi ( 2.7.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Séide ; Gabelou
4 ans et demi ( 14.7.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen Heever
Séide ; Savante, autrefois apprentie de Roy
3 ans ( 25.7.17 )
Célibataire
#07cfb6 & #gainsboro


bulletblack ☥ ✐ Grimm
Séide ; Archiviste & chirurgien
Deux ans ( 15.7.17 )
Célibataire.
#snow & #c9aa9c


bulletblack Geb
Séide ; Louveteau
Nouveau-né ( 25.7.17 )
Célibataire
#chartreuse & #dfc4b4


___


» Feuille de perso'
» Points: 187
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1LEEMON850
Perso 2SEKMÊT580
Perso 3NOUT440
Perso 4JAGH330
Perso 5HEEVER010
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 20 Nov 2016, 17:39

Les éléments s'étaient embriqués les uns dans les autres sans trop créer de vagues de doutes chez le grand mâle anthracite. Avec son petit groupe de loups plus ou moins guerriers -plutôt moins que plus d'ailleurs-, le Dominant Séide était parvenu à s'avancer assez dans cette végétation dense où se melaient arbres, lianes, ronces et fougères. Un sourire narquois étirait les babines de charbon du disciple d'Aka : il ne manquait que la mousson pour parfaire ce tableau sauvage. Avec les découvertes des Archivistes que Morokei leur avait apporté en urgence, sa vision de l'expansion florale avait changé : il ne s'agissait finalement pas simplement d'une nouvelle sorte de plante extrèmement agressive et conquérante. C'était le règne de la loi de la sélection naturelle, c'était une compétition intense à la survie. Everbloom était bien plus vieille que les loups. Everblomm était en campagne de vengeance pour les erreurs commises par ces loups ancestraux qui avait failli lui coûté la vie lorsque Cronos avait appuyer sur le mode reset de Punk Wolf. Everbloom, donc, était une preuve vivante et bien réelle de la véracité des propos des Precursors, sur lesquels il avait eu des doutes chaque jour de sa vie...

Lorsque bien plus vite que prévu il se retrouvèrent face à cette énorme chose ressemblant vaguement à un bulbe pourvu d'épines et de boutons. L'odeur était nauséabonde, comme un mélange d'humidité et de moissisures, comme quelque chose qui pourrissait depuis longtemps... Mais ce n'était pas cela le pire. Le pire était cette atmoshpère malsaine et inquiètante qui émanait de ce truc. Une sorte de lueur sanglante et sombre émanait du bulbe, ce qui était au summum de l'étrange d'ailleurs, de l'anormal... Leemoncello eut l'impression que cette chose réclamait de l'hémoglobine. Il se sentait irrésistiblement attiré par cette plante. C'était donc, logiquement, la plante-mère recherchée... Quoi que cela lui parassait réellement minuscule pour avoir été à l'origine de toute l'étendue de la jungle vorace. Il y avait anguille sous roche. Le mâle au regard feuille de vigne s'avança lentement. Il voulait en découdre avec ce truc, il voulait le détruire a tout prix, dans l'espoir de retrouver la sécurité pour sa meute, pour son territoire, mais aussi et surtout, recouvrer la santé de Paprika. Et des autres, évidemment. Mais l'amour à sens unique qu'il portait à sa compagne le poussait à vouloir agir au plus vite, et peut-être trop vite. Néammoins, et malgré sa suspicion de voir débarquer quelque chose de plus gros, sa peur de voir qu'il ne s'agissait là que d'un soldat plante et pas de la Mère recherchée, Leemoncello avança d'un bloc vers le bulbe, tout en répondant presque distraitement à Both, presque hypnotisé par la plante qui l'attendait, là, tranquillement...

« Prenez là de tout les côté en même temps, si cette chose à une conscience, elle ne saura pas où donné de la tête. Sinon, on en viendra vite à bout et ce sera rêglé. »

La tension de ses muscles était à son comble. Il n'attendit pas que sa pseudo-instruction/conseil soit ou non accepté. Leemoncello était un soldat, il était un guerrier : il était fait pour se battre et protéger les siens. Et là, maintenant, le seul truc qu'il voyait a faire, aveuglé par son espoir de sauver Paprika en l'espace d'un coup de croc planté au bon endroit dans ce truc, il oublia toute prudence et se faufila entre les ronces, non sans y laisser de belles touffes de poil sombres agrémentées de violine. Le disciple du Grizzly ne quittait pas sa cible des yeux. Il sentit des gouttes perler là où les épines avait arrachés les poils et abîmée la peau, mais sa volonté était plus forte que la douleur piquante. Dès qu'il le put, il bondit sur le bulbe toutes griffes dehors, les crocs prêt à distiller son poison dans la chair végétale, dans l'espoir que ça l'empêche de bouger, comme ça pouvait le faire avec un être vivant normal...
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Lyros
».Habitué'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 660
» Age : 19
» PUF : Lyrostar, Patafix
» Date d'inscription : 01/07/2013
» Personnages : .

RENO
9 ans et demi, Solitaire
Pas de Glow

SONIC
7 ans et demi, Solitaire
Glowstick jaune

DAEHWAN
1 an et demi, Solitaire
Pas encore de Glowstick

ILLIDAN
Nouveau-né, Solitaire
Pas encore de Glowstick


» Feuille de perso'
» Points: 50
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 29 Nov 2016, 17:27

Autant Reno avait évité de trop se mêler aux conneries d'Everbloom, souhaitant éviter au maximum de finir comme Paprika, autant les derniers événements avaient totalement changé la donne. Et il avait beau faire jour, il n'avait jamais été aussi réveillé de sa vie.

Tous les loups atteints par le virus s'étaient métamorphosés en monstres mi-loups mi-plantes. Dont Paprika. Il eut un vertige violent en apprenant cette nouvelle, ayant soudainement peur, si peur de perdre sa sœur. Se remettre d'une fièvre, il n'avait aucune inquiétude à ce sujet, c'était une putain de warrior. Redevenir normale et surtout survivre en se mutant avec une plante...c'était trop surnaturel pour que ça ne le terrorise pas. Elle était en danger, et mettait le clan en danger. Paniqué, il ne sut comment réagir, tournant furieusement en rond au milieu du camp, ignorant les autres membres autour de lui qui fourmillaient d'un air désespéré dans tous les sens, jusqu'à ce que Nout arrive et leur hurle que des guerriers étaient demandés pour un assaut final auprès de Leemon, au fin fond de la Forêt.
De sa vie, il n'avait probablement jamais pris une décision aussi vite.
S'il pouvait niquer cette putain de forêt merdique, sa sœur deviendrait au moins plus facilement atteignable, et donc sauvable ; il n'était même pas question d'hésiter. Le brun massif s'était donc élancé soudainement dans la direction de la Passe Ventue, sous les indications de la jeune louve, sans protection ni plan autres que sa détermination, sa colère et sa peur.

Il traversa les territoires qui le séparaient du groupe d'assaut à grandes foulées, repoussant ses limites autant qu'il le pouvait, pénétrant finalement tel un boulet de canon entre les arbres immenses de la Jungle maléfique. Néanmoins s'il entretenait sa force de Guerrier régulièrement, même s'il n'en faisait rien puisqu'il glandait la majorité de son temps, il n'avait pas pour autant une endurance excellente si bien qu'il dût ralentir drastiquement et même faire quelques pauses afin de ne pas littéralement s'écrouler en ce terrain hostile. Ce qui, en soi, n'était pas super safe dans tous les cas, car étant désormais dans la Jungle, quand il s'arrêtait il se faisait harceler par des insectes aux mandibules trop aiguisées pour ne pas le faire flipper un peu, ce qui limitait ses possibilités en matière de repos.

Il suivit néanmoins malgré tout ça les odeurs de loups qui s'enfonçaient, encore et encore, dans les tréfonds du gouffre de la Passe Ventue, devenu plutôt un vivarium géant qu'un véritable ravin, tentant à la fois de reprendre son souffle tout en avançant à une vitesse raisonnable. Ce fut donc au dernier moment qu'il finit par rejoindre Leemoncello et sa clique, débarquant au moment où celui-ci bondit sur une sorte d'immense...boule, bizarre et rougeoyante. Sa joie de retrouver des camarades de type lupin se calma subitement en identifiant l'espèce d'horreur végétale qui leur faisait face, mais la colère se mit à bouillir dans ses veine quand il devina ce que c'était.
Probablement le cœur de cette merde.
Alors ils l'avaient trouvé, chapeau les gars. L'Alpha venait de donner le signal d'attaque en se ruant dessus, et les autres n'allaient sûrement pas tarder non plus ; dans un sursaut de haine, il prit de l'élan avant de sauter au milieu des ronces avec un grognement rageux, visant directement sur le bulbe, suivant Leemon juste après lui. Le brun essaya toutefois plutôt d'enfoncer ses pattes dedans afin de déterminer sa texture, histoire de voir si on ne pouvait pas juste le piétiner sans s'en foutre plein la bouche direct.
Crève.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4718
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
13 ans (16/07)
Séides
Bleu

Morokei
7 ans (21/07)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
6 ans (23/06)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
7 ans (29/07)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
1 an (14/07)
Brethen - Louveteau



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 29 Nov 2016, 18:34

    Après quelques instants de discussion supplémentaire qui n'avait pas durée bine longtemps, les loups s'étaient finalement accordé sur le fait qu'il allait falloir mettre les pattes dans la boue et aller chercher ce pseudo-coeur - s'il existait bien - assez rapidement. La petite troupe se mit donc en route dans un silence pesant. Ce silence n'était que celui de leurs paroles, car autour d'eux la Jungle bruissait et grognait sans répit. Sur leur passage, alors qu'ils évitaient les ronces, les lianes vivantes et les mâchoires des plantes les plus féroces, tout semblait se tourner doucement, comme si Everbloom tout entier sentait leur présence. Comme s'il se méfiait ? Morokei secoua la tête et déglutit, se faisant la réflexion que ses idées partaient sans doute un peu trop loin. Même si tout ce qui peuplait cette jungle avait l'air bien vivant, en déduire que l'entité elle-même avait une conscience était sans doute un peu hâtif. Pourtant, elle ne parvint pas véritablement à se défaire de cette perturbante impression, alors qu'ils s'enfonçaient de plus en plus profond au coeur du fouillis végétal. L'odeur âcre qui saturait l'air masquait celles de tous les loups, imprégnait leur pelage et rayait toutes les différences de clans qu'il y avait au coeur de la petite file qui progressait. A cet instant précis, ils n'étaient plus Brethens et Séides, mais seulement des loups face à quelque-chose qui s'était déjà avéré bien plus puissant qu'eux.

    Le sol n'état plus que mousse épaisse sous leurs pattes, la terre n'étant apparente qu'ne de rares endroits. La jeune louve se prit à espérer que l'expédition réussisse. S'ils échouaient, elle ne doutait pas qu'Everbloom deviendrait bien plus fort encore, et que tous seraient contaminés comme l'avaient été les braves qui avaient tenté de lui arracher sa première victime. Soudain, quelque-chose la tira de ses pensées. Une impression de silence plus poignante que celle qu'elle avait eu à leur départ. Elle mit quelques instants avant de réaliser pourquoi : plus aucun bourdonnement ne venait leur chatouiller les oreilles. Elle sentit son coeur battre plus fort dans son poitrail étroit. Plus d'insectes. Il n'y avait plus aucun insecte autour d'eux. Les oreilles rabattues contre le crâne, elle veillait à rester tout près du loup qui la précédait, pour ne pas se faire piéger par les plantes.

    Et soudain, ils l'aperçurent.
    Il prenait la forme d'un bulbe d'où émanait une lumière rouge vive, posé au creux d'un entremêlement complexe de ronce,s de racines et de feuilles qui pourrissaient. L'odeur était plus puissante que jamais, et des bruits répugnants s'échappaient de la chose qui se tenait devant eux. Etrangement, elle fut surprise de sa taille. Etait-ce donc si petit, l'origine de tous ces bouleversement sur le continent tout entier ? Quelle puissance pouvait cacher ce bulbe gluant et hérissé d'épines, pour avoir réussi à semer la terreur sur des lieues et des lieues à la ronde ? Quoi qu'il en soit, ils n'avaient pas tellement d'autre solution que de lui faire face, maintenant qu'ils l'avaient trouvé. Tout autour d'eux, la végétation s'agitait, les ronces fouettaient l'air. Au signal de Leemoncello, la jeune louve se décala vers la droite. Son coeur battait la chamade. Jamais encore elle n'avait combattu autre adversaire que ses camarades dans des luttes amicales. Aujourd'hui, elle devrait faire un véritable usage de ses crocs et de ses griffes.

    Suivant l'élan de ses camarades, elle prit son appel et bondit, toutes griffes dehors et les babines retroussées.
    L'image d'Aristote et de Romance dansaient devant ses yeux.
    Cette fois, il fallait en finir.
Revenir en haut Aller en bas
Kinta
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 229
» Age : 18
» PUF : Uwny
» Date d'inscription : 05/05/2016
» Personnages :
ABÉLARD
Lanterne Brethen
glowstick vert
20 - 05 - o16



ARDWYCK
Savant Seide
glowstick orange
4 - 11 - o16

ACE
Louveateau Séide
xx - 03 - o17

J'arrive pas à calculer leur âge ._.
plz help


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ABELARD008
Perso 2ARDWYCK250
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 29 Nov 2016, 19:20

Pas le choix, il fallait y aller. Ardwyck tiqua des oreilles, un peu embêté de mourir malgré tout.
Il voulait simplement leur dire que leur chance à chacun était très faible. Qu'ils allaient y rester sur le long terme. Probablement.
Mais peut-être trouveraient-ils au moins un remède avant d'y passer ?

Mais quitte à mourir, autant mourir en héros.

Le bleu s'était résigné et emboîta le pas à la troupe. Il pouvait leur être utile. Il savait voler après tout. Il commença à saigner vert, sous l'effet conjugué de l'adrénaline et de la douleur. Ses ailes noires sortirent de ses omoplates et il les replia vivement, voulant leur épargner le contact avec la flore. Il cherchait du regard un lieu propice au décollage.
Mais il n'eut pas besoin de survoler le lieu pour trouver ce qu'ils cherchaient.
Difficile de le louper : un énorme buble fluorescent et bavant, trônant littéralement sur un amoncelement de racines. Il semblait alimenter tout Everbloom. Pas de doutes, c'était lui le moteur, le coeur, la tête à détruire.

Et puis l'impensable se produisit : d'autres loups arrivés de nulle part se jetèrent tous ensemble sur l'ennemi. Dans un cri guerrier, Ardwyck s'éleva dans un battement d'ailes. Il était juste au dessus du bulbe. Il évalua rapidement la situation : des épines et des ronces le protégeait legèrement et d'en haut, il distinguait des sortes de pultules vertes. Il en éclata une à tout hasard dont l'espèce de pus lui immacula immédiatement la patte. Dans une pulsion de rage, une rafale de coup s'abattit sur ces immondes pulstules jusqu'à ce qu'épuisé de se maintenir en l'air, Ardwyck se laisse tomber sur la plante.

Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 841
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Hikotsu
& célibataire
8 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
6.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
4.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& avec Kisame
2.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Amoureux d'Heever
2.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
1.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau


Brienna
& Mui ?
1 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 933
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 29 Nov 2016, 19:45

__________Maisie__________

Elle n’aurait jamais du laisser sa mère aller se battre contre la plante. Elle aurait du y aller à sa place, même si elle était jeune à l’époque. Elle allait perdre sa mère. Elle allait perdre son père. Mais elle allait se battre jusqu’au bout. Elle ne laisserait pas tomber. Elle devait se battre, non seulement pour ses parents, mais pour sa fille, pour son frère, pour ses amis. Il y avait tellement de bonnes raisons de venir ici, d’aider.
Et quelque part, cette maudite plante avait bousillé sa vie. Bien qu’elle ne pensait plus que Thyara était une erreur, une enfant qui n’aurait du exister. En effet, elle aimait sa fille. Et elle s’était découvert des sentiments pour quelqu’un d’autre aussi. C’était tellement con. C’était si ironique.
Mais elle avait entendu qu’ils étaient partis, et c’était élancée, courant à toute allure, ses cheveux lui battant le dos, faillant perdre son chapeau deux ou trois fois, mais elle était arrivée, n’ayant pas trop forcé, point trop fatiguée.
Elle était en retard, elle le savait.
Mais elle tomba sur une autre louve, une louve qu’elle n’avait jamais vue avant, et sans un mot, elles se comprirent, hochant vite-fait la tête, et suivant l’odeur fraîche des loups. La plante, ici, était infecte, couverte d’insectes, d’animaux plus indignes les uns que les autres, qui faisait d’horribles bruits, avec leur corps comme leur ailes, et se jetaient, en plus des tentacules visqueuses, sur eux, de temps à autres.
Maisie ce n’était pas une guerrière, mais au moins elle arrivait à les éviter. Elle ne savait pas ce qui la prenait, à venir ici. Il y aurait surement des guerriers, des loups bien plus forts qu’elle, des êtres puissants, des personnes qui avaient tout lieu d’être ici. Pas une jeune savante. Mais elle apperçut Morokei !
Son cœur fit un bond. Si Morokei était là, elle avait tout autant sa place. Elle allait l’apostropher, quand elle le vit. Il était là.
Son cœur loupa un battement et elle s’immobilisa. Elle avait le droit de risquer sa vie, mais lui … mais pas lui… Elle voulut bondir en avant et l’appeler, mais il se jeta à la suite de son Alpha, avec une fureur qui lui fit mal. Elle ne pouvait pas lui parler maintenant, il était ailleurs, il était guerrier.
Il se battait. Et puis, soudain, ce fut comme si la plante les avait attirés, ils se jetèrent tous dessus, avec fureur, avec cette volonté d’en finir, et sceller le sort d’Everbloom de leurs propres griffes. Et se cœur de la louve se serra. Elle ne pouvait laisser Reno, Moro, Lemon, et tous ces autres se battre seuls, sa place était parmi eux.
Et plus que tout, elle voulait cette place près de Reno.

Elle fouetta l’air de sa queue, et grogna, l’adrénaline lui montant au cerveau, son sang bouillant ne faisant qu’un tour. Elle était ici pour ça !
Elle se jeta à leur suite, les crocs découverts, ses pattes, de façon prévoyante, enrobées de lanières, elle se fraya un chemin entre les ronces serrées, et se jeta, avec la détermination qui lui avait valu son glowstick sur la plante, ses griffes à découvert, pointant lors du tissu, dans l’espoir de faire du mal à cette plante, ne se positionnant tout de même pas loin de Reno.
Si elle devait mourir de cette bataille, au moins, elle serait près de lui.

_____________Hikotsu_____________

La blanche avait vu la plante. Avait entendu parler du plan pour la détruire, elle n’avait pas hésité à venir chercher cette plante mère avec eux, et les avait suivi de loin. Elle n’était pas vraiment censée les aider, après tout. Elle n’était que Solitaire.
En tout cas, cela ne l’avait pas empêché de se joindre à eux, étant tombée sur une jeune louve blanche à chapeau, qui suivait la même piste qu’elle, elles finirent par déboucher sur un lieu grouillant de loups. Il y en avait plein, tous différent, et elle, si non-habituée à la compagnie, plaqua ses oreilles en arrière, inquiète par tant de personnes en un seul lieu. Et un lieu si dangereux.
Son regard tomba sure le bulbe.
Comment ne pouvait-il pas ? La grosse masse rouge attirait le regard, horrible, semblant presque pulser, tellement la couleur était vive. Une masse vivante. Dangereuse.
Elle montra un peu des crocs, un grognement montant, malgré elle dans sa gorge, l’inquiétude la gagnant. Ce n’était pas de la peur, mal un véritable malaise, devant quelque chose qui semblait si anormal, si impossible a toucher, derrière cette prison étroite de ronces. Le cœur de la plante ? Il ressemblait en tout cas grandement à un cœur, rouge et visqueux. Son poil se hérissa, alors que les loups se jetèrent un à un sur la chose. Il lui sembla étrange qu’ils réussissent si facilement à se faufiler entre les ronces.
Était ce un piège ? La plante, refermererait-elle la prison de ronces sur eux pour empêcher leur fuite ? Un frisson la parcourut. Elle ne savait pas ce qui serait pire. Être emprisonnée à l’extérieur, hors de la prison de ronces, à voir les autres débattre sans pouvoir les aider, où se jeter dans un endroit qui pourrait peut être se refermer sur elle ? Heureusement qu’elle n’était pas claustrophobe.

Elle contourna la prison, fine et discrète, pour trouver un pan moins serré, où elle put se glisser, sans trop que les ronces la touchent, et s’approcher d’un côté qu’aucun loup n’avait encore touché. Elle ne se jeta tout de même pas tout de suite dessus, analysant un instant la situation, ses yeux tombant sur le loup qui nageait au dessus du problème, un étrange loup bleu. Elle se ratatina un instant, hésitant, puis prit appui sur ses pattes, et se jeta sur la plante pour y ficher ses griffes. Cette chose devait mourir. Il émanait d’elle un si puissant mal qu’elle ne pouvait contrôler l’hérissement de son poil.

_____________Both______________

Both les regardait. Ce n’était pas très amusant, mais bon, il n’avait pas vraiment envie de se jeter sur cette grosse chose toute moche. Mais si ça se passait bien, il ne serait pas si dérangeant de leur donner un petit coup de main, pour avoir sa part de la gloire. Il resta donc assis là, ses yeux verts sur les loups qui se chamaillaient avec le gros globule rouge. Il n’avait mais pas du tout envie de les rejoindre, surtout qu’ils ne savaient pas comment cette horreur réagirait. Il resta donc assis là, au calme, dissuadant quelques insectes particulièrement sociables d’une petite conversation d’un coup de patte.
Revenir en haut Aller en bas
Shakapick
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 2808
» Age : 24
» PUF : Pickly, Pickly Bloodimeda.
» Date d'inscription : 10/12/2010
» Personnages : TATSU.
8 ans et demi [11][x2 Rajeunir utilisés]
En couple avec Ether.
Mère de Quartz et Sethek.

Glowstick bleu : à l'obtention, s'est transformée en entité véhiculant des âmes vengeresses. Est forcée d'en accomplir la volonté en tuant les loups ayant perpétré contre elles une trahison de tout sorte.

Pouvoir inné : comme sa mère, peut créer de petites illusions translucides.

Dispose d'une immense paire d'ailes bleues lumineuses qu'elle peut faire apparaître, disparaître, ou rendre invisible à sa guise. Ne lui permettent que de planer.

SETHEK
3 ans et demi [3]
Louveteau Séide.
Fils de Tatsu et Ether, frère de Quartz.







» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mer 30 Nov 2016, 19:44



    Là.

    Elle vit en premier lieu une lueur rouge de très mauvais augure, auréolant les fourrures de ses alliés d'une teinte macabre. Puis, en s'avançant, elle en distingua les détails, au milieu du cocon de ronces qui lui servait de bouclier protecteur. Un bulbe énorme, qui semblait regorger d'une énergie bien vivante, et qui émettait un léger bruit sourd semblable à un grondement. Valka refusa de s'approcher trop près. Elle s'arrêta, à l'arrière du groupe, et fit de gros efforts pour reprendre rapidement ses forces. Elle avait déjà désactivé son pouvoir, mais reprendre une respiration normale était un défi. Elle laissa les plus jeunes attaquer en premier, restant toutefois extrêmement vigilante et prête à défendre l'un des siens s'il se trouvait en danger - Séide ou Brethen, en cet instant précis, elle ne faisait pas vraiment la différence. Puis, lorsqu'elle se sentit prête, elle s'assit, et réactiva son pouvoir.

    Ses pattes avant tremblèrent sous l'effort, mais elle tînt bon. Elle fit appel à l'élément de l'air, et créa de petites lames de vent extrêmement tranchantes. En se concentrant, elle les lança vers le bulbe à toute vitesse, en prenant bien soin de viser avec la plus extrême des précisions pour ne toucher personne d'autre. Ainsi, elle taillada les ronces, aménageant un passage un peu plus sûr pour ceux qui se battaient au corps à corps, puis chercha à percer la chose en répétant les assauts, jusqu'à ce que les forces ne lui manquent trop pour ne serait-ce que maintenir son pouvoir activé. Celui-ci s'éteignit d'ailleurs de lui-même, et son glowstick cessa complètement de briller, comme s'il était devenu absolument inactif. Courbée vers l'avant, la vieille louve finit par s'étendre de tout son long, hors d'haleine.

    Toutefois, ses efforts n'avaient pas été vains. Combinés aux assauts de ses camarades, ils commençaient à porter leurs fruits. Le bulbe s'agitait de plus en plus, voire même se convulsait, tressautait, semblait en bien mauvaise posture. Sa lumière commença à faiblir nettement, puis finalement, s'éteignit. Valka releva la tête, les yeux brillants d'espoirs.

    Cela avait-il suffit ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3069
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mer 30 Nov 2016, 20:45


    Le bulbe s'est rétracté, recroquevillé sur lui-même, et dans une dernière convulsion, l'hideux halo de lumière sanglante qui l'entoure s'éteint progressivement. Vous pensez, à juste titre, que tout est terminé, qu'il a suffit de déraciner une mauvaise herbe pour en finir avec la corruption.

    Au fond de votre coeur, vous sentez le réalisme le disputer à l'espoir impossible à refouler que le cauchemar est terminé. Ressaisissez-vous : rien de tout cela ne peut s'achever aussi facilement, et vous le savez bien. C’est ici que l’amalgame est né, et qu’il s’est développé. C’est ici que tout a commencé, et que tout se terminera. Là, au fin fond de la passe, le cœur du monstre bat lentement. La cacophonie est insupportable, l’écho se répercute contre les murs de pierre, et résonne dans votre corps, remplit votre esprit, réduit votre concentration, décuple votre peur. Mais ce n’est pas le moment de flancher. Il est temps d’en finir.

    Le bulbe se craquèle, puis s'ouvre en deux. L'enveloppe rigide se fait flasque, et tombe au sol. Un bouillonnement sort des entrailles de la terre et projète un fluide épais, visqueux et brunâtre dans toutes les directions. Les plantes et les feuilles se dissolvent immédiatement à son contact dans un frémissement angoissant.

    Sous vos yeux ébahis émerge alors un tout autre problème. Il s'extirpe du bulbe, se contracte, se gonfle, jusqu'à devenir gigantesque. Un énorme globe rougeoyant. Tout autour, de grandes feuilles s'étirent et se déploient pour former un nid. De longues lianes s'étendent dans tous les sens, fouettant rageusement l'air autour d'elle. Des ronces poussent tout autour, formant une rigoureuse barricade, bien plus impressionnante que l'ancien bouclier du bulbe -il présentait déjà un problème, mais ce qui se trouve devant vous ressemble plus à une véritable jungle qu'une fortification. Les pulsations se font de plus en plus sonores, de plus en plus violentes, à en faire trembler le sol.

    Il est là. Il est vivant. Son incarnation est plus repoussante et plus titanesque que ce que vous avez pu imaginer. Au moins dix fois plus haut qu'un loup, cinq fois plus large, hérissé de pointes, affublé de lianes, crachant une horrible sève corrosive.

    Spoiler:
     

    - TREMBLEZ, MORTELS ! CE JOUR SERA LE DERNIER ! JE REPRENDRAIS POSSESSION DE CES TERRES. ELLES SERONT MIENNES, A NOUVEAU !

    La voix semble provenir de partout et de nulle part à la fois. Trop terrifié par ce qui se passe devant vous, vous passez un peu à côté des dires du Cœur d'Everbloom, qui pourtant, mériteraient bien réflexion.

    Tout ce qui compte maintenant, c'est de le détruire, avant qu'il ne vous engloutisse.

    ***

    Le combat final contre Everbloom commence !

    En tuant le cœur, vous éradiquerez la maladie qui sévit dans les terres de Punk Wolf.
    Du moins, c'est la théorie.

    Ce combat ne sera pas rythmé par les dès.
    Le maitre du jeu évaluera vos réponses, et en déduira les dégâts infligés à l'ennemi. Un récapitulatif sera posté par ce même maître du jeu au fil de l'affrontement.
    Il se permettra aussi de vous préciser quel est votre avancement, si vous progressez bien, ou si vous êtes en difficulté.

    Tout se jouera donc au réalisme de votre réponse, à la prise en compte de ce qu'est le cœur et son environnement, et de la qualité de votre texte. La longueur n'est pas vraiment un critère.

    Maintenant, c'est à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Haku
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1334
» Age : 17
» PUF : Haku
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Esterno
Mâle
11 ans [né le 14/09/2015]
Brethen / Chef / Glow' violet
En couple avec Richard
S'enquit en #D72B01


Némésis
Femelle
11 ans et demi [née le 06/08/2015]
Raeder / Second / Glow' orange
Célibataire / Hétérosexuelle
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
5 ans et demi [né le 08/08/2016]
Raeder / Cannonier / Glow' Bleu
Marié à Thyara <3
Gueule en #C8CAFE


Noroi
Femelle
2 ans et demi [né le 31/01/2017]
Solitaire / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #66ccff


Kisame
Mâle
2 ans et demi [né le 28/01/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' rouge
Avec Varkyrith
Ment en #3F8593


Mylo Xyloto
Mâle
1 an et demi [né le 02/04/2017]
Raeder / Mousse / Futur Glow' Rose ?
Célibataire / Bisexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
1 an [né le 02/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #cccccc


Callisto
Femelle
6 mois [né le 25/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Violet
Célibataire / Bisexuelle
S'exprime en #5300A5


» Feuille de perso'
» Points: 269
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ESTERNO390
Perso 2NEMESIS660
Perso 3SHELBY360
Perso 4HYOZAN240
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Sam 03 Déc 2016, 19:14

Tout est allé tellement vite.

J'ai à peine eut le temps de rendre compte du nombre de Séides qui nous avaient rejoins que Tendô et moi étions déjà en train de descendre au fond du gouffre dans la jungle hostile en emboîtant le pas des loups du clan opposé. C'est à peine arrivés au fond que nous avons enfin trouvé ce bulbe rougeoyant. Cette chose dont tous le monde semblait sûr qu'il s'agissait de la source de tout nos problèmes, moi y compris. C'est en voyant cette plante sans queue ni tête que j'eus envie de foncer et de la déchiqueter en morceaux. Je voulais mettre fin à cette enfer une bonne fois pour toute maintenant que j'en avais l'occasion. Mais je ne voulais pas me lancer dans le tas sans réfléchir, je préférais attendre de voir ce que les Séides comptaient faire.

Cependant, lorsque l'alpha donna l'ordre à ses loups d’attaquer, mes pattes se paralysèrent sur le champs. Je ressentais une vague de haine envers cette chose qui a détruit ma vie, qui a rongé mon clan, qui a emporté dans la folie Richard.
Richard...
J'étais tellement absorbé par la haine que je ne pouvais rien faire. Je voyais seulement tout ces loups l'attaquer de tous les côtés dans l'espoir de la réduire en bouillie. Tendô était toujours à côté de moi et me regardais d'un air interrogateur. Il ne voulait pas attaquer sans moi et il ne comprenait pas pourquoi je ne faisais rien. J'entendais sa voix m'appeler mais je ne bougeai pas d'un poil.

Le temps passait alors qu'ils tentaient tous de le détruire et mon corps ne faisait que trembler de plus en plus.

C'est alors que le bulbe a explosé, laissant place à une chose deux fois plus grosse dans une giclée de liquide brun répugnant, laissant des feuilles et des lianes pousser tout autour d'elle. Le cœur de la jungle, le cerveau d'Everbloom vient de dévoiler son vrai visage et il est plus terrifiant que jamais. Une voix terrifiante résonna alors à travers la jungle, lançant un avertissement. Je l'ignorais, trop concentré sur le monstre à éradiqué.

C'était maintenant.
Fini la paralysie, il est temps d'attaquer.


Dans un hurlement de rage, mon Glowstick s'est illuminé et mes ailes de feu se sont déployée violemment, me brûlant le dos sans que je n'y prête attention. Mon regard était rempli de haine et c'était comme si je ne voyais plus que ce bulbe terrifiant.
Laissant de côté ma peur, j'ai foncé.
Je n'ai pas ressenti autant de rage depuis que j'ai tué ma mère. J'ai gardé cette haine au fond de moi pendant tant de temps... Maintenant il était temps de la laisser s'exprimer.

Dans un hurlement, je suis passé à côté de la chose en la frappant d'une de mes ailes. Le coup a provoqué une giclée de liquide corrosif sur ma truffe, me faisant grimacer de douleur. J'ai continué ma course pour m'éloigner du bulbe avant qu'il ne lance une autre attaque.
J'ai alors pris appuis sur un arbre pour faire demi tour et attaquer de nouveau. Cette fois-ci, j'ai bondi directement sur le bulbe et j'ai planté mes griffe dans sa chair tout en battant de mes ailes pour me protéger et garder l'équilibre. Malheureusement, une de ses ronces est passée à travers mes flammes et m'a porté un violent coup sur le flanc, me projetant quelques mètres plus loin.

Le sang coulait et la douleur se faisait ressentir. Non loin de là, Tendô tentait des attaques lui aussi, se servant de son pouvoir de répulsion pour se protéger au mieux des ronces. Il semblait blessé à la patte mais il ne renonçait pas et à peine au sol, il se relevait pour porter un autre coup.
Après cette légère analyse de la situation, je me suis lancé de nouveau sur le bulbe géant, les ailes bien déployées.

Tu vas payer pour m'avoir tout pris !!
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4718
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
13 ans (16/07)
Séides
Bleu

Morokei
7 ans (21/07)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
6 ans (23/06)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
7 ans (29/07)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
1 an (14/07)
Brethen - Louveteau



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 11 Déc 2016, 09:00

NB : Morokei est quasiment insensible à la douleur à cause de sa malédiction, elle peut donc se retrouver gravement blessée sans s'en rendre compte.

    Ils eurent un instant l'espoir qu'enfin, tout soit terminé.

    Alors que Morokei bondissait en arrière pour reprendre son souffle, les griffes tachées de sève gluante et de morceaux de feuille, elle remarqua comme les autres que le bulbe brillant s'affaissait sur lui-même sus les attaques. Bientôt, il sembla sur le point de s'effondrer, et la victoire parut imminente. Le coeur de la jeune louve battit plus fort, alors qu'elle l'observait les yeux emplis de lumière, son souffle courts agitant par saccades son poitrail étroit. Autour d'elle, les autres loups faisaient plus ou moins de même, tous persuadés autant qu'ils étaient que tout cela était fini. mais il semblait pourtant y avoir comme une fausse note. Quelque-chose de discordant. C'était trop facile.
    Beaucoup trop facile.


    La jeune louve plissa légèrement les yeux et, aux même instant, le bulbe sembla exploser, projetant des lambeaux de liquide poisseux et brun. Elle tourna la tête par réflexe mais fut aspergée sur une partie de son épaule, qui la brûla aussitôt. Elle laissa échapper un glapissement et se recula précipitamment, par chance dans une zone où rien de trop gros et avec une trop forte dentition n'était tapi pour lui attraper un morceau. La blessure était laide à voir. Le liquide avait brûlé ses poils et une partie de sa peau, laissant une trace rouge vif sur son muscle. Elle ne ressentit qu'un léger picotement, mais devina sans peine qu'il s'agissait sans doute d'une blessure plus sérieuse qu'elle ne le croyait. Elle grinça des dents, et releva la tête vers la scène qui continuait de se dérouler un peu plus loin. Quelque-chose de bien plus massif que le bulbe décharné qui s'y trouvait quelques instants auparavant s'extirpait avec violence de sa carapace de feuilles. Les ronces fouettaient l'air autour de lui. Enorme bloc végétal dégoulinant de cette sève brûlante, il semblait bien plus vivant. Et la voix qui leur vrilla les tympans, donc chaque sonorité résonnait en écho avec la lumière qui pulsait dans le bulbe, acheva de la convaincre : enfin, ils avaient trouvé Everbloom. Le vaincre allait être une toute autre paire de manches.

    Les oreilles rabattues dans sa tignasse épaisse, elle vit tout le groupe avoir cet instant de réaction. Puis soudain, l'un des Brethens s'élança avec un hurlement sauvage, qui sembla tirer la jeune louve de sa torpeur. Elle sentit son coeur pulser plus fort. C'était maintenant ou jamais. Elle lança elle aussi un grondement rauque, se ramassa sur elle-même t bondit vers le Coeur. Elle esquiva les feuilles, ronces et autres flaques corrosives qui se trouvaient sur son chemin en quelques bons lestes, parfois in extremis. Mais rien ne l'arrêta. La détermination qui brillait dans ses yeux était toute nouvelle, toute comme cette impression qu'elle avait d'enfin véritablement servir à quelque-chose, d'aider au futur de cette meute à laquelle elle était si fidèle. Tout leur avenir semblait se jouer sur les instants qui allaient suivre. Alors mieux valait ne pas trop se louper.

    Elle bondit finalement, couverte d'éraflures et l'épaule brûlée mais sans faire montre de la moindre faiblesse. Par un coup de chanc eplus ou moins grand, elle parvint à crocheter de ses griffes déjà poisseuses de sève la membrane du coeur et entreprit aussitôt de la labourer. Mais leur ennemi, comme les autres plantes d'Everbloom, était vif, et un mouvement brusque la fit soudain glisser le long de la paroi. Ses pattes arrières frôlèrent dangereusement un bouillonnement de sève acide et elle se crispa pour ne pas chuter, plantant ses crocs dans la première partie du Coeur qui était à sa portée. S'aidant de sa mâchoire, elle se stabilisa d'un coup d'épaules violent et asséna de nouveau une avalanche de coups de griffes au bulbe géant qui dansait sous elle. Le sang battait à ses oreilles et, galvanisée, emportée dans son élan de haine envers cette chose qui avait détruit leurs vies et leurs terres, elle ignorait ce qu'il en était des autres loups.

    Soudain, une liane hérissée d'épines qu'elle ne fit pas arriver la fouetta brutalement sur le côté, la projetant au sol. Elle heurta la mousse humide avant de prendre conscience de ce qui venait de se passer. Sonnée, elle roula sur le côté dans un réflexe salvateur, puis se releva en titubant. Et s'accorda un instant pour observer la situation, tant qu'on y était.
Revenir en haut Aller en bas
Lyros
».Habitué'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 660
» Age : 19
» PUF : Lyrostar, Patafix
» Date d'inscription : 01/07/2013
» Personnages : .

RENO
9 ans et demi, Solitaire
Pas de Glow

SONIC
7 ans et demi, Solitaire
Glowstick jaune

DAEHWAN
1 an et demi, Solitaire
Pas encore de Glowstick

ILLIDAN
Nouveau-né, Solitaire
Pas encore de Glowstick


» Feuille de perso'
» Points: 50
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 11 Déc 2016, 16:07

Le brun avait beau être agrippé au bulbe, il se fit balayer en un instant d'un mouvement brusque de feuille et roula brutalement à quelques mètres du core avec un grondement sourd de douleur. D'abord agacé de s'être pris une baffe par un pauvre légume, il déchanta légèrement en constatant que ça l'avait en fait écarté de ce truc qui semblait muter en quelque chose d'encore plus gros, moche, et potentiellement mortel. Ça devenait de pire en pire ces conneries, et même avec toute la colère du monde il devenait difficile de ne pas avoir un peu peur de cette chose vaguement apocalyptique qui semblait vouloir défendre son semblant de vie avec une puissance phénoménale.

Reno fixa tulipus-rex s'entourer de ronces encore plus présentes que les précédentes, rendant l'accès à son centre quasi-impossible. D'un grognement de colère, il maudit Aka de ne pas lui avoir accordé son glowstick avec un truc bien bourrin, genre un pouvoir de torche-lupine, histoire de cramer cette merde pour de bon. Mais il n'avait que ses propres muscles et crocs pour attaquer, et il allait bien être obligé de s'abîmer un peu la fourrure pour continuer. Il se redressa alors, prêt à rejoindre ceux qui avaient déjà recommencé l'assaut, avant de voir une tâche blanche parmi les loups repoussés, non loin de lui. Il s'apprêta à repenser à une blague sur ces loups blancs qui ne cesseraient d'apparaître aux moments chiants de sa vie, avant de sentir ses oreilles se plaquer contre en crâne en reconnaissant les petites ailes blanches qui accompagnaient élégamment le canidé.
Maisie.
De toutes les personnes qu'il ne voulait pas voir dans un endroit si dangereux, elle prenait bien une bonne place avec les membres de sa famille : mais qu'est-ce qu'elle faisait là ?! Leemon avait demandé des guerriers, pas une louve toute fine comme elle !...il s'emportait.
Grondant contre lui-même, il détourna le regard vers le bulbe. Il ne voulait pas la voir ici parce qu'il n'arrivait plus à s'assumer en sa présence, malgré toutes les bonnes raisons qu'il s'était trouvées pour se conforter dans l'idée qu'il avait fait les bons choix, mais aussi parce qu'il ne voulait pas la voir blessée. Elle ne méritait pas ça, et était mère, il y avait quelqu'un qui avait besoin d'elle.
Lui, n'était pas vraiment père. Alors peu importait pour sa fourrure brune, tant qu'il revenait en assez bon état pour sauver Paprika. Et il comptait bien revenir, mais il ne savait pas si Maisie avait elle la force pour, et inconsciemment voulait lui éviter de risquer sa vie dans un tel merdier.
Ça devenait compliqué dans la tête de Reno.

Il décida finalement de retourner à l'assaut de l'horreur végétale en face d'eux tous, car c'était au moins en la niquant elle que tout se réglerait : s'il la détruisait rapidement, elle n'aurait pas à y aller. Ça au moins, c'était un problème palpable, pas comme toutes ces merdes de problèmes de tête, il suffisait de lui maraver la tronche pour qu'il se la boucle pour toujours, et il n'allait pas se gêner. Reprenant son courage à deux pattes il chercha un spot pour faufiler entre les ronces sans y perdre trop de morceaux, et atteindre le cœur pour l'attaquer. Apercevant une petite trouée, il s'y engouffra sans hésitation et ne prit que quelques éraflures en l'atteignant, avant de sauter sur le globe rougeâtre et le mordre violemment, en déchirant une petite partie. Mais il ne s'attendit pas au claquement d'une feuille située plus bas au milieu du liquide corrosif, et hurla brusquement de douleur en sentant des gouttelettes atteindre sa patte arrière droite et brûler sa chair. Lâchant sa prise par réflexe, il retomba parmi les ronces et commença alors à lutter pour revenir près du core, car malgré la peur qui faisait monter à toute allure son taux d'adrénaline sa fourrure se prenait de partout dans les griffes acérées des branches qui l'englobaient désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Kinta
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 229
» Age : 18
» PUF : Uwny
» Date d'inscription : 05/05/2016
» Personnages :
ABÉLARD
Lanterne Brethen
glowstick vert
20 - 05 - o16



ARDWYCK
Savant Seide
glowstick orange
4 - 11 - o16

ACE
Louveateau Séide
xx - 03 - o17

J'arrive pas à calculer leur âge ._.
plz help


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ABELARD008
Perso 2ARDWYCK250
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 11 Déc 2016, 18:41

Boss final phase deux.

L'espoir. Est-ce-qu'ils le ressentait eux-aussi ?
Ardwyck était galvanisé par le combat et entièrement vert maintenant, entre le pus du bulbe qui maculait ses pattes et son propre sang vert qui coulaient sur sa fourrure. Il avait explosé plein de pustules.
Et ils crurent tous un instant que c'était terminé.
Qu'ils avaient gagné.

...!

La chose sous ses pattes trembla et sembla exploser en un visqueux globe rouge. Et le bulbe grossit encore, entourné d'épines et de lianes. Ardwyck ne put plus se maintenir et chuta de son promontoire. Il atterrit lourdement sur le sol, sur son aile dans un hurlement de douleur. Son aile était brisée et l'os était carrément ressorti. Le cerveau baignait complétement dans la dopamine, il ne sentit d'abord rien et tenta de ramper comme un oiseau blessé loin de la chose. Il était à deux griffes et s'évanouir de douleur.
Mais il ne pouvait plus détacher son regard du coeur.
Le coeur était devenu immense. Le coeur était devenu enragé.

Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 841
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Hikotsu
& célibataire
8 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
6.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
4.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& avec Kisame
2.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Amoureux d'Heever
2.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
1.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau


Brienna
& Mui ?
1 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 933
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 11 Déc 2016, 19:19


_________________Hikotsu_____________________

Elle frappa le sol avec violence, l'air se vidant de ses poumons. AGH ENCORE. Ces fichues plantes !
Hikotsu feula en se relevant, blessée, fatiguée, énervée. Cette CHOSE. Cette indigne création de la nature. Quelle ordure ! Et ce n'était pas tout : Il pulsait.
Comme un cœur.
Elle se leva, ses yeux bleus furieux devant ce bulbe visqueux, rougeoyant, qui ressemblait tellement à a un vrai cœur que c'en était répugnant. Et plus que ça, il était gigantesque. Elle ne pouvait pas croire qu'il était invincible, tout ce qui était vivant avait une faille, un talon de ... de quelque chose... Elle en oubliait l'expression. Mais comment, comment trouver la faille ? En attaquant jusqu'à qu'elle se révèle ? Ça semblait être la philosophie que suivaient les autres, à tous se jeter sur le cœur d’Everbloom. Mais vraiment, est ce que ça allait les aider ?

La blanche et noire regarda les plantes des alentours, détruites par la sève boueuse, avec consternation, avant de retourner ses yeux vers le bulbe de rouge. Ils s’acharnaient, les autres loups, mais ce n’était pas très fin comme approche. Elle était nouvelle ici, Everbloom ne lui avait pas volé des proches, et elle était donc plus calme dans sa réflexion. Elle ne se sentait pas obligée de détruire cette chose avec ses griffes et ses crocs. Peut être que la plante s’attendait à cela ? Quel genre de plante vous dévoilait son cœur en hurlant « hahaha j’vais tous vous buter », si son cœur était la chose la plus importante qu’elle possédait ? Pourquoi se débarrasser des plantes environnantes ? Ou était-ce pas dans le plan ?

Une plante qui fait des plans, non mais Hiko tu t’es entendue ?

Elle scrutait la surface du globe, et faillit ne pas remarquer une ronce, qui filait vers son flanc, comme furieuse, décidée à transpercer la seule louve qui n’essayait pas de la buter. Plante ingrate.
Elle s’écrasa contre le sol, son ventre heurtant la pierre, et sentit la chose lui écorcher le dos de ses piquants. Ordureeeeuh.
Elle roula sur le côté, pour se donner un peu plus d’espace et lacéra d’un bon coup de griffe la plante... Sans grand effet. Si seulement elle avait un pouvoir. Chez elle, les loups naissaient avec un seul pouvoir … Et elle, elle n’en avait pas. Elle devrait demander aux dieux, mais sans être dans un clan …

En attendant, crocs et griffes, parsemé d’un peu de talent pour écorcher tout ce qui bouge devrait faire l’affaire. La ronce avait dévié, cherchant autre chose peut être ? Les mouvements étaient ils au hasard ? Étaient-ils réfléchis ? Si seulement elle pouvait voir un maillon faible ? Quelque chose que la plante essayait de cacher peut être ?
Couchée par terre pour se faire discrète, elle détailla chaque aspect de la plante. Faille faille faille t’es où ?
Tout ce qui lui semblait pouvoir être une faille était la partie la plus rouge … Mais une faille de cette envergure là ? De cette taille ? Ce n’était même pas une faille. Plante pourrie. Il fallait voir comme elle réagissait à la viol…. Agh !

La sève ! La foutue sève ! Sa patte la brûlait. Elle se leva d’un bond pour éviter la chose, et gronda. Elle ne pouvait rester immobile aussi longtemps, elle serait une proie facile, elle se ramassa sur elle-même, et bondit, ses cheveux voletant derrière elle, atterrissant sur le bulbe, ayant évité quelques ronces comme par miracle. Elle y planta ses griffes, parce que sinon elle allait tomber, en plein dans la sève. Elle enfonça ses griffes dans la chair rouge, se tenant le mieux possible avec ses pattes arrière sur la paroi, tentant de griffer l’horreur. La consistance était si … inhabituelle.
Quelque chose la frappa dans les côtes, et elle glissa, ses griffes plantés dans la chair, grogna férocement. Ah non elle n’allait pas tomber, ça non !

Elle avisa la liane la plus proche et poussant des pattes postérieures sur la masse à peine solide pour sauter en sa direction, tentant de l’attraper entre ses crocs. Sauf que ce n’était pas des lianes normales. La liane de malheur bougea, et la louve tomba sur le sol, violemment, roulant sur le côté.
Elle grogna, en se relevant, remarquant une louve brune aux cheveux de blanc, qui faisait de même, réfléchissant peut être à la situation ? Elle se détourna de celle-ci, refixant la plante. Comment en venir à bout ?

_____________________Maisie________________________

Elle était toute légère, en vrai. Cela devait expliquer la façon avec laquelle elle plana à travers l’air pour frapper la barrière d’épaisses ronces, dont les épines s’enfoncèrent dans son dos. Elle jappa de surprise et de douleur, et se détacha des piques. Elle les vit bouger, dans leur terrible souplesse, cette agilité anormale qui allait foncer sur elle. Non, shit !
Il se produit alors quelque chose de surprenant. Les ronces semblèrent se geler. Elle les observa avec surprise. C’était comme si des petits cristaux de sel avait recouvert la paroi verdâtre des tiges, les rendant mois souples, et la lumière de son glowstick, intensifiée, se reflétait dans les facettes des mini cristaux.
Mais oui ! Ce qu’elle était une abrutie !
« T’as pas un glowstick pour rien ; abrutie ! » Se rappela-t-elle, à voix basse, soufflant entre ses crocs, avant de discerner une liane, qui claqua comme un fouet tout près d’elle, la faisant bondir de côté. Puis elle se tourna vers le bulbe. Elle avait fini avec les soldats, c’était le dirigeant à qui elle en avait, dont elle voulait déchirer la pea...paroi cellulosique.
Elle en avait tellement marre. Marre de cette chose qui était à l’essence de tous ses problèmes, quelque part, elle les reliait tous à cette horreur. Et pour s’en sortir, il suffirait donc de mettre un terme à l’existence de ce bulbe ? Génial.
Parfait.
Elle prit son élan, et courut vers l’horreur, devant dévier de sa trajectoire à chaque ronce, bondissant de côté, derrière elle une traînée de cristaux se formait. Telle était sa fureur. Froide. Dure.
Elle y était presque. Elle se vit d’avance se jeter sur le bulbe pour y planter ses crocs et ses griffes, et laisser ses cristaux plonger vers le cœur de l’ordure, dans l’espoir de l’abîmer de l’intérieur. Elle ne voulait plus que ça. Une vengeance. Elle allait la tuer, quoique ça lui coûte, elle n’avait plus rien à perdre.

Quoique.

Un grognement familier lui parvint, et la fit freiner de ses quatre pattes, ses griffes essayant de prendre prise sur le sol, ses cheveux alors qu’elle bougea à toute allure son visage vers le bruit. Il y avait toujours quelque chose qu’elle ne se permettra pas de perdre. Non, pas quelque chose.
Quelqu’un.

Elle abandonna la plante, elle ne pouvait pas. Enfin si elle pouvait, mais il y avait plus important à faire là maintenant. Elle le vit, entre les ronces, et n’hésita pas. Elle se jeta dessus, griffes et crocs, paralysant les ronces comme elle le pouvait les couvrant de cristaux. Mais en échange, concentrée à former un passage de ronces à force amoindrie entre elle et Reno, elle se les prenait les ronces. Elle ne pouvait se battre proprement et rester concentrée. Son dos blanc en devenait rouge.
Mais les ronces finirent par s’immobiliser tout autour d’elle, recouverts d’épais cristaux. La louve savait très bien qu’il verrait ce qu’elle avait fait ... Il l’avait d’ailleurs vue. Elle lui accorda un regard, un regard triste, un regard malheureux.
Mais un regard déterminé. Un regard qui lui avait valu son glowstick bleu qui lui permettait de faire apparaître ces cristaux. Il allait lui demander de partir, il allait user de son autorité de conseiller pour lui dire de quitter la scène, de se sauver. Mais jamais elle ne ferait ça. Elle ne pouvait pas le laisser là. Il était plus fort qu’elle, plus puissant, mais il n’avait pas de pouvoir, et elle si. Et elle le couvrirait, quoiqu’il arrive.

Elle n’allait pas le perdre.

Pas cette fois ci.

Elle tourna sur elle-même, les ronces qui l’avaient entourée étaient parsemées de poils blancs, cristallisés dans du sel et des sucres qui sortaient de la sève de ces ronces. La louve étain le laissa là, espérant de tout son cœur que ce qu’elle avait fait l’aiderait. Ses pattes couvertes de sève et de cristaux devenaient plus lourdes. Mais cela de l’empêcha pas de bondir vers l’ordure de plante, après avoir esquivé une liane-attaque fourbue. Ses crocs et ses griffes se plantèrent dans la chaire du cœur. Elle avait déjà vu des cœurs, dans ses proies, mais celui là …
Elle sentit les cristaux se former sur ses griffes, prenant sur l’eau, l’humidité de son pelage, de sa sueur. Cristaux qu’elle essayait d’enfoncer vers le cœur de la chose.
Meurs saleté, meurs. N’ose plus jamais le toucher.

___________________Both__________________

Hm… est ce qu’il se sentait mal ? Se demanda-t-il, sur le chemin du retour au camp, en chantonnant quelque chose qui ressemblait étrangement à une composition de Sébastien Patoche.
Non, non pas trop, tout allait bien actuellement.
Il avait été assis sur un gros cafard qui avait osé essayer de lui grignoter un petit bout de queue, pour essayer d’écraser l’essence même de cette envie de casse coûte lupin quand c’était arrivé. Il avait vu tout le monde se faire projeter partout, et c’était posé quelques petites questions existentielles :

Est-ce qu’il allait pouvoir manger ici ?
Non.

Est-ce qu’il allait se faire mal s’il restait ?
Hm, probablement oui.

Est-ce qu’il avait vraiment une bonne raison de rester ?
A part observer la défaite de la meute par une grosse tulipe ?
Non, non pas trop non.

Il avait donc pris ses pattes à son cou, avec toute la dignité qui résidait ponctuellement en lui, et avait gentiment déguerpi, laissa un cafard-pancake comme seule marque de sa présence de courte durée.

Résumé pour les flemards hehe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yggdrasiu
». Drogué
». Drogué
avatar

Féminin » Nombre de messages : 2767
» Age : 25
» PUF : Yggdrasiu
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : Manji
Femelle
9 ans et demi (15/10/15)
Brethen
Célibataire

Lightseagreen

Ruse
Femelle
6 ans et demi (14/04/16)
Solitaire
Célibataire

Darkolivegreen

Revma
Femelle
Louveteau (9/05/17)
Brethen
Célibataire

Thistle

» Feuille de perso'
» Points: 331
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Lun 12 Déc 2016, 15:35

>> Manji en avait marre. Elle était fatiguée, elle avait faim, froid, et elle se sentait un peu seule. Elle avait eut la chance de ne pas être contaminée, mais avec la jungle qui s'était répandu partout, il était de plus en plus difficile d'éviter les plantes féroces et de lutter pour sa survie. Elle s'était rendue à la Passe Ventue pour chercher la compagnie d'Esterno -et peut-être sa chaleur aussi mais surtout sa gentillesse et sa présence rassurante- et elle était presque arrivée lorsque des cris parvinrent à ses oreilles. La louve se redressa, aux aguets. Sans le vent qui sifflait à ses oreilles et le crissement de la neige sous ses pattes, elle entendait distinctement des grognements et cris de guerres, provenant sans aucun doute de ses congénères. Un conflit avait-il éclaté ? Les loups contaminés s'étaient-ils échappés pour attaquer les loups sains ? L'inquiétude resserra le cœur de Manji et elle s'élança en courant vers l'endroit.
Bientôt, plusieurs odeurs l'entourèrent et elle se retrouva à marcher dans les pas de ceux qui l'avaient précédés sur ce chemin. Un passage avait été « ouvert » dans la végétation et la femelle beige slaloma assez facilement entre les tiges et les lianes. Un bourdonnement résonnait dans la jungle, se changeant en grondement au fur et à mesure qu'elle s'approchait. Passant finalement le dernier rideau de végétation, elle arriva sur les lieux de la bataille et mit quelques secondes à comprendre la scène qui se déroulait devant elle.

Un genre de... Bulbe ? Un gros bulbe rougeoyant, palpitant et à l'allure visqueuse, boursouflé et battant comme un cœur, protégé de lianes hérissées de piquants, se défendait contre les loups qui l'attaquaient. Il y avait là des loups de toutes les factions, travaillant de concert pour tenter d'anéantir cette chose qui ressemblait à un cœur battant.

-Que...

Manji reprenait son souffle. Elle vit Esterno plonger dans la bataille, déployant une paire d'ailes enflammées -première fois qu'elle le voyait utiliser son pouvoir, et c'était assez impressionnant- qu'il utilisa pour brûler le cœur. Avec autant de monde unis dans un seul but, cela ne pouvait signifier qu'une chose. La destruction de cette chose abominable était sûrement la solution de leur problème commun, l'Everbloom. Et ça, Manji, elle était totalement pour.
La louve banda ses muscles, se ramassa sur elle même et s'élança, veillant à ne pas déraper sur l'herbe et la mousse, tout en poussant un cri sauvage pour se donner sur courage. Elle se dressa sur ses pattes arrières et abattit ses pattes sur une liane pour la plaquer au sol, et planta ses crocs dans la partie du cœur ainsi découverte. La langue collée au palais pour ne pas sentir le goût du sang ou de la sève si il y en avait, elle serra les mâchoires pour tenter d'infliger le plus de dégâts possible. Malheureusement, au bout de quelques secondes de ce traitement, une vive brûlure se fit sentir ses ses pattes avant et elle lâcha prise, se redressant une nouvelle fois sur ses postérieures pour échapper à la sensation cuisante. L'occasion parfaite pour une liane, qui la cueillit au ventre et la projeta en arrière. Manji atterrit quelques mètres plus loin et après une roulade, se redressa pour examiner ses pattes. Un genre de liquide marron avait été projeté dessus, et une odeur de poils brûlés parvint à sa truffe. Ses griffes avaient été miraculeusement épargnées, mais les brûlures sur ses membres étaient elles bien présentes.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3069
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Lun 12 Déc 2016, 16:33



    En quelques secondes, le calme menaçant du coeur de la jungle a laissé place à un chaos rageur.

    Le premier loup à ouvrir les hostilités, le jeune et courageux Esterno, pense qu'utiliser le feu contre les plantes est une idée brillante. En temps normal, c'est ce que le bon sens nous dicterait. Sauf que le Cœur n'est pas une plante comme les autres. Au contact du feu, sa texture se contracte et se solidifie, puis se met à suinter énormément. La substance épaisse et collante agit comme une barrière, et dès que les flammes commencent à lécher le bulbe, la sève qu'il sécrète le protège instantanément. Dans un soubresaut, le fluide gicle et atteint le loup au visage. Celui-ci change ensuite de tactique et attaque la plante avec ses griffes, parvenant à le lacérer sur quelques centimètres et infligeant des dégâts minimes. Une liane le repousse hors de portée du cœur.

    Esterno a été atteint au niveau du museau par la sève corrosive, atteignant sa fourrure, mais aussi sa peau, et sûrement la couche de derme en dessous.. Il a aussi une blessure au niveau du flanc, causé par les ronces d'Everbloom, semblable à une griffure suintante.

    Choisissant d'utiliser la force brute que lui a conféré la nature, Morokei fera mouche au premier coup. Occupé à se débarrasser d'Esterno à l'aide de ses lianes hérissées de pointes, Everbloom a sous-estimé la férocité de la louve brune. Ses griffes s'enfoncent dans le bulbe et causent des dégâts modérés avant d'être expulsée loin de lui. Lorsqu'elle revient à la charge, Everbloom semble plus prompt à réagir, mais il est assailli de tous côtés et ne peut répliquer qu'après que la louve lui ait à nouveau infligé des dommages. La morsure fait mouche, profondément, enlevant un pan entier de la première couche feuillue qui englobe le bulbe, causant à nouveau des dégâts modérés. Une liane à pointes la repoussera au sol.

    Morokei a subi une importante blessure à l'épaule, causée par la sève corrosive. Elle a atteint la fourrure, la peau et le derme en dessous. Elle a aussi subi une blessure au flanc droit dans les mêmes circonstances qu'Esterno, et une blessure suintante s'y dessine.

    Les égratignures que Reno juge minables sont en fait bien plus sérieuses qu'il ne le pense. Aiguisées, elles traversent facilement sa fourrure et atteignent sa peau, sans parvenir à plonger jusqu'à la chair. Néanmoins, elles manifesteront un effet, tôt ou tard, c'est une certitude. Son agilité lui permettra d'infliger des dégâts lourds, car il parviendra à frapper directement le cœur et non sa carapace protectrice. Toutefois, cela aura un prix, même s'il ne s'en rend pas compte tout de suite. Aussitôt après son attaque, il est violemment repoussé, les ronces et les feuilles se refermant plus étroitement autour du cœur.

    Reno est atteint au niveau des flancs et du dos, sa peau étant entrée en contact avec les ronces. Il est lui aussi victime de la sève corrosive, qui lui a rongé les pattes arrières. Quelques gouttes ont aussi bondi en bas de ses flancs.

    Il semblerait qu'Everbloom veut à tout prix vous éviter de le frapper à cet endroit-là.

    La monstruosité avise Ardwyck, figé au sol, grièvement blessé. Dans toute sa médiocrité, la créature lance plusieurs lianes vers lui et le saisissent par son aile blessée, sans pitié, et entreprend de le trainer lentement vers lui. A l'arrière du bulbe, une fente se dessine, d'abord très mince, puis de plus en plus grossière. Une rangée de dents étonnamment longues, mais aussi extrêmement fines, apparaissent sur les lèvres luisantes de sève brune.

    Il semble bien déterminé à le dévorer. Si personne n'intervient, rien ne l'en empêchera.

    La pauvre Hikotsu, jusque là si calme et étrangère au combat, subi un assaut préventif. Très occupé à ramener Ardwyck vers lui pour l'engloutir vivant, Everbloom prépare une défense réfléchie pour pouvoir savourer son repas. Avant qu'elle ne l'attaque, il envoie une salve de ronces dans sa direction, labourant sons dos. Lorsqu'elle se jette à terre, les lianes mettent un certain temps à la retrouver. Un remous de sève l'atteint aux pattes avant. Elle cherche à atteindre la liane elle-même et n'inflige aucun dégât au cœur.

    Elle est donc blessée au dos et aux pattes antérieures.


    Maisie subit quelques dégâts similaires à sa camarade. Son dos est lacéré par les ronces acharnées. Mais son glowstick lui confère un avantage certain, car une partie de l'arsenal du cœur se gèle soudain, s'immobilisant. La bravoure de la louve porte ses fruits, car une partie des ronces hérissées de pointes se figent apparemment pour de bon. De plus, les cristaux jouent aussi en votre faveur. Par endroits, ils ne sont pas fixés suffisamment profonds pour être utiles, et tombent au bout de quelques secondes, après avoir ralenti la créature. Mais ceux qui, par le dernier assaut de Maisie, parviennent à se fixer à l'intérieur du coeur, créent un changement notable. Les mouvements du monstre sont plus lents, moins précis. Cela ne durera peut être pas très longtemps, mais une chose est sûre, il va falloir en profiter ! Les dégâts portés sont lourds.

    Surtout que Maisie a donné cher pour réaliser cet exploit. Très cher. Son dos ruisselle de sang. La sève s'y mélange et pénètre à l'intérieur de son corps : elle ne le sait pas, mais elle ressent déjà ses effets, se sentant elle même moins vigoureuse, moins rapide, plus lourde.

    Très dérangé par Maisie, Everbloom a temporairement relâché sa concentration sur Ardwyck pour la raffermir une fois la louve repoussée. Toutefois, il ne cherche pas à rattraper Both, en tout cas, pas lui-même. Un chant étrange s'élève, créant un écho dans la jungle. Puis de monstrueuses araignées émergent des ombres et tissent de gigantesques toiles tout autour du champ de bataille, barricadant toute possibilité de fuite. On ne quitte pas la jungle, on ne peut qu'y entrer, en se laissant tomber d'une certaine hauteur à partir de la falaise.

    - VOUS NE POUVEZ PAS VOUS ECHAPPER, MORTELS ...

    Les araignées descendent et font face à Both, agitant leurs pattes monstrueuses et faisant claquer leurs mandibules.

    Manji commit elle aussi l'erreur de s'en prendre à une liane, n'infligeant aucun dégât direct au coeur. Elle se montra toutefois plus maligne que lui en mordant directement dans le bulbe central, causant des dégâts modérés car l'attaque ne dura pas assez longtemps pour être décisive. Gênée par la brûlure de la sève sous ses pattes, elle sera repoussée vivement par une liane, mais ne subira pas d'autre dégât.

    Ainsi, elle s'en tire avec les coussinets et le bas des pattes touchés par la sève corrosive.


    Bilan : Jusque là, le combat est assez équitable, les coups sont donnés et rendus de chaque côté. Mais vous savez déjà que votre ennemi n'a rien de commun. Est-ce la bonne tactique ? Y a t-il des stratégies à dégager de ce que vous venez de voir et de vivre ? Réfléchissez bien. Le temps vous est compté, et vous en avez déjà utilisé beaucoup, bien que vous avez l'impression de ne vous être battus qu'une poignée de secondes.

    A l'heure actuelle, le cœur est bien protégé. La dernière morsure infligée par Manji a poussé Everbloom à se recroqueviller davantage sous sa carapace. Les ronces, les feuilles et la sève vous empêchent d'accéder au bulbe rougeoyant.

    C'est qu'il doit y avoir une raison.

    Pour l'instant, les araignées n'ont pas attaqué, semblant plus déterminées à vous empêcher de fuir qu'à vous tuer. Mais si vous insistez un peu trop, leur réaction reste assez prévisible.




Revenir en haut Aller en bas
 
Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au galop sur la plage... [Libre à tous les gentils !]
» Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]
» Passerais-je innaperçue? Faut voir =__= [Libre à tous~]
» Who do you think I am ? [Libre à tous ^^]
» Le Retour [Libre a tous les siths]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: Archives Event
-
Sauter vers: