Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Les fourmis dans les pattes | Hiko, Aldéranne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 819
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Alistair
& poké par Aora
8 ans ~ (26/03)
Séide - Savant
Glow' Rose

Hikotsu
& célibataire
7 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
5.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
3.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& va vous tomber dessus
1.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Ohw t'es ravissant ♥
1.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
0.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
0 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau

Brienna
& Mui ?
0 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 933
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Les fourmis dans les pattes | Hiko, Aldéranne   Sam 01 Avr 2017, 16:51

Il commençait à faire de plus en plus beau dehors, alors la louve blanche et noire était sortie dehors, ses cheveux courts en bouclés rebondissant autour de son museau, alors qu'elle se baladait dans les territoires libres.
Cela faisait 2 ans et demi qu'elle vivait sur les terres Séides, essentiellement, malgré son statut de mercenaire, et il fallait dire qu'elle ne ressemblait lus vraiment aux solitaire. Et elle ne sentait plus le solitaire non plus.
Mais malgré sa position dans la meute, et ses aspirations à obtenir un glowstick, elle avait toujours du mal. En effet, elle devait maintenant aller voir Roy, pour demander le droit à son glowstick, et elle avait du mal à s'imaginer faire ça. Elle regarda le sol, poussant quelques cailloux de sa patte, presque rageusement. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle s'était attachée à Roy … Bon, hein, si, elle savait pourquoi. Elle s’éprenait toujours de chaque puta*n de mâle qui croisait sa put*in de route ! Elle baissa un peu ses oreilles, devant la véhémence de ses paroles, mais il fallait avouer que c'était vrai. Elle s'en voulait presque d'être comme ça. On pensait qu'elle était naïve, crédible, à cause de ça. Elle voulait prouver qu'ils avaient tord … Mais comment le faire lorsque, à chaque fois qu'elle voyait Roy, son cœur ratait un battement, pour ensuite le rattraper avec 50 battements de plus par minutes ? Comment clamer qu'elle était pas facile à charmer, lorsqu'elle savait qu'il n'avaient passé que deux vrais jours ensemble ?
Comment faire maintenant ? Elle s'en était voulu, depuis qu'il était devenu Alpha. Depuis qu'elle l'avait vu, là haut, avec cette louve, cette Tatsu, qui avait commandé la bataille contre Everbloom. Elle les avait vus, côte à côte, et elle avait présenti ce qui allait se dérouler. C'était trop facile, ils étaient deux loups exemplaires, deux loups vers qui les jeunes Séides lèveraient des regards admiratifs. Le calme blanc et la forte brune. Et Hikotsu tiendrait les alliances derrière.

Elle baissa ses oreilles. Même si ils ne s'aimaient pas, tous les deux, le devoir ferait qu'ils soient ensemble, et probablement même qu'ils aient des enfants. Elle soupira. Est ce qu'il ferait ça si il n'aimait pas la louve ? Elle hésitait. D'un côté, il n'était pas du tout le genre de loup qui s'accouplerait avec une femelle juste pour l'amusement … Mais d'un autre côté, quand une cinquantaine de loups attendent ça de vous, qu'est ce que vous feriez ? Elle ne savait même pas si la Tatsu avait un compagnon … Elle avait des enfants, mais un compagnon ?
La blanche et noire soupira, et s'approcha d'un précipice, ses yeux bleus scannant le territoire des Brethens. La passe ventue, qui était devenue une petit forêt vierge ventue. La dernière fois qu'elle était venue ici, elle avait failli se faire déchirer par deux loups Brethens. Mais cette fois ci …
Il baissa ses oreilles. Elle avait besoin de se défouler.

Elle avisa une grosse plante, recula de quelques pas, puis fit plusieurs bonds sur la terre, avant de s’élancer vers la grosse pousser verte. Ses crocs et ses griffes trouvèrent les grosses feuilles, auxquelles elle s'accrocha de toute sa force, alors que les épaisses branches pliaient sous ce nouveau poids, tombant lentement vers le sol.
La blanche les lâcha, laissant la plante se redresser avec un claquement, et tombant au sol. Sa chute ne fut pas brutale, grâce aux petites plantes, aux mousses qui avaient recouvert le sol de la passe, sous les plus grosses plantes. La blanche et noire s'ébroua, et regarda autour d'elle, ses prunelles bleues plus sombres qu'elles ne l'avaient étés depuis longtemps.
Tellement de problèmes, autant à cause d'elle même que à cause des autres.

Et cette Tatsu.

Elle commença à courir, ses pattes frappant la mousse, sa gueule légèrement entrouverte.
Elle n'en pouvait plus, elle voulait se battre. El,le devait s'entraîner, et devenir meilleure.
Elle se jeta sur une espèce de fourmi C'était sûrement la photosynthèse incroyablement active dans ce lieu, qui rejetait autant de dioxygène, et permettait la vie d'aussi grosses bestioles, car la fourmi faisait bien sa taille, ses grosses mandibules claquant furieusement. Hikotsu grogna, s'accrochant à l'abdomen de la bête noire avec ses griffes. Elle avait une épaisse carapace absolument partout, cette chose.
Un soudain mouvement la déstabilisa, et la louve roula par terre, se releva aussitôt et bondit de côté, alors que les mandibules se refermaient sur se l'air.
Et qu'un jet d'acide formique vint pulvériser la mousse sur laquelle elle avait ses quatre pattes, seulement quelques secondes auparavant.

La fourmi replaça son abdomen normalement, et regarda autour d'elle, en cliquetant avec ses mandibules, furieuse. Hikotsu, cachée derrière une grosse touffe de mousse observait la bestiole.Elle n'était pas, malgré cette première impression, une bête sans cerveau. Elle avait voulu tester le squelette externe de la fourmi, en se jetant dessus sans prévenir, voir à quel point il était solide. Alors que les antennes de la bestiole noire pivotaient cherchant à détecter l'agresseur noir et blanc.

La louve se lécha les babines silencieusement. Elle n'était pas ici pour la nourriture, mais pour se battre...Mais elle allait quand même tenter de la tuer, donner un coup de patte aux Brethens, tout ça.
Avec l'acide comme ça, elle n'osait pas trop s'approcher de l'arrière, mais avec les mandibules tranchantes, l'avant n'était pas trop une option non plus. Et mobile comme ça, cette fourmi pouvait très bien la rattraper à la course, il hésita un instant, attendant que la noire se tourne …
Attendit …
Elle sentait son cœur battre, fort, dans sa poitrine, alors que la grosse bête se tournait vers l'autre côté de la passe, cliquetant toujours d'un manière menaçante.
Et soudain ATCHOUM.
Elle avait oublié sa fichue allergie au pollen ! Elle allait être repérée ...

Mais le bruit résonna absolument partout, et distrait momentanément la fourmi, qui sentit les ondes sonores, avec ses antennes, et s’immobilisa, surprise d'autant de bruit.
La louve ne se fit pas prier. D'un puissant bond, elle sortit de sa cachette, alors que la grosse bête noire comprenait le danger, et tournait son corps vers la source du bruit. Hikotsu, évita une grosse antenne, sauta de côté, puis bondit sur la patte intermédiaire droite de la fourmi, refermant ses crocs sur le membre.

La noire sentit immédiatement les mâchoires piquantes de la louve, et tenta d'attraper la louve avec ses mandibules, en se contorsionnant. Hiko enfonça ses pattes dans la mousse, tentant de reculer, pour éviter une mort par mastication et acide. Génial. Parfait.

La louve sentit soudain la patte de la fourmi lui échapper, et fut prise de panique. Si la fourmi l'envoyait valser comme la dernière fois … Mais celle-ci semblait avoir compris que sa prédatrice était hors de portée tant qu'elle était accrochée à sa patte, et tirait dessus pour se libérer. Hikotsu n'hésita pas.
Elle tira de toutes ses forces … Puis lâcha tout.

La fourmi tituba, en essayant de rétablir son équilibre, gesticulant, et Hikotsu bondit, lançant tout son poids contre la masse noire.
Elle glissa, et tomba sur le dos.

La blanche et noire tomba sur le flanc, se releva, et jeta un regard autour d'elle. Elle sauta vers un vieux pieux, qu'elle attrapa entre ses crocs, rejoint la fourmi, et d'un bond, sauta au dessus de la masse gesticulante … Pour enfoncer le pieu dans l'abdomen de bête avec un craquement bruyant.

Une patte la frappa, fort, sur le flanc, et l'envoya se cogner contre une grosse plante, douloureusement.
La blanche et noire glissa jusqu'au sol, où elle ne bougea pas, masse de poils sous la plante, alors que la grosse fourmi arrêtait de bouger, ses pattes se convulsant toujours de manière aléatoire.

***

Elle cligna lentement des paupières, le monde revenant à soi autour d'elle.
« Mmmh »
La louve se releva doucement, ses oreilles bondonnant, et regarda autour d'elle. Il y avait beaucoup, beaucoup de verdure … Elle avait l'impression de ..
La fourmi !
Elle ouvrit les yeux et la regarda, immobilisée là, par son pieu. Elle était morte. La louve se secoua un peu et étira ses membres, toujours un peu sonnée et regarda autour d'elle. Elle était fatiguée quand même, et elle voulait rentrer chez les Séides.
Elle fit donc demi tour, et marcha à travers la jungle tranquil-
Un bruit de cliquetis se fit soudain entendre, et Hikotsu baissa ses oreilles.

Oh merde.

Une tête de fourmi sortit soudain de derrière le mur de verdure, pour venir toucher la fourmi morte. Il semblait que, pendant un instant, elle ne comprenait pas ce qu'avait l'autre, puis soudain, le cliquetis se fit plus rapide, pus fâché, si tenté qu'une fourmi puisse être fâchée.
Lentement, discrètement, Hikotsu recula, quittant la scène, ses pattes se posant silencieusement sur la mousse. Une fois à plusieurs mètres, elle soupira, puis reprit son chemin, scrutant le paysage.

« Et tu penses peut être qu'on va te laisser rentrer dans notre territoire comme ça ? »
demanda une voix pas très joyeuse.
La louve se retourna, pour se retrouver face à face avec une louve tout à fait étrange. Elle était ocre, avec de longs cheveux blonds, un glowstick rose, et d'énormes oreilles percées de piercings argentés. Son regard se posa sur la louve avec surprise.

« Aller viens, tu va sortir d'ici. »
souffla la louve en montrant du museau une étroite margelle sur le côté opposé de la passe, qui montait vers le côté du territoire Séide.
Hikotsu hésita, puis hocha la tête avec un sourire, heureuse de l'aide de la louve, aussi étrange qu'elle soit. Sur ce, les deux prirent la route de la sortie, silencieusement au début, puis avec de plus en plus de bavardages.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les fourmis dans les pattes | Hiko, Aldéranne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Arrête de traîner dans mes pattes ! ... Partie de jeu ? » [PV : Petit Laurier.]
» Un jour, les sucreries domineront le monde et je serai leur plus fidèle serviteur [en cours]
» Ellen Walker vient se fourrer dans vos pattes ~
» Un télépathe dans les pattes [PV Derek]
» Hey petit, ne reste pas dans mes pattes [PV Selim] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: