Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 † Une vie, un fil † [Ezhekiel - Lagherta - Heever - Roy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O-Shana
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 191
» Age : 22
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :
E
ZHEKIEL
Séide [J] - Gabelou
4 ans (21/05/17)


M
AYURI
Brethens [Vio] - Lanterne
6 mois (31/06/17)


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: † Une vie, un fil † [Ezhekiel - Lagherta - Heever - Roy]   Jeu 25 Mai 2017, 17:31

Une vie, un fil.



Je courais sans réfléchir, pensant uniquement à l’urgence de la situation. Les secondes étaient comptées, j’en avais pleinement conscience et le sang battant à mes tempes ne cessait de me pousser à accélérer. J’étais contraint de bloquer autant que possible les dérives de ma conscience, sans quoi j’aurai continué à m’inquiéter de l’état du tas de chairs que je tenais dans ma gueule. Je n’étais même pas certain qu’elle vivait encore, peut-être était-il trop tard. J’angoissais, et je n’aimais absolument pas ça, je n’étais pas habitué. Mais mû par un manque total de rationalité, mon seul objectif était de ramener cette vie qui s’échappait parmi nous.
L’odeur de l’hémoglobine ne s’était pas altérée, je n’étais toujours pas capable de dire d’où ce petit être venait. Cela importait peu, mais s’il s’agissait d’une des nôtres, cela voudrait dire qu’il y avait une nouvelle menace pour la meute dans la cordillère. Ce qui n’annonçait absolument rien de bon. Malgré tout, il fallait reconnaître que peu importait son origine à l’heure actuelle : je devais courir plus vite.

A la vue du camp qui s’approchait, une lueur d’espoir naquit dans mes yeux. Par les Dieux tout puissant, Kiro je t’implore de ne pas profiter de cette situation pour me tourmenter, faites que cette boule de poils inerte devienne une miraculée. Tenant l’amas de chaires dans ma gueule, je n’avais pas la possibilité d’alerter les autres de mon arrivée. Si aucun guérisseur n’était présent, ça serait la fin. Il n’y aurait pas de deuxième chance pour sauver cette vie j’étais lucide, et la nervosité était à la limite de me faire trembler. J’étais un rustre, j’étais asocial et je n’aimais pas grand monde. J’en avais conscience mais ce jeune canidé faisait tellement écho au futur qui m’avait tendu les bras par le passé que je ne pouvais que prier pour que ma personnalité peu reluisante ne rebute pas les autres à me venir en aide.

J’arrivais enfin dans notre refuge, je pilais d’un coup. Posant le petit être aussi délicatement que possible au sol, je laissais enfin libre cours à mes tremblements. Levant le museau vers le ciel je hurlais. Un appel désespéré lancé dans cette journée bien trop paisible à mon goût aux vues de ma funeste trouvaille. Mon râle d’agonie résonna comme le son du glas à mes oreilles. J’arrêtais puis je me mis à crier.

« GUERRISSEURS. BOUGEZ-VOUS BORDEL, VITE ! J’AI BESOIN D’AIDE, CET ÊTRE A BESOIN D’AIDE, VITE BON SANG ! »

Je n’avais pas de mal à imaginer mon regard fou, hagard. Je me mis à piétiner en me positionnant au-dessus du petit être que j’avais amené au cœur de notre grande famille. J’étais démuni, totalement. Pour la première fois depuis plus de trois ans, je me sentais totalement faible et incapable. Mon cerveau perturbé réagissait très mal à cet état de fait. Je tremblais, je grognais inconsciemment, et par-dessus tout j’étais épuisé. Ma course folle dans les montagnes avait usée la totalité de mes réserves. J’avais tout donné, mais je ne me laisserai choir uniquement quand cette boule sanguinolente serait entre les pattes d’un guérisseur. Alors par pitié faites que quelqu’un arrive, les secondes me paraissaient être des heures là, maintenant.

Code © Adrenalean sur Four Seasons

Revenir en haut Aller en bas
Lagherta
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 67
» Age : 25
» PUF : MitsubaShinsen
» Date d'inscription : 17/05/2017
» Personnages :
Lagherta
1 an : Célibataire
Séide : jeune louve
#DarkTurquoise#BurlyWood

Zollmiro
3ans : Célibataire
Brethen : Lanterne (Maternel)
#BlackOrchid#Black

» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: † Une vie, un fil † [Ezhekiel - Lagherta - Heever - Roy]   Jeu 25 Mai 2017, 21:22


La petite boule de poils ensanglantée était ballotée de gauche à droite, la douleur devenait de plus en plus intolérable, ses couinements devenaient de plus en plus fréquents. Mais elle se battait toujours pour tenir en vie. Le peu qu’elle pouvait faire pour rester en vie, elle le faisait. Elle priait résistait à la douleur du mieux qu’elle le pouvait. La douleur refluait petit à petit, ce qui n’était pas normal. Elle le savait, elle connaissait ces symptômes. Ça lui était déjà arrivé auparavant, lorsque son père abusait en punition, lorsque la douleur était vraiment trop puissante pour son petit corps, elle finissait par s’évanouir, se réveillant des heures plus tard, encore plus amochée que ce qu’elle était à son départ. Elle sentait qu’elle partait. Que son cerveau allait abandonner la partie pour un temps, jusqu’à ce que ça aille mieux… Alors le noir arriva et malgré ses résistances, elle n’eut pas d’autre choix que de l’accueillir.

Lorsque le voile noir la relâcha, et qu’elle ouvrit les yeux, et elle put voir d’au moins un œil ; les pattes de son sauveur étaient noires, fines, mais musclées. Ce devait être un mâle. Un tissu traînait par terre, apparemment une écharpe. Elle était brune, avait l’air tellement douce… La douceur… Elle ne l’avait jamais connue, même les poils de sa mère n’étaient pas doux. Son ventre était juste chaud et apportait les forces qui lui fallait pour survivre un jour de plus. Mais jamais d’amour ou d’affection, ni elle, ni son père.

Elle entendit des pas se rapprocher, mais elle était bien incapable de bouger pour voir qui arrivait. Elle était effrayée, blessée et n’avait aucune défense et aucun espoir hormis que celui dont elle voyait les pattes l’avait bien emmenée pour la sauver et pas pour autre chose. Elle n’avait plus qu’à continuer de prier…
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4718
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~

Romance
13 ans (16/07)
Séides
Bleu

Morokei
7 ans (21/07)
Séides - Archiviste
Violet

Roy
6 ans (23/06)
Séides - Alpha
Vert

Méléagant
7 ans (29/07)
Brethen - Lieutenant
Rouge

Karigan
3 ans (11/08)
Séide
Vert

Athelstan
1 an (14/07)
Brethen - Louveteau



» Feuille de perso'
» Points: 1300
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1ROMANCE0104
Perso 2MOROKEI061
Perso 3ROY043
Perso 4MELEAGANT405
Perso 5KARIGAN001
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: † Une vie, un fil † [Ezhekiel - Lagherta - Heever - Roy]   Mar 06 Juin 2017, 18:31

    Le froid matinal était à peine parti lorsque résonna le cri du loup noir dans le Creux au loup, qui baignait encore dans les bribes du silence de l'aurore. A cette heure-ci, l'activité était faible au camp. Des silhouettes patrouillaient autour, d'autres étaient parties arpenter les territoires ou chasser, et les Savants profitaient du temps printanier pour partir pour de longues cueillettes. Tatsu aussi était absente, ce matin-là. Elle avait sans doute quitté le Creux aux côtés de son apprenti Volstein, il l'avait entendu partir aux premières lumières du jour. Incapable de se rendormir, Roy avait fini par se lever à son tour et aller effectuer une marche solitaire dans les hauteurs de la Jeune Cordillière. Il était parfaitement conscient que l'interdiction de sortir seul qui allait avec l'état d'urgence dans lequel ils étaient plongés s'appliquait également à lui - et s'appliquait sans doute même surtout à lui au vu de son rang - mais l'alpha de neige éprouvait le besoin d'avoir quelques instants de solitude. Les pensées tourbillonnaient dans son crâne, tant de choses s'étaient passées ces dernières lunes. Même s'il éprouvait un détachement bien loin du commun face à tout cela, il se savait demeurant responsable du bien-être des Séides, et cela lui imposait de prêter un minimum d'attention à ce genre de choses. Qui devenaient doucement de véritables préoccupations.

    Maintenant qu'Heever avait véritablement pris son envol, il avait une étrange sensation à chaque fois qu'il prenait conscience de faire quelque-chose seul alors que, quelques lunes auparavant, celle qui était son apprentie l'aurait suivi. Il continuait d'exercer de temps en temps quelques services auprès des Savants, de la menue-monnaie comparée à la montagne de choses qu'il faisait auparavant, mais cela ne pouvait que servir dans les durs temps qu'ils vivaient. Si l'occasion se présentait, il prendrait probablement un apprenti de nouveau, pour s'assurer que suffisamment de Savants soient à l'oeuvre dans sa meute bien plus que par considération réellement... affective. Il en était même aux antipodes, en vérité.

    Ses pensées se développèrent, se rangèrent soigneusement pour qu'il y réfléchisse une à une alors que ses pattes le menaient haut dans la montagne, le long de sentiers escarpés et au pied des pics rocheux. Il passa à l'endroit où il avait rencontré Hikotsu, endroit où il l'avait également retrouvée en détresse un jour. Souvenir qui lui semblait incroyablement lointain, teinté de gris comme une image trop vieille et dont on aurait oublié les couleurs. La plupart de ses souvenirs d'avant étaient ainsi. Comme s'ils s'étaient accordés avec ce qu'il était désormais, comme pour ne pas percer sa carapace à coups d'émotions trop vives, de souvenirs trop heureux ou d'échos de trop grandes déceptions. Il chemina longuement et reprit finalement le chemin du Creux lorsque les rayons du soleil naissant commencèrent à réchauffer son pelage immaculé. Il n'avait prévenu personne de son expédition et ne tenait pas à ce que l'on gaspille des ressources pour aller le chercher. Il revint donc à une allure mesurée dans la vallée qui abritait le Creux aux Loups, croisant au passage la patrouille qui partait pour sillonner leurs frontières - et vérifier entre autres que les Precursors avaient tenu parole, car malgré les apparences honorables que s'était données Rengar, il n'avait aucune espèce de confiance en eux. En personne d'ailleurs, et donc particulièrement pas en ces envahisseurs.

    Il eut à peine le temps de se diriger vers sa tanière pour constater que Tatsu n'était pas revenue que le cri perça le silence tranquille. Il tourna la tête et aperçut la silhouette d'Ezhekiel, ainsi qu'une boule de poil à ses pieds qui ressemblait à un louveteau fortement amoché. Le blanc s'approcha vivement et, sans perdre de temps en salutation et autres choses cérémonieuses, fit signe au noir de se décaler pour qu'il puisse ausculter la petite forme au sol. Son regard froid, après avoir parcouru les alentours pour s'apercevoir avec surprise qu'Heever ne semblait pas être là, se posa sur la forme. C'était bien un jeune loup, une femelle d'après son odeur, et en bien piteux état. Il frôla son petit corps de son museau, décelant dans ses blessures des choses plus graves que ce que son état conscient ne laissait supposer, sans pour autant que cela ne paraisse sur son museau.
    Finalement, c'était peut-être une chance que cette petite chose soit tombée sur lui. Il pouvait intervenir immédiatement.

    Roy releva la tête vers le mâle brun - les questions auxiliaires viendraient après, notamment celle qui consistait à savoir qui était cette petite - sa fille peut-être ? une relation cachée avec une solitaire ? - et d'où elle venait. Son regard clair se ficha dans celui du Gabelou, et il lança d'un ton égal :

    "J'ai besoin d'utiliser ton énergie pour la soigner, sinon elle pourrait ne pas survivre. M'y autorise-tu, Ezhekiel ?"

    Question d'éthique et tout alpha qu'il était, il n'utilisait que très rarement son pouvoir contre le gré de sa "victime", ou du moins sans être certain qu'il n'y verrait pas d'inconvénient. En l'occurrence, il y avait assez peu de doutes vu l'état de panique dans lequel le brun semblait se trouver, mais il valait toujours mieux demander. La petite était certes très mal en point, mais si personne ne la déplaçait, elle survivrait très bien au temps d'une brève discussion.
Revenir en haut Aller en bas
O-Shana
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 191
» Age : 22
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :
E
ZHEKIEL
Séide [J] - Gabelou
4 ans (21/05/17)


M
AYURI
Brethens [Vio] - Lanterne
6 mois (31/06/17)


» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: † Une vie, un fil † [Ezhekiel - Lagherta - Heever - Roy]   Mar 27 Juin 2017, 14:54

Une vie, un fil.



Je piétinais nerveusement et mon cœur loupa un battement quand je me rendis compte que les guérisseurs n’étaient pas présents. Tout espoir commença à me déserter, sans aide médicale imminente il était impossible que mes efforts aient mené à quelque chose de positif pour la boule de poils qui ne bougeait pas entre mes pattes. Un sentiment d’échec me donna la nausée. Foutu Dieux, ça t’amuse tant que ça de rire aux dépends d’une vie de louveteau Kiro ?! Trouves-tu ça digne d’un Dieu ?!
Alors même que la colère commençait à enfler dans mon esprit embrumé, je sentis une odeur qui me ramena quelque peu sur terre. Roy. L’alpha. Mon supérieur, mon axe de repère dans les méandres de mon psychologique détruit. Mon regard s’accrocha à lui tel un aimant. Je ne savais pas ce qu’il pourrait bien déchiffrer dans mes pupilles dorées. Comprendrait-il ce déchirement, cette projection que je faisais de moi sur ce petit être ? La terreur d’échouer à lui offrir une deuxième chance dans la vie ? J’avais l’impression que tout se passait au ralenti, autour de moi, personne n’agissait assez vite. Je me sentais totalement perdu et ce manque de contrôle me rendait hystérique.

Je le vis me faire signe de me décaler. Je n’en n’avais pas envie, mais obéir sagement me rassurer. Ça m’était familier, et jamais je n’aurai de toute manière pu désobéir à un alpha. Me décalant sur le côté de la carcasse, je me contentais de le regarder. Je ne voulais plus baisser le regard, au risque de découvrir qu’il était déjà trop tard. Je compris avec un temps de retard sa requête, sa voix ayant finalement réussi à toucher mon esprit embrumé. Je ne savais pas ce que cela engendrerait, ni ce qui allait m’arriver. Mais j’étais fort, je survivrai, contrairement à la masse inerte qui ne pourrait continuer à faire battre son cœur si je ne m’y collais pas.
Ce fut avec la voix rauque et pleine d’angoisse accumulée que je lui répondis.

« Faites ce qu’il faut, alpha. Mon existence est à votre disposition, guidez-moi s’il vous plait. Il ne faut pas la laisser mourir. »

Je courbais l’échine suite à cela, me soumettant totalement pour la première fois depuis bien longtemps. Je m’en remettais à lui. Je le rejoins et me tins à ses côtés, attendant désormais de voir ce qui allait advenir de nous deux. Tout ça ne me ressemblait vraiment pas. Fichues femelles.


Code © Adrenalean sur Four Seasons


Revenir en haut Aller en bas
Lagherta
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 67
» Age : 25
» PUF : MitsubaShinsen
» Date d'inscription : 17/05/2017
» Personnages :
Lagherta
1 an : Célibataire
Séide : jeune louve
#DarkTurquoise#BurlyWood

Zollmiro
3ans : Célibataire
Brethen : Lanterne (Maternel)
#BlackOrchid#Black

» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: † Une vie, un fil † [Ezhekiel - Lagherta - Heever - Roy]   Dim 02 Juil 2017, 19:14



La petite loupiote continuait de prier. Il y avait du mouvement autour d'elle et on parlait, mais les voix lui parvenait plus comme des échos. Comme si elle était loin de tout ça, comme si elle était en train de mourir, voir même peut-être déjà morte. Elle ne savait plus quoi faire pour lutter. Elle comprenait approximativement les paroles qui se disaient autour d'elle. Le grand loup noir suppliait quelqu'un de faire quelque chose pour la sauver. Il y eu du mouvement autour d'elle. Les pattes noires de son sauveur disparurent de son champ de vision et des pattes blanches apparurent à leur place.

La petite ne savait plus quoi penser, elle avait peur, un loup inconnu se trouvait maintenant devant elle et elle ne voyait plus son sauveur. Mais elle se battait avec sa conscience pour se dire que s'il avait tout fait pour la sauver, jusqu'à maintenant, s'il acceptait de se pousser et de laisser accès à son petit corps amoché, la logique lui dictait qu'elle ne risquait rien de la part du loup à qui appartenait ces pattes blanches... Mais en y réfléchissant plus amplement, quelle logique y avait-il à son existence, au final, elle était née pour être maltraitée et mourir jeune, apparemment. Alors au diable la logique. Elle rassembla le peu de force qu'elle avait encore et se mit à se tortiller, à se débattre, à ramper. Toute l'énergie qu'elle avait encore, elle l'utilisa pour se tourner et retrouver les pattes noires, puis une fois trouvées, elle rampa lentement, laissant sur son passage une traînée macabre rouge. Enfin, elle arriva au but, entre les pattes avant du loup noir. Elle attrapa ses poils dans sa petite gueule frêle et faible. elle savait bien que s'il désirait partir, sa petite mâchoire meurtrie n'allait pas pouvoir le retenir. Mais c'était surtout un geste désespéré de faire comprendre qu'il devait rester près d'elle. qu'elle n'avait désormais confiance qu'en lui, tout du moins dans l'immédiat de la situation. Elle parvint encore à chuchoter quelques mots à l'attention de son sauveur :

- "Ne m'abandonnez pas, je vous en supplie... Aidez-moi ou libérez-moi..."

Mais son acte désespéré eut des conséquences. Le voile noir revint la chercher et l'emmena à nouveau dans les limbes. Mais elle se laissa happé la conscience bien plus tranquille que la première fois. Son destin était à présent entre les pattes du grand loup noir. Elle avait l'intime conviction qu'il ferait de son mieux pour la sauver. Et s'il n'y parvenait pas, hé bien soit, au moins, elle serait délivrée de cette vie de souffrance qu'elle avait connue jusqu'alors...
Revenir en haut Aller en bas
 
† Une vie, un fil † [Ezhekiel - Lagherta - Heever - Roy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Séides
 :: → La Jeune Cordillère :: → Le Creux aux Loups
-
Sauter vers: