Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Promesse | Romance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 834
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Alistair
& poké par Aora
8 ans ~ (26/03)
Séide - Savant
Glow' Rose

Hikotsu
& célibataire
7 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
5.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
3.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& va vous tomber dessus
1.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Ohw t'es ravissant ♥
1.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
0.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
0 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau

Brienna
& Mui ?
0 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 933
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Promesse | Romance   Sam 28 Jan 2017, 21:40


Il était avec elle.

Il avait du attendre l'accord de son fils, le jeune Roy pour qu'elle ait le droit de faire une telle promenade, pour être sur qu'ils étaient tous les deux en assez bon état pour pouvoir aller dans les bois. Il avait bien été conseillé, et heureusement pour eux il faisait sec et pas trop froid dans le recoin qu'il avait trouvé.

Il aida sa jolie louve grise à trouver le chemin entre les arbres silencieux. Elle avait vraiment perdu la vue, et il n'avait pas du tout envie qu'elle ne se fasse mal. Elle avait retrouvé sa forme d'antan. Sa douceur. Jolie ombre grise pâle à longs chveux blancs bouclés couronnés d'un serre-tête-glowstick qui donnait à sa tignasse des reflets bleus tout à fait charmants. Mais il ne pouvait pas dire qu'elle avait retrouvé sa beauté.

Car elle ne l'avait jamais perdue.

Elle était belle, là, comme elle l'avait été le jour de leur première rencontre dans ces mêmes bois, la lumière douce de l'hiver, filtrée par les branches des arbres, qui, dans son imagination, étaient toujours garnies de feuilles branches.
Tellement de choses c'étaient passés ... C'était ici qu'ils s'étaient rencontrées, dans le calme la douceur du printemps. Il avaient ça en commun. Le calme. La douceur. La gentillesse.
Il ne pouvait imaginer qu'il aurait pu être heureuse avec qui que ce soit d'autre, comme il l'était avec elle. Elle était devenue sa raison d'être, son sourire le matin, l'éclat dans ses prunelles. Toutes ses pensées de retour à sa terre natale semblaient bien lointaines. Il ne pourrait pas s'arracher à sa belle louve, sa belle femme. Femme ? Et pourtant, il ne l'avait jamais demandé en mariage ! Il se sentit tout d'un coup très bête. Bien que ça ne semblait pas être de coutume ici, ce que sa mère l'aurait houspillée de ne pas l'avoir fait après autant de temps. En effet, si il se marriait avec quelqu'un, un jour, c'était bien Romance. Il se rappela soudain.
Mais oui ! Il s'était dit qu'il le ferait à son retour de sa promenade ...
Sauf qu'elle n'en était jamais rentrée.
Enfin si, mais elle était à la mine.
Malade.
Semblant incurable.

Ce qu'il avait eu peur. Peur de la perdre, cette seule louve à qui il n'avait jamais attaché autant d'importance.
La seule qu'il n'ait jamais vraiment aimé. Il la sentait, cette bague, qu'il n'avait cessé de garder sur lui, caché sous son gros collier, dans un petit sac de bandages, pour ne par l'abîmer.
Il était venu le temps pour lui de s'en défaire.
De lui demander ce qu'il aurait dû demander il y avait des années de cela.

Il la regarda poser ses pattes doucement sur le sol.
Son ange.
Sa chérie.
Ca faisait presque 5 mois, depuis qu'elle lui était revenue.
Le plus dur avait été d'apprendre la mort de son père. D'Anthem.
Il ne savait trop qui le lui avait appris, mais lui aurait eu trop de mal à lui porter une aussi terrible nouvelle. Il ne pensait pas qu'elle s'en soit encore remise, et ça lui faisait si mal au coeur.

Il la guida, jusqu'à la clairière, où ils vinrent s'asseoir dans un coin, comme les vieux papy, les vieilles mamies. Il se faisaient vieux. Il n'y aurait jamais cru, il avait passé sa jeunesse à se sentir plus vieux, plus âgé, écrasé sous ses peines, désirant que tout s'arrête, qu'il n'ait plus mal. Et maintenant qu'il voyait ses derniers jours se profiler à l'horizon, il s'accrochait à cette vie qu'il avait fui. Il ne voulait pas mourir, il ne voulait pas laisser sa chérie seule.
Il avait besoin d'elle.
Il l'aimait.

Il posa sa tête sur la sienne, heureux. Son coeur battit un peu plus fort.
"Euuuh"

Sa voix fit un son très fort dans le presque-silence qui les entourait, en Aristote eut une petite grimace.
Il inspira.
Aller lance toi.

"Où je suis né, on a beaucoup de ... de traditions que vous n'avez pas ici. Il y en a une ... j'en ai surement parlé une ou deux fois ... Ça s'appelle le mariage. C'est ce que fait un couple quand il veut rester indéfiniment ensemble. C'est une promesse. Une promesse d'amour. Et les personnes mariés sont reconnaissables parce qu'elle portent toutes les deux une bague, le plus souvent identique. Je ..."

Sa voix se dissipa dans l'air frais matinal.

Il leva sa patte vers son collier, et en détacha doucement le petit bout de bandages, vérifiant bien que la bague était toujours dedans. Il ne fallait pas faire de mauvaises blagues, dieux, il serait si embarrassé si c'était le cas.
Il la garda sur sa patte, et la posa sur le sol, devant eux. Alors, de l'autre patte il recouvrit le tissu, révélant la bague.

Il avait demandé à Maisie de le lui la faire. De lui faire une bague qui lui faisait penser à sa maman, et elle l'avait crée, imaginée, peut être avec Roy. Probablement même. La grâce et discrétion était telle qu'il y avait l'empreinte de Roy partout dessus.
C'était une bague argentée, d'un argent pas trop éclatant plus luisant doucement, avec un cristal blanc central, pas trop grand, restant dans la continuité de la bague, et deux petits cristaux bleutés de chaque côté. C'était un joli objet, élégant mais discret.
Tout comme sa chérie.

"Je sais qu j'aurais du le faire avant. Mais ... Romance ? Est ce que ... Est ce que tu voudrais bien être ma femme ?"
demanda t'il tout doucement.

Il désirait réellement que ce soit ainsi. Il lui restait plus beaucoup de temps, non ? Et il voulait qu'il reste de lui cette promesse, cette preuve matérielle de son amour. Il aurait tellement du la couvrir de cadeaux, de câlins, de bisous.
Il avait peu de temps.
Il n'avait pas fait assez pour elle, il s'en voulait. Elle était la lumière de sa vie, et il ne pouvait supporter de la laisser là, comme une bougie, seule flamme dans la pénombre. Il voulait rester avec elle, toujours.
C'était sa promesse.
Il l'aimerait jusqu'au dernier jour, dernière seconde, dernier soupir.
Et il vivrait dans son coeur. Il ne la quitterai jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4679
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
13 ans (16/07)
Séides
Bleu

Morokei
7 ans (21/07)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
6 ans (23/06)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
7 ans (29/07)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
1 an (14/07)
Brethen - Louveteau



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Promesse | Romance   Dim 29 Jan 2017, 21:04

    Qu'elle était douce en effet, la lueur du soleil timide qui piquetait le sol de tâches diffuses, se glissant à travers les hautes ramures défeuillées. La journée tirait lentement vers sa fin, avec cette paresse des jours où le froid semble tout ralentir et adoucir à la fois. Du moins l'imaginait-elle ainsi. Elle avait tant vu déjà ces lueurs qui semblaient jeter sur le monde un voile blanc, décoloré. Elle, la fille du Grand Hiver, qui n'en verrait plus d'autre désormais.
    Si les nuit étaient venteuses et glacées, les jours étaient devenus plus tempérés ces derniers temps. La neige avait fondu sur une grande partie des territoires, à ce qu'on lui avait dit. Les proies n'étaient pas encore sorties, bien-sûr que non, mais celles qui subsistaient en hiver s'étaient laissées attraper plus facilement que coutume. Tout allait pour le mieux, autant que cela puisse aller. Et pourtant demeurait cette blessure terrible tout au fond d'elle, cet endroit où elle avait caché la douleur, la peine, la frustration aussi qui l'avaient dévorée lorsqu'elle avait enfin appris pourquoi de nombreux loups la n'osaient lui parler qu'avec une certaine tension de ce qui s'était passé avec les malades. Et ce vicieux mélange, enroulé dans une opaque brume de culpabilité, lui pesait comme une pierre. Et en même temps, elle avait tant de mal à réaliser que cela s'était vraiment produit. Il était si commun à l'anthracite de disparaître de temps à autres qu'elle n'avait compris que bien tard qu'il ne reviendrait pas. Elle l'avait compris sans l'accepter vraiment. Elle flottait, comme un fantôme, au milieu de deux réalités opposées. Et un très long sommeil les séparait.

    Mais ce n'était pas le moment d'y penser, songea-t-elle alors qu'elle avançait à pas prudents sur le sol moussu et que cette pensée venait de nouveau poindre sous la cascade de ses cheveux. Non, ce n'était pas le moment. Elle entendait devant elle les pas irrégulier d'Aristote, suivait son odeur si familière, si réconfortante, comme un papillon qui suivrait la lumière. Un papillon devenu aveugle, et qui continuait de suivre l'éclat du jour. Ils avaient enfin eu l'occasion de quitter le camp sans être surveillés, tous les deux seulement. Comme au bon vieux temps - et cette phrase les faisait paraître bien âgés rien qu'à sa sonorité. Oh, ils avaient eu le droit à un peu d'intimité lorsqu'ils avaient réintégré leur grotte, mais tous les deux étaient mal portants, et devaient s'astreindre au repos. Petit à petit, les forces et les vieux réflexes étaient revenus. Elle avait cessé de tomber faiblement, les quintes de toux s'étaient espacées et son pelage avait fini par entièrement repousser, recouvrant de nouveau ses formes d'un manteau d'argent. Ils avaient passé les nuits si froides de l'hiver blottis l'un contre l'autre. Mais il n'y avait rien de plus gratifiant et de plus vivifiant que d'enfin pouvoir aller cheminer ensemble, sur les chemins qui étaient autant ceux de leurs terres que ceux de leur passé.

    D'un accord presque tacite, ils avaient marché vers la Clairière Sauvage. La senteur de la forêt, de la terre encore gelée et des feuilles qui crissaient sous leurs pattes, était le meilleur des remèdes. Ou presque. Celui qui l'avait le plus aidées n'était pas cette beauté qu'elle devinait dans ce chemin qu'elle pouvait parcourir de nouveau. Ce n'était pas ces odeurs qui lui rappelaient le long hiver de sa jeunesse. Ce n'était pas ces bruits, cette vie qu'elle percevait tout autour malgré le prétendu sommeil de la nature alentours. Oh, non. C'était celui qui cheminait à ses côtés.

    Ils s'assirent tous les deux côtes à côtes, et un sourire se dessine sur ses babines claires alors qu'elle sentait la tête d'Aristote venir se poser contre la sienne. Elle ne désirait rien de plus que cette étreinte, en cet endroit qui signifiait tant pour eux. Ces bois avaient été témoins de leur toute première rencontre, à cet âge où tous les deux portaient un lourd fardeau déjà de doutes et d'incertitudes. Un peu de timidité aussi. Et beaucoup d'espoirs dans cette jeunesse un peu perdue. Puis les grands arbres avaient été les gardiens silencieux du jour où ils s'étaient donnés l'un à l'autre, alors que la flamme devenait tendresse et la tendresse devenait flamme. Et maintenant ils se retrouvaient ici à nouveau, bien plus âgés, peut-être pas beaucoup plus sages. Mais toujours avec cette tendresse qui les liait, et que leur simple étreinte silencieuse suffisait à faire ressentir.

    Aristote finit par se redresser doucement et prendre la parole. Elle tourna la tête vers lui, dans un réflexe qui ne la quitterait sans doute jamais. Oui, il lui avait déjà parlé de cette coutume. Quelque-chose qui l'avait un peu dépassée alors, puisqu'il n'y avait pas de telle tradition dans cette contrée. Les couples se formaient de manière presque naturelle, un jour les loups apparaissaient ensembles et chacun le savait. Au début, cela lui était apparu comme une sorte de contrainte, comme si l'ont forçait les amants à se déclarer. Puis, le temps passant, elle avait compris que si deux loups décidaient de... s'épouser une fois qu'ils s'étaient déclarés, après tout pourquoi pas. C'était une jolie tradition que de symboliser leur union à jamais. La vie était suffisamment emplie d'incertains pour que l'on puisse trouver réconfortant de pouvoir se rattacher à la certitude d'être aimé pour toujours. Et elle aimait cette idée.

    Elle devina les gestes d'Aristote sans comprendre exactement ce qu'il en était. Mais elle se raccrochait à ses mots, écoutait ses paroles avec une tendre attention. Un sourire presque ému étira son museau alors qu'il lui faisait sa demande, officiellement si l'on pouvait dire. Elle ne savait pas exactement pourquoi elle ressentait une telle émotion venir chasser pour quelques instants ses noires pensées. L'idée que le mâle blanc veuille ainsi lui promettre son coeur à jamais était sans doute une excellente raison à cela. Elle baissa légèrement le museau, presque timidement, comme une adolescente à qui il aurait fait sa déclaration timide. Ils étaient un peu comme cela à cet instant. Redevenus adolescents, retrouvant les premiers émois de leur jeunesse. Et même aveugles volaient encore les papillons de l'amour.

    "Oui, je le veux, Aristote." Répondit-elle de sa voix douce.

    Elle s'approcha d'un pas prudent pour ne pas déranger ce qu'elle avait cru l'entendre poser à terre, et vint blottir sa tête dans la fourrure épaisse du cou de son compagnon. Elle inspira profondément sn parfum, cette odeur enivrante qui était capable de lui réchauffer le coeur n'importe quand, quel que soit l'instant.
    Elle se sentait si bien ici.
    Elle se sentait à sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 834
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Alistair
& poké par Aora
8 ans ~ (26/03)
Séide - Savant
Glow' Rose

Hikotsu
& célibataire
7 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
5.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
3.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& va vous tomber dessus
1.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Ohw t'es ravissant ♥
1.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
0.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
0 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau

Brienna
& Mui ?
0 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 933
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Promesse | Romance   Mar 31 Jan 2017, 21:23

Dans le silence de cette fin de jour d'hiver, rien ne lui parut plus clair et doux que sa voix. Que son sourire.
Il l'enlaça de nouveau, leur pelages se mélangeant, tous deux timides et jeunes de nouveau devant cette décision si tardive. Décision qu'il aurait du prendre avant.

Mais son coeur maintenant, ne battait plus que pour elle, et il se sentait soudain plus certain, il avait moins peur. Il passa doucement sa patte sous la sienne, ne voulant pas la surprendre, la perturber. Il utilisa sous autre patte, assise sur ses pattes arrières, et lui glissa la bague autour d'un de ses 'doigts' de patte avant. Il sourit, sans pour autant rougir. Il était si fier et heureux.

Il glissa sa propre bague autour d'un de ses 'doigts'. La sienne était beaucoup plus simple, juste un anneau d'argent, puisque elle, lui avait tant de cadeaux dans la vie, il avait son anneau tout simple, qu'il avait fait lui même.

"C'est Maisie et Roy qui ont fait ta bague. "
dit-il gentiment, souriant, s'asseyant à côté d'elle, heureux.
Il lui la décrit, le mieux qu'il pouvait pour qu'elle en ait l'image, pour qu'elle l'imagine bien. Elle était si belle avec. Encore plus belle qu'avant. Et il y avait quelque chose de cette douce promesse qui les liait, à présent, qui les liait comme jamais avant. Il s'était déjà donné à elle, mais ce n'était que maintenant qu'il lui donnait cette preuve de ce qu'elle était pour lui.

Il la regarda.
Il perdait ses mots, pour lui dire ce qu'elle était pour lui. A quelle point elle était importante. Elle était la lumière de sa vie, et il ne pouvait pas imaginer dans quel monde ténébreux il serait aujourd'hui si elle était pas là. Elle avait vraiment tout, tout changé ...
Elle lui avait donné son amour.
Elle lui avait donné des enfants, une famille.
Elle l'avait choisi, lui.
Dieux, qu'est ce qu'il avait de la chance. Qu'est ce qu'il était heureux.
Lui qui ne croyait pas au destin, ne pouvait nier qu'il avait l'impression qu'on l'avait fait pour être avec elle.

Il cacha son visage contre le sien, son odeur l'enivrant de nouveau. Il reconnut cet accent sucré que les chaleurs lui donnaient, et un fin sourire revint sur son visage. Il se rappelait bien d'une certaine saison de chaleurs, surtout d'un jour, qu'ils avaient passé ensemble, pas loin d'ici. Il glissa son museau contre celui de sa belle.
Il y avait tellement de souvenirs qui lui étaient si chers, qu'il gardait au plus profond de son coeur.
Qu'il n'oublierait jamais.

Il sentit les cheveux blancs de sa louve s'emmêler dans les siens.

"Je t'aime" souffla t'il.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4679
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
13 ans (16/07)
Séides
Bleu

Morokei
7 ans (21/07)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
6 ans (23/06)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
7 ans (29/07)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
1 an (14/07)
Brethen - Louveteau



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Promesse | Romance   Mer 01 Fév 2017, 19:56

    Elle laissa son compagnon passer avec délicatesse l'anneau autour de l'un de ses doigts. Puis il entreprit de lui décrire le bijou en précisant que leurs enfants l'avaient réalisé. L'image se dessina doucement à son esprit à mesure des mots qu'elle entendait. Elle imaginait quelque-chose de délicat, de beau et de brillant, comme l'était Maisie. Quelque-chose d'élégant, sans fioritures et qui se remarquait peu, comme l'était Roy. Elle eut la pensée, qui la fit sourire, qu'elle s'accordait sans doute plutôt bien avec l'anneau qu'elle portait déjà et les cristaux qui ornaient sa couronne. Oui, cette pensée presque enfantine lui réchauffa encore d'avantage le coeur, comme si elle se regardait avec cet air amusé des grandes personnes devant l'émerveillement d'un petit. Dieu que le temps passait.

    "Elle doit être magnifique." Murmura-t-elle. "Elle est magnifique."

    Aristote avait été ses yeux et sa description avait donné à ce présent un éclat d'autant plus beau qu'il n'était pas réel. Elle le voyait comme la manifestation de cet amour qui les liait tous, toute sa petite famille. Et un peu plus de celui qui les liait tous les deux, rien que tous les deux, la love grise et le grand loup blanc.

    Elle accueillit avec tendresse le contact d'Aristote, le frémissement de leurs pelages qui se frôlaient, leurs effluves qui se mêlaient. Oh, comme elle aurait aimé pouvoir à cet instant plongé de nouveau dans les méandres de son regard azur. Pouvoir se perdre dans un flot d'émotions qu'on ne pouvait pas dire, et que seuls les remous que l'on entrevoyait au creux des regards pouvaient laisser deviner. Car alors il n'y avait plus besoin de mots, plus besoin de paroles pour exprimer ce que le coeur voulait dire, ce qu'il voulait crier au monde. Ses yeux lui manquaient si cruellement en cet instant. Comme pour contrer le sort, elle se pencha vers lui, plongeant son museau dans la fourrure de son cou et à travers les mèches qui encadraient son visage. Si elle ne pouvait se noyer dans son regard, elle savourerait jusqu'à l'ivresse ce parfum si familier, ce toucher si précieux. Elle sentait les formes de son visage contre le sien, le battement délicat de ses cils, sa respiration qui venait caresser son pelage.

    "Je t'aime." Répondit-elle sur un semblable ton, sur les premières notes d'une mélodie qui sonnait comme un écho de temps lointains.

    A elle aussi, il lui revint le souvenir de ce jour qui avait marqué un tournant dans leur existence. De ces instants si délicieux qu'avaient veillés les hautes ramures. Elle se souvenait la lumière qui jouait sur leurs deux silhouettes et illuminait d'un éclat surnaturelle son pelage blanc, faisait éclater de couleur ses mèches bleues et son regard de saphir. Elle se souvenait de cette danse qu'ils avaient dansé, cette danse secrète et taboue, ce que l'on dira jamais et que l'on fera toujours.
    Cette danse dont les envies s'éveillaient à nouveau en elle, sans qu'elle ne s'y attende.

    Elle se colla un peu plus contre le poitrail de son compagnon, son étreinte toujours aussi tendre mais teintée de quelque-chose de plus. D'un désir d'un tout petit peu plus.

    M'inviterais-tu encore à danser ?
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 834
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Alistair
& poké par Aora
8 ans ~ (26/03)
Séide - Savant
Glow' Rose

Hikotsu
& célibataire
7 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
5.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
3.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& va vous tomber dessus
1.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Ohw t'es ravissant ♥
1.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
0.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
0 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau

Brienna
& Mui ?
0 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 933
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Promesse | Romance   Mer 01 Fév 2017, 22:32

Son sourire tendre caressait le coeur du loup blanc aux cheveux colorés de bleu comme nulle autre chose ne pouvait le faire. Il était soudainement heureux, se sentant tellement à sa place, avec elle.
Et cette proximité...

Cette proximité avec sa belle, qui raviva la flamme en lui, flamme qu'il avait connu il y avait si longtemps, et qui n'avait jamais péri, mais que se réveillait doucement. C'était si doux, si bon, de se sentir aimé, et d'aimer en retour. Il n'y avait plus rien autour de lui. Rien d'autre n'importait, puisqu'elle était là avec lui.
La chaleur de son corps contre le sien.
Son souffle chaud sur son pelage.

Il la regard doucement, et son coeur s'emporta.
Il s'inclina, et en bon bon cavalier, en prince amoureux, invita sa princesse à sa danse. Ce serait probablement leur dernière danse, la dernière de plusieurs. Mais ce n'était pas une danse de cette terre. C'était une danse entre les nébuleuses, dans les étoiles, tout autant que sur terre. Une danse de souffle chaud, d'odeur et de cheveux mêlés . Leurs coeurs battaient à l’unisson, et ce fut soudain comme si rien n'avait changé. C'était comme avant, et pourtant, la danse était différente. Elle n'était plus les timides pas du débutant, mais la tendre valse de l'amour.

La danse s'acheva, et les deux se collèrent l'un contre l'autre, leurs pelages si proches en couleur mêlés, l'une allongée contre l'autre. Allongés sur le sol, seuls, dans une bulle de bonheur, de douceur.
C'était un beau monde qui était tout le leur, que ce monde d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
 
Promesse | Romance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Plus d'espoir des retrouver des survivants de La Promesse Collège Evangélique
» Une promesse non tenue...
» Une promesse éternelle
» Je vais revenir, je voius en fait la promesse.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: