Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Ô vous [Méléagant]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oysteria
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 272
» Age : 19
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :
WINNIFRED
8 ans (04/02)
Brethen | Lanterne


ÉLAINE
1 an (13/05)
Brethen | Louveteau


ARLESTON
3 ans (27/01)
Brethen | Éclaireur


AGRAVAIN
5 ans (30/01)
Brethen | Lieutenant


» Feuille de perso'
» Points: 130
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1WINNIE044
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Ô vous [Méléagant]   Lun 01 Mai 2017, 16:47


Le soleil venait à peine de se lever, inondant la forêt de lumières. Une légère brise faisait danser les feuilles verdies par le printemps. On aurait dit que la forêt chantait. L'hiver était enfin loin derrière eux, laissant la place à une saison nouvelle, une saison féconde et nourricière. L'herbe était redevenue grasse et douce, les fleurs abritaient de nombreuses abeilles qui bourdonnaient avec lassitude, voletant de pétales en pétales tout en achevant leur importante besogne. L'air était frais, rendant le temps moins suffocant, et le ciel s'était débarrassé de tout nuage. Biches, sangliers et autres gibiers broutaient calmement à l'abri d'un arbre ou d'un buisson, leurs regards balayant sans cesse autour d'eux, à l'affût du moindre danger. Winnifred s'était levé aux aurores ce matin-là, et elle avait décidé de ne pas aller rejoindre Méléagant dans sa tanière. Elle voulait réfléchir quelque peu, seule. Elle s'était couchée près d'une cascade, au bord d'un petit plan d'eau. La chaleur revenant, les hauts sommets montagneux fondaient, et l'eau serpentait entre les monts pour finir sa course effrénée dans cet étang miniature. La louve au pelage fauve soupira, et contemplait la surface de l'eau avec amertume et anxiété. Le retour des Precursors avait plongé la meute toute entière dans un climat de peur et de tension. Ils avaient tous peur, et certains le montraient trop, d'autres intimaient qu'ils n'avaient peur de rien. Ce mélange de comportement rendait encore plus dure la cohabitation et Winnifred avait besoin de se ressourcer seule, près du temple de Yurai.

Elle fixa l'une des grottes dont elle connaissait l'existence cachée derrière la cascade. Elle se souvenait avec nostalgie qu'elle était venue ici quand elle était une loupiotte, elle se revoyait jeter un regard appréhensif à sa mère puis pénétrait dans la grotte où aucun bruit ne persistait, pas même l'écoulement de l'eau en-dehors de la grotte. Winnifred sourit et plongea le bout d'une de ses pattes avant dans l'eau, et apprécia avec douceur l'onde légère et fraîche sur ses coussinets. En plus de ses sentiments, Winnifred se sentait légèrement différente. Son ventre ne cessait de gargouiller et elle se surprit à penser à quoi ressemblerait ses louveteaux avec Méléagant comme père. Elle imagina avec amusement un petit être chétif, portant une lourde armure et un arc, avec de longs cheveux blancs rassemblés en un chignon brouillon. Elle sourit avec tendresse en imaginant sa petite sœur, une petite au corps frêle à la crinière noire de jais et au regard froid, glacial. Elle sourit une fois de plus et Méléagant pénétra dans son esprit. Son regard bleu de glace, ses cheveux ondulés au toucher si doux, et son sourire si galant, si touchant. Elle songea avec un sourire niais qu'elle aimait plus que tout ce gentilloup. Maintenant que l'avenir était incertain, à cause des Precursors, il lui semblait indispensable de fonder sa famille, de passer du temps avec son aimé et de lui dire à quel point elle l'aime. Elle se leva, doucement, et se décida à rejoindre Méléagant mais à peine avait-elle fait demi-tour qu'elle le vit, là, l'observant avec un regard rempli de tendresse. Elle rougit comme elle le pouvait, et s'approcha de son cher et tendre d'un pas nonchalant.

"Bonjour, mon Adoré."

Sa voix était douce, mielleuse. Winnifred ne pouvait pas le sentir mais une odeur attirante émanait d'elle. Elle se blottit contre Méléagant et déposa sa truffe sur la sienne, dans un baiser tendre. Elle voulait lui dire combien elle l'aimait, elle ne voulait pas vivre dans la crainte de ne pas avoir profité de sa vie avec lui, elle ne voulait pas vivre dans ce climat d'effroi et d'appréhension constante. Bien sûr, elle songea avec douleur que s'ils enfantaient, leurs petits n'auront peut-être pas une vie facile avec de telles brutes rôdant dans les parages. Peut-être était-ce égoïste de vouloir donner la vie dans une période aussi sombre. Elle se refusa de parler, pour l'instant, de ses envies de louveteaux. Elle voulait tout d'abord profiter du moment présent avec son aimé, elle voulait oser lui proposer qu'il habite sa tanière, elle voulait plus que tout se poser là, près de cette cascade, et croire pendant un instant que la brutalité, la violence et la haine n'existaient pas autour d'eux. Elle voulait simplement s'offrir un moment de répit et enlever toutes ces responsabilités que Méléagant portait en tant que lieutenant.

Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4728
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
14 ans (16/09)
Séides
Bleu

Morokei
8 ans (21/09)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
7 ans (23/08)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
2 an (14/09)
Brethen



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Ô vous [Méléagant]   Mer 03 Mai 2017, 08:31

    Et c'était peu dire que d'affirmer que le poids de cesdites responsabilités venait de s'alourdir considérablement.
    Alors que l'aube pointait doucement, le grand loup sombre était éveillé depuis un bon moment - en tout cas bien avant que les premières lumières de l'aurore ne viennent caresser l'horizon. Le retour des Precursors, ces loups dont il avait entendu parler comme d'atroces monstres qui avaient déjà manqué une fois d'éradiquer le peuple de Punk-Wolf, n'auguraient rien de très bon. Bien au contraire, une tension terrible flottait sur les Brethens depuis leur apparition. Le lieutenant était bien conscient qu'il lui fallait au plus vite s'entretenir avec Esterno et Agravain à ce sujet et qu'ils convoquent un second conseil. Même si Rengar avait laissé entendre que tous les loups dont les valeurs rejoignaient celles des Precursors pouvaient les rejoindre indépendamment de la décision des chefs de meute, Méléagant demeurait persuadé que les Brethens étaient bien plus unis que cela. Ce qui n'avait visiblement pas été le cas des Séides, dont certains avaient semblés largement intéressés. Les rumeurs quant à la dissension dans l'autre meute n'était donc pas une rumeur.

    Il avait pu par la même occasion apercevoir les deux nouveaux alphas, qui avaient provoqués tant de remous. La femelle était une louve maigre au pelage sable marqué de brun, le mâle un petit individu noueux, blanc comme la neige et coiffé d'une impressionnante chevelure. Même si Rengar avait largement craché son mépris sur lui face à son allure, Méléagant lui n'avait éprouvé que de la méfiance. Il ne pouvait être parvenu au rang d'alpha sans raison, et une raison que l'on ne devinait pas du premier coup était quelque-chose de potentiellement caché et dangereux. Sa grande force brute était parfois complètement inutile face à des adversaires qui utilisaient des ressources bien plus fourbes de leur esprit.
    Et il n'aimait pas ça du tout.

    Alors que les premiers rayons du soleil éclairaient l'entrée de la grotte au milieu de laquelle il était assis, la mine préoccupée, il fut surpris de ne pas avoir encore aperçu la gracile silhouette de sa compagne Winnifred. Une sorte de rituel tacite s'était créé entre eux et ils avaient pris l'habitude de se saluer aux aurores, avant d'échanger quelques mots et que chacun ne parte vaquer à ses occupations des heures suivantes. Ils passaient de plus en plus de temps ensembles même s'ils ne vivaient pas encore officiellement sous le même toit de pierre, et il se surprenait souvent à quêter l'avis de la louve dans les affaires de la meute et à propos de tout ce qui le préoccupait. A mesure que les jours passaient, elle devenait véritablement la compagne du lieutenant, une louve du même rang que lui, d'une certaine manière. Il couronnait silencieusement la reine de ses jours.

    Il finit par secouer la tête et se redresser, avant de faire quelques pas pour sortir du Squat. Lorsqu'il passa sous les ombres fraîches du Dolmen, l'odeur ténue de la louve attira son attention et un sourire involontaire, léger, étira ses babines blanches. A une cadence régulière, il se mit sur la piste de la louve. Mais rapidement, sa joie fugace se changea en inquiétude. Il n'était pas courant qu'elle sorte ainsi au point du jour et encore moins seule. Maintenant que les Precursors guettaient, c'était une idée des moins prudentes. La vision de ce que Rengar avait fait des deux loups rebelles flotta quelques secondes devant ses prunelles. Les oreilles rabattues, il força l'allure, avec l'appréhension de sentir les effluves du sang ou de la peur se mêler à celles de sa compagne. Il ne pouvait plus utiliser son pouvoir sans dangers, mais son entraînement avait fait de lui un redoutable guerrier au corps à corps. Il était prêt à a défendre si elle était tombée entre de mauvaises pattes.

    La piste le conduisit jusqu'à la Forêt Pluviale, à la lisière de laquelle il ralentit l'allure pour se faire plus discret. La brume créée par les Cascades ressuscitées de l'hiver créait une ambiance toute particulière, comme si ce lieu était isolé du reste du monde par les lambeaux immaculés qui l'entouraient et striaient son coeur. Il s'avança sans bruit,e t finit par s'immobiliser. Elle était là. Elle était seule, mais bien vivante et sans blessures. Son regard se chargea de tendresse, alors qu'il l'observait de loin, en silence, avec le sentiment de contempler la plus parfaite des créatures que ce monde portait. Lorsqu'elle se releva et se retourna vers lui, il lui adressa un sourire et vint à sa rencontre, en même temps qu'elle venait vers lui.

    "Bonjour, ma belle Dame." Murmura-t-il en retour, alors qu'elle se blottissait contre lui.

    Il la gratifia d'un tendre coup de langue sur le front, alors que leurs pelages se mêlaient dans une douce étreinte. Il nota quelques notes différentes de l'ordinaire dans le parfum qui entourait sa belle. Il avait suffisamment vécu pour savoir ce que cela signifiait, et dans le cas présent cela rendait l'odeur de Winnifred plus agréable encore. Plus attirante. Il posa le museau sur ses cheveux, s'enivrant de ce parfum délicat, sucré et aux fragrances du printemps. Un parfum qui n'était qu'une part de tout ce qui faisait son attirance pour elle. Il redressa légèrement la tête, son regard plongeant dans celui de la louve.

    "Je vous aime tant." Murmura-t-il en frôlant son museau, et son regard disait cela et bien plus encore.

    Par les temps sombres qui étaient les leurs, elle constituait l'un des piliers de son existence. Une raison supplémentaire de se battre pour que tous survivent, pour pouvoir lui offrir un futur décent et dans lequel elle serait heureuse. Un instant durant, les soucis qui ombraient son regard s'effacèrent pour ne laisser que la beauté des sentiments purs qu'il éprouvait à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 272
» Age : 19
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :
WINNIFRED
8 ans (04/02)
Brethen | Lanterne


ÉLAINE
1 an (13/05)
Brethen | Louveteau


ARLESTON
3 ans (27/01)
Brethen | Éclaireur


AGRAVAIN
5 ans (30/01)
Brethen | Lieutenant


» Feuille de perso'
» Points: 130
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1WINNIE044
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Ô vous [Méléagant]   Mer 03 Mai 2017, 18:55


Méléagant avait l'air soucieux, mais son regard était bien plus empli de tendresse que d'inquiétude. Toutefois, Winnifred voyait très bien qu'il n'était pas détendu et reposé, elle imaginait qu'il ne devait pas dormir paisiblement la nuit. Et par magie, son regard se vida de toute émotion négative et Winnie n'y lut qu'amour et douceur. Elle ne se souvenait pas d'un tel regard passionné par le passé et elle en fut des plus heureuses. Son œil bleu et son autre œil vert étaient tous deux empreints de tendresse à son égard. A son je t'aime, elle se pressa encore plus contre lui et lui murmura à l'oreille un doux :

"Je vous aime plus que tout."

Et c'était terriblement vrai. Elle avait beau essayer d'y réfléchir, elle ne voyait pas quelqu'un d'autre qui comptait, à ses yeux, plus que Méléagant. Il était devenu son tout, son univers, son monde. Elle retourna au bord de l'eau en invitant son aimé à s'installer près d'elle et ils restèrent ainsi dans un mutisme parfait et si éloquent. Il n'y avait jamais eu de soucis de communication entre les deux lupins, et tous deux savaient que le silence est d'or plutôt qu'un brouhaha vide et stérile. Winnifred était si proche de Méléagant qu'elle sentait les battements de son cœur se répercuter dans son propre corps. Elle ferma les yeux et apprécia ce moment si agréable où l'odeur de Méléagant envahissait ses narines. Elle fixa l'onde clair puis son amant et, prenant son courage à deux pattes, prononça avec timidité :

"Méléagant, je... J'aimerais que nous ne soyons plus jamais séparés. Je... Accepteriez-vous de..."

Elle baissa les yeux, elle sentait le rouge lui monter. Elle se tut un instant, contemplant l'eau. Elle releva le museau, lécha tendrement la joue de son époux et acheva sa phrase dans un murmure :

"J'aimerais que vous viviez à mes côtés, dans ma tanière ou dans la vôtre mais je ne veux plus jamais à souffrir de votre absence, même de courte durée."

Elle songea à leur séparation nocturne, elle se demanda, trop tard, si finalement là était la clé de leur amour, ils ne vivaient pas l'un sur l'autre et ils se voyaient quand ils en avaient envie. Elle baissa la tête, effrayée et déposa une patte dans l'eau, sentant avec un plaisir certain l'onde se glisser entre ses coussinets. Elle releva les yeux pour écouter Méléagant, et elle ne pouvait s'empêcher de sourire en voyant le doux visage de son aimé. Quelle chance Yurai lui avait donné d'avoir un si beau loup à ses côtés. Et elle songea avec surprise que leurs louveteaux seront les plus beaux de tout Punk Wolf.

Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4728
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
14 ans (16/09)
Séides
Bleu

Morokei
8 ans (21/09)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
7 ans (23/08)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
2 an (14/09)
Brethen



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Ô vous [Méléagant]   Lun 08 Mai 2017, 21:39

    Il laissa son esprit s'apaiser dans le calme silence qui régna quelques instants, savourant simplement la présence de sa compagne à ses côtés, leurs pelages qui s'entremêlaient et son parfum qui embaumait l'air tout autour de lui. Sa respiration devint imperceptiblement plus lente et plus profonde, et ses muscles se détendirent légèrement. Il n'y avait comme bruit que les bruissements légers de la forêt, les gargouillis de l'onde qui défilait doucement devant eux et le son léger de leurs souffles. Son museau frôla la chevelure claire de sa belle, jouant avec ses boucles claires qui dessinaient si joliment les traits fins de son museau. Il redressa légèrement la tête pour la regarder lorsqu'elle parla, d'une voix timide et hésitante. Il l'écouta et ses babines s'étirèrent en un sourire tendre lorsqu'elle le gratifia d'un coup de langue sur la joue, tout en finissant sa proposition.

    "Je partage votre souhait, mon amour." Murmura-t-il, alors que leurs museaux se frôlaient.

    Ce souhait et peut-être d'autres. La pensée l'effleura fugacement, laissant son empreinte et ses suggestions derrière elle. Il savait que la période était propice à ce genre de pensée, à ce genre de désirs qui naissaient doucement. Mais au fond, il n'y avait jamais eu aucune louve avec qui il avait eu l'envie d'aller plus loin, de fonder un foyer, une famille. De donner tout son être, de retirer la dernière armure qui protégeait son coeur pour offrir son entière confiance. Elle était celle qu'il avait choisie, que son coeur et son être avaient choisi pour être celle pour qui il brûlerait d'un amour pur et tendre. Un amour qui avait été jusqu'ici chaste et courtois, mais qui semblait chaque jour tendre vers.... quelque-chose de plus.

    Ils avançaient doucement, échangeant des pas dans une danse lente et gracieuse. Danseurs au regard toujours attentif à chacun des mouvements de son âme soeur, à chacune de ses réactions et de ses suggestions, pour construire peu à peu l'édifice d'un solide et puissant amour. En cet instant, il le ressentait plus que jamais, plus fort que d'ordinaire. Le regard qu'il posait sur la louve était débordant de tendresse. Et peut-être d'un peu plus aussi. Mais il ne voulait pas l'effrayer, aller trop vite, ou peut-être même s'apercevoir qu'il n'était pas prêt. Durant un instant, les doutes surgirent dans son esprit. Mais le regard de la louve les chassa. Il caressa sa joue du bout de son museau, et laissa sa truffe se perdre dans les vagues douces du pelage de son cou. Ils avaient, depuis qu'ils s'étaient déclarés, toujours fait preuve d'une tendresse physique, échangeant sans cesse de petits contacts comme pour s'assurer que l'autre était toujours là par la chaleur de son pelage ou la douceur de son odeur.

    "Ce souhait et celui de construire une vie à vos côtés." Souffla-t-il, les yeux mi-clos.
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 272
» Age : 19
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :
WINNIFRED
8 ans (04/02)
Brethen | Lanterne


ÉLAINE
1 an (13/05)
Brethen | Louveteau


ARLESTON
3 ans (27/01)
Brethen | Éclaireur


AGRAVAIN
5 ans (30/01)
Brethen | Lieutenant


» Feuille de perso'
» Points: 130
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1WINNIE044
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Ô vous [Méléagant]   Lun 08 Mai 2017, 22:16


Au rythme d'un slow lent et langoureux, Winnifred se perdait dans l'infinité saphir de son aimé. Ses longs cheveux d'une blancheur pure flottaient dans l'air, à la cadence de leur amour. La louve aux yeux vairons sentit ses joues s'embraser en l'entendant partager son souhait de vivre ensemble. Elle frotta son museau contre le sien, ne laissant aucune distance entre les deux lupins. Sa langue effleura avec douceur son museau et museau contre museau, Winnifred ne s'était jamais autant senti à sa place. Elle se sentait différente, animée par une force encore plus douce que d'habitude, elle ressentait chaque battement de son cœur et elle murmura :

"Mon cœur ne bat que pour vous, Méléagant"

Sa voix était teintée d'une sensualité peu commune, leur amour avait toujours été courtois, chaste et pur. Aucune pensée perverse ne l'avait animé, et elle savait que Méléagant ne la voyait pas que comme un morceau de chair dans lequel sa progéniture pourrait être incubée. Elle voyait dans le regard du loup noir et blanc qu'il la voyait comme une louve à part entière. Pourtant, aujourd'hui, entre ses arbres, cachés du regard du monde, protégés par la douce mélodie de l'onde suivant son chemin, elle sentait un désir ardent brûler en elle. Elle désirait être mère. Bien sûr, elle était maternelle, elle s'était occupée de petits comme Kisame, avec qui elle gardait un lien fort, mais tous ces louveteaux dont elle avait eu la garde n'étaient les siens. Elle voulait que dans les yeux de ses louveteaux, elle voit le regard azuré de Méléagant, elle voulait s'amuser à reconnaître des traits de son aimé ou d'elle-même. Elle ne voulait cependant pas aller trop vite, elle voulait que les choses se fassent d'elle-même. Elle passa sous le museau de Méléagant, finissant par caresser son museau de sa courte queue et elle sourit. Elle revint face à lui et le toucha du bout du museau, ses yeux se perdant dans les siens.

"Je ne vois ma vie qu'à vos côtés." murmura-t-elle. "Je ne veux jamais vous perdre, ô mon aimé."

Elle se blottit encore contre lui et elle frissonnait, chaque parcelle de sa peau s'hérissait, chaque centimètre de son corps respirait l'amour et la tendresse. Elle ferma les yeux et profita du moment, sentant les douces effluves de Méléagant et pendant un instant, elle se demanda comment elle avait pu vivre aussi longtemps sans ce loup.

Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4728
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
14 ans (16/09)
Séides
Bleu

Morokei
8 ans (21/09)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
7 ans (23/08)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
2 an (14/09)
Brethen



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Ô vous [Méléagant]   Jeu 11 Mai 2017, 09:16

    Leurs mouvements semblaient battre une cadence nouvelle, alors que la louve esquissait de souples mouvements devant lui, allant et venant en lui laissant tout loisir d'admirer sa si jolie silhouette, toutes ces grâces qui la faisaient si belle, la plus belle de toutes, à ses yeux. Un frisson parcourut son échine lorsqu'elle murmura ses mots et se coula contre lui avant de repartir, de revenir, dans une sorte d'invitation muette qui était bien loin de le laisser indifférent. Son museau effleura la ligne douce de son dos alors qu'elle passait devant lui, leur contact devenant soudain plus brûlant, plus électrique. Lorsqu'elle se retourna vers lui, faisant se fondre le pelage de leurs poitrails et se mêler leurs souffles, il lut dans ses yeux un souhait qui paraissait bien semblable au sien. Un désir de continuer cette danse qui n'était qu'esquisse encore, de faire aller leurs corps un peu plus loin à chaque pas jusqu'à l'harmonie suprême.

    "Je serai toujours là pour vous." Souffla-t-il à son oreille en lui rendant son étreinte.

    Il se sentait enivré par l'odeur douce de sa compagne qui l'enveloppait et faisait naître des pensées bien nouvelles dans son esprit. Un frémissement le parcourut alors qu'il glissait le museau dans la douce chevelure de Winnifred, sentant son coeur sur le point d'exploser et un désir presque vital de ne plus jamais rompre le contact entre leurs deux êtres. Qu'elle reste la souveraine de son coeur pour toute l'éternité et que leur étreinte ne cesse jamais jusqu'à la fin des temps. Son souffle était devenu imperceptiblement plus profond et il lui semblait que toutes ses sensations étaient décuplées. Il ressentait chaque parcelle de son pelage rencontrant celui de sa belle, chaque frôlement de son souffle, chacun des frémissements qui la secouaient elle aussi. Lui aussi ferma les yeux doucement, et plongeant sans plus de craintes dans l'instant qu'ils vivaient. Un instant d'amour, de tendresse et d'une délicate passion, qui leur appartenait à eux et à eux seulement.

    Ce fut avec une infinie douceur que leurs deux silhouettes se mêlèrent pour n'en dessiner plus qu'une à travers les brumes qui entouraient leur cocon de tendresse. Et ils dansèrent enfin cette danse passionnée qui achevait de les lier l'un à l'autre, dans la tranquillité d'un matin de printemps.
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 272
» Age : 19
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :
WINNIFRED
8 ans (04/02)
Brethen | Lanterne


ÉLAINE
1 an (13/05)
Brethen | Louveteau


ARLESTON
3 ans (27/01)
Brethen | Éclaireur


AGRAVAIN
5 ans (30/01)
Brethen | Lieutenant


» Feuille de perso'
» Points: 130
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1WINNIE044
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Ô vous [Méléagant]   Jeu 11 Mai 2017, 21:33


Quelques instants plus tard...

Une légère brise s'était levé, mais les souvenirs de cet instant mémorable ne s'envoleront jamais. Winnifred ne pouvait se débarrasser d'un sourire collé à ses babines. Allongée contre Méléagant, la louve avait sa tête posée sur les pattes avant de son aimé, et elle regardait dans le vague. L'écoulement doux et régulier du ruisseau la berçait et elle se sentait accomplie et remplie de joie. Elle leva la tête et plongea son regard vairon dans celui de Méléagant, ses yeux n'avaient pas changé, et pourtant Winnifred les trouvait encore plus beaux que d'habitude. Peut-être était-ce l'euphorie ou alors l'amour qui avait atteint son apogée quelques moments avant. Elle lui déposa un doux baiser sur le coin de ses babines et soupira d'aise, de soulagement. Sa place était là, contre Méléagant, et bientôt, blottis contre son ventre, elle sentirait de tout petits loups remuer et grogner. Elle songea à sa future maternité et son sourire s'élargit encore plus. Elle lécha une fois de plus le museau de son adoré, et reposa sa tête sur ses pattes, leur donnant un coup de langue de temps en temps. Elle aimait tout de lui, de ses griffes au plus fin de ses poils noirs. Ses cheveux frisés ramenés en un chignon négligé, et sa longue cape blanche qui lui couvrait le bas des reins. Le silence régnait entre les deux lupins, et Winnifred savait que ce silence n'était en un rien gênant ni révélateur de quelconque tension. Ce silence presque religieux les accompagnait depuis leur toute première rencontre, et jamais il ne les avait quitté, tel un compagnon muet et dévoué. Tel un serpent accroché à la patte d'une louve aux longs cheveux blancs.

Elle releva la tête et vit sur le museau de Méléagant un air qu'elle connaissait bien, il souriait. Et d'un air plus niais qu'à son habitude. Winnifred songea alors qu'elle devait être l'une des rares à connaître ce sourire, et elle en fut des plus ravie. Tout comme elle devait être la seule, avec Agravain peut-être, à l'avoir vu les cheveux détachés. Dans ces moments-là, d'ailleurs, il ressemblait à un de ces chevaliers qui vivaient dans les romans de Winnifred. Elle sourit, et murmura d'un air tendre.

"Vous êtes sincèrement le plus beau loup de toute la contrée de Punk Wolf. "

Les conventions sociales empêchaient parfois les femelles de complimenter les mâles, mais Méléagant et Winnifred n'avaient jamais eu l'emprise de ces conventions, elle voulait qu'il le sache et elle ne voulait en aucun cas se priver de dire ce qu'elle pensait. Son éternel sourire peint sur sa babine, elle pourrait avoir l'air un peu naïf mais, pour la première fois, elle s'en fichait de quel air elle pouvait avoir. Après ce moment, elle savait au fond de son cœur qu'il l'aimait même avec ses défauts. Elle reposa sa tête sur les pattes de son aimé et pensa avec douceur que leur amour était passionnel, fusionnel, elle n'était rien sans lui et elle souffrait comme si elle était lui. Et elle savait qu'il ressentait beaucoup les émotions de Winnifred. Elle releva la tête pour admirer une fois de plus son adoré et elle enfouit son museau dans les cheveux de Méléagant. Son doux parfum enivra ses narines. Elle posa sa patte sur les siennes et son bracelet portant son glowstick teinta légèrement, tamisant légèrement les poils blancs de Méléagant de violet.

Entrelacés près de ce ruisseau, des mèches noires frisées et des mèches blanches lisses s'entremêlant, rien ni personne ne pouvait briser le lien si fort qui s'était créé entre les deux lupins. Et bientôt, ils seront liés par un lien encore plus fort, ils seront tous deux père et mère de magnifiques louveteaux.

Revenir en haut Aller en bas
 
Ô vous [Méléagant]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méléagant, les palettes d'émotions du côté de chez vous
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !
» Simpsonisez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: