Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Oublier | Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Oublier | Libre   Ven 24 Fév 2017, 16:02


    Elle ne savait pas combien de temps s'était écoulé.

    Elle était restée là, des heures durant, étendue face à la tombe, à contempler derrière ses paupières closes le déroulement de sa vie. Comment pouvait-elle l'envisager, à présent que la seule personne à vraiment la connaître et à l'avoir vraiment aimée malgré cela était partie ? Comment concevoir un monde sans elle ? C'était impossible. Elle avait fini par céder à l'épuisement, et s'était réveillée bien plus tard, sans pour autant ressentir le besoin ou l'envie de se lever et de partir. Elle voulait rester ici, près d'elle, encore un peu, juste un peu, encore, et encore. Au final, des jours s'étaient écoulés sans qu'elle ne s'en aperçoive. Le pelage hirsute, les yeux soulignés par de profondes cernes creuses, elle finit par se relever de manière à s'asseoir péniblement et avec raideur. Son regard était toujours rivé sur la butte de terre. Elle déglutit péniblement, et se sentit défaillir. Comment était-elle supposée rentrer ? Pourquoi ne pouvait-elle pas la rejoindre, là, tout de suite ?

    Un léger sursaut anima ses paupières.
    Ce n'était pas la première fois qu'elle y pensait. Après tout, qu'est-ce qui la retenait vraiment ?
    Trois visages se dessinèrent furtivement dans son esprit. Ceux d'Ether, et des deux fils qu'elle avait eus avec lui. Son coeur se serra alors à tel point qu'elle se recroquevilla et lutta pour chercher de l'air. Elle ne pouvait pas les abandonner. Elle n'en était pas capable, et cela remplirait assurément Valka de honte. Elle devait rentrer. Les oreilles rabattues, elle se remit d'aplomb sur ses quatre pattes en grognant. Elle effleura la tombe du bout du nez et poussa un profond soupir.

    Je reviendrais bientôt, Maman. Je te le promets.

    Elle recula d'un pas, et eut tout le mal du monde à faire volte-face et se diriger vers la Cordillère. Tout son instinct lui hurlait de rester encore ici, mais elle ne pouvait plus se le permettre. Si disparaitre de temps à autre était dans sa nature, s'éloigner de la meute plus longtemps aurait été suspect, inutile et dangereux. La perspective de revoir son aimé et ses fils était la seule et unique motivation qui lui permettait de trouver la force d'avancer. Avant de quitter la Forêt Pluviale, elle se désaltéra dans un ruisseau et mangea quelques baies juteuses, de manière à absorber un peu d'énergie pour faire le voyage de retour. Dans la Lande des Brumes, elle traversa plusieurs points d'eau pour laver sa fourrure et dynamiser son esprit. Elle n'eut pas la force de chasser, et de toute façon, elle n'avait pas faim. Elle chemina ainsi, seule, dans le plus profond des silences, jusqu'à ce que cette constatation la frappe.

    Les âmes. Elle ne les entendait plus.
    Sans cesser d'avancer, car elle doutait de pouvoir repartir si elle s'arrêtait, elle baissa les yeux sur son Glowstick. Il fonctionnait toujours, mais sa lueur était si faible qu'elle dut y regarder à deux fois pour être sûre qu'il n'était pas éteint. En se concentrant, elle pouvait percevoir un très faible murmure, mais il était totalement incomparable au vacarme dont elle avait été victime jusqu'à présent, et pendant si longtemps. Son cœur se mit à battre plus fort. Avait-elle enfin satisfait tous les Errants ? Avait-elle réussi à faire prévaloir la Justice, comme cela lui avait été imposé à l'obtention de son pouvoir ?

    Était-elle libre ?

    Sa lèvre inférieure se mit à trembler et son regard se troubla de larmes. Oh, que le prix pour cette liberté était dur à payer ... Mais quel soulagement aussi, de pouvoir être à nouveau maître de son esprit et de ses pensées. Quelle allégresse d'entendre le souffle du vent et le chant des oiseaux sans bruit de fond pour les altérer. Pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait maître d'elle-même. Mais le seul sentiment qu'elle était capable de ressentir était un désespoir si profond et immuable que le triomphe d'être à nouveau elle se perdait dans le néant abyssal de son cœur. Elle aurait vécu dix existences maudites pour que Valka puisse revenir, et mourir dignement, sans douleur, pour mieux renaître dans le paradis qui lui était si justement promis.

    Elle traversait maintenant les bois qui bordaient les montagnes. L'odeur de multiples proies lui chatouillaient les narines. Les voix de loups de son clan passaient à portée de ses oreilles - elle redécouvrait la sensibilité de celles-ci, et la portée de son audition, tout en se demandant si elle imaginait ces sons ou bien s'ils étaient réels. La gorge serrée, elle se demanda comment elle allait pouvoir apprendre la mort de sa mère. Elle ne pouvait pas en expliquer les circonstances. Valka serait partie en promenade avec elle, se serait sentie fatiguée aux abords du crépuscules. Elles se seraient abritées pour la nuit et, au lever du jour, Tatsu aurait constaté que Valka ne respirait plus. Elle serait partie dans un souffle, de la manière la plus noble et la plus paisible qu'il soit. La Conseillère Séide n'y voyait plus tant ses yeux étaient noyés de larmes. Elle leva la tête vers les pics rocheux et, n'y tenant plus, s'effondra sur place et céda à nouveau aux sanglots. Ses épaules se secouaient fortement, ses flancs se soulevaient et retombaient à toute vitesse, et la cacophonie de ses pleurs emplit bientôt le silence paisible qui englobait les alentours.

    Elle avait espéré que les bois l'aident à oublier ...
    Mais il semblait bien que Tatsu était coincée avec sa mémoire et ses secrets. Comme une nouvelle malédiction, qui prenait le relais de l'ancienne, sans qu'elle ne sache vraiment si elle était partie pour de bon.

Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7065
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Etelkrus ; Guerrière
8 ans ( 2.10.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Etelkrus ; Garde
6 ans ( 14.10.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen ❄ ☤ Heever
Lazulis ; Herboriste
4 ans ½ ( 25.10.17 )
Célibataire mais ne repousse pas Volstein.
#07cfb6 & #gainsboro


bulletyellow ☥ ✐ Grimm
Etelkrus ; Bêta
Archiviste & Chirurgien
3 ans ½ ( 15.10.17 )
Avec Vinara ♥
#snow & #c9aa9c


bulletblack ☥ ☸ Geb
Etelkrus ; Apprenti Guerrier
1 an ½ ( 25.10.17 )
Avec Korra ♥
#chartreuse & #dfc4b4


bulletblack Nòtt
Etelkrus ; Louveteau
Nouvelle-née ( 30.10.17 )
Célibataire
#chartreuse & #dfc4b4


bulletorange Nachos
Etelkrus ; Guerrier
3 ans ( 15.10.17 )
Célibataire
#e63811 & #382929

___

Pnj ; Darius, Guerrier Etelkrus.

___

» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Oublier | Libre   Lun 27 Fév 2017, 00:10

Aujourd'hui était un jour un peu spécial, c'était le jour de sortie ! Le Savant Roy avait autorisé une très courte et rapide promenade, pour que Leemoncello commence à réutiliser ses muscles. Cela faisait plusieurs semaines maintenant et les os étaient normalement presque complètement ressoudés. L'Alpha marchait toujours sur trois pattes en claudiquant lentement, et ses inspirations restaient douloureuses, mais la souffrance était rendue à quelque chose de supportable, d'accpetable, de presque habituel. Nout n'était pas là pour l'accompagner donc la ballade était bien plus difficile sans une béquille pour s'appuyer. Certes il usait des maigres forces de sa fille pour le soutenir un tout petit peu, mais il se forçait surtout à tenir le mieux possible sans aide. Il ne serait pas de bon ton de faire accidentellement mal à Heever parce qu'elle aurait voulu l'aider. La fièvre lui avait donné un peu de repis cette nuit et son repos avait été un peu plus réparateur. Malgré cela, le meneur se sentait décliner, plus faible, il ne mangeait presque plus rien d'autre que les remèdes du Savant blanc et quelques rares morceaux de viande. Heever semblait très heureuse de pouvoir sortir avec lui pour une fois. Il savait bien que du haut de ses six mois elle ne supportait pas très bien l'enfermement et les leçons théoriques barbantes qu'il tentait de lui inculquer. Bon, de manière générale elle retenait assez bien et vite, mais le gris aux yeux sans pupilles sentait bien que sa fille s'interessait plus à ce que Roy lui donnait qu'aux interminables enseignements sur les générations passées qu'il voulait qu'elle sache par coeur.

Parfois cela le désespérait, parce qu'il avait promis à Tequeela que cet enfant dont il aurait la charge serait celui qui chercherait la vérité de leurs origines, il avait espérait qu'Heever se sente assez concernée pour reprendre les recherches des Precursors et même celles de Valka autrefois. Il voulait qu'Heever soit celle qui ouvrirait les yeux à tous, sur le monde tel qu'il était véritablement, tel qu'il devait être... En tout cas il avait promis à sa propre mère qu'il essayerait de le faire. Et les dieux en étaient témoins, c'était une tâche ardue lorsque la gamine ne pensait qu'à filer en douce pour jouer dehors avec les autres enfants. Leemoncello savait qu'il ne s'y prenait pas très bien avec elle, mais il ne connaissait que ça. C'était ainsi qu'il avait été élevé lui. Mais le caractère de la louvette claire n'était en rien comparable au sien. Il soupira bruyamment et la jeune séide s'arrêta pour l'observer sans un mot. Elle comprenait parfois certaine chose s'en qu'il n'ai besoin de parler. C'était déroutant ! Heever baissa le museau, consciente de la déception et de la frustration qu'elle provoquait chez son père. Elle ne s'en sentait pas spécialement mal, elle avait l'habitude maintenant. Leemoncello ne lui souriait que très rarement. De toute façon il était toujours grincheux et coléreux ou simplement grognon. Mais Heever comprenait. Elle savait qu'il souffrait tout les jours, autant de ses blessures, de cette fièvre qui ne le lâchait pas, que de son impuissance. Alors elle faisait bonne figure et essayait d'être une bonne fille, parce qu'elle avait entendu Roy discuter, elle sentait aussi qu'elle ne verrait jamais son père reprendre du poil de la bête.

Mais comme on ne lui disait rien, elle jouait le jeu, et gardait ses secrets pour elle aussi. Ainsi, personne ne savait le pacte de fraternité qu'elle avait fait avec Noroi, personne ne savait l'étrange rencontre qu'elle avait faite avec le fou violet, ou encore personne ne se doutait qu'elle passait ses nuit à l'extérieur du camp simplement parce qu'elle ne supportait plus la proximité continuelle de Leemoncello. Mais il était son père, et elle lui devait respect et obéissance. Même s'il était une loque et un loup de plus en plus invivable. Heever serra les crocs et redressa le buste pour ouvrir la marche. L'Alpha suivait lentement. Chaque pas était une épreuve qu'il se devait de réussir, s'il espérait un jour retrouver l'usage total de son corps. Ce qui était loin d'être gagné. Et il le savait autant que sa fille, sans pour autant se l'avouer. Il vit la jeune louvette se figer et écouter. Il s'arrêta et tendit l'oreille à son tour. Heever lui montra une direction avec la patte et il acquieçca. Il semblait au mâle qu'il reconnaissait la voix. Mais il n'en était pas sûr, cela faisait très longtemps. Il leva le museau vers le ciel, jaugeant le temps déjà passé... Roy serait mécontent qu'il soit dehors si tard... Mais pour une fois, Leemoncello voulait suivre Heever qui avait déjà disparut derirère les arbres. Il aboya et sa fille lui répondit pour qu'il la rejoigne à son rythme. La jeune femelle pâle suivit ses sens pour retrouver la sorce des sanglots. L'enfant n'était pas habitué à ce genre de sentiment et f^put prise au dépourvu lorsqu'elle découvrit enfin la louve si triste. Elle la reconnaissait, Paprika lui avait expliqué un jour qui elle était, mais elle n'avait encore jamais eu l'occasion de lui parler.

« Bonjour conseillère-tata Tatsu. Excusez-moi de te déranger... Est-ce que je peux t'être utile pour n'importe quoi ? »

Naïvement, elle esperait pouvoir apaiser le trouble de la louve bordeau, beige et blanche en la rassurant comme on pourrait rassurer un louveteau : avec une voix douce et un peu de chaleur lupine. Heever regarda en arrière mais Leemoncello était encore à plusieurs dizaines de mètres derrière. Il ne pourrait pas la conseiller pour aider Tatsu. Heever prit la partie de s'asseoir prêt de l'épaule de la disciple de la Dragonne et d'attendre avec elle. Elle ne savait pas quoi faire de plus. Apporter de l'eau ? A manger ? Poser une patte caressante sur son épaule ? Elle n'osait pas. Vivement que papa se ramène. Il saura sûrement quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Oublier | Libre   Lun 27 Fév 2017, 15:44



    Enfermée dans sa blessure, Tatsu ne l'entendit pas arriver.

    Ce n'est que lorsque la jeune louve prit la parole que la Savante redressa les oreilles et leva la tête pour voir qui se tenait devant elle. Elle se força à s'asseoir et à reprendre le contrôle d'elle-même face à un loup de sa meute, même si celui-ci était encore bien jeune. Son statut ne lui permettait pas de se laisser aller ainsi en présence de quelqu'un. La jeune louve s'assit à côté d'elle et leva des yeux remplis de compassion vers elle. La Conseillère essayait de se rappeler son nom, en vain. Il lui semblait bien n'avoir jamais rencontré cette petite. C'était étonnant ... Elle connaissait tous les louveteaux au moins de vue, puisqu'ils étaient les camarades de jeux de ses fils. D'où venait-elle ? Était-elle seulement Séide ? A en croire son odeur, oui. Plus étonnant encore, l'effluve familier de Leemoncello teintait son parfum. Voilà qui était particulièrement étrange. Peut-être s'embrouillait-elle toute seule, vu son état, cela n'aurait pas été si étonnant. Elle abandonna ses réflexions et secoua la tête avant de la relever pour éviter qu'un nouveau flot de larmes ne s'écoule de ses yeux. Elle se racla la gorge et se concentra pour parler d'une voix qui ne tremblerait pas.

    - Merci ... Merci beaucoup, mais tu ne peux rien pour moi.

    Elle se tut immédiatement, sentant sa voix faiblir.

    En se redressant, elle vit une silhouette au loin progresser lentement dans sa direction. Malgré son regard flouté par les larmes, elle reconnut Leemoncello. Le pauvre souffrait encore de ses blessures gagnées contre Everbloom, mais il s'améliorait de jour en jour. La rééducation était une épreuve réellement difficile, pour n'importe qui. Même un soldat aussi aguerri que lui allait faire preuve de patience et d'une force incalculable pour surmonter cet obstacle.
    Sa présence raviva la flamme de curiosité qui brûlait en Tatsu. Mais elle fut rapidement éteinte par le torrent de chagrin qui malmenait son cœur - ses questions sur la petite louve mystérieuse attendrait qu'elle se sente un peu plus entière. De toute façon, tout ce qui comptait à l'heure actuelle, c'était annoncer le décès de Valka. Et elle ne savait toujours pas comment elle parviendrait à mettre des mots sur les faits, tant le processus était douloureux. De plus, elle savait qu'elle ne serait pas la seule à être affectée par sa mort. Valka avait vécu longtemps, elle était entrée dans la vie de nombreuses personnes, même si elle ne s'était pas liée étroitement avec tout le monde. Elle craignait que nombre des siens ne vienne vers elle dans l'espoir de la réconforter et de lui apporter leurs condoléances, mais tout cela n'aurait fait qu'accentuer sa peine. Peut-être qu'en l'annonçant à l'Alpha, celui-ci pourrait passer la nouvelle aux autres. Cela lui aurait enlevé un grand poids.

    Tout ce à quoi elle aspirait, désormais, c'était entamer son deuil. Et essayer de le terminer.
    Puis elle se remettrait rapidement au travail, car même si tout semblait calme ces derniers temps, la meute avait toujours besoin de sa hiérarchie.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7065
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Etelkrus ; Guerrière
8 ans ( 2.10.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Etelkrus ; Garde
6 ans ( 14.10.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen ❄ ☤ Heever
Lazulis ; Herboriste
4 ans ½ ( 25.10.17 )
Célibataire mais ne repousse pas Volstein.
#07cfb6 & #gainsboro


bulletyellow ☥ ✐ Grimm
Etelkrus ; Bêta
Archiviste & Chirurgien
3 ans ½ ( 15.10.17 )
Avec Vinara ♥
#snow & #c9aa9c


bulletblack ☥ ☸ Geb
Etelkrus ; Apprenti Guerrier
1 an ½ ( 25.10.17 )
Avec Korra ♥
#chartreuse & #dfc4b4


bulletblack Nòtt
Etelkrus ; Louveteau
Nouvelle-née ( 30.10.17 )
Célibataire
#chartreuse & #dfc4b4


bulletorange Nachos
Etelkrus ; Guerrier
3 ans ( 15.10.17 )
Célibataire
#e63811 & #382929

___

Pnj ; Darius, Guerrier Etelkrus.

___

» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Oublier | Libre   Ven 14 Avr 2017, 22:28



La femelle tricolore se reprit à peu prêt, s'asseyant pour sûrement, paraître moins dévastée. Heever dû alors leva la truffe pour continuer à regarder le visage de sa tante. Elle se sentit soudain très petite face à cette adulte. On devinait les muscles saillants sous le poil. Cette louve était assurément une bonne guerrière, ou en tout cas, très bien entraînée. Evidemment que l'enfant ne pouvait rien pour elle, bien trop faible et bien trop naïve pour être utile. Père le lui rappelait souvent à travers des regards lourds de sens. Ce rejet bien déguisé porta un énième coup à la confiance en soi d'Heever qui recula d'un petit pas en voyant son père approcher de la lenteur d'un escargot qui ferait la course. Il faisait peine à voir. Mais comme tout les jours, la petite louvette gris pâle s'effaça lorsque Leemoncello prit la parole pour saluer sa soeur avec un sourire qu'elle ne lui avait jamais connu. Comme si voir sa Conseillère le rendait heureux. Réellement heureux.. Jamais il n'avait eu un sourire aussi franc et simple pour elle, sa propre fille. Le décevait-elle tant que ça ? La fragile louvette baissa le museau et les oreilles. Elle devait faire mieux. Toujours mieux. Mais elle y arriverait. Elle finirait pas le rendre fier. Bientôt il lui sourirait comme ça aussi.

« Bonjour Tatsu ! Cela faisait un moment que je ne t'avais pas vu... »

L'Alpha fit quelques pas de plus jusqu'à être assez proche pour voir le mine défaite de sa demie-soeur, et la peine qui luisait dans son regard pâle. De tout les membres de sa famille, hormis sa génitrice, Tatsu était celle dont l'anthracite aux toiles d'araignées violines était le plus proche. Il l'a considérait avec autant de respect et de tendresse qu'Adèle, voire plus, parce qu'avec le temps, ils avaient été amenés a se côtoyer régulièrement. Enfin. Avant Everbloom en tout cas. C'est pourquoi, ressentir ces émotions terribles à travers sa soeur et amie lui porta un sérieux coup au moral. Les oreilles du Dominant grincheux pointèrent Tatsu et il perdit son sourire. Leemoncello fit un pas de plus, afin de pouvoir effleurer sa soeur du bout du museau, à défaut de pouvoir la serrer. Il se voulait rassurant, il se voulait protecteur. Ce qu'il n'était plus pour personne depuis longtemps. Mais il gardait cet espoir de le redevenir, il gardait cette volonté de rester un pilier pour chacun des Séides, et donc, d'autant plus pour sa famille proche. Famille d'où il excluait systématique Heever, et ce manière totalement inconsciente. Simplement il l'oubliait involontairement. Et lorsqu'il s'en rendait compte, il se sentait honteux et mesquin. Cette enfant ne méritait pas cela, et il n'était pas capable de lui offrir mieux. Il n'était pas en mesure d'assurer sa mission comme Tequeela l'avait voulue. Puis bon, il fallait dire qu'Heever ne faisait pas preuve de qualité exceptionnelle. Elle était petite, maigrichonne, parfois maladroite et toujours la tête ailleurs.

« Dis-moi Tatsu. Tout. Dis-moi tout. »

Le ton de Leemoncello était entre l'apaisant du grand frère et celui, autoritaire, de l'Alpha. Parce qu'il était là pour elle comme elle avait été là pour lui pendant si longtemps, mais plus encore, il voulait qu'elle n'essaye pas de retenir son chagrin. Il voulait qu'elle relâche la pression, et il estimait qu'elle risquait d'avoir de la réserve vis à vis de lui en tant que demi-frère, or, il savait qu'elle ne pouvait pas refuser cela à son Chef de meute. Il était rare qu'il use de son droit de Meneur ainsi, mais il lui semblait que la situation l'exigeait là. Tatsu devait se décharger. Le mâle en convalescence sentait qu'elle avait beaucoup trop de poids sur les épaules, et s'en sentait terriblement coupable.

Silencieuse mais à l'écoute, Heever attendait l'ordre inévitable de son père, qui l'enverrait voir ailleurs s'il y était. Ou celui de chercher de l'eau fraîche. Ou n'importe quoi qui l'éloignerait de lui, puisque le ton des leçons était fini, il ne la voudrait plus dans ses pattes. Mais la frêle femelle cendrée était patiente et attentive. Bientôt elle trouverait le moyen de lui montrer sa valeur. Elle en était persuadée.

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
 
Oublier | Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Obama en chute libre ...
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: