Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Sadness of the heart [Morokei]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Plume Blanche
». Débutant


Féminin » Nombre de messages : 275
» Age : 23
» Date d'inscription : 25/08/2015
» Personnages : Aora
Maternelle
Glow violet
4 ans et demie [le 3 Juillet 2017]
Séide
En amour

Sayuri
Louveteau
1 ans et demie le [28 Juin2017]
Séide
Célibataire

Saitan
Louveteau
6 mois [Le 26 Juin 2017]
Séide
Célibataire

» Feuille de perso'
» Points: 424
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Sadness of the heart [Morokei]   Lun 06 Fév 2017, 22:17

[Ne te fit qu'au passage avec Amé'. Je ne fais que raconter comment Morokei est revenue avec Aora. ^^]

Aora se réveilla en sursaut, mû par une sensation étrange. Elle avait rêver de sa mère qui la menaçait et qui se transformait en chagrin. Aora ne comprenait pas son rêve. D'ailleurs, lorsque la louve se réveilla, celle-ci pensa que c'était l'étrangeté du rêve qui l'avait réveiller. Celle-ci jeta un oeil à ses pattes, le regard dans le vide avant de frissonner. Non, ce n'était pas à cause de son rêve. Il y a... autre chose. Un appel? Une sensation... Un besoin? La Séide n'arrivait pas à déterminer ce que c'était, tout ce qu'elle savait c'est qu'il fallait qu'elle sorte.

La louve blanche aux yeux vairons se leva et s'éloigna aussi vite que ses blessures bandées lui permettait. D'ailleurs, depuis quand ils sont bandés? La louve n'arrivait pas à se souvenir et elle ne s'en préoccupa plus. Après tout, elle avait des choses plus importante a faire. Aora zizagua un peu dans le territoire, perturbée par son rêve. Son esprit embrumé ne remarqua pas que les plantes carnivore étaient mortes. Celle-ci ne vit rien de tout sa, sauf un couloir embrumée et un besoin criant de se diriger quelque part. La femelle laissa son instinct la guider vers les Criques du Soleil. Celle-ci se dirigea vers la plage ou elle s'était perdue lorsqu'elle était petite. Très vite, une odeur de sang lui parvint. La brume dans l'esprit de la louve se dissipa et son regard se figea sur une masse brune.

Croyant que c'était un ours, la demoiselle fit quelque pas en arrière avant de reconnaitre l'une des odeurs. L'odeur de sa mère la frappa. Ce n'était pas son odeur habituelle. Il y a comme une odeur... différente qui plane autour d'elle. La louve se figea pendant un instant, avant de réaliser qu'il y avait une seconde silhouette. Elle la connaissait moins bien, mais son odeur lui semblait familier.

-Maman! Morokei! Cria-t'elle après un instant d'incompréhension.

Que faisait Morokei ici? Ne devait-elle pas être avec les autres pour détruire la méchante plante maman? Pourquoi était-elle blesser? Qu'est-ce qui s'est passer? Des larmes apparurent dans ses yeux vairons. Aora renifla, s'approcha de sa mère et de sa soeur. La jeune donna un coup de museau sur la tête mouiller de sa mère. La louve brune n'eut pas de réaction. Aora se tourna vers sa soeur, étoufa du mieux qu'elle pouvait les sanglots. Lorsque la louve blanche eut donner un coup de tête à sa soeur, celle-ci recula, effrayée. Elles étaient morte toute les deux? Nooooonnn! Pas sa! La louve blanche et or cria jusqu'a ne plus être capable de sortir le moindre bruit.

La Séide s'approcha de nouveau de sa soeur et lui lécha doucement le dessus du museau. De l'air chaud se fit sentir près de sa face. Aora s'arrêta, surprise et approcha son museau près du nez de sa soeur. Elle respire! Morokei respire! La cadette regarda autour d'elle, cherchant de l'aide. Personne. Comment allait-elle sauver sa soeur? Le seul choix qui lui vint en tête fut de la ramener au camp. Il fallait d'abord trouver un moyen pour la mettre sur son dos. Celle-ci y parvint après plusieurs essaie infructueux et se rendit vite compte qu'elle ne pourra jamais la ramener au camps. Elle était trop faible et pas aussi forte que son frère. Si seulement il était la...

Aora avança de peine et de misère, utilisant toute son énergie, toute sa concentration pour mettre un pas devant l'autre, pour ne pas faillir. Cependant, la louve s'épuisa rapidement. Elle avait a peine fait une partie du chemin qu'elle s'écroula sur le sol, exténuée, son corps lui faisant souffrir le martyr. Elle sentit à peine la réouverture de ses plaies, elle savait juste que sa saignait et que c'était douloureux. Incapable de se relever, la Séide resta coucher sur le sol pendant un long moment avant qu'une masse sombre s'approche.

-Aora! Je te cher... Que se passe-t'il? Qu'est-ce qu'elle fait ici? Qu'est-ce qui vous est arriver?

Aora ouvrit les yeux, fixant ceux de son frère. Elle ouvrit la gueule, mais rien ne sortit. Améthyste se dépêcha de lui enlever sa soeur et de mettre sa jumelle sur son dos. Lorsqu' Améthyste demanda à sa cadette si elle pouvait marcher, celle-ci lui répondit que oui. La louve blanche et or le suivit avec difficulté jusqu'à sa grotte et se laissa tomber sur le sol dès qu'elle posa une patte à l'intérieur de la grotte.

Les deux loups avaient portés une petite attention sur les autres loups qui étaient revenus, concentrée sur l'état de Morokei. Améthyste déposa doucement sa jumelle sur le sol et regarda les blessures infligés par Everbloom. En voyant la peau fondu et ouverte, le savant grogna, frustrée qu'une plante ait fait tant de mal à des êtres qu'il apprécie. Une fois qu'il s'est calmer, celui-ci se dépêcha d'aller prendre quelque plantes afin de nettoyer les plaies. Il mélangea trois plantes qu'il savait très efficace et qu'il n'utilisait qu'en dernier recours. Une fois le mélange fait, il demanda à sa cadette de reculer un peu et l'appliqua sur l'épaule.

L'effet des trois plantes combinés offrait une bonne protection contre les infections, mais elle avait aussi le désavantage d'augmenter la douleur chez les patients. Il espéra juste que sa soeur ne se réveille pas pendant qu'il applique la mixture. Améthyste ne voulant surtout pas qu'elle bouge.


Aora avait rapidement quitter la tanière de son grand frère, partant à la recherche de loup qu'elle pourrait aider.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4679
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
13 ans (16/07)
Séides
Bleu

Morokei
7 ans (21/07)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
6 ans (23/06)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
7 ans (29/07)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
1 an (14/07)
Brethen - Louveteau



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Sadness of the heart [Morokei]   Lun 13 Mar 2017, 12:31

    Tout était flou dans son esprit. Elle avait l'impression de flotter hors du temps, dans une sorte d'infiini aux couleurs éblouissantes. Il y avait la mer qui rugissait dans le lointain. Tout cette lumière, c'était sans doute un chaud soleil d'été. Tout allait bien. Elle se sentait somnolente, légèrement béate.Elle avait l'impression qu'une brise fraîche la frôla de temps à autre. Des embruns, peut-être, pourtant ils n'avaient pas le goût du sel. Elle voulut entrouvrir les mâchoires, mais son corps semblait pris dans un étau de douceur qui l'empêchait de faire le moindre geste, de bouger le moindre membre.
    Comme c'était étrange d'ailleurs.
    Elle regarda l'immensité blanche, s'attendant presque à y voir surgir le loup de la Lune. Ce loup qui s'était transformé devant elle et qui l'avait emmenée voler dans les airs, en cette nuit où le songe avait été si délicieux. Mais rien n'apparaissait devant elle. Bien au contraire, il lui semblait son champ de vision se rétrécissait, que toute cette belle lumière s'assombrissait soudainement. Quelque-chose tirait son corps vers le bas, l'aplatissait dans un sol qui n'existait pas et...
    Morokei ouvrit les yeux.

    Elle ne bougea pas, sa conscience perdue dans la brume peinant à recoller les morceaux de souvenirs et de ressentis pour en faire quelque-chose de cohérent. Même l'autre dans son crâne s'était tue, ne laissant filtrer qu'une sorte de sentiment d'étourdissement et de perplexité. La louve chocolat cligna des yeux plusieurs fois, alors que son esprit reconstituait par bribes ce qui se déroulait devant elle. Elle se trouvait au sol, dans une grotte. Certainement au camp, elle reconnaissait la couleur de la roche. Elle était allongée en biais, le museau presque face à la sortie, ce qui lui laissait entrevoir le fatras qu'il semblait y avoir dehors. Des cris résonnaient, étouffés. Des silhouettes floues passaient, certaines en portant une seconde, d'autres courant à gauche et à droite. Une forme claire, blanche et or, passa devant elle pour sortir. Aora ? Oui, c'était bien elle. Sa vision qui se précisait le lui confirma, alors que sa soeur disparaissait dans la lumière.

    Elle entendit alors un autre mouvement, non loin, alors que son organisme identifiait une odeur familière. Elle tenta de relever la tête, mais son corps refusa de lui obéir avec un entêtement presque inquiétant. Elle se sentait épuisée, et terriblement faible. Les dernières images de ce qu'elle avait vécu avant son inconscience lui revenaient toutes en même temps dans une sorte de cacophonie picturale. Sa gorge se serra. Sa gorge était sèche. Ses babines avaient un goût de sel.

    "A... Améthyste ?" Murmura-t-elle, car elle e pouvait rien faire de plus.

    Sa voix était rauque. Des images s'imposaient devant ses paupières. Sa mère morte. L'océan qui rugissait. Ses pupilles s'étrécirent alors qu'elle rabattait les oreilles et qu'un frémissement agitait ses pattes.

    "Maman... Ou est... Maman..." Souffla-t-elle, et sa voix s'éteignit sur le dernier mot, comme si elle n'avait plus la force de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Plume Blanche
». Débutant


Féminin » Nombre de messages : 275
» Age : 23
» Date d'inscription : 25/08/2015
» Personnages : Aora
Maternelle
Glow violet
4 ans et demie [le 3 Juillet 2017]
Séide
En amour

Sayuri
Louveteau
1 ans et demie le [28 Juin2017]
Séide
Célibataire

Saitan
Louveteau
6 mois [Le 26 Juin 2017]
Séide
Célibataire

» Feuille de perso'
» Points: 424
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Sadness of the heart [Morokei]   Mer 29 Mar 2017, 20:30

Sa jumelle redevint consciente beaucoup plus rapidement qu'il pensait. Améthyste avait cru qu'avec son état, sa soeur reste inconsciente pendant quelques heures. Il avait appliqué la mixture et il l'avait entendu l’appeler. Doucement, l'anthracite s'approcha d'elle, frotta son museau contre sa joue. Il vit ses yeux inquiets et une vague de tristesse l'envahit.

-Je suis la Morokei. Je m'occupe de toi.

Le savant la regarda, surveillant le moindre signe inquiétant, mais tout ce qu'elle fit était de baisser ses oreilles. Il lui demanda où était leur mère. La question le prit par surprise. Il ne le savait pas, Plume Blanche était partit depuis plusieurs heures. Il n'avait pas eu de nouvelles d'elle et Aora n'avait pas parler non plus. Le savant lui lécha doucement la joue, voulant la rassurer, mais une odeur salé l'arrêta. Celui-ci regarda de nouveau sa soeur, inquiet. Une vague impression enflamma son corps. Où était-elle? Plume aurait dû être à la maison.

-Je... ne sais pas Morokei, lui murmura t'il, une larme tombant de son oeil gauche.

L'anthracite savait qu'il devait ne montrer aucune émotion en présence d'un patient, mais c'était sa soeur, sa jumelle, sa moitié. L'état dans lequel se trouvait Morokei le chamboulait. Amé' se sentait mal pour elle et ce qu'elle ressentait semblait vouloir l'atteindre aussi.

-Je reviens, un instant,
dit-il doucement.

Sans un mot de plus, le savant s'éloigna, prit quelque plantes, en fit une mixture liquide et revint vers elle.

-Je t'ai préparer une potion revigorante. Ca va te donner assez de force pour que ton corps guérisse.

L'anthracite lui offrit la mixture, attendant qu'elle ouvre la gueule pour lui donner. Ce n'était pas grand chose, mais au moins elle aurait les idées un peu plus clair et il pourrait lui poser quelques question. Certes, Améthyste savait que ses blessures provenait d'Everbloom, mais il voulait savoir si il y avait autre chose, si elle avait vu...

-Maman... marmonna t'il, comme si une part de lui commençait à comprendre que quelque chose lui était arrivé.

Un frisson lui parcourut l'échine. Celui-ci ne voulait pas y croire. Il ne voulait pas croire que quelque chose puisse arriver à sa mère. Déjà qu'ils avaient perduent leurs père. Ils seraient seuls. À la pensée de son défunt père, une autre larme coula, tomba sur la fourrure caramel de sa soeur. Il attendit que sa soeur prenne ou non la mixture avant de lui demander:

-Il... il est arrivé quelque chose à maman?

Une sensation de panique l'envahit, il gémit faiblement, prit quelque inspiration pour se calmer. Peine perdue, l'hypothèse qu'il était arriver quelque chose à sa mère s'ancrait en lui. L'anthracite espérait que ce n'était qu'une pensée iréel, que ce n'était pas la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sadness of the heart [Morokei]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ? Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» I AM A BLOOD HEART || Présentation de Noah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: