Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Lun 01 Mai 2017, 21:16

Le temps que tout le monde digère le retour des "envahisseurs" et Skaër avait rejoins les mines au lendemain des annonces faites. Les yeux tirés d'un manque de sommeil évident, il ne savait toujours pas vraiment dans quoi il s'engageait. Il n'y avait pas vraiment de décisions prises, juste une idée sommaire et un rendez vous prit. Avant de partir, le mâle brun avait bien écouté les explications de Rengar et avait surtout pu remarquer l’intérêt qu'il portait au nom de Tequeela qui n'était autre que sa mère et qui avait donc passé du temps aux cotés des Precursors. Il aurait pu le voir comme une haute trahison, elle qui avait perdue l'un de ses fils de leurs crocs. Tant de questions se bousculaient dans sa tête mais il ne reviendrait pas ou du moins peu sur le passé.

Aux abords et a l'entrée des mines, il pu sentir un net changement de l'identité des nouveaux propriétaires. Une odeur forte qui ne laissait aucun doute qu'elles n'appartenaient désormais plus aux Séides. Skaër s'arrêta, ne savant trop comment rentrer en contact avec Rengar. Était il seulement présent ? Le contraire l'étonnerait puisque l'alpha Precursor semblait attendre juste qu'on lui rende visite. Finalement il décida de franchir le seuil et de se manifester assez fortement pour que sa voix puisse atteindre les nombreuses galeries des mines.

- Rengar !


Il s'assit et attendit un moment, espérant le voir apparaitre devant lui. Mais devant l'absence de réponse et avec une certaine impatience, l'ex Séide décida de mettre tout de suite la raison de sa présence qui motiverait peut être son interlocuteur. De la même manière qu'il s'était adressé à Mido lors de sa remise de glowtick, il se lança dans un monologue motivé sans pour autant savoir si on l'entendrait.

- J'ai dis que je me rendrais aux mines alors me voila. Je suis Skaër, fils de Raw et.. et de Tequeela. Malgré l'héritage je ne suis plus Séide mais solitaire. Cependant pour avoir vécu la majorité de ma vie a leurs cotés je connais les frontières sur le bout des pattes. Et peut être y trouverez vous un intérêt ou non, je connais aussi bien l'alpha femelle nommée peu de temps avant votre retour. Pour cause, Tatsu, puisque c'est son nom est ma demi sœur. Pour la raison de ma présence ici elle est simple, vous devinerez surement et je confirme que je ne viens pas en découdre bien que j'aurais des raisons d'avoir soif de vengeance. Il n'en est rien.

Et il se tut, les oreilles dressés en avant et de nouveau dans l'attente. Skaër n'était pas motivé par un quelconque pouvoir de fascination pour les Precursors comme ça pourrait être le cas pour d'autes. Il attendait au contraire de voir ce que Rengar pourrait bien lui proposer en supposant qu'il pourrait rejoindre leurs rangs. Après tout et avec le sang de Raw qui coulait dans ses veines, il n'était que le fruit d'une des créations de Cronos ce qui serait peut être un désavantage. Malgré tout et s'il avait bien tout comprit. En étant à la fois le fils d'un de ses anciens rivaux et le fils de celle qui était devenue l'une de ses compagnes. Skaër espérait intéresser le chef des Precursors sur tous ces liens familiers. De son coté si la tromperie de sa mère le répugnait en grande partie, le fait qu'elle est rejoins Rengar ne le laissait pas non plus indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
Rengar
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 42
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Mar 02 Mai 2017, 17:58


    Il ne s'était pas attendu à ressentir ça, en revenant dans les Mines.

    Les abords avaient bien changé. Visiblement, les Séides avaient ratiboisé les environs. Il avait gardé le souvenir d'une nature farouche et presque agressive, de buissons épais, de ronces entremêlées difficiles à franchir, qui bordaient le creux sablonneux où l'on trouvait l'entrée vers les mines, qui descendaient loin dans les entrailles de la terre. Il ne le reconnaissait plus ainsi, et se sentait étrangement blessé de la transformation de ce qu'il appelait depuis bien longtemps chez lui. Une froide colère s'empara de lui alors que, sans effort, il approchait du bord du creux dans lequel il jeta son regard avec prudence. L'odeur des Séides était partout. Il lui semblait qu'ils avaient redoublé de rigueur en matière de marquage. Mais pourquoi ici ? Qu'est-ce que les mines pouvait bien leur apporter ?

    Il claqua des mâchoires. Les Porteguerres se retournèrent vers les Troupiers pour leur donner des ordres. D'un hochement de tête, les soldats à tout faire se séparèrent et quadrillèrent les environs pour entamer le marquage des lieues autour des mines, afin que les Precursor se les réapproprient. Rengar, encadré par les deux seuls Porteguerre restant, descendit la pente et se dirigea tout droit vers l'entrée des mines. Il fut assailli par l'odeur de ses opposants, mêlée à d'autres traces plus anciennes qui n'appartenaient pas toutes aux Séides. Lorsqu'il trouva des restes d'os et des touffes de fourrures momifiées, Rengar fut surpris. Ce n'est qu'en posant les yeux sur l'une des portes en pierre roulante qu'il comprit. Les Séides s'étaient servis du lieu comme de prison. Intéressant ... Mais pourquoi ? Y avait-il eu une guerre dont il n'avait pas eu vent ? Où était-ce simplement un outil pour eux de se faire mousser devant les Brethens ? Faites pas les malins, sinon, on vous enferme dans l'ancien lieu de torture Precursor ... Ah, c'était du Séide tout craché, ça. Il retrouvait très bien dans leur mentalité le besoin de suprématie et de supériorité vis à vis des autres que Cronos partageait également. Et leur goût pour le mal, qu'ils l'assument ou non. Les yeux plissés, il continua sa descente et allait rejoindre l'ancien autel lorsqu'une odeur fraîche l'assaillit et le prit à la gorge. Avant qu'il n'ait pu en donner l'ordre, les Porteguerres se retournèrent en grognant. Il les arrêta d'un ordre sec en reconnaissant le fils de Raw.

    Il était surpris de le voir si tôt. Il avait parfaitement compris qu'il recevrait sa visite incessamment sous peu, mais il n'avait pas imaginé qu'il ne soit si ... Pressé. La curiosité éveillée, Rengar lui fit face et renvoya ses gardes du corps, qui ressortirent pour aller prêter main forte à l'extérieur. Le loup brun s'était lancé dans un monologue avant même que le meneur des Precursor ne lui apparaisse. Etait-il si impatient que ça ? C'était comme s'il avait attendu ce moment toute sa vie. Au moins, il semblait prêt à assumer qui il était, contrairement à son géniteur. Ah, quel regret de n'avoir pu faire céder l'ancien Alpha Séide. Il aurait probablement fait un excellent second. Le regard du vieux mâle se mit à luire. Aurait-il une chance de transformer son fils ? Seul l'avenir le lui dirait, mais il semblait bien qu'il était sur la bonne voie. Et il n'avait rien eu à faire pour cela. Il l'écouta en silence, et ne répondit pas tout de suite, analysant posément ses paroles et son attitude, sondant son regard à la recherche d'indices.

    Fils de Raw et de Tequeela ...
    Rengar n'était plus du tout surpris et ne se posait plus de question sur sa présence ici. Ce n'était que le destin. Il était également le demi-frère de la nouvelle Alpha Séide. Tatsu. Ainsi donc, c'était son nom. Fille de la chamane ... Oui ... Le cœur de Rengar s'emballait dans sa poitrine. Il avait des plans pour elle aussi, mais la faire céder allait être complexe, il en avait conscience. Quel était la force du lien qui l'unissait à Skaër ? Après sa désertion, il serait sûrement ténu, voir rompu. Il doutait fortement qu'il puisse l'aider à faire plier l'Alpha Séide à son avantage. Mais il aurait forcément un rôle à lui donner, quel qu'il soit. Rengar s'assit et redressa le menton, ramenant comme il le pouvait sa queue cassée autour de ses pattes. Pour terminer, Skaër lui affirma qu'il n'était pas là pour se battre, et qu'il n'avait pas de rancœur vers Rengar. Cela restait à prouver. Le vieux chef n'était pas du genre à accorder gratuitement sa confiance. Il lui faudrait prouver sa fidélité, sa loyauté et sa dévotion à la cause. Il ne suffisait pas de passer les frontières et mettre la queue entre les cuisses pour que les Precursor acceptent un tiers comme un nouvel allié, aussi convaincant fut-il. Il ferma les yeux à demi et orienta légèrement les oreilles sur le côté.

    - Hé bien ... Bienvenue, Skaër.

    Il lui offrit un sourire rude, et hocha une fois la tête.

    - J'entends parfaitement tes paroles. Sache que je suis satisfait que tu aies aussi rapidement su trouver le bon, le seul, le vrai chemin à suivre. Mais ton rattachement à notre meute ne peut se faire aussi facilement. Je dois être certain que tu as compris notre cause, que tu la respectes et que tu peux y adhérer pleinement. Je dois aussi avoir la certitude que tu sais dans quoi tu t'engages, car chez nous, les déserteurs et les traitres n'existent pas. Lorsque l'on devient Precursor, on le reste, pour toute sa vie. Le moindre faux pas entrainera ta mort. Sois fidèle à nos principes, travaille dur, comporte toi comme un frère avec les tiens, et tu connaitras une vie à nulle autre pareille, une existence dont nul Séide ou Brethen n'ose juste imaginer la possibilité.

    Il se redressa et s'approcha dangereusement près de Skaër, son souffle chaud balayant son museau.

    - Mais essaye de nous doubler ... Et tu finiras comme les autres.

    Rengar ne repoussait pas l'éventualité qu'il était là pour essayer de les espionner, et de rapporter ce qu'il apprendrait aux Séides. C'était quelque chose qu'il avait anticipé, et avait pris des mesures avec les siens pour que cela n'arrive pas. Que la moindre tentative soit automatiquement réduite à néant. Ainsi, même s'il restait prudent, Rengar était serein. Comme d'habitude, il était préparé à toutes les éventualités, même s'il espérait que Skaër était bel et bien là pour les rejoindre.

    - Réfléchis bien. Le choix est crucial, et unique. Tu n'auras jamais de seconde chance. Même si tu es venu ici pour m'annoncer ton souhait de nous rejoindre, je veux que tu te rappelles tout ce que je viens de te dire, tout ce que je vous ai dis au saule, et que tu prennes ta décision en pleine conscience.

    Il se tut et se rassit après avoir reculé de quelques pas pour lui laisser le temps de réfléchir, si besoin était. Il était quasiment sûr que le fils de Raw ne prendrait pas une fraction de seconde avant de lui répondre, mais au moins, le tableau était dressé.

    Il ne pourrait pas dire qu'il n'avait pas été prévenu.

Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Mar 02 Mai 2017, 21:20

Il ne broncha pas d'un poil quand Rengar se rapprocha de lui et si ses muscles se tendirent par méfiance d'une éventuelle attaque. Skaër avait toute l'attention du dominant Precursor sur lui et c'est a ce moment tout ce qu'il voulait. Il le laissa parler, le prévenir clairement qu'un retour en arrière ne serait même pas envisageable puis attendit qu'il se replace devant lui pour reprendre la parole.

- Que tu veuilles des garanties que je ne te trahisse pas est légitime Rengar mais sur la corde sensible de la confiance j’ai autant le droit que toi d’avoir des doutes. Ainsi je me présente à toi avec crois le ou non le bon esprit que je risque la mort en cas de faute. J’ai bien entendu ce que tu m’as dis mais je doutais bien que tu me mettrais en garde sur ces points et si je n’y avais pas réfléchis avant, je ne serais pas venu.

Parce que des loups cherchaient simplement l'avantage d'être dans une meute plus forte en acceptant tout sans voir les dessous de l'adhésion. C'est ce que Skaër voulait savoir et si Rengar se montrait droit et ferme sur ses arguments, il pouvait en faire tout autant avec lui. Et puis ça lui donnait surtout une petite idée s'il le voulait vraiment dans son clan pour une utilité ou s'il le prenait pour un moins que rien en pensant réellement qu'il allait accepter en mettant les deux pattes dans le plat. Il serait déçu de cette seconde éventualité. Il poursuivit.

- Je ne suis pas venu par adhésion ou fanatisme et je ne rejoindrais pas votre cause par simple plaisir de le faire. Dis moi en quoi je pourrais t’être utile et je te répondrais en toute franchise si j’accepte le deal ou non. Accepter à l’aveugle avec le seul argument que j’aurais plus a y gagner que chez les Séides me laisse indécis. J’avais une famille, des compagnons de meute, un abri, des soins et de la nourriture. J’ai du mal a voir ce que je pourrais avoir de plus avec vous a part peut être cette vérité sur nos origines qui nous fait tant défaut ?

Une compagne peut être ? Surement la seule chose qui lui avait fait jusqu’à maintenant défaut. Il ne s'appelait pas Raw et même un harem ne le convaincrait pas pour autant. Et puis le fait que la meute de Rengar soit composé de loups bien plus robustes qu’ils ne l’étaient tous et qu’il n’avait pas répondu à l’une des questions posés au saule. A savoir ce qu’il y gagnerait d’avoir des loups plus faibles dans son clan ? Surtout un comme lui qui n’avait rien d’un combattant. Même s’il faisait face a lui, Skaër ne le défiait pas au risque de le braquer et de réduire a néant sa démarche. L’ex Séide négociait juste les termes de son contrat qui le lierait aux Precursors. Dire oui et faire du lèche-cul ne lui ressemblait pas et si c’est ce qu’espérait Rengar alors il partirait sans donner suite en laissant la place a d’autres. Bien sur qu’il avait l’idée de les rejoindre en tête mais Skaër attendait ni plus ni moins que le chef Precursor est d'autres arguments pour le convaincre de faire le bon choix et de lui expliquer un peu le fonctionnement de sa meute. Une simple question de bon sens qu'un loup de son intellect devrait comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Rengar
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 42
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Mer 03 Mai 2017, 10:48


    A la première réaction de Skaër, Rengar vit rouge.

    Son faciès jusque là plus ou moins détendu se crispa brutalement. C'était comme si son visage s'était soudainement changé en pierre. Son regard, qui ne cillait plus, se fit encore plus glacé qu'à l'accoutumée et ses mâchoires étaient étroitement resserrées. Même s'il était visiblement contrarié - très contrarié - il laissa le jeune loup parler. Il devait être sûr qu'il ne perdait pas son temps, et l'espace d'un instant, il sentit le doute le ronger. Il restait de grosses séquelles Séides chez ce jeune énergumène. Il se pensait au-dessus de bien des choses. Il avait une façon de se positionner face à lui quelque peu ... Princière. Il ne s'y était pas attendu. Il était déçu. Agacé. Finalement, un grondement s'échappa de sa poitrine et ses babines tressautèrent. Il baissa légèrement la tête et observa son interlocuteur d'une façon radicalement différente. Il n'était plus magnanime, plus ouvert, plus dans l'échange. Il était dans l'avertissement direct et pur.

    - Je n'ai aucune promesse à te faire, aucun engagement à passer avec toi, Skaër. Si tu es là, c'est pour adhérer à notre cause. Si elle ne trouve aucun écho en toi, alors tu n'as rien à faire ici. Elle est la base de tout, la base de ton engagement même. Si ce n'est pas " par plaisir " comme tu dis, par dévouement, alors fais demi-tour et rentre auprès des tiens.

    Ses oreilles se rabattirent d'un cran vers l'arrière.

    - Le rattachement à nos idéaux et à notre objectif de libérer les loups de l'archipel du joug de Cronos devrait te suffire. Mais visiblement tu n'es pas là pour ça. Tu l'as dis toi même, mot pour mot. Tu parles de marché, mais il n'y en a pas, et il n'y en aura pour personne. Le seul que nous pourrions éventuellement passer serait avec les Alphas, leurs meutes dans leur ensemble pour garantir notre place ici, ou avec les Solitaires, pour leur donner un rang s'apparentant plus ou moins à celui de mercenaire. Nous serons obligés de passer des accords avec les pouvoirs opposés, même si cela ne nous enchante pas. Nous n'avons pas prévu de devenir un groupe diffus et imprécis comme les Brethens. Nous avons prévu de surpasser les Séides. A terme, le niveau de vie des membres de notre meute sera bien plus élevé que ce que les descendants de Cronos peuvent imaginer. Tu n'as pas à me croire sur parole. Mais ça finira par arriver.

    Le meneur s'arrêta net et fut prit d'un spasme curieusement violent. La déception de Rengar glissait dangereusement vers une animosité palpable. Il venait de perdre royalement son temps et cela avait le don de l'agacer. Son pelage mité se hérissa là où il le pouvait encore et ses épaules roulèrent sous sa peau abimée. Il cessa de s'expliquer et jeta à son interlocuteur un regard abrupt.

    - Bref. Si tu n'adhères pas à nos mœurs, si elles te sont aussi indifférentes que tu m'en donnes l'impression, je pense que tu peux partir. Je ne vois même pas pourquoi tu t'es donné la peine de venir ici.


    Pouvait-il seulement le laisser partir ?
    Il ne lui avait rien dit, au fond, rien de concret. Il avait parlé de dépasser les Séides, mais n'avait pas parlé de les battre dans le sens littéral du terme. Juste être meilleurs. S'il partait, et rapportait ce qui s'était dit entre Rengar et lui, peut-être allait-il déformer ses propos. Peut-être allait-il en oublier, en rajouter. Était-ce grave ? Non. Comme d'habitude, les véritables Precursor en devenir sauraient outrepasser les rumeurs et viendraient le rencontrer en personne pour être fixés. Il ne s'inquiétait pas.

    Néanmoins, sa déception et sa colère étaient profondes. Les muscles tendus à se rompre, Rengar attendait que Skaër ne parte, plus qu'il ne lui réponde. A ce stade, il ne voyait pas ce qu'il pouvait bien dire pour arranger sa situation.

Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Mer 03 Mai 2017, 16:52

Il ne s'attendait absolument pas à ce que Rengar ne prenne pas le temps de voir le fond de sa demande et d'en faire un raccourci qui venait de rompre toute démarche dans le bon sens. Skaër se tassa sur place, les oreilles plaqués sur son crane avec la nette impression que le mâle devant lui allait passer à l’attaque. Il n'en fut rien et il s'expliqua sans cacher sa déception de croire que son interlocuteur se moquait de lui et de leurs convictions. Intérieurement Skaër pestait de ne pas s'être montré plus méfiant et de ne pas avoir évité de dire certains mots visiblement frustrant pour le dominant Precursor. Malgré tout l'ex Séide resta attentif à ces paroles et peut être sans vraiment sans rendre compte et sans rentrer dans les gros détails. Rengar précisait un peu plus ce qui pourrait se faire avec les autres meutes et à son étonnement les solitaires étant dans le lot aussi. Il prit l'exemple des Brethens et un léger rictus secoua Skaër comme s'il aurait pu lire dans ses pensées. Enfin surpasser les Séides était une porte ouverte à toute sorte de définition et le brun avait la sienne.

Il laissa le meneur Precursor finir et comme il s'attendait à le voir partir, Skaër fit demi tour et quelques pas pour laisser un peu de distance entre eux et surtout suffisamment de temps pour laisser la pression de Rengar redescendre un peu. Il aurait pu partir et pourquoi pas retenter une approche plus tard mais le mâle décharné ne lui laisserait certainement jamais une seconde chance. Comment pouvait il se rattraper alors que l'autre ne voulait surement plus l'entendre ? Skaër ne savait pas trop mais il ne pouvait pas rester planter devant lui sans rien dire alors lentement il se retourna pour soutenir le regard de son interlocuteur et tenta de désamorcer la discussion en se montrant moins offensif et en remettant en avant la véritable raison de sa présence ici.

- Je ne t'ai demandé ni engagement ni promesse et ce n'est pas à un meneur d'en faire. Tu parlais des Brethens qui promettaient monts et merveilles nous savons tout deux ce qu'il en est actuellement. Maintenant si tu comptes rependre leurs méthodes en cherchant juste a grossir tes rangs alors oui je suis dans l'erreur et je ferais mieux de partir.


Skaër savait très bien que Rengar n'avait pas les mêmes intérêts que les Brethens pour sa meute et c'est en partie pour cela qu'il était venu aux mines.

- Chaque loup de ton clan à un rang et un rôle bien définit dans une hiérarchie. Je ne cherche pas a marchander avec toi Rengar mais à savoir ou je pourrais bien me placer dans cette hiérarchie. Quel rôle pourrais-je tenir dans ta meute ? En quoi pourrais-je me rendre utile pour vous prouver ma loyauté ? Je ne veux pas être un pion sur un échiquier reléguer au second plan Rengar, si j’adhère a vos intérêts c'est pour m'y impliquer pleinement. Voila pourquoi je considère que je n'y adhère pas encore. Si j'étais si indifférent a vos mœurs j'aurais très certainement suivis les pas de mon père que tu n'as su convaincre. Je suis un fruit de Cronos ne l'oubli pas mais je pense aussi que ma mère avait elle un héritage de famille et qu'elle ne t'as pas rejoins uniquement pour ton charisme.

Skaër décida de ne pas revenir sur le mot "plaisir" par crainte de se griller une seconde fois en voulant trop se justifier. Mais non ce n'était pas un plaisir pour lui de tourner le dos a tous les principes que l'on lui avait inculqué depuis son plus jeune âge. De renier d'une certaine façon son père qui avait pourtant toujours été un modèle pour lui. Rengar se méfiait de lui et de ses intentions et il pouvait parfaitement le comprendre en étant le juste milieu de son père trop encré dans ses idées et de sa mère plus ouverte. Aujourd'hui il n'adhérait plus aux Séides, préférait crever que de rejoindre les Brethens ou du moins ce qu'il en restait et la vie de solitaire ne lui correspondait pas. Une nouvelle meute s'offrait à lui, la rejoindre le motivait mais cette meute n'était pas étrangère dans l'histoire de sa famille et c'est sans doute ce qui lui laissait encore une patte collé en arrière.

- Il manque très peu de chose pour que je sois convaincu de faire le bon choix.

Et Rengar avait cette chance de répéter l'exploit qu'il avait pu avoir avec Tequeela. Skaër prit une profonde inspiration et ferma les yeux en attendant sa réaction. Espérant que le vieux mâle entende que le fils de Raw avait une réelle motivation, n'était pas fermé ni borné mais qu'il manquait de confiance vis a vis d'un loup qui avait tout de même tué deux des siens.
Revenir en haut Aller en bas
Rengar
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 42
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Mer 03 Mai 2017, 18:38



    A vrai dire, Rengar ne l'écoutait plus que d'une oreille.

    Il avait pour habitude de se fier à son instinct plus qu'aux faits et aux explications. Au départ, il avait pensé que Skaër pourrait être transformé, ou plutôt détruit puis reconstruit pour pouvoir s'intégrer dans la meute Precursor. Ensuite, le meneur avait douté. A quel point était-il différent de Raw ? A quel point lui ressemblait-il ? Où se trouvaient leurs différences et faisaient-elles de lui l'élément dont il aurait besoin pour le futur ? Tout cela était très flou. Beaucoup trop flou. Il le laissait parler, mais Rengar savait ce qu'il lui faudrait faire pour en avoir le cœur net. C'est sur la dernière phrase du loup brun que Rengar choisit de s'arrêter. Un peu plus calme, le vieux mâle respirait posément, mais bruyamment. Lorsque le fils de Raw se tut, on n'entendit plus que ce bruit rauque et irrégulier remplir le silence de la caverne souterraine. Finalement, il haussa les épaules avant de répondre :

    - Ça suffit comme ça ! Il est absolument hors de question que je me mette à genoux devant toi pour que tu nous rejoignes, alors je vais t'expliquer comment ça marche ici. Si ça te va, tu commenceras dès ce soir. Si ça te va pas, tu fais demi-tour et tu pries pour ne pas croiser une de mes patrouilles, parce qu'elles t'épargnerons pas. Il y a trois rangs chez nous.

    Il était capable de passer d'une attitude à l'autre en l'espace d'une seule phrase.
    Il était capable d'exprimer plusieurs émotions en même temps.
    Il n'était, en revanche, pas capable de rester le même quelques minutes d'affilée. Impossible de suivre ce qui se passait dans sa tête, ou même s'il avait de l'intérêt ou de l'indifférence pour Skaër. Incompréhensible.

    Rengar rejeta la tête en arrière et lança un appel bref et guttural. Quelques secondes plus tard, un autre aboiement lui fit écho, suivit peu après par le bruit de griffes cliquetant contre la pierre. Trois Precursor, chacun très différent des autres, les rejoignirent et s'arrêtèrent à distance respectable.

    - Les Troupiers sont nos guerriers. Ils sont aussi puissants que rapides. Les Porteguerres sont mes lieutenants. Ce sont de grands stratèges de guerre et des combattants extrêmement talentueux. Enfin, les Long-Voyant sont nos soigneurs et ont la capacité de voir dans le passé, ainsi que d'entrer en transe pour communier avec les esprits.

    Le Troupier, loup court sur patte mais large et robuste aux minuscules yeux rouges, s'avança d'un pas et se redressa de toute sa hauteur, claquant des mâchoires et pointant les oreilles vers son chef, qui hocha une fois la tête.

    - A moins que la voie spirituelle ne te tente davantage, mais franchement, j'en doute, je te vois faire tes premiers pas en tant que Troupier. Tu apprendras à te battre selon nos codes. Tu n'y survivras peut-être pas. Un Troupier particulier suivra ta progression et ne te lâchera jamais. Il sera là dans tes entrainements, lors de tes repas, lorsque tu dors, et même quand tu voudras aller te cacher derrière un buisson pour aller chier un coup. Et puis, un beau matin de printemps, tu te réveilleras et il ne sera plus là, parce que tu auras réussi. Ou alors, tu ne te réveilleras pas pour profiter du soleil, parce qu'il t'aura tué, parce que tu n'auras pas été à la hauteur, et tu lui serviras de repas.


    L'indétrônable sourire carnassier de Rengar étira ses lèvres en un rictus mauvais. Il ne pouvait se prononcer sur ses chances de réussite. Tous les Séides partaient avec un handicap : ils étaient Séides. Mais le sang de Tequeela coulait dans ses veines, et cela avait de l'importance pour lui. Ne serait-ce que pour sa défunte compagne, il lui laisserait une chance. Mais hors de question de lui donner un traitement de faveur. Il allait souffrir, comme n'importe quel prétendant. Le Troupier s'avança encore un peu et alla se ranger aux côtés de son chef, détaillant Skaër avec une grande attention. Ses yeux sans pupilles ne clignaient même pas. Il claqua à nouveau des mâchoires, et Rengar redressa ses oreilles en lambeaux. Son sourire s'évanouit brutalement et son faciès redevînt dur comme le roc, alors que ses yeux glacés jetaient des éclairs furibonds.

    - Alors, qu'est-ce que ce sera, Raw Junior ? J'ai pas toute la journée ...

Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Mer 03 Mai 2017, 20:49

En vérité ça l’amusait beaucoup que Rengar est cette impression de se plier a sa demande alors qu’il ne venait que s’informer et intégrer une nouvelle meute. Attentif et comprenant un peu mieux que le chef pouvait passer d'un état a un autre en quelques secondes. Skaër silencieux écouta et observa.

- Merci de m’avoir présenté les loups qui composent ta meute ainsi que leurs rangs. Je comprends mieux dans quoi je suis en train de m’engager.

Il pensait faire court en répondant simplement par oui ou par non mais Rengar ne prenait pas vraiment sa candidature au sérieux et ça le frustrait un peu.

- Résumons. Tu me laisse le choix entre la peste et le choléra si j’ai bien comprit. Si je pars maintenant je serais traqué. Si j’accepte c’est l’entrainement qui me tuera. Raw junior a bientôt 9 ans Rengar et je n’aurais certainement jamais la chance d’avoir ta longévité. Je suis plus stratège que combattant et la voie spirituelle correspond mieux a mon profil que celui d’un guerrier mais peut être vois tu en moi un potentiel que je n’ai pas ? Soyons sérieux si tu veux me voir échouer alors autant me tuer maintenant tu y gagneras du temps. Et puis je croyais qu’il n’y aurait pas d’esclavage selon tes propres paroles.

Parce que finalement Rengar lui imposait un rang dont il ne croyait absolument pas qu’il pourrait tenir et le priverait de liberté. C’était donc ça la vie sans pareil précédent qu’il avait mit en avant quelques minutes auparavant ? Skaër jusqu’a maintenant confiant dans sa démarche ne savait plus trop quoi faire devant les changements brusques d’humeur du meneur Precursor. Il se doutait que rien ne serait simple et encore moins en étant le premier à vouloir les rejoindre. Ainsi fixa il le troupier qui se tenait aux cotés de son chef en se demandant s’il pourrait vraiment devenir comme lui un jour. Apprendre a se battre ne pourrait pas lui faire de mal mais à son âge il n’était pas non plus suicidaire. A quel jeu jouait Rengar avec lui ? Y en avait il justement un ? Etait il réellement sérieux de le voir commencer comme troupier ? Skaër ravala sa salive.

- Je n’ai aucun intérêt a te faire perdre la journée. Je pensais juste que tu aurais exploité mes connaissances des terres Séides ou de mon lien avec son alpha. Je te demande juste d’y réfléchir. Mon pouvoir pourrait aussi avoir un intérêt mais si je dois me plier à l’entrainement de ton troupier pour devenir troupier, j’accepte mais tu ne fais selon moi pas le meilleur des choix.

Il voulait une dernière fois résonner Rengar. Il ne serait jamais utile au combat il le savait mais ça ne changerait de toute façon en rien sa décision. En acceptant, Skaër montrait clairement qu’il avait de toute manière l’intention et ce depuis l’apparition des Precusors de les rejoindre. Si ça devait lui couter la vie et pour les quelques années qu’il lui restait a vivre il l’acceptait. En revanche mourir avant même d’avoir commencer une nouvelle vie était impensable. Skaër s’attendait à être surveillé mais surement pas de vivre comme un esclave. S'il aurait su que Rengar lui imposerait une vie il ne se serait jamais présenté à lui ici.
Revenir en haut Aller en bas
Rengar
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 42
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Jeu 04 Mai 2017, 10:51



    Rengar se sentait un peu plus en contrôle de la discussion, et s'était par conséquent apaisé.

    Son visage restait tendu et fermé, et son regard ne témoignait que de la froideur qui lui était propre, jusqu'à ce que Skaër n'explique son positionnement vis à vis des rangs de la meute Precursor. Ce fut une réelle surprise pour Rengar, quelque chose qu'il n'avait réellement pas attendu et encore moins vu venir. Son étonnement se manifesta d'abord par un haussement de sourcil, alors que son regard étincelait d'un peu plus d'émotions. Puis le coin de ses lèvres remonta petit à petit jusqu'à ce que sa gueule ne s'ouvre sur un rire rauque. Etait-ce de la moquerie ? Pas vraiment. Rengar était juste ... Amusé, mais pas dans le mauvais sens du terme. Il s'était fait une image très particulière de Raw. L'ancien Alpha était un personnage qui avait indéniablement marqué son existence. Il était l'incarnation du guerrier loyal, mais pas au bon camp, et cela avait réellement représenté un drame pour lui. Il était le fruit pur de Cronos lui-même, et le tourner contre lui aurait été une magnifique victoire. Mais Rengar avait échoué à le faire changer de camp. Et pourtant, c'était passé si près ... Quant au fils, il avait tendance à le positionner sur la même ligne. Il aurait toutefois semblé qu'il s'était trompé. Le rire étrangement sourd du meneur Precursor se répercutait contre les parois de pierre, et n'en finissait plus. Il se courba sur lui même et se redressa théâtralement en portant une patte à sa poitrine.

    - Ouuuh, mon Cronos, que c'est bon !

    Comprenant à la tête de son interlocuteur qu'il lui faudrait s'expliquer sur son comportement, Rengar sourit davantage, présentant plus ce qui ressemblait à une grimace de menace qu'à un véritable rictus.

    - Ooh, allez, tu sais pas prendre une raillerie ? C'est juste que ... Non, vraiment, je ne t'avais pas imaginé suivre la voie du Long-Voyant. Mais si c'est ton souhait, ma foi, qui suis-je pour te faire obstacle ! Tu dois juste savoir une chose, cependant.

    Il se mordit les joues lorsque son hilarité reprit de plus belle. Le Troupier s'inclina et recula pour s'aligner avec les deux autres, et ce fut l'immense loup blanc au pelage incroyablement fourni qui s'avança. L'impact de ses pas se faisait ressentir jusque dans la colonne vertébrale. Il posa son regard intégralement blanc sur Skäer. S'il avait eu une aura, il aurait pour peu ressemblé à un dieu.

    - Pour être capable de voir dans d'autres dimensions, tu dois perdre ton regard direct sur celle-ci. En gros, tu dois passer par un rituel qui te fera perdre la vue du monde physique.

    Incapable de se défaire de son agaçant et frustrant sourire, Rengar observa un bref instant son allié, puis replongea son regard de glace dans celui du fils de Raw.

    - Le mode de vie des Long-Voyant est très sain. Ce sont des experts des plantes, des fleurs et de toute source de bienfait que l'on puisse trouver dans la nature. Si la longévité t'inquiètes, sois rassuré. Ce sont eux qui vivent plus longtemps que la moyenne, pour des raisons évidentes, puisqu'ils ne mettent jamais la patte sur le champ de bataille en soi. Sauf en cas de force majeure. Même topo que pour la voie des Troupiers, si c'est celle-ci que tu choisis, un Long-Voyant te suivra partout et te boulotera si au final il s'avère que tu n'es qu'un cuisant échec. Oh, et j'entends bien tout ce que tu me dis vis à vis des Séides. Mais j'en connais déjà bien des choses. Tu pourras ajouter ton savoir au mien si tu le désires, on verra bien si cela nous sert. Quant à ton pouvoir, à ta place, je ne compterais pas trop dessus. Nous autres avons été privés de Glowstick il y a bien longtemps, et je doute que ton dieu te laissera garder sa petite breloque une fois que tu nous auras rejoins.

    Il en était même certain, vu la couleur que Skaër portait. Les Séides étaient si attachés à leurs Glowstick qu'ils avaient perdu de vue la valeur qu'un bon entrainement pouvait avoir sur un loup. Les Precursor avaient triomphé de bien des adversaires sans pouvoir supplémentaire. Ce n'était un avantage que face à un autre loup de meute, aussi éloigné des principes et des forces qu'offraient leur nature de loup qu'un autre. Les Precursor n'étaient pas dans ce cas de figure. Enfin redevenu sérieux, Rengar pencha la tête vers Skaër, les yeux luisants.

    - Alors ? On est bons ?

Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Jeu 04 Mai 2017, 17:00

Il se marrait, pourtant Skaër ne sut s'il devait le prendre comme une bonne ou une mauvaise chose. Quoiqu'il en soit le meneur changea de ton et expliqua en quelque sorte son idée première. Le brun avait bien vu que les longs voyants étaient tous aveugles mais de là a ce que Rengar lui propose de devenir comme eux au premier sens du terme le surprit. D'accord, voila peut être pourquoi il ne le voyait pas porter ce rang et Skaër devait reconnaitre qu'il avait raison et qu'il n'était pas aussi a coté de la plaque le concernant. L'imposant loup aux longs poils s'avança et l'ex Séide silencieux jusqu’à maintenant se montra, admiratif. Il était admirable de voir ce personnage aussi en alerte et aux ordres de son chef alors qu'il n'y voyait rien. L'idée d'être loin des champs de bataille était pour lui un argument de choix, y gagner en longévité, en savoir et être capable de voir dans d'autres dimensions avait de quoi convaincre mais la lourde contrepartie lui noua le ventre.

- Pas encore.

Skaër venait de répondre du tac au tac sans vraiment pouvoir s'empêcher de le faire. Il avait prit la raillerie de Rengar trop au sérieux certes mais c'est bien justement parce qu'il respectait son interlocuteur et qu'une telle méthode ne l'étonnerait pas vraiment. Il appréciait cet effort de lui présenter les longs voyants mais l'idée de perdre la vue pour y gagner une autre capacité venait clairement de le refroidir. Il ne refusait pas tout d'un bloc ayant prit suffisamment le temps de réfléchir. Ne plus voir ne l'empêcherait pas de vivre normalement il en avait la preuve devant lui mais Skaër ne s'imaginait pas ne plus pouvoir regarder son interlocuteur dans les yeux. Que se soit pour son chef, un Séide ou n'importe qui d'autre.

- Ne perdons pas encore notre temps. Si tu penses me convaincre ou convaincre d'autres loups avec de tels arguments je doute que tu trouveras beaucoup d'adepte. J'attends depuis le début que tu me présente les facettes de ta meute, les avantages comme les inconvénients et que tu trouverais une place a m'accorder sans que je n'ai a choisir. Je ne cherche pas à être ton second ou avoir un traitement de faveur. Si je te rejoins je te jure que nous n'aurons plus d'aussi longues discussions. Je serais a tes ordres et respecterait tes décisions sans contestation. Je te demande juste de me prendre comme je me présente, si c'est pour me retirer la vue, une patte ou n'importe quoi qui attendrait mon intégrité physique nous pouvons nous arrêter là. J'accepte d'être formé, entrainé et surveillé puisque ça s'avère nécessaire. Si je dois en baver j'en baverais. Si je dois me contenter de tâches ingrates il en sera ainsi mais encore une fois si je m'engage ce n'est pas pour me mettre face a un échec ou d'y perdre quelque chose avant d'avoir commencé. Si je dois perdre mon glowstick en vous rejoignant alors je le perdrais ce n'est que matériel, mes yeux en revanche me servent encore et je compte bien m'en servir. Je ne suis ni un guerrier, ni un savant, juste un ex garde frontière peu physique et sans grande connaissance.

En vérité Skaër avait peur de ne pas avoir sa place et d'être contraint de faire demi tour. Ce n'est pas ce qu'il voulait et il persistait a croire que Rengar ne laisserait pas partir un allié. Oh non il n'était rien et le mâle décharné pourrait bien se passer de lui ou le tuer sans autre forme de procès. Pour l'heure ils étaient toujours l'un face a l'autre et tout deux commençaient a perdre patience. Skaër venait de mettre en avant ses qualités mais aussi ses faiblesses et en dernier recours il tenait a proposer de lui même une solution a Rengar. Peut être aurait il du commencer par cela dés le début.

- Finissons en et mettons nous d'accord. Je sais très bien que tu ne créeras pas de nouveau rang pour chaque loup qui intégra ton clan. Si je ne me reconnait pas dans le titre de guerrier des troupiers, ni a ce qui s’apparente plus aux savants avec les longs voyants alors peut être ais-je une dernière chance avec tes Porteguerres ? Je connais bien les terres et être stratège est plus dans mes cordes. Ce sont tes commandants de guerre et je doute fort que tu me laisses accéder a ce rang aussi facilement et de prendre des décisions seul. Je n'en pendrais pas a leur place, je me contenterais de les suivre et d'apprendre a leur cotés. Et puisque se sont aussi des combattants, si je dois passer par un entrainement physique qu'il en soit ainsi. Tu ne peux pas me faire confiance aussi facilement Rengar mais j'ai toujours tes paroles en tête. Une faute, une trahison, une désertion et c'est la mort qui m'attends.

Parce que bien plus qu'un rang c'est le premier accord mais aussi la première mise en garde qu'il avait eut avec le meneur Precusor. Skaër se sentait comme soulagé d'avoir pu lui faire une proposition honnête tout en rappelant les risques qu'il encourait s'il tentait de les doubler. Il ne savait pas si Rengar allait étudier cette éventualité ou la rejeter en bloc. Les Porteguerres semblaient être le rang le plus important des loups qui composaient sa meute et vouloir l'intégrer même avec des contreparties n'était pas gagné. L'ex Séide attendit en soutenant le regard du meneur mais ses yeux dévièrent vers le loup sans pupilles a la crête hérissée et couvert de cicatrises. Tant de questions sans réponses se bousculèrent dans sa tête, se demandant par exemple si les sbires de Rengar pourraient un jour l'accepter. Ils étaient tous si imposants et puissant qu'il avait réellement l'impression d'être un jeune loup devant faire ses preuves. C'était un peu ça avec surement plus de sagesse et de réflexion avec les années passés. Son cœur frappant fort sa poitrine dans l'attente du verdict, Skaër espérait enfin atteindre son but en venant ici.

Revenir en haut Aller en bas
Rengar
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 42
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Jeu 04 Mai 2017, 21:05



    Rengar baissa légèrement la tête en grondant.

    Il en avait assez, de cette discussion stérile, où Skaër n'avait pris aucune des réflexions de Rengar en compte et où il continuait à se poser comme quelqu'un de spécial, à qui on devait offrir un traitement spécial, même s'il s'obstinait à dire le contraire. Comme le meneur l'avait prévu, le loup brun déclina la position de Long-Voyant. Après avoir glissé un coup d'oeil au loup blanc massif, Rengar émit un bruit entre l'aboiement et le grognement qui fit reculer l'être mystique dans le rang. Parfaitement serein, il s'assit et posa son regard aveugle sur son chef, attentif, les oreilles fermement pointées vers lui. Le Porteguerre, qui se trouvait au milieu, posa un bref instant la truffe contre l'épaule de son camarade, avant de refocaliser son attention sur la discussion lorsque le nom de son grade fut prononcé. Pour autant, il ne bougea pas d'un pouce, au contraire de ses camarades. Beaucoup trop patiemment, Rengar écouta à nouveau la tirade de Skaër, puis ferma les yeux. Il ne les rouvrit que lorsque son interlocuteur se fut tut. Il secoua lentement la tête de droite à gauche.

    - Non.

    Il s'immobilisa et poussa un soupir. Il s'exprima ensuite avec lenteur et condescendance, comme quelqu'un s'exprimerait face à un très jeune enfant.

    - Me demander de rejoindre ma meute en tant que Porteguerre serait comme demander à un Alpha d'une meute déjà organisée hiérarchiquement de le rejoindre comme Bêta, ou comme Conseiller, en fonction de ce qui est le plus important chez vous. C'est impossible. Pour toi, pour n'importe qui. Puisque le rôle de Long-Voyant te rebute comme je le soupçonnais, tu n'as plus qu'un seul choix. Devenir Troupier. C'est à prendre ou à laisser.


    Il leva lentement la tête vers le plafond de la caverne. Un étrange sourire étira ses lèvres, sans dévoiler ses crocs. Ainsi, Rengar avait presque l'air normal.

    - Tu parles sans cesse de te convaincre ... C'est pas mon rôle, Skaër. Je ne convaincs personne. Je ne marchande pas. Je ne négocie pas, sauf éventuellement avec les Alphas. Je suis là pour accepter dans mes rangs ceux qui sont déjà prêts dans leurs têtes. Je n'ai pas de temps à perdre avec ceux qui ne le sont pas. Et jusqu'à présent ... Tu m'as l'air très, très indécis. Alors, l'heure est venue de trancher. Deviens Troupier, ou fais demi-tour et ne reviens jamais. On ne tournera pas autour du pot plus longtemps.

    Le Troupier ne bougea pas, mais tourna la tête vers Skaër. Son étincelant regard rouge, vif comme celui d'un reptile, s'ancra au sien sans défaillir. Tout comme Rengar, il attendait sa réponse, immobile comme une statue et chacun de ses muscles tendu à se rompre. A première vue, il ne payait pas de mine. Il était pas très grand - il était même beaucoup, beaucoup plus petit que Rengar - et avait l'air plutôt massif, ce qui portait à croire que cet animal était lent. Et pourtant. L'aspect physique des Troupiers était particulièrement trompeur, mais sur le champ de bataille, il y avait peu de conditions où ils pouvaient être surpassés. Est-ce qu'un loup lambda pouvait prétendre au niveau de ces loups spécialement élevés pour le combat ? Non, évidemment. Mais leur entrainement pouvait tout de même porter leurs fruits jusqu'à un certain niveau. Même s'ils n'égaleraient jamais les Troupiers originels, les adhérents pourraient prétendre à un niveau de savoir que les loups de meute ne pouvaient même pas appréhender.

    Et c'était à cela que Skaër s'apprêtait à dire oui, ou non, et ce de manière définitive.

Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Jeu 04 Mai 2017, 22:54

Le verdict tomba et la pression était si forte que les nerfs de Skaër craquèrent. Il en avait assez d'être incompris et d'avoir une fois de plus l'impression de n'être bon à rien et d'être considérer que comme un sous fifre. Il se releva et lâcha sans retenue le trop pleins d'émotions. Faisant résonner sa voix jusqu'au plus profond des mines.

- Je n'est jamais été indécis Rengar ! Jamais ! A l'instant même ou tu as donné la possibilité de rejoindre ton clan ma décision était prise. J'ai pris rendez vous pour ne pas faire mon cinéma en publique comment on pu le faire certains chiens fous. Je me suis bougé le cul pour vous trouver ici aux mines ! Tu m'as tenu en haleine tout le long de la discussion sans me prendre un seul instant au sérieux. Tu savais que je refuserais de perdre mes yeux autant que tu sais très bien que je n'aurais jamais le profil d'un guerrier. Pourtant c'est ta seule proposition que tu me laisse. Pourquoi ? Juste, pourquoi ? C'est ça qui me laisse sur la réserve, rien d'autre.

Parce qu'il ne comprenait pas l'idée de Rengar de l'accepter comme un allié à un rang qui lui ferait forcement défaut. Du moins c'est ce que lui pensait et n'excluait pas qu'il se sous estimait peut être et voyait le mal partout en se méfiant trop. Le mâle brun tourna en rond, faisant les cents pas en grognant nerveusement. Ce n'est pas l'envie de tourner le dos et de partir qui lui manquait mais Rengar venait de lui poser un ultimatum clair. S'il partait il n'aurait définitivement plus jamais une autre occasion de rejoindre les Precursors. Skaër ne pouvait laisser passer cette chance pour la simple raison qu'il avait infiniment besoin de changement et que la quête qu'ils menaient valait le coup de s'investir à leurs cotés. Il arrêta net son manège, fixant tour a tour les trois loups représentant les trois rangs des sbires de Rengar en s'arrêtant en dernier sur le troupier qui venait de tourner la tête vers lui. Il l'imita comme s'il aurait voulu lui faire passer un message mais ses paroles n'étaient pas pour lui.

- Je ne veux pas continuer a mener une vie de solitaire. J'accepte Rengar.

Ses yeux verts se posèrent sur le meneur.

- Je veux te faire confiance et commencerait donc comme tu l'entends mais à mon tour de te prévenir. Si tu ne me traite pas d'égal à égal comme n'importe quel autre de tes sbires tu n'auras jamais mon respect et tu ne vaudra pas mieux que les meneurs Séides, Brethens ou de ne n'importe quel autre commanditaire sur cette île.

Il se rassit et la pression redescendit d'un coup. Finalement qu'importe ou tout cela le mènerait, il n'avait rien a perdre a part la vie mais beaucoup à gagner pour apprendre autre chose que la disquette qu'on lui avait formaté dans le crane et peut être par la même occasion de comprendre le chemin qu'avait suivit sa mère.


Revenir en haut Aller en bas
Rengar
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 42
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Ven 05 Mai 2017, 10:53

[list]

Cette fois, c'était trop.

Rengar se redressa sur ses quatre pattes et percuta Skaër de plein fouet. Au lieu de l'achever comme il l'avait fait avec ses assaillants de l'Eclat Saule, il se contenta de surplomber le mâle brun, les babines retroussées sur ses crocs ternis. Le regard ruisselant de rage, Rengar approcha sa tête près de la gorge de l'insoumis et y grogna un avertissement, alors que chacun des poils de son corps se dressait.

- Le respect, ça se mérite, petit. N'abuse pas de ma patience. Tant que tu n'as pas terminé ton apprentissage, tu n'es pas encore un Precursor. Alors ne t'attend pas à être traité comme tel dès aujourd'hui.

Les trois Precursor, tendus au possible, y allaient de leurs propres grognements et aboiements, visiblement outrés par le ton et le comportement de Skaër autant que leur chef l'étaient. La bave aux lèvres, ils semblaient n'attendre qu'un ordre pour découper le rebelle en morceaux. Sauf que Rengar ne le donna pas. Il constatait avec regret que pour le faire rentrer convenablement dans les rangs, il allait falloir le briser. S'il lui donnait tout de suite le respect et l'estime qu'il avait pour ses guerriers, ses lieutenants et ses soigneurs, il n'allait plus se sentir pisser. Il était encore sur son trône étincelant de petit prince Séide et n'arrivait décidément pas à redescendre sur Terre. Mais il s'en chargerait. Rengar recula en dégageant une patte de Skaër qui lui gênait le passage comme s'il s'agissait d'une brindille et croisa le regard du Troupier avec une telle fureur que celui-ci obéit immédiatement à son ordre tacite. Il s'arrêta net et jeta un regard plein de colère à sa nouvelle recrue.

- Tu l'as dis toi-même. Il est hors de question pour nous de créer des rangs pour les nouveaux. Ce sont eux qui s'adaptent à nous et pas l'inverse. Tu peux pas être Long-Voyant, parce que tu tiens trop à tes petites mirettes. Tu peux pas être Porteguerre, parce que tu n'en as pas l'étoffe. Si tu veux entrer, t'as pas le choix. Y a pas de " pourquoi ". Arrête de pleurer, parce que j'ai jamais été aussi près de t'ouvrir la tronche.


Dans l'impatience et la colère, Rengar commençait à se montrer sous son vrai visage, sous son tempérament originel. Alors, avant d'aller plus loin et d'atteindre le point de non-retour qu'il souhaitait laisser loin derrière lui, il remonta le chemin de pierre accompagné du Long-Voyant et du Porteguerre, sans rien ajouter, laissant Skaër seul avec le Troupier.



Revenir en haut Aller en bas
Troupier
».New'


Masculin » Nombre de messages : 16
» Age : 817
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Ven 05 Mai 2017, 11:05

    Celui-ci guetta la sortie de ses alliés de son regard lumineux avant de poser les yeux sur Skaër. Il n'avait de cesse de le détailler, comme si chaque seconde qu'il passait à l'observer était dédiée à une analyse précise. Un moment de silence s'écoula, puis le Troupier s'assit, bien droit, raide comme la justice. Ses oreilles surmontées de renforts en acier se pointèrent vers la recrue. Il inclina profondément l'échine un instant, avant de se redresser.

    - Salutations, loup. Je serai ton mentor. Nous allons passer les prochains jours, semaines, mois, années ensemble, tout dépend de ta vitesse d'adaptation et de tes facultés. Je vais d'abord t'expliquer en détail le fonctionnement de notre meute. Ensuite, je t'emmènerais participer au marquage des territoires. Nous irons chasser ensemble, ce qui me permettra d'avoir une vue d'ensemble sur tes capacités physiques. Nous mangerons tous les deux, puis avant le coucher du soleil, nous ferons une première joute pour que je puisse t'évaluer directement.

    Il n'attendit pas que Skaër émette la moindre question, ou qu'il se remette simplement du coup de pression imposé par Rengar. Il poursuivit, inébranlable, sérieux, concentré et décontracté, comme s'il ne craignait pas que le loup brun ne se retourne contre lui. Ce qui aurait été possible, vu son tempérament, et vu la manière dont sa discussion avec le chef s'était achevée.

    - La meute Precursor n'a absolument rien à voir avec la meute instaurée par le traître Cronos, et encore moins avec celle qui en est née après. Il n'y a qu'un seul meneur, Rengar. Sa Première Compagne, Krilla, était notre femelle dominante. Depuis son décès, il n'en a pas eu d'autre, alors il est le seul aux commandes. Si le chef a plusieurs compagnes, les autres n'ont aucun pouvoir, il n'y a que la Première qui en jouit. Ils sont les seuls à pouvoir se reproduire. Personne, au sein de la meute, n'est autorisé à avoir de descendance hormis lui. Il peut demander à n'importe quelle femelle de porter ses petits, mais ne peut l'y contraindre. Autrement, la meute est en droit de le renverser. Et j'entends par là, de le tuer lentement en le faisait bien souffrir. Ce genre de comportement est banni chez nous.


    Il marqua une pause pour noter la réaction de Skaër à ces premières règles, puis poursuivit.

    - Les repas se font en meute, systématiquement. Le chef choisit ses morceaux, puis la Première Compagne, puis tous les autres. Nous sommes tous égaux entre nous, Troupiers, Porteguerres et Long-Voyants. Nous devons un respect et une obéissance particulières et sans failles au chef. Toute désobéissance, toute insubordination, tout manque de respect méritera punition. Si récidive, c'est l'exécution. Il n'y a pas de demi-mesure.
    Ceux qui nous rejoignent, comme te l'a expliqué Rengar, ne sont pas des Precursor dès leur entrée dans la meute. Ils sont en apprentissage. Si tu réussis, il y aura une courte cérémonie d'introduction définitive ou tu obtiendras ton grade de Troupier et où tu auras accès à la reconnaissance et au respect du chef. Mais avant cela, ne t'attend pas à la moindre considération de sa part. De fait, tu ne traiteras quasiment pas avec lui au cours de ton entrainement, mais avec moi. Si tu m'impressionnes, tu l'impressionnera, lui aussi.


    Il s'arrêta à nouveau pour réfléchir à ce qu'il pourrait lui dire d'autre. Il haussa brièvement les épaules et termina son monologue à voix basse, se penchant légèrement vers son interlocuteur.

    - L'adaptation à nos moeurs ne sera pas facile. J'ai déjà pu voir que tu avais des ... Difficultés avec la notion de respect pour ce qui est déjà en place, et pour l'autorité. Nous ne t'en voulons pas. C'est typique des loups Séides, et encore plus des Brethens ... Mais tu vas devoir faire un effort là-dessus. Ce serait dommage de partir sur une mauvaise base avec Rengar. Pour l'instant, je te conseille de faire profil bas vis à vis de lui, et lui donner le respect et la soumission qu'il attend de toi. Si tu pars sur un objectif de déjà te rebeller contre lui, tu n'iras nulle part. Tu ne dois pas voir le respect et la soumission, qui sont deux choses que nous devons au chef, comme de la faiblesse. C'est au contraire ce qui fait notre force parce que ces deux principes forgent notre cohésion.

    Le Troupier avait clairement l'air d'être un loup fier, et bien dans ses pattes. Il ne souffrait pas d'être inférieur à Rengar, car c'était ainsi que fonctionnait toute meute de loup. Un loup, une louve aux commandes, agissant comme des guides et non comme des tortionnaires ou des dictateurs auprès de ceux qui les respectaient et les acceptaient comme forme d'autorité. Mais si le moindre petit élément se permettait de les défier ou de les dénigrer ... Cela pouvait très mal se terminer.

    - Si tu es prêt, nous pouvons y aller, loup.
Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Ven 05 Mai 2017, 17:40

Il n'eut pas le temps de le voir venir que Rengar lui rentra dedans d'une telle puissance, qu'il décolla son corps du sol avant de s'y échouer lourdement. Un mal s'y mordant que Skaër ne remarqua pas tout de suite que le meneur Precursor le surplombait et menaçait sa gorge bien en évidence. Il aurait juré a ce moment là qu'il venait de se briser les os mais il s'en sortirait qu'avec quelques bleus. Tentant lamentablement de se relever il ne prêta pas vraiment attention à ce que lui disait le mâle décharné. Il se doutait bien que ce dernier ne pouvait de toute manière que remettre les points sur les i. Skaër pestait silencieusement, parvenant à se remettre dans une position assise encore un peu courbé sur lui même, la tête basse entre ses pattes de devant. Ce n'était pas grave, ses paroles n'étaient pas tombés dans l'oreille d'un sourd et Rengar comprendrait peut être un jour qu'il était tout sauf le fils princier de son père comme il aimait temps le définir. Son désormais nouvel alpha tourna des talons et s'en alla accompagné du long voyant et de son lieutenant sans qu'il ne puisse émettre un seul mot a son égard.

Skaër reprit doucement sa respiration et ses esprits puis releva la tête devant le troupier qui venait de s'assoir et de le, saluer ? Il s'attendait tellement à ce que le sbire de Rengar prenne le relais dans la lignée de son chef qu'il fut surprit de le voir s'adresser a lui d'un ton totalement neutre. Après la tension qu'il venait d'avoir entre le meneur et sa recrue, un peu de calme ne pouvait faire que du bien. Encore un peu dans le brouillard, il comprit malgré tout ce que lui dis l'autre et pensa même que ce n'était pas trop tôt d'avoir enfin les explications qu'il attendait tant. Dommage pour lui, il n'avait désormais plus l'occasion d'être en désaccord et de reculer. La journée allait être longue mais il était prêt et Skaër hocha lentement la tête comme par réflexe.

Première nouvelle la meute Precusor n'avait rien a voir avec les autres, ça il le savait déjà. En revanche, il apprit que le chef dirigeait seul et que personne depuis tout ce temps n'avait remplacée la femelle dominante. Il pouvait avoir plusieurs compagnes ce qui coïncidait que sa mère avait été l'une d'elles. Puis le troupier lui expliqua que Rengar était le seul à pouvoir prétendre une descendance et ses oreilles se dressèrent sur son crane. Énormément de questions fusèrent dans sa tête et même s'il avait du mal a se voir mourir sans laisser un héritage derrière lui. Skaër se dit qu'il n'avait de toute façon jamais eut de chance avec les femelles et qu'avec son âge bien avancé. Cette règle ne pourrait pas lui être insurmontable même si sur la forme cela lui paraissait injuste. Il nota juste que Rengar avait tous les droits sur ce point mais qu'il y avait malgré tout un respect assez unique en son genre. A en croire le troupier, la meute entière pouvait donc évincer leur meneur si celui-ci devait répondre de manière disproportionné à ses instincts. Dans tout ça il se demanda juste pourquoi Tequeela avait refusé de porter ses enfants.

De manière puis général et moins, intime. Le loup court sur pattes poursuivit et bien qu'attentif, Skaër passa rapidement son chapitre sur la désobéissance et l'insubordination. On allait surement lui répéter un million de fois pour qu'il ne l'oubli pas mais il l'avait parfaitement assimilé et ce même avant de se présenter face a Rengar. Si les Séides eux laissaient encore une chance a un fautif ce n'est pas ici qu'il pourrait espérer en avoir une. Une fois de plus Skaër prêta son attention sur quelque chose qu'il n'avait pas encore entendu à savoir cette forme de reconnaissance. Une cérémonie d'introduction pour un rang vraiment ? C'était plutôt motivant d'arriver à un objectif et d'être considérer par les siens même en commençant en bas de l'échelle. Une plutôt bonne idée qui faisait passer plus facilement la pilule de l'apprentissage.

Pour finir, pas grand chose à dire. Encore et toujours cette réflexion qu'il avait un problème avec l'autorité alors que juste à maintenant il devait rien à personne. Skaër avait clairement fait comprendre à son chef qui se montrerait exemplaire une fois engagé mais à aucun moment il n'aurait eut une raison de se taire durant leur discussion. De ce fait le mâle brun prit tout de même le conseil de son mentor de faire profil bas et comprit peu à peu que les Precursor suivait juste les codes de ce qui faisait d'une meute une meute. Des codes oubliés souvent jugés comme trop privatifs. Quelque chose qu'avait tenté de faire respecter son père hélas sans jamais pu avoir d'autorité et d'y remédier.

L'apprenti se redressa, grimaçant un peu de la douleur encore présente et hocha une nouvelle fois la tête. Il n'avait jamais été aussi silencieux et posé depuis son arrivée aux mines.

- Nous pouvons y aller. Je suis prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Troupier
».New'


Masculin » Nombre de messages : 16
» Age : 817
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Sam 06 Mai 2017, 13:49



    Le changement notoire dans l'attitude de Skaër n'était pas passé inaperçu.

    Le Troupier, silencieux une fois son long monologue achevé, ferma les yeux à demi en signe d'approbation lorsque le loup brun déclara être prêt. Mentalement, il en avait le coeur net, c'était désormais enfin le cas. Mais physiquement ? Le combattant nourrissait quelques doutes. Il se leva avec souplesse et hocha deux fois la tête, avant de la tourner vers le chemin rocailleux menant à la surface. Leur temps ici était écoulé, il était grand temps de passer à la suite. Le guerrier posa à nouveau les yeux sur Skaër de manière très brève, juste le temps de lui indiquer ce qui allait se passer à présent.

    - Remontons à l'extérieur. Nous allons prêter main-forte aux autres pour le marquage du territoire. Cela te permettra par la même occasion d'en faire le tour.

    Puis, sans attendre, il se mit en route, progressant au pas mais à une allure soutenue. Lorsqu'il marchait, le Troupier dégageait une aura de puissance tranquille très impressionnante. Son pelage était excessivement court, et très dur. Ainsi, on pouvait voir l'intégralité de ses muscles rouler en dessous. Ses épaules et ses cuisses étaient de loin les plus impressionnantes. Un choc frontal avec une créature pareille devait, à coup sûr, causer d'incroyables dégâts - rien à voir avec ceux infligés par Rengar, qui était pourtant loin d'être un mauvais guerrier.
    Les oreilles toujours pointées vers l'avant, le Troupier guida son élève jusqu'à la sortie de la Mine. Le chef n'était pas en vue. Les Porteguerres aiguillaient les membres de la meute vers leurs tâches respectives. Un ordre parfait animait le groupe qui, à peine sorti à nouveau de l'ombre, paraissait déjà parfaitement huilé. Après avoir marqué un court temps d'arrêt, le temps d'être remarqué par un des lieutenants, le Troupier se dirigea vers l'est après qu'un supérieur le lui ait indiqué. Ce dernier détailla scrupuleusement Skaër du regard, mais ne dit pas un mot, et retourna ensuite à ses occupations. Ils traversèrent les alentours des Mines sans encombre, et en chemin, retrouvèrent un petit groupe de Troupiers, tous identiques au mentor de Skaër, avec qui ils avaient été groupés pour s'occuper du marquage.

    - Nous allons définir notre territoire bien au-delà des mines en elle-même, car elles ne nous fournissent qu'un abri, mais absolument aucune ressource vitale. Nous allons couvrir la plaine jusqu'aux alentours du Nasrin à l'ouest, puis jusqu’à la faille aux abords de l’Écueil Magnétique à l'est, de manière à pouvoir balayer du territoire pour espérer trouver des proies. Au nord, les frontières s'étendent loin dans les plaines, car il n'y a pas de territoire défini au milieu. Au sud, c'est la limite avec l'Eclat Saule qui nous arrête.

    Le Troupier ne s'arrêtait pas pour parler, et ne se donnait pas la tête de regarder Skaër, conservant un œil attentif sur là où il allait ainsi que sur les alentours.

    - Mais ça ne suffira pas. Le terrain n'est pas assez giboyeux, et il n'y a pas de point d'eau. Juste des flaques, au gré de la pluie, ce qui ne nous sera d'aucune utilité au beau milieu de l'été et de la sécheresse.

    Ils s'arrêtèrent tous les dix, quinze mètres pour marquer le sol et les pierres environnantes. Le mentor de Skaër leva la tête pour humer l'air, son long museau goûtant la brise.

    - Quels seraient, selon toi, les meilleurs territoires libres à s'approprier de manière à disposer d'assez d'eau et de nourriture ?



Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Sam 06 Mai 2017, 19:59

Une dernière explication et le troupier rejoins la sortie. Skaër le suivit légèrement en retrait mais sans se placer derrière lui pour autant. Une manière de laisser son mentor jeter un œil sur lui en tournant légèrement la tête sans avoir besoin de se la dévisser ou de s'arrêter pour regarder en arrière. Physiquement il devait avoir des lacunes au combat mais pour suivre le troupier, le brun ne devrait a priori n'avoir aucun problème. Faire des kilomètres sur tout type de terrain c'est ce qui avait bercé au moins sept ans de sa vie. Faire le tour des frontières et marquer son territoire ne pouvait pas beaucoup le déstabiliser sauf peut être sur la manière de procéder.

Skaër plissa des yeux en sortant de la mine le temps de se réhabituer à la lumière naturelle et de se rendre compte qu'ils étaient plutôt nombreux et bien organisés. Un des lieutenants leur donna la direction a suivre et s'il se sentit observé par ce dernier, Skaër comme son mentor regarda droit devant lui sans y prêter attention. Ils rejoignirent un groupe de troupier et il ne pu s'empêcher de se demander comme il allait faire pour le reconnaitre s'il venait a perdre de vu le loup qu'il suivait. Ce dernier qui donna des directives aux autres sans même s'arrêter et ils passèrent tous au marquage des alentours de la mine de manière stratégique. L'ex Séide observa leur méthode sans trop savoir s'il devait en faire autant qu'eux ou non. Il faisait tellement tâche parmi ces loups plus petits qu'il se concentra sur son mentor et uniquement sur lui. Et contre toute attente durant l'un des nombreux arrêt pipi, il lui demanda quels étaient les territoires libres susceptibles de disposer d'assez d'eau et de nourriture pour les besoins de la meute.

Skaër réfléchit a la question de son mentor en pensant immédiatement aux fontaines des dieux. Qu'allait il se passer s'ils s'installaient sur quelques unes d'entre elles ? Dans un premier temps il fit rapidement la liste des terres libres qui n’abritaient aucune de ces fontaines puis en se rendant compte que les terres libres étaient toutes plus ou moins hostiles et peu propices à offrir les besoins d'une meute entière. Il du faire le tri dans ces dernières et faire l'impasse sur le détail des fontaines.

- La forêt pluviale regorge de cascades et de cours d'eau alimentés l'hiver et suffisamment l'été par la chaine montagneuse qui se trouve aux abords. Les proies viennent s'y abreuver mais elles ne sont je pense pas assez nombreuses pour en faire un bon terrain de chasse.


Parce qu'il devait bien avouer qu'en étant solitaire, il avait eut du mal à les trouver et qu'a part quelques passages ici ou là, il n'avait rien vu de véritablement probant. Skaër y alla donc de sa propre déduction sans réelle grande conviction.

- J'ignore ou nous pourrions trouver suffisamment de proies en terres libres pour toute la meute mais si nous éliminons déjà les terres glacés, arides, et humides je pensais peut être a l'ile fantôme. La brume qui la recouvre offre une barrière naturelle protective aux proies sans compter que peu de loups n'y sont présents. Ont elles de quoi se nourrir la bas et sont elles nombreuse je ne sais pas mais ça vaut peut être le coup de vérifier.


Tout cela justifiait d'une certaine façon pourquoi ces terres n'appartenaient a personne. Même les Brethens en s'installant les avaient délaissés mais il faut dire qu'il avaient quand même la passe ventue et l'immense plaine du dolmen des perdus. De quoi assurer facilement les ressources de leur meute.
Revenir en haut Aller en bas
Troupier
».New'


Masculin » Nombre de messages : 16
» Age : 817
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Dim 07 Mai 2017, 16:07



    A la mention de la Forêt Pluviale, un grognement général s'éleva du petit groupe. Le mentor de Skaër tourna la tête vers lui et malgré la force tranquille qu'il dégageait en chaque instant, on pouvait lire une certaine contrariété sur son visage. Il ne paraissait pas en colère contre son nouvel élève, simplement dérangé par l'évocation du nom de ce lieu. Les autres combattants se remirent rapidement en route, mais le tuteur de l'ancien Séide marqua un court arrêt pour lui répondre, cette fois, en le regardant droit dans les yeux.

    - Cette forêt abrite un temple impie. Il est hors de question que nous nous installions en ces lieux souillés.

    Dans le panthéon originel, Yurai n'était pas présente. La déesse, en proie à une rage et une haine très vive lors de sa libération après des millénaires de solitude, avait causé des ravages sur Punk Wolf avant de retrouver son intégrité. Toutefois, même alors qu'elle avait prouvé sa valeur et avoir intégré les rangs des divinités, les Precursor ne la reconnaissaient pas comme une véritable déesse, mais comme un nouvel outil utilisé par Cronos pour faire plier les mortels sous des illusions comme la justice et la tempérance. Des principes très flous à leurs yeux et qui leur inspiraient une grande méfiance. Le Troupier se remit en marche à la suite des autres. Le petit groupe s'espaçait de plus en plus pour couvrir plus efficacement le terrain. Le mentor prêtait toujours l'oreille aux idées de son élève, et les commenta après avoir réfléchi un instant.

    - Nous avions pensé à l'Île Fantôme. Mais c'est un lieu assez petit, et étant donné nos besoins en nourriture, nous craignons que la faune ne suive pas le rythme. Et l'idée n'est pas de détruire tout un écosystème non plus ... Je suppose qu'il faudra en rediscuter avec Rengar. Il me semble qu'il avait des idées précises de lieu en tête, mais j'ignore encore lesquels il cible.

    Ce n'était pas tout à fait vrai. Mais il ne pensait pas que partager cela avec son élève tout récent soit une bonne idée. Il se mura dans le silence jusqu'à ce qu'ils n'aient atteint la limite à l'est, et ne remontent vers le Nord en direction du Nasrin. La journée passait, lentement, mais sûrement, et le travail avançait bien. D'un seul et même geste, tous les Troupiers s'arrêtèrent et humèrent la brise. Ils se déplacèrent de manière à avancer face au vent et collèrent leur truffe au sol. L'heure de la chasse avait sonné. Il était grand temps de rentabiliser ces terres fraichement acquises. D'un geste de la queue, le Troupier intima à Skaër de les imiter. Toutefois, aucun d'entre eux n'avança. L'oeil luisant et le nez effleurant la surface du sol, le mentor murmura entre ses crocs :

    - Nous suivrons ta voie, loup. Prouve-nous tes talents de traqueur.



Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Lun 08 Mai 2017, 13:15

Même s'il fut extrêmement court, le grognement général des troupiers ne put l'empêcher de faire un pas en arrière. Les postérieurs légèrement fléchis et les oreilles plaqués sur sa tête, Skaër eut un gros coup de pression avant que son mentor ne s'explique. Décidément les Precursors adoraient dire les choses après plutôt qu'avant. Comment aurait il pu deviner qu'ils seraient réfractaires de prendre possession d'une terre qui abritait une fontaine ? Il lui avait bien demandé quelle terre libre offrait le plus de ressources et Skaër avait réfléchis suivant cette logique. Les cartes désormais rabattues, il trouvait le choix encore plus restreint.

- Je ne savais pas.


Se contenta il de répondre avant que le troupier n'évoque l'ile fantôme. Il devait bien reconnaitre qu'il n'avait pas pensé à sa taille et qu'en effet les Precursors s'y sentiraient un peu a l'étroit. Finalement il lui dit que Rengar avait déjà quelques idées mais alors pourquoi son mentor lui posait il la question à lui ? Dés le début Rengar avait parlé de s'étendre sur les terres libres mais Skaër se demandait vraiment s'il pensait uniquement aux quelques terres dénuées des fontaines des dieux. Il verrait cela en temps et en heure puisque le sujet fut clos et qu'il reprirent tous leur travail en direction du nord.

Le mâle brun suivit toute la journée et sans difficulté le petit groupe qui délimitait les nouvelles frontières en réduisant donc une partie du territoire Séide en prenant possession des mines et des alentours qu'il n'aurait pas cru si vaste. A force de tourner des années autours des frontières, Skaër ne se rendait plus vraiment compte des distances qu'il pouvait y avoir entre deux terres. Au nord des mines le terrain était plutôt verdoyant comme une vaste plaine et c'est le travail terminé que tous les troupiers posèrent leurs truffes au sol. Ah oui la chasse. Skaër croisa le regard de son mentor et l'imita rapidement avant que ce dernier ne lui dise qu'on le suivrait.

Aie, il n'avait pas intérêt a merder en ne trouvant rien ou en dénichant seulement un vulgaire lapin. Concentré, le crêté huma la surface du sol mais ne sentit rien d'autre que la fraiche odeur d'urine de ses congénères. Manquant d'éternuer il redressa la tête. Skaër préféra humer l'air dont le vent lui apportait toute sorte d'odeurs à des kilomètres à la ronde. Ce n'était pas simple d'en choisir une et de se fier à son instinct mais l'ex Séide décida de suivre cette nouvelle frontière en espérant trouver le passage des proies de leur territoire à celui des Séides. Le temps passait et Skaër sentait bien la pression qu'on lui mettait sur ses épaules. Par chance il baissa la tête et suivit cette fois une piste prometteuse. Il accéléra le pas sans se soucier de savoir si on le suivait toujours puis il se tapit au sol, le regard droit devant au sommet d'une petite colline. Quelques cervidés broutaient sans se soucier de leur présence mais comme il s'en inquiétait un peu, Skaër décelait un problème et en avisa son mentor.

- Ils sont juste à la limite de notre territoire, si nous les poussons c'est raté.


Il l'observa du coin de l’œil, attendant une nouvelle consigne supposé qu'il y en aurait une.
Revenir en haut Aller en bas
Troupier
».New'


Masculin » Nombre de messages : 16
» Age : 817
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Lun 08 Mai 2017, 19:09



    Le Troupier pardonna sans mal son ignorance.

    Ce n'était pas important. Désormais concentré sur son apprenti, il l'observa chercher des traces d'effluves dans l'air. Il semblait gêné par l'odeur des marquages. Il n'y était pas encore habitué, et devait sans aucun doute brouiller son odorat. Cela aussi passerait, au fil du temps. Il parviendrait à la faire sienne, et ne la sentirait même plus. Le mâle brun sembla repérer quelque chose, et son mentor ainsi que le reste des guerriers suivirent le pas, silencieux comme des ombres. Au bout de quelques instants, Skaër s'arrêta et leur murmura le problème. Le Troupier plissa les yeux. Il aurait espéré qu'après la problématique, il ne formule une solution. Il attendit quelques secondes, mais puisqu'elle n'arrivait pas, il prit les choses en main avec un léger soupir.

    - Séparons-nous. Faisons un large détour, et prenons-les sur les côtés. Nous devrons faire tout notre possible pour qu'ils choisissent de se rabattre vers l'arrière et ne traversent pas la frontière. En avant.

    Le Troupier parti sur la gauche. Un autre prit la tête de la seconde partie du groupe et trotta vers la droite, la nuque abaissée et les oreilles en arrière. Le loup n'attendit pas de s'assurer que son élève le suivait bel et bien et progressa rapidement pour rester dans la même cadence que ceux partis de l'autre côté. Les animaux ne les avaient toujours pas remarqués, mais cela ne tarderait plus, surtout lorsqu'ils commenceraient à s'avancer. Le soldat Precursor ne bougea pas d'un centimètre de plus et glissa un regard sévère à son élève.

    - Allez. Passe-devant.

    C'était la deuxième fois qu'il lui indiquait la consigne. Toute sa patience était désormais épuisée : à l'image de Rengar, le reste des Precursors ne pouvait se vanter de jouir de cette qualité. Complètement immobile, le combattant attendit que son élève ne prenne la tête du groupe, avide de voir comment il allait procéder pour pousser les herbivores à se diriger dans la direction qu'il voulait.

Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Sam 13 Mai 2017, 23:45

Il n'avait clairement pas comprit qu'on le mettait à la tête du groupe pour la durée entière de la chasse. Dans son esprit, être un élève c'était avant tout écouter et prendre exemple. Skaër manqua de prendre l'initiative mais en se faisait recadrer une fois de plus par le maitre. Il suivit le pas sans broncher et obéit en s'avançant alors qu'on venait de lui demander. La consigne était claire et le mâle brun remarqua vite que ses camarades s'impatientaient. Il observa le groupe qui se trouvait à l'opposé puis son regard se tourna vers les animaux. S'approcher d'avantage était risqué et Skaër n'avait pas du tout envie d'agir dans la précipitation. Il réfléchit et une première idée germa. A défaut de rabattre le groupe entier de proies, ils pourraient profiter de la confusion pour choisir la plus faible et avoir une chance de la piéger avant qu'elle ne passe la frontière. Problème : la frontière restait affreusement proche. Il n'y avait pas trente six solutions et hors de question de servir sur un plateau ces proies aux Séides.

- Je vais les prendre a revers. Qu'un groupe se tient prêt a donner la chasse avec moi et que l'autre reste en retrait pour tenir une embuscade.

Skaër se demanda comment avertir les troupiers qui se trouvaient de l'autre coté et d'adopter la même tactique. Puis en remarquant qu'ils étaient tous dans l'attente d'une stature quasi militaire, il finit par se dire qu'il n'avait pas à se poser ce genre de question. L’apprenti s'élança alors droit sur les proies suivit de quelques loup et leur indiqua d'un geste de la queue de continuer dans leur position. Lui empiéta les terres Séides d'une dizaine de mètre le plus tard possible en ayant prit soin au préalable de voir qu'aucune sentinelle ne se trouvait dans le coin. Il prenait un risque qui ne serait peut être pas approuvé par son mentor mais Skaër avait préféré empiéter le territoire Séide seul plutôt que de faire courir le risque a plusieurs d'entre eux. Et puis cela ne dura qu'une poignée de secondes pour que les proies ne le remarque et ne s'éloigne de la frontière, enfin. Le mâle brun se sentit pousser des ailes et donna la chasse en aboyant aux autres qu'ils arrivaient. Il avait faim et il jeta son dévolu sur un vieux cerf qui trainait un peu des pattes. Le piège se refermait.

- ALLEZ ! ALLEZ !

Il n'aurait jamais cru que la chasse aurait pu être aussi jouissive. En même temps, Skaër n'avait jamais chassé auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Troupier
».New'


Masculin » Nombre de messages : 16
» Age : 817
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)   Lun 15 Mai 2017, 14:19


    Inexpressif, le Troupier observait la tactique de son élève et suivit le mouvement lorsque la chasse fut lancée. De là où il se trouvait, il ne fut pas en mesure de dire si oui ou non il avait empiété sur le territoire ennemi, et préféra remettre cette interrogation à plus tard. Le gibier sur lequel ils étaient tombés n'avait pas de prix. Un seul de ces animaux ferait un repas copieux pour bon nombre de loups. Le groupe se scinda en deux, le premier suivant Skaer, le second suivant son maître. L'attaque fut très rapide et extrêmement brutale. Plusieurs Troupiers furent bousculés et reçurent de violents coups de sabots, mais ils étaient faits pour endurer les chocs. Le mentor de Skaer prit soin de ne pas subir de dégâts avant de se jeter sur sa cible, imité par deux ou trois de ses congénères. A force d'harcèlement, de morsures légères, d'aboiements et de grognements, ils désorientèrent leur victime qui était déchirée entre la fuite et l'envie d'enfoncer le crâne de ses agresseurs. Et ce fut son erreur. Sitôt déconcentrée, le groupe se referma davantage sur elle, lui coupant toute retraite jusqu'à la faire tomber au sol. De là, elle ne se releva plus. Le Troupier enserra sa gorge entre ses crocs et l'étouffa rapidement, tandis que les autres s'assuraient qu'elle ne reprenait pas appui sur ses pattes.

    Il se redressa, essoufflé, et chercha Skaer des yeux. Il avait lui aussi abattu un cerf avec l'aide des autres. L'un d'entre eux trotta vers le mentor du loup brun et lui murmura quelques mots au creux de l'oreille. Les babines du soldat remuèrent. Il toisa son élève, puis s'approcha de lui à pas feutrés.

    - Tu n'aurais pas du traverser la frontière. Les Séides vont nous le reprocher. Ils risquent, en retour, de ne pas respecter les nôtres, et cela posera problème.

    Il ne haussa pas le ton, mais on voyait clairement qu'il n'était pas satisfait. Il n'ajouta rien et ne se montra pas agressif envers lui, se tournant vers les deux bêtes fraichement abattues.

    - Nous allons nous en tenir là pour aujourd'hui. Je ne pensais pas que l'on trouverait un tel trésor ... Seulement, maintenant, il va falloir le ramener. Travaillons en équipe.

    Un groupe se forma et se mit à transporter l'animal difficilement, mais sûrement. Le Troupier rejoignit son élève, avec quelques autres soldats, pour s'occuper de l'autre bête.

    - Je vais le tenir à la nuque, toi, à la patte droite. Toi, et toi, vous vous occupez des deux pattes arrières. Et vous deux, assurez le renfort au niveau du dos ou le relais quand nous aurons besoin d'une pause. Skaer, une fois arrivés au camp, nous ferons une pause. Tu pourras te nourrir avec nous. Peu après, avant que la nuit ne tombe complètement, nous nous entrainerons un peu, toi et moi, pour que je vois comment tu te débrouilles au combat.

    En cette première journée, la consigne était claire : il ne devait lui laisser aucun répit. Il devait voir ce qu'il pouvait donner lorsqu'il était poussé aux limites. Et encore. Il avait droit à un repas. Le Troupier remua les oreilles et attrapa sa proie par la peau du cou, attendant que les autres soient prêts pour puiser dans sa force et trainer l'animal avec leur aide.



Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la gueule du loup (Rengar & Precursors)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Dans la gueule du Loup
» Dans la Gueule du Loup.
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)
» Comme dans la gueule du loup . . . [PV Shirley, Annabelle, Ayame, Erreur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: