Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 † Saleté de rainette † [Ezhekiel - Nout]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O-Shana
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 130
» Age : 21
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :
E
ZHEKIEL
Séide [J] - Gabelou
4 ans (21/05/17)


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: † Saleté de rainette † [Ezhekiel - Nout]   Lun 15 Mai 2017, 12:34

Saleté de rainettes



Je levais ma truffe vers le ciel. L’aube commençait à décliner et on voyait les affres de la nuit s’estomper en rythme avec l’apparition d’un nuancier plus doux. Le bleu qui pointait annonçait d’ores et déjà une belle journée. Le printemps était clément avec nous cette année, peut-être était-ce pour atténuer un peu la rudesse des derniers évènements. Je soupirai en repensant à tout ce qui nous avait touchés au cours de ces mois de perturbation et de souffrances. Avec tout ça, les alphas avaient même changé. J’étais perturbé, mais rien ne m’empêcherait de continuer à servir aveuglément les nouveaux venus j’imagine.
Je repris ma marche matinale en laissant mes neurones abîmés voguer à leurs spéculations concernant notre avenir incertain. Et il fallait bien admettre que les sujets au centre de leurs réflexions étaient censés, la vérité était que des choses se profilaient à l’horizon. Invisibles mais pour autant pas imperceptibles pour nos sens aiguisés. J’avais beau retourner le sujet dans tous les sens, le fait est qu’à l’heure actuelle je ne pouvais rien faire d’autre qu’attendre patiemment de voir l’évolution des choses. Attendre était de mon ressort, n’est-ce pas ?

Je fouettais l’air de ma queue, et me mit à trottiner en direction du marais. Je commençais à me prendre d’affection pour ce lieu, et cela n’avait pas vraiment de sens quand on y réfléchissait. Il était stupide de s’attacher à un lieu qui pouvait, du jour au lendemain devenir un espace de souffrance. Je ne le savais que trop bien, les stigmates mentaux ne disparaissaient pas comme cela après tout. Je ne savais même pas si ils disparaitraient vraiment, l’atténuation des souvenirs avec le temps dilueraient probablement ce sentiment d’insécurité constant. La stabilité, ça doit être sympathique j’imagine.

J’arrivais enfin à ma destination, sans avoir véritablement consacré une attention quelconque au trajet. Mauvais ça, ce n’était pas dans mes habitudes de relâcher mon attention à ce point. Je vais attribuer cela à la fatigue des derniers temps… Oui ça me paraissait pas mal comme excuse à mon inattention soudaine.
Les pattes dans l’eau, je regardais mon reflet apparaître dans le liquide métallisé. J’eus soudain un mouvement de recul, une attaque inattendue à l’encontre de ma personne venait de se produire. Je grondais, puis sautais des deux pattes avant sur la fautive. Elle me fila entre les griffes d’un bond et je me mis à poursuivre l’impudente rainette. Tel un louveteau tout juste sorti de la tanière, je la traquais à grand coup d’éclaboussures et de remous. Saleté de bestiole humpf !

Je lançais l’assaut ultime d’un bond qui me propulsa vers le bord du bassin et …. M’étalais sans aucune grâce de tout mon long dans l’eau. Ok, on repassera pour la chasse aux amphibiens. Je vis d’ailleurs celle-ci me regarder fixement juste devant mes pattes, avant de faire un bond sur le haut de mon crâne. Espèce de …. Je secouais vivement ma caboche vers l’arrière avant de m’immobiliser instantanément le souffle coupé. Je n’étais même pas capable de dire si ma mâchoire s’était décrochée à cet instant ou non sous l’effet de la surprise.
Je restais là, allongé d’une manière forte peur désirable, et valorisante il fallait le préciser, à fixer cette femelle. Femelle qui était juste devant moi. Je sentis la petite grenouille quitter le sommet de ma tête pour bondir de nouveau dans son refuge. Et moi dans l’histoire, et bien je me sentais bien con pour le coup. Mon égo ne s’en remettrait probablement jamais. Adieu image de marque respectable, adieu impression de sérieux aux yeux des autres et de moi-même. Un seul mot me venait à l’esprit pour m’être montré de la sorte devant une faible femelle.

Merde.


Code © Adrenalean sur Four Seasons



Dernière édition par O-Shana le Dim 21 Mai 2017, 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Encastré
». Encastré
avatar

Féminin » Nombre de messages : 6859
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout ; Séide.
5 ans ( 2.4.17 )
Maton ( soldate )
Avec Darius. ♥
#darkgoldenrod


bulletblack Jagh ; Séide.
3 ans ( 14.4.17 )
Gabelou ( soldat )
Célibataire.
#green & #ghostwhite


bulletgreen ஒ ❄ Heever ; Séide.
1 an ½ ( 25.4.17 )
Savante & apprentie de Roy.
Célibataire.
#mediumseagreen & #gainsboro


bulletblack Widar ; Séide.
1 an ½ ( 31.4.17 )
...
Célibataire.
#turquoise & #3a2a23


bulletblack ☥ ✐☘ Grimm ; Séide.
Six mois ( 15.4.17 )
Louveteau
Célibataire.
#chartreuse & #c9aa9c

___


» Feuille de perso'
» Points: 187
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1LEEMON850
Perso 2SEKMÊT580
Perso 3NOUT440
Perso 4JAGH330
Perso 5HEEVER010
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: † Saleté de rainette † [Ezhekiel - Nout]   Lun 15 Mai 2017, 13:42

Allongée paisiblement dans l'eau encore bien fraîche malgré l'avancée massive du printemps, Nout observait son petit-déjeuner en silence. Les batraciens étaient son plat favoris, probablement un petit reste de son hybridage crocodilien. Seul son museau dépassait de l'eau, il lui fallait bien respirer après tout, et forcément, sa longue tignasse couleur neige. Immobile, les ondées autour de son corps avait finies par se calmer de sorte à ce que sa présence puisse être prise pour un gros caillou entouré d'algues blanches. Dans la pénombre du petit jour, l'illusion était presque parfaite. Le regard couleur miel de la louve reptile se focalisait sur un nénuphar à quelques longueurs de queue où coassaient en coeur deux belles grenouilles bien juteuses. Nout en avait l'eau à la bouche. Cela faisait plusieurs mois qu'elle n'avait pas pris le temps de chasser les batraciens. En même temps il fallait énormément de patience et d'agilité. Et Nout avait perdues ces deux choses lors de son funeste duel contre Sekmêt. Blessée assez gravement par les crocs fous de sa demie-soeur, la Matonne avait dû rester en convalescence plusieurs semaines. Néanmoins elle avait eu de la chance dans ce malheur, parce que ses coups avaient été bien plus efficaces... Et meurtriers. Et Nout s'en voulait terriblement, même si s'agissait là uniquement de défense. Sekmêt s'était jetée sans raisons apparentes sur son fils, et une mère défend son petit crocs et griffes, même contre sa propre soeur. Cette blessure avait profondément entaillé son coeur comme elle avait marqué sa chair de nouvelles cicatrices rosées. Nout soupira. Après tout ce qu'elle avait vécu elle avait espérer pouvoir profiter de la vie heureuse que lui avait offert son compagnon, le Mercenaire Darius.

Mais non. La naissance de Grimm, leur fils unique, avait été synonyme de jalousie maladive de la part de sa demie-soeur, et avait conduit à la mort de cette dernière. Et puis il y avait eu tout ces carnages blasphématoires, et le retour des Precursors... Nout ne les avait évidemment pas connu autrement qu'au travers des récits des vieux Séides, et dans les livres d'histoires de la bibliothèques, mais cela suffisait à faire naître en elle le même genre de sentiment qu'Everbloom : l'angoisse et la méfiance. D'autant plus que maintenant elle avait un fils à protéger. Tout avait changé, en fait. Et parfois, la femelle grise fermait les paupières en espérant retourner à l'aube de sa jeunesse, où tout était merveilleux et où ses parents adoptifs étaient encore avec elle. Nout soupira une seconde fois, alertant les batraciens qui la fixèrent quelques secondes avant de sauter dans l'eau. La Soldate sans glowstick grommela et se releva, engourdie. L'eau était bien trop fraîche pour qu’elle puisse y chasser correctement. Grimpant lentement sur la berge, elle s'ébroua vigoureusement pour réveiller ses muscles crispés avant de faire quelques pas raide. Elle se félicita de voir que son corps guérissait bien car lorsqu'elle commença a courir, aucun pique de douleur ne vint perturber sa progression. Elle fit plusieurs fois le tour de l’Étang comme ça, jusqu'à ce que son corps se mette à fumer dans la fraîcheur matinale. Alors seulement elle ralentit pour reprendre son souffle et s'asseoir au bord de l'eau pour observer en détail son reflet traversé de petites vagues. Elle vit ses traits tiré. Un poil fatiguée peut-être ? Et elle remarqua l'étincelle qui palpitait encore dans ses prunelles d'or. Un sourire vint illuminer ses yeux. Toutes ces épreuves ne l'avaient pas changée. Elle restait cette louve simple et douce, chaleureuse et forte.

Des bruits de pas attirèrent l'attention de Nout qui s'effaça derrière une gerbe de roseaux pour voir sans être vue. Un jeune Séide au pelage très sombre vint se regarder dans l'eau, exactement comme elle quelque instants plus tôt. Nout sourit une nouvelle fois, un peu de compagnie serait agréable, quoi qu'il lui semblait se rappeler que ce jeune mâle était fort peu accueillant. Elle ne le connaissait pas autrement que de vue au sein de la meute, aussi décida t-elle de ne pas se laisser avoir par des ragots. C'était bien mieux de se faire sa propre idée. Alors elle sortie de sa cachette lorsqu'il tomba dans l’Étang. L'Hybride retint un rire, se contenta de s'asseoir au bord de l'eau où vint tremper sa longue queue reptilienne, tout en penchant la tête sur le côté, curieuse. De la patte, elle retint sa longue natte blanche et le bout de son écharpe pâle pour éviter de les mouiller. Ce qui était un peu idiot, car elle dégoulinaient d'eau de tous les côtés... Les coins des babines de Nout se relevèrent lorsque la grenouille quitta le crâne du loup noir qui portaient lui aussi une écharpe. Elle ne put s'empêcher de noter une certaine similitude dans les marquages qui barraient les côtes du disciple de l'Anaconda. C'était amusant. Presque autant que son air tout penaud et maladroit ! Un grand guerrier comme lui ! Enfin, il devait être Gabelou, car elle ne l'avait jamais vu chez les Matons, ni même parmi les Soldats, qu'elle côtoyait assez souvent. Ou alors sa mémoire la trompait complètement et il était plutôt Chasseur ? Elle ne savait plus. Elle aurait dû le savoir pourtant. Enfin ! Devait-elle l'aider à se relever ? Devait-elle engager une espèce de conversation ? La première idée était dans ses cordes mais quelque chose lui disait d'attendre qu'il le demande s'il en avait besoin, car clairement il ne risquait pas la noyade ici donc peut-être trouverait-il cela offensant ?

Nout était mère depuis à peine un an mais elle avait déjà les réflexes de vouloir aider tout le monde. Chose qui faisait déjà, moindrement certes, partie de son caractère. La seconde était bien trop loin de ses habitudes, donc elle attendrait que l'autre ne parle, s'il y tenait. Sur ce point, la femelle grise tenait beaucoup d'Anthem, elle parlait peu, et rarement pour des futilités. Sauf avec Darius et Grimm. Elle avait toujours tant de choses à raconter à son compagnon lorsqu’elle le voyait ! Et puis son rejeton avait toujours beaucoup de questions, pertinentes ou non, comme en avait tout les jeunes, donc elle répondait avec plaisir et tendresse. En dehors de ça, elle palabrait peu, même avec ses amis. Enfin, pour le peu qu'elle en avait de toute façon... Son travail et sa loyauté pour la meute passait avant tout, puis venait sa famille. Elle ne laissait pas énormément de place aux autres loups pour s'immiscer là dedans. Mais peut-être devrait-elle faire un effort là dessus ? Oui, peut-être, sans doute. Quoi qu'il en soit, la louve hybride restait là à fixer ce mâle étalé dans l'eau avec un petit sourire en coin à mi chemin entre le moqueur et le sympathique, jaugeant en même temps le mâle noir de ses orbes dorés, essayant de se remémorer son nom, tant qu'à faire, et finalement, lui tendant quand même une patte amicale.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
O-Shana
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 130
» Age : 21
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :
E
ZHEKIEL
Séide [J] - Gabelou
4 ans (21/05/17)


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: † Saleté de rainette † [Ezhekiel - Nout]   Lun 15 Mai 2017, 18:23

Saleté de reinettes


Je fixais la patte tendue vers ma direction. La femelle avait un air fatigué, seul son regard vibrait d’une force contenue. Typique du corps fatigué par la rudesse de la vie. Il était difficile de nos jours de garder son innocence et sa joie de vivre bien longtemps au vu de tout ce qu’il se passait sur nos terres Punkwolfiennes. Parfois je me prends à rêvasser à un lieu où les loupiots auraient l’occasion de ne pas avoir besoin de s’inquiéter pour les leurs. Enfin, du moins pour les louveteaux actuels et ceux qui arriveraient par la suite. Pour moi… On ne refera pas le passé n’est-ce pas ?

Ramenant mon attention à la louve à la crinière liliale, je pris le parti d’ignorer la patte qui m’était tendue. Mon égo n’arrivait déjà pas à se remettre de la scène peu valorisante qui s’était produite quelques instants plus tôt, ce n’était pas en plus pour sourire niaisement à la femelle. Et qu’elle ne croit pas que je n’avais pas remarqué le coin de ses babines retroussées en un rictus moqueur. Humpf, toutes les mêmes de toute façon, qu’est-ce que ça pouvait m’irriter. Si faciles à briser, et pourtant tellement condescendantes.

Je me remis debout tant bien que mal, sans aucun panache. De toute manière, tenter de sauver les apparences n’aurait servi à rien, je présumais qu’elle avait déjà vu toute la scène. Oh Dieux pourquoi m’infligez-vous ce genre d’épisodes ? Ma vie n’était-elle pas assez pitoyable comme ça ? Je soufflais un coup avant de m’ébrouer comme un cabot de bas étage. Je pris note du fait que j’étais détaillé par l’autre canidé, oserait-elle me juger ? Cette idée révéla un sourire peu avenant sur ma figure. Ma frustration était à son apogée depuis quelques jours. Finalement attendre ne me réussissait pas tellement. Je relevais le museau et contempler ces yeux, si familiers à ma personne. C’était assez perturbant de voir quelqu’un ayant un point identique à ma personne, et plus encore chez le sexe opposé.

« Comptes-tu te rincer l’œil encore longtemps devant ma personne femelle ? »

Bon pour la délicatesse on repassera, mais je ne comptais pas prendre des pincettes avec la princesse séraphique. Certains me surnommaient le goujat, pointé de la griffe comme l’odieux personnage bourru et grognon. A vrai dire ça m’arrangeait, au moins de cette manière j’avais droit à un peu d’espace. Et ça ça n’a pas de prix. Je n’avais toujours pas bougé, hésitant entre faire demi-tour ou me poser malgré sa présence.

Code © Adrenalean sur Four Seasons


Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Encastré
». Encastré
avatar

Féminin » Nombre de messages : 6859
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout ; Séide.
5 ans ( 2.4.17 )
Maton ( soldate )
Avec Darius. ♥
#darkgoldenrod


bulletblack Jagh ; Séide.
3 ans ( 14.4.17 )
Gabelou ( soldat )
Célibataire.
#green & #ghostwhite


bulletgreen ஒ ❄ Heever ; Séide.
1 an ½ ( 25.4.17 )
Savante & apprentie de Roy.
Célibataire.
#mediumseagreen & #gainsboro


bulletblack Widar ; Séide.
1 an ½ ( 31.4.17 )
...
Célibataire.
#turquoise & #3a2a23


bulletblack ☥ ✐☘ Grimm ; Séide.
Six mois ( 15.4.17 )
Louveteau
Célibataire.
#chartreuse & #c9aa9c

___


» Feuille de perso'
» Points: 187
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1LEEMON850
Perso 2SEKMÊT580
Perso 3NOUT440
Perso 4JAGH330
Perso 5HEEVER010
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: † Saleté de rainette † [Ezhekiel - Nout]   Lun 22 Mai 2017, 22:58

Comme attendue, l'offre d'un coup de patte fût royalement ignorée. Nout ne s'en formalisa pas, cela ne la dérangeait pas le moins du monde que la noiraude veuille se montrer suffisant, ou prouver qu'il pouvait s'en sortir seul. Grand bien lui fasse ! Il était vrai que sortir d'une petite pataugeoire ne devait pas être de l'ordre de l'impossible... La truffe de l'Hybride se plissa lorsque le mâle sombre s'ébroua vigoureusement, envoyant de belles gerbes scintillantes dans la lumière de l'aube en tout sens, et forcément, sur la Matonne. La louve-crocodile haussa un sourcil, sans quitter des yeux son compagnon de meute à l'humeur massacrante. Il finit par soutenir son regard d'or. Nout fût surprise d'y trouver une constellation de paillettes similaires à ses iris. Maintenant que leurs prunelles s'entrechoquaient, elle remarquait ce détail. La pénombre inhérente au début du jour lui avait caché cette particularité. Jusqu'alors elle n'avait vu ces orbes étincelantes couleur de miel que chez les membres de sa famille. Seul Jagh possédait ce regard d'or liquide sans faire partie de ses parents directs. Ce qui la laissait soupçonner une ascendance commune à quelques générations prêt. Ce loup là était-il aussi une sorte de cousin éloigné ? Il serait intéressant de chercher ! Enfin. Peut-être pas. Nout appréciait peu les loups imbus de leur personne, or ce mâle là semblait se poser sur un piédestal bien trop haut pour lui.

« Pourquoi ne profiterais-je pas d'un si beau spécimen qui se donne en spectacle ? »

Même si Nout savait faire preuve de mordant, elle préféra opter pour une ironie un peu plus subtile que piquante. Il n'était pas nécessaire de l'agacer plus. Et puis elle espérait qu'un petit compliment glissé discrètement aiderait l'autre Séide à se détendre un peu. Même si aux premiers abords le noir ressemblait fort au portrait robot qu'on lui avait décrit, Nout lui donnait le bénéfice du doute. Une première impression pouvait se révélée faussée, notamment par une situation embarrassante ou cocasse. Le Gabelou dont le nom lui échappait toujours n'était peut-être pas qu'un malotrus grincheux. Ce serait dommage d'ailleurs, qu'un loup aussi agréable à regarder soit doté d'un si mauvais caractère ! Nout eut une pensée pour Darius. Que penserait-il en sachant qu'elle avait complimenter un autre mâle ? Devait-elle se senti(r un peu coupable de laisser ses yeux dériver sur quelque d'autre ? Non, probablement pas. Regarder n'engageait à rien après tout. Et puis, elle voulait simplement être sympathique. La guerrière soupira. Pourquoi les femelles se posaient elle autant de questions inutiles ? Après tout, elle aimait profondément son compagnon et père de son fils, et savait qu'il en était de même pour lui. Elle avait confiance en lui et ne serait pas dérangée même si elle devait entendre qu'il en complimentait d'autre. Un petit pincement dans ses entrailles lui fit réaliser la pointe de jalousie qui la tenaillait. Non, en fait, cela ne lui plairait pas trop. Le regard de Nout se plissa et ses pupilles s'étrécirent en une fine ligne verticale, refoulant toutes ces idées brouillonnes au fin fond de son encéphale. Les oreilles de la louve hybride bougèrent vers l'arrière avant de se tourner à nouveau vers l'autre Séide.

« Tu reste dans l'eau, mâle ? »

demanda t-elle encore, le mimant gentiment. Nout n'était pas du genre bavarde ou badine, mais la situation la rendait de bonne humeur, alors elle ferait un effort, par courtoisie, ou peut-être par amusement ?

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
O-Shana
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 130
» Age : 21
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :
E
ZHEKIEL
Séide [J] - Gabelou
4 ans (21/05/17)


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: † Saleté de rainette † [Ezhekiel - Nout]   Mar 23 Mai 2017, 18:28

Saleté de rainette !


Je ne pouvais m’empêcher d’avoir l’impression qu’elle me jugeait. Possible que j’invente cette impression et encore plus probable que le rictus que je semblais apercevoir n’existait que dans mon cerveau maltraité. Je prêtais un peu plus attention au canidé qui se tenait face à moi. Je ne pouvais contester que si l’on prenait en compte les standards, on pouvait la classer dans la catégorie des louves bien formées. Pas trop de gras, du muscle où il fallait, et un regard où brillait l’intelligence. Elle avait dû détourner un paquet de mâles de leurs objectifs initiaux au cours de sa vie. Humpf futilités.

Je me figeais en entendant sa remarque. Critique ? Ironie ? Ou compliment ? Diantre que ces femelles étaient compliquées à suivre. Je n’avais pas les outils adapté pour décrypter tout ce dialecte à double sens. Et ça me faisait me sentir con. Je décidais donc de ne pas répondre à cette remarque qui me laissait pantois. A la place, j’ouvris la gueule pour lui répondre quand elle me devança. Je fermais vivement mon museau. Une réaction digne d’un louveteau me pris aux tripes : j’eus soudain envie de lui tirer la langue. J’avais observé ce type de réactions chez les marmots de la tanière. Quand les adultes leurs faisaient des réflexions qui ne leur plaisaient pas ils n’hésitaient pas à exhiber leur langue. Je commençais à la sortir avant de me reprendre. Je tournais cette action en un bâillement exagéré. Le temps de cela, je repris constance et je lui répondis.

« Je détends mes articulations. Les vertus de l’eau me sont nécessaires, mais les femelles ne prennent pas le temps de penser jusque-là bien souvent. »

Je fis quelques pas en avant, et sortais en frôlant la louve. Je voulais voir ses réactions, tentais de comprendre ce qu’elle attendant de cet entretien. Pourquoi m’aborder alors que je passais mon temps à faire en sorte que les femelles n’aient pas envie de me croiser ? Elle était étrange cette louve. Je m’écartais sans me retourner. En levant la truffe vers le ciel qui tendait à s’éveiller, je me rendis compte que le temps passé à barboter passait plus vite que ce que je ne l’aurai imaginé. Sans quitter les nuages du regard, je finis par enchaîner.

« Et le mâle en question s’appelle Ezhekiel, pour simple information. »

Peut-être que mon nom lui ferait écho et la motiverait à partir ? Je ne comprenais pas le sexe opposé, vraiment. La seule louve avec qui j’avais vraiment eu l’occasion d’interagir, c’était ma mère. Et ça ne s’était pas bien terminé, alors pourquoi en serait-il autrement avec les autres ?

Code © Adrenalean sur Four Seasons


Revenir en haut Aller en bas
 
† Saleté de rainette † [Ezhekiel - Nout]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saleté d'école
» [Ab] Saleté d'exposé ! [Gabriel]
» Karaoké (Felen-Hikari)
» Mythologie egyptienne
» Haiti the safest destination in the Americas.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Séides
 :: → L'Etang Nacré
-
Sauter vers: