Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Coup de pouce ? • Suite event

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cro
». Encastré
». Encastré
avatar

Féminin » Nombre de messages : 6893
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Séide ; Maton ( soldate )
6 ans et demi ( 2.7.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Séide ; Gabelou
4 ans et demi ( 14.7.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen Heever
Séide ; Savante, autrefois apprentie de Roy
3 ans ( 25.7.17 )
Célibataire
#07cfb6 & #gainsboro


bulletblack ☥ ✐ Grimm
Séide ; Archiviste & chirurgien
Deux ans ( 15.7.17 )
Célibataire.
#snow & #c9aa9c


bulletblack Geb
Séide ; Louveteau
Nouveau-né ( 25.7.17 )
Célibataire
#chartreuse & #dfc4b4


___


» Feuille de perso'
» Points: 187
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1LEEMON850
Perso 2SEKMÊT580
Perso 3NOUT440
Perso 4JAGH330
Perso 5HEEVER010
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Coup de pouce ? • Suite event   Mar 11 Avr 2017, 18:54

Il y avait beaucoup de remus-ménage ces derniers temps. Les événements s'enchaînaient les uns aux autres comme des pièces d'un puzzle immense dont on ne distinguait pas encore l'allure générale. Heever avait l'intime conviction que tout était lié sans en avoir de preuves directes... Parce qu'en reprenant la chronologie des événements, tout semblait s'imbriquer dans une spirale décadente mais logique. Tout d'abord feu Leemoncello avait chamboulé la meute en nommant des successeurs non héritiers, sans un mot à son ex-compagne, et si la coutume avait pourtant été respectée, le clan s'en étaient vu offusqué et certains membres avaient suivis l'Alpha femelle déchue vers un autre horizon. Outre le côté émotionnel où la petite et jeune louve claire avait rejeté ses parents à l'état d'inconnus de moindre importance -s'efforçait de le faire- et vibrait malgré tout d'une certaine colère, Heever parvenait assez bien à donner le change et rester concentrée pour aider sa meute à se ressouder avec cette séparation brutale. Peu de peu après ce schisme soudain, le temple de Mido avait été profané. Des traces sanglantes associées aux os nettoyés d'un grand gibier donnaient la certitude à la Savante nouvellement promue que quelqu'un avait un sombre message pour le Raptor. Un message de haine et de rancoeur. Car on ne se donnait pas autant de mal à chasser et mettre un scène un aussi gros et noble gibier pour une vendetta puérile.

Puis il y avait eu ce second message morbide et effrayant, peint en lettre de sang sur une peau de bête, encore une fois un ennemi puissant et majestueux comme un fauve ou un jeune ours. Cet acte barbare avait été trouvé alors que Nout, la Soldate préférée du vieux Leemoncello donnait le pseudo-ordre d'aller vérifier les autres fontaines des Dieux. A n'en pas douter les auteurs étaient les mêmes, ou en tout cas, complices. Une ombre planait, menaçante, sur les crânes des Séides qui se remettaient tout doucement des changements opérés dans le coeur du clan. Heever sentait le poids de cette tension sur ses fragiles épaules. Parce que même si elle était Savante et que la place de Dominant ne l'attirait pas du tout, elle se sentait investie dans cette grande famille qu'étaient les Séides, elle se sentait à la fois responsable de chacun et éprouvait de la compassion pour eux. Elle savait que ce sentiment était directement inspiré des enseignements du loup qui avait été son père, et qui avait voulu la former à tout prix à prendre sa succession. Mais elle pensait aussi que cela venait du fait qu'elle avait choisi la voie de Soigneur. Après tout les Savants travaillaient d'arrache-patte pour soutenir et soigner les leurs. A ce titre ils étaient l'autorité raisonnable et sérieuse, les artisans du soutien moral et physique, une forme d'équilibre sécuritaire, présents en tout temps, à toute heure du jour et de la nuit, pour leurs congénères lupins. Un peu comme des parents veillant sur le bien-être de leurs très nombreux petits.

C'était donc avec cette habilité -ou cette audace- à prendre une décision pour le bien du groupe que la louve gris cendré avait formé une expédition au temple du Grizzli, sans attendre l'approbation de ses Alphas. Mais la situation était trop critique pour attendre : une troisième message avait été clairement vu proche de la frontière des Plaines Savanes, donc directement adressés aux Séides. Le mot « fuyez » avait été tracé avec les os, encore une fois parfaitement propres, d'un cervidé. Le modus operandi était identique. Le squelette d'une proie plutôt importante servait à donner un avertissement, ce qui dénotait d'un certain besoin de gloire, d'un besoin de se sentir puissant et illustre par ses trophées. Et les avertissements, qui pouvait laisser à penser que le but était de prévenir, et donc de donner la possibilité aux loups de réagir pour se sauver la mise... Ou bien, ces menaces servaient à angoisser les Séides qui couraient a leur perte car la machination lancée leur était de loin supérieure. C'est ce qui avait le plus inquiété Heever. Si ceux qui orchestraient ces démonstrations macabres avaient un plan avec plusieurs étapes d'avance sur la meute, alors le futur serait difficile et la survie était un enjeu direct. Comme si cette peur qui la prenait aux tripes ne suffisait pas, il avait fallu que son patient, son ancien Alpha, son ancien père, donne son dernier souffle en vomissant un bain de sang. Heever avait l'esprit aiguisé et suivait avec discipline le modèle de sévérité qu'offrait Roy depuis sa prise de poste de Chef. C'est la seule chose qui l'empêchait de céder à son coeur brisé.

La petite expédition formée de la Savante, du jeune Gabelou et donc Soldat à ses heures perdues, Jagh, et de la petite soeur de Roy, qu'Heever avait voulu éloigner de l'atmosphère lourde de sa famille divisée et en deuil, foulait les roches de l’Écueil Magnétique dans un silence respectueux mais tourmenté. Seuls les souffles saccadés et les bruits de pas rythmés venaient chanter avec le vent. Ce dernier forcissait à mesure que les trois jeunes loups grimpaient dans les hauteurs en empruntant ponts de lianes ou escaliers escarpés. Heever ouvrait la course, Jagh la fermait, en aidant Karigan de son mieux sans trop l'effrayée. Le grand mâle blanc et vert trouvait la présence de la louvette grise inutile et surtout dangereuse pour elle. Il était de ces loups qui prenaient grands soin des plus faibles ou des plus petits, pour a bonne et simple raison qu'il avait été de ces chétifs et fragile bambins. Il avait appris à ne plus être lâche et mou. Mais il estimait que la place de la petite soeur de l'Alpha n'était pas ici, mais en sécurité auprès de sa mère. Il ne pouvait savoir les drames qui se jouaient, ou du moins, n'avait conscience que de ce qui se disait dans la meute lorsque les langues acerbes se déliaient. Il bougonnait donc de temps en temps, quand il perdait du temps à vouloir aider Karigan en s'efforçant de ne pas être trop vif ou trop brute. Heever ralentissait pour les attendre, même quand la détermination que le Gabelou lisait dans ses prunelles de glace lui intimait d'accélérer l'allure. Il répondait par un museau froncé et un regard d'or outré à ces invectives muettes. Il était un guerrier, pas une baby-sitter ! Même s'il devait avouer qu'il préférait de loin la proximité des gamins turbulents que celles des vieux cons. Enfin, tant que les-dits lardons n'étaient pas trop bruyants. Noroi était de ceux qu'il tolérait assez facilement. La petite soeur de l'Alpha mâle, forcément, était très agréable à surveiller, car elle ne hurlait pas, ni ne courait en tout sens.

Il devait admettre que son anxiété incroyablement démesuré n'était cependant pas un trait facile à gérer. Mais il faisait ce qu'il pouvait. Il était pas méchant. Juste grand et fier de constater que ses muscles saillants sous sa peau. Un adolescent dans le corps d'un jeune adulte quoi. Un nigaud maladroit mais brave. Jagh repéra la fontaine quelques longueurs de queue plus haut que leur position, sur une plateforme en lévitation. Ici, aucun escalier tout tracé ou de pont noué. Il s'arrêta au bord de la roche pour regarder la distance qui les séparait de la terre ferme avant de faire un petit bond en arrière. L'attirance du vide l'avait surpris et avait ancré un soudain vertige dans la poitrine du blanc. Son coeur battait la chamade mais il inspira pour se reprendre et surveiller la petite aux yeux semblables aux siens, tandis qu'Heever cherchait un moyen de grimper jusqu'à la fontaine au liquide fluorescent rouge. Il se rendit compte que malgré la végétation dense et l'endurance qu'il fallait pour arriver jusque là, ils s'en étaient vraiment bien sortis. Cela alarma le guerrier en lui, qui voyait là une providence à un peu trop facile. Tout les nids croisés sur leur passage avaient été vides. Aucun animal n'avait perturbé leur ascension. Même l'oxygène un peu plus rare ne leur manquait pas trop. Certes ils avaient tous la respiration rauque et difficile, mais Jagh mettait cela sur le coup de la montée. Tout était étrange. Bien trop étrange. Et maintenant qu'il avait cessé de bouger, et qu'il se rendait compte que leurs trois corps produisaient de la vapeur, le froid s'insinua en lui. Sans réfléchir, il se colla contre Karigan pour lui éviter de frissonner sous l'assaut répété des froides lames de vent. Heever n'avait de cesse de chercher une astuce pour atteindre leur objectif. Ils étaient si prêt !

La louve cendré dont les tresses tombaient sur ses épaules humides de transpiration finit par aboyer satisfaite. De très nombreuses lianes emmêlées un peu plus bas que leur plateforme semblaient former un panier solide. Épuisée mais déterminée, la petite Savante se remémora les derniers jours pour gonfler à bloc sa volonté : les glowsticks de Dairo et d'Aka semblaient subir des explosions de puissance ou à l'inverse, des baisses de tension brutales. Ces excès ou absences momentanés de pouvoir rendaient certains loups instables et dangereux pour eux-même comme pour les autres Séides. D'où leur venue ici, peut-être le Grizzli pourrait expliquer ces changements de puissance intempestifs et incontrôlables des glowsticks de ses disciples. Elle avait exprimer ses intentions de venir voir Aka avant de quitter le campement de la meute, et se doutait -espérait plutôt- que d'autres loups curieux ou qui se sentiraient assez impliqués les rejoignent ici, ou mieux, partent questionner la Renarde aussi... Tout en repensant à cela donc, elle demanda de l'aide à Jagh pour pousser un gros rocher dans la fosse qui séparait les deux plateformes. Le Gabelou délaissa la louvette grise à contre coeur pour s’exécuter. A deux ils parvinrent à pousser le caillou et le faire rouler jusque dans le trou. Lorsqu'il chuta sur l'amas de lianes souples, certaines lâchèrent dans des claquements secs. Heever déglutit en priant les Dieux pour que son pont improvisé tienne le coup. Après plusieurs minutes de froid polaire à attendre de voir si la lourde roche se stabilisait et si le reste des cordes naturelles ne se sciaient pas contre, la femelle au regard de givre bondit sur cette mini-plateforme intermédiaire fraîchement créée pour la tester. Avec soulagement, elle esquissa un sourire satisfait. Jagh répondit par un grognement moqueur avant d'attraper la plus jeune du trio par le cou et l'emmener jusqu'à la fontaine en toute sécurité, et pour ensuite lui ré-offrir un peu de chaleur lupine.

« Seigneur Grizzli, nous avons besoin de vous ! »

Appela Heever, d'une voix qu'elle voulait assurée et calme mais qui trahissait une certaine forme d'empressement. La femelle inspira, expira, et reprit, plus posée. Aka l'entendait forcément. Aka était omniscient à l'instar de tout ses frères et soeurs. Les Sept savaient obligatoirement ce qu'il se tramaient. Non ?

« Vos disciples souffrent de l'instabilité et des caprices du pouvoir que vous leur offrez. »

Heever se tut, essoufflée. L'air lui manquait et le froid la tétanisait. Tout comme Jagh, qui se sentait statufié mais qui refusait de laisser Karigan subir le même sort et donc tentait de faire barrage au vent qui hurlait à leur oreilles pour seule réponse...



Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Shakapick
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 2808
» Age : 24
» PUF : Pickly, Pickly Bloodimeda.
» Date d'inscription : 10/12/2010
» Personnages : TATSU.
8 ans et demi [11][x2 Rajeunir utilisés]
En couple avec Ether.
Mère de Quartz et Sethek.

Glowstick bleu : à l'obtention, s'est transformée en entité véhiculant des âmes vengeresses. Est forcée d'en accomplir la volonté en tuant les loups ayant perpétré contre elles une trahison de tout sorte.

Pouvoir inné : comme sa mère, peut créer de petites illusions translucides.

Dispose d'une immense paire d'ailes bleues lumineuses qu'elle peut faire apparaître, disparaître, ou rendre invisible à sa guise. Ne lui permettent que de planer.

SETHEK
3 ans et demi [3]
Louveteau Séide.
Fils de Tatsu et Ether, frère de Quartz.







» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Coup de pouce ? • Suite event   Jeu 13 Avr 2017, 12:21



    Sethek n'était qu'une ombre.

    Il avait été très ébranlé par la perte de sa grand-mère, qu'il avait intensément aimée. Lorsqu'elle avait rendu son dernier souffle, il n'était pas encore tout à fait entré dans l'âge adulte. Ses parents, son père surtout, avait donc du lui expliquer ce qu'était la mort, et ce que cela signifiait. Il avait eu beaucoup de mal à comprendre, et insistait pour qu'on réveille Valka, qu'il avait encore beaucoup de choses à lui dire et qu'elle devait encore lui apprendre davantage. Puis, petit à petit, il avait finit par comprendre, et avait expérimenté pour la première fois les différentes étapes du deuil. Il n'était pas tout à fait sorti du processus qu'il avait vécu la plus traumatisante des expériences : il avait perdu son père. Son père. Son modèle, son héros, son rempart, le membre de sa famille qu'il aimait le plus, celui auquel il s'identifiait et de qui il guettant chaque jour l'approbation. Il l'avait vu, étendu là, la tête posée contre son herbier, ouvrage de sa vie, souriant comme s'il était paisiblement endormi. Sauf que malgré tous les efforts de Quartz, il n'avait jamais rouvert les yeux.

    Il n'avait jamais vu autant de détresse et de douleur dans les yeux de son frère. C'était affreux. Et sa mère, immobile, silencieuse, plongée dans le plus profond des mutismes, n'exprimant physiquement rien, ses yeux concentrant toute l'horreur qui sévissait dans son cœur. Pour la première fois de sa vie, il l'avait vue exprimer quelque chose, et ce quelque chose avait été trop affreux à contempler. Il avait transporté l'herbier, voulant au départ l'enterrer avec Ether. Mais après en avoir difficilement discuté avec son jumeau, ils avaient décidé d'un commun accord de le conserver à l'abri dans le repère des savants. Ainsi, le labeur d'Ether vivrait à travers des générations et des générations de soigneurs, et ses fils garderaient le plus beau souvenir de leur géniteur.

    La transition qui avait placé sa mère à la tête des Séides l'avait emplit de fierté et d'honneur. Il n'était pas proche d'elle du tout, mais il la respectait - et même, la craignait énormément. Il savait qu'elle méritait cette place. Il n'aurait jamais cru que nombre de loups réagiraient aussi mal à son accès au pouvoir, pourtant légitime, et avait été horrifié de les voir partir. Le tumulte de ce rassemblement l'avait ébranlé. Depuis, il passait tout son temps caché dans les rocheuses, à l'extérieur et bien au-dessus du repère, avide de mettre le plus de distance entre les autres et lui. Le vent soufflait sans cesse entre les pics, ébouriffant sa fourrure et la rendant hirsute. Il n'avait rien mangé depuis des jours, et encore moins bu. Il ne dormait pas non plus. La brise lui apporta des éclats de voix - il y prêta l'oreille. Il était question de rendre visite aux dieux pour apprendre pourquoi les Glowsticks orange et rouge ne fonctionnaient plus.

    Il était déjà allé chez Dairo, seul. Evidemment, personne ne le savait. Le temple n'avait pas été détérioré. Il n'avait pas osé poser de question à la déesse à ce moment-là, mais peut-être que la force des choses l'imposait. Il se remit difficilement debout et rejoignit les autres sur le plateau au prix de mille efforts. Son corps entier était engourdi. Le regard très sombre, ce qui ne lui ressemblait pas, Sethek fila le train d'Heever sans vraiment écouter ce qui se disait. Il ne pensait plus qu'à son objectif, qui lui permettait de faire quelque chose de sa peau, en attendant de retourner dans le néant de son existence. Le voyage ne prit pas longtemps, mais il fut tout de même intense. Au départ, Sethek pensait que la louve grise allait rendre visite à Dairo, mais c'était chez Aka qu'elle se rendait réellement. Sethek du lutter contre la peur du vide pour se hisser sur les lianes et traverser les ponts végétaux qui reliaient les plateformes de roches en lévitation entre elles. Comme celui de la Renarde, le temple était parfaitement propre et calme. Du moins, en apparence. Heever entra la première et s'adressa directement au seigneur Grizzly. Sethek s'assit non loin d'elle, légèrement en retrait, et déglutit. Il posa les yeux sur la statue et ne prononça pas le moindre mot. Il préférait s'adresser à lui par la prière.

    Seigneur Aka. Si nous troublons ta quiétude aujourd'hui, c'est parce que notre peuple est soumis à la peur que tu tentes de bannir de leur coeur. Ils ont peur, car ils ignorent ce qui se passe et craignent que des choses plus graves ne se cachent derrière les événements déjà bien sombres qui ont frappé leur territoire. S'il te plaît, aie la compassion de répondre à nos prières et partage avec nous ce que tu sais des mécréants qui ont osé souillé nos terres, et pire encore, vos sanctuaires sacrés. Je t'en conjure, Ô Seigneur.

    Il s'inclina profondément, rabattit les oreilles contre son crâne, les plumes plantées dans sa crinière dégringolant au rythme de celle-ci jusqu'à piquer vers le bas, et attendit dans le plus grand silence.


Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4718
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
13 ans (16/07)
Séides
Bleu

Morokei
7 ans (21/07)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
6 ans (23/06)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
7 ans (29/07)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
1 an (14/07)
Brethen - Louveteau



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Coup de pouce ? • Suite event   Sam 15 Avr 2017, 08:54

    C'était clairement la chose la plus terrifiante qu'elle aie jamais faite de sa courte vie.
    La matinée était peu avancée lorsqu'Heever était venue la trouver pour lui proposer de venir avec elle dans l'expédition qui se rendait au Temple d'Aka. Depuis quelques temps, les glowsticks rouges et oranges partaient en vrille et mettaient parfois en danger leurs porteurs dont le pouvoir se déchaînait, aussi avait-il été question d'aller questionner les dieux eux-mêmes à ce propos. Romance n'avait pas dit grand chose et l'apprentie de son aîné Roy avait été plutôt convaincante. D'ailleurs, Karigan trouvait qu'elle lui ressemblait de plus en plus, dans l'attitude. Elle n'avait jamais été très proche de lui - pas autant que de Thyara dont l'absence faisait peser une grande tristesse dans son coeur - mais suffisamment pour le connaître un peu. Et elle avait l'impression inexplicable que son apprentie était... un peu comme lui. Elle voyait en Heever une sorte de Roy au féminin et au visage moins sévère. Peut-être était-ce aussi cela qui l'avait convaincue de venir avec elle. Elle savait que son frère Volstein souffrait de l'absence de leur aîné, pour qui il avait une grande admiration. En ce qui la concernait, elle songeait sans peine qu'il devait vaquer à des occupations un peu trop risquées pour elle et préférait garder ses distances.
    En fait, elle gardait ses distances avec un peu tout et avait la mauvaise manie de rester très souvent proche de sa mère, même si elle allait doucement sur sa première année. Elle avait perdu ses accroches, sa grande soeur Maisie, sa tante Thyara, la louve Némésis qu'elle admirait. Durant quelques semaines, avant que tout le monde ne parte, elle était devenue plus autonome - enfin, un tout petit peu - et moins peureuse. Mais tout ce qui leur était tombé dessus l'avait de nouveau cloîtrée au camp avec la peur au ventre.

    Du moins jusqu'à ce qu'Heever ne vienne la tirer des pattes de Romance pour l'emmener ce jour-là.
    Elle était accompagnée d'un grand loup blanc à la carrure imposante et qui l'intimidait terriblement. Elle savait qu'il s'appelait Jagh, mais rien de plus. Et la fréquence de ses grondements et râlements le rendaient plus craignable encore - des fois qu'il lui viendrait l'idée de lui mettre un coup de crocs pour la faire avancer. Même Heever, avec son attitude un peu Royesque imposait une sorte de respect à al petite grise. Finalement, dans le lot, il n'y avait que Sethek qui ne l'effrayait pas trop. Un tout petit peu quand même car elle ne le connaissait pas, mais il avait perpétuellement un air sympathique et mélancolique sur le museau qui inspirait d'avantage l'empathie que la peur. Peu-être oserait-elle échanger quelques mots avec lui, si d'aventure ils se recroisaient après ce court voyage.

    Le trajet fut ardu, surtout dans les derniers instants où ils durent grimper sur les rochers flottants de l'Ecueil Magnétique. Poussée par l'élan du reste de l'équipée, Karigan se mordit les babines et tâcha de repousser son vertige pour monter avec eux, la queue rabattue et les oreilles plaquées dans sa tignasse blanche. Lorsqu'ils parvinrent près de la fontaine rouge, elle les laissa avancer tous vers l'effrayante statue du Grizzli et se recroquevilla légèrement en retrait. Son regard timide monta vers celui de pierre de la statue, alors que Sethek incliait la tête en une sorte de salut respectueux et qu'Heever s'adressait de vive voix au dieu. C'était une drôle d'ironie, de l'emmener elle dans le temple de ce dieu-ci.

    Elle inspira profondément et fit l'effort de détendre légèrement ses muscles pour s'asseoir, les oreilles toujours en arrière. Elle ferma brièvement les yeux. Que fallait-il dire ? Pouvait-on prier silencieusement pour que le dieu apparaisse ? Elle n'en avait aucune idée, elle n'avait jamais posé la question à personne. Au moins, si le dieu ne l'entendait pas il ne pourrait pas être en colère.
    Dieu Aka... Nous sommes tous effrayés par ce qui se passe avec... les pouvoirs des glowsticks rouges. Savez-vous ce qui se passe ? Que pouvons-nous faire ?
    Elle ne savait pas trop comment l'on s'adressait à un dieu. Elle avait peur d'attiser sa colère ou celle irréelle d'attiser celle de ses compagnons de route.
    ... S'il-vous-plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Aka
».New'


Masculin » Nombre de messages : 34
» Age : 51
» PUF : Le grizzly
» Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Coup de pouce ? • Suite event   Lun 17 Avr 2017, 20:36



    Tel un lion en cage, Aka tournait en rond.

    Loin, très loin, des dizaines et des dizaines de lieues au-dessus du monde mortel, il contemplait l'archipel sous lui, dardant un oeil protecteur sur la moindre parcelle de terre. Tout son pelage était hérissé et surchargé d'électricité. Parfois, des éclairs surgissaient de son épaisse fourrure et fonçaient en direction de son temple. Il était incapable de contenir cette énergie. C'était une ironie curieuse et cruelle. Jamais il ne s'était senti aussi puissant. C'était comme si son corps avait doublé de volume, alors qu'il était déjà un colosse, surpassant de très loin n'importe quel dieu en taille et en force brute. Mais toute cette puissance avait une origine inconnue, et surtout, il était incapable de l'utiliser. Incapable. Alors, pour s'épuiser, il tournait en rond, sans cesser de surveiller les mortels, et en particulier ses disciples. Du coin de l’œil, il vit quelques âmes se réunir dans son temple. Trois Séides. Heever, Sethek et Romance. Il n'y avait pas là un seul porteur de la couleur rouge. Aka ne savait pas trop ce qu'il était censé ressentir face à cela. Une certaine frustration. De la déception. Des sentiments qui, pour l'heure, ne devaient même pas l'effleurer, et qui l'atteignaient pourtant. Ces ressentis s'effacèrent pour laisser place à une colère bouillonnante. C'était plus qu'il ne pouvait en supporter. Il avait l'impression que quelqu'un tirait les ficelles, beaucoup plus délicates qu'on ne pouvait penser, de son tempérament. Et ça le rendait fou.

    Il se laissa tomber des cieux. Véritable comète rougeoyante, il ne s'arrêta qu'à quelques mètres au-dessus de son temple pour ne pas le réduire en miettes. La forme imprécise disparut pour réapparaitre à l'intérieur du temple, plus petite, plus condensée, mais particulièrement instable, comme si Aka ne parvenait pas à garder cette image réduite de lui même. Comme si toute sa puissance divine forçait la main pour s'exprimer, menaçant de détruire le temple et les mortels dans le processus. Mais Aka tint bon. Il avait écouté les dires et les prières des trois loups. Il avait senti leur peur et leur incompréhension et ne pouvait pas les laisser dans cet état. Il devait leur parler. Et c'était bien là le plus difficile.

    Lui, comme Dairo, savait.
    Les autres étaient dans l'ignorance la plus totale, la pire forme de torture pour un dieu avec l'impuissance. Mais l'une dépendait de l'autre. Combien de temps pourraient-ils encore conserver le secret ? Y avait-il possibilité de corriger leurs erreurs ?
    Un bref instant, il s'autorisa à penser à elle, puis se fit bien vite rattraper par la réalité, car les questions des mortels en face de lui l'assaillaient de toutes parts. Il grogna, ferma les yeux, puis les rouvrit en baissant légèrement la tête. Alors, dans les yeux du dieu de la Force, on put lire une expression que jamais, de mémoire de loup, on n'avait vu dans son regard.

    Aka avait peur.

    Elle brillait dans ses yeux blancs et vides, suintait dans la lueur qui les animait et les rendait méconnaissables. Cet éclat angoissé semblable à celui d'une proie tranchait brutalement avec la prestance de son corps dont chacun des muscles était gonflé. L'image illogique et incompréhensible du guerrier en proie à l'anxiété se mit à transpirer sur les mortels. Ils ressentirent alors la même chose qu'Aka, sans pour autant être capable d'y comprendre quoique ce soit. Alors, le dieu lutta pour retenir ses émotions et les masquer, mais c'était déjà trop tard. Il ne lui restait plus qu'à s'expliquer.

    - Séides. Une grande menace plane sur tout notre territoire, et vous n'êtes pas capables de l'affronter à l'heure actuelle. Nous avons puisé dans nos fontaines pour nous renforcer et accéder à un pouvoir qui nous est interdit en temps normal, mais c'est le seul moyen que nous avons trouvé pour vous protéger.

    Il se redressa, faisant rouler les muscles surpuissants de ses larges épaules.

    - Nous ne sommes pas censés intervenir dans vos vies directement. Mais cette fois, nous n'avons pas le choix. Dairo et moi sommes les émissaires de cette quête, et nous allons la mener à bien. Si nos fontaines sont si instables, c'est parce que nous les mettons actuellement à très rude épreuve. Mais rassurez-vous. Dès que nous aurons trouvé et éradiqué cette menace, vos glowsticks ainsi que vos pouvoirs retrouveront leur stabilité habituelle.

    Il pencha la tête vers ses interlocuteurs et se fit si sérieux qu'il en devînt presque menaçant.

    - Pour l'heure, je vous ordonne de rester chez vous. Ne prenez pas le moindre risque. Veillez les uns sur les autres et surveillez attentivement vos frontières. Faites particulièrement attention aux petits. Je le répète, ne prenez aucun risque. Laissez-nous gérer ça. Ne jouez pas les héros. Nous nous en occupons.


    Puis, sans se justifier davantage, Aka se tut subitement. Il observait chacun des trois visages devant lui en silence, les scrutant comme s'il cherchait quelque chose en eux. Sa longue queue se balançait en rythme. Sa fourrure crépitante propulsait parfois des étincelles dans les airs. Il attendit les réactions posément, mais tout son corps bouillonnait d'une énergie bien trop grande.

    Il lui faudrait repartir très vite. Mais il pressentait que les mortels ne l'entendraient pas de cette oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Encastré
». Encastré
avatar

Féminin » Nombre de messages : 6893
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Séide ; Maton ( soldate )
6 ans et demi ( 2.7.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Séide ; Gabelou
4 ans et demi ( 14.7.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen Heever
Séide ; Savante, autrefois apprentie de Roy
3 ans ( 25.7.17 )
Célibataire
#07cfb6 & #gainsboro


bulletblack ☥ ✐ Grimm
Séide ; Archiviste & chirurgien
Deux ans ( 15.7.17 )
Célibataire.
#snow & #c9aa9c


bulletblack Geb
Séide ; Louveteau
Nouveau-né ( 25.7.17 )
Célibataire
#chartreuse & #dfc4b4


___


» Feuille de perso'
» Points: 187
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1LEEMON850
Perso 2SEKMÊT580
Perso 3NOUT440
Perso 4JAGH330
Perso 5HEEVER010
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Coup de pouce ? • Suite event   Mer 19 Avr 2017, 20:33

Les Séides n'eurent pas à attendre longtemps en fin de compte. Avant même que l'apparition divine se fasse, Heever sentit la présence et la puissance du Dieu qu'ils avaient appelé. Comme si l'atmosphère se chargeait énormément en électricité statique. Un violent orage se préparait-il ? A l'intérieur de temple ? C'était bien l'impression de la jeune femelle. En tout cas elle remercia intérieurement le dieu de les rejoindre si promptement. Lorsque le Grizzli apparut aux mortels, l'air sembla se saturer de quelque chose d'indéfinissable. Le pouvoir d'Aka s'exprimait autour de lui en projetant des petites flammèches rougeoyantes. Des crachats divins qui pleuvaient sur le sol de pierre du temple, ricochaient quelques instants avant de s'éteindre en crépitant. L'image était saisissante, irréelle. La jeune Savante et disciple de Mido n'en croyait pas ses yeux. Elle lutta contre la vague brutal d'émotion qui la submergea lorsqu'elle plongea ses prunelles glacées dans celles, opalescentes, du Dieu de la force. Mais l’inquiétude qui la taraudait déjà se laissa gonfler par ce qu'elle lisait dans les yeux d'Aka, et bientôt, Heever se sentit faiblir sous l'assaut de cette angoisse bouleversante. Un instant, la femelle grise se dit qu'elle aurait imaginé Aka comme un guerrier volontaire et téméraire plutôt que comme un être -aussi gigantesque soit-il- apeuré comme une proie. Mido avait tellement plus de prestance... Alors pourquoi n'était-il pas auprès des démiurges rouge et orange ?!
Heever se gronda mentalement lorsqu'elle vit le Grizzli reprendre sa morgue et sa superbe. Là il était un Dieu, un vrai. Si seulement elle n'avait pas été aussi frêle et petite, si seulement elle avait pu se lancer dans cette quête de force et d'endurance qui lui aurait permis de rendre son corps plus résistant. Mais au grand damne de Leemoncello, la jeune louve était plus une louve de tête que de muscle. Aka inspirait désormais un respect sans borne et une loyauté infaillible. Heever s'en voulu d'avoir pensé qu'il n'était pas l'égal de son frère Raptor. Evidemment que son coeur voguait aux côtés du dieu dont elle était la disciple, mais elle n'en avait pas moins autant d'admiration et de fascination pour les six autres. Enfin... Presque. Plutôt quatre. Heever ne donnait pas autant d'importance aux déesses de la tempérance et du charme. Deux fois qu'elle avait l'honneur immense de voir un Dieu en personne, et deux fois elle se retrouvait subjuguée par leur puissance et leur superbe. Malgré cet sorte d'hypnose, l'angoisse brûlait toujours dans ses tripes. Les paroles d'Aka n'aidèrent pas la jeune Séide à ravaler la boule qui bloquait à demi sa trachée. Lorsque le silence revint, après les vagues explications du Seigneur rouge, La Savante se sentit faiblir encore, ses pattes tremblaient. Ce n'était pas une question de confiance en soi... Mais la peur était réellement soudaine, trop pour son organisme. Heever n'aurait pas cru que le danger était si présent...

Finalement, elle se força à inspirer et ravaler ce nœud dans la gorge pour exprimer une incompréhension de plus, d'une voix peu assurée qui ne lui ressemblait pas.

« Seigneur Grizzli, pourquoi votre frère, Mido, ne vous aide-t-il pas ? Pourquoi n'utilise-t-il pas son incommensurable pouvoir pour s'allier aux vôtres ? »

Imaginer que son dieu n'aidait pas Dairo et Aka pour protéger les loups, les Séides, ou même simplement ses propres fils et filles perturba la jeune femelle. Pourtant elle n'avait pas l'impression que son dieu l'avait abandonné... Alors pourquoi cette différence d'action ? Mido avait-il un autre plan ? Une autre technique ? Cela voulait-il dire que les Dieux étaient divisés sur la marche à suivre ? Si les Dieux ne s'entendaient plus face à un ennemi commun alors les loups étaient perdus... Et si les dieux ne s'entendaient plus du tout et que l'ennemi commun n'était autre qu'un des leurs ?! Était-ce pour cela que Mido n'agissait pas comme son frère et sa soeur ? Non; Non c'était impossible. Improbable. Incohérent. Si Mido avait été, ne serait-ce qu'une seconde, contre Aka, il n'aurait pas permis à Heever de se rendre jusqu'ici ! Et puis c'était idiot comme réflexion. Les Démiurges étaient bien au dessus du genre de sentiments qui animaient les mortels, ils n'y avaient pas de rivalité ou de conflits entre eux... Il n'y en avait plus tout de moins... Après tout, l'Histoire ne disait-elle pas qu'autrefois Yurai avait été emprisonnée par ses frères et sœurs dans une Prison Céleste ? Et si l'histoire se répétait ...? Non c'était idiot. Aucun Dieu n'était intervenu dans la vie des loups. Aka venait de le confirmer : ils n'étaient pas censés intervenir dans leur vie directement. Pas censés. Tout était dans la nuance. Forcément, l'esprit d'Heever tournait en rond et turbinait intensément sur chaque mot prononcé par le Grizzli. Comme si la réponse à toutes leurs attentes, toutes leurs inquiétudes, s'y trouvait. Tout en réfléchissant de son côté, la femelle demanda encore, incapable d'accepter cette idée de réclusion dans leur propre campement, de claustration sur leurs terres.

« Pouvons nous être utile de quelque manière que ce soit, hormis rester cloîtré chez nous tous ensemble ? »

Heever voulait être utile. Elle voulait faire quelque chose de ses pattes. Elle voulait user sa cervelle sur ce problème à résoudre. Enfin, ses yeux pâles remontèrent vers la divinité pour le fixer. Elle retrouva un semblant de bravoure, noyée dans un océan d'angoisse.


Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Shakapick
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 2808
» Age : 24
» PUF : Pickly, Pickly Bloodimeda.
» Date d'inscription : 10/12/2010
» Personnages : TATSU.
8 ans et demi [11][x2 Rajeunir utilisés]
En couple avec Ether.
Mère de Quartz et Sethek.

Glowstick bleu : à l'obtention, s'est transformée en entité véhiculant des âmes vengeresses. Est forcée d'en accomplir la volonté en tuant les loups ayant perpétré contre elles une trahison de tout sorte.

Pouvoir inné : comme sa mère, peut créer de petites illusions translucides.

Dispose d'une immense paire d'ailes bleues lumineuses qu'elle peut faire apparaître, disparaître, ou rendre invisible à sa guise. Ne lui permettent que de planer.

SETHEK
3 ans et demi [3]
Louveteau Séide.
Fils de Tatsu et Ether, frère de Quartz.







» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Coup de pouce ? • Suite event   Jeu 20 Avr 2017, 11:06



    Sethek ressenti, lui aussi, les perturbations liées à la fontaine.

    Si l'endroit lui inspirait un profond respect en temps normal, il fut cette fois emplit de crainte en voyant le liquide magique bouillonner. Avant que le dieu rouge ne se manifeste, de petits éclairs rouges jaillissaient de nulle part et manquaient parfois de le toucher. Il sursauta plusieurs fois, mais se força à rester assis où il se trouvait, surveillant très attentivement leurs déplacements chaotiques pour les éviter au besoin. Après ça, Aka apparut. Il ne l'avait jamais vu, aussi ne remarqua t-il pas les changements qui l'habitaient tout de suite. Ce n'est que lorsqu'il commença à s'expliquer que le jeune loup comprit que le dieu ne se présentait pas sous sa forme habituelle. Il était encore plus fort qu'avant, si seulement c'était possible, et on voyait qu'il luttait pour contenir toute la puissance qui bouillonnait en lui. C'était très impressionnant. Sethek avait du mal à se concentrer sur ce qu'il disait plutôt que de l'observer sous toutes les coutures en réfléchissant à ce qui se passerait si Aka relâchait sa vigilance et laissait exploser son pouvoir dans le temple. Il déglutit, et s'accrocha à ses lèvres en se forçant à le regarder dans les yeux. Mais même ça, c'était difficile.

    Lui, tout comme la plupart des autres Séides un tant soit peu intéressés par ce qui se passait en dehors du repère, avait comprit qu'ils étaient menacés après avoir vu les messages laissés de parts et d'autres du territoire. Maintenant que le danger était confirmé, Sethek se sentait encore plus vulnérable. Sa peur augmenta lorsqu'Aka déclara que les mortels n'étaient pas de taille. Et en même temps, il eut l'impression que cela était complètement faux. Des messages aussi basiques que des ossements formant des mots ne pouvait pas être l’œuvre d'un monstre ou d'un démon, mais d'une créature mortelle. Si une bête de ce genre les avait menacés, elle aurait envoyé des signaux bien plus violents. Comme par exemple ... Une comète. Il fronça légèrement les sourcils et écouta attentivement. Heever remuait beaucoup, aussi lui jeta t-il un coup d’œil avant de se refocaliser sur Aka lorsqu'il leur ordonna de rester cacher et de laisser les dieux agir. Le fils de Tatsu acquiesça en silence. Le dieu savait de quoi il parlait. Il préférait lui obéir plutôt que de tenter quelque chose de dangereux, d'idiot et surtout, d'inutile.

    Ce qui se passa alors réussir à lui faire hérisser l'échine. Heever, qui continuait d'émettre des ondes de tension, prit la parole pour prononcer des paroles qui piquèrent les oreilles de Sethek. Il avait remarqué que la louve avait de l'ambition, notamment lorsqu'elle avait monté ce groupe sans l'aval des nouveaux Alphas. Peut-être s'était-il plus vexé qu'un autre parce que l'un d'entre eux était sa mère. Quoiqu'il en soit, il l'avait mal prit. Mais qu'elle s'adresse ainsi à une divinité ? Ce n'était plus de l'ambition. C'était de l'insolence. Toutefois, il savait qu'il n'avait pas de légitimité sur elle, autre que celle d'un héritier, alors il se contenta de la foudroyer du regard et de tourner la tête vers Aka, se désintéressant d'elle pour ne pas qu'elle se sente encore plus supérieure que ce qu'elle pensait. Il choisit de l'ignorer, et d'ignorer les questions auxquelles Aka avait déjà répondu. Il se remit sur ses pattes et inclina la tête avec respect.

    - Seigneur Aka, vos ordres sont entendus. Le message sera passé au reste de la meute. J'ai conscience que vous le savez déjà, mais sachez que les combattants Séides seront toujours prêts à épauler les divinités auxquelles ils ont dévoué leur vie si leur force pouvait être mise à contribution.


    Il attendit toutefois que le dieu l'autorise à partir avant de faire volte-face. Il était assez pressé de rapporter ce que le dieu de la force avait dit à sa mère. Encore choqué par la véhémence d'Heever, il s'acharna à ne pas la regarder et à apaiser les émotions qui le chahutaient, pleinement conscient qu'Aka percevait tout. L'heure n'était pas à la division, et même s'il n'allait pas détester une camarade pour ça - ce n'était pas du tout son genre - il restait très mal à l'aise face à ses dires et craignait également la réaction de la divinité.

Revenir en haut Aller en bas
Aka
».New'


Masculin » Nombre de messages : 34
» Age : 51
» PUF : Le grizzly
» Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Coup de pouce ? • Suite event   Jeu 27 Avr 2017, 13:33


    [Réponse afin de clôturer proprement le sujet]

    Pressé par le temps et les événements, Aka était sur des charbons ardents.

    S'il s'était exhorté à la patience face à des mortels compréhensifs mais perdu, il la sentit défaillir très vite face aux paroles de la jeune Séide. Jeune, il fallait insister sur ce point crucial aux yeux de la divinité, qui n'avait encore jamais connu la guerre, qui ne savait peut être pas vraiment quelles étaient les nuances différenciant les dieux qui veillaient sur elle, mais tout à fait prête à les juger, à le juger, et à les comparer, insinuant que Mido valait mieux que lui. Ce fut l'un de ces instants où Aka se trouvait en pleine défaillance. Son combat valait-il vraiment la peine, lorsque les mortels se comportaient ainsi ? Une petite voix, douce et chaude, lui murmurait à l'oreille que oui. Qu'ils ne savaient pas, et qu'ils ne pouvaient pas savoir, parce que ce genre de chose leur échappaient complètement pour la simple et bonne raison qu'ils étaient mortels. Et que comme tout Séide, et même comme tout loup de l'époque qui se respecte, ses propres principes, ses propres croyances et son propre état-d'esprit était forcément le meilleur. Elle ne pouvait pas comprendre qu'il pouvait en être autrement. C'était ainsi.

    Et pourtant, la frustration était grande, et la colère tout autant. Malgré le raisonnement qu'il s'imposait, Aka refusait d'en tolérer plus. Il allait lui répondre sèchement et s'en aller lorsque le mâle, qu'il avait presque oublié tant il était effacé, s'adressa à lui d'une manière plus tolérable, plus respectueuse. Ses mots l'apaisèrent, mais pas assez pour qu'il fasse l'effort de rester plus longtemps. Il tourna toutefois son énorme tête vers lui et lui fit un signe reconnaissant. Son attention se focalisa à nouveau sur Heever, et il ne put retenir un grognement de s'échapper de sa gorge, alors que l'énergie fusait tout autour de lui.

    - Ton insolence ne t'apportera aucune autre réponse que je ne t'ai déjà donné, Mortelle. J'ai déjà répondu à ce que tu demande. Si ces réponses ne te plaisent pas, je n'y peux rien.

    Il se redressa. La fontaine et l'aura de puissance autour de lui devenaient incontrôlables.

    - Restez sur vos gardes. Nous reviendrons vers vous en temps voulu.

    Là-dessus, il glissa un dernier regard au mâle qui s'en allait déjà vers les siens, et disparut dans une explosion de lumière rouge.


Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de pouce ? • Suite event
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dingbats...
» Coup de pouce du Québec au Gouv. Alexis .
» un coup de pouce ?
» Besoin d'un coup de pouce?
» Besoin d'un coup de pouce ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: Archives Event
-
Sauter vers: