Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Vocation. • Roy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cro
». Encastré
». Encastré
avatar

Féminin » Nombre de messages : 6859
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout ; Séide.
5 ans ( 2.4.17 )
Maton ( soldate )
Avec Darius. ♥
#darkgoldenrod


bulletblack Jagh ; Séide.
3 ans ( 14.4.17 )
Gabelou ( soldat )
Célibataire.
#green & #ghostwhite


bulletgreen ஒ ❄ Heever ; Séide.
1 an ½ ( 25.4.17 )
Savante & apprentie de Roy.
Célibataire.
#mediumseagreen & #gainsboro


bulletblack Widar ; Séide.
1 an ½ ( 31.4.17 )
...
Célibataire.
#turquoise & #3a2a23


bulletblack ☥ ✐☘ Grimm ; Séide.
Six mois ( 15.4.17 )
Louveteau
Célibataire.
#chartreuse & #c9aa9c

___


» Feuille de perso'
» Points: 187
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1LEEMON850
Perso 2SEKMÊT580
Perso 3NOUT440
Perso 4JAGH330
Perso 5HEEVER010
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Vocation. • Roy   Lun 10 Avr 2017, 22:56

Thème ♫

L'atmosphère était étrange ici. Comme suspendue dans une splendeur à mi chemin entre le glauque et l'admiration. Heever se sentait attirée par cet endroit. Autant par son histoire que par ses possibilités. Le passé de cette grotte n'était pas glorieux, et même plutôt macabre : des traces de sang sombres tâchaient encore la pierre de l'îlot central. Vestiges d'un temps violent et douloureux pour les anciens de sa meute. La jeune femelle au pelage pâle entendait les échos des souvenirs des vieux qui racontaient aux louveteaux les horreurs vécues pour leur faire peur et les mettre en garde. Elle avait également eu un autre son de cloche par feu Leemoncello, une version où les méchants étaient présentés comme des anti-héros. Il avait donc été assez difficile de se faire un avis non vacillant sur la question et la louve aux yeux glacés n'était même pas convaincue d'avoir trancher. Beaucoup d'horreur, mais une idéologie. La fin justifiait-elle les moyens ? Leemoncello assurait que oui. Ce qu'Heever avait du mal à comprendre, c'était que l'ancien alpha tolérait les actes répréhensibles, les crimes mêmes, des Precursors, alors que ces derniers avait tué son frère alors qu'il n'était qu'un louveteau. Mais peut-être ce souvenir était-il confus pour le loup qu'elle avait autrefois considéré comme son père. La psyché lupine était si compliquée et illogique parfois.

Le regard couleur brume de l'apprentie Savante se détacha de l'autel sacrificiel pour dériver dans l'eau limpide et turquoise. Rien ne venait perturber la surface cristalline de ce plan d'eau sous-terrain. Comme elle était figée depuis plusieurs minutes, les ondes autour de ses pattes s'étaient apaisées aussi. Il n'y avait aucun bruit pour venir déranger la quiétude de ce sanctuaire funèbre. Même la respiration d'Heever s'était momentanément suspendue pour écouter le silence résonner. Cet endroit serait idéal comme poste de soins : il y avait de l'eau propre et fraîche, et en continuel renouvellement logiquement, sinon elle stagnerait et deviendrait vaseuse. Il y avait un îlot centrale pour éloigner et isoler les blessés graves ou malades qui pourraient être contagieux. Et puis de la lumière, énormément de lumière passait par ce puit tout en haut de l'immense voûte, ce qui rendait ce lieu bien moins obscur que les tanières du Creux aux Loups et ce même en cas de mauvais temps ! Et malgré l'ouverture, la jeune Séide doutait que les intempéries ne viennent jusqu'en bas. Il y avait là un potentiel certain pour un grand poste de soins. Heever se promit d'en toucher deux mots à Tatsu ou Roy dès qu'elle les croiserait. Et puis la lumière du soleil rendait souvent un peu d'espoir ou d'optimisme aux convalescents, ainsi qu'un peu d'énergie vitale. L'astre diurne avait ce genre d'effet sur les êtres vivants. L'apprentie Savante se jura aussi d'aller faire un tour à la bibliothèque pour étudier ce phénomène plus sérieusement.

Au bout de plusieurs dizaines de secondes, l'organisme mortelle de la louve se rappela à elle et la machine se remit en marche. Les poumons s'emplirent à nouveau avant de se vider lentement. La femelle cendré traversa l'eau en vérifiant la profondeur maximum. La surface de l'eau chatouilla le bas de son ventre or Heever n'était pas très grande pour son âge, et encore loin de sa taille adulte. Donc les risques de noyades étaient relatifs. Il faudrait cependant surveiller les louveteaux avec attention. Diverses pensées traversèrent l'esprit de la jeune Séide, tandis qu'elle avançait un peu après l'autre dans l'eau froide. Ses tresses tombaient sur ses épaules et crevaient la petite étendue d'eau de peu. A mesure que les secondes s'égrainaient, Heever sentait son corps se refroidir, elle sentait les frissons courir le long de son échine jusqu'à ses oreilles et elle se sentit lavée. L'odeur nouvelle qui allait de paire avec ses hormones en ébullition depuis quelques jours, disparaissait peu à peu. Et c'était tant mieux. La jeune femelle ne gérait pas bien encore cet attrait neuf pour la gente masculine : c'étaient ses premières chaleurs, et elle s'en trouvait assez fébrile dès qu'un mâle l'approchait. L'eau glacé faisait comme une cage serrée autour de son poitrail. Il était temps qu'elle ressorte. Levant le museau vers le puit de lumière, pour apprécier juste quelques ultimes secondes les rayons solaires du milieu d'après-midi venir picorer ses joues et se changer les idées, tout en continuant son avancée, elle ne remarqua pas le petit bout de métal brillant au fond de l'eau. Cependant, lorsqu'il pénétra dans sa chair et fendit son coussinet, Heever ne pu que constater que le froid avait engourdit ses pattes. A la fois agacée par son manque d'attention et par la présence hasardeuse de ce bout de ferraille dangereux, elle cessa là la contemplation du haut de la caverne pour s'asseoir au bord de l'îlot, et observer ce contre temps de plus près.

Il y avait encore une bonne longueur de queue de soleil sur la roche qui passait jusqu'au fond de la grotte. Cela ne durerait pas, car l'après-midi avançait et l'étoile de jour continuait sa course inlassablement. Enfin, cela suffisait à Heever pour étudier l'ampleur de la coupure. Elle retira le corps étranger de patte dans un petit grondement. Ça piquait, mais elle supposait que le froid anesthésiait en partie les sensations, donc elle n'allait pas se plaindre. Fouillant dans la petite poche cachée dans la doublure intérieur de son bracelet de dentelle, la femelle sortit une petite boule d'argile verte. Elle la malaxa entre sa patte valide et le sol de pierre sec, afin de la ramollir un peu, puis elle ajouta quelques gouttes d'eau afin de faire une pâte très malléable qu'elle appliqua sur son coussinet en plusieurs couche. C'était à la fois satisfaisant de pouvoir soigner ses petits bobos toute seule comme très ennuyeux, car il faudrait qu'elle retourne refaire un petit stock de boulettes d'argile. En effet, pour les premiers soins, cette pâte d'argile était réellement pratique. D'une part, comme on l'appliquait en plusieurs couches régulières, qui séchaient et devenaient plus solide, cela pouvait amoindrir voir arrêter une petite hémorragie, mais son but premier était évidemment de détoxifier la plaie tout en libérant ses propriétés cicatrisantes. Et puis c'était très facile à manier ! Une fois son cataplasme soigneusement appliqués, Heever tira sur sa dentelle afin de la descendre au niveau de sa patte, pour s'en servir de bandage de fortune et maintenir en place la pâte d'argile. Bon, il faudrait faire attention à ne pas l'abîmer en marchant dessus. Cela serait réellement fâcheux, car la jeune femelle aimait beaucoup ce bracelet.

En même temps, c'était de sa faute, elle était partie sans son nécessaire de premier soin, qu'elle avait pourtant mis plusieurs semaines à confectionner ! C'était une erreur qu'elle ne se pardonnait pas. Elle n'était certes pas encore une Savante accomplie, mais commencer par avoir toujours de quoi soigner sur soi lui semblait être une bonne idée et une preuve de conscience professionnelle. Elle n'était pas tout à fait prête finalement, puisqu'elle oubliait encore son petit paquetage de fortune. Elle se décevait. De toute façon, avait-elle, une seul fois dans sa courte vie, fait la fierté de quelqu'un ? Non. Pas dans son souvenir. Elle n'avait jamais été assez forte ou rapide au combat ou à la chasse pour Paprika, jamais assez réfléchie et à la mémoire insuffisante pour Leemoncello. Et probablement pas assez concentrée ou passionnée par son apprentissage pour Roy, puisqu'il ne l'avait jamais félicitée. Elle était trop moyenne, elle n'avait pas de dons ou de compétences extraordinaires pour quoi que ce soit, et cela était énormément frustrant, pour elle qui chaque jour de sa misérable existence donnait tout ce qu'elle pouvait dans sa formation et ses enseignements. Heever n'avait plus de famille, elle s'était peu à peu éloignée de ses rares amis, pour se focaliser sur sa discipline. Parce qu'il ne lui restait que ça. Cette passion pour les soins. Elle voulait devenir une excellente Savante plus que tout. Ce qui la forçait, dans cette idée de concentration accrue, à n'avoir que trop peu de contact sociaux hormis ses patients et ses égaux Guérisseurs de manière furtive. Il n'y avait plus de place pour d'autres loups. Enfin... Presque. Elle avait encore Volstein, avec qui elle partageait un secret bien dangereux et évidemment son tuteur et Alpha, Roy.

Cela supposait aussi qu'elle n'atteindrait pas l'objectif fixé par Leemoncello pour elle, donc, même si cela l'empêchait de se consacrer à l'initiation et l'affinage de ses compétences de meneuse. Heever n'était pas réellement intéressée par cet héritage, mais elle savait que la coutume des Séides voulait qu'un jour, elle vienne chercher ses droits de Dominante. Cette idée fit soupirer la jeune femelle. Non vraiment, diriger ne la faisait pas vibrer comme lorsqu'elle était face à une situation d'urgence et qu'il fallait soigner rapidement un congénère. Ça, oui, ça, c'était son truc. Aider à soulager, et à supprimer au possible, les maux physiques et pourquoi pas, moraux, de ses pairs. Après, rester proche des Alphas sans l'être était un très bon compromis non ? Comme avant, où elle était leur fille, ou maintenant, en étant la disciple de l'Alpha au pelage de neige. Rester proche de Roy lui paraissait une meilleure idée, -et bien plus plaisante d'ailleurs!- que d'aller le défier pour le patrimoine de chef légué par Leemoncello. On la respectait pour sa position sociale, mais on ne la craignait pas comme on pouvait parfois avoir peur d'un chef. Un fin sourire étira les babines de la jeune louve cendré tandis qu'elle relevait une énième fois ses yeux bleu pâle vers le haut ouvert sur le ciel de la caverne. Le soleil était descendu, elle le voyait au rond de lumière qui lui, grimpait peu à peu vers le sommet du puits. Elle avait dû passer un certain temps ici, en fait ! L'après-midi semblait toucher à sa fin. Quoi que, même si l'endroit était très ouvert et lumineux, cela restait une grotte, donc, forcément plus sombre que l'extérieur. Finalement, peut-être qu'elle n'était pas là depuis si longtemps... Heever avait complètement perdue la notion du temps. Mais pour une fois, elle se le permettait. Qui l'attendrait de toute façon ?
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
 
Vocation. • Roy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un programme de coopératives d'habitation à vocation sociale
» [Mission D] - Une Vocation Innée
» La vocation de l'élite par JEAN PRICE MARS
» Cap-Haïtien: ville poubelle à vocation touristique ?
» Un petit bonjour de La maisnie du chevalier Bragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: