Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Le cri du paon | Moiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altheda
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 124
» Age : 17
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages :
» Naoūt
Séide ♀ 3 ans 1/2
Glowstick Rose
Soldate

» Neït
Séide ♀ 3 ans
Empoisonneuse

» Lyca
Raeders ♂ 1 an

» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Le cri du paon | Moiro   Ven 26 Mai 2017, 14:36

Naoūt avait lamentablement échoué.

L’épreuve d’Ao, s’était révélée être un véritable échec, aussi bien pour la déesse que pour la jeune Séide. Cette dernière s’était rendue compte à quel point elle ne maîtrisait rien sur ce qu’elle était. La dragonne avait eu raison, elle avait peur d’elle-même, de ce qu’elle était et surtout de ce qu’elle ferait dans l’avenir. La vampire avait tout de même été à deux griffes de mordre Quartz, bien que ce dernier ne fut en vérité qu’une illusion et cela prouvait son incapacité à se contrôler et s’accepter telle qu’elle était. Néanmoins la divinité lui avait accordé une autre porte de sortie, une seconde chance pour tout dire, se rendre au Nasrin afin de faire une demande de Glowstick auprès de Moiro, alias la Tigresse.

Autant dire que la louve n’était pas des plus sereine lorsqu’on lui avait annoncé l’épreuve que réservait la déesse à ses potentiels disciples. Bien sûr, charmer les gens, cela n’était pas d’une grande difficulté pour la fille adoptive d’Aro, mais bon, il s’agissait ici d’une divinité qui risquait sûrement d’être une cliente difficile.

Naoūt remua sa queue féline et replaça l’oiseau qu’elle transportait sur son dos. Elle s’était levée il y avait plusieurs heures de cela pour chasser l’un de ces volatiles si rares et si difficiles à trouver mais néanmoins d’une grande beauté. Les plus beaux qu’il lui était donné de voir. Elle était restée un long moment tapie dans les fourrées à attendre que sa proie passe et ce fut ce que cette dernière fit. Elle se retrouvait maintenant avec un paon blanc sur le dos qu’elle avait essayé de tuer le plus proprement possible afin de ne pas retirer le charme de l’oiseau. Cependant ce n’était pas le seul présent qu’elle avait apporté. Entre ses crocs elle tenait fermement un bouquet composé de roses rouges et pour serrer le tout, un cordon de cuir. La couleur des fleurs faisait quelque peu tâche dans le paysage du Nasrin entièrement recouvert de fleurs blanches et la Séide espérait que justement cela plairait à la déesse.

La fontaine de Moiro n’était plus qu’à quelques mètres. Naoūt rompit cette distance et déposa les fleurs sur le sol avec le plus de délicatesse possible. Elle fit de même avec le paon et s’assit avant de prendre la parole.

« Bonjour à vous déesse Moiro. Je viens ici pour vous apporter ces présents en espérant qu’ils parviendront à vous satisfaire.»

Elle avait baissé la tête pour designer ce qu’elle avait apporté du museau. Elle croisait mentalement les griffes pour que la déesse soit de bonne humeur possible. Eh puis dans le cas contraire, elle se chargerait de modifier cela.
Revenir en haut Aller en bas
Moiro
».New'


Féminin » Nombre de messages : 24
» Age : 51
» PUF : La tigresse
» Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le cri du paon | Moiro   Jeu 01 Juin 2017, 11:40

    L'âme qui vint à son temple ce jour-là était emplie de doutes et d'incertitudes. Il était presque surprenant d'ailleurs de constater que ces préoccupations n'avaient aucun rapport avec ce qui se tramait sur les terres des mortels ou avec les remous qui agitaient les cieux divins. Elle avait déjà eu quelques échos sur cette louve, notamment car sa soeur Ao avait déjà reçu sa visite - sans succès, comme le montrait l'âme inquiète de Naoût. La déesse posa sur elle son regard divin, invisible. Les mortels avaient plus que jamais besoin de tous leurs pouvoirs.

    Elle apparut au-dessus de sa lumineuse fontaine, gracieuse et féline dans chacun de ses mouvements. Ses prunelles claires s'accrochèrent à celles de la jeune louve, après avoir glissé sur les présents qu'elle lui avaient apportés.

    "Bonjour Naoût. Bienvenue dans mon temple."

    La voix de la déesse était en parfaite harmonie avec son apparence, douce, avec une pointe de sensualité.

    "Je te remercie pour ces présents et je sais que tu es ici pour prétendre à ma couleur." Continua-t-elle en s'asseyant d'un geste fluide. "Pour cela tu dois me séduire. La balle est donc dans son camp."

    Elle lui adressa un sourire en coin, avant de retrouver une faciès calme, et attendit que Naout parle.
Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 124
» Age : 17
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages :
» Naoūt
Séide ♀ 3 ans 1/2
Glowstick Rose
Soldate

» Neït
Séide ♀ 3 ans
Empoisonneuse

» Lyca
Raeders ♂ 1 an

» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: Re: Le cri du paon | Moiro   Ven 02 Juin 2017, 06:52


Naoūt observa avec admiration l’apparition de la déesse.

Cette dernière était aussi gracieuse que les rumeurs disaient et ses traits félins était parfaitement visibles. Comme réaction à cette présence, la Séide remua sa queue féline et remercia la tigresse d’un mouvement de la tête suite à ses paroles. L’épreuve commençait donc. La vampire plongea ses prunelles dorés dans celle de la déesse tandis qu’un sourire étirait ses babines. Elle se mit doucement à fredonner l’air de la chanson qu’elle s’apprêtait à chanter en faisant usage de sa voix vampirique aux sons charmeurs. Alors que quelques secondes s’écoulaient, elle décida de se lancer et entama son chant.

Then the rainstorm came, over me 
And I felt my spirit break 
I had lost all of my, belief you see 
And realized my mistake 

But time through a prayer, to me 
And all around me became still

I need love, love’s divine
Please forgive me now I see that I've been blind 
Give me love, love is what I need to help me know my name 


Elle marqua un premier temps d’arrêt d’une dizaine de secondes tout en fredonnant avant de reprendre.

Through the rainstorm came sanctuary 
And I felt my spirit fly 
I had found all of my reality 

I realize what it takes 

Cause I need love, love's divine 
Please forgive me now I see that I've been blind 
Give me love, love is what I need to help me know my name 

Oh I, don't bet, don't break
Show me how to live and promise me you won't forsake 
'Cause love can help me know my name 


Tout son corps vibrait en même temps que le chant tandis qu’elle laissait paraître la moindre des émotions que lui procurait la chanson sur son visage sans pour autant quitter des yeux la déesse.

Well I try to say there's nothing wrong 
But inside I felt me lying all along 
But the message here was plain to see 
Believe me...

I need love, love's divine 
Please forgive me now I see that I've been blind 
Give me love, love is what I need to help me know my name 

Oh I, don't bet, don't break
Show me how to live and promise me you won't forsake 
Cause love can help me know my name 

Love can help me know my name.


Naoūt reprit son souffle, les yeux brillants. Un ronronnement de satisfaction s’échappa de sa gorge tandis qu’elle éprouvait une once de satisfaction pour sa performance. Le chant était quelque chose qu’elle aimait beaucoup, surtout dans ses moments de réflexions. Il était possible de dire tellement de chose à travers le chant. Cependant elle n’en avait pas encore fini. Il lui restait encore une chose à accomplir.

« Déesse Moroi, je souhaitais également vous faire part de ma définition de la beauté selon moi. La beauté est une chose que l’on peut contempler et qui touche tout en charmant nos sens, l’esprit ou même l’âme. Un jour quelqu’un a dit que l’amour qui nous attache aux beautés éternelles, n’étouffe pas en nous l’amour des temporelles, nos sens ainsi peuvent être facilement charmés par les ouvrages parfaits que le Ciel a formés, » commença la Séide. « Vous êtes selon moi tout ceci à la fois. L’on peut vous contemplez et votre aura nous charme au plus profond de nous en hypnotisant nos sens. Le temps n’a pas d’impact sur vous, vous resterez toujours d’une grâce sans pareille et d’une beauté sans fin. Et si jamais il advenait que vous devriez disparaître, les loups ne cesseront de parler de vous comme la déesse la plus belle qu’ils aient pu croiser pour ceux qui auront eu l’honneur de vous rencontrez. Vous donnez une définition de la beauté est quelque chose de difficile car vous êtes la beauté elle-même Déesse Moiro. »
Revenir en haut Aller en bas
Moiro
».New'


Féminin » Nombre de messages : 24
» Age : 51
» PUF : La tigresse
» Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le cri du paon | Moiro   Ven 23 Juin 2017, 17:53


    La déesse écouta avec une attention toute particulière la voix de Naoût, qui prenait des accents qu'elle avait rarement entendu chez les mortels. Il ne lui fallut que quelques instants pour comprendre exactement pourquoi sa soeur l'avait envoyée vers elle. Sondant les pensées de la jeune louve à travers les émotions qui la secouaient, elle vit sans peine que cette dernière considérait sa nature comme une malédiction. Ao l'avat envoyée vers elle pour lui faire prendre conscience de ce qu'elle pouvait en faire, plutôt que de la combattre. Et son chant, dans lequel elle donnait sa passion et sa fougue, la faisait se révéler doucement telle qu'elle était aux yeux de Moiro. Une créature redoutable, mais dotée d'un grand charme. Avant même qu'elle ne lui parle, la déesse sut quelle serait sa réponse.

    Elle écouta avec patience les mots de la louve et inclina doucement la tête face au compliement. Mais bien plus que les mots, c'était ce que ce chant avait révélé de Naoût que Moiro avait vu comme la principale preuve qu'elle serait à sa place parmi ses disciples. Mieux encore, qu'elle ferait partie de ceux dont les charmes sont plus subtils et plus cachés que ceux que possédaient la plupart. Une expression du charme qui lui plaisait tout particulièrement par sa rareté et sa singularité.

    "Je te remercie, chère Naoût." Finit par lancer la déesse d'une voix douce. "Et je te félicite. Tu as réussi cette épreuve avec brio."

    Elle lui adressa un sourire sincère, à faire bondir le coeur de n'importe quel mortel éprouvant un semblant de sentiments. D'un mouvement gracieux de la patte, elle fit apparaître un glowstick rose qui se posa délicatement devant la louve. Puis elle se redressa.

    "Bienvenue parmi mes enfants." Dit-elle. "Tu possèdes un don rare, Naoût. Fais-en bon usage. Je suis fière de te compter parmi les miens."

    Sur ces mots, elle disparut. Durant un instant, ce fut comme si une chaleureuse aura entourait la nouvelle disciple de la Tigresse.
    Puis tout redevint normal.
    Et ce fut comme si rien ne s'était passé.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le cri du paon | Moiro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La plume du paon... ( autodérision )
» Un corbeau au service d'un paon ? (PV Monsieur)
» Un entraînement pas comme les autres (pv roux et paon)
» Zaïna - ( A ) - Religieuse de Moiro.
» FAISAN, PAON, GALLINACEES ET AUTRES...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Séides
 :: → Le Nasrin
-
Sauter vers: