Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 [EVENT] Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shakapick
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 2808
» Age : 24
» PUF : Pickly, Pickly Bloodimeda.
» Date d'inscription : 10/12/2010
» Personnages : TATSU.
8 ans et demi [11][x2 Rajeunir utilisés]
En couple avec Ether.
Mère de Quartz et Sethek.

Glowstick bleu : à l'obtention, s'est transformée en entité véhiculant des âmes vengeresses. Est forcée d'en accomplir la volonté en tuant les loups ayant perpétré contre elles une trahison de tout sorte.

Pouvoir inné : comme sa mère, peut créer de petites illusions translucides.

Dispose d'une immense paire d'ailes bleues lumineuses qu'elle peut faire apparaître, disparaître, ou rendre invisible à sa guise. Ne lui permettent que de planer.

SETHEK
3 ans et demi [3]
Louveteau Séide.
Fils de Tatsu et Ether, frère de Quartz.







» Feuille de perso'
» Points: 0
» PP:
» PPNOMPHYMENPO
Perso 1
Perso 2
Perso 3
Perso 4
Perso 5
Perso 6
Perso 7

MessageSujet: [EVENT] Apocalypse    Dim 13 Aoû 2017, 17:45


    Depuis un moment, Tatsu avait l'impression que les rôles s'étaient inversés.

    Sans jamais agir contre la volonté de Roy et en s'intéressant toujours à ses sentiments, elle avait tout de même eu pour habitude de donner le mouvement. Elle ne se lançait jamais sans son approbation, mais véhiculait les idées, et les mettait en place avec lui après les lui avoir partagées. Maintenant, l'Alpha semblait avoir changé. L'impulsivité et l'urgence l'avaient poussé à agir en fonçant tête baissée pour sauver la vie de son fils, et c'était maintenant chose faite. Mais désormais, la louve brune s'en remettait entièrement à son compagnon au pelage blanc. Le choc d'avoir pensé perdre son fils lui avait fait réaliser beaucoup de choses, tellement de choses qu'elle était maintenant plongée dans un mutisme profond et se contentait de marcher aux côtés du mâle Alpha, la tête presque rentrée dans les épaules, insensible à l’apocalypse qui se déroulait autour d'elle, indifférente à son sort, ne regardant pas où elle posait les pattes.

    Elle n'avait été ni la mère, ni l'Alpha qu'elle aurait souhaité être. Elle n'avait fait honneur ni à Ether, ni à Valka, puisqu'au lieu de devenir un guide pour sa meute, elle était devenue un exutoire, un puits à reproches qui semblait bien être sans fond, et qui au fil du temps avait fini par atteindre son implication et sa motivation. Certes, ils avaient eu le choix de la suivre ou non, et ils l'avaient fait. Mais ce choix était relatif. Au final, peut-être qu'il n'y en avait pas eu du tout, que ça n'avait été qu'une illusion. L'âme froide, Tatsu se rendait compte qu'elle était insensible non seulement à son sort, mais aussi à celui de sa meute. Ar'Okai avait fait la lumière sur les événements, et leur survie, tout comme leurs choix, étaient incertains. Elle avait de l'intelligence, du pouvoir, mais elle avait également ses limites, et elle venait de les atteindre. Tatsu ne pouvait pas plus aider les Séides. Elle cligna une fois des paupières, et accrocha brièvement son regard sur Roy, ralentissant légèrement l'allure pour se positionner derrière lui et marcher dans ses empreintes, se dissimulant dans son ombre, courbant l'échine. Le vide l'effleura alors, menaçant d'emporter son esprit dans son étreinte, et elle s'y laissa aller. Son regard d'or et de glace se perdit au loin et son déplacement se fit mécanique. Il n'y avait plus grand chose de la louve d'antan dans cette enveloppe désormais presque vide.

    Elle avait échoué.

    Sethek marchait juste derrière elle. Parfois, il accélérait le pas, malgré ses pattes sévèrement endolories, pour l'observer. Il sentait son mal et y était impuissant, à croire que c'était un trait de la famille, d'être complètement incapable de corriger quoique ce soit et de faire bien, malgré toute la volonté du monde. Il n'était plus le louveteau apeuré et geignard qu'il avait pu être, désormais, il était un adulte apeuré et geignard. Même s'il avait été terrorisé au-delà des mots, une part de lui avait espéré que sa fin viendrait chez les Precursors, si possible rapidement et sans douleur, pour que plus personne ne parle de l'un des plus grands échecs de Tatsu, c'est à dire lui. Une autre petite part de lui voulait profiter de cet instant, qui ressemblait bien à la fin du monde, pour se racheter, et mourir en devenant quelqu'un d'autre que la loque inutile qu'il avait été toute sa vie, mais il ne savait pas comment s'y prendre. Comme sa mère avant lui, il était porteur d'un glowstick qui refusait de manifester son pouvoir. Il brillait juste un peu plus fort que d'ordinaire, mais ne faisait toujours rien d'utile. Il déglutit, essayant de ravaler son amertume, de gober tous ces sentiments désagréables qui le rongeaient, mais là non plus, aucun succès. Roy les emmenait visiblement en terres Brethens. Le salut ne s'y trouvait pas. Mais il fallait bien faire quelque chose. Si cela n'en avait tenu qu'à lui, Sethek se serait isolé, et aurait attendu son heure seul, sereinement, au milieu du chaos. Mais il ne voulait pas laisser sa mère ... Au fond de lui, il sentait qu'elle en avait également envie, mais elle ne voulait pas laisser tomber les Séides, même alors qu'aucune confiance ne subsistait entre elle et eux, et que plus rien dans ce groupe ne constituait réellement ce qu'on appelait une meute. Ils étaient morts, avant l’apocalypse, mais personne n'avait eu le cœur de les enterrer.

    Il avait de nouveau accéléré, et marchait désormais aux côtés de sa mère. Sans le vouloir, il lui effleura le flanc, et ce contact eu comme un effet de décharge électrique chez cette dernière. Elle frémit, se redressa sèchement. Lui abaissa la tête, les oreilles et la queue, et remonta les commissures des lèvres en un signal d'apaisement prononcé. Elle lui décocha un regard, et la peine, et le regret, et la peur, et la terreur, et l'incompréhension, et l'amour qu'il y lut lui tordit l'estomac et lui lacéra le cœur. Elle ne méritait pas de souffrir autant.

    Elle lut dans son regard à peu près la même chose qu'elle éprouvait elle-même, et se fit la même réflexion.

    Tous deux restèrent prisonniers de leur impuissance, se contentant de se regarder, puis de soupirer, de baisser la tête, et de fixer à nouveau leurs regards sur l'horizon, avant de s'y perdre.

    Lorsqu'ils franchirent la frontière, l'instinct de meneur reprit le dessus sur Tatsu. Ses oreilles se pointèrent vers l'avant et son regard se fit plus vif, progressant avec prudence sur un territoire qui n'était pas le leur, prête à réagir en cas d'embuscade. Les Brethens n'étaient pas connus pour ce genre de comportement, mais il fallait être prêt à tout. Quelques instants plus tard, la silhouette du Palais se dessinait vaguement à l'horizon. Il n'était plus très loin, mais la lourdeur de l'atmosphère rendait le voyage particulièrement difficile, et ce depuis le début. Les dernières foulées qui leur restaient semblaient insurmontables. Pourtant, elle gonfla la potrine en prenant une grande inspiration qui lui brûla les poumons, et accéléra légèrement pour marcher aux côtés de Roy. C'était peut-être leur dernier voyage. Leurs pelages se frôlèrent sans se toucher, leurs regards se croisèrent sans que nul mot ne soit échangé, et pourtant, tout était dit, il n'en fallait pas plus. A l'entrée du Palais, ils marquèrent un temps d'arrêt, hésitants à forcer l'entrée dans ce lieu qui ne leur appartenait pas. Tatsu humait l'air à la recherche de Lagherta, mais il était irrespirable. Elle espérait que la jeune louve allait bien. Sethek, lui aussi, jetait des coups d'yeux curieux partout à sa recherche.

    Tatsu qui scrutait l'intérieur de l'édifice décolla alors sa patte droite du sol, pour aller la poser le plus doucement du monde sur la patte gauche de Roy. Elle s'accrocha à son regard pour se donner la force. Elle rompit le contact, recula d'un pas et fit volte-face pour observer les siens. Pour une fois, aucun mot ne lui vînt, et même en cherchant bien, elle n'en trouva pas. Peut-être qu'ils n'existaient pas, peut-être qu'il n'y avait plus rien à dire d'utile, que les dès étaient jetés sans qu'on leur ait demandé leur avis, qu'ils n'étaient pas dans la partie, qu'ils ne pouvaient qu'observer, spectateurs, la fin de leur monde, sans avoir leur mot à dire, sans avoir d'atout dans leur manche, gobelet vide, dès aux fasses nulles et égales, dès qui se brise contre la table, table qui se brise contre le sol, sol qui se brise vers le néant. Elle se contenta de hocher la tête.

    Elle se retourna à nouveau, et sans hésitation cette fois, pénétra à l'intérieur du Palais d'un même pas avec Roy, Sethek, et tout le reste des siens, qui resteraient encore les siens, jusqu'à ce qu'ils rendent leur dernier souffle. Que ce soit seul, de leur côté, ou avec l'aide des Brethens, ennemis silencieux, alliés d'un jour, d'un sort, d'un destin commun, contre un ennemi encore plus gros, encore plus grand, encore plus méchant, contre qui ils n'avaient probablement aucune chance. Un sursaut ironique secoua Tatsu et lui rendit petit à petit sa prestance, alors qu'elle se rapprochait des chefs de la faction opposés. Lorsqu'elle arriva devant elle, elle était à nouveau elle-même, en apparence, serrant très fort les vis de son corps pour dissimuler les débris de l'intérieur.

    Après tout, ne dit-on pas que la mort est une journée qui mérite d'être vécue ?



Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Apocalypse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rapport de bataille apocalypse
» Codex Apocalypse
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Brethens
 :: → Le Palais
-
Sauter vers: