Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)   Lun 08 Mai 2017, 16:18

Fatigué et exténué de sa journée. Skaër profitait des quelques heures qu'on lui accordait pour se rendre aux criques du soleil le temps que la marée reste basse. S'installant sur l'une d'elle sur le sable fin et dépourvue d'ombre, il savoura la chaleur des rayons du soleil sur son pelage qui ne tarderaient plus a se coucher. Une manière pour l'ex Séide de se ressourcer et de sortir de l'ambiance sombre des mines même s'il avait passé une grande partie de la journée dehors. Et même s'il se savait surveillé en plus d'avoir la formelle interdiction de quitter les terres libres. Ne plus avoir physiquement son mentor sur le dos lui fit le plus grand bien pour se préparer à la journée du lendemain. Ce n'est pas comme si le troupier lui criait dessus a longueur de journée bien au contraire et tant mieux. Pourtant, sa stature parfaitement neutre était plus que déstabilisant à la longue. Impossible de savoir s'il avait des sentiments positifs ou négatifs et Skaër avait parfois l'impression d'accompagner un robot plus qu'un loup. Enfin il ne pouvait s'en vouloir qu'a lui même si quelque chose n'allait pas. Il avait choisit de lui même d'être en apprentissage et de suivre l'entrainement imposé pour gagner sa place chez les Precusors.

Avec le recul de cette première journée, il ne regrettait pourtant pas sa situation. Même s'il se sentait un peu prisonnier des griffes de Rengar il n'avait plus a subir la vie de solitaire. Il y avait un rythme a prendre et des règles a respecter qu'il n'avait jamais connues chez les Séides. En même temps, la meute Precursor n'utilisait pas les mêmes codes et Skaër s'en faisait une raison ou presque. Il y avait bien quelque chose qui le tracassait mais en l'absence d'éléments perturbant il n'avait aucune raison de penser à cela. Il se coucha sur le sable et s'étira de tout son long en ferlant les yeux. Essayant de relativiser en pensant a ce que pourrait être sa vie une fois son apprentissage achevé.

Puis le vent lui apporta une odeur familière, mélangé à une autre odeur plus sucré qui eut le don de lui ouvrir les yeux d'un coup et rond comme des billes. Ce n'était pas le moment mais il ne pouvait la repousser. Après avoir vécu plusieurs semaines a ses cotés avant de disparaitre sans explications du jour au lendemain, il la laissa s'approcher. Sans même regarder dans sa direction, le brun était attentif à chacun de ses pas et sut qu'elle fut toute proche lorsqu'il n'entendit plus aucun son.

- Hiko ?
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 841
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Hikotsu
& célibataire
8 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
6.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
4.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& avec Kisame
2.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Amoureux d'Heever
2.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
1.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau


Brienna
& Mui ?
1 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 1033
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)   Lun 08 Mai 2017, 16:58

La blanche et noire était devenue Séide, il y avait quelques temps, et même si l'odeur était encore tenue, puisqu'elle n'avait pas complètement emménagé chez les Séides, elle demeurait. Elle n'avait accepté qu'à la lumière d'une soudaine absence de Skaër. Du jour au lendemain, il avait disparu, sans laisser aucune trace. Elle avait suivi son odeur, quelques jours, tentant de déceler où il était parti, mais n'avait réussi. Tout de même, les pistes qu'elle avait trouvé, en tant que solitaire aguerrie, c'était mélangées à celles des nouveaux arrivants sur Punk Wolf : les Precursors. C'était alors qu'une certaine .. une certaine peur s'était prise d'elle. Il avaient passé près de 6 mois ensemble, elle avait fini par aménager sa tanière, pour qu'ils puissent y dormir tranquillement tous les deux, puis s'était habituée à se coucher contre lui, a dormir avec son odeur, si bien qu'elle s'était sentie affreusement seule, en constant, un soir, qu'il ne revenait pas.
Elle avait commencé par ne pas s'inquiéter, s'endormir, sure qu'il apparaîtrait … Mais non.
Alors elle s'était levée, au milieu de la nuit, et l'avait cherché dans les plaines savanes, inquiète qu'il lui soit arrivé quelque chose, avant de faire littéralement tout le tour des terres libres, s'endormant à quelques heures de l'aurore, dans la forêt pluviale, épuisée.

En ce levant, le matin suivant, et en rejoignant ses fonctions, elle n'avait pu s'empêcher de se sentir mal. C'était certainement quelque chose qu'elle avait dit, ou quelque chose qu'elle avait fait. Alors, chaque jour depuis, elle était rentrée chez elle, pour vérifier si il n'y avait pas son odeur, si il n'était pas là … Mais non.
Elle avait fini par avoir peur qu'il avait trouvé la mort, et s'en était voulue encore plus.
Ses oreilles basses, la louve aux cheveux bouclés était rentrée chez les Séides, et avait arrêté de dormir à l'extérieur, se faisant des 'amis' parmi les soldats Séides, devenant moins en moins seule, de telle façon que ça lui arrivait de ne pas penser au loup brun à la crête noire et verte …

Elle avait eu vent de quelque rétribution, qui pourrait s'adresser aux traîtres qui avait quitté les Séides, et cela avait ravivé la flamme qu'elle ressentait pour Skaër. Elle n'avait pas du tout entendu dire d'un tel loup, bien qu'elle avait gardé l’œil ouvert, durant les patrouilles, et qu'elle avait parfois demandé à Jaksie ou Yarost, deux de ses plus proches amis, si il ne l'avaient aperçu. Mais la réponse était non, toujours non.
Elle était sortie avec Yarost, cette fois, pour faire le tour des criques, vérifier la position, de loin, des Solitaires qui avaient apparemment eu le culot d'espérer produire une meute viable. De toute évidence, avec leur formation de bambins, de déchets d'Everbloom et d'atrophiés, ils risquaient de ne pas aller loin. Tout de même, sous prétexte qu'ils auraient pu lui être hostiles, elle avait demandé à Yarost, le loup ocre à crinière rouge et dorée bien punk de la rejoindre. Chose qu'il avait faite sans trop se plaindre, puisqu'ils avaient un entendement.
Elle ne balançait pas à Jaksie qu'il l'appréciait, et du coup, Jaksie ne l'égorgeait pas. Pour l'instant, ça fonctionnait bien.

Les deux trottinaient, en haut des criques, quand soudain elle le sentit, mélangé à l'odeur salée qui lui venait de la mer, et dans un élan de bonheur, elle se rendit compte qu'il devait être vivant. Elle regarda Yarost, lui demandant de continuer seule, qu'elle le rejoignait, ce qu'il aquiesa sans grand mal.
Alors qu'il s'éloigna, elle courut vers la plage, aussi heureuse qu'elle pouvait l'être. Il était vivant !
Elle le vit de loin, et son sourire se fit étincelant. Il allait bien ! Il n'avait rien !

Elle ralentit son pas, et s'approcha, ses oreilles pointées vers lui, avant de se rendre compte de quelque chose.
Si elle avait fait du mal, il lui en voulait sûrement toujours.
Elle faillit s'arrêter tellement ça lui faisait mal, de penser qu'il aurait pu l'abandonner comme ça parce qu'elle avait fait une bêtise, qu'elle avait dit quelque chose qu'il fallait pas … Elle se sentait coupable.
Ses yeux bleus, qui scintillaient d'un éclat non-naturel se firent tristes, et elle s'approcha plus doucement, le vent dans le dos, avant de s'arrêter, à quelques pas de lui.
Pourquoi es-tu parti?

« Hiko ? »


Elle releva ses oreilles, et les pointa vers lui, ses mèches bouclées flottant autour de son visage fin.

« Oui ? »

Elle le regarda, sans pour autant qu'il tourne son museau vers lui.
Qu'est ce que j'ai fait pour que tu ne veuilles même pas me voir ? Qu'est ce que j'ai fait pour te blesser ainsi?

« Tu... Tu vas bien … ? Tu m'avais inquiétée … je pensais qu'il t'étais arrivé quelque chose ... »

Elle sentit sa gorge se nouer, à la pensée insupportable qu'il aurait pu perdre la vie sans qu'elle puisse l'aider.

« Je t'ai cherché partout ... » souffla-elle, en baissant ses oreiles.
Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)   Lun 08 Mai 2017, 18:45

C'était bien elle, il n'en doutait pas un instant même s'il avait posé la question en prononçant non nom. Il aurait pu reconnaitre son odeur parmi une dizaine d'autre. Un peu comme un membre de sa famille qu'on ne pouvait jamais oublier. Peut être ne s'en était pas rendu bien compte mais il avait passé bien plus de temps avec la louve blanche qu'il n'y pensait. Et aujourd'hui alors qu'il la retrouvait ou plutôt qu'elle le retrouvait. Skaër pouvait sentir dans sa voix qu'elle s'en voulait et se sentait coupable alors qu'elle n'avait rien faite. Quand il se rendit compte qu'il lui avait fait peur et qu'elle était inquiète pour lui son corps se figea et son cœur se serra dans sa poitrine. Cela faisait plusieurs jours maintenant qu'il n'était plus rentré à la tanière et qu'il n'avait pu trouver un moment pour lui donner des explications. Il lui en devait parce qu'il se serait certainement inquiété lui aussi si les rôles avaient étés inversés. Dans un long soupir il se redressa pour s'assoir et fit demi tour pour se retrouver face a elle.

- Je vais bien, je suis désolé. J'étais bloqué aux mines mais je n'ai rien ne t'inquiète pas pour moi.

Il essayait d'être rassurant alors qu'il n'expliqua pas de suite la raison de son absence. Skaër venait de remarquer que la louve blanche portait désormais le glowstick bleu d'Ao et il grimaça. Visiblement il n'était pas le seul a avoir du prendre une décision et sans aucune concertation voila que les décisions prises allaient les contraindre à s’opposer l'un a l'autre. Un scénario qu'il n'avait jamais envisagé même s'il savait pourtant qu'Hiko tenait un rôle de mercenaire au profit des Séides. Cette réalité le rattrapant, Skaër recula brusquement jusqu’à ce que ses pattes n'éteignent le bord de la crique et ne touchent l'eau. Comme s'il ne pouvait fuir, Skaër la fixa tristement dans les yeux et décida de s'expliquer avant de lui poser des questions.

- J'ai voulu voir ce que les Precursors pourraient m'apporter et après une longue discussion avec Rengar j'ai accepter de rejoindre leurs rangs. Je ne porte pas encore le nom de Precusors, je suis en apprentissage, depuis plusieurs jours et c'est ma première permission de sortir des mines. Je suis si fatigué que j'ai du m'arrêter ici, notre tanière se trouvant bien trop loin que ce que pourrait supporter mes pattes.

Sans compter que le temps que lui avait laissé son mentor était bien trop court pour faire l'aller retour. Si Skaër était d'un coté soulagé de retrouver Hikotsu ici. Il se sentit en danger et pas seulement pour lui mais aussi pour elle. Il devait en avoir le cœur net et c'est en pointant le glowstick de la louve qu'il lui demanda.

- Tu... tu as rejoins les Séides ?

Il se mordit nerveusement les babines et observa les alentours. Si on le trouvait en compagnie d'une louve Séide il allait passer un sale quart d'heure à son retour. Il ne pouvait en vouloir a la louve d'avoir fait ce choix comme elle ne pourrait lui en vouloir d'avoir voulu intégrer une meute même si elle s'appelait Precursor. Skaër n'avait pu avoir d'autre choix. il ne pouvait pas réintégrer les Séides ou rejoindre les Brethens. Il n'osait tellement pas lui avouer qu'il avait la formelle interdiction de traiter avec les loups des meutes rivales qu'il se mura dans le silence, attendant sa réponse qu'il aurait voulu négative.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 841
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Hikotsu
& célibataire
8 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
6.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
4.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& avec Kisame
2.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Amoureux d'Heever
2.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
1.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau


Brienna
& Mui ?
1 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 1033
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)   Lun 08 Mai 2017, 19:24

Elle souffla, et le regarda presque avec amusement, ses yeux brillants, doux. Comme si c'était possible qu'elle ne s'inquiète pas pour lui ! Elle sourit, et ses yeux s'illuminèrent joyeusement, alors qu'elle esquissait un pas vers lui … et qu'il recula.

Il recula même carrément, jusqu'au bord de l'eau, l'air de vouloir rester loin d'elle. Elle fut frappée comme par un fouet pas son mouvement, et le regarda sans comprendre, son cœur se serrant de nouveau. Pourquoi désirait-il tant s'éloigner d'elle ? Pourtant il venait de lui exprimer que ce n'était pas de sa faute, alors qu'est ce qu'il y avait ?

C'est alors qu'il commença à réellement s'expliquer, et la louve noir et blanche sentit son cœur se figer entre ses crocs, avec l'horrible impression d'avoir pris une douche froide, tellement le choc fut grand. Elle n'avait pu atteindre son odeur, puisque le vent était pas dirigé vers elle. Mais maintenant qu'il était au bord de l'eau, et que elle, était vers les terres, l'air lui apportait effectivement des effluves, bien que tenues, de la meute des Precursors.

...
Pourquoi ?


Il ne pouvait donc pas supporter de rester avec elle, à un tel point qu'il avait rejoint un autre clan sans lui dire ?
Elle même ne pouvait le concevoir, puisqu'elle le savait, qu'elle était tombée amoureuse. Elle savait que c'était toujours si rapide, et pourtant complètement réel, et elle l'aimait d'une manière qu'elle ne pouvait dédier à Roy. D'un amour non-idéalisé, d'un amour imparfait, mais d'un vrai amour.
Et voilà qu'ils étaient séparés, car alors qu'il lui posait la question, elle se rappelait de ce qu'elle avait lu, dans les archives, sur la façon de vivre des Precursors.
Et elle était assez certaine que voir des loups du clan ennemi était digne d'une peine de mort.

Elle était figée, semblant encore plus pâle que d'habitude.
« … Je t'ai cherché partout … tu ne revenais pas … Je croyais que tu .. que tu étais … j'étais tellement seule, et Roy m'as proposé donc je, je ... »

Les yeux bleus de la louve s'emplirent de larmes.

« Tu … »
Elle trembla un instant, et une vague de tristesse s’abattit sur elle, avec force et fureur, la faisant serrer les crocs. Comment était ce possible ? En quoi méritait-elle ça ?

« Oui. Je les ai rejoins, et je... »

Elle ne savait plus trop comment s'expliquer, alors soudain, elle souffla quelque chose, tout bas, et une épée apparut soudain entre eux, pointée vers lui, brillant d'un espèce d'éclat bleu, la pointe tranchante clairement tournée vers le loup brun. Presque comme une menace.
Tu m'as abandonnée, sans rien me dire, pour aller rejoindre une meute qui va nous séparer l'un de l'autre pour peut être bien tout le reste de nos vies ?
Une larme coula sur sa joue, alors qu'elle tentait de se calmer. Et au fond d'elle, quelque chose se brisait lentement.
Elle avait besoin de lui. Tellement, tellement besoin. Elle voulait être avec lui, elle voulait pas qu'ils soient séparés comme ça. Pourquoi fallait-il toujours que ses histoires se terminent mal ?

La lame tomba, se plantant dans le sol sablonneux, et en quelques foulées rapides, d'une manière inattendue, la louve se jeta vers lui, et cacha sa tête dans le cou du mâle.
« Merde Skaër. Je t'aime. » souffla-elle.

Et elle ne bougea pas, l'eau de la mer lui glissant autour des pattes, se permettant un instant de respirer l'air salée, empreint de l'odeur douce du loup brun, ses yeux luminescents emplis de lumière. Elle sentait son cœur battre lentement, comme celui d'un oiseau qu'on venait de frapper du coup de griffes, qui s'abandonnait à la mort.. Des battements lents, épuisés. Elle allait devoir reculer, et le laisser là, pour peut être ne plus jamais le revoir, sauf dans des conditions de guerre, où elle devrait s'opposer à lui. Quelque chose qu'elle ne pouvait imaginer.

C'était si dur.
Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)   Jeu 11 Mai 2017, 17:11

Il venait de profondément la blesser par son annonce et voila maintenant qu'il reculait pour éviter son contact. Skaër en avait pourtant tellement envie. Envie de la rassurer et de lui dire qu'il était là et serait là pour elle. La vérité se montrait bien plus dure avec eux en les opposants totalement par leurs choix. Le mâle brun n'avait jamais rien ressentit pour personne et encore moins aurait il pensé conquérir le cœur de quelqu'un un jour. C'est ce qui était en train de se passer et non seulement Skaër se sentit coupable, mais son échine se redressa quand elle évoqua le nom de Roy. Il ne savait ni comment ni pourquoi. L'alpha Séide avait réussi à convaincre la louve blanche de le rejoindre et il ne pouvait le voir que comme un concurrent.

Les larmes qui emplissaient les yeux bleu de la femelle le déchirait en deux. Comme s'apprêtait à le faire cette lame qui fit soudainement son apparition devant lui. Devant une telle menace, Skaër aurait du se tenir prêt pour esquiver un coup qui pouvait lui être fatal. Au lieu de cela il ne cilla pas d'un poil, ses yeux vert fixant la louve comme s'ils auraient pu lui transmettre un message silencieux. Elle avait raison de le trouver lâche de ne pas avoir évoquer avec elle le désir de rejoindre les Precursors. Il aurait pu pêcher le pour du contre plutôt que de prendre la décision seul et de se retrouver dans cette situation. Résigné, Skaër ferma les yeux et baissa la tête attendant que l’épée ne fasse son œuvre. Il préférait encore mourir de cette façon que de passer sous les crocs de Rengar.

Ce qui aurait du suivre n'arriva pas. Le bruit du fer qui rencontra le sable lui fit ouvrir les yeux et Skäer vit une importante masse de poils blanc entrer en contact avec son pelage brun. La chaleur du museau de la louve dans son cou lui avait manqué même si c'était bien la première fois qu'elle se partageait de cette manière. Mais le plus percutant et qui fit frémir le corps entier du mâle, c'était bel et bien ces deux petits mots. Hikotsu venait de lui avouer ses sentiments et s'il ne sut lui répondre oralement, Skaër l'enlaça. Se collant littéralement à elle d'une tendresse infinie, s’enivrant de son odeur en cette période particulière qui titillait ses hormones. Ca ne l'aidait pas mais comment pouvait il lui résister après lui avoir dit ce qu'il n'aurait jamais cru entendre ? Partager plus de temps avec elle et ne faire plus qu'un il l'aurait voulu plus que tout et c'est bien a regret qu'il du mettre les choses a plat.

- Nous ne pouvons pas aller si loin. Même si je revenais en arrière les Séides n'accepterons jamais que tu es une relation avec un solitaire. Encore moins avec ce qu'ils considèrent surement comme un traitre. J'ai naïvement cru que je n'aurais pas de problème a me poser puisque tu étais solitaire. C'est après avoir accepté de rejoindre les Precursors que j'ai appris que les relations intimes me sont interdite. Je me suis fait piégé.

Il s'en voulait terriblement d'avoir pu croire qu'on allait lui laisser la vie qu'il voulait avec une solitaire. Et avec son absence elle avait répondu a l'offre de Roy de rejoindre les Séides ce qui compliquait encore plus leur relation. Malgré cela et après s'être montré distant, Skaër ne parvenait plus à se décoller du pelage de la louve blanche.

- Pardonnes moi, je n'ai jamais voulu t'abandonner. Je t'aime Hilotsu.

Parce qu'il devait bien lui dire aussi un jour ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 841
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Hikotsu
& célibataire
8 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
6.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
4.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& avec Kisame
2.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Amoureux d'Heever
2.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
1.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau


Brienna
& Mui ?
1 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 1033
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)   Jeu 11 Mai 2017, 22:34

La louve se pelotonna contre lui, ne voulant absolument pas le laisser là, son museau pressé contre la fourrure brune du mâle, son odeur réconfortante la rassurant légèrement, malgré que la situation soit aussi tendue et complexe. Et soudain, il l'enlaça, la serrant contre lui, et elle sentit comme un vide dans sa poitrine, comme un sentiment de légèreté , comme si son cœur flottait tout d'un coup, et une bouffée de chaleur l'emplit alors qu'elle inspirait d'un coup. Quelque part, peut être qu'elle rêvait, car malgré la situation, sa réaction était presque trop belle pour être vraie, elle n'en avait jamais espéré autant.
Malgré ça, son petit cœur s'emballa, et s'accrocha au sentiment de leurs corps enlacés, à l'odeur, à la chaleur, à ce moment dont elle n'espérait jamais voir la fin, qui pourtant, était inévitable. Elle avait l'impression de voguer sur le mer calme, tout en apercevant au loin la tempête, mais fermant les yeux, refusant de voir qu'elle allait naufrager.
Elle l'entendit lui dire qu'ils ne pouvaient pas, et son cœur se serra de nouveau, douloureusement. Non. Non elle ne voulait pas.
Elle l'écouta de même, et compris ce qu'il voulait dire. Aller chez les Precursors n'avait jamais été une excuse pour la laisser, pour l'éviter, car il n'avait même pas cru qu'il serait interdit de relations avec quelqu'un.
Avec elle ?

Ils étaient à une impasse. Elle ne pouvait quitter les Séides pour le rejoindre, maintenant, et lui ne pouvait revenir en arrière à ce qu'ils avaient été auparavant. Ce qu'elle regrettait, maintenant, les matins à se lever avec son odeur, dans sa tanière, avec sa fourrure contre la sienne. Elle regrettait ces moments auxquels elle avait fini par s'habituer, à le regarder faire quelque chose de tout bête, sans qu'il n'y ait de barrière entre eux.
Mais il fallait qu'ils se disent tout ça maintenant, lorsqu'il était trop tard ...

Ses paroles lui coupèrent le souffle, malgré le fait qu'elle les espérait silencieusement, qu'elle désirait profondément qu'ils franchissent la gueule du grand mâle. Et elle semblait s'immobiliser, avant qu'elle ne lève vers lui son regard bleu, luisant doucement, alors que l'épée luisant derrière elle disparaissait, la concentration de la louve étant complètement happée par autre chose.
Leurs regards se croisèrent, et elle sentait son cœur battre la chamade.
Elle vint glisser son museau doucement sous le sien, d'une manière tout à fait inhabituelle, d'une tendresse singulière, qui lui était elle même étrangère.
Comment aurait-elle pu imaginer qu'elle aurait un jour la chance d'un amour réciproque ?
Elle resta un instant, sa tête sous la sienne, puis renifla discrètement.

Elle voulait rester ici pour toujours, comme ça, contre lui... Mais au fond, ce n'était pas possible. Elle savait qu'elle mettait sa vie en danger, à rester comme ça, près de lui, leurs pelages mélangés, leurs odeurs se mêlant au bord de la mer.
Elle eut tout le mal du monde à reculer, hors de son étreinte, bien que ne s'éloignant pas trop, restant à quelques centimètres, son museau levé, très légèrement vers le sien.
Leur différence de taille n'était pas si marquante que ça, après tout.

Elle baissa légèrement ses oreilles, son regard empreint de douleur.
« … Je te mets en danger .. » souffla-elle doucement en le regardant.
Elle le savait, elle avait vraiment peur qu'une Precursor débarque, et que Skaër soit condamné à mort, à une mort dont, malgré tous les stratagèmes de la blanche, elle ne pourrait le sauver, puisqu'il avait décidé de faire part de la meute, et qu'il devait obéir à leurs règles, maintenant.

«  … Skaër... »
Sa voix se brisait doucement, alors qu'elle se rendait compte du fait que si elle le laissait maintenant, ils ne se reverraient peut être pas avant très longtemps … Peut être même qu'ils ne se reverraient plus jamais. Elle avait tellement de mal à prendre cette décision. Bien évidement, elle préférait ne plus jamais le voir, mais le avoir vivant, que le condamner à mort, mais malgré qu'elle soit si certaine, elle avait tout le mal du monde à reculer, et à le laisser.
Elle sentait quelque chose se déchirer douloureusement en elle, lentement, comme si cela s'étirait, refusait de casser. Refusait de se rendre compte de l’évidence, qui était qu'ils allaient devoir se séparer.
Pourquoi fallait-il qu'ils se soient opposés, sans même s'en rendre compte.

« Il faut que je te laisse... Si il t'arrivait quelque chose à cause de moi... » murmura-elle, un éclat de peur passant dans son regard.
Non, elle ne pourrait pas supporter qu'il arrive quelque chose au grand brun. Entre sa fidélité à la meute Séide, à Roy, et au loup qu'elle aimait d'un amour plus réaliste, d'un amour non-idéalisé...
Elle se ré-avança d'un pas et lui donna un petit coup de langue au coin de la babine. Elle le retrouverait, ils trouveraient un moyen...
Mais au fond, peut être qu'elle savait qu'ils s'étaient condamnés.

« Je te retrouverai, d'accord ? Je ne … je ne suis pas entrain de te laisser tomber. » dit-elle doucement, en le regardant.
Et pourtant, tout son corps lui disait qu'elle ne devait pas reculer et le laisser, son odeur sucrée, délicate mais efficace, ses hormones, ajoutés à ses sentiments …
Tout ça contre sa peur qu'il lui arrive quelque chose.
Elle resta encore un instant, à le regarder, espérant malgré elle qu'il allait la reprendre contre lui.
Elle savait qu'elle était plus forte que ça, mais les chaleurs étaient juste le trop à gérer.
Revenir en haut Aller en bas
Sköll
».Accro'
».Accro'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 2424
» Age : 28
» PUF : Sköll
» Date d'inscription : 28/05/2010
» Personnages : Skaër solo glowstick vert.
8 ans (07/04)

» Feuille de perso'
» Points: 131
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)   Dim 28 Mai 2017, 17:19

C'est vrai il n'était pas beaucoup plus grand qu'elle mais Skaër était malgré tout bien plus imposant par sa carrure et c'est instinctivement qu'il prenait le rôle de protecteur en se collant ainsi contre elle. La blanche qui passa son museau dans son cou et dont il lécha tendrement l’arrière de l'oreille. Skaër voulait se montrer rassurant et tout comme elle il aurait voulu que cette étreinte dure le plus longtemps possible. Il aurait du montrer l'exemple mais c'est finalement elle qui s'écarta et qui montra un regard plus que douloureux. Il ne pouvait pas contester que sa présence avec lui ne serait pas tellement toléré par les Precursors. Pourtant le mâle brun refusait de vivre dans la peur et de se mettre en tête qu'ils ne se reverraient plus. Il pestait tellement de ne pas lui avoir parlé plus tôt mais Skaër n'aurait jamais imaginé un jour être en si bonne compagnie. Il pestait qu'elle soit devenue Séide ce qui ne laissait plus beaucoup de possibilité de contourner les lois. Et pourtant il voulait rester rassurant.

- Hikotsu attends !


Bien sur qu'elle ne le laisserait pas tomber et c'était réciproque mais l’apprenti Precursor ne pouvait pas la laisser partir comme ça. Il ne pouvait s'empêcher de la retenir, l'odeur sucré de la louve et son petit coup de langue au coin de la babine lui faisait prendre tous les risques mais Skaër voulait se convaincre qu'il en avait encore la possibilité. Comme s'il aurait pu lire dans ses pensées, le loup se rapprocha pour la reprendre contre lui et de lui susurrer à l'oreille.

- Reste avec moi pour cette nuit, s'il te plait.


Il la suppliait parce qu'elle était sans doute plus forte que lui dans cette épreuve et semblait bien plus raisonnable que lui sur les risques qu'ils encouraient. Skaër ne montrait pas aussi facilement ses sentiments mais en cet instant il avait besoin d'elle et toutes les excuses étaient bonnes à prendre pour passer les quelques heures d'une nuit coute a ses cotés.

- Je ne suis pas encore officiellement dans leur meute et je ne veux pas qu'on se dise au revoir comme ça.

Il se serra encore plus contre elle, insistant. Déposant une tendre lèche sur le bout de son museau, Skaër était amoureux et aussi courte qu'elle puisse être jusqu'aux aurores du lendemain, il voulait en profiter le maximum pour le meilleur et, pour le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 841
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~
Hikotsu
& célibataire
8 ans ~ (15/11/2016)
Séide - Soldat
Glow Bleu

Agravain
& Célibataire
6.5 ans (30/01/17)
Brethen - Lieutenant
Glow Orange

Thyara
& mariée à Hyozan
4.5 ans ~ (28/09/2016)
Raeder - Medecin
Glow Jaune

Varkyrith
& avec Kisame
2.5 ans ~ (7/02/2017)
Brehten ~ Maman

Volstein
& Amoureux d'Heever
2.5 ans ~ (11/02/2017)
Séide - Savant
Glow' Pourpre

Fawn
♂ . ♀ & Huu ?
1.5 ans ~ (02/04/2017)
Raeder - Mousse

Nimueh
& T'AS QUOI ?
1 ans ~ (08/05/2017)
Brethen - Louveteau


Brienna
& Mui ?
1 ans ~ (20/05/2017)
Brethen - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 1033
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ARISTOTE4100
Perso 2BOTH830
Perso 3ALISTAIR630
Perso 4HIKOTSU405
Perso 5MAISIE015
Perso 6THYARA005
Perso 7

MessageSujet: Re: Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)   Dim 28 Mai 2017, 23:23

La louve blanche et noire s'était mentalement préparée à reculer, à lui adresser un dernier sourire, puis à le quitter pour probablement une très longue et dure période, et malgré le fait qu'elle soit décidée, son cœur se fendait en deux de devoir le quitter comme ça. Avec rien de plus qu'un au-revoir ? C'est ainsi que tu as évalué tes sentiments pour lui?

Elle ferma à demi les yeux, pour essayer de contrôler le flot d'émotions, de sentiments, d'hormones qui la poussaient à rester près de lui, et pourtant, elle ne parvenait pas à bouger, à l'abandonner comme ça. Mais mer*e, tu viens de lui dire … ça … et tu veux partir ?

Elle voulait bouger ses pattes, mais en même temps, non. Elle ne voulait pas partir, pas du tout.
Elle avait tellement peur pour lui, pour eux... Mais en même temps quelque chose, au dessus de sa raison, la maintenait fermement là, sur la plage, à le regarder don son regard nouvellement luisant.

Et soudain, d'un mouvement fluide, avec un léger froncement de sourcils, il avait parcouru la distance qui les séparait, et l’enlaçait de nouveau. D'une embrassade à la fois douce, rassurante, mais qui provoquait une légère panique dans le cœur de la blanche et noire, qui se doutait de ce qui allait arriver, si quelque chose de plus sensuel s'installait entre eux. Aussi elle voulut pendant un instant reculer, lui assurer que c'était juste trop risqué, qu'elle finirait bien par avoir envie …
Mais finalement non. Elle resta là, alors qu'il lui léchait doucement le museau, et noya son regard bleu dans le vert de son beau chéri, qui n'était pas vraiment techniquement son compagnon... Mais elle n'avait jamais vécu quelque chose qui s'en rapprochait autant. Son cœur était brûlant de chaleur, et tout léger, et elle avait cette étrange sensation de flottement … Elle ferma les yeux un instant, laissant la voix grave du loup l'atteindre, se délectant du son de sa voix, qui lui était devenue si familière, sans jamais avoir perdu son côté rassurant, et cet éclat qu'elle aimait entendre.

Il la serra encore plus près, coupant sa respiration en même temps que sa résistance, et elle se glissa contre lui, avec un petit gémissement, essayant de trouver en elle la force de résister … Mais il fallait bien avouer qu'elle ne l'avait plus. Elle s'était évaporée comme l'eau au soleil. Elle murmura doucement le nom du loup brun, puis souffla :

« Je reste avec toi »

c'était finalement pas en partant qu'elle exercerait sa résistance, mais en restant, et en résistant.
Pas question qu'elle soit la cause de la mort du loup qu'elle aimait.

Elle se détacha donc de lui, le guidant vers la falaise pour s'y allonger à ses côtés, sous la lumière de la lune, qui se levait, sur le sable doré qui prenait des teintes d'argent.
C'était leur dernière nuit ensemble avant longtemps.

L'idée était de ne pas ronfler.
Revenir en haut Aller en bas
 
Du soleil, de l'air et des vagues (Pv Hiko)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: