Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 13 Déc 2016, 13:53



    Immobile, silencieuse et impuissante, Valka assista à l'éveil d'Everbloom.

    Elle se rendait compte à cet instant qu'elle n'avait jamais cru que leur victoire serait si facile. Le cœur battant, elle l'observa grandir encore et encore jusqu'à devenir une abomination toute de ronces, de feuilles et de sève dégoulinante. Elle ne put réprimer un mouvement de recul, imprécis, porté par des pattes flageolantes. Elle était déjà à bout de souffle. Elle n'était même pas sensée être ici, elle était trop vieille pour ça. Non, elle ne pouvait pas se battre, c'était impossible : et même si elle se jetait dans la mêlée pour la gloire, elle finirait par se faire dévorer par le monstre. Ça n'aiderait en rien. Elle ferma les yeux. Ce qu'elle allait faire était complètement décalé par rapport à la situation. Ses camarades s'étaient jetés à l'assaut, et celui-ci était étonnamment violent. Elle tenta de faire abstraction de leurs cris et des bruits de choc qui lui saturaient les oreilles, qu'elle plaqua contre son crâne, au milieu de ses cheveux bruns emmêlés.

    Elle se coucha, loin du champ de bataille, et se concentra intensément pour entrer en méditation.
    Tout son corps se décontracta progressivement. Sa respiration se fit plus lente, plus profonde. Avec de l'effort, elle parvînt à se couper du monde et à ne plus entendre que les battements de plus en plus ralentis de son cœur. Elle ne pouvait pas se permettre de la faire durer éternellement, on avait besoin d'elle, même si elle n'apporterait pas grand-chose à ce combat. Ainsi, elle ouvrit les yeux juste après que la solitaire au pelage beige ne se fasse éjecter par l'un des tentacules hideux de la monstruosité. Elle se sentait mieux, mais ce n'était pas encore ça. Elle se sentait plus alerte, mais elle savait que son utilité allait être de courte durée, aussi ne perdit-elle pas de temps. L'air déterminé, la vieille chamane activa son pouvoir. Elle fusela à nouveau des lames d'air qu'elle s'apprêta à lancer vers le cœur, en visant dans l'entrelacs de ronces, lorsqu'un cri l'interpella. Un loup ailé était trainé par les lianes, vers la gueule béante du monstre. Changeant d'objectif, la louve lança ses aiguillons de vent en direction des liens dans lesquels il était retenu prisonniers, faisant preuve d'autant de précision que d'acharnement pour tenter de les faire céder.

    Elle serra les mâchoires, consciente qu'elle aurait pu user de ce pouvoir pour porter un coup directement au coeur lui-même, sans s'exposer et à longue portée. Mais il y avait une vie à sauver. Le choix était vite fait.

Revenir en haut Aller en bas
Lyros
».Habitué'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 677
» Age : 19
» PUF : Ly', Lyrostar, Patafix
» Date d'inscription : 01/07/2013
» Personnages : .

ILLIDAN
2 ans et demi, Solitaire Ræder
Pas de Glowstick


» Feuille de perso'
» Points: 160

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Sam 17 Déc 2016, 21:15

Reno crut un instant qu'il était perdu. Son corps le brûlant à divers endroits et les ronces le privant d'une mobilité dont il avait plus que besoin, il failli perdre espoir jusqu'à ce qu'un éclair de fourrure blanche ne rentre dans son champ de vision, entraînant étrangement avec lui un ralentissement du mouvement des ronces alentours. Une goutte de sang ayant coulé dans son œil droit, il tenta de déterminer en plissant le gauche qui était ce soudain sauveur qui le fixait, avant de se figer.

Ses longs cheveux blancs étaient tachetés de rouge, rouge qui provenait en effusion de son dos, dont la courbe gracile était désormais hirsute de poils carmins. Le museau du brun se tordit dans une grimace d'horreur, sentant son souffle se couper en voyant la Blanche dans cet état.
Pour lui.
Il la fixa tel dans un ralenti soudain de film -grâce au pouvoir de Maisie tout ça- lui rendant un regard défiguré par la douleur et le déni. Elle ne pouvait pas avoir fait ça, elle était blessée, elle-

« NON ! » hurla-t'il en la voyant faire subitement demi-tour vers le bulbe.

Reviens !! Se démenant brutalement pour se défaire des ronces engourdies, les muscles tendus malgré la douleur continue, il bondit à sa suite sans réfléchir un seul instant, ignorant le reste, le bulbe, les autres loups, pour juste la rattraper. Le monstre végétal semblait légèrement plus lent, et il en profita, se frayant un passage jusqu'au cœur où il y retrouva Maisie, en train de se concentrer sur le bulbe. Tous ces cristaux dans son sillage, ainsi que ceux qui avaient immobilisé les ronces près de lui...était-ce cela son pouvoir ? Ravalant le goût amer de ne pas en avoir, le brun acheva de parcourir la distance les séparant avant de la tirer doucement par la nuque pour la reculer du bulbe palpitant. Cet enculé s'était d'ailleurs caché derrière ses feuilles...

« Maisie tu- c'est dangereux ! Faut pas rester là, t'es blessée !! »

Son cœur battait à tout rompre, et voir le poil blanc de la louve se colorer peu à peu de rouge luisant lui serrait douloureusement la poitrine. Les oreilles plaquées sur le crâne, il fixait avec désespoir la louve blanche, avant d'essuyer son œil droit toujours paralysé par le sang qui y avait coulé, surveillant ainsi la situation alentour de ses deux yeux, histoire de pas se faire faucher par un truc de type végétal sans faire gaffe.

« Retourne en-dehors de ce truc, ou tu vas finir par te faire tuer !... »

Surtout si tu tentes des trucs stupides en essayant de me sauver.

« Je n'en valais pas la peine, » murmura-t'il alors entre ses crocs avec douleur.

Il entendit alors une voix puissante, à laquelle il n'avait pas fait attention la première fois.

- VOUS NE POUVEZ PAS VOUS ECHAPPER, MORTELS ...

Wtf. Mais la sève qui se mit à bouillonner tout près d'eux lui donna un vertige de peur, et il recula vivement en espérant que la Blanche en avait fait de même. Le cœur semblait se refermer sur lui-même...le rendant inaccessible, ce qui ne manqua pas de le figer de l'intérieur. Il ne voyait même plus comment faire pour atteindre cette chose sans irrémédiablement finir par tomber dans la piscine de mort qui s'en écoulait pour former un bassin tout autour de lui.
Pas avec ses simples moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 900
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& célibataire
8.5 ans ~ (15/11/2016)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Messala
& Seul
4 ans ~ (14/09/2017)
Solitaire

Volstein
& Amoureux d'Heever
3 ans ~ (11/02/2017)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& Mui ?
1.5 ans ~ (20/05/2017)
Etelkus - Nourrice

PNJs & autres

Agravain
& Célibataire
7 ans (30/01/17)
Etelkus - Guerrier
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin

Varkyrith
& avec Kisame
3 ans ~ (7/02/2017)
Etelkus ~ Garde
Glow rouge


Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
2 ans ~ (02/04/2017)
? - ?

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1.5 ans ~ (08/05/2017)
? - ?


» Feuille de perso'
» Points: 1103

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 18 Déc 2016, 22:42

_________Both________

Le blanc et bleu était déçu. Sa route de sortie semblait s'être considérablement raccourcie.
Il contempla la toile qui recouvrait le lieu, les paroles de sa chanson s'effaçant en plein vol. Merde.
Il essaya de contourner une des grosses araignées par la gauche.
Ehmmm.....nan.
Par le droite ?
Non. Non plus.
Il fit la moue.
C'était vraiment un peu injuste tout ça.... il aurait bien aimé avoir un pouvoir un peu plus cool, histoire de ne pas avoir à flirter avec des araignées pour pouvoir sortir. C'était.... pas très amusant, comme situation. Cette plante avait vraiment un sens de l'humour fourbe. Il fit un sourire à la grosse bête qui se tenait devant lui... et abandonna. Les louves c'était déjà limite. Alors les arachnides n'y pensons pas.
Il baissa ses oreilles et se retourna vers la scène de film d'horreur d'un louveteau qui aurait forcé sur les épinards.
Une plante bizarre impossible à tuer.
Parfait.
Parfait

Il ne manquait que ça dans sa vie.

Il regarda autour de lui, dans un dernier espoir de trouver une sortie, un moyen de s'échapper.... mais non.
Décevant.
Il baissa ses oreilles, les plaquant contre son cou. Son corps se modifiant, passant de la femelle au mâle. Il avait besoin d'être fort cette fois ci.
Il grogna, et s'approcha évitant les ronces-de-la-vengeance et les lianes-terroristes pour s'approcher du champ de bataille. Il aurait tellement pas du venir.
Nout était bien moins intéressante maintenant qu'il y réfléchissait bien, il aurait peut être quelques rectifications à faire à ses plans de drague, une fois rentré.

Il lança, au cas où les loups n'avaient pas vu d'ici:
"On ne peut plus partir, les araignées ont créé un barrage .... mais si vous avez envie de taper sur des araignées en plus, vous êtes servis!"
Il avait du mal à ironiser. La situation devenait de plus en plus grave, surtout pour sa personne. Maintenant qu'il était ici, il allait falloir se battre. Quelle horreur.

Il roula soudainement d'un côté, évitant une liane enragée qui venait de se jeter vers lui, et regarda Leemon-man. Mec, si t'es Alpha trouve nous une stratégie d'attaque avant qu'on ne crève tous.

________Hiko________

Touchée !
Elle avait grogné ne voyant les lianes plonger vers elle, mais à présent, debout, déterminée, bien qu'elle soit blessée, elle fixa le bulbe. Il allait manger le loup, il allait tenter d'avaler un loup....
Son premier instinct lui hurla de se jeter sur le bulbe, pour le distraire.
Mais ...
Comment vas-tu faire ? Il va bien falloir que tu "t'ouvre " pour l'engloutir, non ?
Était ce la leur chance allaient ils pouvoir frapper au dernier instant ? Sacrifier un loup au profit de la chance d'un coup critique?
Soudain, une vieille louve que la blanche n'avait pas remarqué s'acharna: grâce à un étrange pouvoir, elle attaqua la plante.
C'était le moment. Si le bête était distraite rien qu'un instant. ...
Elle se ramassa contre elle même, évitant une branche à piques, visa, en essayant d'oublier la douleur à son dos et à ses pattes, et bondit de nouveau.
Il n'allait pas s'en tirer comme ça.

Il fallut plus d'effort qu'au paravent, le bulbe semblant vouloir se cacher derrière ses sépales, pour atteindre la masse rouge.
Elle y planta ses griffes et ses crocs avec fureur, labourant la consistence avec énervement. Il fallait la blesser. La distraire du loup bleu. Sinon il n'aurait aucune chance.

Elle ne le connaissait pas.... Mais ce fut de son côté qu'elle se rangea. Elle ne le sacrifierait pas "pour le plus grand bien ".

_________Maisie________

Elle tenait presque plus....

On la tira vers l'arrière. Ça ne fut pas violent, mais en l'instant où elle sentit la plante réagir à ses cristaux, elle ne fut détachée. Elle se retourna, ses yeux humides des larmes que la douleur lui procurait. Elle ... n'en.... pouvait ... plus...
Mais c'était lui. Il s'en était sorti. Son regard retrouva un instant de son éclat. Avant qu'il lui dise que c'était dangereux.
Non, vraimeeeent ?
Qu'elle était blessée et qu'elle devrait partir. Au même instant, un loup blanc et bleuté apparut sur le champ de bataille, en hurlante qu'ils ne pouvaient plus fuir. Qu'il y avait des araignées.
Erk.
Il avait fallu que ça soit des araignées.

Mais elle leva son visage torturé par la douleur vers le brun. Il était plus grand qu'elle d'autant? ... Elle avait oublié...
"Je ... je ne peux pas ..." souffla telle en tentant de se relever. Ses pattes étaient si lourdes....
Elle le regarda, la tristesse inondant son regard teinté de deux couleurs.
Elle trouva enfin appui sur le sol, et se redressa, s'étant laissée tomber quand il l'avait dégagée du bulbe. Elle agita un peu les oreilles à ses dernières paroles. Elle refusait qu'il ne dise ça. C'était faux. De son point de vue en tout cas. Tout de même, elle prit du recul, en même temps que le grand brun.

"Non ..."
Elle se redressa, et malgré qu'elle soit plus petite, couverte d'un liquide rouge qui commençait à goutter vers le sol, depuis son ventre, ayant coulé sur ses flancs.
"Si tu n'en valait pas la peine, je ne l'aurait pas fait."
Elle lui donna un coup de museau, démontrant qu'elle était fâchée qu'il ait pu penser cela.
La voix tonitruante résonna de nouveau autour d'eux, la faisant froncer ce qui lui servait de sourcils. La plante avait fini de rager ou quoi ?

Elle se rapprocha un peu de lui, l'air soudain de quelqu'un qui cherche la protection, avant de se raviser, tentant un pas vers le bulbe, avant de regarder la marre de corrosion. Comment ....?
Une louve se jeta au dessus, vers le bulbe, comme pour le distraire de son repas. Elle avait raison. Mais ...

Elle se tourna vers Reno.
"Pense pas que tu peux m'empêcher d'aller me battre. " murmura t'elle entre ses crocs, la douleur la touchant.
"Si j'ai l'air faible, la plante le visera, et de plus, je n'ai nulle part où me cacher...."
Elle se secoua, essayant de retenir ses larmes. Elle ne voulait pas penser à cette éventualité, mais vu son état.....

"Reno ...? Je sais que tu n'as veux pas d'elle, mais si je ne m'en sors pas... s'il te plaît, veille sur elle, même de loin..."
Elle grogna contre elle même. Non, il ne fallait pas penser à ça. Ça allait bien se passer. Il ne fallait pas abandonner.

Elle regarda le bulbe. Elle n'aurait pas du lui demander. Il allait la renier maintenant. Il allait croire que....
Elle le regarda, quelque chose de furieux, de blessé dans ses yeux, accompagné du malheur, de la tristesse et ce sentiment qu'elle avait depuis si longtemps maintenant. Depuis 1 an.
"T'es un abruti. Mais je t'aime "
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4814
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

♦ Azkaban ♦
Nouveau-né
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Lun 19 Déc 2016, 17:47

    L'odeur âcre de la sève saturait l'air, couvrant celle de la peur, celle du sang et des chairs brûlées. Un millier de choses semblaient s'être déroulées pendant le bref instant qu'il avait fallu à la louve caramel pour retrouver ses esprits et contempler la situation. Autour d'elle, les loups battaient en retraite autour du bulbe, ou étaient comme elle rejetés en arrière par l'un des spasmes violents du végétal géant. Le regard de Morokei se posa sur Maisie, dont le pelage gris était strié de plaies béantes et un frisson la secoua. Elle n'eut en revanche pas un regard pour ses propres blessures. Elles n'étaient qu'un chatouillis pour elle, une sensation désagréable de l'air qui touchait des endroits qu'il n'aurait pas dû atteindre. Mais d'autres choses la préoccupaient bien d'avantage que ce picotement à l'heure actuelle. Ses yeux clairs revinrent presque aussitôt sur le coeur, duquel une voix tonitruante semblait jaillir. A moins qu'elle ne vienne de partout à la fois. Ses échos dansaient, semblaient provenir de chacune des feuilles qui les entouraient.

    Et le coeur s'était soudain replié sur lui-même, grinçant et bruissant dans un boucan d'enfer. Une véritable muraille d'épines ruisselantes de sève corrosive leur barrait le passage, laissant à peine passer la lueur rouge. Et d'immenses silhouettes d'araignées, plus grandes que toutes celles que la louve avait pu jamais voir, se dressaient lentement en un cercle menaçant autour des guerriers. La jeune louve sentit sa respiration s'accélérer. Comment par tous les diables était-il possible de s'en sortir ? Comment le destin comptait-ils qu'il vainquent cette immondicité sans tous y laisser leur peau ? La bouche asséchée, elle contempla, presque paralysée, les autres loups qui semblaient se mouvoir avec lenteur autour.

    Peut-être était-ce cela finalement.
    Peut-être leur rôle dans toute cette histoire avait été de venir ici pour se sacrifier. Peut-être leur fallait-il se battre jusqu'au bout, jusqu'à leur dernier souffle, et que ce n'était qu'ainsi qu'Everbloom tomberait, en même temps que ce qui resterait d'eux.

    Cette pensée la saisit dans une sorte d'insolente sérénité. Elle n'avait jamais vraiment envisagé de mourir avant cet instant. Pas réellement. Pas en y croyant vraiment. Bien sûr, tous les loups s'étaient faits des frayeurs en échappant de justesses aux crocs des plantes carnivores durant ces longues lunes. Mais jamais encore elle n'avait songé que ce chemin qu'elle avait parcouru pour venir jusqu'ici était peut-être son dernier. Elle était sans doute bien trop jeune pour avoir déjà songé à celà avec sérieux. Et pourtant à cet instant, elle eut la certitude qu'ils devraient se batre jusqu'au bout. Parce que loin là-bas, il y avait leur famille, leurs amis, tous ceux pour qui ils comptaient qui attendaient avec crainte le déroulement de leur expédition. Parce qu'au plus profond des Mines, les mutants s'éveillaient petit à petit, et le danger qu'ils représentait s'éveillait avec eux. Parce qu'il y avait son frère au camp, sa mère aussi, et son père qu'elle savait descendant sous la terre pour aller faire son devoir et garder les monstres.
    Parce qu'on comptait sur eux si forts qu'ils ne pouvaient plus décemment faire demi-tour.

    Elle inspira profondément, emplissant ses poumons d'air vicié et lourd. Elle se ramassa sur elle-même et bondit, s'aggripant à la tête arrondie d'une plante géante étonnement calme dans un tel moment. Avec plus ou moins d'adresse, elle se hissa au sommet de son crâne végétal et son regard capta une lueur colorée au-dessus sur bulbe, près de son sommet. Les deux excroissances claires et spongieuses qui y tenaient n'étaient pas entièrement abritées par les arcs aux épines acérées qui l'entouraient. Ses pupilles s'étrécirent.
    Sa cible serait celle-ci.
    Elle crocheta la peau de la plante avec ses griffes pour se stabiliser, puis bondit d'une incroyable détente et se jeta en direction du bulbe. Ses griffes firent crisser la surface molle lorsqu'elles la rencontrèrent, alors qu'elle entrait violemment en contact avec le Coeur, ses pattes ripant contre les épines en se tâchant de rouge.
    Il fallait trouver sa faiblesse.
    Il fallait en finir.
Revenir en haut Aller en bas
Kinta
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 266
» Age : 18
» PUF : Uwny
» Date d'inscription : 05/05/2016
» Personnages :
ABÉLARD
Coursier Lazulis
glowstick vert
9 ans ( septembre 017 )



ARDWYCK
Guérisseur Etelkrus
glowstick orange
7 ans ( septembre 017 )

ACE
Solitaire
4 ans ( sep 017 )



» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 20 Déc 2016, 13:15

Peut-être l'avait - il toujours su. Peut-être l'avait-il pressenti. Lui qui se jetait habituellement dans la bataille sans aucune forme de réflexion, guidé seulement par des pulsions qu'il osait appeller courage; il n'avait pas voulu y aller cette fois ci.
Il ne voulait pas mourir.
Pas comme ça.
Pas pour rien.

Essayant de reprendre ses esprits et de se remettre debout, le bleu tentait de s'éloigner de sa zone de chute. La douleur qu'il ressentait à l'aile faisait barrage à toutes les autres. Tantôt près à s'évanouir de douleur, tantôt galvanisé par cette dernière, Ardwyck cherchait un moyent de se mettre en sûreté.
Mais c'était sans compter sur la plante qui voulait se faire un petit casse-dalle.
Les lianes épineuse s'enfoncèrent dans sa chair le faisant hurler. Everbloom tenait fermement sa prise et l'attirant doucement vers une gueule béante et pleine de crocs.

NOM DE DIEU ! JE SUIS TOUT BLEU, JE SUIS PAS COMESTIBLE !!! brailla t-il, altruiste avant tout.

Il ne voudrait pas que ce charmant bulble écope d'un mal de ventre.
Ardwyck se débattait avec l'énergie du désespoir. Mais chaque mouvement avait pour résultat d'enfoncer un peu plus les épines dans sa peau. Il avançait avec fatalité vers la gueule.
C'était fini.
Il ne voulait plus lutter.
Il ne voulait plus ressentir la douleur qui saturait partout.
Il ferma les yeux.

Et
Et soudainement
Les liens se brisèrent. Il était relâché. Dans un ultime sursaut, il se remit debout et avança vers son sauveur. Il la regarda simplement, essouflé, avec .. colère.
Elle n'aurait pas du le sauver. Elle avait priviligé sa vie au détriment du groupe. Il était prêt à se sacrifier, si ça avait pu faire gagner ne serait-ce quelques secondes contre Everbloom. Il était prêt à mourir. Il était convaincu qu'il, ( qu'ils ? ) n'en ressortirait pas vivant de toute manière.

Tu n'aurais pas du faire ça, déclara t-il en secouant la tête. Je vais probablement y passer de toute façon.

Ok .. Il fallait maintenant évaluer la situation. A part sa fracture de l'aile, il n'avait pas d'autre blessure grave. Il avait juste mal à tous les muscles de son corps. Plus d'aile, plus de blessure. Si il n'utilisait plus son pouvoir, il pourrait de nouveau se battre. Mais comment ? Le coeur était beaucoup mieux protégé. Si seulement il pouvait voler à nouveau, il pourrait l'atteindre sans problème ! Il leva la tête, cherchant une solution. Il aperçut Morokei qui s'était hissée sur une autre plante pour prendre de la hauteur. Elle n'allait pas .. La louve bondit, hors de sa vue, près du sommet, près du bulble, près du Coeur.
Ardwyck l'encouragea d'un aboiement. Avant de l'imiter.
Il bondit sans grâce sur la plante qui avait servit de tremplin à Morokei et qui ne broncha pas. Se stabilisant, il essaya de déterminer un endroit où atterir, qui ne la gênerait pas. Il opta pour le deuxième truc en relief, mou et brillant, priant tous les Dieux de ne pas retomber dans la jungle protectrice autour et tant qu'à faire de ne pas se prendre une liane.
Putain, il n'avait tellement plus rien à perdre.
Etendant son aile valide, l'autre cassée dans un angle improbable, le bleu prit son élan et plana quelques instant au dessus du Nid. Il atterit plus bas que Morokei et enfonça ses griffes dans la matière rouge, se plaquant contre cette dernière pour éviter les lianes tournoyantes. Dans un hoquet de douleur, ses ailes disparuent. Son glowstick brillait faiblement.
Bouquet de nerfs, muscles contractés, il commença une lente ascension vers les pulstules.

Revenir en haut Aller en bas
Haku
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1454
» Age : 18
» PUF : Haku, Hakiwi, Nuage de Kiwi
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Esterno
Mâle
11 ans et demi [né le 14/09/2015]
Nakhus / Adepte / Glow' violet
En couple avec Richard
S'enquit en #D72B01

Etat de santé critique

Némésis
Femelle
12 ans et demi [née le 06/08/2015]
Raeder / Seconde / Glow' orange
Célibataire / Hétérosexuelle
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
6 ans et demi [né le 08/08/2016]
Raeder / Cannonier / Glow' Bleu
Marié à Thyara <3
Gueule en #465DD0


Noroi
Femelle
3 ans et demi [né le 31/01/2017]
Etelkrus / Prêtre / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #C68B01


Mylo Xyloto
Mâle
2 ans et demi [né le 02/04/2017]
Raeder / Cannonier / Futur Glow' Rose ?
Célibataire / Homosexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
2 ans [né le 02/05/2017]
Lazulis / Coursier / Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #010101


Callisto
Femelle
1 an et demi [né le 25/05/2017]
Lazulis / Herboriste / Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuelle
S'exprime en #5300A5


Yogan
Mâle
0 ans [né le 23/09/2017]
Solitaire
Célibataire / ??
Grogne en #B03500


» Feuille de perso'
» Points: 339

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 25 Déc 2016, 19:58

J'étais élancé, prêt à frapper de nouveau de mes grandes ailes quand j'ai soudain remarqué quelque chose qui m'a fait freiner violemment. L'endroit où j'avais frappé de mon aile semblait différent, plus dense, et il y avait énormément de liquide qui en sortait. A vrai dire, le bulbe géant ne semblait presque pas affecté à cet endroit là, il avait l'air juste bien mieux protégé.
J'ai serré les dents. Putain il a fallu que je tombe sur la seule maudite plante qui ne craint pas les flammes ! Bon, tant pis... J'ai dissipé mes ailes de feu, désormais conscient qu'elles était inutiles. Il allait falloir que je compte sur le corps à corps Malgré le fait que la force physique ne soit pas mon plus grand atout. Peu importe de toute façon, un rien peut être utile...

Mon museau me piquait énormément et j'ai remarqué que la sève corrosive l'avait méchamment brûlé. J'ai préféré ne pas y toucher pour ne pas répandre cet acide de partout, j'ai à la place secoué mon museau pour essayer de virer le surplus sans affecter une autre partie de mon corps. J'ai ensuite jeté un coup d’œil à mon flanc là où la ronce m'avait frappé. Il y avait une importante griffure pas du tout belle à voir. Ça faisait déjà une grosse blessure, il allait falloir que je sois plus prudent cette fois et que je fonce moins dans le tas sans réfléchir, une autre blessure grave pourrait me mettre hors jeu.

Prenant une grande inspiration, je me suis élancé de nouveau sur le monstre. Je ne faisais pas vraiment attention aux autres, j'observais juste Tendô, mon acolyte, pour vérifier si il n'était pas trop amoché. J'ai esquivé quelques lianes en m'approchant du cœur mais lorsque je suis arrivé à portée, une de ses lianes m'a attrapé la patte arrière et ma tiré en l'air.

"ARGGHH LÂCHE MOI SALOPERIE !!"


Elle m'a amené toujours plus haut, à une hauteur qui en devenait dangereuse. Je devais agir vite...
Sans plus attendre, j'ai forcer sur mes muscles pour me redresser et j'ai mordu la ronce d'un coup de dent violent. J'ai senti une horrible douleur dans ma bouche à cause des piquants mais elle a tout de même immédiatement lâché prise. Le problème était que j'étais maintenant en chute libre, fonçant droit sur le cœur.
Usant de la vitesse que je prenais, j'ai mis mes pattes face au cœur, me préparant à planter mes griffes dans la chair rouge du monstre.
J'allais toujours plus vite quand je suis enfin entré en collision avec le cœur. Sa texture molle a un peu amorti ma chute heureusement et j'ai pu au passage planter toutes mes griffes le plus profond possible dans le cœur. Cependant, lorsque de la sève corrosive a commencé à sortir de la chair de la plante, je me suis retiré au plus vite et j'ai couru un peu plus loin pour récupérer.

Essoufflé, je me suis arrêté une fois assez loin pour récupérer plus ou moins en sécurité. La sève brûlait mes coussinets et ma bouche était en sang à cause de cette foutue ronce. La douleur devenait vraiment importante et je commençais à être sacrément amoché...
Revenir en haut Aller en bas
Yggdrasiu
». Drogué
». Drogué
avatar

Féminin » Nombre de messages : 2767
» Age : 25
» PUF : Yggdrasiu
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : Manji
Femelle
10 ans et demi (15/10/15)
Brethen
Célibataire

Lightseagreen

Ruse
Femelle
7 ans et demi (14/04/16)
Solitaire
Célibataire

Darkolivegreen

Revma
Femelle
1 an et demi (9/05/17)
Brethen
Célibataire

Thistle

» Feuille de perso'
» Points: 331

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Lun 26 Déc 2016, 21:33

    >> Manji n'avait rien à part les brûlures de ses pattes.Elle balaya la scène du regard, analysant la situation. Des grosses araignées -genre, GROSSES- s'étaient rassemblées à la lisière des bois, coupant toute retraite. Elle n'avaient pas l'air spécialement agressives mais leur posture semblait mettre quiconque au défi de passer. De toute façon, Manji n'avait pas envie de s'approcher plus près.
    Les autres se remettaient de leurs blessures et partaient à l'attaque. Là ou Manji avait mordu, le cœur semblait légèrement blessé. Donc elle avait frappé au bon endroit. Point négatif, elle s'était fait mal aux pattes pour ça. Elle avait peur que ses griffes ne fondent au contact de l'acide. Mais tout le monde participait et il n'y avait aucune sortie, alors tant qu'à faire... La louve s'ébroua, et se prépara à attaquer de nouveau lorsqu'une voix connue attira son attention et elle fixa le cœur, les yeux écarquillés. Une forme fauve atterrit sur le cœur, lâchée par une liane, et s'en écarta d'un bond agile.

    Esterno !

    Son ami était déjà bien amoché. De la sève coulait de son museau, ses babines étaient égratignées et une vilaine plaie barrait son flanc. Manji courut vers lui, l'échine hérissée à la vue de tant de sang.

    -Esterno !

    Elle arracha une poignée de feuilles d'un buisson et sans lui demander son avis, les lui passa sur le museau pour enlever un maximum de sève. Elle s'empressa de cracher les feuilles loin d'elle pour ne pas que le liquide corrosif ne goutte sur son poitrail. Puis elle passa à la plaie sur son flanc, entamant sans préambule ses explication pendant qu'elle examinait la blessure.

    -Je venais te rendre visite mais c'est quoi ce bordel ?

    Manji nettoya la plaie de quelques coups de langues, ignorant le gout métallique du sang dans sa bouche. Au moins à présent, l'entaille était propre. Enfin, c'était tout ce qu'elle pouvait faire pour le moment, elle n'avait pas le temps de chercher la clairière pour des herbes médicinales et les araignées bloquaient toute sortie.

    -Voilà ! Fais attention maintenant ! Mais c'était bien joué, d'attaquer le cœur, j'ai eu la même idée... Te fais pas tuer !

    Elle était tentée de rester avec lui pour s'assurer qu'il allait bien, mais elle était moins blessée que lui, elle devait donc en profiter pour retourner au combat. Tant que l'adrénaline faisait son effet et qu'elle pouvait à peu près ignorer les blessures le long de ses pattes avant.
    La louve beige fit donc volte face, ramassa une branche à l'allure solide et droite, et se rua de nouveau à l'assaut de la plante, esquivant les lianes et les ronces qui mettaient toute son agilité à l'épreuve. Elle finit par trouver une ouverture et s'y rua, la tête tournée pour que la pointe de la branche soit en avant. Elle percuta le cœur de toute ses forces, verrouillant les muscles de sa nuque et de sa mâchoire. Elle sentit la pointe s'enfoncer, elle ne savait vraiment ou, et bondit immédiatement en arrière en lâchant tout pour ne pas se faire brûler. Puisqu'elle ne pouvait pas toucher la plante, elle utiliserait des armes.

Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7063
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Etelkrus ; Guerrière
8 ans ( 2.10.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Etelkrus ; Garde
6 ans ( 14.10.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen ❄ ☤ Heever
Lazulis ; Herboriste
4 ans ½ ( 25.10.17 )
Célibataire mais ne repousse pas Volstein.
#07cfb6 & #gainsboro


bulletyellow ☥ ✐ Grimm
Etelkrus ; Bêta
Archiviste & Chirurgien
3 ans ½ ( 15.10.17 )
Avec Vinara ♥
#snow & #c9aa9c


bulletblack ☥ ☸ Geb
Etelkrus ; Apprenti Guerrier
1 an ½ ( 25.10.17 )
Avec Korra ♥
#chartreuse & #dfc4b4


bulletorange Nachos
Etelkrus ; Guerrier
3 ans ( 15.10.17 )
Célibataire
#e63811 & #382929

___

Pnj ; Darius, Guerrier Etelkrus.

___

» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mar 27 Déc 2016, 23:23

Tant d'agitation, tant de déchaînement haineux et barbare, tant de violence. Un mélange d'adrénaline, de peur et de colère bouillonnante grondait dans les veines du Meneur des Séides. Leemoncello se rendit compte que le temps était passé bien plus vite que ce que son esprit avait accepter de comprendre. Il accusa le coup, voyant sous ses yeux vert feuille sans pupilles ses amis finir au tapis, et se relever pourtant, il vit ses alliés de la journée subir autant et repartir à la charge. Et enfin, il eut le coup de jus, le déclic. Les rouages de son esprit se mirent en marche, son système de survie turbinait, pour s'en sortir, le mâle gris devait détruire ce truc. Pour sauver sa meute, il devait se plonger au coeur de la mêlée. Tout bon Soldat qu'il était s'élança alors en grognant tout ce qu'il pouvait, vers l'amas de ronces. Leemoncello salivait davantages pour mélanger sa bave avec le venin qu'il produisait dans son palais, sa langue commençait à le piquer d'ailleurs, a cause de la quantité inhabituelle de poison qu'il crachait. En espérant que ce soit utile et que cela immobilise au moins un peu les lianes qui s'enroulaient et claquaient autour de lui. Changeant d'idée, il bondit sur l'une d'elle qui lui paraissait plus large pour grimper dessus, en esperant pouvoir rejoindre par ce biais le coeur du problème...

Il devait se montrer à la hauteur, pour son égo, pour son peuple, pour sa mère qui, il se le rappelait encore maintenant, souvenir gravée en lettre de feu dans son cerveau, avait de grands projets pour lui. Pour tout ceux là, il donnerait tout ce qu'il pourrait. SUS A L'ENNEMI !
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Caïn
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 936
» Age : 22
» PUF : Levialhem.
» Date d'inscription : 13/07/2014
» Personnages :

Caïn
Mort à 15ans.


Twitchell "Tweet"
Mort à 6ans.

» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mer 28 Déc 2016, 14:36


    Ayant consigné corps et âme aux Séides, Twitchell avait dû se rendre sur le champ de bataille. Il y était arrivé un peu tardivement, suivant d'autres loups. En tant que prisonnier, il se devait de servir pour ce genre de tâche, de se rendre utile. Ainsi devait-il lui aussi se rendre sur le champ de bataille, lutter aux côtés de ses congénères.
    En plus de cette obligation évidente, c'était avec envie qu'il voulait aider le peuple. Il voulait se battre, lui aussi, contre cette menace qui les menaçait tous, absolument tous. Et ce, avec ou sans son entité.
    De toute évidence, quand bien même son glowstick tendait à se raviver un peu plus, il devrait faire sans. L'épisode de la mine et de la rébellion des Plantaloups, ayant entrainé la transformation de son entité en quelque chose de bien plus dangereux de ce qu'elle pouvait d'ordinaire être, avait considérablement affaiblie celle-ci au point de la faire disparaitre.
    Soit.
    Il n'en restait pas dénué d'armes. Il lui restait toujours ses crocs et ses griffes, des muscles à faire travailler. Cela avait au moins pour mérite de lui redonner une certaine confiance en sa personne, de cesser de se reposer uniquement sur Colette pour se débrouiller par lui-même.

    Sur le champ de bataille, il était un peu perdu. Les araignées bloquaient toutes retraites, faisant naitre une certaine angoisse en lui. Mais ça n'avait pas d'importance. Il était quelqu'un de courageux, il ne reviendrait pas en arrière, jamais, quoi qu'il puisse lui en coûter. Certains de ses congénères se faisaient blesser par ce bulbe belliqueux. Des lianes qui claquent, de l'acide qui giclent.
    La douleur, le chaos, l'agitation, un déchainement de grondements et de cris.
    L'échine tout hérissée, le beige regarda autour de lui, cherchant une façon d'attaquer efficacement le bulbe.
    Si le loup manquait un peu de jugeote, parfois, rien ne l'empêcha de tirer quelques conclusions, des façons d'agir. Twitchell ne chercha pas à réfléchir à une nouvelle façon d'attaquer le bulbe, il n'en eut pas besoin. Regardant autour de lui, observant ses congénères, il se décida à les imiter, à reproduire leurs façons d'attaquer la plante.
    Ce fut la façon de Manji qui l'interpella le plus.

    L'échine hérissée, sentant l'adrénaline se déverser dans ses veines, il s'empara alors d'un bâton à la façon d'une lance, prenant son élan pour foncer à son tour sur l'organisme central d'Everbloom. Ses pattes foulaient la terre en une cadence rapide, son allure s'accélérait encore et encore. Il tâchait d'éviter au maximum les lianes et les ronces, sautant, se faufilant, peu désireux de perdre de sa vitesse.
    Finalement, en même temps que la solitaire qui lui rappelait la mer et le soleil, Twitchell essaya lui aussi de blesser le bulbe avec une lance improvisée, amenant la pointe vers cette peau végétale pour tenter de la déchirer, s'y attardant peut-être un peu trop avant de daigner se retirer d'un bond en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16809-la-trilogie-des-beaux-
Lyros
».Habitué'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 677
» Age : 19
» PUF : Ly', Lyrostar, Patafix
» Date d'inscription : 01/07/2013
» Personnages : .

ILLIDAN
2 ans et demi, Solitaire Ræder
Pas de Glowstick


» Feuille de perso'
» Points: 160

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mer 28 Déc 2016, 17:13

"Non...si tu n'en valait pas la peine, je ne l'aurait pas fait."

Reno serra les crocs. Il était évident qu'il n'en valait pas la peine, du moins pas vis à vis d'elle. Elle s'était retrouvée gestante d'une gosse par la faute d'un putain d'inconnu, qui n'était ni son amant ni rien, rien pour elle, même pas un vrai père pour la gamine puisqu'il n'avait simplement...pas pu.
C'était beaucoup trop malsain pour lui, d'élever son...enfant, avec cette fille qui avait perdu ses seuls et uniques souvenirs de lui le lendemain même de leur rencontre. Ce n'était pas ainsi que se fondait une famille. Ç’aurait été...inventer une famille.

Il cligna les yeux d'étonnement en la sentant lui donner un coup de museau mécontent, avant de sentir un relent d'amertume dans le fond de sa gorge en comprenant qu'elle le corrigeait pour sa phrase.
Mais Maisie, c'est faux..
Le brun la vit hésiter légèrement dans ses pas, et se demanda si sa perte de sang était déjà telle qu'elle en avait des vertiges. Soudainement prêt à l'épauler au cas où elle tomberait, il se figea en entendant de nouveau sa voix. Elle verrait tiens, si elle ne pourrait pas empêcher un gros mâle comme lui de l'écarter de ce bulbe monstrueux...mais la suite le fit grommeler intérieurement, parce qu'elle avait raison. Rester planté près du bulbe n'était pas safe non plus, et vu que toute retraite était désormais impossible...mais avec une telle blessure, elle ne tiendrait pas dix siècles dans cette bataille. Il fixa avec haine le cœur végétal près d'eux, avant que Maisie ne lui glace les entrailles.

"Reno ...? Je sais que tu n'as veux pas d'elle, mais si je ne m'en sors pas... s'il te plaît, veille sur elle, même de loin..."

Il sentit d'abord son estomac se tordre désagréablement en se visualisant devant s'occuper de cette gamine inconnue, avant que ça devienne carrément douloureux en imaginant la Blanche partir. Non...
Reno tourna brusquement le museau vers elle, entrouvrant la gueule pour lui répondre quelque chose avant de tomber sur son air courroucé, ce qui l'étonna à nouveau. Jusqu'à ce qu'elle lui parle, avec toute la douleur du monde.

"T'es un abruti. Mais je t'aime "

Il y eut un blanc d'environs 5 secondes dans sa tête.
Il la regarda, les yeux écarquillés, les pattes plantées dans le sol tandis que le monde sembla moins présent autour d'eux. Sa patte arrière droite le brûlait toujours autant, mais dieux qu'il s'en fichait en l'instant présent.

« Attends tu- quoi ? »

Comment ça je t'aime ? Il avait bien foutu la merde dans sa vie, s'en était extrait rapidement afin d'en rajouter le moins possible, elle n'avait, du moins de ce que ses souvenirs lui ont laissé, eu qu'une seule discussion avec lui de toute sa vie et elle- quoi ?? Mais comment ? Pourquoi ?
Elle était maso en fait, impossible de voir ça autrement, elle aurait dû le détester pas l'aimer, ça ne faisait aucun fichtre sens.

« Mais- ça ne fait aucun sens, pourquoi tu ne me détestes pas ? »

Oui, ils étaient parfaitement au milieu de lianes monstrueuses près du cœur d'une des pestes les plus terribles de Punk Wolf, mais bon, quand on est un simple loup sans pouvoir utile par rapport au problème physique, et qu'on vous sort une déclaration par rapport à une histoire qui vous hante depuis une année entière, à ce niveau là il n'est au final pas moins utile d'essayer de se dépêtrer avec celui sentimental.


Dernière édition par Lyros le Mer 28 Déc 2016, 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 900
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& célibataire
8.5 ans ~ (15/11/2016)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Messala
& Seul
4 ans ~ (14/09/2017)
Solitaire

Volstein
& Amoureux d'Heever
3 ans ~ (11/02/2017)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& Mui ?
1.5 ans ~ (20/05/2017)
Etelkus - Nourrice

PNJs & autres

Agravain
& Célibataire
7 ans (30/01/17)
Etelkus - Guerrier
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin

Varkyrith
& avec Kisame
3 ans ~ (7/02/2017)
Etelkus ~ Garde
Glow rouge


Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
2 ans ~ (02/04/2017)
? - ?

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1.5 ans ~ (08/05/2017)
? - ?


» Feuille de perso'
» Points: 1103

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mer 28 Déc 2016, 19:18

La blanche et grise aux petites ailes le regarda faiblement, ses pattes la tenant quasiment plus.
Mais elle ne tombait pas, elle restait campée là, sa détermination brûlant dans ses yeux à deux couleurs. Elle était tout de même de plus en plus fatiguée, ça devait être cette sève qui avait éclaboussé son dos … Sans même s'en rendre compte, elle serra les crocs, essayant de ne pas tomber par terre. Elle avait peur qu'elle ne réussirait plus à ce lever, si ça arrivait.

Mais dans toute l'horreur de la situation, avec cette plante terribles à plusieurs mètres, tous ces loups qui se battaient, le sang, la peur qui pesait sur l'atmosphère, ce fut soudain comme si une bulle c'était formée autour d'eux. Autour de la louve blanche à ailes qui n'était pas apte au combat, et du conseiller brun sans glowstick. Elle se sentit un peu … amusée, mais triste à la fois, C'était donc à sens unique … Elle l'avait bien cherché, et la tristesse s'installa en sons cœur. Elle aurait du savoir, il n'y avait qu'elle pour aimer comme ça après tout ce qui leur était arrivé. Elle eut un sourire triste :

« Je t'aime . Probablement parce que je dois avoir un penchant masochiste ! »
s'amusa-elle en secouant la tête, à sa question.

Mais pourquoi elle ne le détestait pas ? Elle se l'était postée, cette question, après tout il lui avait 'ruiné' sa vie, un peu. Carrément même. Mais elle ne l'en avait jamais détesté, jamais … C'était cette certitude qu'il y avait eu plus que juste les hormones … Et le fait qu'elle ait toujours gardé la fleur sur elle, ne l'avait jamais jetée .

« Je ne t'en ai jamais voulu. Ce n'était pas une erreur d'un de nous seulement, mais … une connerie collective si tu veux. C'était pas ta faute. Si je te détestait je devrais me détester tout autant. »


Elle baissa ses oreilles. Elle ne l'avait pas détesté … Mais la fille … Thyara ….
Il y avait eu un long moment où elle l'avait haït, où elle avait souhaité sa mort, alors qu'elle n'était même pas née et … Liane !
Elle se jeta en arrière pour l'éviter, puis se secoua. Si elle s'épuisait et qu'elle tombait dans les pommes elle était fichue. Fichue.
Elle se retourna vers le grand brun, et soupira. Elle avait été conne de croire qu'il pouvait s’intéresser à elle. Après tout, il devait en avoir eu plein, des compagnes d'une nuit, elle n'était sûrement pas la première, et probablement pas la dernière.

« Ça fait un an. J'ai eu plein de temps pour essayer de comprendre ce qui s'est passé cette nuit là et ... »


Elle y avait réfléchi, et franchement, il devait y avoir eu plus que les hormones, elle en était certaine. Sinon, ça n'avait pas été elle.

« … C'était pas que mes hormones. »
dit-elle fermement, avant de regarder la plante de nouveau. Sa vision se troublait sur les bords. Shit .
Et puis, il était revenu vers elle, non ? Ca ne comptait pour rien ? Est ce qu'il n'en avait rien gardé … Pas de souvenirs ? C'était son problème à elle ça, pourtant. Elle se perdait, elle se décevait.
Elle aurait du savoir qu'il ne pouvait pas l'aimer. Elle était CONNE.

Elle fit un pas vers la plante. Elle n'avait plus rien à faire ici maintenant, elle n'avait pas envie. Elle voulait se battre pour oublier, oublier le futur, se sentir vivante en le moment présent.
Mais elle ne fit qu'un pas. Elle ne voulait pas le laisser sans réponse , pas après 1 an d'espoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Lyros
».Habitué'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 677
» Age : 19
» PUF : Ly', Lyrostar, Patafix
» Date d'inscription : 01/07/2013
» Personnages : .

ILLIDAN
2 ans et demi, Solitaire Ræder
Pas de Glowstick


» Feuille de perso'
» Points: 160

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mer 28 Déc 2016, 20:13

« Je t'aime . Probablement parce que je dois avoir un penchant masochiste ! »

Ah, au moins sur ce point ils étaient d'accord. Il l'écouta, le cœur battant, ayant peur de la moindre chose qu'elle pouvait ajouter. Il avait vécu tout ce temps dans l'idée qu'il n'était pas fait pour elle, avait craché sur son frère pour qu'on le laisse avec tout ça, s'était persuadé de toutes les manières du monde pour se dire qu'elle n'avait pas eu besoin de lui pour élever la gamine...Thyara, c'est ça ?
Une connerie collective...certes mais...non, elle avait subi plus que lui, c'était...injuste ?

Une liane passa à deux doigts d'elle et il contracta violemment ses muscles par réflexe pour s'approcher légèrement de la Blanche, se tenant prêt au cas où quelque chose d'autre arriverait. Il voulait entendre la fin, et...

« Ça fait un an. J'ai eu plein de temps pour essayer de comprendre ce qui s'est passé cette nuit là et ... »

Il la voyait tanguer légèrement, et il dut se faire violence pour ne pas se coller à elle pendant qu'elle tentait de finir sa phrase. Par tous les dieux, que quelque chose bute cette putain de plante. Sinon ils allaient finir par y passer, tous les deux.

« … C'était pas que mes hormones. »

La poitrine de Reno lui faisait mal. Lui qui s'était toujours fait passer pour un bad boy, un petit con de merde, se laissait aujourd'hui emporter par la douleur et ses sentiments dans une putain de toupie qui ne semblait pas vouloir ralentir. Tout se rapprochait, tout allait de plus en plus vite, et il sentait que le dénouement du merdier de sa vie n'était qu'à deux griffes.
Mais comment l'atteindre ? Que dire ? Ou plutôt, comment rattraper tout ça ?
Il posa son regard bicolore sur elle, l'observant se détourner de lui vers la plante.

« ...Maisie. Tu m'as vu un soir. Un putain de soir, et, t'es tombée...amoureuse ? »

C'était un mot dur à dire. Si dur, quand il avait causé tant de mal.

« C'est quoi...un coup de foudre ? J'arrive pas à y croire. Ça existe pas les coups de foudre, c'est que dans les histoires, non ?... » balbutia-t'il, avant de rajouter plus doucement, dans un souffle « Ça a mis des semaines avant que je le comprenne, pour moi »

C'était dur à ajouter, parler de son attirance était beaucoup plus malaisant que ce qu'il avait imaginé.
Il finit néanmoins par ne plus tenir de la voir si...blessée, aussi extérieurement qu'intérieurement, et se rapprocha d'elle, flanc contre flanc, dans la simple idée de la soutenir, mêlant la fourrure tachée de sang de la Blanche au brun de la sienne. C'était un peu maladroit, inhabituel pour lui, mais il ne savait pas quoi faire d'autre pour elle.
Quoique, des explications peut-être.

« Je suis pas un très bon ami, et encore moins un bon compagnon. Et tu...n'avais pas de souvenir de moi. Je suis qu'un enfoiré d'inconnu. Alors...je ne pouvais pas simuler un couple, par pour une personne aussi..belle, qui mérite quelqu'un de plus...vrai. »

Reno n'avait pas très souvent parlé de lui de cette manière dans sa vie. Il avait un souvenir plus particulier que les autres de son père Zeno, qui l'avait soutenu un soir, durant son adolescence. Le brun eut un léger sourire triste à ce souvenir. Sinon, c'était Paprika, mais avec elle c'était plutôt...musclé que fragile, si fragile comme maintenant.
Il se trouva assez ridicule, alors ajouta un petit "voilà" marmonné, comme pour idéalement s'enfuir de la discussion.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 900
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& célibataire
8.5 ans ~ (15/11/2016)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Messala
& Seul
4 ans ~ (14/09/2017)
Solitaire

Volstein
& Amoureux d'Heever
3 ans ~ (11/02/2017)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& Mui ?
1.5 ans ~ (20/05/2017)
Etelkus - Nourrice

PNJs & autres

Agravain
& Célibataire
7 ans (30/01/17)
Etelkus - Guerrier
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin

Varkyrith
& avec Kisame
3 ans ~ (7/02/2017)
Etelkus ~ Garde
Glow rouge


Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
2 ans ~ (02/04/2017)
? - ?

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1.5 ans ~ (08/05/2017)
? - ?


» Feuille de perso'
» Points: 1103

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Mer 28 Déc 2016, 22:33

Non, pas un soir, deux ! Se retint-elle d'ajouter. Il n'était pas le temps de faire ce genre de blague pourrie. Mais oui, elle croyait bien que c'était ça. Et puis elle … elle l'avait peut être un peu stalké. Pour le voir, pour comprendre...
Il fallait croire que non, ce n'était pas que dans les histoires … Mais le fait était qu'elle ne l'avait pas aimé tout de suite. Elle avait d'abord juste été … perdue, par rapport à lui. Elle ne savait pas quoi en penser, quoi se dire … Et puis finalement elle s'était rendue compte qu'il y avait quelque chose,
Quelque chose qu'elle n'avait pas compris, Mais chaque fois qu'elle le voyait, qu'elle lui tombait dessus et faisait semblant de ne pas le connaître … Elle n'avait pas été bien.
Pas à cause de ce qu'il avait fait et pas fait, mais à cause de ce qu'elle pensait ressentir.

Elle bugea.
« Comprendre, pour toi ? C-comment ça ? »
demanda elle en glissant un peu sur le sol, ses griffes agrippant mal.
Mais soudain il était là. Il la soutenait.

Elle hésita, puis s'appuya un peu contre elle, sentant son pelage contre le sien. Il …. Son odeur lui parvint. Elle … avait oublié …
Elle se secoua imperceptiblement, puis releva ses yeux vers lui.

« Je comprends que tu ne pouvais pas le faire, je ne l'aurait pas fait à ta place non plus mais … Uh ! »


Elle se serra contre lui, évitant une nouvelle liane qui était venue vers elle, la regardant passer pour vérifier qu'elle ne reviendrait pas. Puis elle baissa la tête, laissant son « qui mérité quelqu'un de plus vrai » lui tomber dessus. Elle leva la tête vers lui, et rencontra son regard.

« Et pourtant c'est pas tes « gens plus vrais » que je veux. »
l'informa-elle très simplement, avant de baisser ses oreilles, en voyant Tweet partir à la charge, et d'esquisser un mouvement vers lui. Mais elle était bête, elle n'y pouvait presque plus rien. Elle n'était pas en état d'aider.

« Je … te demande pas de revenir sur ta décision. Juste de me laisser un chance, si on s'en sort. »

C'était pas demander grand chose, de leur angle, il semblait y avoir très peu de chances qu'ils s'en sortent. Si des loups en forme doués de pouvoirs n'y arrivaient pas, comment feraient un loup sans glow et une louve bien blessée comme il fallait ?
Elle baissa les oreilles un peu. En vérité, elle ne parviendrait plus à se protéger comme il le fallait …. Mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'elle se laisserait faire.
Elle lui sourit faiblement.
Encore.

« Deal ? »
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3108
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Jeu 29 Déc 2016, 14:52



    Il faudra bien prendre note des enchaînements créé par chaque loup pour bien comprendre le fil de ce qui suit.

    Une grande partie de la concentration d'Everbloom s'est focalisée sur Ardwyck. Cible facile qui pourrait lui donner un regain d'énergie bienvenu, il a essayé de l'amener à lui pour l'avaler et absorber sa vie pour la faire sienne. Néanmoins, Valka est intervenue et a sectionné les lianes qui retenaient le loup blessé prisonnier, et le tiraient inexorablement vers le monstre. Le pouvoir de la louve a été efficace, rompant les liens et libérant le loup.

    Toutefois, la fureur d'Everbloom est grande. Très grande. Il projette immédiatement un nouveau flot de lianes acérées en direction de Valka, qui s'enroulent autour d'elle et la hissent au-dessus du sol. Toutefois, entretemps, Morokei a réussi l'improbable en se servant d'une plante endormie comme tremplin, et a porté un coup critique à Everbloom. En effet, celui-ci avait prit soin de resserrer sa barrière protectrice autour de son cœur. Mais, étant face à des créatures terrestres, il n'a pas jugé nécessaire de couvrir le dessus de son cœur. Les pustules fragiles sur son sommet éclatent sous l'assaut des griffes de Morokei. Un hurlement tonitruant lui échappe. Il lâche Valka, qui fait une très grosse chute, et semble un instant perdre ses moyens.

    Avant qu'il ne puisse vraiment préparer sa riposte, un deuxième assaut est perpétré à son égard. Ardwyck, qui blâmait Valka de l'avoir sauvé, va pourtant pouvoir imiter l'acte héroïque de Morokei grâce à elle. Il porte ainsi un second coup critique à Everbloom.

    Les défenses du monstre s'affaiblissent. Souffrant, il relâche sa barrière protectrice et permet à Esterno de porter lui aussi un coup critique au monstre, ainsi qu'à Hikotsu. Et c'est là que la fureur de la créature se réveille.

    Esterno parvient à esquiver, mais la morsure qu'il a infligé au monstre a eu un contrecoup. De la sève s'est infiltré dans sa bouche, glissant sur sa langue et contre son palais. De plus, lorsqu'il a lacéré le cœur de ses griffes, la sève l'a de nouveau assailli. Hikotsu subit les mêmes dégâts, à l'identique.
    Il en va de même pour Morokei et Ardwyck, assaillis par des gouttelettes mortelles. Leurs attaques combinées ont permit d'arracher un lambeau entier de chair palpitante au cœur, mais désormais, un flot de sève bouillonnante s'en déverse. Tout autour d'eux, des piques acérées poussent et se referment autour d'eux.


    - Si je dois être défait aujourd'hui ... Je vous emmènerais avec moi ...

    A nouveau, le monstre beugle sa douleur, alors que Manji a enfoncé une branche acérée entre les remparts de sa barrière et créant une plaie béante dans sa chair et infligeant des dégâts lourds.
    Elle a le réflexe de bondir sur le côté alors que sa sève meurtrière s'échappe de la blessure, mais le monstre parvient à la fouetter à l'aide de ses lianes, si violemment qu'il la plaque au sol, sa tête le heurtant en premier.

    Avec un craquement sinistre, le bouclier d'Everbloom s'effondre.

    L'intégralité de son globe central est exposé.

    Un hurlement de rage fait trembler les environs.

    Toutes les plantes autour d'Everbloom semblent encore plus inertes qu'avant.
    Avec un sifflement strident, les araignées se recroquevillent sur elles-mêmes et se retournent sur le dos, les pattes battant dans le vide avant de s'immobiliser.

    Everbloom a drainé l'énergie vitale de ses sbires. Il est vulnérable, mais il est très en colère. Il risque de prendre davantage de dégâts maintenant que son bouclier est tombé, mais ses coups seront encore plus meurtriers qu'avant. Le monstre entré en état de berserk agite ses lianes et referme davantage ses piquants sur Morokei et Ardwyck, prisonniers d'une étroite cage de ronces suintantes.

    - C'est la Fin, Mortels ... MOUURREEEEZ !!!

    Lorsque Leemoncello se jette à l'assaut de l'une de ses lianes, n'infligeant aucun dégât au coeur. La créature se débarrasse de lui en secouant sa liane de toutes ses forces. Les perforations créées par les crocs de l'Alpha projettent de la sève en tous sens. Avant que le loup ne tombe au sol, elle le rattrape et l'enserre le plus fort possible, tentant de l'étouffer et de briser chacun de ses os. Elle ne semble pas prête de le lâcher de sitôt.


    Twitchell
    imite Manji en choisissant de se servir d'une arme. Tout occupé à broyer le corps de Leemoncello, Everbloom riposte malgré tout. S'il n'a pas pu empêcher Twitchell de lui porter des dégâts lourds, il parvient toutefois à l'attraper, car le jeune loup n'a pas eu les mêmes réflexes que la solitaire pour se mettre en sécurité. La sève lui a touché les quatre pattes, et des lianes hérissées de pointes se saisissent de lui. Les épines s'enfoncent dans sa chair, puis se précipitent vers une nouvelle victime.

    Ou plutôt, deux victimes.
    Immobiles. Coupées du monde par des révélations aussi belles que troublantes.
    Reno et Maisie.
    Un monstre comme Everbloom est incapable de comprendre ce genre d'émotions. Mais il les sent émaner de ces deux corps, de ces deux âmes, rendues comme invulnérables par les sentiments qui les traversent. Un régal. Après avoir resserré davantages les épines retenant Ardwyck et Morokei prisonniers, ainsi que son étreinte sur Leemoncello, Everbloom ouvrit la gueule. Le globe central s'ouvre alors en deux, sur une rangée de crocs extrêmement longs et pointus. Toutes les lianes restantes du monstre, hormis celles qui retiennent l'Alpha, convergent vers les deux âmes sœurs, les soulèvent de terre, et les précipitent en direction de sa gueule.

    - JE PURGERAI CES TERRES DE VOTRE PRÉSENCE IMPIE !!! VOUS MOURREZ TOUS !

    Deux, peut-être trois secondes.
    C'est le temps estimé pour parvenir à les intercepter. Mais est-ce que cela suffira ?
    Est-ce que vous n'allez pas vous ajouter au festin ?
    Et qu'en est-il de Leemoncello, qui succombera bientôt à la pression infernale sur l'intégralité de son corps ?
    Et d'Ardwyck et Morokei, dont les épines qui composent leur cellule se referment de plus en plus sur eux, et menacent bientôt de les transpercer ?
    Et de Valka, gisant au sol, à la merci du moindre danger ?
    Et de Twitchell, dont les flancs perforés par des épines couvertes de sève corrosive se teintent de plus en plus de pourpre ?



    Récapitulatif par personnage des dégâts subis depuis le début du combat:
     

    Tant de monde à sauver, et si peu de temps pour le faire.
    Tant à perdre, mais aussi tant à gagner.
    Le cours de la bataille a brutalement changé ... En bien ou en mal, il est difficile de le déterminer.
    Vous avez réussi à percer les défenses pourtant solides d'Everbloom. Il est désormais exposé, autant à votre merci que vous êtes à la sienne. Car si le monstre n'a plus de moyens de se défendre, il a reconverti toute son énergie dans l'attaque. Plus féroce, plus brutal et plus dangereux qu'avant, ses ripostes sont désormais extrêmement violentes, et peut-être même catégoriques.

    Le danger est réel.
    Vous êtes prévenus.
Revenir en haut Aller en bas
Caïn
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 936
» Age : 22
» PUF : Levialhem.
» Date d'inscription : 13/07/2014
» Personnages :

Caïn
Mort à 15ans.


Twitchell "Tweet"
Mort à 6ans.

» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Jeu 29 Déc 2016, 16:09


    Il fit mouche, faisant saigner le cœur. Manji avait été brillante, de penser cela, et lui ravit d'avoir essayer sa technique. Il ne fut cependant pas aussi chanceux que son amie la solitaire, puisque déjà le contrecoup se fit ressentir.
    Du temps, il en prit un peu trop, pour s'éloigner du cœur d'Everbloom. Malheur il lui en fut.
    Avant même qu'il ne puisse réagir, il sentir la sève corrosive venir ronger ses quatre pattes, lui soutirant un glapissement de douleur. Son cœur battait vite, menaçant de faire exploser sa cage thoracique. Il avait mal, si mal.
    Et ce ne fut qu'une mince égratignure par rapport à ce qu'il s'en suivit.
    Avec violence, des lianes épineuses vinrent se saisir de son corps, le resserrant, lui coupant net la respiration. Il n'eut même pas assez d'air pour hurler.
    Jamais Twitchell n'eut aussi mal, jamais il n'avait autant souffert. Il lâcha la lance, ne put s'empêcher d'ouvrir douloureusement la gueule, gémissant silencieusement de douleur faute d'avoir de l'air pour le faire, tant elle lui était insupportable.

    Alors qu'il pensait s'asphyxier, Everbloom eut pitié de lui et le relâcha, pour aller attaquer d'autres loups des lianes qui venaient de le prendre.
    Ou plutôt, deux loups.
    Reno et Maisie. Reno et Maisie qui jusqu'à présent, discutaient tranquillement, réglant sur le champs de bataille leur histoire de couple. Visiblement, Everbloom s'opposa à cette union, puisqu'il semblait bien déterminé à les dévorer.

    Horrifié, le mâle beige observa les lianes élever le couple dans les airs. Lui peinait à se remettre des dégats infligés, il avait si mal, tellement mal. De ses plaies coulaient le sang, de ses plaies se propageaient cette maladie. Un regard, pour voir une étrange couleur violacée se répandre sous son poil ras, teintant son bordeaux dans une teinte plus bleue.
    Non.
    Qu'est-ce que c'était ? Twitchell ne le savait pas, aurait aimé le savoir. Il ne l'avait pas constaté sur les contaminés d'Everbloom, lorsqu'il avait apporté son aide à l’hôpital de fortune créé par les Séides à la mine. Ça l'inquiétait. Pire, ça l'affolait. Etait-il condamné, allait-il mourir ? Ou pire encore, devenir un Plantaloup ?
    Et ces loups, tout autour de lui...
    Tout le monde était blessé, certains trop exposés pour pouvoir convenablement s'en sortir. Des loups qu'il connaissait, des loups qu'il appréciait. Ils étaient tous si mal.
    Son cœur de se serrer davantage.

    Voir carrément de lui faire mal, lorsqu'Everbloom ouvrit sa gueule, prêt à y engloutir Maisie et Reno, les y amenant par ses lianes. Et s'il ne connaissait pas bien ce dernier, Twitchell ressentait pour Maisie une profonde affection. Il n'en était pas amoureux, oh, non. Mais il la considérait comme son amie, une très bonne amie. Sa meilleure, sans doute.
    Et pour que continue sa vie, pour qu'elle puisse vivre l'histoire d'amour avec le père de sa fille, pour que cette dernière ne devienne par ailleurs pas orpheline...il était prêt à se sacrifier pour elle.
    Il voulait tenter le tout pour le tout, pour lui donner un peu plus d'espoir, pour améliorer ses chances de survie déjà bien peu élevées.
    De toute façon, tout au fond de lui, il se sentait déjà condamné.

    « Maisie..gnnh..tiens bon, pour Thyara ! »

    Entre deux gémissements de douleur, et en se mettant en mouvement, il lança ça à son amie.
    Avec rage, et d'autant plus de détermination qu'il n'avait eu à la mine, Twitchell s'élança, de plus en plus vite, malgré son corps qui lui hurlait sa souffrance. Il ignora sa douleur, le sang qu'il sentait couler le long de son corps, la sève qui rongeait sa peau et faisait pourrir sa chaire. Dans sa gueule, il attrapa dans un mouvement vif la lance qu'il avait utilisé précédemment.

    Courir, encore et encore, courir comme il n'avait jamais couru.
    Courir droit vers la gueule béante du bulbe.

    Au dernier moment, Twitchell bondit, décollant du sol avec force et vivacité. Un mouvement de la tête, de façon à placer correctement la lance, et il fut prêt à pourfendre le fond de la gorge du monstre, dans une ultime tentative qui ne lui laissait nullement le loisir d'esquiver ou de battre en retraite.
    Il venait de lancer ses dés.
    C'était quitte ou double.

    Vivre ou Mourir.

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16809-la-trilogie-des-beaux-
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7063
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Etelkrus ; Guerrière
8 ans ( 2.10.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Etelkrus ; Garde
6 ans ( 14.10.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen ❄ ☤ Heever
Lazulis ; Herboriste
4 ans ½ ( 25.10.17 )
Célibataire mais ne repousse pas Volstein.
#07cfb6 & #gainsboro


bulletyellow ☥ ✐ Grimm
Etelkrus ; Bêta
Archiviste & Chirurgien
3 ans ½ ( 15.10.17 )
Avec Vinara ♥
#snow & #c9aa9c


bulletblack ☥ ☸ Geb
Etelkrus ; Apprenti Guerrier
1 an ½ ( 25.10.17 )
Avec Korra ♥
#chartreuse & #dfc4b4


bulletorange Nachos
Etelkrus ; Guerrier
3 ans ( 15.10.17 )
Célibataire
#e63811 & #382929

___

Pnj ; Darius, Guerrier Etelkrus.

___

» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Jeu 29 Déc 2016, 21:00

Trop serré. Leemoncello n'avait pas eu le temps de gonfler ses poumons, de prendre une goulée d'air qui lui aurait été si nécessaire. Il ne pouvait plus gronder, plus crier ou même aboyer. Le mâle Alpha avait l'impression de sentir grincer ses côtes sous la pression atroce qui l'écrasait. Ses poumons brûlaient du manque. Il avait mal. Ses pattes étaient compressées, repliées contre lui. Ses os gémissaient d'être ainsi contraints dans une position aussi inconfortable qu'inhabituelle. Ses coudes se plantaient dans ses côtes. Et les liens autour de lui devenaient de pus en plus étroits. Chaque fois qu'il essayait de bouger pour se dégager, les lianes le ligotant resserraient. Il suffoquait. Des étoiles piquetèrent sa vision, dansant nonchalamment devant ses prunelles comme pour narguer le mâle sombre noyé dans l'urgence. Il se sentit dérivé. Son cerveau tonna l’alarme du mode survie et la mâchoire du dominant Séide se mit en marche avec rage pour essayer de déchiqueter tout ce qui passerait à sa portée, comme notamment le bout de végétal prêt de ses épaules et qui encerclaient son cou. C'était une question de vie ou de mort. Et bientôt de mort, s'il n'arrivait pas à se sortir de là vite fait...
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Sam 31 Déc 2016, 12:33



    Elle avait réussi.

    Un hoquet de surprise lui échappa et ses lèvres s'étirèrent brièvement pour esquisser l'ombre d'un sourire, alors que le loup ailé s'échappait de ses entraves et accourait vers elle. Ses paroles lui firent alors l'effet d'une douche froide. Il lui reprochait de l'avoir secouru. Elle sentit une vive chaleur lui brûler les joues. Elle se sentait insultée, honteuse et très en colère face à sa réaction. Mais au lieu de perdre du temps à lui apprendre les bonnes manières, qui décidément, se perdait de plus en plus au fil des générations, elle l'ignora et se tourna vers Everbloom au moment où il la happait de ses maudites lianes et la soulevait brutalement du sol. Le loup ailé repartit de son côté, suivant la voie tracée par une louve brune que Valka ne reconnut par, et se jeta à l'assaut malgré son aile cassée. Il ne lui jeta pas un regard, et la laissa à son sort. La vieille louve ne ressentait plus grand chose à ce moment-là. Elle l'observa autant qu'elle en eut le loisir, d'un regard complètement vide, et se laissa balloter par le monstre, impuissante. Il commençait à la serrer très froid, et ses vieux os crièrent rapidement grâce. Sa poitrine comprimée avait du mal à inspirer de l'air. Elle souffrait beaucoup.

    Lorsqu'elle sentit son champ de vision rétrécir au point qu'elle se sentit s'évanouir, la pression se relâcha brusquement, et un hurlement lui déchira les oreilles. Avec effroi, elle se vit chuter de plusieurs mètres. Avec l'énergie du désespoir, elle tenta de réactiver son pouvoir pour se rendre légère comme une plume et donc ne pas se blesser, mais c'était impossible. Elle ne parvînt qu'à contrôler un minimum sa chute de façon à atterrir sur le flanc, tomba comme une pierre et s'écrasa au sol.

    Sa tête heurta si violemment la terre qu'elle perdit instantanément conscience.
    Inerte, vaincue, parfaitement immobile, Valka ne bougeait plus. Seuls ses flancs se soulevaient encore, de manière faible et imperceptible.

    ***

    Et elle avait tout vu.
    Du haut des falaises, Tatsu avait perçut le bruit assourdissant des combats.
    Depuis des lunes, sa quête la poussait à mener une traque sans fin, à la recherche de celui ou celle que les Errants lui demandaient de juger. Depuis des lunes, et même des années, la louve l'avait cherché, sans succès. Elle y mettait toute son énergie, car elle savait que plus le temps passait, plus elle risquait de lourdes répercussions. Les âmes la tourmentaient et la torturaient sans relâche, impatientes de punir la cible qu'ils lui avaient donné. Elle ne passait plus qu'en coup de vent à la Mine, mais s'était assurée de laisser suffisamment de remèdes à la meute pour enrayer la contamination. En son absence, beaucoup de choses s'étaient passées. Elle ignorait tout de la transformation des loups contaminés et de la véritable origine de la corruption.

    Jusqu'à maintenant.

    Le monstre était affreux et gigantesque. Jamais elle n'avait vu une chose pareille de sa vie. Les hurlements qu'ils poussaient étaient si terribles que même les âmes en elle se turent, laissant place à un silence agréable dans son esprit. Séides, Brethens, et même une solitaire étaient présents, et s'alliaient contre un ennemi commun. La louve gronda imperceptiblement, et sursauta lorsqu'elle aperçut une silhouette familière. Valka. A quelques mètres de là, emprisonné dans les lianes de la bête, elle vit Leemoncello. La haine lui broya le coeur. Comment avait-il pu laisser la vieille chamane le suivre sur le champ de bataille ? Aveuglée par la terreur, Tatsu déploya ses ailes pour planer jusqu'en contrebas. Elle passa le plus loin possible du monstre pour ne pas se faire attraper, car elle n'était pas habile en vol, et ne pouvait pas battre des ailes. Elle réussit à se rapprocher suffisamment de sa mère et l'attrapa le plus délicatement possible par la peau du cou, avant de la traîner en lieu plus ou moins sûr, puisque personne ne semblait se préoccuper de son sort. Haineuse, elle se retourna vers le monstre et fit totalement abstraction du reste.

    Elle se concentra, essaya de comprendre quel était l'objectif de cet affrontement.

    Beaucoup de loups s'acharnaient contre la façade de la bête. De larges feuilles et des murs d'épines s'étaient effondrés, laissant le champ libre à l'assaut au corps à corps. Mais la créature, enragée, représentait une force bien trop brusque pour l'attaquer de front. Un bruit de cavalcade lui fit tourner la tête. Elle aperçut Twitchell charger la bête, alors que celle-ci soulevait Leemoncello un peu plus haut vers le ciel, et trainait Reno et Maisie vers sa gueule béante. Il les dépassa au grand galop et se précipita à l'intérieur de la gueule, armé d'un large bâton taillé en pointe.

    - NOON ! hurla-t-elle. TWEET, REVIENS !

    Mais il ne l'écoutait pas. Son coeur explosa lorsqu'elle le vit disparaître derrière la rangée acérée de crocs dégoulinants de salive. Elle serra les mâchoires et dévoila ses crocs. Cet affrontement n'avait pas le moindre sens. Où était la coordination ? Où était la supériorité martiale des Séides ? Pourquoi Leemoncello était-il le seul captif des lianes ? Pourquoi un jeune Brethen captif était-il plus brave que lui ? Ivre de colère, et consciente que le destin de tous ceux qui étaient présents ici était sur la sellette, elle poussa un cri de ralliement à l'intention des Séides. Incapable de déterminer si elle avait bien leur attention, elle tenta tout de même de les guider sur une même voie, qu'elle jugeait pour l'instant être la plus intéressante, même si elle était périlleuse.

    Elle leva les yeux vers son objectif. Emprisonnés entre des pics acérés qui semblaient lentement, mais sûrement se rapprocher d'eux, elle avisa un loup pourvu d'ailes et une louve brune, qui continuaient tant bien que mal à s'acharner contre le sommet du bulbe. Ces deux loups étaient des Séides. Elle ne pouvait pas les laisser mourir.

    - Séides, avec moi ! Attaquez le sommet du Cœur ! Et que quelqu'un aide Leemoncello, vite !!

    Quelle autorité avait-elle ?
    Elle était Conseillère, elle pouvait guider les siens, c'était même là son devoir.
    Mais son absence prolongeait lui faisait perdre en légitimité. Ils allaient avoir des questions, des doutes, et elle ne pourrait pas les éclairer, pas en s'exposant dangereusement. Toutefois, l'urgence de la situation était extrême. Elle espérait qu'ils mettraient cela de côté, ne serait-ce que le temps d'un instant, pour leur donner à tous une chance de s'en sortir. Sans attendre, elle déploya ses ailes, bondit sur une fleur géante, mais inerte, et se propulsa en direction des deux Séides. Elle planta sans ménagements ses griffes dans le bulbe et le sentit palpiter sous ses coussinets. Il n'appréciait pas. Tant mieux. Elle s'agrippa avec ses pattes avant et laboura le globe de ses membres postérieurs, tout en pivotant pour coller son visage contre les pics et croiser le regard de Morokei.

    - On va vous sortir de là. Divisez-vous ! hurla-t-elle à la cantonade sans savoir si ses conseils étaient perçus par les autres. Attaquez le cœur, détruisez la prison ! Il faut les libérer à tout prix !

    Une douleur fulgurante lui mordit les pattes arrières, mais elle se refusa à observer ses blessures. La sève lui léchait les membres et brûlait sa fourrure ainsi que sa peau, mais elle en ferait abstraction. Son pouvoir lui étant inutile, elle s'acharna avec ses pattes contre les piquants, mais se refusa à les mordre. Elle ne serait utile à personne si elle mourrait empoisonnée par la sève. Elle les frappa de toutes ses forces, les lacéra de ses griffes pointues, grognant et grimaçant sous l'effort, et sous le poids de la peur qui lui serrait le cœur à l'idée de perdre ne serait-ce qu'un seul de ses semblables.

Revenir en haut Aller en bas
Lei
». Indispensable
». Indispensable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4764
» Age : 22
» PUF : Lezeis
» Date d'inscription : 20/06/2010
» Personnages :

    Ieno
    Mort avant ses 6 ans



» Feuille de perso'
» Points: 310

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Sam 31 Déc 2016, 16:33

    Lorsqu'il s'était éveillé tardivement, Twitchell n'était plus à ses côtés.
    Ieno ne s'était pas inquiété plus que cela. Il était courant que le loup beige aille donner un petit coup de patte à droite ou à gauche lorsqu'il n'était pas avec lui et avait donc vaqué à ses propres occupations, se disant qu'il ne tarderait pas à revenir. Que malgré son air enfantin, il était un grand garçon et n'allait pas non plus se faire manger par les autres Séides, malgré son statut de prisonnier.

    Puis les heures s'étaient écoulées et, celle fois ci, Ieno avait vraiment commencé à se faire du soucis. Plus encore quand on lui eut indiqué que son amant s'était rendu sur le champ de bataille en compagnie d'autres loups pour vaincre Everbloom. Son cœur avait loupé un battement et il s'était élancé en avant, avalant les mètres ou kilomètres -il ne savait plus, s'en fichait d'ailleurs bien- qui le séparait, lui, des terres Brethens ou se trouvait le monstre végétal. Il lui fallait protéger son ami, à tout prix. Son seul et unique ami.
    Il ne savait pas de quoi Everbloom était capable.

    L'odeur du sang et de la sève manqua de le faire reculer. Il avait toujours été lâche, après tout.
    Puis il le vit, Twitchell, son amour, armé d'une pique aiguisée, foncer dans la gueule du monstre. Gueule qui se referma sur lui sans plus de cérémonies.
    C'est alors qu'il explosa, littéralement, un violent désespoir s'emparant de son être. Non, son compagnon qui rêvait d'être libre ne pouvait finir ainsi, gobé par une créature immonde. Non, il ne pouvait pas mourir, pas maintenant. Pas alors qu'ils parlaient, quelques joues plus tôt, de l'avenir. Pas alors qu'ils goûtaient à peine à ce qu'était l'amour.
    Et pourtant, de Twitchell il n'y avait plus une trace.

    Le Séide poussa un cri effroyable, mêlant douleur et colère, manqua de s’effondrer de désespoir. Sot qu'il était, pourquoi n'était-il pas venu plus tôt au lieu d'attendre patiemment le retour du loup beige. Pourquoi n'avait-il pas seulement été foutu de protéger sa moitié ?

    Plus jamais il n'entendait son rire.
    Plus jamais il ne dormirait contre lui.
    Plus jamais il ne rangerait son désordre.
    Plus jamais il ne ronchonnerait face à son entêtement à ne pas vouloir manger tant qu'il ne l'avait pas mérité.
    Plus jamais ils ne pourraient se dire je t'aime.
    Tout était terminé.

    Cette douce soirée qu'ils avaient passée ensemble sous les étoiles lui paraissait déjà si lointaine.
    Il regrettait tant ces doux moments. Ces moments trop rares, trop courts, beaucoup trop courts. Ils auraient du continuer à s'aimer de longues années encore, vivre vieux et heureux, fonder une famille unie.
    Espoirs avalés par le monstre en même temps que Twitchell.

    Ca faisait si mal.
    Il avait si mal.
    Il voulait mourir, pour ne plus avoir mal.
    Il voulait venger son aimé, sortir son corps de cette horrible gueule et lui offrir un enterrement digne, déposer sur sa petite tombe des fleurs oranges et d'autres d'un gris presque blanc, semblable à la description que Twitchell lui avait faite des yeux de sa mère.

    ▬ RECRACHE-LE ! FAUT QU'IL LE RECRACHE BORDEL ! J'AI BESOIN DE LUI ! J'AI BESOIN DE TOI TWEET, JE T'AIME !

    Mort ou vif, il ne pouvait voir Twitchell finir dans le gosier d'Everbloom. Il n'y avait plus d'autres loups, plus de dangers, juste cette vengeance purement personnelle et égoïste entre le monstre et lui. Ce monstre qui lui avait injustement volé son seul et unique amour. Au diable la stratégie, au diable sa propre survie, il voulait lui faire payer. Il voulait le voir immobile, hors d'état de nuire, pouvoir l'ouvrir...

    Ivre de rage, il courut droit vers le monstre, ignorant le cri de ralliement poussé par Tatsu. Vite, il lui fallait trouver un moyen de lui faire ouvrir la gueule, a défaut de pouvoir le découper en deux, c'était le moyen le plus rapide qui lui venait en tête à l'instant. Il heurta donc les crocs d'Everbloom, espérant ainsi les lui faire écarter et pouvoir libérer son compagnon récemment avalé.
    Il n'avait plus rien à perdre, tout à gagner.


Dernière édition par Lei le Dim 01 Jan 2017, 18:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Sam 31 Déc 2016, 16:51

Il comprenait a présent mieux pourquoi tout était si calme en terre Séide. En restant cloitré le long des frontières, Skaër n'était que peu au courant de ce qu'il se passait au centre des terres. Mais lorsque que du remue ménage se fit entendre non loin de cette dernière du coté Brethen. Son instinct lui dicta d’aller jeter un œil alors qu'il n''avait théoriquement pas le droit de franchir cette barrière immatérielle. La végétation anormalement dense, le gabelou Séide ne mit pourtant que peu de temps à rejoindre ce qui n'était plus qu'un champs de bataille et que le combat semblait a première vu bien mal engagé.

Cette chose hideuse le tétanisa, le laissant de marbre à plusieurs mètres, les oreilles rabattus en arrière. Ce bulbe immense aux crocs acérés était donc le cœur même d'everbloom. Il était loin, très loin du grabuge de la mine et des malades qu'il y avait croisé. Il en regretta même durant quelques secondes de s'être moqué de Paprika de s'être frotter à ce qui pique sans réfléchir. Cette fois il fallait agir dans l'urgence mais Skaër bloquait d'effrois devant la scène qui se produisait devant lui. Valka, louve qui comptait tant pour son géniteur, Tatsu sa demi sœur dont les relations n'étaient pas des plus chaleureuses. Tant d'autres camarades de tout bord et puis surtout Leemoncello, son frère et alpha de la meute. Serrant les crocs il cru entendre de là ou il était ses os rompre sous la pression de la liane qui l'enserrait. Il se devait de l'aider quand bien même il était résolument un piètre combattant.

Mais par ou commencer ? Son regard suivi la longue chute de Valka qui s'écrasa au sol avec violence. Son premier objectif fut d'aller l'aider et la tirer a l'abri d'une éventuelle riposte du monstre. Tatsu le devança et hurla soudainement après un loup trop courageux qui disparu derrière les crocs d'Everbloom. Les yeux de Skaër s'écarquillèrent. Putain Tweet ? Trop tard pour s'apercevoir qu'il s'agissait bien de ce loup joyeux et prisonnier officiel des Séides qui venait d'accomplir le tout pour le tout sans doute sans retour possible. Son sang ne fit qu'un tour, tout était si désordonné que la bonne parole de sa demi sœur lui donna la volonté de se joindre au combat. Il était temps de mettre la rancune de coté. Le mâle bordeaux ne pouvait qu’acquiescer.

- Tatsu à raison ! allez !


Dans tout ce temps de réflexion il retint de ne pas user de ses crocs même s'il pensait que c'était l'arme la plus efficace. Tatsu se démenait déjà a blesser ce monstre de ses griffes et ça lui paraissait tellement dérisoire. Ne sachant comment grimper la haut et n'ayant pas de pouvoir particulièrement utile pour se battre. Les yeux de Skaër fixèrent la sève et ses effets sur la peau des loups. Leemoncello était toujours en danger de mort, l'aider il le voulait tellement mais comment ? Il se dépêcha de trouver de quoi faire un récipient comme une pierre creuse facilement transportable et alla recueillir avec précaution la sève si corrosive. Tenant l'extrémité de son récipient de fortune une sensation désagréable de brulure lui piqua les yeux. Skaër prit de l’élan et s'élança a l'assaut du coeur d'Everbloom. Il ne trouva d'autre chemin que les lianes pour gagner de la hauteur, les épines transpercèrent sa chair, son contenu gicla à lui en bruler la peau et le visage mais le frère de l'alpha ne put s'arrêter. Un dernier effort, un dernier appuis et il bondit, passant au dessus du cœur en lâchant son récipient rempli ou du moins de ce qu'il en reste de la sève d'Everbloom. Il s'écrasa et roula au sol, tentant tant bien que mal de s'éloigner du monstre pour mieux repartir a l'attaque il l'espérait. Impossible de savoir si son idée marcherait, empoissonner Everbloom de sa propre substance serait il un fiasco ? Il le serait bien assez tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Kinta
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 266
» Age : 18
» PUF : Uwny
» Date d'inscription : 05/05/2016
» Personnages :
ABÉLARD
Coursier Lazulis
glowstick vert
9 ans ( septembre 017 )



ARDWYCK
Guérisseur Etelkrus
glowstick orange
7 ans ( septembre 017 )

ACE
Solitaire
4 ans ( sep 017 )



» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 01 Jan 2017, 16:56

- Si je dois être défait aujourd'hui ... Je vous emmènerais avec moi ...

La plante .. parle ?
C'est cette question qui agitait Ardwyck alors qu'il venait d'être fait prisonnier d'une cage d'épines, son glowstick inutilisable, ses dernière réserves de forces épuisées.
Couvert de sang vert dû à sa tranformation, de sang pourpre dû aux nombreuses griffures qu'ils avaient sur le corps et de sève corrosive, il était désolé de devoir se coller à Morokei qui était prisonnière avec lui, mais les paroies se refermaient sur eux, de façon inexorable.

Les yeux dans le vague, il ne réagissait plus à l'environnement qui l'entourait. Son cerveau baignant dans un cocktail d'hormones et malgré tout il réfléchissait.
Everbloom avait une volonté. Un moyen de s'exprimer. Un but. Un but légitime. Elle voulait ses terres, après tout elle était arrivée là avant. Everbloom voulait juste vivre elle aussi.

Une épine s'enfonçant dans sa cuisse lui arracha un hurlement de douleur et le tira de sa léthargie. Il regarda en tout sens, si il n'y avait pas une façon de stopper l'avancée des épines. Un bâton, n'importe quoi qui pourrait servir à bloquer les pics. Mais il ne trouva pas d'issue.
Alors le bleu voulut regarder ce qu'il se passait en bas. Il aperçut tout d'abord la vielle shamane qui lui avait sauvée la vie gisant sur le sol ( morte ? elle est morte putain ?? ) inconsciente, à l'écart du combat.
Puis l'alpha, inerte lui aussi, complétement recouvert par les épines qui l'enserraient de toutes part. Une autre partie du combat se concentrait vers la gueule de la créature. Il y avait d'autres loups qui allaient finir mangés, comme lui.
Les assauts des combattants étaient dispersés. Il fallait qu'ils se concentrent sur le coeur ! Tuer Everbloom avant qu'ils ne les tuent, c'était l'unique solution que qu'entrevoyait le bleu.

Et Tatsu pensait comme lui. Allaient - ils l'écouter ? Allaient - ils se recentrer sur le coeur ?
La louve bondit au sommet de leur cage, donnant des coups de griffes ( inutiles ) aux épines dans l'espoir de le délivrer lui et Morokei. Ardwyck l'aurait volontier envoyé chier, mais il ne s'agissait pas seulement de lui. Il y avait la vie de Morokei à sauver aussi et ellen'était pas un connard fini et méritait sûrement de vivre.
Mollement, le mâle se dressa, levant une patte - mais ne se mettant pas debout, de peur de perdre l'équilibre et de finir empalé - et imita la louve en frappant les épines de l'intérieur.

Il faut attaquer le coeur, souffla t-il à Tatsu, il faut le tuer vite avant qu'ils ne nous tue.
Revenir en haut Aller en bas
Lyros
».Habitué'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 677
» Age : 19
» PUF : Ly', Lyrostar, Patafix
» Date d'inscription : 01/07/2013
» Personnages : .

ILLIDAN
2 ans et demi, Solitaire Ræder
Pas de Glowstick


» Feuille de perso'
» Points: 160

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Dim 01 Jan 2017, 19:20

▂ ♥

Sa mère avait disparu.

Depuis des mois, il n'y avait plus aucune trace d'Aaliyah.

Depuis qu'on l'avait vue sortir de la Bibliothèque, elle n'était pas revenue.

Depuis des mois, Everbloom terrorisait tous les loups de ces terres.

Il l'avait cherchée, durant des semaines et des semaines dans la forêt.

Depuis toujours, elle avait été là pour lui.

Et il avait fini par retrouver son corps, moisissant près d'une mare, à moitié mangé par des insectes, dans un visible état de mutation avortée.

Everbloom avait tué sa mère.
Everbloom voulait tous les tuer.
Et lui, ne servait à rien.

Pauvre loup rose qu'il était, aux allures d'adorable petit garçon, sentant la rose fraîche du matin, sans le moindre entraînement militaire, sachant manier raisonnablement les plantes pour à peine soigner les petits mots.
Mais les plantes lui avaient pris sa mère, et s'apprêtaient maintenant à tout lui prendre.

Alors, pris d'une folie psychotique, poussé par la fureur, la terreur, la vengeance, le désespoir, il s'était jeté dans la Passe Ventue en entendant les cris de ses compagnons d'espèce, manquant de se briser les quatre pattes en dévalant une falaise. Blessé d'avance, faible, le cœur battant à tout rompre de peur, Alistair n'avait rien à faire là.
Il n'était qu'un poids inutile, un blessé de plus, incapable de rien contre Everbloom.
Incapable de rien tout court.

▂ ♠

« Deal ? »

Survivre, et lui laisser une chance. Il était absolument...perdu, encore, actuellement, entre la révélation de ses sentiments, la soudaine apparition d'un équivalent de rédemption auprès d'elle, et les restes de sa douloureuse solitude qu'il avait subie cette dernière année, mais oui.
Il était clair, qu'après tout ça, il aurait réellement besoin de soulager toutes ses blessures, dont celle-là, et la revoir lui donnait autant envie que lui faisait peur.
Reno ne savait pas ce qu'il adviendrait d'eux, mais même par rapport à lui-même, il avait suffisamment fait le con. Pas l'intention de devenir un ange non plus, mais il ferait un effort disons, vis-à-vis d'elle.

« Ça roule » lui répondit-il dans un souffle avec un léger sourire, avant qu'une liane ne l'attrape brutalement.

Il n'eut pas le temps de hurler, encore moins de réagir, qu'il se retrouva brutalement soulevé dans les airs, les flancs serrés par les épines du monstre. Il poussa un rugissement de douleur, ayant perdu de vue la Blanche, le sol, tout, noyé dans les mouvements furieux des lianes du monstre.

Tout alla très vite. D'un œil il vit le monstre ouvrir une bouche immense pleine de dents dégueulasses, d'un oreille entendit un loup hurler le nom de Maisie, de l'autre une voix qu'il ne reconnut pas immédiatement hurler à tous d'attaquer le cœur. Et vit subitement la falaise face à lui.
Le bulbe s'étant confiné au fond de la Passe Ventue, il était à l'abri des regards et bien protégé, mais aussi entouré des pans immenses de rochers empilés de la zone. Voyant son destin le diriger de manière un peu trop rapide vers la bouche du monstre, il tendit les pattes au maximum à travers les lianes, les écharpant à moitié, avant de s'agripper de toutes ses forces à la falaise. Everbloom avait sûrement fait un peu de muscu en les attendant, et tirait fort cette brute, mais de l'autre côté Reno dans un instinct purement primaire tenait dans un désespoir aigu de survie de toutes ses forces le rocher couvert de mousse. Qui glissa légèrement, avant de laisser entendre un craquement profond.
Au-dessus de lui se tenaient quelques rocs immenses, placés ici depuis des décennies par les intempéries, le hasard et les glissements occasionnels de terrain, beaucoup moins élevés que les bords de la Passe, mais néanmoins assez pour être d'un poids conséquent, et déjà déséquilibrés par un loup tacheté de rose. Dont le pouvoir s'activa subitement au-dessus du champ de bataille, faisant pleuvoir sur la scène brutale et sanguinolente une pluie de doux pétale rosés.

Reno poussa un ultime grondement sonore de défi, les muscles tendus sur le point de lâcher, les pattes ruisselantes de sang, quelques pétales se logeant délicatement dans sa crinière.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 900
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& célibataire
8.5 ans ~ (15/11/2016)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Messala
& Seul
4 ans ~ (14/09/2017)
Solitaire

Volstein
& Amoureux d'Heever
3 ans ~ (11/02/2017)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& Mui ?
1.5 ans ~ (20/05/2017)
Etelkus - Nourrice

PNJs & autres

Agravain
& Célibataire
7 ans (30/01/17)
Etelkus - Guerrier
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin

Varkyrith
& avec Kisame
3 ans ~ (7/02/2017)
Etelkus ~ Garde
Glow rouge


Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
2 ans ~ (02/04/2017)
? - ?

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1.5 ans ~ (08/05/2017)
? - ?


» Feuille de perso'
» Points: 1103

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Lun 02 Jan 2017, 01:13

____Maisie____

Elle savait porté toute son attention sur Reno, et ne remarqua les lianes qu'au dernier moment. Elle tenta de bouger, de les éviter, mais son corps était devenu si lourd, si épuisé, que tout ce qu'elle avait pu faire était de japper d'horreur, en les sentant l'entourer, et commencer à la traîner, par terre, vers la gueule emplie de crocs.
Elle essayait de sortir les griffes, de ralentir sa progression, mais elle n'y pouvait plus rien, même son pouvoir, dans son état de fatigue, ne répondait plus, son glowstick perdant son éclat, comme si il s'était résigné. Non, elle ne voulait pas mourir aujourd'hui, elle ne pouvait pas. Elle regarda Reno.
Il fallait qu'il s'en sorte, lui au moins, c'était lui le plus important ici, pas elle. Il fallait qu'il survive. Il était conseiller, il était important. Il était surtout important pour elle. De plus, elle aurait tellement de mal à vivre en sachant qu'il ne serait plus jamais là, qu'elle ne l’apercevrait plus jamais dans l'ombre d'une grotte, qu'elle ne sentirait plus jamais son odeur en rentrant au camp. Elle avait besoin de lui.
Véritablement.

« Maisie..gnnh..tiens bon, pour Thyara ! »

Elle releva la tête. T-tweet ? Il était là, lui aussi ?
...
OH NON NON NON pourquoi il était là ! Il ne devait pas, il ne fallait pas qu'il lui arrive quelque chose, il n'avait plus colette !! Et elle le vit, comme dans un songe, courir, ses cheveux ébouriffés par sa course, son visage déterminé, ses yeux sur la masse infâme vers laquelle la grise étain se faisait traîner. Il était armé d'un pique de bois.
La peur la tirailla, comme si son cœur glissait lentement de sa place habituelle pour tomber en bas de son ventre. Il n'allait pas faire ça.
Elle leva la tête, sa vision se faisait floue sur les bords, alors qu'elle tentait de s'agripper à quelque chose, de ne pas se faire traîner jusqu'à la mort. Elle devait résister, comme il l'avait dit, pour Thyara, mais elle lâcha prise en le voyant sauver dans la gueule du monstre, cherchant désespérément à croiser son regard clair une dernière fois.
Son meilleur ami. Pas lui. Pas lui aussi.

« A .. bientôt »

Ce ne fut qu'un murmure, qu'elle put à peine prononcer, sa mâchoire se faisant lourde, Elle n'avait pas de doute sur comme ça allait finir. Elle était faible, et c'était cette sève, cette sève.
Sa vision s'obscurcissait, formant un contour noir autour du loup beige, qui disparaissait entre les crocs du monstre, comme en slow-motion.
Elle allait mourir, elle aussi ? Elle n'aurait jamais cru que sa vie s’arrêterait comme ça.
Thyara.
Elle aurait du le lui dire plus souvent, qu'elle l'aimait.
Et Reno …
Elle ...
Ses yeux se fermèrent sans son accord, son corps se fit mou et sans vie.
Elle perdit connaissance.

Son sang tâchant les pierres alors qu'elle se faisait traîner vers la gueule béante.

____Hikotsu____
La blanche et noire toucha le sol, et tenta de recracher la sève qui avait trouvé une place dans sa gueule, en la sentant dégouliner dans sa gorge, la brûler de l'intérieur. Est ce qu'elle serait toujours capable de manger normalement, avec cette horreur ? Elle sentit sa langue la brûler, la douleur se faisant impossible, elle avait beaucoup de mal à penser à autre chose. Elle se secoua, s'éloignant un peu, pour éviter de se faire buter.
Tout ce qui faisait d'elle une louve solitaire lui disait : sauve toi, éloigne toi, ils ne sont pas de ton clan, ils n'en valent pas la peine, ne te met pas en danger pour eux. Cours. Fuis.

Mais elle ne voulait pas. C'était des loups bons. C'était une cause juste.
Elle entendit la … dirigeante ? … hurler de s'attaquer au haut du bulbe rouge. Elle tituba. Courage. Courage.

Elle bondit de suite, en un changement d'avis soudain, et vit deux loups se faire entraîner. Les deux qui avaient passé leur temps à fricoter en plein champ de bataille. Les abrutis !
Elle donna un vigoureux coup de patte orné de griffes aux lianes qui tenaient la femelle en passant. Il fallait qu'elle échappe à cette étreinte mortelle.
Mais la femelle était déjà hors d'état. La louve attrapa ses cheveux entre ses crocs, la tira, le plus fort possible et entendit un craquement horrible de la part d'une des pattes arrières de la louve claire au chapeau. Mieux valait perdre une jambe que la vie, poulette, tu me remerciera après. La blanche la tira, par les cheveux,vers l'extérieur, vers les carcasses d'araignées. Peut être le cœur était-il distrait par la quantité de loups qui venaient de se jeter sur lui ? Qu'il lâcherait prise ? Gnnnnnh.
Elle tira, ses pattes fermement ancrées dans le sol ... Mais elle glissait, elle ne réussirait pas à tenir ? Non. Non, elles allaient vivre, toutes les deux. Elle voulait y croire, elle le voulait.

Elle restait tout de même vigilante, ne voulant pas se faire attraper elle même. Pas question de se faire avoir, de se faire blesser encore une fois. La quantité de sève sur son corps en était déjà un peu trop pour elle. Elle recula, sans lâcher la louve.
Elle n'allait pas survivre ?
Non, non elle voulait vivre !
Ses poils de patte, et ceux autour de sa truffe avait disparut, calcinés, dissous par la sève.
Elle essaya de se jeter en arrière, loin du champ d'action des lianes.
Aller, lâche là, lâche là !
Si elle se battait encore, elle allait en mourir, elle en était certaine. Elle avait déjà suffisamment donné. Elle se sentait lourde. Fatiguée.

Elle vit soudain dans le recoin le plus éloigné de sa vision une autre louve, au sol, une vieille louve. Elle tentait de la rejoindre, tirant cette louve qui semblait déjà morte.
Elle ne voulait pas mourir ici. Elle voulait survivre.
Si seulement elle pouvait tirer la louve hors de l'étreinte des lianes, si SEULEMENT.
Elle était déjà morte une fois. Si elle mourrait ainsi, le sacrifice de son frère de cœur n'aurait servi à absolument rien. La sève l'attaquait encore, de l'extérieur comme de l'intérieur.
C'était impossible à supporter, mais elle ne pouvait accepter la mort.

Elle tira, attrapant n'importe quelle partie de la louve qui puisse la hisser hors des lianes, ses griffes ancrées dans le sol.
Elle avait perdu son compagnon.
Ses enfants.
Mais pas ça, pas la vie. Elle ne voulait pas mourir.
Et elle n'allait pas laisser mourir la louve étain non plus, bordel !



____Both____

Il entendit Tatsu.
Il s'en foutait.
Il avait très bien vu Leemonchou se faire kidnapper par les lianes, Momo se faire prendre dans une prison de ronces, et deux jeunots se faire emporter pour se faire bouffer.

Bref, il avait autre chose à faire.
Le blanc et bleu bondit sur une plante encore intacte, à quelques mètres du coeur, grimpa sur la tige un peu, avant de se jeter sur la liane qui emprisonnait l'Alpha, s'accrochant dessus avec ses griffes, la grimpant un peu avant d'y dédier quelques coups de griffe bien sérieux sur l'enveloppe du mâle, essayant de l'aider à se libérer.
Mais en vérité, il utilisait surtout la liane comme un taxi.

« Aller bouge son cul gros con, sinon tu va crever » s'exclama t'il à son Alphiotte avant d'ajouter :
« Ca, c'est mon arrêt, hellow beastiie »

A ces paroles, il lâcha la liane, tombant sur la monstrueuse plante, attaquant le haut de l'autre côté de la prison de ronces, du côté opposé à Tatsu , dans le but de se débarrasser de cette infamie, mais surtout de libérer les loups emprisonnés au dessus. Il utilisa ses griffes pour labourer la plante. Si elle les avait enfermés ici c'était bien que c'était un endroit sensible, qu'elle préférait qu'il ne touche pas.
Meurt, bestiole, meurt.


Dernière édition par Hikotsu le Lun 02 Jan 2017, 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haku
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1454
» Age : 18
» PUF : Haku, Hakiwi, Nuage de Kiwi
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Esterno
Mâle
11 ans et demi [né le 14/09/2015]
Nakhus / Adepte / Glow' violet
En couple avec Richard
S'enquit en #D72B01

Etat de santé critique

Némésis
Femelle
12 ans et demi [née le 06/08/2015]
Raeder / Seconde / Glow' orange
Célibataire / Hétérosexuelle
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
6 ans et demi [né le 08/08/2016]
Raeder / Cannonier / Glow' Bleu
Marié à Thyara <3
Gueule en #465DD0


Noroi
Femelle
3 ans et demi [né le 31/01/2017]
Etelkrus / Prêtre / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #C68B01


Mylo Xyloto
Mâle
2 ans et demi [né le 02/04/2017]
Raeder / Cannonier / Futur Glow' Rose ?
Célibataire / Homosexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
2 ans [né le 02/05/2017]
Lazulis / Coursier / Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #010101


Callisto
Femelle
1 an et demi [né le 25/05/2017]
Lazulis / Herboriste / Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuelle
S'exprime en #5300A5


Yogan
Mâle
0 ans [né le 23/09/2017]
Solitaire
Célibataire / ??
Grogne en #B03500


» Feuille de perso'
» Points: 339

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Lun 02 Jan 2017, 12:21

Le bulbe géant s'agitait de plus en plus tandis que les coups de tous les loups fusaient sur lui. Essoufflé, j'observais ce spectacle en attendant de pouvoir à mon tour retourner dans la bataille. Ma vision se faisait comme flou sur les côtés. J'avais l'impression d'être dans une bulle petit à petit, comme si les bruits étaient de plus en plus lointains. Quand soudain, un appel s'est démarqué, me ramenant à la réalité.

"Esterno !"


Ma vision est redevenu plus ou moins normale quand j'ai vu arriver vers moi une louve au pelage roux clair et à la chevelure blonde. J'ai retenu mon souffle lorsque j'ai reconnu son visage.
Manji !
La louve aux yeux bleus arracha vivement quelques feuilles d'un buisson à côté et essuya la sève corrosive qui restait sur mon museau. Je n'arrivait pas à prononcer un seul mot, ma bouche me cuisait trop furieusement. Elle tenta alors des premiers soins sur la large blessure qui traversait mon flanc.

"Je venais te rendre visite mais c'est quoi ce bordel ?"


Ne pouvant pas répondre, j'ai baissé la tête, la mine triste.
Ce bordel c'est ce qui a détruit mon clan...
Pendant que mon amie nettoyait ma plaie de quelques coups de langue, j'observait toujours le combat qui se déroulait en face de moi. Tout semblait devenir de plus en plus agité comme si Everbloom était de plus en plus en... Colère... Peut-être que nous sommes finalement en train de le vaincre ?

"Voilà ! Fais attention maintenant ! Mais c'était bien joué, d'attaquer le cœur, j'ai eu la même idée... Te fais pas tuer !"


"M-M-Merci..." ai-je tenté de bégayer à travers les multiples plaies qui parsemait l’intérieur de ma bouche.

Je l'ai regardée repartir au combat, saisissant un bâton pour attaquer le bulbe géant en l'utilisant comme une arme. C'était astucieux... J’espérais qu'elle survivrait elle aussi, c'était bien courageux de sa part d'être venu s'engager dans un combat aussi rude.
Non loin, deux loups probablement Séides semblait profiter de l'instant pour... Régler leur problème de couple. Quelle bonne idée dis-donc... Mais je n'ai pas pris le temps de m'attarder sur leur cas...
Au moment de retourner au combat, les lianes du monstre se sont retirées vers lui. Le bulbe s'est alors ouvert en deux, dévoilant ainsi des dents pointues. Des lianes ont saisies le couple non loin pour les amener directement vers la gueule de la chose. J'ai tenté de courir en leur direction pour intercepter les lianes mais c'était déjà beaucoup trop tard et des lianes m'ont ensuite immédiatement attrapé à mon tour, m'amenant également en direction de la bouche béante d'Everbloom.
NON !
Je me voyais me rapprocher de plus en plus de la fin. Les muscle tendus, j'essayais de me dégager en vain. J'ai tenté de mordre les lianes malgré ma bouche en feu mais rien à faire.
C'est pas possible, on ne peut pas avoir fait tout ça pour rien...
J'ai fermé les yeux, serré les dents et je priais intérieurement les Dieux pour qu'ils nous viennent en aide...
Je me suis alors formé une image rassurante dans mon esprit. Richard, le vrai Richard, près de moi. Des petits louveteaux courant de partout autour de nous... Nos enfants... Je me suis concentré sur cette image, tentant d'ignorer les cris et les bruits horrifiants de l’extérieur.
Je t'aime Richard... J'aurais aimé que cette image soit réelle...
Adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3108
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Lun 09 Jan 2017, 20:54



Si l'héroïsme devait porter un nom, ce serait probablement celui de Twitchell.
Ou alors, serait-ce de l'inconscience ?

Entre les deux, la nuance est bien mince. Le jeune loup n'a pourtant pas perdu beaucoup de temps pour s'élancer au devant du danger sans demander de renforts. Suivant l'exemple de la rusée Manji, il s'est saisit d'une arme pour attaquer la bête. Bondissant par-dessus les flux de sève qui l'entourent, il se jette littéralement dans la gueule de la créature, ouverte sur deux rangées de crocs très longs et acérés. Aveuglé par la rage, Everbloom ne se rend pas tout de suite compte de ce qu'il lui arrive. Ce n'est que lorsque les pattes du valeureux combattant se plantent sur sa langue couverte de bave corrosive qu'il comprend qu'il se fait attaquer de l'intérieur.

La surprise, la terreur et la jubilation se livrent alors un curieux combat dans l'esprit de la bête.

Mais avant qu'il ne puisse faire quoique ce soit, très occupé à retenir Leemoncello, Ardwyck, Morokei, assaillit par tous les autres, sa concentration est mise à rude épreuve, et son état de berserk lui rend la tâche plus difficile. Il est plus dangereux, mais moins logique, moins concentré, et cela va lui coûter très cher.

Twitchell parvient à planter son arme au fond de la gorge du monstre. Grâce à sa force, il parvient à transpercer la chair de la créature, qui se renverse légèrement en arrière et beugle sa rage. Une fraction de seconde s'écoule, durant laquelle il peut encore apercevoir le monde extérieur, entre les deux rangées de dents. Mais Everbloom sait ce qu'il lui reste à faire. Difficile pour lui d'imaginer une victoire, désormais. Mais, comme il l'avait dit, il ne lui était pas impossible d'emmener un maximum de combattants avec lui ...
Les mâchoires de la bête se referment sur Twitchell avant que celui-ci ne puisse sortir. Sous l'effet de la douleur, Everbloom convulse frénétiquement. Son sang et sa sève s'écoulent par la plaie béante causée par le jeune héros, mais il puise dans ses dernières forces pour s'assurer qu'il ne survive pas, plantant ses crocs profondément dans son corps, si bien qu'il finit par le transpercer. Ses dents s'entrechoquent, et il perfore ses propres lèvres.

Sous l'assaut improbable de l'ancien Brethen, Everbloom a resserré sa prise sur Leemoncello, lui cassant plusieurs côtes et lui disloquant l'épaule droite. Il le relâche ensuite, rendu fou par la douleur extrêmement lourde infligée par sa victime. Il chute du côté droit d'Everbloom, à quelques mètres de sa gueule. Finalement, il relâche son emprise sur lui et celle qu'il avait sur Reno et Maisie pour mobiliser toutes ses lianes afin de se débarrasser de ceux qui s'en prennent à son point faible. Les deux Séides chutent et s'écrasent non loin de la gueule de la créature, représentant encore des cibles très faciles.

L'énergie lui manque de plus en plus, la douleur se fait de plus en plus vive. Ses mouvements deviennent lents et gourds. La plaie dans sa gorge laisse échapper un flot ininterrompu de sang et de sève mêlés. Il hésite. Il souhaite dévorer Reno et Maisie, mais on l'accable au niveau de son point faible. Troublé et endolori, Everbloom lance ses membres vers le haut et essaye d'attraper Tatsu. Au moment où il la vise, elle parvient à rompre une chaine d'épine constituant la prison de fortune retenant les deux Séides, infligeant des dégâts modérés à Everbloom. Dans l'action, la louve s'ouvre la patte droite, du poignet jusqu'à la pliure du coude. Mais l'accumulation des dégâts précédemment infligés par l'ensemble du groupe a affaibli le monstre. Il ne riposte pas comme il le souhaiterait, mais parvient à saisir la patte de Tatsu et commence à la trainer vers le bas, tirant sans ménagement sur son membre.

C'est là qu'Ieno entre en scène. Chargeant le monstre de front, qui ouvrait déjà la gueule pour engloutir Reno et Maisie, il l'oblige à se concentrer sur lui. Il lâche Tatsu et essaye de s'en prendre à lui, mais le loup, rendu très rapide par la fureur d'avoir perdu son amant, le prend de vitesse et parvient à esquiver ses lianes, bondissant directement vers la gueule de la bête. Il charge directement dans les crocs d'Everbloom. Longs, mais très fins, l'un de ceux-ci tremble et se détache légèrement sous le choc frontal. Le monstre ouvre la gueule sur un cri et se jette sur Ieno qui, beaucoup trop près de sa gueule, subit le même sort que son amant. Il se fait mordre par Everbloom, ses dents plongeant dans son dos et transperçant son corps jusqu'au ventre. Il le propulse d'un coup de langue dans sa gueule, où git encore Twitchell, car Everbloom n'est plus capable d'avaler quoique ce soit.

Skaër entre en scène en parallèle, au moment où les crocs d'Everbloom transpercent le malheureux. Sa manœuvre audacieuse n'a aucun effet sur Everbloom, car il est insensible à sa propre sève, mais le loup créé une distraction. Les lianes d'Everbloom convergent dans sa direction alors qu'Ardwyck se joint à la conseillère Séide pour essayer d'abattre la prison d'épines, infligeant au monstre des dégâts modérés, et qu'Hikotsu essaye de libérer Maisie. L'attention du monstre se refocalise bien vite sur cette dernière. Agacé par ses assauts impétueux contre ses lianes, qui ne lui infligent aucun dégât direct, il lance Maisie sur Hikotsu puis les entremêle rapidement toutes deux dans ses maudites lianes, les soulèvent et s'apprête à les fracasser au sol.

Mais Both est entré en jeu à ce moment-là.
Il se joint aux autres pour attaquer le point faible du monstre, qui mugit de douleurs face aux dégâts lourds qu'il subit, et lâche Maisie et Hikotsu sous l'effet de la souffrance, qui chutent ainsi d'une certaine hauteur. Il se débarrasse de son dernier captif, Esterno, en le lançant loin de lui avec rage et dédain. L'intégralité de ses membres convergent vers son sommet.
La prison est ouverte. Même si le passage est compliqué, elle est ouverte, et la cassure des piques le gêne. Certaines se sont plantées dans sa plaie ouverte et le font tellement souffrir qu'il ne se focalise que là-dessus. Lent et gauche, il essaye d'attraper des loups sans vraiment en viser un en particulier. Certaines de ses lianes retombent alors qu'il tente de les lever plus haut.

Toutes les blessures sur son point faible saignent. Du sang mêlé de sève qui s'échappe beaucoup et rapidement. Une convulsion le prend tout à coup, créant un sursaut qui fait perdre l'équilibre à ceux qui se tiennent encore sur lui. Le fluide dégouline le long du corps gigantesque de la bête, jusqu'à toucher le sol dans un grésillement.

Sous l'assaut répété et combiné des loups, le bulbe a un ultime sursaut. Étrangement, il devient très silencieux, et ses mouvements ralentissent au point qu'il parait se figer. Un faible grondement retentit, alors que sous terre, un remous prend en puissance jusqu'à devenir un véritable tremblement de terre. Les hideuses racines du monstre transpercent la surface, et il bascule vers l'arrière. Incapable de conserver son équilibre, il agite ses membres dans tous les sens et ouvre son énorme gueule sur un cri d'agonie. La créature se renverse et chute dans une cascade de terre et de feuilles. Puis, à une vitesse indescriptible, il se recroqueville sur lui-même, devient de plus en plus petit, de plus en plus asséché. Finalement, le corps d'Everbloom explose, dans une ultime gerbe de sève corrosive. Son cadavre commence déjà à s'effriter au gré du vent et de l'astre diurne, comme si le processus de flétrissement et de pourriture était accéléré par un quelconque maléfice. En quelques instants, il ne reste plus que l'enveloppe fibreuse, sèche et rachitique du corps autrefois si gigantesque et brutal de la bête.

C’est enfin terminé. Vous avez réussi. La bête est vaincue.
Du moins, en partie. Mais ça, vous le découvrirez plus tard.

Pour l'instant, l'heure est à la victoire !
Où l'est-elle vraiment ?
Car l'heure est aussi venue de faire le point sur l'état de vos camarades. Personne n'a été épargné par Everbloom, personne.

Spoiler:
 

- Morokei : Au final, Morokei souffre d'une blessure ouverte à l'épaule, et au flanc. La fourrure et la peau de ses pattes a brûlé sous l'effet de la sève corrosive. La brûlure est très sévère mais pourra être soignée : cela prendra du temps, et la fourrure ne repoussera peut être pas totalement à cet endroit.

- Reno :Ses flancs et surtout son dos sont couverts de lacérations moyennes et profondes. Par malheur, la sève est entrée directement en contact avec le sang du loup et s'est infiltrée dans les blessures ouvertes de ses flancs, ce qui lui causera problème par la suite. La chute ne lui causera rien de plus grave que des hématomes.

- Maisie :Dégâts identiques à Reno, plus quelques bosses légères et hématomes assez conséquents sur l'avant-main.

- Esterno : Il souffre donc de brûlures profondes au museau, et une plaie ouverte saigne abondamment au niveau de son flanc. Il a ingurgité de la sève, ce qui lui a brûlé le palais et la langue, altérant définitivement ses sensations de goût et l'efficacité de son odorat.

- Manji : Elle est celle qui s'en tire le mieux. Les brûlures aux coussinets et à la base des pattes dues à la sève, mal placées, seront à surveiller attentivement. Le choc à la tête aura des conséquences sur le court terme dont les effets s'effaçeront au bout de quelques temps.

- Valka : En raison de son grand âge, Valka souffre de plusieurs cotes cassées et d'une épaule disloquée suite à sa chute. Elle pourra être soignée, mais ne pourra jamais se remettre totalement de cette chute.

- Hikotsu : Blessure ouverte au dos, pattes brûlées par la sève, odorat et goût altérés. Bosses et hématomes.

- Leemoncello : Cotes cassées et épaule disloquée, hématomes.

- Twitchell : Mort

- Ieno : Mort

- Skaër : N'a subit que quelques contacts avec la sève corrosive - la fourrure et la peau du bas de ses pattes ont donc été touchées. Arrivé vers la fin du combat, il s'en tire avec peu de conséquences.

- Ardwyck : Aile brisée, dégâts de sève au niveau des pattes, dégâts de la chute avec Everbloom. Dégâts de chute à la mort d'Everbloom.

- Tatsu : dégâts de sève au niveau des pattes, patte ouverte du poignet au coude, dégâts de chute à la mort d'Everbloom.

Il est désormais temps de rentrer. De soigner les blessés, de rendre hommage à ceux qui se sont sacrifiés pour la survie des autres. De constater les dégâts subis par la terre, et par la nature au sens large. Et de réfléchir à comment se reconstruire, après une épreuve pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7063
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Etelkrus ; Guerrière
8 ans ( 2.10.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Etelkrus ; Garde
6 ans ( 14.10.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen ❄ ☤ Heever
Lazulis ; Herboriste
4 ans ½ ( 25.10.17 )
Célibataire mais ne repousse pas Volstein.
#07cfb6 & #gainsboro


bulletyellow ☥ ✐ Grimm
Etelkrus ; Bêta
Archiviste & Chirurgien
3 ans ½ ( 15.10.17 )
Avec Vinara ♥
#snow & #c9aa9c


bulletblack ☥ ☸ Geb
Etelkrus ; Apprenti Guerrier
1 an ½ ( 25.10.17 )
Avec Korra ♥
#chartreuse & #dfc4b4


bulletorange Nachos
Etelkrus ; Guerrier
3 ans ( 15.10.17 )
Célibataire
#e63811 & #382929

___

Pnj ; Darius, Guerrier Etelkrus.

___

» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT   Ven 13 Jan 2017, 19:58

Quelques paroles bourdonnèrent à son esprit défaillant, le manque d'oxygène lui ôtait tout raisonnement. Ses os craquèrent, se rompant d'un bruit sec après tant de pression autour de son corps de loup, cela allait l'achever. Il eut une avant-dernière pensée, celle d'une colère soufflante qui avait besoin de s'exprimer. Mais ce ne fût qu'un gargouillis inaudible qui répondit à Both. Puis ce fût le noir. Et après le noir, d'un coup, l'explosion brutale et vibrante dans ses poumons d'une inspiration salvatrice. La douleur de son torse soudain libéré de ses entraves et gonflé d'air le fit hurler, il ouvrit les yeux pour se voir tomber, sans vraiment comprendre. Et ce fût le choc. Atrocement intolérable. En fait, il ne le ressentit même pas tellement la souffrance atteignait un seuil que jamais il n'aurait pu imaginer. Ce fût le noir, encore. Et il crût mourir pour de bon.

Ce fût a peu près le moment où Nout arriva, essoufflée, échevelée et le coeur battant la chamade. Elle et d'autres loups avaient bataillés contre les plantes en perte de vitalité pour arriver jusque là, ne voyant pas revenir les leurs partit en une expédition quasi-suicidaire... Avec soulagement mêlé d'horreur, elle comprit la situation et l'ampleur des dégâts. Avec urgence et dévouement, son cerveau lui indiqua la marche à suivre concernant les blessées les plus graves et la Soldate qu'elle était commencé à donner des instructions, outrepassant ses droits de simpla Maton pour donner des directives à tous. Criant à la volée qu'il fallait ramener tout le monde chez les Séides, afin de pouvoir au mieux soigner tout ces blessés. Elle et les autres ( je me permet hein puisque je ne nomme, personne :p ), s'efforcèrent d'évacuer les combattants vainqueurs et pourtant bien mal en point vers le campement Séides où ils pourraient recevoir les meilleurs soins possibles...


Dernière édition par Cro le Sam 14 Jan 2017, 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
 
Revenons sur nos pas. • LIBRE A TOUS EVENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au galop sur la plage... [Libre à tous les gentils !]
» Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]
» Passerais-je innaperçue? Faut voir =__= [Libre à tous~]
» Who do you think I am ? [Libre à tous ^^]
» Le Retour [Libre a tous les siths]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: Archives Event
-
Sauter vers: