Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Aaliyah - Amaranthus [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyros
».Habitué'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 660
» Age : 19
» PUF : Lyrostar, Patafix
» Date d'inscription : 01/07/2013
» Personnages : .

RENO
9 ans et demi, Solitaire
Pas de Glow

SONIC
7 ans et demi, Solitaire
Glowstick jaune

DAEHWAN
1 an et demi, Solitaire
Pas encore de Glowstick

ILLIDAN
Nouveau-né, Solitaire
Pas encore de Glowstick


» Feuille de perso'
» Points: 50
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Aaliyah - Amaranthus [Solo]   Lun 21 Nov 2016, 23:20

Dans les tréfonds des bois grouillants d'Everbloom, une louve mourrait peu à peu.
Ou plutôt, pourrissait peu à peu.

Son corps se tordait au fil des vagues de douleurs qui la transperçaient aléatoirement depuis plusieurs semaines, tandis que sa peau durcissait encore et encore, se raidissant toujours plus, sa longue queue s'étant étrangement parée de feuilles fouettant furieusement le sol.
Elle écumait, implosait envers cette pute de plante qui lui avait bouffé la patte à la Bibliothèque. Tout était parti de ça. Dès lors elle avait présenté les mêmes symptômes que ceux des autres malades du clan, de ce que lui en avait raconté Alistair, mais chez elle ça s'était dégradé bien plus vite, possiblement à cause de son âge avancé.
La vieille louve avait alors tenté de rentrer au camp, mais s'était perdue dans la forêt, fiévreuse, l'odorat troublé, et n'avait réussi qu'à se planter près d'un plan d'eau qu'elle ne reconnut pas.

C'est alors qu'elle avait commencé à subitement se transformer. Elle ne savait pas qu'au même moment, d'autres loups de son propre clan étaient en train de s'enfuir dans la forêt tels des furies végétales, et pensait qu'elle s'enfonçait dans des symptômes plus que flippants. Le problème, c'était qu'elle avait treize ans, plus toutes ses dents, mais surtout plus la vitalité nécessaire à survivre à une telle mutation.
Alors elle mourrait, tout simplement.
Son nouveau métabolisme l'empêchait de mourir rapidement de faim, mais ça ne faisait que rallonger sa douleur avant de s'éteindre ; malgré que la plante en elle se battait depuis deux jours pour la relever, son corps n'y arrivait juste plus, ce qui ne manquait de faire fulminer cet être raté quand il n'était pas évanoui.

Quand, soudainement, ce qu'il restait de louve en son esprit se réveilla.
Elle hurla sous la douleur oubliée qui lui revint en plein dans la gueule, avant prendre de nouveau conscience de son état, de ce que faisait cette autre part d'elle, et de ce qu'elle deviendrait si elle y arrivait. Même si elle supposait qu'elle n'en serait probablement pas capable, au-delà de ça c'était la souffrance qu'elle souhaitait faire cesser. Alors d'un coup, sans la moindre hésitation, et se mordit profondément une patte. La douleur vive et l'odeur de chlorophylle lui firent monter les larmes aux yeux, tandis que les restes de son instinct animal hurlaient contre ce qu'elle était en train de faire, mais le désespoir le submergeait d'autant plus : cela devait cesser. De longues larmes coulèrent le long de l'écorce qui recouvrait majoritairement son museau, avant qu'elle ne se reprenne et recommence, encore et encore, plantant ses crocs luisant dans sa chair à demie transformée putréfiée par les incapables tentatives de son corps de se battre contre la plante.

Un jour, elle fut jeune à la Cordillère, demandant à un grand loup sombre de l'aider à attraper une perle.
Puis elle traversa tout le désert à la recherche de la solution de l'énigme de Dairo.
Son glowstick obtenu, elle devint Archiviste.
Elle vécut de longues années seule, dans la Bibliothèque, entourée de ses amis Archivistes.
Le souvenir d'Asha la fit pleurer de plus belle.

Elle s'arrêta finalement, pire qu'épuisée, le souffle rauque, son sang rouge par endroits et verdâtre par d'autres tâchant l'herbe aux alentours, attirant certains insectes d'un côté, teintant doucement l'eau de l'autre.
Alors, elle hurla comme elle put, ce qui en l’occurrence ressemblait plutôt au bruit d'une vache s'étouffant avec une touffe d'herbe au vu de sa condition physique, elle hurla dans la nuit, de peur, de colère, de tristesse.
D'amour, pour son fils qu'elle ne reverrait jamais.

La petite étoile orange toujours fermement attachée à la queue d'Aaliyah s'arrêta finalement de luire dans la pénombre.
Revenir en haut Aller en bas
 
Aaliyah - Amaranthus [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» Entrainement et agrandisement avant le combat d'arêne {solo}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: