Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Le Raptor et l'Apeurée | Epreuve de glowstick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4770
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
7 ans (23/08)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 an (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge


» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Le Raptor et l'Apeurée | Epreuve de glowstick   Sam 15 Avr 2017, 11:45

    Elle avait un an depuis peu de temps, et surtout bien peu de vécu derrière elle et bien trop d'angoisses qui parasitaient ses pensées. Et pourtant, une partie d'elle tenait à faire véritablement partie de la meute, ne serait-ce que pour rendre ses parents fiers d'elle et recevoir quelques regards de la part de son grand frère désormais effacé de leur vie familiale. Il lui avait fallu bien plus de courage qu'un loup ordinaire pour prendre la décision de partir seul alors que l'aube pointait et se diriger vers le temple de Mido. C'était une évidence pour elle qu'elle était destinée à ce glowstick là. Aucun de tous les autres ne lui semblait convenir, ou peut-être était-ce à force d'avoir vu cette couleur se balancer aux cous de son père et de son frère aîné. Volstein était parti tôt ce matin-là aussi, pour aller au temple de Yurai. Il lui avait confié quelques temps auparavant qu'il voulait devenir un disciple de la Corneille, et elle avait souri. C'était amusant de l'imaginer sage, son frère. Mais elle tenait énormément à lui et espérait qu'il reviendrait au soir avec une lueur mauve sur son pelage de neige. Maintenant, elle espérait également qu'elle pourrait elle aussi revenir avec quelque-chose.

    Son coeur battait la chamade et ses muscles étaient tendus alors qu'elle s'aventurait dans le Delta, frémissant à tous les bruits suspects et guettant tout ce qui pourrait surgir autour d'elle. Les rumeurs parlaient de crocodiles et d'insectes géants, et ce n'était pas des choses les plus rassurantes. Elle déglutit et allongea sa foulée, s'efforçant de se détendre un peu. Elle avait la crainte sourde que le dieu la refuse sèchement à l'entrée, ne la jugeant pas digne de sa couleur. Cette simple pensée lui serrait les entrailles et elle préféra la chasser autant que faire se pouvait. Ses grandes pattes s'enfonçaient de plus en plus dans la terre meuble et les flaques d'eau boueuse. Un léger gargouillis s'échappa de son ventre. Elle avait oublié de manger ce matin-là - comme beaucoup d'autres, en était témoin sa silhouette dégingandée et ses côtes légèrement apparentes -, sa mère ne manquerait sans doute pas de lui en faire la réflexion quand elle rentrerait.

    Enfin, une lueur émeraude perça à travers les lianes et épaisseurs de mousses, et elle parvint devant la statue du Raptor. Les traces de la profanation avaient été effacées, les os retirés, mais l'ambiance demeurait pesante. Même les insectes semblainet éviter le lieu.
    La jeune louve s'avança avec prudence, puis inclina la tête avec déférence, les yeux mi-clos.

    "Bonjour, dieu Mido." Sa voix n'était qu'un murmure timide. "Je viens vers vous aujourd'hui pour... pour vous demander de me faire passer votre épreuve. Comme mon père avant moi, j'aimerais porter vos couleurs."

    Elle ferma les yeux,puis redressa la tête et releva les paupières, posant ses prunelles dorées sur la statue immobile.
Revenir en haut Aller en bas
Mido
».New'


Masculin » Nombre de messages : 27
» Age : 51
» PUF : Le raptor
» Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le Raptor et l'Apeurée | Epreuve de glowstick   Lun 01 Mai 2017, 14:39



    [Etant donné la date du premier post, ce sujet se passe avant l'Event actuel, Mido n'y réagira donc pas.]

    Mido apparut peu après que la louve ne l'ait appelé. Un courant d'air balaya les alentours de la statue à l'effigie du Raptor, et une lumière verte aveuglante remplit le temple, précédant l'apparition du dieu en personne. Son regard blanc sans pupille se posa sur elle, et la détailla rapidement, après quoi il hocha une fois la tête avant de s'asseoir. Il pointa les oreilles dans sa direction et entoura ses pattes de sa longue queue touffue. Puis, après un bref silence, il parla, de sa voix grave, lourde et lente.

    - Bienvenue. Je vais te poser trois questions. Réponds correctement à chacune, et je te jugerai digne de porter mes couleurs. Commençons sans tarder !

    Il réfléchit un quart de seconde, son regard très brièvement perdu dans le néant, avant de se focaliser à nouveau sur l'éprouvée avec une très grande attention. Mido ne ferait pas qu'attendre ses réponses : il regarderait en elle, et observerait chaque étape de sa réflexion, afin de savoir si elle était digne de lui ou non.

    - Je nais et meurs dans l'eau. Qui suis-je ? Je peux tourner sans bouger. Qui suis-je ? Un chasseur bondit sur une branche basse où se trouvent douze oiseaux. Il en tue un. Combien reste t-il d'oiseaux ?

    Il plissa les yeux et baissa légèrement la tête, puis attendit patiemment ses réponses.



Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4770
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
7 ans (23/08)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 an (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge


» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: Le Raptor et l'Apeurée | Epreuve de glowstick   Mar 16 Mai 2017, 09:53

    Karigan retint sa respiration lorsque la silhouette de Mido lui apparut dans une grand lumière émeraude, et un frisson parcourut son échine. Alors que la silhouette du Raptor se matérialisait devant elle, elle comprit pourquoi les loups respectaient tant les dieux et leur étaient si dévoués. Il émanait de l'incarnation une aura de majesté et d'énergie qui la dépassait, un tout petit aperçu sans doute de la nature de l'être devant elle. Elle s'était déjà rendue à la Bibliothèque en compagnie de Morokei, sa tante, et y avait vu des ouvrages traitant de ce qui s'était passé sur le continent et des actes des Dieux. Ils étaient là depuis le commencement et, en voyant ainsi Mido apparaître devant elle, Karigan eut l'étrange certitude qu'ils demeureraient encore jusqu'à la mort du monde lui-même. Elle sentit sa gorge se serrer légèrement lorsque le regard de la divinité se posa sur le sien, et eut la sensation d'être sondée jusqu'aux fins fonds de son âme. Les dieux étaient omniscients, lui avait-on dit. On ne peut rien leur cacher, ni les actes ni les pensées. Et ce n'était pas si difficile à croire désormais.

    Instinctivement, elle s'assit elle aussi face à lui lorsqu'il prit cette pose avec solennité. Les oreilles droites et les muscles tendus, elle sentit son coeur battre plus fort lorsque le Raptor accepta silencieusement qu'elle passe son épreuve et commença à poser ses questions. Elle s'accorda quelques secondes pour les retenir, sentant l'angoisse passer de temps en temps comme une petite tornade au creux de ses pensées et ne désirant pas stupidement oublier ce que les mots prononcés par Mido. Elle se les répéta quelques fois pour être bien certaine d'avoir mémorisé, puis commença à réfléchir.

    Je nais et je meurs dans l'eau.

    La part de son esprit qui demeurait louveteau lui souffla doucement que c'était peut-être un poisson, mais elle repoussa doucement cette hypothèse. Certes, un poisson à la vie normale devait techniquement naître et mourir dans l'eau - du moins le pensait-elle, dans la limite de ses connaissances - mais elle les connaissait surtout pour mourir quand on les sortait de l'eau. Donc ce n'était probablement pas cela. Elle décida de prendre le problème dans l'autre sens et de commencer par l'eau. Il y avait l'eau douce des rivières de la Forêt Pluviale et de l'Etang Nacré, mais à part des plantes aquatiques et des poissons, rien ne lui venait spontanément à l'esprit. Puis il y avait l'eau plus sauvage et salée des Criques du Soleil, ou de la bande de mer qui séparait l'Île Fantôme du reste du continent. Elle se souvenait d'ailleurs - et ce n'était pas un très bon souvenir - très bien de sa première traversée. Elle était encore petite quand Romance les avait emmenés Volstein et elle pour leur montrer l'île, tandis que la marée était basse, mais elle avait trébuché, paniqué et bu une tasse qui lui avait laissé la gorge en feu durant toute la fin de la journée. Cette baignade lui avait même valu de larges marques blanchâtres et durcissant le poil sur le pelage et le museau lorsqu'ils avaient séché. Volstein avait été ravi d'apprendre qu'il s'agissait du sel contenu dans l'eau de la mer, tandis qu'elle s'était inquiétée de cela jusqu'à ce que Romance ne lui assure qu'un bain en rentrant la débarrasserait de cela.
    Oh.
    Un bain.

    Une lueur s'alluma dans son regard, et elle remercia en pensée sa mère de les avoir emmenés ce jour-là aller tremper leurs pattes dans l'océan. Aussi désagréable qu'avait été cette expérience sur le coup, elle lui sauvait peut-être la mise aujourd'hui. Car le sel sur son pelage était né de l'eau, et avait disparu dans de l'eau également.

    "Le premier est... le sel." Tenta-t-elle en relevant les yeux vers Mido.

    Etant donné qu'il avait énoncé les trois énigmes à la suite, elle supposa qu'elle devait faire de même avec les réponses et se mit à réfléchir à la seconde.

    Je peux tourner sans bouger.

    Hm. C'était déjà plus compliqué, car rien ne lui vint immédiatement. Durant de longues secondes, la concentration se refléta dans son regard alors qu'elle imaginait tous les objets, êtres vivants ou éléments qu'elle connaissait essayer de tourner mais sans bouger. Comment par tous les diables était seulement possible, puisque l'action de tourner consistait elle-même en un mouvement. Alors tourner sans bouger, faire un mouvement sans bouger, c'était impossible. Enfin non, ce n'était certainement pas impossible puisque l'énigme posée avait de tout évidence une solution. Elle passa la langue sur ses babines asséchées par la tension et pétrit la terre de ses griffes. Une partie d'elle-même se demanda si d'autres candidats avaient trouvé la solution immédiatement, et si cette perte de temps sonnait déjà son échec. Cette simple pensée lui fit momentanément perdre ses moyens, alors que son coeur battait plus fort et qu'elle sentait la crainte étreindre son esprit. Elle déglutit. Elle devait se reprendre. L'enjeu n'était pas de trouver au plus vite, mais de trouver au plus juste. Ce n'était pas une course, c'était un jeu d'intelligence. Et elle avait autant ses chances que quiconque.

    Elle inspira profondément, et tâcha de reprendre ses esprits, avant de se pencher de nouveau sur la question. Tourner sans bouger. Elle eut soudain une étrange idée : et si tourner ou bouger n'était pas utilisé dans le sens dans lequel elle avait l'habitude de les voir utilisés. Ses yeux se plissèrent légèrement sous la concentration, sans qu'elle n'y prenne garde. Pour bouger, elle ne voyait pas vraiment quel autre sens il pouvait avoir, en revanche pour ce qui était de tourner, elle avait un obscur souvenir de quelqu'un qui avait dit que quelque-chose avait tourné, et que cela expliquait les problèmes de santé qu'elle avait. Cette espèce d'intolérance à tout ce qui se mangeait sur cette terre. Les premières fois où elle avait été malade, son père avait dit que la viande avait dû "tourner", et sur le coup elle n'avait pas compris. En y réfléchissant, ce n'était pas le seul loup de qui elle avait entendu ces mots, mais elle n'y avait tout simplement jamais vraiment réfléchi.
    N'ayant pas de piste plus encourageante pour le moment, elle réfléchit encore quelques seconde set répondit finalement :

    "Le deuxième est la viande."

    Restait la dernière, qui lui parut autrement plus simple. Une fois de plus, elle se demanda s'il y avait un piège, car la scène dans sa tête était extrêmement claire. Un envol de plumes et de piaillements, et un chasseur plutôt chanceux - était-ce possible pour un loup d'ailleurs, de chasser sur une branche ? Mais ce n'était pas la question - dans cette affaire. Elle se dit brièvement que la réponse aurait pu être qu'il restait le même nombre d'oiseaux avec un oiseau en moins, mais elle la rejetta. Ca n'avait rien de réaliste à ses yeux, non. Il n'y avait eu aucune précision sur un handicap potentiel de certains oiseaux, aussi finit-elle par lancer :

    "Et il ne restera aucun oiseau sur la branche, car ils se seront tous envolés au bond du chasseur."

    Sa voix s'éteignit et elle se mordit légèrement les babines.
    Le verdict ne tarderait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Mido
».New'


Masculin » Nombre de messages : 27
» Age : 51
» PUF : Le raptor
» Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le Raptor et l'Apeurée | Epreuve de glowstick   Mar 16 Mai 2017, 10:25



    Tandis qu'il l'écoutait, Mido était impassible, affichait presque une mine sévère, car il était très concentré sur sa réflexion. Sans qu'elle ne le sache, il sondait son esprit, observait ses neurones s'activer et déborder d'énergie alors qu'ils luttaient pour dégager une réponse. Le cheminement, la réflexion était bien plus intéressante que la réponse en elle-même. Parfois, il arrivait que certains lui donnent une réponse au hasard, et qu'elle s'avère exacte. Mais cela ne l'intéressait pas. Cela n'était pas un signe d'intelligence.

    Karigan prenait son temps pour réfléchir. Elle ne se précipitait pas et analysait bien le problème avant de se prononcer. A chaque fois, sa réponse fut exacte, à chaque problème posé. Lorsqu'elle répondit à la dernière énigme, le dieu vert se redressa et afficha un sourire satisfait.

    - Toutes mes félicitations, jeune Karigan. Tu as trouvé la clé de chaque énigme.


    Il se leva, marqua un bref temps d'arrêt et se tourna vers la fontaine pour y matérialiser et y remplir un glowstick du fluide magique et vivant. Ensuite, il l'apporta à sa nouvelle disciple et le déposa face à elle.

    - Garde toujours l'esprit en éveil, lui conseilla t-il. C'est une force aussi grande que la puissance physique, si ce n'est un atout supérieur. Tant que tu utiliseras ta tête au lieu de tes muscles, tu avanceras, et tu pourras aller plus loin que ceux qui ne réagissent que par la brutalité.

    Sur ces mots, Mido hocha la tête, et disparut dans un nuage de poussière verte.


Revenir en haut Aller en bas
 
Le Raptor et l'Apeurée | Epreuve de glowstick
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CE2] - Première Epreuve
» EPREUVE ORALE DE METAMORPHOSE (COEFF 2)
» Epreuve d'enigme
» Epreuve de Graphisme sur le thème de Rol
» UGENT - BANDIT Canichou apeuré de 2 ans LIEGE (Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: