Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Le retour du soleil [Esterno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eperviere
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 114
» Age : 19
» Date d'inscription : 11/06/2016
» Personnages :
    bulletpurple Richard
    9 ans (11)
    Brethen
    Éclaireur
    #6600ff
    Fiche


    bulletpurple Joëlle
    1 jour (25)
    Brethen
    Éclaireur
    #8A2BE2
    Fiche




» Feuille de perso'
» Points: 240
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1RICHARD460
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Le retour du soleil [Esterno]   Mar 17 Jan 2017, 22:21

Richard

L’appel d’Everbloom avait poussé le plantaloup à briser la niche dans laquelle il avait été enfermé, à se battre et mutiler son ami, à parcourir des kilomètres sans s’arrêter. Tout ça dans le but de rejoindre la plante mère. Dans la Passe Ventue se trouvait le bulbe à l’origine de tout. Il était prêt à se battre contre les loups qu’ils l’ont débusqué, pourtant bien à l’abri dans la foret qu’il a créé. L’Erg Ocre était au milieu du chemin qui séparait le Dolmen et l’objectif du mutant. Et c’est au milieu de ce dernier, finalement non loin de la Passe que l’on retrouve l’hôte galopant dans le sable. Ce dernier ralenti le loup couvert de feuillage qui souffre de la chaleur, du manque d’eau et de nourriture. Après tout il était parti sans avoir dévoré Esterno.

Dès le réveil du bulbe et les premiers assauts des lupins, le mutant accélère bondissant littéralement pour entrer le moins possible en contact avec le sol brûlant. Cette sensation lui rappelle beaucoup trop celle qui lui a infligée un trou dans son magnifique feuillage sur son flanc gauche.

Libre de ses mouvements puisse qu’il avait abandonné sa veste dans la niche, le plantaloup se meut avec une aisance déconcertante. Sur son chemin il ne croise personne. Plus il avance et plus Everbloom s’énerve au bout de la route. Il doit se dépêcher de la rejoindre.

Les minutes passent inlassablement et le mutant dévore la distance. Quand soudain ; le silence. Il s’arrête brusquement et dérape dans le sable jaune, son corps dévale la colline dans un nuage de poussière. Et il ne se relève pas. Les yeux exorbités. Figé là, comme mort. Mais il n’est pas mort. Un hurlement s’échappe de sa gueule. Un hurlement de souffrance profonde tant dis que son corps se tord de douleur. Everbloom est mort. La plante mère a été vaincu. Le parasite agonise.

« Je t’avais dis que tu allais brûler en Enfer.
- TOI !!! TU VAS CREVER AVEC MOI ! »


Cette fois c’est au tour de Richard de sourire. Everbloom est vaincu. Il ne l’entraînera pas dans la tombe avec lui. Maladroitement le loup à la crête se relève et tire sur ses chaînes. Celles-ci se brisent sans difficulté. Le parasite qui se tient devant lui rétréci à vue d’œil. Jusqu’à faire la taille de son hôte. Le regard pleins de rancœur et de haine contre cette immondice qui a prit possession de son corps, Richard s’approche. Le parasite se recroqueville sur lui même et tente de rester menaçant. Mais cela n’affecte plus son hôte.

« Tu as pris possession de mon corps, tu as voulu tuer Esterno, tu l’as blessé, tu essaye désormais de me traîner avec toi dans la tombe mais c’est trop tard. »

Et sur ces mots il se jette contre le monstre qui grogne et le plaque au sol. Le parasite est trop faible pour suffisamment se défendre. D’un coup de crocs Richard achève la créature. Il ne lace pas de suite sa prise inerte. Le punk n’arrive pas à prendre conscience que Everbloom soit mort. Après toute cette souffrance et ce désespoir la pilule a du mal à passer. Puis doucement il relâche son emprise sur la chose et recule tout en conservant son regard fixé sur elle.

« J’ai survécu ... »

Ses yeux brillant de larmes de joie se tournent vers le ciel noir de son esprit. Celui-ci semble redevenir clair et bleu. Un sourire béat sur les babines le loup s’évanouit et s’écroule.

***

Dans le désert jaune le sable glisse tel un serpent au grès du vent. Les dunes bougent et changent le paysage tous les jours. La vie est revenue sur les terres de punkwolf. Elle qui semblait avoir fuit cette apocalypse de verdure. Même les endroits les plus insolites voient leur faune réapparaître. La preuve est un petit rongeur bondissant à la queue en plumeau qui s’agite sous le soleil. La gerbille creuse par endroit à la recherche d’un endroit où se terrer. Sa quette l’amène jusqu’à de l’herbe noire et brune. Là bête est sur ses gardes. Des oiseaux volent au dessus de cet étrange plante qui dépasse du sable. Un des rapaces s’approche dangereusement. Le rongeur décampe. l’emplumé s’avance de sa démarche gauche et pique l’objet de ses convoitises. Voyant que ce dernier oppose une certaine résistance probablement due à son poids, le vautour saisie une touffe de poil et la peau qui était en dessous pour débusquer de sous le sable la moitié jusqu’à présent invisible d’un loup.

J’ouvre difficilement mes yeux aveuglés par la lumière. Autour de moi tout est flou. Je ne distingue que des masses jaunes. L’air qui circule dans mes poumons me fait un bien fou. j’ai l’impression de renaître. De revoir pour la première fois depuis des mois le soleil. Je dégluti encore assommé de cette longue traversé du désert. Chacun de mes muscles se remplit de l’électricité de la vie. Je suis vivant. Je ne rêve pas. Ce corps, mon corps, m’appartient de nouveau. Depuis le temps que je patiente dans cette chambre noire. Le vent glisse dans ma fourrure et sur ma peau. Le soleil me réchauffe. c’est fou comme ça fait du bien. Un bruissement me fait relever la tête. Je croise le regard de mon croc mort. Désolé l’ami mais pas aujourd’hui. d’un coup de patte je le repousse. Enfin, dans un spasme je m’agite vaguement afin qu’il ne me dévore pas. Apparemment déçu de ne pas pouvoir profiter de ma carcasse la silhouette de l’oiseau fait demi-tour et sort de mon champ de vision.

Désormais bien réveillé je me positionne pour me relever. j’hésite de peur que mes pattes ne supportent pas mon poids. Mais je ne peux pas rester indéfiniment dans ce désert je dois rentrer chez les Brethens je dois rejoindre Esterno. C’est alors qu’un flash me revient. Esterno est blessé ! Cette fois c’est décidé je dois me lever. Concentré sur le sol je pousse sur mes pattes et arrive à me lever une seconde. Merde si je dois rapprendre à marcher il va falloir que ça se fasse vite ! Motivé comme rarement je me redresse et cette fois je tiens debout. Un pas après l’autre je tente d’avancer un peu avant de me lancer. Je tremble beaucoup et mon équilibre manque de se rompre au moindre mouvement mais j’y arrive. Sans compter que le sable n’offre pas une bonne stabilité.

j’observe autour de monde les dunes qui m’entourent. Tout continu d’être flou et ma vue périphérique a diminuée. Si ma vue ne peut pas m’aider j’espère utiliser ma truffe pour tenter de me repérer. Je pensais d’abord avoir du sable dans les narines puis le verdicts me tombe dessus comme un coup de tonnerre. Je ne sentais presque plus rien. Je soupire. Je savais que je n’allais pas sortir indemne de cette maladie mais se frotter à la réalité ne vous laisse jamais de marbre. Instinctivement je penche la tête contre ma poitrine pour chercher le réconfort dans la douce lumière violette de mon glowstick. Il été bien là. Quand j’aurais retrouvé Esterno je passerais au temple de Yuraii. La voir est important.

C’est pendant que je rêve face au tube fluo que je remarque qu’il me manque quelque chose. Ma veste ! La chaîne reliée à cette dernière et à ma cuisse est cassé. Je penche un peu plus la tête sur le côté pour constater que je n’ai également plus mes guêtres monochromes et mon bracelet. Je n’ai aucun souvenir de les avoir posé. Finissant de m’examiner que je remarque également que toute ma fourrure n’a pas encore repoussé. Créant des trous où ma peau est visible. Particulièrement mon flanc gauche qui semble brûlé. Les souvenirs me remontent par flash. j’ai du mal à faire le point. Vivement que j’arrive à rentrer à la maison. Vivement que je retrouve mon soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Haku
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1323
» Age : 17
» PUF : Haku
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Esterno
Mâle
11 ans [né le 14/09/2015]
Brethen / Chef / Glow' violet
En couple avec Richard
S'enquit en #D72B01


Némésis
Femelle
11 ans et demi [née le 06/08/2015]
Raeder / Glow' orange
Célibataire / Hétérosexuelle
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
5 ans et demi [né le 08/08/2016]
Raeder / Glow' Bleu
Marié à Thyara <3
Gueule en #C8CAFE


Noroi
Femelle
2 ans et demi [né le 31/01/2017]
Solitaire / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #66ccff


Kisame
Mâle
2 ans et demi [né le 28/01/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' rouge
Avec Varkyrith
Ment en #3F8593


Mylo Xyloto
Mâle
1 an et demi [né le 02/04/2017]
Raeder / Louveteau / Futur Glow' Rose ?
Célibataire / Bisexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
1 an [né le 02/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #cccccc


Callisto
Femelle
6 mois [né le 25/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Violet
Célibataire / Bisexuelle
S'exprime en #5300A5


» Feuille de perso'
» Points: 269
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ESTERNO390
Perso 2NEMESIS660
Perso 3SHELBY360
Perso 4HYOZAN240
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Le retour du soleil [Esterno]   Mer 18 Jan 2017, 18:59

C'était un jour ensoleillé peu commun pour l'hiver. La nature semblait se réveiller doucement après ce traumatisme causé par Everbloom. Les plantes carnivores disparaissaient peu à peu, la végétation abondante se désintégrait au fil du temps et les autres animaux reprenaient leurs droits sur la nature. J'avais pu constater le retour de certaines proies qui étaient devenues d'une rareté considérable pendant l'invasion des plantes. Ainsi, la disparition de Everbloom a été un véritable soulagement pour la nature et donc pour nos réserves de plantes et de nourriture par la même occasion même si l'hiver nous empêchait tout de même d'être parfaitement bien servis de ce côté là. Il allait falloir attendre le printemps pour retrouver de la nourriture en abondance. En espérant qu'une fois le printemps arrivé, nous pourrions retrouver un rythme de vie normal et tourner la page...

Les Brethens étant désormais moins évasifs et plus stables que lors de l'invasion des plantes, j'en ai profité pour me lancer dans une petite expédition aujourd'hui. J'avais toujours mon bandage autour de mon corps pour protéger la plaie à peine guérie qui traversait mon flanc. J'avais pris avec moi une gourde pleine ainsi qu'une sacoche qui me permettrait de transporter toutes les herbes utiles que je pourrais trouver et aussi les proies éventuelles. Commençant mon périple, je me suis arrêté un moment au milieu des Dolmens pour les observer. Ces derniers réapparaissaient doucement à travers les lianes qui se retiraient doucement. On pouvait de nouveau apercevoir la pierre grise derrière ces barreaux verts. Un sourire s'est dessiné sur mon visage.
Nous allons nous reconstruire... Nous allons y arriver !

(...)

Midi a sonné et j'avais entamé une marche à travers le sable de l'Erg Ocre. Je commençais à avoir faim et je fatiguais légèrement alors je me suis arrêté un instant. J'ai fais l'inventaire de ce que j'avais trouvé jusqu'à présent, constatant que mon sac était déjà bien rempli ce qui était une bonne nouvelle. J'ai bu quelques gorgée d'eau dans ma gourde et j'ai mangé rapidement le lapin que j'avais chassé ce matin constatant avec tristesse que le goût était toujours aussi fade. Depuis que l'acide m'avait brûlé l’intérieur de la bouche, je ne sentais plus les goûts comme avant. Je ne les sentais presque plus à vrai dire, tout était fade et inappréciable. Cette foutue sève corrosive a sans doute du altérer mon sens du goût de manière irrévocable...

J'ai doucement repris la route après mon repas. Un vent léger balayait mes cheveux qui rejetaient des petites flammes de temps à autres. J'avançais tête baissée, regardant mon Glowstick se balancer de droite à gauche autour de mon cou. Je ne suis pas passé au temple de Yurai depuis tellement longtemps. Il faudrait que j'aille déposer une offrande lorsque j'en aurais l'occasion. J'avais l'habitude de le faire avant le début d'Everbloom...

Après une bonne demi heure de marche, le soif s'est de nouveau fait ressentir. J'ai attrapé ma gourde dans ma bouche et j'ai balancé la tête en arrière pour faire couler trois petites gorgées au fond de ma gorge. Je l'ai alors lâchée pour la laisser se replacer gentiment vers mon sac quand soudain, en me léchant les babines, j'ai aperçu une silhouette non loin de moi, une silhouette lupine... Plissant les yeux, je me suis approché pour mieux voir qui était cet individu.
Souvent, des solitaires ou même des jeunes loups de clan téméraires se perdaient dans le désert. Si c'était un de ces loups, je pourrais lui indiquer le chemin sans problème.
En m'approchant, j'ai remarqué que le loup avait une crête blanche et crème et un pelage gris parsemé de de trous, comme si ses poils avaient été arrachés... Et puis il avait un Glowstick violet et...
...
Non...
...
Impossible...


Je me suis arrêté, ne croyant d'abord pas à ce que je voyais. J'étais à 4-5 mètres de l'individu, les yeux grands ouverts, pensant à un mirage. Pourtant il avait l'air si réel... Ce n'était pas possible c'est... Non...
J'ai fais quelques pas en sa direction et j'étais désormais presque à côté de lui. Je le regardais toujours avec des grands yeux.
C'était réel.
Il était juste devant moi.
Il était juste là.

Ma voix se brisa et des larmes commencèrent à envahir mes yeux.

"R-R-Rich-chard ?"


Ma vue s'embruma d'avantage à cause des larmes qui coulèrent rapidement le long de mes joues.
J'avais perdu espoir, j'avais abandonné et maintenant...
C'était impensable.
C'était trop miraculeux.
Revenir en haut Aller en bas
Eperviere
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 114
» Age : 19
» Date d'inscription : 11/06/2016
» Personnages :
    bulletpurple Richard
    9 ans (11)
    Brethen
    Éclaireur
    #6600ff
    Fiche


    bulletpurple Joëlle
    1 jour (25)
    Brethen
    Éclaireur
    #8A2BE2
    Fiche




» Feuille de perso'
» Points: 240
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1RICHARD460
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Le retour du soleil [Esterno]   Mer 18 Jan 2017, 22:05

Me voilà qui déambule dans le désert sous un soleil de plomb. J’ai faim, j’ai soif et je n’arrive pas à m’orienter. Alors je marche en ligne droite -ou de moins c’est ce qu’il me semble- dans l’espoir de finir par arriver au bout. Quelle que soit la direction à prendre celle-ci me mènera toujours droit vers la sortie. À la seule condition de ne pas se tourner. Je fais entièrement confiance à mon instinct ne pouvant plus me fier au reste. Le reflet du soleil contre le sable brûlant vient percuter mes yeux clair. Je décide alors d’avancer totalement à l’aveugle afin d’économiser au maximum ma rétine. Ma condition ne me permettait déjà plus d’utiliser ma vue pour voir ce qui se trouve loin devant moi alors autant commencer à s’habituer à vivre dans le noir. J’ai peur que me priver complètement de ma vue ne soit dangereux et que je ne dérive de ma route sans m’en rendre compte. Mes pas sont peu assurés. Et si je tombe dans un trou ? Ou si j’heurte une bête ou une plante ? Au moment ou cette interrogation me percute je prends conscience de ma naïveté. Comment puis-je heurter quoi que se soit dans un désert ?

Les heures passent et je m’habitue à ma condition d’aveugle forcé. Néanmoins impossible de s’habituer au sable brûlant sous mes coussinets et au soleil assommant qui trône dans le ciel. Je dois ralentir ma marche afin de m’économiser sans pour autant m’arrêter. Chaque pas me rapproche un peu plus d’une possible fin à cet endroit. j’évite également au maximum de réfléchir. Je ne souhaite pas risquer de laisser monter de sombres pensées qui puissent me forcer à me coucher là et à me laisser dévorer par les autours. C’est hors de question ! D’ailleurs je commence immédiatement à réfléchir à quelque chose de plus gai. Quoi de mieux pour me donner la force de bomber le torse que de penser à Yurai et à Esterno. Tous deux portent une place particulière dans mon cœur. Tout d’abord le loup à la tresse, mon meilleur ami actuellement. Je lui dois beaucoup et il me tarde de le revoir pour lui dire à quel point je suis reconnaissant. Puis il y a la déesse. Tout en elle me plaît. Sa philosophie, sa bonté, sa grâce. Mon cœur se serre et je ne peux m’empêcher de sourire. Dame Yurai … L’image de son regard brillant restera à jamais gravé dans ma mémoire.

Malgré ma motivation le physique vient au bout de ses limites. J’ai besoin de faire une pose. Je m’assied dans le sable et ouvre les yeux. À ma gauche du sable, à ma droite du sable et devant moi du sable. Décidément ce désert ne faisait pas semblant d’être grand. c’est à se demander si je e suis pas parti du côté le plus long. Concentré à chercher un élément qui puisse peut être m’indiquer par où aller je ne remarque pas la présence qui s’approche derrière moi. C’est sa voix tremblotante qui me permet de constater son arrivée. Je tourne violemment la tête à la limite de me bloquer les cervicales. L’image est flou et pourtant je peux le reconnaître entre milles.

« Esterno ! »

Je me redresse pour m’approcher de son museau au maximum afin de le voir plus nettement. Des larmes commencent également à couler de mes yeux bientôt blanc sur mes joues.

« Dieu merci tu es là ! » dis-je en pressant mon cou contre le sien.

Du contact enfin ! Après tout ce temps seul j’en avais presque oublié la sensation que cela procure. j’ai un tas de question à lui poser et tellement de merci à lui offrir. Si je m’écoutais je déferlerais ma joie en parole. Mais briser se moment de silence ne me convenait pas. Ce précieux moment de retrouvaille. Il sentait la meute. Cette douce odeur que je parviens à peine à distinguer et qui me rappelle à quel point j’ai de la chance d’être à ses côtés. La chaleur de son corps aurait pu être insupportable mélangé à celle du lieu pourtant elle est réconfortante.

« Si tu savais comme je suis heureux de te revoir ! Vous avez vaincu le monstre, tu m’as sauvé la vie. Je t’en suis tellement reconnaissant. »

Un hoquet secoue ma cage thoracique et entre-coupe mes mots de larmes de joie. Je n’avais jamais été aussi heureux de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Haku
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1323
» Age : 17
» PUF : Haku
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Esterno
Mâle
11 ans [né le 14/09/2015]
Brethen / Chef / Glow' violet
En couple avec Richard
S'enquit en #D72B01


Némésis
Femelle
11 ans et demi [née le 06/08/2015]
Raeder / Glow' orange
Célibataire / Hétérosexuelle
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
5 ans et demi [né le 08/08/2016]
Raeder / Glow' Bleu
Marié à Thyara <3
Gueule en #C8CAFE


Noroi
Femelle
2 ans et demi [né le 31/01/2017]
Solitaire / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #66ccff


Kisame
Mâle
2 ans et demi [né le 28/01/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' rouge
Avec Varkyrith
Ment en #3F8593


Mylo Xyloto
Mâle
1 an et demi [né le 02/04/2017]
Raeder / Louveteau / Futur Glow' Rose ?
Célibataire / Bisexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
1 an [né le 02/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #cccccc


Callisto
Femelle
6 mois [né le 25/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Violet
Célibataire / Bisexuelle
S'exprime en #5300A5


» Feuille de perso'
» Points: 269
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ESTERNO390
Perso 2NEMESIS660
Perso 3SHELBY360
Perso 4HYOZAN240
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Le retour du soleil [Esterno]   Sam 21 Jan 2017, 00:51

C'était tellement parfait ! Je ne remercierai jamais assez les Dieux pour m'avoir permis de retrouver Richard ! Je ne les remercierai jamais assez de m'avoir donné la force de traverser ces épreuves ! Malgré tout, cela valait le coup et j'aurais fini par retrouver mon ami...
Mon ami...
Mon cœur palpitait si fort que je le croyais au bord de l'explosion. Et lorsque Richard prononça mon nom, un frisson parcouru tout mon corps en un instant.

« Esterno ! »


Cela faisait une éternité que je n'avais pas entendu le son de sa voix. Mes journées étaient rythmées par le son de ses grognements de plantaloup lorsque celui-ci était encore enfermé dans la cavité du Squat. Jamais, non jamais je ne voulais revivre ces journées horribles à attendre dans le noir que les Dieux me viennent en aide... Plus jamais je ne voulais revivre un aussi traumatisant cauchemar tel Everbloom revenir sur les terres de Punk Wolf.
Plus jamais...

« Dieu merci tu es là ! »


Le loup brun et crème pressa son cou contre le mien, créant un contact chaleureux qui me fit verser d'avantage de larmes de joie. J'étais si heureux de l'avoir près de moi, si rassuré de le savoir en vie. Même si j'avais remarqué sa peau mise à nue par endroit et ses yeux énormément blanchis ce qui lui conférais probablement un cécité partielle, l'important était qu'il vivait et qu'il était de nouveau normal. Qu'il étais près de moi à nouveau en tant que Richard et non en tant que monstre plantaloup dénudé de sentiments...

« Si tu savais comme je suis heureux de te revoir ! Vous avez vaincu le monstre, tu m’as sauvé la vie. Je t’en suis tellement reconnaissant. »


Le sol se voyait éclaboussé par nos larmes de joie. L'atmosphère se voyait s'enrichir toujours plus d'une vague d’allégresse intense. Les horreurs d'Everbloom, la séparation, la dépression, le combat horrible contre le bulbe, tout ça pour m'amener à cette scène si heureuse et si parfaite. Tout est bien qui finit bien comme on dit ! Et pour le coup c'était le meilleur happy end que j'aurais pu espérer...
Me passant une patte sur les yeux pour sécher mes larmes même si celles-ci ne voulaient pas cesser de couler, j'ai tenter d'articuler derrière ma voix brisée par la joie.

"Moi aussi je suis tellement heureux de te revoir ! J'ai prié, prié tellement de fois pour te voir revenir à la normale, pour te voir revenir parmi nous ! C-C'est beaucoup trop beau, j'ai tellement peur de me réveiller ! Hahaha !"


Après un court fou rire, j'ai repris :

"Jamais plus je ne veux subir de moments aussi horribles ! Je veux que tu reste parmi nous pour toujours... Je veux que tu reste avec moi maintenant..."


Je me sentais tellement attaché à Richard, j'avais créé un lien tellement puissant entre lui et moi jusqu'à aujourd'hui. Maintenant que je le retrouve enfin, maintenant que je ressens cette joie intense de le revoir sain et sauf après tant de temps de séparation, j'en étais persuadé : j'étais amoureux de Richard. J'étais fou amoureux de lui, je voulais rester avec lui à chaque instant de ma vie, je voulais passer tout mon temps avec lui, je voulais parler avec lui, je voulais chasser, dormir, manger, tout faire avec Richard. Je me sentais tellement proche de lui... Tellement...
Mais je ne pouvais pas me permettre d'aller si vite, non.

"Je..."


Avant même de pouvoir dire un mot de plus, j'ai réagi que nous étions en plein milieu du désert et qu'il n'avait probablement pas pu boire depuis un long moment. J'ai alors attrapé ma gourde avant de lui tendre.

"Avant toute chose bois ! Tu dois mourir de soif !"
Revenir en haut Aller en bas
Eperviere
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 114
» Age : 19
» Date d'inscription : 11/06/2016
» Personnages :
    bulletpurple Richard
    9 ans (11)
    Brethen
    Éclaireur
    #6600ff
    Fiche


    bulletpurple Joëlle
    1 jour (25)
    Brethen
    Éclaireur
    #8A2BE2
    Fiche




» Feuille de perso'
» Points: 240
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1RICHARD460
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Le retour du soleil [Esterno]   Lun 20 Fév 2017, 23:52

C’était un endroit bien étrange pour se retrouver et se cajoler. Pourtant il est le notre. Ce lieu et cet instant nous appartient à nous seul. Après tout ce que nous avons enduré nous voila enfin réuni. Le rire, bien que nerveux de Esterno me rend le sourire. Sa voix brisée déborde d’émotion autant que la mienne. Je n’ai pas de mot pour lui répondre. Dans ce mélange et ce torrent d‘émotion j’en oubli tout ce qui nous entoure. Je crois commencer à comprendre la vérité. Cette vérité qui m’échappait depuis que je côtoie le loup sombre. Mais alors, pourquoi. Mon cœur se serre. Que dois-je penser ? Et qui dois-je rejoindre ? Je dois faire de l’ordre dans mes sentiments.

« Je te promets de rester. Plus aucune maladie ne va nous séparer. »

Mes mots sortent naturellement de ma gueule. Cela embrouille encore plus mon esprit. Je ne suis pas prêt pour choisir entre eux deux. j’ai encore plus envie de pleurer. Qu’est ce que je suis en train de penser ? qu’elle est cette sensation qui me paralyse ? Je me perd dans le regard brûlant de Esterno. Le hoquet et les larmes cessent difficilement de se stopper.

« Me … Merci. »

L’eau. L’eau me fait du bien. Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas bu. Une fois abreuvé je lui rend la gourde mi pleine.

« Ne traînons pas ici. Nous avons trop de temps à rattraper. » Dis-je en souriant tendrement.

Nous allons pouvoir rentrer à la maison. Ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Haku
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1323
» Age : 17
» PUF : Haku
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Esterno
Mâle
11 ans [né le 14/09/2015]
Brethen / Chef / Glow' violet
En couple avec Richard
S'enquit en #D72B01


Némésis
Femelle
11 ans et demi [née le 06/08/2015]
Raeder / Glow' orange
Célibataire / Hétérosexuelle
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
5 ans et demi [né le 08/08/2016]
Raeder / Glow' Bleu
Marié à Thyara <3
Gueule en #C8CAFE


Noroi
Femelle
2 ans et demi [né le 31/01/2017]
Solitaire / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #66ccff


Kisame
Mâle
2 ans et demi [né le 28/01/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' rouge
Avec Varkyrith
Ment en #3F8593


Mylo Xyloto
Mâle
1 an et demi [né le 02/04/2017]
Raeder / Louveteau / Futur Glow' Rose ?
Célibataire / Bisexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
1 an [né le 02/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #cccccc


Callisto
Femelle
6 mois [né le 25/05/2017]
Brethen / Louveteau / Futur Glow' Violet
Célibataire / Bisexuelle
S'exprime en #5300A5


» Feuille de perso'
» Points: 269
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ESTERNO390
Perso 2NEMESIS660
Perso 3SHELBY360
Perso 4HYOZAN240
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Le retour du soleil [Esterno]   Mar 21 Fév 2017, 21:47

Ainsi tout se terminait bien au fond. Je voyais maintenant la vrai récompense de tout cet acharnement alors que les Brethens se faisaient balayé violemment par des bourrasque de vent. Le fait d'avoir lutté, d'avoir forcé pour le garder, de m'être battu au côté des Séides pour détruire Everbloom, pour toute cette souffrance durant cette catastrophe, les Dieux me récompensaient en me rendant l'être le plus cher à mes yeux. Rien ne pouvait rendre mon monde plus parfait à l'heure qu'il est, rien ne pouvait faire de cet instant un instant plus magique et plus beau. Sous le soleil brûlant du désert, le pelage de Richard sous ma truffe humide. Cet instant était un des plus importants de ma vie, un moment que je n'oublierais pas de sitôt. Le moment où la loup que je voulais près de moi depuis si longtemps était revenu.

Il me promettait que plus rien ne pourra nous séparer, que jamais aucune maladie ne brisera ces liens. Je l'espérais, j'y croyais, je ferais tout pour que cela reste ainsi. Je le suivrais partout désormais, même dans la mort. Si Richard doit partir, je le suivrais, je l'accompagnerai, je serais à jamais à ses côté. Sa présence était réconfortante, chaleureuse, me rendait heureux. Un sourire toujours plus grand venait décoré mes babines tandis que des larmes perlaient de nouveau au coin de mes yeux.

Richard bu l'eau avant de me remercier entre deux hoquets et a tout de suite suggéré de rentrer. Bonne idée, nous avons tant de choses à rattraper, j'ai tant de choses à lui raconter. Je veux parler avec lui jour et nuit, je veux passer ma vie avec lui.
Je veux rester éternellement à ses côtés.

"Tu as raison, rentrons vite ! Les autres vont êtes heureux de te voir revenir sain et sauf..."


Mais personne ne sera jamais aussi heureux que moi...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour du soleil [Esterno]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour suspicieux ... [P.v. Loki]
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Retour aux bercailles [Qui veut]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: