Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Parce que je t'aime | Maisie & Ao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 900
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& célibataire
8.5 ans ~ (15/11/2016)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Messala
& Seul
4 ans ~ (14/09/2017)
Solitaire

Volstein
& Amoureux d'Heever
3 ans ~ (11/02/2017)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& Mui ?
1.5 ans ~ (20/05/2017)
Etelkus - Nourrice

PNJs & autres

Agravain
& Célibataire
7 ans (30/01/17)
Etelkus - Guerrier
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin

Varkyrith
& avec Kisame
3 ans ~ (7/02/2017)
Etelkus ~ Garde
Glow rouge


Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
2 ans ~ (02/04/2017)
? - ?

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1.5 ans ~ (08/05/2017)
? - ?


» Feuille de perso'
» Points: 1103

MessageSujet: Parce que je t'aime | Maisie & Ao   Sam 08 Avr 2017, 20:31

[ je considère -avec l'accord du staff- que ceci se passe juste avant le blasphème et le changement d'Alphas]

Elle marchait entre les pins, sa forme grise à longs cheveux blancs glissant entre les troncs, les branches d'un sombre vert. Cela faisait si longtemps qu'elle n'était pas venue ici.

Ça remontait à si loin.

Il y avait exactement 3 ans, alors que l'aube se levait, elle et son frère s'étaient enlacés, stressés, tous les deux, mais décidés, leurs yeux brillant de cette lueur. Elle l'avait laissé à l'entrée du camp. Et avait regardé son frère, le loup blanc s'éloigner, le collier que son père lui avait fait lors de leurs 1 mois toujours autour du cou, ses longs cheveux élégamment tressés.
C'était le jour où elle était devenue adulte.

Elle avait pris la route de la lande des brumes, son cœur serré dans sa poitrine, son pas rapide, se jetant parfois dans une course rapide, quand elle n'en pouvait plus de l'inquiétude. Elle avait décidé. Elle avait choisi Ao, comme sa mère l'avait fait avant elle. Elle avait couru entre les sapins, ses petites ailes entrouvertes, ses cheveux blancs voletant dans la vitesse de sa course, son museau fier.
Elle avait décidé qu'elle réussirait, ce jour là.

La louve sentit le sol se dérober sous ses pattes, et se rattrapa au dernier instant, alors qu'un éclair de douleur traversait son dos, et que du sang perlait au bord de ses cicatrices.
Jeune, ce voyage ne lui avait pris que quelques heures, alors elle était parti avant que le soleil se lève, pendant que le paysage était encore silencieux, brumeux. Il était midi passé, et elle n'était toujours pas arrivée.

Elle leva la tête, et un triste sourire glissa sur son museau gris.

Le temple d'Ao.

Elle gravit les quelques marches, et pénétra dans la grande salle, au fond de laquelle se trouvait la statue d'une grande dragonne, d'où coulait le liquide fluorescent bleu, qu'elle avait reçu de la part de la déesse, lorsqu'elle était venue ici, à ses 1 ans.

La louve s'approche doucement de la fontaine, posant une patte sur le rebord, et s'inclina lentement, avant de relever son regard vers la statue de la déesse. Elle avait été si, si fière de devenir une des disciples de la dragonne. Elle avait été la petite fille à sa maman.
Mais plus rien n'était comme avant.

« Déesse Ao ... » souffla la louve grise, son chapeau noir sur la tête, ses yeux bicolores posés sur la fontaine de liquide bleu. Ses yeux, marqués de cernes. Ses yeux qui avaient tant vu. Et elle avait toujours tenu, elle avait toujours été forte.
Elle espérait qu'elle était une bonne disciple, qu'elle avait fait honneur à sa déesse, qu'elle l'avait rendue fière. Lorsque sa mère était malade, c'était en Ao que Maisie avait cru. Comme une deuxième mère.

« Je suis désolée, de venir troubler la paix de votre temple, mais je ne serais pas longue. »
C'était dur, pour elle, de parler. La douleur de son corps empirait de jour en jour, et elle se sentait lentement mourir.

« Il y a trois ans, je suis venu ici, pour vous demander un glowstick, alors que j'étais encore jeune, forte, et que je pouvais espérer vous rendre fière. Mais maintenant, je suis infirme et je fais honte à votre nom. Je ne peux plus utiliser mon pouvoir, et je ne voudrais vous accaparer d'une telle disciple. »
La louve baissa ses oreilles, un tout petit peu.
Elle avait pris sa décision.

Elle glissa son magnifique bracelet de sa patte gauche et le posa sur le bord de la fontaine. C'était un ornement qu'elle avait elle même fabriqué, avec de l'or et des pierres rares, et c'était aussi son glowstick, qu'elle avait toujours eu sur elle. Si elle devait faire une dernière offrande à sa déesse, il n'y avait rien qui puisse être plus important pour elle.

« Je sais que la notion de temps, de mort ne vous concerne pas, mais je suis proche de ma mort, et mon compagnon, qui n'as jamais réussi à avoir un glowstick va mourir aussi. Je ne peux pas quitter cette terre en sachant que je suis considérée comme 'meilleure' que lui. C'est la deuxième raison pour laquelle je veux vous laisser mon glowstick. »

La louve grise se leva douloureusement, et leva son regard courageux vers la louve. Elle avait mal, très mal, mais elle était venue jusqu'ici, juste pour remettre à sa déesse ce qu'elle lui devait.

« Mais c'est l'un des objets les plus importants de ma vie. Si quelqu'un devait l'avoir, c'était vous. Je vous prie d'accepter ma dernière offrande. »


La louve grise ne pensait pas que la déesse bleue apparaîtrait. Après tout, c'était une déesse occupée, et elle n'était pas si importante, mais la grise attendit quand même un instant, parce que ici, dans le temps frais de sa déesse, elle se sentait autant chez elle qu'elle ne se sentait au camp des Séides. C'était ici qu'elle était devenue une louve au sein du camp.

C'était ici qu'elle devenait une oméga, de sa propre volonté.

Elle ne voulait pas que Reno se sente mal, quand leur temps viendrait.
Elle ne voulait pas faire honte à sa déesse en étant une infirme disciple.

C'était la solution. Une triste solution, car elle avait l'impression de laisser une partie d'elle derrière.
Mais Maisie ne serait pas moins Maisie sans son glowstick.
La louve étain pris le chemin de la sortie, et repartit en direction du territoire Séide, ses longs cheveux soulevés par le vent, son regard porté vers le camp. Elle rentrait à la maison.
Elle rentrait retrouver le loup qu'elle aimait.
Elle rentrait à Reno.
Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que je t'aime | Maisie & Ao
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai rien à te dire parce que je t'aime pas ♥
» N°1 - Episode : "je te vide ton frigo parce que je t'aime..."
» Parce que je t'aime
» Parce que je t'aime, Artété !
» Ne m'oubliez pas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: