Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 The pretty lies the ugly truth [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olga
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 48
» Age : 19
» PUF : Nocray
» Date d'inscription : 10/02/2017
» Personnages :
° OLGA
mâle/brethens/1 an 6 mois le 19 mars

» Feuille de perso'
» Points: 110

MessageSujet: The pretty lies the ugly truth [Libre]   Ven 03 Mar 2017, 14:26

Il s'était tourné et retourné toute la nuit durant, n'arrivant pas à trouver le sommeil. Rien d'étonnant puisqu'Olga avait des tendances à l'insomnie assez prononcées...En même temps, que voulez-vous ! Avoir la Lune pour compagne demande le sacrifice de quelques heures de sommeil si l'on veut passer du temps avec elle. Il l'aimait follement, c'est pourquoi il lui offrait avec grand plaisir la plupart de ses nuits, mais cette fois-ci...Il avait décidé de se reposer, et il n'y arrivait pas. Bizarre. Le mâle au pelage de crépuscule s'étira, bailla, et se secoua pour enlever la poussière de ses poils avant de pointer le museau dehors. La nuit était claire, si claire, et la Lune si brillante et ronde qu'elle projetait des ombres pâles comme le ferait le soleil. Tout ressemblerait à une de ces belles soirées d'été s'il n'avait pas fait aussi froid. Un léger frisson parcourut l'échine du charmant Alien tandis que ce dernier lança un regard attendri sertit d'un sourire, à sa belle.

" Tu m'as appelé, Moony ? " Il sembla entendre une réponse qui échappait aux oreilles de tout terrien sain d'esprit, et reprit " ..oh. Pourtant quelque chose empêche mon repos, c'est pour ça, j'ai cru un instant qu'il s'agissait de toi mon amour. " Olga entama donc une marche, s'éloignant du clan et des tanières " Ce que je fais ? Voyons chérie, il me parait évident qu'on ne me tient pas éveillé pour rien ! Il me semble qu'il serait bon que j'aille jeter un œil aux alentours...Il se pourrait que ce soit eux, tu sais. "

Étrangement, vous remarquerez qu'en présence de son astre adoré, Olga parlait et agissait relativement normalement. Il causait beaucoup, riait parfois, et sa voix d’ordinaire si linéaire se teintait de couleurs et de chaleur. Oui, décidément dommage que cette faveur de gaieté ne soit accordée qu'à une pierre flottant à 384 400 km d'ici. Mais c'était ainsi, et s'en plaindre n'avait aucun sens : Comment voulez vous rivaliser avec un être aussi merveilleux que la Lune ?! C'est ainsi que pensait Olga. Par le passé, certaines femelles aux goûts pour le moins étranges (qui peut être une seconde attiré par Olga, sérieusement ?) avaient essayé de faire du charme au mâle céleste et celui-ci s'en était tellement outré qu'il les avait renvoyé une par une en pleurs dans leurs tanières tant il n'avait mis aucune forme en leur expliquant à quel point elles ne méritaient pas son attention comparées à sa Lune. Il avait ensuite passé des nuits et des nuits à consoler son adorable caillou, qui du haut de son ciel avait tout vu et se trouvait être très peinée qu'on ait pu tenter de lui arracher son Olga.

L'Alien avançait donc dans sa quête incertaine depuis déjà un bon moment, quand l'air se fit plus frais. Glacial, à dire vrai. Il avait quitté depuis peu les terres Brethens, il le savait, mais ne s'en inquiétait pas. " Ne t'en fait pas sweetie, ils appellent ces terres "libres", j'ai le droit d'y circuler, on ne peut rien m'y faire. Ne soit pas si anxieuse, allons, même si je te trouve adorable quand tu t'inquiètes pour moi ! "

Quelque chose en lui lui indiquait qu'il devait s'aventurer sur cette banquise. Et comprenez qu'Olga ne contrariait jamais ses intuitions, fussent-elles mauvaises comme par exemple marcher sur de la glace sous laquelle repose une eau si froide qu'elle en est mortelle. La peur ? C'est pour ceux qui pensent à la mort ! Olga n'y pensait jamais sur cette planète : Il était céleste et de ce fait, les choses d'ici ne pouvaient causer sa perte. Il rit. " Mais cesse dont ! Cette glace est solide et puis, je ne suis pas la plus lourde des créatures" Il dressa les oreilles, l'air d'avoir entendu quelque chose de déplaisant " Oh ! Ça c'est méchant ! Ne soit pas si venimeuse dans tes propos chérie, je ne fais pas ça pour t'énerver. Toi qui vois tout, sweetie, penses-tu qu'ils sont enfin là ? " Il posa une patte sur la banquise.

Tout autour de lui n'était que glace. Sous ses pattes : glace. Autour de lui, en pointe : glace. Cavernes : glace. Il fallut bien pourtant qu'autre chose que de l'eau gelée l'ait appelé à venir en cet endroit. Peut-être ses compagnons avaient-ils posé leur vaisseau non loin, et, pris au piège par le froid, ils n'avaient pas pu bouger et l'appelaient à l'aide. Une boule serra la gorge d'Olga...et si...et si cet endroit morbide avait scellé la fin pour ses amis..il serait dans ce cas condamné à rester sur cette planète...Seul à jamais. Il secoua la tête et éclipsa cette triste pensée tandis qu'il s'aventurait entre deux icebergs dans une faille à peine plus large que lui. L'espace était restreint, mais on pouvait cependant se retourner et faire demi-tour, qualité de mouvement appréciée par tout animal doté de l'instinct de fuite. Quelque chose pourtant dans le dédale de glace attira l’œil blanc du Loup mauve. Il recula de trois pas et se vit contraint de lever la tête devant l'immensité qui se trouvait devant lui.

Emprisonnée dans la glace, une créature gigantesque comme il n'en n'existe pas de vivante ici. Elle avait l'aspect d'une baleine noire dont la peau renvoyait la lumière à la façon de plumes de corbeaux, c'est pourquoi elle se parait de reflets tantôt bleus, tantôt verts ou violets selon l'angle depuis laquelle on l’observait. La créature n'avait pas deux nageoires mais quatre, ajoutées à une queue de plus de 5m de long ornées de filaments argentés semblables à ceux que possèdent les méduses. Elle était colossale, si bien qu'Olga se persuada qu'elle devait peser bien trop lourd pour vivre avec la gravité de cette planète. De plus, il lui sembla de rappeler avoir vu de tels cétacés flotter en groupes splendides dans l'apesanteur de l'espace. Oui, elle était comme lui : Prisonnière, seule et étrangère.

"Je suppose que tu ne m'entends pas. " Il gratta la paroi gelée. " Remarque, oui, tu fais bien de dormir dans la glace, tu ne pourrais pas vivre ici...C'est toi qui m'a appelé ? " Aucune réponse. " J'imagine assez bien comme ce doit être triste de reposer seule ici. Si tu m'entends, chose dont je doute fort, je veux bien te tenir compagnie...Entre frères de l'espace, on se doit bien ça. " La Lune frappa un de ses rayons qui se réfracta en milliers d'autres entre les deux murs de glaces en une magnifique lumière grise. " Regarde, Moony veut bien rester avec toi, elle aussi ! Elle est si douce et prévenante, c'est pour ça que je l'aime. Tu verras, tu ne peux que l'adorer toi aussi. " Il sourit, amoureux. " Ecoute, quand mes compagnons arriveront, je leur parlerai de toi ! On pourra sans doute faire quelque chose pour te rendre à ton milieu naturel... en te tirant..avec des...câbles..ou des lianes? Il y en a de très solides sur cette planète...Et.. " Il bailla, ses paupières se firent lourdes...Ce n'était pas le meilleur endroit pour un sieste, mais Olga se sentait apaisé, là, entre sa Lune et ce monstre qu'il pensait familier...Une drôle de famille, en fait, mais pour ce soir, elle convenait à Olga...Le loup mauve se roula en boule. " Là, là...ce soir, nous dormons ensemble, tu n'es plus seule..." Avant que Morphée ne vienne le prendre, il se jura de revenir souvent, pour ne plus laisser la baleine dans ce silence de glace. Il n'avait pas trouvé les autres, certes il en était frustré, mais il songea que si elle, attendait depuis si longtemps, il pourrait lui aussi faire preuve de patience.
Revenir en haut Aller en bas
Crolutin
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7198
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: The pretty lies the ugly truth [Libre]   Mer 03 Mai 2017, 22:36

Cela faisait plusieurs nuits qu'Heever dormait très mal. Plusieurs nuits qu'elle se retournaient sans cesse, inconfortable dans la tanière de Roy -sa tanière, pourquoi ne s'y faisait-elle pas ?-, elle avait tantôt trop chaud, tantôt des frissons courait le long de son épine dorsale. Aucune position ne semblait convenir à un bon sommeil et lorsqu'enfin, après des heures de tergiversations, ses paupières se fermaient sur un monde fantastiques, c'était pour revoir les cadavres sanglants de Leemoncello et d'Adèle, pour lui faire revivre le départ de Paprika ou l'arrivée de Rengar, toutes choses désagréables qui s'étaient enchaînées dans sa vie ces dernières semaines en somme. Elle s'éveillait alors en sursaut, en sueur et haletante. Elle avait besoin d'air, de sortir, de marcher, de courir même, loin du campement des Séides. Silencieuse et discrète, la petite Savante pâle quitta la grotte de son mentor, et traversa le Creux aux Loups sans un bruit. Dans son champ de vision, elle discerna la silhouette fantomatique de celui qu’elle cru reconnaître comme l'Alpha mâle. Ayant balayée la grande majorité de ses liens affectifs depuis plusieurs lunes, la vision lointaine d'un des loups pour qui elle avait encore du respect et de la tendresse la remua, d'autant plus qu'elle ne savait plus où elle en était, ni vers où elle devait continuer sa route. Un vague sourire nostalgique étira les babines de la jeune louve grise, qui s'éclipsa rapidement. Elle ne voulait pas avoir de compte à rendre à Roy, même si elle savait qu'une discussion s'imposerait bien assez vite avec lui. Elle espérait aussi éviter tout autre Séide aussi. Elle ne voulait pas discuter avec Noroi, sa soeur de coeur, ni avec d'autres Savants qui s’enquéraient de sa destination nocturne. Une fois assez loin de la base Séide pour pouvoir se permettre de courir sans faire attention aux bruits de pas qu'elle ferait, elle allongea la foulée vers l'endroit qui faisait écho au vide et au vent glaciale qui berçait son coeur : la grève gelée.

Qu'elle ne fût pas sa surprise quand une silhouette aussi unique que reconnaissable passa devant sa truffe. Taffe mauve dans un paysage d'argent. La nuit était très clair et permettait une assez bonne visibilité. Revoir le loup violet fit remonter un souvenir plutôt agréable à la surface de son esprit tourmentée. Il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pu se laisser aller à la simplicité de jeu d'enfant comme la fois où elle l'avait rencontré. Olga était très étrange et l'avait fait beaucoup rire intérieurement, mais d'un autre côté, elle se souvenait de lui avec beaucoup d'attachement. Parce que lui aussi était seul et un peu exclue par ses pairs. Plus que jamais, elle se sentait comme lui. C'était drôle de le retrouver ici. Curieuse, elle suivit sa trace sans un mot. Elle finirait bien par le rattraper de toute façon, même si la banquise s'étendait sur plusieurs kilomètres, elle n'était pas infinie. Trottinant derrière le Brethen -si elle se rappelait bien de son odeur qu'elle pouvait désormais catalogué-, elle observa le calme olympien de la grève. Ici tout semblait figé et apaisée. Même le vent ne soufflait pas ce soir. Le souffle d'Heever se transformait en un petit nuage de vapeur. Elle observa ce phénomène quelques secondes avant de voir disparaître sa proie soudainement. Surprise et inquiète, elle accéléra un peu pour se trouver face à une faille. Était-il vraiment entré là dedans ? Tout seul ? C'était dangereux... La Savante qu'elle était lui hurlait intérieurement de ne pas suivre cette voie douteuse. Mais elle n'avait pas envie de réfléchir cette nuit, elle voulait juste un peu de calme, de repos. Elle attendit pourtant dehors un long moment mais comme le loup au grand yeux laiteux ne revenait pas, Heever finit par s’engouffrer a son tour entre les immenses blocs de glaces. Et à son tour, elle découvrit l'étonnant spectacle. Elle ouvrit de grand yeux de givre sur la bête prisonnière, et l'étudia longuement. Le lieu était comme mystique. Cela correspondait bien au souvenir qu'elle avait du mâle au pelage couleur crépuscule.

A mesure que le temps s'étirait, le froid finit par s'installer dans les os de la petite femelle pâle. Olga dormait. Il semblait paisible, détendu. Elle avait besoin de ça aussi. Dans un soupir, elle allait repartir sans un bruit quand elle décida que non. Elle ne voulait pas partir. Elle voulait un peu de légèreté comme elle se souvenait, toute petite, d'en avoir eu en jouant avec lui. Peut-être avait-il changé depuis. Elle oui. Peut-être pas. Dans le doute, elle décida de rester et d'attendre encore, qu'il se réveille. Pour lutter contre le froid grandissant, elle se glissa non loin de lui, sans toutefois se permettre de le toucher. Elle ne voulait pas le froisser et même si elle se sentait plutôt proche en matière de relation lupine, il n'en restait pas moins un étranger qui pourrait ne pas apprécier de se réveiller à côté d'une presque inconnue. Alors elle laissa une distance minimum pour éviter toute contact mais pour quand même sentir la chaleur qui s'évaporait de son corps. Elle ne parvint pas à s'endormir cependant, alors Heever se contenta de fixer le monstre marin dont la forme immense prêtait à la rêverie. Ses prunelles couleur de givre ne se détachèrent plus de cet animal mystique illuminé par l'astre nocturne. Son souffle s'apaisai peu à peu et finalement, elle parvint à trouver une certaine quiétude à fixer cet animal prisonnier des glaces et vestige d'une ère révolue depuis longtemps. Le silence de cette presque grotte égayée des couleurs vives créées par les reflets de la lune sur la peau de la baleine préhistorique rendait l'endroit mystérieux et magnifique. Elle se sentait hors du monde, hors du temps. Et grâce à ce spectacle inhabituel, Heever parvenait à maintenir son esprit concentré sur ce petit refuge improvisé et fantasque.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
 
The pretty lies the ugly truth [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ray ? The wasted years, the wasted youth. The pretty lies, the ugly truth.
» the pretty lies, the ugly truth ? NIKARA II
» Selene ~ The pretty lies and the ugly truth
» (Flora) Pretty lies, ugly truth.
» Give a man a mask and he'll tell you the truth [Libre, pas de limite de joueur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: