Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 [EVENT] Apocalypse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [EVENT] Apocalypse    Dim 13 Aoû 2017, 17:45


    Depuis un moment, Tatsu avait l'impression que les rôles s'étaient inversés.

    Sans jamais agir contre la volonté de Roy et en s'intéressant toujours à ses sentiments, elle avait tout de même eu pour habitude de donner le mouvement. Elle ne se lançait jamais sans son approbation, mais véhiculait les idées, et les mettait en place avec lui après les lui avoir partagées. Maintenant, l'Alpha semblait avoir changé. L'impulsivité et l'urgence l'avaient poussé à agir en fonçant tête baissée pour sauver la vie de son fils, et c'était maintenant chose faite. Mais désormais, la louve brune s'en remettait entièrement à son compagnon au pelage blanc. Le choc d'avoir pensé perdre son fils lui avait fait réaliser beaucoup de choses, tellement de choses qu'elle était maintenant plongée dans un mutisme profond et se contentait de marcher aux côtés du mâle Alpha, la tête presque rentrée dans les épaules, insensible à l’apocalypse qui se déroulait autour d'elle, indifférente à son sort, ne regardant pas où elle posait les pattes.

    Elle n'avait été ni la mère, ni l'Alpha qu'elle aurait souhaité être. Elle n'avait fait honneur ni à Ether, ni à Valka, puisqu'au lieu de devenir un guide pour sa meute, elle était devenue un exutoire, un puits à reproches qui semblait bien être sans fond, et qui au fil du temps avait fini par atteindre son implication et sa motivation. Certes, ils avaient eu le choix de la suivre ou non, et ils l'avaient fait. Mais ce choix était relatif. Au final, peut-être qu'il n'y en avait pas eu du tout, que ça n'avait été qu'une illusion. L'âme froide, Tatsu se rendait compte qu'elle était insensible non seulement à son sort, mais aussi à celui de sa meute. Ar'Okai avait fait la lumière sur les événements, et leur survie, tout comme leurs choix, étaient incertains. Elle avait de l'intelligence, du pouvoir, mais elle avait également ses limites, et elle venait de les atteindre. Tatsu ne pouvait pas plus aider les Séides. Elle cligna une fois des paupières, et accrocha brièvement son regard sur Roy, ralentissant légèrement l'allure pour se positionner derrière lui et marcher dans ses empreintes, se dissimulant dans son ombre, courbant l'échine. Le vide l'effleura alors, menaçant d'emporter son esprit dans son étreinte, et elle s'y laissa aller. Son regard d'or et de glace se perdit au loin et son déplacement se fit mécanique. Il n'y avait plus grand chose de la louve d'antan dans cette enveloppe désormais presque vide.

    Elle avait échoué.

    Sethek marchait juste derrière elle. Parfois, il accélérait le pas, malgré ses pattes sévèrement endolories, pour l'observer. Il sentait son mal et y était impuissant, à croire que c'était un trait de la famille, d'être complètement incapable de corriger quoique ce soit et de faire bien, malgré toute la volonté du monde. Il n'était plus le louveteau apeuré et geignard qu'il avait pu être, désormais, il était un adulte apeuré et geignard. Même s'il avait été terrorisé au-delà des mots, une part de lui avait espéré que sa fin viendrait chez les Precursors, si possible rapidement et sans douleur, pour que plus personne ne parle de l'un des plus grands échecs de Tatsu, c'est à dire lui. Une autre petite part de lui voulait profiter de cet instant, qui ressemblait bien à la fin du monde, pour se racheter, et mourir en devenant quelqu'un d'autre que la loque inutile qu'il avait été toute sa vie, mais il ne savait pas comment s'y prendre. Comme sa mère avant lui, il était porteur d'un glowstick qui refusait de manifester son pouvoir. Il brillait juste un peu plus fort que d'ordinaire, mais ne faisait toujours rien d'utile. Il déglutit, essayant de ravaler son amertume, de gober tous ces sentiments désagréables qui le rongeaient, mais là non plus, aucun succès. Roy les emmenait visiblement en terres Brethens. Le salut ne s'y trouvait pas. Mais il fallait bien faire quelque chose. Si cela n'en avait tenu qu'à lui, Sethek se serait isolé, et aurait attendu son heure seul, sereinement, au milieu du chaos. Mais il ne voulait pas laisser sa mère ... Au fond de lui, il sentait qu'elle en avait également envie, mais elle ne voulait pas laisser tomber les Séides, même alors qu'aucune confiance ne subsistait entre elle et eux, et que plus rien dans ce groupe ne constituait réellement ce qu'on appelait une meute. Ils étaient morts, avant l’apocalypse, mais personne n'avait eu le cœur de les enterrer.

    Il avait de nouveau accéléré, et marchait désormais aux côtés de sa mère. Sans le vouloir, il lui effleura le flanc, et ce contact eu comme un effet de décharge électrique chez cette dernière. Elle frémit, se redressa sèchement. Lui abaissa la tête, les oreilles et la queue, et remonta les commissures des lèvres en un signal d'apaisement prononcé. Elle lui décocha un regard, et la peine, et le regret, et la peur, et la terreur, et l'incompréhension, et l'amour qu'il y lut lui tordit l'estomac et lui lacéra le cœur. Elle ne méritait pas de souffrir autant.

    Elle lut dans son regard à peu près la même chose qu'elle éprouvait elle-même, et se fit la même réflexion.

    Tous deux restèrent prisonniers de leur impuissance, se contentant de se regarder, puis de soupirer, de baisser la tête, et de fixer à nouveau leurs regards sur l'horizon, avant de s'y perdre.

    Lorsqu'ils franchirent la frontière, l'instinct de meneur reprit le dessus sur Tatsu. Ses oreilles se pointèrent vers l'avant et son regard se fit plus vif, progressant avec prudence sur un territoire qui n'était pas le leur, prête à réagir en cas d'embuscade. Les Brethens n'étaient pas connus pour ce genre de comportement, mais il fallait être prêt à tout. Quelques instants plus tard, la silhouette du Palais se dessinait vaguement à l'horizon. Il n'était plus très loin, mais la lourdeur de l'atmosphère rendait le voyage particulièrement difficile, et ce depuis le début. Les dernières foulées qui leur restaient semblaient insurmontables. Pourtant, elle gonfla la potrine en prenant une grande inspiration qui lui brûla les poumons, et accéléra légèrement pour marcher aux côtés de Roy. C'était peut-être leur dernier voyage. Leurs pelages se frôlèrent sans se toucher, leurs regards se croisèrent sans que nul mot ne soit échangé, et pourtant, tout était dit, il n'en fallait pas plus. A l'entrée du Palais, ils marquèrent un temps d'arrêt, hésitants à forcer l'entrée dans ce lieu qui ne leur appartenait pas. Tatsu humait l'air à la recherche de Lagherta, mais il était irrespirable. Elle espérait que la jeune louve allait bien. Sethek, lui aussi, jetait des coups d'yeux curieux partout à sa recherche.

    Tatsu qui scrutait l'intérieur de l'édifice décolla alors sa patte droite du sol, pour aller la poser le plus doucement du monde sur la patte gauche de Roy. Elle s'accrocha à son regard pour se donner la force. Elle rompit le contact, recula d'un pas et fit volte-face pour observer les siens. Pour une fois, aucun mot ne lui vînt, et même en cherchant bien, elle n'en trouva pas. Peut-être qu'ils n'existaient pas, peut-être qu'il n'y avait plus rien à dire d'utile, que les dès étaient jetés sans qu'on leur ait demandé leur avis, qu'ils n'étaient pas dans la partie, qu'ils ne pouvaient qu'observer, spectateurs, la fin de leur monde, sans avoir leur mot à dire, sans avoir d'atout dans leur manche, gobelet vide, dès aux fasses nulles et égales, dès qui se brise contre la table, table qui se brise contre le sol, sol qui se brise vers le néant. Elle se contenta de hocher la tête.

    Elle se retourna à nouveau, et sans hésitation cette fois, pénétra à l'intérieur du Palais d'un même pas avec Roy, Sethek, et tout le reste des siens, qui resteraient encore les siens, jusqu'à ce qu'ils rendent leur dernier souffle. Que ce soit seul, de leur côté, ou avec l'aide des Brethens, ennemis silencieux, alliés d'un jour, d'un sort, d'un destin commun, contre un ennemi encore plus gros, encore plus grand, encore plus méchant, contre qui ils n'avaient probablement aucune chance. Un sursaut ironique secoua Tatsu et lui rendit petit à petit sa prestance, alors qu'elle se rapprochait des chefs de la faction opposés. Lorsqu'elle arriva devant elle, elle était à nouveau elle-même, en apparence, serrant très fort les vis de son corps pour dissimuler les débris de l'intérieur.

    Après tout, ne dit-on pas que la mort est une journée qui mérite d'être vécue ?



Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1052
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
13 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Quartz
Mâle
5 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
4 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
4 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 557

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Lun 21 Aoû 2017, 19:05

Quartz ce demandait bien ce que pouvait ressentir ou penser les autres en ce moment. La brume blanche avait un drôle d'effet sur lui mais il suffisait d'un coup d'oeil pour voir qu'elle avait aussi ce pouvoir là sur les autres loups mais que pouvait bien ressentir un mortel à cet instant précis ? L'appel vers le Palais probablement, tout le monde semblait l'avoir mais ce n'est pas ça qui affichait des sourires inapproprié à la situation sur les museaux de ses camarades. Quartz n'avait plus cette notion physique qui lui permettait « d'être bien », de se « sentir bien ». Non pour lui tout roulait quotidiennement, n'étant plus en vie, il n'avait plus ces soucis qu'avait les autres. Mais cette lumière blanche, c'était un peu comme si on acceptait de lui accorder ce qu'Ao lui avait refusé en lui offrant un pouvoir, la fin véritable, comme si le ciel complet était devenu la lumière au bout du tunnel... ouais , si les autres avaient ce même sentiment, ils pouvaient commencer à grave flipper.

Alors que son frère fraîchement libéré faisait le chemin aux côté de la madre, le loup blanc lui avait complètement de nouveau abandonné sa famille pour aller se mélanger au petit peuple plus à l'arrière et faire la route auprès de... hum, pouvait-on considérer comme ami deux loups avec qui ils passait son temps à se chamailler ? Au final il passait plus de temps seul, avec Naout ou Ezkhiel et il finissait par traîner continuellement avec eux, après tout. Qui aime bien châtie bien après tout non ? Ouais, dans ce trio ça se châtiait même trèèès bien.
Quartz ne s'était intéressé à son frère que lorsque celui-ci était dans le pépin, maintenant que les choses semblaient mieux aller, de nouveau il s'éloignait de lui. C'était un peu triste mais Sethek devait bien finir par devoir se débrouiller tout seul, Quartz était déjà mort bien qu'encore présent en temps qu'esprit et la mère ce n'était probablement qu'une question de temps avant qu'elle aille faire plein de petits bébés avec le beau-père. D'ailleurs le jeune loup tricolore ne manqua pas de remarquer cette patte posée sur l'autre devant le Palais avant d'entrer -l'arrêt brutal de la troupe l'avait fat traverser un camarade et ceci étant très désagréable, Quartz n'avait pas manqué de jeter un regard mécontent vers l'avant de la file avant de voir cette scène- ouais, le petit équilibre fragile de la joyeuse famille n'existait plus. Sethek, t'es tout seul depuis longtemps vieux.

Lorsque le groupe pénétra dans les grandes salles du Palais, le jeune tricolore fantôme ne se gêna pas pour un sifflement admiratif.

« Hé bien, ils se font pas chier les Brethens. Elle en jette la baraque. »

Pourquoi ne vivaient t-ils pas ici et préféraient les dolmens tout pourris ? Bonne question. Une histoire de facture de chauffage probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Aishi
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 298
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2017
» Personnages :
    Morrow
Célibataire | Lesbienne | Alpha Lazulis | 4 ans (née le 27/01/17)

    Korra
Célibataire | Hétéro | Etelkrus
| 1 an (née le 20/07/17)


    Thalion
Célibataire | ??? | Etelkrus
| Louveteau (née le 30/10/17)


Delduwath (l'Ombre) Démon PNJ, adulte

» Feuille de perso'
» Points: 221

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 22 Aoû 2017, 16:33



L'atmosphère était lourde et accablante cette nuit là. Le vent, discret et silencieux, hurlait pourtant dans les entrailles de Morrow une intuition, une odeur, une sensation qui allait changer le monde. Quelque chose était différent, l'espace lui-même restait immobile, figé, comme si le temps était inéluctablement déréglé. Les proies sont de plus en plus rares et les volatiles qui en cette saison devraient s'amuser à virevolter et chanter de belles mélodies se cachent, se taisent et font les morts.

Morrow était sortie très tôt, le visage ridé de fatigue, car la nuit n'avait pas été de tout repos. Des pensées morbides lui tiraillaient l'esprit et l'empêchaient de dormir, mêlés à une étrange sensation d'angoisse qui lui nouait les intestins. Elle n'avait aucune raison particulière de se sentir de la sorte, et pourtant, cela échappait à son contrôle.
Elle somnolait tout en marchant d'un pas relativement lent, le corps affaibli et les muscles perclus de crampes, les paupières mi-closes, le regard tourné vers le sol meuble. La rouge ne savait pas vraiment où ses pattes la menaient, mais elle continua, traînant son corps dans l'espoir que ses pensées se dissipent. La pâle lueur de la pleine lune avait laissé place à de petits rayons tièdes, dorant son pelage soyeux.
Lorsqu'elle leva finalement la tête, le soleil s'était déjà levé à mi-hauteur et la matinée était bien avancée. Plus loin, elle reconnut l'endroit où elle avait rencontré une jeune « solitaire » du nom d'Elaine. L'endroit avait entièrement changé, comme si des géants avaient piétiné les lieux, projetant les roches contre terre et brisant le sol pour y former de grandes fissures. Ce n'était pas très accueillant mais étant curieuse, elle voulut s'approcher pour examiner les dégâts et peut-être en trouver la cause.

De nombreuses traces de pas étaient visibles sur la terre écrasée, comme si un troupeau de loups affolés avaient fuit quelque chose. Elle renifla les empreintes, et selon leur fraicheur, elle déduisit qu'elles dataient de plusieurs jours. D'après ce qu'elle comprit, une meute était dans les parages, et ces traces leur appartenaient sûrement.
Elle tendit les oreilles et plissa les paupières, examinant les alentours de ses yeux attentifs. Vide. Pas un bruit. Même les quelques rares plantes encore vivantes semblaient se taire et faire les mortes.
De son regard perçant, elle suivit où menaient les traces et, sans hésitation, s'avança dans leur direction tout en gardant l'oreille aux aguets. Elle s'arrêta lorsque, plus loin, elle aperçut un grand bâtiment de pierres particulièrement lisses et brillantes où étaient gravés d'étranges symboles qu'elle ne pourrait comprendre. L'imposant édifice surplombait les lieux, les rayons du soleil semblaient attirés par lui et se reflétaient dessus comme sur un gros diamant.
Elle cligna des yeux, l'information était bonne. Un coup de vent apporta un mélange de parfums jusqu'aux narines de Morrow qui inspira avec méfiance. S'approchant à petits pas rapides et silencieux jusqu'à de grands taillis, elle s'y dissimulât efficacement en se couchant, recouverte de branches et de feuilles aux couleurs variés. Entre les quelques troues du feuillage, elle observa l'entrée du palais à une demi-lieux, habitée par plusieurs canidés étrangement méfiants eux aussi.

Ils ne sont pas d'ici. Conclut-elle, les observant entrer dans la bâtisse.

La situation était curieuse, et cela n'échappait pas à l'oeil de la belle solitaire. Elle avait bien envie de savoir ce qui se tramait là, car elle n'avait encore jamais vu autant de canidés réunis, ni même une telle catastrophe au Dolmen. C'était un vrai divertissement. Sa décision était prise : elle resterait camouflée là, sans craindre d'être repérée, ses prunelles ambrées ne perdant rien du spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Haku
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1517
» Age : 18
» PUF : Haku, Hakiwi, Nuage de Kiwi
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Némésis
Femelle
13 ans [née le 06/08/2015]
Raeder / Seconde
Attirée par Agravain
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
7 ans [né le 08/08/2016]
Raeder / Cannonier
Marié à Thyara <3
Gueule en #465DD0


Noroi
Femelle
4 ans [né le 31/01/2017]
Etelkrus / Prêtre / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #C68B01


Mylo Xyloto
Mâle
3 ans [né le 02/04/2017]
Raeder / Cannonier
Célibataire / Homosexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
2 ans [né le 02/05/2017]
Lazulis / Coursier / Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #010101


Callisto
Femelle
2 ans [né le 25/05/2017]
Lazulis / Herboriste / Glow' Bleu
En relation forcée avec Messala
S'exprime en #5300A5


Yogan
Mâle
6 mois [né le 23/09/2017]
Solitaire
Célibataire / ??
Grogne en #B03500


Gurebi
Femelle
0 ans [né le 26/11/2017]
Raeder / Mousse
Célibataire / Homosexuelle
S'exprime en #D73CFE


» Feuille de perso'
» Points: 439

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Ven 25 Aoû 2017, 11:52

Esterno


Et bien, c'était naïf de la part d'Esterno de penser que rester dans leur coin sans se mêler à ces histoires de fous leur permettrait d'être tranquille, n'est-ce pas ? Tout était aller beaucoup trop vite pour le vieux chef : une visite de deux Séides qui viennent demander leur aide car la situation ne fait qu'empirer, l'effondrement total de leur lieu d'habitat avant même qu'ils n'aient pu faire quoique ce soit et un sentiment d'attirance soudaine pour le palais. De toute façon, le mâle bordeaux a put constater en chemin que le palais était le seul endroit encore debout. Tout avait été dévoré par la terre elle-même, tout disparaissait peu à peu sous leur yeux d'un seul coup sans qu'ils n'aient jamais rien pu faire. Magique, n'est-ce pas ?

Esterno ne pouvait expliquer le ressentit qu'il avait en ce moment. Un mélange de colère profonde envers le monde entier, absolument horrifié qu'aucun loup présent sur cette terre n'ait rien pu faire pour empêcher cela, et de tristesse naturellement compréhensible. Le chef était passif, son regard était éteint. Il fixait droit devant lui, guidant machinalement les Bethens en direction du palais, fatigué de tout ce qu'il se passait. Richard était à ses côté ainsi que Callisto et Joëlle. Le famille était silencieuse, comme toute la meute. Callisto regardait son père avec inquiétude, aussi bien pour son état que pour l'état de leurs terres. Elle marchait côte à côte avec sa sœur, le pelage mêlé au siens. Elle cherchait une pointe de réconfort en elle, ce réconfort qu'elle avait toujours su lui apporter. Elle en avait plus que besoin désormais.

Ils arrivèrent au palais, découvrant sans grande surprise les Séides au grand complet. Esterno les considérait sans vraiment les voir, balayant la foule du regard comme s'il les observait depuis un autre monde. Pourquoi étaient-ils tous là, Brethen comme Séides ? Pour rendre leur dernier souffle ? Pour voir disparaître le monde qu'il avait construit si durement en un éclair ? Peut-être était-ce mieux ainsi. Peut-être devaient-ils tous mourir pour qu'enfin cela cesse. Pour que plus jamais ils n'aient à se battre pour rien, eux, êtres insignifiants qu'ils étaient.

Noroi


La fin de tous les temps ? Il ne manquait plus que ça...
Noroi s'était réveillée un peu brutalement ce matin, constatant que la grande majorité des terres de Punk Wolf venait de disparaître. Le monde n'était plus qu'un vieux tas de débris désormais, impossible de vivre ici... La jeune louve aux yeux azur avait besoin de réponse par conséquent. Elle était solitaire, mais cela ne voulait pas dire qu'elle voulait rester non informé surtout si la terre était littéralement en train de s’effondrer sous leur pattes. Comme elle se voyait mal revenir comme une fleur chez les Séides pour demander ce qu'il se passait, elle a plutôt choisi de se diriger vers les terres des Brethens. Son voyage n'aura été qu'un défilé de terres détruites. Plus rien n'était abordable, elle ne savait pas ce qu'il allait advenir des loups de Punk Wolf, qu'ils soient de meute ou solitaires.

Le première chose qui l'a surprise une fois chez les Brethen fut comme un couloir d'odeur qui prenait une direction précise.
Il y avait du Séide, du Brethen et quelques parfum perdu au milieu. C'était comme si tous les loups de Punk Wolf avaient prit une direction précise, persuadé que c'était le seul chose à faire. Comme Noroi n'était pas idiote et qu'elle se doutait qu'aucun Brethen ne devait être au Squat du coup, d'autant plus que ce dernier devait être détruit comme tous le reste, elle a suivit ce couloir d'odeur. Elle est rapidement tombé sur un troupeau d'empreint au sol, lui indiquant qu'elle était sur la bonne voie.

Le palais... C'était donc là que tous les loups s'était rendus... Mais pourquoi le palais ?
Noroi avança plus lentement lorsqu'elle arriva près de l'entrée, par peur de se faire voir sans doute. Elle se cacha alors dans un buisson lorsqu'elle sentit approcher deux odeurs qui lui était trop familière. C'est alors qu'elle vit arriver au loin Katherine et sa mère Shelby. Elles sont toutes deux rentrer dans le palais sans un bruit.
Noroi était partit sans crier gare et les avait fuit pour développer son indépendance. Elle se voyait mal se ramener comme si de rien était après tout ça. Mieux valait qu'elle reste en retrait pour l'instant.
C'est alors qu'une autre odeur parvint aux narines de la jeune louve jaune et brune. Une odeur moins familière mais bien connue de Noroi. Elle avança dans le buisson et découvrit qu'elle n'était pas la seule cachée ici : la mystérieuse louve rouge qu'elle avait rencontré il y a quelque temps était également cachée ici.
Elle resta bloquée un instant avant de lancer :

"Tiens, mais qui vois-je ?"


Elle s'approcha un peu plus.

"Je ne pensais pas te voir ici, mais je vois que je ne suis pas la seule solitaire à être venue chercher des réponses..."

Et dire qu'elle ne savait même pas son nom encore...


Dernière édition par Haku le Lun 28 Aoû 2017, 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aishi
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 298
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2017
» Personnages :
    Morrow
Célibataire | Lesbienne | Alpha Lazulis | 4 ans (née le 27/01/17)

    Korra
Célibataire | Hétéro | Etelkrus
| 1 an (née le 20/07/17)


    Thalion
Célibataire | ??? | Etelkrus
| Louveteau (née le 30/10/17)


Delduwath (l'Ombre) Démon PNJ, adulte

» Feuille de perso'
» Points: 221

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Ven 25 Aoû 2017, 14:15


Alors qu'elle guettait l'arrivée d'un autre troupeau de loups, Morrow sursauta de surprise par une voix féminine derrière elle. Faut dire qu'elle ne l'avait pas vu venir celle là.. Elle était trop concentrée à analyser les nouveaux arrivants. Elle tenta de jeter un regard par dessus son épaule mais le tas de branches qui l'entourait l'empêchait de voir ce qu'il y avait derrière elle. La voix lui était familière, mais par méfiance elle recula et se débattit, débloquant sa chevelure coincée. Lorsqu'elle fut enfin sortie, des brindilles étaient restées dans sa grosse natte, la décorant comme un sapin de noël. Elle fit volte face rapidement de façon à voir à qui elle avait à faire, les babines légèrement retroussées. Elle retint un juron lorsque ses prunelles dorées se posèrent sur Noroi, l'ancienne Séide qu'elle reconnut.

Parle moins fort ! S'exclama-t-elle dans un chuchotement grave et sévère, toisant la femelle brunâtre.

Elle avait repris une posture moins alarmée, secouant sa truffe pour tenter de défaire les brindilles sur sa tête.
Elle balaya les alentours de son regard perçant, s'assurant que personne ne l'avait suivi ou entendu, puis elle arrêta son regard sur l'autre solitaire qui s'approchait.
Voyant que la femelle parlait toujours aussi fort, elle grinça des dents et aboya un peu trop fort, lui coupant la parole :

Tu vas nous faire repérer, tais toi ! Tu veux notre mort ou quoi !? Tu n'as pas vu tous ces loups là bas ?

Elle s'arrêta brusquement de gronder lorsque deux volatiles s'envolèrent à moins d'une vingtaine de mètres d'elles. Tiens donc, ici, ils sont bien vivant les oiseaux..
Elle plissa les paupières, soupçonneuse, et les suivit du regard s'éloigner dans le ciel morne. Ils ne se sont pas envolés par hasard.. Elle leva légèrement le museau, dilatant ses narines et humant les effluves de ce qui semblait être un canidé.
Quelqu'un approche.. MERDE !

Son regard se jeta de gauche à droite, cherchant une solution pour échapper au problème qui allait être le sien, mais rien. Si elle voulait s'échapper c'était foutu car l'odeur venait de devant. Elle ferma les yeux fermement, des plissures se formant à l'extrémité de ses paupières, cherchant une autre idée. Un craquement résonna jusqu'à ses grandes oreilles, elle rouvrit les yeux précipitamment, gardant son sang froid. Elle savait que si c'était un des membres de la meute du Palais, ils les traqueraient ou les enfermeraient pour punir leur espionnage, et ça, c'était hors de question. D'un coup vif et calculé, sans même que l'ex-Séide put riposter, elle balaya ses pattes avant, la faisant tomber sur la moitié du dos. Elle se précipita pour passer sa patte avant autour du cou de la brune, s'allongeant tout contre son flanc, presque à moitié sur elle. De façon à éviter que celle-ci ne se relève, elle colla sa truffe contre la sienne, clouant sa tête contre le sol. Elle resta de longues secondes ainsi, ses iris ambré profondément ancrées dans les prunelles scintillantes de l'autre. Sans cesser de tenir Noroi sous le feu ardent de son regard, elle laissa glisser son museau avec la tendresse d'une caresse jusqu'à son oreille brunâtre où elle s'arrêta, l'effleurant d'un souffle chaud qui s'échappa de ses naseaux.

Un craquement plus près se fit entendre, Morrow inclina brutalement le museau comme prise sur le fait. Elle afficha un air faussement surpris, la gueule entre-ouverte et les yeux écarquillés.
Elle déglutit et lâcha d'une voix gênée à l'inconnu(e) qui était maintenant en face d'elle :

Oh euh.. pardon.. nous.. euh..

Elle se gratta la gorge et repris d'un air un peu plus sérieux :

Nous cherchions un endroit tranquille et notre intuition nous a mené ici.

Pendant un instant, son coeur cogna contre sa poitrine, mais elle resta impassible et son visage se renferma, fixant l'inconnu(e) d'un regard inébranlable. Elle n'avait rien trouvé d'autre, elle espérait que celui-ci croirait à son baratin. Il faut dire qu'elle avait un don particulier pour jouer la comédie, et c'était plutôt bien jouer.
Elle esquissa un large — et faux — sourire, telle une enfant après avoir fait une bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4898
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
Nouveau-né (14/10)
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Dim 27 Aoû 2017, 08:13

Roy

    La meute arriva sur les lieux dans un bien étrange silence. Du moins fut-ce l'impression qu'eut le meneur blanc. Que seuls les bruissements des pelages et les murmures des pas sur la terre du continent constituaient la rumeur qui montait de l'exode Séide. Il n'avait aucun doute sur le fait que tous suivaient cet étrange appel qui résonnaient au fond de leur esprit, et qui semblait effacer toute autre forme de volonté réelle. Alors qu'ils marchaient, lui aussi se demanda si tous allaient de ce pas si tranquille vers le dernier jour de leur existence. Autour d'eux, les terres se fissuraient, le monde s'envolait en miettes dans des catastrophes aussi absurdes que subites, et qui pourtant n'arrachaient aucun bronchement à leurs spectateurs.

    Près de lui marchait Tatsu, puis Sethek un peu en retrait. Cette tranquillité forcée qui domestiquait ses pensées l'empêchait de pleinement percevoir l'espèce de tension qui régnait entre, mais son instinct en sentait le poids, très légèrement. Il tourna plusieurs fois le regard vers l'un et l'autre, brièvement, sans parvenir à capter le leur. Ils en étaient là car Tatsu avait décidé de voler au secours de son fils en entraînant tous les siens avec elle. Loups qui, fidèles, l'avaient suivis envers et contre tout. Il ne restait plus qu'à espérer que rien dans les événements imminents ne les conduiraient à regretter leurs actes. C'était peut-être le premier instant depuis bien longtemps où les Séides faisaient preuve d'une unité qui, d'une certain manière, le rendait fier. Il se sentait à la tête d'une meute qui se battait pour une cause aux côtés de ses chefs.
    Ils n'étaient pas seuls dans ce combat.

    L'air s'emplit des fragrances de ceux qui furent un temps leurs ennemis. Il avança sans douter un seul instant du fait qu'ils passeraient sans encombres la frontière. Qu'ils traverseraient les territoires des Brethens sans qu'une patrouille ne vienne leur barrer la route avec bravoure, ou qu'une embuscade ne leur soit tendue pour se jeter à leur gorge. Il balaya les alentours du regard dans une sorte de réflexe, et leur cheminement continua. Il ne fallut que peu de temps avant que la silhouette colossale du Palais n'apparaisse devant eux, masse immaculée au milieu des immenses plaines qui l'entouraient. Même en étant habitué à la stature des hautes montagnes où vivait sa meute, on ne pouvait s'empêcher d'être impressionné par cet édifice qui se dressait comme au milieu de nulle part, oeuvre d'une patte inconnue et qui les surpassait de loin.
    Lorsqu'ils s'arrêtèrent devant l'immense entrée principale, il inspira longuement, en silence. Le contact inattendu de Tatsu lui arracha un frémissement de surprise et il plongea ses iris glacés dans ceux, tout aussi clairs, de sa compagne de rang. Cela ne dura qu'un instant, mais cet instant se grava dans sa mémoire accompagnés de ressentis bien impossible à définir précisément. Le destin les avait guidés ensemble jusque là. Quoi qu'il arriverait, leur histoire était désormais écrite et ils ne pourraient l'oublier. Ils ne pourraient oublier ce chemin parcouru l'un à côté de l'autre, à travers les embûches et le doute, le monde endeuillé par Everbloom, empoisonné par les Precursors, et qui plongeait désormais dans le chaos le plus profond.
    Si ce devait être le dernier jour, il n'aurait pas de regrets. Il avait fait ce qu'il avait pu, ils avaient fait ce qu'ils avaient pu face à ce que la vie avait jeté en travers de leur chemin. Personne ne pouvait leur prendre ça.

    Il ne fut pas surpris de sentir l'odeur des Brethens à son tour, et de voir apparaître quelques silhouettes non loin. Son esprit aurait dû se poser la question de combien d'entrées pouvait avoir ce grand Palais pour qu'ils se retrouvent ainsi, chacun devant avoir l'impression d'y être venu par la grande porte. Il aurait sans doute dû se montrer méfiant et attendre une hostilité. Mais ce ne fut pas le cas. Entouré de Tatsu et Sethek, sentant l'ombre d'Hikotsu qui ne le quittait jamais vraiment, il s'avança vers les autres loups.
    A chacun de ses pas, il lui semblait que son manteau Séide s'évaporait pour disparaître lentement.
    Lorsqu'il parvint à la hauteur des Brethens, il n'était plus qu'un loup comme les autres, au regard glacé, venu lui aussi participer à l'Apocalypse qui se préparait au coeur du monde.


Méléagant

    Incapable de résister à la force qui inclinait ses pas vers le Palais, Méléagant l'avait rejoint aux côtés de ses compagnons Brethens en quelques instants. Le spectacle était étrange, saisissant tout en ne provoquant en lui aucune véritable émotion. Seulement une sorte de fascination légère, et l'impression encore plus légère que tout ceci n'était pas très normal. Au loin, des colonnes de fumée et de poussière montaient des différents terres contre lesquelles le sort s'acharnait. Le Dolmen s'était effondré brusquement. Leur univers partait en miettes morceau après morceau, et eux restaient là à le contempler sans mot dire.
    Il aurait presque cru être dans un rêve. Mais les sensations que son corps éprouvaient demeuraient bien réelles. L'air étrangement tiède qui pénétrait ses poumons, l'herbe et la terre qui vibraient de temps à autre sous ses pattes, le frottement de son arc solidement attaché à sa ceinture contre son pelage sombre.

    Ils plongea dans l'ombre que projetait le Palais sur ses environs, et passa une grande porte. Aussitôt, les courants d'airs qui parcouraient les grands couloirs de la bâtisse lui apportèrent les effluves de la meute ennemie. Enfin ennemie. La notion était sans doute à revoir désormais. Ils les avaient entraînés - eux et cette mystérieuse force spirituelle - à cet endroit en leur demandant de l'aide. Mais Méléagant eut la certitude que ce n'étaient pas eux qui avaient voulu que tous les loups soient rassemblés ici à cet instant. Une sorte de force supérieure avait décidé qu'il en serait ainsi, que quelque-chose de terrible se jouerait à cet endroit et que tous devaiet en être spectateurs. Ou même acteurs, songea-t-il.

    Il s'arrêta lorsque se dessinèrent les premières silhouettes dans le couloir. Le Palais avait pour lui une signification profonde. Il était le sanctuaire de doux souvenirs auprès de sa bien aimée Winnifred, car ils avaient fait de ce lieu si vaste et tranquille une place de promenade et de moments complices. Il était devenu, aux yeux de Méléagant, bien plus qu'un simple vestige dont tous ignoraient l'origine.
    Pourtant, aujourd'hui, il ne le reconnaissait pas.
    Il ne reconnaissait pas la forme de ce long couloir, les motifs qui gravaient les lourdes colonnes soutenant son plafond, les pièces qu'il entrapercevaient au travers des ouvertures qui perçaient les murs. Il tourna la tête pour poser les yeux vers sa meute, cherchant les membres de sa si chère famille. Le jour lui semblait venu de prouver jusqu'où il pouvait aller pour les Brethens, pour ceux de son sang, pour sa chère et tendre compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3145
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Dim 27 Aoû 2017, 17:48

Une pulsation secoue l’intégralité de l’archipel. Le vent cesse de souffler et la mer se fige, comme si la Terre tout entière avait cessé de tourner. A côté de l’ovale d’un blanc pur qui trône dans le ciel depuis l’apparition d’Ar’Okai, un deuxième se dessine. Pendant quelques secondes, les deux disparaissent.

Lorsqu’ils réapparaissent, ils sont d’un éclat rouge sang.

Un grondement, semblable au tonnerre, roule sur les terres de Punk Wolf, achevant de faire tomber arbres déracinés et montagnes ébranlés. Certains d’entre vous tombent à la renverse, incapable de supporter l’onde de choc.

Au-dessus de vous, le toit du Palais s’ouvre, ses murs s’effondrent, vous laissant seuls face au ciel qui gronde.
Ce n’est pas le tonnerre, murmure une voix paniquée dans votre tête.
C’est Lui.


Cronos
1.000.000 PV

Sa silhouette apparaît dans les cieux, lumineuse, gigantesque, à peine discernable.
Des rayons lumineux surgissent des cieux, pointant vers différents endroits. Là où ils touchent terre, le sol se soulève avant de devenir poussière, puis de plonger dans le néant. La destruction de Punk Wolf recommence.
L’histoire recommence, dans son cours cruel et inexorable.

...A moins que vous ne puissiez agir ?

Il n’y a aucun signe des divinités, ou même d’Ar’Okai pour le moment. Mais vous n’êtes pas sans moyens.
Vos pouvoirs fonctionnent toujours, du moins pour ceux qui ne sont pas disciples d’Aka ou de Dairo.
Vous possédez des armes.
Utilisez-les. Qui ne tente rien n’a rien.
---

La confrontation finale semble bel et bien avoir commencé ! Actuellement seules vos actions in Rp détermineront les dégâts éventuels infligés à Cronos.
Notez que celui-ci peut riposter, bien qu'il ne semble pas vous prêter la moindre attention pour le moment.
Chaque personnage possède au départ 10 Points de Vie.
Nous vous demandons de préciser au début de vos posts le nombre de Pv restants à vos personnages joués.

Le destin de Punk Wolf est entre vos pattes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Dim 27 Aoû 2017, 20:46



    TATSU - 10 PV

    Le meneur des Brethens semblait épuisé.

    Tatsu le regardait, droit dans les yeux, sans animosité, sans supériorité, sans provocation, elle ne faisait que l'observer et elle lisait dans ses iris voilés la même lassitude et le même découragement qui la rongeaient intérieurement. Elle voyait dans ce chef la même sensation d'échec qui lui lacérait le coeur. Alors, dans celui qui lui était le plus diamétralement opposé, elle trouva un écho de sa propre personne et se sentit presque lié à lui d'une façon qu'il n'aurait pas été possible de retranscrire dans ces modestes lignes. Elle ne lui dit rien, parce qu'il n'y avait rien à dire, mais lui prêta simplement ses yeux à elle en retour pour qu'il puisse s'y raccrocher, lire en elle, à travers eux, tout ce ressenti qui lui pesait et qu'elle combattait aussi. Alors ils ne firent plus qu'un. Quelle belle ironie, de trouver en son ennemi son reflet le plus pur.

    Une pulsation rompit le contact. Lentement, la louve leva les yeux vers le plafond du Palais. Il lui semblait que le temps s'était figé, peut-être même que la Terre avait arrêté de tourner. Il n'y avait plus de vent, plus de bruit, sinon celui des respirations courtes de ses semblables. Le toit s'ouvrit alors dans une cascade de gravats, sur un ciel gris où trônait deux ovales d'un blanc étincelant qui l'obligèrent à plisser les yeux. Ils disparurent d'un coup, avant de réapparaitre, teintés d'un rouge sang agressif. Tatsu comprit. Lucide, elle se contenta pendant un moment d'observer ce qui semblait être les yeux du dieu des dieux, revenu pour recomposer à nouveau le monde qui lui déplaisait, une fois de plus.

    Tous les efforts, toutes les luttes, tous les chagrins, toutes les peines, toutes les victoires, tous les triomphes, tout l'amour, tout la haine, tout cela n'avait aucune importance, car Cronos était le monde. Cronos était l'effort, la lutte, le chagrin, la peine, la victoire, le triomphe, l'amour, la haine. Eux, mortels, n'étaient que des pions sur son plateau de jeu. Et il était revenu dans la partie, dès en main, les fracassant sur la table, pulvérisant les joueurs faibles et insignifiants qu'ils étaient. Quel but y avait-il à vivre dans un monde régit par un titan si capricieux ? Elle ferma les yeux. Des cailloux et de la poussière se déversaient encore du plafond, terminant parfois leur course sur sa tête ou son dos. Y avait-il une raison de se battre ? Peut-être celle de mourir sans plier l'échine, en se rebellant, à l'image des Brethens, à l'image d'Ar'Okai et de ses Precursors, à l'image de ceux qui avant eux avaient péri dans les mêmes circonstances, condamnés dès l'instant que ce regard blanc s'était ouvert dans le ciel.

    Elle ouvrit les siens, implacable, imperturbable, aucune émotion ne venant animer son visage. Tatsu était de marbre, et pas une fois elle ne se tourna vers les Séides pour leur donner un discours pré-construit, pas une fois elle ne se tourna vers Roy pour lui avouer les sentiments qu'elle éprouvait pour lui depuis longtemps, pas une fois elle ne s'excusa de vive voix auprès de ses fils. Elle fixait le destin avec des yeux vides et le cœur battant. Si la fin de leur ère avait été écrite par Cronos, alors elle n'avait aucun poids capable de faire peser la balance à son avantage. Elle ne pouvait qu'attendre l'inévitable fin. Son échine, petit à petit, se hérissa, de la base de sa nuque jusqu'à la pointe de sa queue, jusqu'à ce qu'elle donne l'impression d'avoir doublé de volume. Ses muscles roulèrent sous sa peau fine et toute sa masse corporelle bascula vers l'arrière. Elle n'attendrait pas les bras croisés. Chaque petit geste qui pourrait faire reculer l'inévitable vaudrait le coup.

    Juste pour le plaisir de le faire chier jusqu'au bout.

    Son glowstick s'anima dans une explosion de lumière bleutée. Ses ailes apparurent sur chacun de ses flancs, éclair de lumière et de sang. Sa gueule s'ouvrit, trop grande, dans un craquement sinistre, et un cri surnaturel s'échappa de sa poitrine si gonflée que certaines de ses cotes craquèrent sous le choc, sans se rompre complètement toutefois. Toutes ces années à subir la présence des âmes vagabondes et à se laisser torturer sans pouvoir rien faire allait enfin payer. Toutes ces années à apprendre comment les dompter et à les plier à sa volonté allait peut être s'avérer utile. Elle n'en avait jusqu'alors pas eu l'usage, mais il lui semblait bien que si elle devait jouer cette carte, autant que ce fut aujourd'hui. De sa gueule béante jaillirent non pas un, mais des dizaines, des centaines de cris, onde sombre et malfaisante qui vrillait les tympans et provoquait des remous dans l'atmosphère, s'élevant petit à petit vers le ciel. Plusieurs furent consumées au bout de quelques mètres, mais d'autres parvinrent à s'élever, encore et encore, toujours plus haut.

    Tatsu n'avait aucune idée de la hauteur à laquelle se trouvait Cronos. Elle ne savait pas s'il était physiquement présent, où s'il ne s'agissait que d'une image de lui-même, un écho de sa propre puissance, plus faible que lui, mais malgré tout capable de raser tout un monde. Tatsu agissait de manière purement désespérée, avec les armes qu'elle avait à disposition, sans prétention, sans espoir, mais que diable, elle n'allait pas attendre passivement la fin, non, elle n'avait plus rien à prouver, non plus, mais elle avait la haine, oh seigneur, une haine, une haine si sauvage, si féroce, si destructrice, qu'elle lui donnait des ailes, littéralement. Sa gorge saignait, ses yeux pleuraient, ses narines et ses lèvres étaient à présent complètement désséchées, mais elle continuait de propulser les âmes vers leur cible, les âmes qui l'avaient contrainte à lui obéir, et qui lui obéissait désormais, sûrement pas pour longtemps, mais elle agissait, et c'était ce qui comptait.

    - 1 PV pour l'utilisation du pouvoir

    SETHEK 10 PV

    Silencieux, Sethek avait timidement observé les Brethens, puis avait observé le plafond, puis le ciel, puis les yeux, puis la suite du cataclysme, et tout était allé trop vite, et il avait peur, si peur. Il respirait vite, fort, il regardait tout, tout le monde et rien en même temps, il sentait une énergie étrange et dérangeante parcourir son corps, sans qu'il ne comprenne d'où elle venait. Il observait sa mère, plongée dans un profond mutisme, silencieuse, calme, si belle face à une mort certaine, Roy aussi, égal à lui et à elle-même, tellement stoïc, tellement meneur, tellement Séide. Lui ? Il n'était rien de tout ça. Il était encore et toujours un louveteau qui avait peur. Dans un geste désespéré, il jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule et chercha la silhouette fantomatique de son frère, sans la trouver. Un pieu s'enfonça dans son cœur.

    Toujours pris dans leur éternelle impuissance, Tatsu et Sethek en étaient réduits à ça.
    L'un à hurler, l'autre à attendre.






Dernière édition par Shakapick le Mar 29 Aoû 2017, 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Crolutin
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7203
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 09:14

Heever ; 10 PV
Heever avait suivit le mouvement simplement, détachée de toute l'agitation a caractère apocalyptique qui l'environnait. Régulièrement ses prunelles glacées avaient glissé sur Roy, son mentor. Depuis que Volstein avait réveillé en elle de vagues sentiments perdus, elle réfléchissait à nouveau à tout ces moments gênant ou douloureux qui avait fait d'elle ce bloc de glace imperturbable. L’abandon de tout ses proches un par un avait joué un rôle majeur évidemment. Mais les plus dur à avaler avaient été le départ de paprika, sa maman, sans un regard en arrière et Roy se désintéressant complètement de la fin de sa formation au profit de son nouveau rôle dans la meute. Parce que sa mère et son mentor avaient été les seuls a véritablement apprécier ses qualités et s’intéresser à elle. Autrefois en tout cas. La vie était dure, la vie était un enchaînement d'épreuves insurmontables auxquelles les Punk-Wolfiens se devaient de survivre. Plus que ces petites péripéties à échelle mortelle, les dernières années avaient imposés à tous la peur et la souffrance moral. Heever ne comprenait plus la rage bouillonnante décuplée par les angoisses de ses pairs. Evidemment, elle se rendait bien compte que le monde autour d'eux semblait se disloquer alors qu'ils avançaient inexorablement vers le palais en territoires Brethens. Mais la fin du monde, aussi proche soit-elle, ne perturbait pas outre mesure la louve cendrée. Elle avait grandit au milieu des histoires où les Precursors n'étaient plus des dictateurs mais des sauveurs, où Rengar, ou Ar'Okai, peu importait son vrai nom, n'était pas un tyran sanguinaire mais un Messie dépourvu de tact. Et en dépit de ces connaissances, elle avait été élevé dans le secret et les cachotteries, les mensonges et la trahison.

Petit mouton noir au pelage pâle parmi les Séides. Trouver de la stabilité là dedans était quasi impossible pour une jeune louve qui avait fini par s'éloigner de tout et de tous : ainsi elle ne ferait de mal aux siens, et ne serait pas amener non plus à rejeter la meute originelle dans laquelle elle était née. Et maintenant que les forêts, les plaines, les montagnes et le palais tombaient en ruine, elle ne pouvait qu’assister, silencieuse et curieuse à la brutalité de la mort approchant à grands fracas. L'onde de choc remontant dans ses os, de ses pattes jusqu'à son crâne. Secouée, la femelle aux yeux glacés arqua le dos et essaya de garder l’équilibre. Par chance elle était plutôt fine et plutôt légère, du coup baisser son centre de gravité lui permis de rester à peu près debout. Lorsque la disciple du Raptor redressa le museau, ce fut pour découvrir avec stupeur l'apparition colossale et divine d'un Dieu qu'elle devina comme étant le père de toute chose, le grand créateur. Et s'il se déplaçait en personne, cela ne pouvait signifier qu'une chose : qu'il allait mettre fin aux événements absurdes qui se déroulaient sur terre. C'était assez étonnant, puisque à travers les âges, Cronos n'était jamais intervenu dans les guerres de mortels, et les Dieux savaient qu'ils y en avaient eu de nombreuses ! Non, sa seule intervention de mémoire archivée avait été pour mettre fin à la discorde entre ses sept enfants : Ao, Moiro, Kiro, Yurai, Aka, Dairo et Mido. D'un autre côté, si Ar'Okai était bien ce qu'il prétendait être, alors il y avait une part de divin en lui et c'est peut-être ce qui faisait réagir Cronos ? Froidement, l'esprit d'Heever turbinait afin d'essayer de comprendre tout les rouages à l'oeuvre. Il lui semblait pourtant qu'elle manquait d'informations cruciales...

En ces instants de profondes réflexion, Heever remarqua bien que la fin du monde sonnait et que le Père de tous les Dieux ne faisait même pas mine de remarquer les simples loups insignifiants qu'ils étaient. Lutter contre le créateur même du monde était une idée stupide. Qui pouvait oser prétendre avoir la force et l'énergie nécessaire pour ne serait-ce que ralentir le Créateur de toute chose ? Dans son souvenir, Six des Sept avaient déjà eu beaucoup de mal à contenir leur soeur Corneille dans une prison Céleste après qu'elle ai voulu intervenir et prendre le contrôle du monde mortel il y avait de cela des siècles... Alors comment les fils et fille de Cronos pourraient-ils se retourner contre leur propre père en supposant qu'ils étaient tous en pleine possession de leur moyen ? Ce que ne promettait pas l'extinction des glowstick rouge et orange... Et suivant ce fil d'idée, comment de simples loups pouvaient-ils imaginer survivre en s'opposant ainsi au Dieu des Dieux ? Heever se releva en s'ébroua des poussières et morceau de toit étant tombé tout autour d'eux. Non, on ne se battait pas contre un dieu. Ca n'était simplement pas de l'ordre du possible, or beaucoup de choses l'était en ce bas monde. Dressée, sur le qui-vive, la fille de Paprika et Leemoncello chercha des yeux le pelage blanc de Roy, celui, presque identique de Volstein pour qui il lui restait un semblant d'amitié, et d'autres visages connus. C'est là qu'elle vit Tatsu, animée de rage pure et d'une détermination inutile et stupide. Le déception traversa la disciple du Raptor. Tatsu était la première à réagir, à attaquer, et évidemment nombre de loup l’imiteraient... Parce qu'elle était leur chef, leur meneuse. Et inconsidérément elle allait envoyer à abattoir un nombre incalculable de loups ! Était-donc la seule à réfléchir ici ? La seule à avoir un peu de bon sens ? Ou bien était-ce son absence de peur et sa logique implacable qui l'empêchait de voir que la seule issue était encore la violence ? Heever n'avait jamais aimer ce goût prononcé pour la bataille, d'autant plus lorsque celle-ci ne servira à rien, elle s'en rappelait bien, cela avait été la plus grosse déception de Leemoncello.

Serrant les dents, Heever bondit vers l'autre Alpha Roy. Tatsu ne semblait pas prête à écouter qui que ce soit de toute façon... Dans le brouhaha général de la destruction des terres et les cris apeurés des loups et ceux, bien plus profonds et vibrants de sa tante et de son cousin, Heever se fit entendre avec une soudaine conviction, comme si son masque d'ordinaire si lisse se brisait pour laisser entrevoir finalement, la louve forte et sûre d'elle qu'elle était devenue.

« Vous épuisez à essayer d'arrêter le Créateur n'aidera personne ! La violence ne pourra jamais résoudre cela... Par contre, un Dieu, aussi puissant et gigantesque qu'il soit, à un esprit, une réflexion et donc il peut-être raisonner ! Nous pouvons lui montrer que nous méritons notre place ici, que nous méritons la Vie qu'il nous a autrefois donné ! Le meilleur moyen de le combattre est d'essayer de parler avec lui ! Il faut qu'il nous voit, qu'il nous entende et nous regarde !! »

Aboya t-elle a plein poumons. Si retenir les loups, si les empêcher de se jeter contre une colosse divin pouvait éviter d'attiser un peu plus la colère du Dieu des Dieux, alors peut-être avaient-ils, tous autant qu'ils étaient, une chance de survivre et de perdurer, une chance de continuer encore... Rien n'était jamais perdue. Elle n'était pas là pour donner raison ou tort à une divinité dont elle n'estimait même pas imaginer ou comprendre les agissements, elle était là pour vivre encore et permettre, si possible, à ceux qu'elle avait toujours connus, d'en faire de même. Le bloc de glace était-il en train de fondre définitivement ...?
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Oysteria
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 470
» Age : 20
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :

WINNIFRED

8 ans (04/02)
Nakhu | Adepte


ÉLAINE
3 ans (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
6 ans (27/01)
Lazuli | Combattant


AGRAVAIN
8 ans (30/01)
Etelkru | Guerrier


» Feuille de perso'
» Points: 465

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 10:42


    Agravain

    10 PV

    L'appel à l'entraide des Séides avait laissé une note amère sur la langue d'Agravain, il y réfléchissait, assis dans son coin, et en arrivait toujours à la même conclusion : cela devait être bien plus grave qu'il ne le pensait, quelque chose se tramait et les Séides avaient eu du flair. S'ils avaient envoyé deux jeunes louveteaux frêles et à peine sevrées, c'est qu'aucun membre de la meute qui ne combattait ordinairement pas n'était disponible. Mais Agravain imaginait difficilement une maternelle se battre contre des monstres dépourvus de sentiments. Il imaginait très mal aussi les doyens et doyennes se battre comme à l'aube de leur adolescence. Le rouquin haussa ses épaules musclées et fit tinter ses deux épaulières quand un fracas l'interrompit dans ses pensées. Il se tourna et vit toute sa meute sortir en panique du Squat puis un voile de poussière sortit de la gueule des galeries où les Brethens dormaient. Le Squat avait été réduit à un amas de pierres et de boue, et Agravain bondit sur ses pattes pour aider les jeunes mères à s'éloigner des gravas et les vieillards à se trouver un coin à l'abri. Il passa toute sa journée à s'assurer que personne ne manquait de rien, il avait chassé ce qu'il avait pu et il fut étonné de ne voir que si peu de gibier. Il venait à peine de se poser quand une alarme retentit dans son crâne. Il balança la tête pour s'en débarrasser mais une voix douce et cajoleuse l'invitait à se rendre au Palais : il y avait là-bas un il-ne-sait-quoi qu'il devait obligatoirement voir.

    Agravain arriva donc au Palais en trottinant rapidement, ses pattes fines foulaient le sol avec une grâce hors-norme pour un mâle et il s'accorda d'être fier de son physique; certes, il n'était pas aussi musclé que son frère mais il avait l'avantage de la rapidité et de l'agilité, alors que Méléagant était plus lourd et donc plus lent de quelques secondes. Ses cheveux noirs ondulaient autour de son visage et il vit alors que plusieurs lupins étaient réunis autour du Palais. Étonné, il s'approcha de Méléagant et décrivit avec gravité les visages graves de ses confrères. Un mâle au pelage d'un blanc éclatant se tenait près d'une louve qui paraissait minuscule aux côtés de son compère. Il en déduisit à leur position en avant, leurs épaules hautes et leurs têtes droites qu'ils devaient être les Alphas des Séides. Agravain n'éprouvait aucune haine envers les Séides, mais un léger pincement au cœur lui rappela que cette meute les avait traité comme des parias, les avait chassé sans aucune forme de politesse. Agravain posa ses yeux ambrés sur son frère et il fut frappé de voir l'inquiétude qu'il dissimulait au creux de ses pupilles. Sans doute s'inquiétait-il pour sa famille, Agravain avait eu la chance de devenir oncle une seconde fois, et il éprouva le temps d'une seconde une envie irrépressible d'avoir cette vie : avoir une compagne, des petits, se sentir utile pour quelqu'un. Le roux secoua la tête pour retirer ses idées et un grand fracas lui permit de vider son esprit bien plus rapidement qu'il ne l'imaginait. Une énorme silhouette détruisit la bâtisse en ne laissant qu'un tas de pierres difformes puis tout alla beaucoup trop vite. Il vit alors la femelle du couple séide se transformait dans un bruit déchirant puis une autre louve hurla des mots qu'il n'entendait pas, elle semblait hurler sur le grand mâle blanc. Agravain baissa la tête et vit que son glowstick était toujours éteint, il leva les yeux vers le ciel et pria Dairo de revenir. Il ferma les yeux, se concentrant sur ses dagues, espérant retrouver le pouvoir de les manier à sa guise, en vain. Tout autour de lui semblait se fracasser, Cronos détruisait Punk Wolf à une vitesse hallucinante. Il regarda Méléagant, impuissant, et une once de frustration naquit en lui. Il ne pouvait pas attaquer gueule ouverte ce Dieu, il risquait de mourir. Agravain resta planté là, attendant les ordres éclairés d'Esterno. Il était sûr d'une chose ; cet être mourra, quoiqu'il en coûte au lieutenant roux.

    Élaine

    10 PV

    Élaine s'était entièrement sentie attirée par le Palais, sans trop savoir pourquoi mais elle n'avait pas cherché à lutter, elle s'y était rendu avec son frère à ses côtés, serrés l'un contre l'autre, sa patte blessée tremblait légèrement dès qu'elle la posait sur le sol, mais Élaine avait le regard absent, et une certaine froideur habitait son esprit. Elle se sentait calme, presque anesthésiée comme si elle avait abusé d'une plante médicinale de sa mère. Elle arriva alors sur les lieux et son cœur battait à tout rompre. Le ciel était toujours laiteux, et aucune vie ne semblait percé cette neige céleste. Elle sentit une odeur âcre et étrangère, et elle découvrit avec stupeur d'autres loups qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Un d'eux attira son regard, il était entièrement blanc, comme une silhouette découpée dans le ciel qui menaçait d'éclater à tout instant au-dessus de leurs crânes mortels. Elle vit au loin son père, et elle se resserra contre Athelstan, cherchant des yeux le regard bleu de leur père. Mais ce dernier semblait absent.

    D'un coup, la terre trembla et les pattes de la jeune brune cédèrent sous le choc, elle se retrouva sur le sol, et sa patte douloureuse la réveilla d'un coup. Elle ferma les yeux trente secondes et quand elle les rouvrit, un monstre horrible semblait sortir du Palais, dont les murs se penchèrent, comme moisis. L'énorme Bête provoqua une décharge électrique sur tout Punk Wolf et des rayons d'un soleil froid et destructeur anéantissaient les territoires comme de la vulgaire poussière. Une rage aveugle voila son regard. Qui était-Il ? Qu'est-ce qu'Il était en train de faire ? C'était SES terres qu'Il détruisait, et c'était inconcevable. Elle se calma un instant, soufflant doucement pour reprendre ses esprits mais elle pencha la tête et elle vit derrière les Brethens réunis une silhouette gracile, entourée de minuscules louveteaux ; sa mère se tenait en retrait, et son regard dénué de tendresse éprouvait une telle terreur qu'elle semblait paralysée, la gueule ouverte, elle bredouillait des prières tout en serrant contre son ventre ses petits. Cachée dans ce buisson, Winnifred pleurait silencieusement, et elle ne quittait pas des yeux Méléagant, le cœur serré. Ce fut trop pour Élaine, elle se releva et oublia sa patte blessée puis bondit aux côtés des siens, les babines retroussées et ses crocs acérés prêts à mordre cet être informe et destructeur. Elle ignorait ce qu'elle devait faire, elle n'avait jamais été entraîné à se battre contre un amas de cellules divines, elle savait chasser avec agilité et rapidité tout type de gibier mais jamais elle n'avait pensé qu'elle devrait chasser un Dieu. Alors elle se tint droite, sa patte faible tremblotant légèrement, attendant avec patience les ordres de ses aînés. Peut-être que sa meute savait comment se débarrasser de ce fléau divin. Élaine déglutit lentement et mentalement, elle nota d'aller passer un savon à Dairo quand elle ira demander son glowstick après toute cette agitation. Bien entendu, s'il y avait un après.


Dernière édition par Oysteria le Mar 29 Aoû 2017, 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1052
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
13 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Quartz
Mâle
5 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
4 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
4 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 557

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 11:17

Paprika- 10pv
Eeno- 10 pv
Chulhei- 10pv
Daehwan- 10 pv
Quartz- 0pv AWESOME by susu

Probablement parce qu'ils avaient été prévenu très tard et que leurs retrouvailles avaient mis au second plan l'instinct qui les poussaient à aller au Palais brethen, les Raeders étaient arrivés en dernier et pile au commencement de la bataille, au moment où Cronos se dévoila dans le ciel pour faire le ménage. Au moment où la terre trembla pour crever le plafond du palais et condamné la porte avant que les pirates ne rentrent. Mais un bloc de pierre peut véritablement empêcher des loups bornés ? Non et l'édifice détruit offrait un chemin plus en hauteur et bien qu'il fallait faire un peu de grimpette, c'était par les balcons extérieur que la meute se faufila à l'intérieur du bâtiment.
En contrebas, ils pouvaient voir les deux meutes, face à face bien que les museaux étaient élevés vers le ciel, ciel qui avait pris une couleur rouge alors que le monde qu'ils connaissaient tous se faisait détruire.
Pour venir jusqu'ici, les Raeders avaient dû traverser des terres modifiées, renversées et asséchées. Si Paprika ignorait l'origine de ce désastre, que le tout puissant Cronos décide de tout effacer pour tout recommencer plutôt que de réparer était loin d'être une idée qui lui déplaisait. Un monde vierge, c'était un cadeau pour une meute qui essayait de se faire une place et surtout, ça renversait les rapports de force. La fin du monde plaisait à Paprika car elle était profitable aux Raeders, surtout dans la façon où elle se déroulait.

Enfin... tout ne pouvait pas être parfaitement huilé, surtout quand il y avait les séides, enfin pas n'importe quels séides, non, les ancrés aux traditions inexistantes et aux caractères incontrôlable, comme... attendez, c'était bien Tatsu qui s'envolait pour aller dégueuler des rayons d'elle ne savait quoi en direction de la plus grande puissance en ces lieux ? Par Cronos lui même, au vu de l'énergie qu'elle mettait au premier round, ça ressemblait à une affaire personnelle. La louve brune fit signe à Chulhei, si ses conneries de poudre à canon devait servir un jour, ça semblait être le bon moment. Le jeune brun se détacha du groupe avec son jumeau, certaine chose mettaient du temps à être préparer.
Lorsque la voix d'Heever raisonna au dessus de l'Apocalypse, les oreilles de Paprika se dressèrent, attentives, instinct maternel réagissant à son enfant, bien qu'adoptif, enfant tout de même. La louve blanche, la vieille brune n'aurait jamais pensé la revoir, ce qui s'était passé entre les futurs Raeders et les Séides l'avait condamné à se séparer de deux êtres qu'elle chérissait mais le destin lui faisait retrouvé sa fille. Avec une pointe d'espoir, elle balaya la salle du regard en espérant y voir la silhouette de Reno mais non, pour lui, ça semblait définitif, elle eut un petit grognement agacé pour elle même, elle avait d'autres chats à fouetter et il y avait de quoi soutenir Heever. Mais personne ne semblait écouter Heever, tous étant prêt à attaquer avec fureur le puissant Cronos. Alors profitant de la hauteur, Paprika essaya de rentrer dans le champ de vision bien qu'elle n'était pas dans la ciel. Gonflant sa poitrine, elle essaya de donner le plus de voix possible, pour soutenir ce que sa fille disait et parce que l'Apocalypse l'arrangeait.

« Vous ne seriez pas tous un peu con ? Vous croyez vraiment pouvoir battre Cronos ? Je vous signale qu'on est tous rassembler au même endroit, s'il voulait nous anéantir, il nous aurait rayé de la carte depuis longtemps. »


Le palais avait certes été un peu abîmé, il ne s'était pas pris un putain de rayon de la mort sur le coin de la gueule, c'était comme si c'était une sorte d'Arche. Qui d'autres que Cronos auraient pu modifié les instincts de chacun pour tous les pousser à se rassembler ici ? Les Précusors n'étaient pas là, le dieu des dieux les avaient probablement déjà fait disparaître.

« Et quand bien même si par miracle vous réussissez à le faire tomber, ce n'est pas l'Apocalypse qui attends chacun, c'est la fin de l'existence même »

On essaye pas de tuer pas l'origine et l'équilibre de toute chose impunément. Le pelage de Paprika gonfla, un peu par frustration parce qu'elle se retrouvait à la cause d'un dieu, petite pensée pour Eeno qui l'avait pollué avec son délire de zélote, mais aussi parce qu'importe l'adversaire choisi, un combat, il y en aurait forcément un et ses instincts de guerrière entraient en ébullition.

« Ceux qui combattront Cronos seront ceux qui nous précipiteront dans une mort certaine sans espoir de négociation. »


Si Paprika avait toujours eu du mal avec le divin, Cronos avait été le créateur de ses parents si on en croyait ce qu'il se disait avec un renouveau passé, par conséquent, alors en cheatant un peu, c'était un peu le Papy de la famille et on connaît les rapports familiaux Aeno. Ouais, entre une promesse de nouveau monde, l'instinct de survie, ça et le fait que c'était bien d'être dans le camp de l'être le plus puissant du monde, les Raeders avaient de bonnes raisons à être team Cronos
Revenir en haut Aller en bas
Haku
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1517
» Age : 18
» PUF : Haku, Hakiwi, Nuage de Kiwi
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Némésis
Femelle
13 ans [née le 06/08/2015]
Raeder / Seconde
Attirée par Agravain
Murmure en #932B1B


Hyozan
Mâle
7 ans [né le 08/08/2016]
Raeder / Cannonier
Marié à Thyara <3
Gueule en #465DD0


Noroi
Femelle
4 ans [né le 31/01/2017]
Etelkrus / Prêtre / Glow' jaune
Célibataire / Bisexuelle
S'émerveille en #C68B01


Mylo Xyloto
Mâle
3 ans [né le 02/04/2017]
Raeder / Cannonier
Célibataire / Homosexuel
S'amuse en #FE01C3


Oruka
Mâle
2 ans [né le 02/05/2017]
Lazulis / Coursier / Glow' Bleu
Célibataire / Bisexuel
Philosophe en #010101


Callisto
Femelle
2 ans [né le 25/05/2017]
Lazulis / Herboriste / Glow' Bleu
En relation forcée avec Messala
S'exprime en #5300A5


Yogan
Mâle
6 mois [né le 23/09/2017]
Solitaire
Célibataire / ??
Grogne en #B03500


Gurebi
Femelle
0 ans [né le 26/11/2017]
Raeder / Mousse
Célibataire / Homosexuelle
S'exprime en #D73CFE


» Feuille de perso'
» Points: 439

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 13:43

Esterno
10 PV


Esterno pouvait croiser de l'autre côté de la pièce le regard lassé de l'alpha femelle Séide. Il ne put en interpréter que cette même envie d'en finir animait ses pensées et le chef Brethen fut rassurer de savoir que la meute opposée avait le même but que les Brethens actuellement. D'un côté, quand on sait que la peur règne sur Punk Wolf depuis beaucoup trop longtemps désormais, on comprend qu'ils aient envie d'en finir rapidement. Esterno n'avait pas peur de voir sa fin approché, mais il se battrait pour sa meute jusqu'au bout, pensant aux jeunes qui ont encore toute la vie devant eux. Pensant à ses filles qui ont sans doute un avenir brillant au sein des Brethens.
Le ciel se colore en rouge sang d'un seul coup et le palais s'effondre au dessus de leur tête, laissant place au Dieu qui ne servait jusque là qu'à animer les histoires pour faire peur aux louveteaux : Cronos. C'était assez impressionnant sur le coup mais sans que Esterno puisse l'expliquer, l'alpha Séide se jeta sur lui pour l'attaquer et un loup plus jeune qui lui ressemblait étonnamment prit sa suite. Esterno prit de grands yeux ronds. Comment peut-on être aussi fou pour l'attaquer avant même d'avoir fait le point sur ce qu'il se passait ? Il refusa que sa meute soit aussi inconsciente.
Son Glowstick s'illumina et ses grandes ailes enflammées apparurent. Il ne comptais pas s'envoler vers Cronos, non, il les étendit simplement devant sa meute pour les protéger mais aussi pour les empêcher comme il put d'attaquer.

"BRETHENS !" lança-t-il pour avoir l'attention de ses camarades. "Que personne n'attaque, sauf en cas de nécéssité ! Tous ceux qui sont apte à se battre viennent devant tout en restant derrière moi. Les autres, restez derrière !"


Esterno refusait d'être aussi désorganisé que la meute adverse. Il ne voulait pas voir un seul de ses camarade se faire tuer inutilement.
Au loin, il entendit une jeune louve blanche hurler quelque chose à l'alpha mâle Séide. De toute évidence, elle était elle aussi contre l’offensive inutile face à Cronos. Un autre appel attira alors son attention depuis les balcons et il vit un groupe de loup aux allures de pirates, tous guidés par une louve brune assez âgée qui portait un chapeau symbolique.
C'était donc eux les Raeders...
Elle lança à son tour un discours, soutenant l'avis de la petite louve blanche. Heureux de constater qu'il n'était pas le seul à trouver ça stupide, le vieux chef Brethen s'est décidé à lui aussi apporter son soutien, qui ne pouvait être que plus considérable en tant que chef Brethen.

"Ces deux louves ont raison !" hurla-t-il de sa voix rauque à l'intention de tous les loups mais surtout pour l'alpha Séide encore conscient. "Comment pouvons nous nous permettre de l'attaquer sans comprendre, c'est juste courir à sa perte ! Si Cronos est apparut c'est qu'il y a une raison ! Pas pour perdre son temps avec de vulgaires mortels comme nous !"


Noroi
10 PV


La louve rouge s'énerva suite à l'appel de Noroi, ce qui exaspéra à son tour la jeune louve jaune. Je pense que ces loups avaient mieux à faire que de ses préoccuper de deux jeunes solitaires qui était animées par la curiosité par rapport à ce qu'il se passait dans ce palais alors que la majorité des terres étaient détruites.

"Et alors ?! Tu crois qu'ils en ont quelque chose à-"


Avant même qu'elle n'ait pu finir sa phrase, elle se retrouva plaquer au sol par la solitaire aux yeux orangés. La proximité soudaine fit battre le cœur Noroi sans aucune raison et elle serra les dent lorsqu'elle glissa son museau jusqu'à son oreille, retenant son souffle. Puis elles furent interrompue malgré tout par un loup inconnu, obigeant la louve rouge à la lâcher. Noroi reprit son souffle un peu en retrait, observant la louve rouge jouer la comédie face à ce loup. N'ayant aucunement envie de perdre son temps avec cet inconnu, Noroi utilisa son pouvoir et figea le temps sur ce dernier qui devint alors entièrement gris.

"Aller, on se casse." lâcha-t-elle, lassée.

Elle s'approcha du bord du buisson et s'arrêta pour reculer de quelques pas, se cachant de nouveau lorsqu'elle aperçut le ciel devenu rouge sang, une énorme entitée ayant apparut juste à cet endroit là, ressemblait étonnament au Cronos dont parlaient les légendes. Toute une flopée de loups pirates ont alors débarqué et se sont dirigés vers les balcons du palais.
Les Raeders... pensa-t-elle.
Une fois la voie libre, elle sortit du buisson et se faufila vers l'entrée du palais pour venir se plaquer au mur. Elle observa entre-temps si la solitaire rouge la suivait.

A l'intérieur, c'était le chaos. Il y avait plus de loups réunis ici qu'elle n'en avait vu dans toute sa vie. Mais Noroi vit en premier Heever, qui se tenait devant Roy. Sa soeur adoptive ! Elle ne pensait jamais la revoir...

"Heever..." murmura-t-elle

De toute façon, vu le bordel que c'était à l’intérieur et vu qu'elle n'avait pas trop envie de revoir ses camarades Séides, elle préférait rester cachée pour l'instant...

Hyozan & Mylo Xyloto
10 PV
& 10 PV

Ils avaient prit la direction du Palais aussitôt les Séides et la petite Brethen arrivé sur leur lieu de rendez-vous. Hyozan marchait au côté de Thyara tandis que Mylo était derrière avec ses frères et sa sœur. Le palais était dans un état chaotique et deux ovales rouges sangs décoraient le ciel d'une atmosphère lugubre. Lorsqu'ils arrière aux balcons du palais, tout ce qu'ils ont constatés c'était une salle bordélique à moitié détruite avec des loups paniqué, des Brethens encore en rang et des Séides pour la plupart immobiles, les yeux rivés sur leur alpha Tatsu et son fils Sethek en train de tenter de poutrer un Cronos qui venait apparemment d'arriver comme un cheveux sur la soupe.

"Ils sont toujours aussi fous ces Séides." commenta Hyozan. "Et Tatsu est restée la louve inconsciente qu'elle était auparavant..."


Paprika s'est avancé pour soutenir Heever qui implorait Roy de ne pas attaquer, toutes deux soutenues par le chef Brethen. Il est vrai qu'il n'y avait aucun intérêt à foncer tête baissé sans connaître les intentions de Cronos. Hyozan s'avança, prêt à défendre les siens dans le besoin en tant que canonnier. Son œil se mit à briller plus intensément : il était prêt à faire appel à son pouvoir à n'importe quel moment.

Mylo ne pouvait que se mordre la langue, trop frustré de ne pas avoir de Glowstick et de ne pas être dans la capacité de défendre les Raeders. Il se contenta alors simplement de murmurer à sa sœur :

"Si j'avais un Glowstick, je te promet que je serais aller chercher cette alpha pour lui poser son cul sur le sol !"


Némésis
10 PV


La louve à aile unique était toujours au côtés de Paprika, silencieuse. Elle constata lors de leur cheminement la destruction de chaque parcelle de Punk Wolf avec dégoût. Toutes ces terres, elle les avait foulées durant toute sa vie pour qu'au final elles se retrouvent réduites en poussière en un éclair. Là, au palais, tout n'était que chaos et désordre. Peut-être qu'ils seraient tous mort dans quelques heures vu la tournure que prenait les choses, mais pour l'instant Paprika, Heever et le chef Brethen essayaient seulement de calmer le jeu. Némésis regarda en bas, apercevant Agravain au côté du chef Brethen. Son cœur se serra un instant, puis elle reporta son regard sur la lutte inespérée de Tatsu. Elle aurait aimé rajeunir pour pouvoir retrouver son force d'antan, lorsqu'elle se sentait encore indestructible et qu'elle était une bêta volontaire et dévouée.

Elle chercha un peu plus dans la foule Brethen en long en large et en travers mais elle ne vit pas une seule trace de son frère Nox. La louve au pelage rouge ne se fit pas trop d'illusion, il ne pouvait être nul part ailleurs qu'ici... Le connaissant, elle se doutait qu'il n'avait pas eu la volonté d'encaisser un retour des Precursors. Elle était désormais seule... Certes elle ne voyait plus son frère depuis longtemps, mais d'un autre côté elle sentait toujours sa présence en elle... Désormais il n'y avait plus rien.

Elle secoua la tête et reporta son attention sur l'assemblée. Il n'y avait plus rien à faire à part attendre de voir ce qui allait se passer par la suite, en espérant peut-être une réaction positive de la part de Roy...
Revenir en haut Aller en bas
Lüz
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 125
» Age : 13
» PUF : Emi/Toto
» Date d'inscription : 27/08/2017
» Personnages :

Apocalypse

- Solitaire
- Femelle
- Hétéro


Akala

- Hermaphrodite
- Louveteau
- Née le: 23/09
- Solitaire
- Bisexuelle






» Feuille de perso'
» Points: 510

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 14:53

Apocalypse
10 PV

Apocalypse, oui cette jeune femelle, c'était levé de son "nid". Un tas de feuilles secs voilà son nid. Elle se leva tant bien que de mal, fixant le ciel qui devenait peu à peu sombre, elle sourit, cela lui faisait pensée à son nom. De la ou elle était, la jeune femelle voyait tout, d'ailleurs derrière quelques arbres, elle aperçut le Palais, dressé. Elle fis une toilette rapide, si elle à survécu jusqu'ici, c'est grâce à la nature, pas au dieux.., elle ne croira sûrement jamais à ça, pour la convaincre il lui faut des preuves!
Elle crut entendre des cris de loup? Impossible si? Elle tira sur le fil de son masque qui lui cacha tout le visage, sauf les yeux et fonça vers la palais, le cœur serré.

La jeune solitaire se dressa maintenant juste devant l'édifice titanesque, elle vit d'autre être comme elle. Des oreilles identiques aux siennes, des pattes puissantes, des queues.., comme elle. Elle n'en revenais pas, des loups! Elle qui a vécu un peu partout n'en avais jamais vu, en même tant, elle va dans des endroits sombre et sinistre, dangereux et donc peu fréquentés voir pas du tout. Elle préféra restée cachée, vu qu'elle ne connais pas ces individus, peut-être qu'ils détestent les solitaires, valait mieux garder ses distances, juste les observer. En tout cas, il y avait l'air d'avoir du raffut.

*Crac* Oups! Elle avait marchée par mégarde sur une petite brindille sec, elle retint sa respiration par reflexe en espérant que personne ne l'avais entendue. Elle se replia un peu plus sur la gauche d'un mur car elle était proche d'une entrée.
Elle souffla de nouveau. Bougeant ses pattes qui lui faisait mal, pas étonnant à force de dormir dans des lieux inconforts! Mais la solitaire n'a pas vraiment le choix, geler dehors ou bien être un minimum à l'abri? Réponse simple. De plus, les proies sont font de plus en plus rares, elle est obliger de mangée des plantes comestibles ou quelques mûres trouvées dans des buissons. Et encore.., marcher pour trouver de l'eau sans oublier tous les danger qui règne aux alentours.

La jeune femelle resta à l'écart, s'appuyant sur un mur.
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 221
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Avec CrèveCoeur [PNJ]
Parle en #6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
Parle en #ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
Parle en #0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Parle en #00cc00


PNJs
CrèveCoeur
♀ | 7 ans
Nakhus | Adepte
Avec Sarcan
Parle en #990099


» Feuille de perso'
» Points: 1143

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 14:54

Sarcan
10 PV

Peu d’heures et pourtant tant de choses produites. Les événements s’étaient enchaînés, bousculés tel un attroupement de louveteaux cherchant les mamelles de leur mère. Sarcan s’était dressé au début contre ses alphas avant de prendre conscience de ses erreurs, il avait ensuite suivi la furie Tatsu qui désirait retrouver son fils kidnappé, il s’était retrouvé face aux Précursors et s’était dressé contre Rengar. Pas mal de rébellion pour un zélote connu pour son calme … Le mâle était d’ailleurs lessivé. Il était lassé de courir d’un côté puis d’un autre, guider par des alphas qui se laissaient un peu trop surmenés par les événements.

Il soupira et repensa à Ar’Okai.

Ce dieu n’était qu’un bâtard des sentiments d’Aka et Dairo. Un dieu ? Non pas aux yeux sombres du Séide. Il avait du mal à le percevoir comme tel. Cette étrange entité possédait certes une certaine force mais il ne dégageait rien d’autres de divin. Il semblait être un simple mortel avec une force supérieure à la moyenne. De plus, son apparence n’avait rien de divine, elle n’avait pas inspiré grand-chose au zélote que du dégoût et un goût amer dans la gorge.

Il frissonna tandis qu’il suivait son clan.

Il était poussé comme tout vers le Palais Brethen. Ils avaient franchis la frontière ... Sans doute seraient-ils vu comme des envahisseurs ? Mais aucun "ennemi" ne se montra et le clan continua son chemin jusqu'au Palais. Sarcan découvrait de nouvelles terres et si les autres restaient concentrés, il laissait son regard vagabonder à droite, à gauche. Il enregistrait tout ce qu'il voyait ... Comme si le monde qu'il connaissait allait s'effondrer, comme s'il n'aura plus d'occasions de venir explorer ses terres. D'avoir la chance de Le revoir. Il se le remémora une dernière fois et un sourire fleurissait sur ses babines tandis qu'il franchissait avec les siens les portes du Palais.
Ses yeux sombres s'écarquillèrent devant la beauté de l'endroit. Les brethens étaient bien logés, bien mieux que les Séides, c'est ce qui frappa le plus le mâle. Il découvrait le coeur même de ce clan et pourtant, ils n'en croisèrent pas un seul, jusqu'à ce qu'ils se stoppent dans cette immense édifice. Leurs "ennemis" apparurent. Ils ne semblaient pas hostile mais tout aussi forcés de se dresser là. L'attraction était devenue plus puissante, voir écrasante.

Le sol trembla.

Le zélote manqua de chavirer quand un Séide ne put tenir sur ses pattes, tombant sur lui. Il le rattrapa et l'aida à se tenir droit. Le monde semblait trembler. Un orage longtemps ? Un tremblement de terre ? L'apocalypse devenait palpable ... Sarcan ignorait des catastrophes qui avaient ravagés les fontaines. Il ignorait que de ces présents du matin avait tout simplement été engloutis, effacés à jamais. Il était dans l'ignorance. Il avait suivi une alpha en furie devant des precurors qui au final, baissèrent leurs armes. Il s'en voulait. Il pêchait la paix et avait suivi la Guerre. S'il ne l'avait pas fait, n'aurait-il pas défié une nouvelle fois les alphas ? Il était en quelque sorte pris entre conscience et loyauté. Il avait choisi la deuxième et désormais, il se retrouvait face à ses proches erreurs. Il aurait encore bien discuté avec lui-même quant une aura apparue puis se dispersant, elle ne laissa qu’un dieu imposant.

Cronos.

Personne n’avait eu besoin de lui dire qui se dressait devant lui, il le savait parfaitement. Sarcan découvrait en quelque sorte le Dieu des dieux et l’émerveillement teinta son regard. Il ne vit pas Tatsu lancer une offensive avec son fils fraîchement retrouvé. Il n’écouta que d’une oreille les paroles des autres loups. Il rencontrait Cronos lui-même. Puis un pelage gris le ramena à lui. Le zélote lança un regard au mâle brethen qui déteignait parmi les siens. Il va bien …

Un soupire de soulagement s’échappa de sa gueule puis Sarcan retrouva ses esprits. Il s’avança et posa son regard sur Roy.

    « C’est bien trop dangereux de s’en prendre à une telle divinité. Nous ignorons tout de sa présence. Sommes-nous donc que des brutes qui tuent avant d’entendre les raisons d’un invité ?

Après de telles paroles, il se permit d’enfin voir la scène. Les Brethens étaient organisés, se mettant en rang derrière Esterno. Les Raeders restaient fiers derrière Paprika, regardant le tout en hauteur. Et les Séides étaient dispatchés. Entre ceux qui attaquaient et ceux qui restaient pantois, ils ne faisaient guère bonne figure parmi tout ce petit monde.


Vinara
10 PV

Elle avait marché aux côtés de Paprika, lançant des regards aux raeders. Elle connaissait très peu d’entre eux mais tâchait de retenir leurs traits, savoir qui faisait parti de son nouveau groupe. Elle ne désirait pas s’attaquer à l’un d’eux lors de la bataille future, ce serait bête de sa part. Remarque, elle bougeait vers une bataille mais au final, elle ne savait pas trop à quoi s’attendre. A des Séides alliés aux Brethens contre les affreux Precursors ? Ou était-ce quelque chose de plus dangereux ? Elle penchait pour la deuxième option. Son instinct le lui disait la réponse et bizarrement, elle sentait que les ennuis étaient de tout autre échelle de quand elle s’attaquait à des loups richement vêtus. Oui, là, ça allait être différent.
Vinara lança un regard au ciel. Il était à la fois magnifique et éblouissant. Sa couleur n’annonçait rien de réellement bon mais elle garda ses pensées pour elle-même, ne souhaitant pas propager une vague de panique dans les rangs Raeders. D’ailleurs, ils étaient fiers et elle essaya de retrouver son sale caractère en reprenant sa tête renfrognée de tous les jours et son regard meurtrier.

Ils arrivaient enfin au Palais et depuis leur hauteur, ils assistaient à une sacrée scène. Vinara regarda les clans réunis, l’un organisé, l’autre non. Un dieu chelou et inconnu à ses yeux qui flottait. Elle découvrit une louve qui vomissait de drôles de trucs. Son expression renfrogné se changea en une pleine de sceptique. Alors là, oui je peux vous dire qu’elle était heureuse de ne pas avoir de glowstick ! Pouvoir de dégueuler, wouah … Elle haussa un sourcils et elle entendit une voix pleine de raison. Au moins, quelqu’un réfléchissait dans ce bordel. Puis Paprika prit parti pour la louve inconnue mais la voleuse comprit qu’un lien était tissé entre elles. Lequel ? Ca, elle s’en moquait, ce n’était pas ses affaires après tout. Et le chef brethen, du moins, Vinara le voyait bien avoir cette place dans ce groupe, rejoignit les dires des dames.

Elle soupira.

Elle se retrouvait limite dans une guerre de religion mais son regard se fit long sur l’entité divine. Cronos … Selon la louve grise séide, il s’agissait du Créateur. Vinara avait entendu comme quoi Cronos avais réécris le monde de la bouche d’un vieux solitaire. Donc en toute logique, s’il faisait ça, il pourrait peut être lui donner une famille … Elle aurait une mère et un père en vie, et pourquoi pas des frères et sœurs ? Elle ne serait plus la seule de sa lignée, il y en aura d’autres. Puis les raeders pourraient être plus influents et même avoir un navire. Surtout, elle pourrait peut-être être une raeder à part entière, une vraie de vraie et pas une mousse. Bon elle savait ce passage obligatoire, mais dans un monde nouveau, cette phase pourrait être son passé et non son présent comme dans ce monde erroné et mort. L’idée d’une réécriture du monde la charmait particulièrement et elle regarda en biais Paprika.

    « Cronos peut réellement réécrire le monde ? murmura-t-elle à sa chef.

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3145
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 21:21

Beaucoup d’entre vous ont choisi de ne pas attaquer la créature qui continue son ouvrage sans vous prêter la moindre attention. Chaque minute, ce sont des pans entiers de terrain qu’elle enflamme, détruit, renvoie au néant.

Et vous avez sans doute pris la meilleure des décisions.
Alors que vous contempler la destruction de votre monde, une trouée flamboyante déchire le blanc du ciel. Dans un ballet de couleurs, les silhouette des divinités apparaissent comme s’arrachant d’une prison.
La même que celle qui enfermait vos pensées ?
Vous retrouvez un peu de lucidité, toutefois pas assez pour combattre l’attraction qui vous maintient ici.

L’impact des divins sur le sol, dans leur forme gigantesque et lumineuse, le fait vibrer sous vos pattes.
Mais cette fois-ci, le tremblement est de bon augure.
Revenir en haut Aller en bas
Yurai
».New'


Féminin » Nombre de messages : 24
» Age : 37
» Date d'inscription : 29/11/2015

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 21:25

    La Corneille fut la dernière à apparaître aux yeux des mortels, avec à ses côtés Ar’Okai. L’être flamboyant n’était pas un dieu, mais il était désormais évident qu’il n’était pas un mortel. Et sa présence aux côtés de la déesse ne pouvait signifier qu’une seule chose : peut-être effectivement n’était-il pas l’ennemi.

    La réaction des mortels surprit agréablement Yurai et, malgré l’état de préoccupation dans lequel elle se trouvait quand sa silhouette toucha le sol, elle adressa un franc sourire aux loups qui se dressaient face à Cronos. Puis sa mine redevint sérieuse.
    Et ce fut la voix de la sagesse qui s’adressa à tous ceux qui se trouvaient ici :

    “Comme vous le savez, l’heure est grave. Cette chose qui déchire votre monde est une incarnation de Cronos, une ombre qui l’a fait entrer dans votre réalité pour la détruire, comme ce fut le cas pour l’ancien monde.”

    Elle se tenait devant ses frères et soeurs.

    “Nous avons tous mal jugé Ar’Okai, Dairo et Aka. Fruit de la colère et des regrets de nos frères, les bannir n’était cependant pas la solution.”

    A ces mots, le Renarde et le Grizzli semblèrent regagner en couleur.

    “Nous avons peu de temps, et même nous ne pouvons tenter de négocier avec cette chose. Vous êtes nos enfants. Nous sommes ici pour vous aider à sauver votre monde, et le notre.”

    Sa voix résonna à la fois dans les oreilles et dans les pensées des mortels, leur faisant ressentir ce que tous avaient ressentis lors de la disparition du premier monde.
    La vie qui s’échappe des pans arrachés à la réalité.
    Les consciences mouchées comme des chandelles.
    La peur, surtout, la peur et la colère.

Revenir en haut Aller en bas
Aka
».New'


Masculin » Nombre de messages : 39
» Age : 51
» PUF : Le grizzly
» Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 21:26

    Le Grizzli frappa le sol de la patte lorsque le Palais trembla de nouveau. Au même instant, l’immense créature sembla s’immobiliser, pour tourner son regard opalescent vers eux. Un sourire carnassier étira les babines rouges d’Aka. Flamboyant, au faît de sa puissance, le dieu de la Force tonna :

    “Cette fois-ci, si nous tombons, nous tomberons ensemble !”

    Sa voix était un rugissement.

    “Montrez-nous de quoi vous êtes capables et arrachons notre monde à cette menace.”

    Il sembla grandir.
    Et dans un éclat soudain, les glowsticks rouges se rallumèrent, plus brillants que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Dairo
».New'


Féminin » Nombre de messages : 30
» Age : 51
» PUF : La renarde
» Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 21:27

    Alors que son camarade invectivait les mortels, Dairo se retourna aux côtés des autres divinités pour faire face à Cronos. Ar’Okai suivit le mouvement lui-aussi. Un souffle, une énergie lumineuse émana soudain du corps de la déesse.

    “Recevez ce pouvoir, enfants du Panthéon !” lança-t-elle d’une voix puissante. “Soyez avec nous les survivants de ce jour !”

    A leur tour, les glowsticks oranges se rallumèrent.
    Mais quelque-chose d’autre également. Une sensation de puissance emplit tous les mortels présents.
    Et un sourire léger se dessina sur le museau de la Renarde, alors qu’elle lorgnait un regard déterminé sur Cronos
Revenir en haut Aller en bas
Ar'Okai
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 43
» Age : 51
» Date d'inscription : 10/10/2015

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 21:32


    Toutes les divinités se rassemblèrent pour faire face à Cronos. Au milieu de tous, Ar’Okai se dressa, brillant de rouge et d’orange.

    "Je suis le glas qui sonnera ta fin, Cronos. Je suis la voix d’un Panthéon unifié libéré de ton emprise. Je suis la voix d’un peuple uni à ses dieux dans l’adversité. Je suis la voix de meutes opposées qui aujourd’hui n’en forment plus qu’une face à ta colère. Tu n’as plus de pouvoir sur ce monde. Il n’appartient qu’à ses défenseurs, pas à celui qui n’a de cesse de le détruire !"

    Il prit alors une immense inspiration, yeux clos.
    Puis il les rouvrit, en même temps que chacun des dieux.

    "Va t’en !"

    D’une même vois, tous parlèrent.
    D’un même mouvement, tous attaquèrent.


    Du poitrail de chaque dieux s’échappa un rayon lumineux aveuglant. Tous fusionnèrent pour créer un jet de puissance qui percuta Cronos de plein fois.
    Des pans du ciels blanc semblèrent exploser, laissant apparaître ce qui semblait être un ciel bleu.


    "Mortels ! " hurla Ar’Okai par la pensée. "Nous avons besoin de vous ! Attaquez ! Nous pouvons le repousser !"
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3145
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mar 29 Aoû 2017, 21:41

Le dénouement n'a jamais été aussi proche !

Sévèrement touché, Cronos tombe à 100.000 PVs.
Il semble encore impossible de le vaincre.... Mais n'oubliez pas que vous n'êtes plus seuls !

Chacun des mortels est doté d’une Bénédiction Divine qui renforce énormément son pouvoir de base ainsi que d'un Rayon Divin, arme offensive contre Cronos de la couleur de votre glowstick.
Tous les glowsticks se sont rallumés désormais.

Les loups possédant un pouvoir offensif sont capables de l’utiliser en plus du rayon divin.
Les loups qui n’en possédait pas ne peuvent utiliser que le rayon divin.
Les éventuels loups sans glowsticks venus prêter main forte peuvent également utiliser le rayon divin.
Les rayons divins sont de la couleur du glowstick du loup, et s’il ne possède pas, de la couleur de votre choix.

Cronos ne peut pas être tué, mais il peut éventuellement être renvoyé ?
Il n’y a qu’une seule façon de le savoir !
-----

L'ultime phase est enfin arrivée ! Il est temps pour vous de participer au sauvetage de Punk-Wolf !
Plusieurs possibilités s'offrent à vous :

    ♦ Vous pouvez attaquer Cronos à l'aide du dé "Event - Attaque" mis en place. Vous êtes limités à deux posts d'attaque par jour par personnage, soit deux lancés de dés.
    NB : Les dés seront sujets à évolutions en fonction des actions de vos personnages. N'oubliez pas de prendre en compte que lors de sa première attaque, votre personnage ne maîtrise pas totalement le Rayon Divin.

    ♦ Vous pouvez soigner vos camarades grâce au dé "Event - Guérison" s'ils sont blessés, uniquement avec les personnages possédant des compétences de guérison et/ou un rang correspondant dans leur meute. Un personnage guérisseur est limité à deux dés de soin par jour, qui peuvent avoir lieu après le même post si celui-ci soigne IN Game deux loups en même temps.


Hardis ! Sus à l'ennemi !

-----


CRONOS
0 PV
Grimm inflige -1000PV à Cronos
Agravain inflige -1000PV à Cronos
Lagherta inflige -1000PV à Cronos
Rhesus inflige -1000PV à Cronos
Grimm inflige -1000PV à Cronos
Darius inflige -2000PV à Cronos
Noroi inflige -2000PV à Cronos
Hyozan inflige -2000PV à Cronos
Mylo inflige -1000PV à Cronos
Sethek inflige -1000PV à Cronos
Anastasia inflige -1000PV à Cronos
Grimm inflige -8000PV à Cronos
Darius inflige -2000PV à Cronos
Esterno inflige -8000PV à Cronos
Noroi inflige -2000PV à Cronos
Hyozan inflige -2000PV à Cronos
Mylo inflige -2000PV à Cronos
Sarcan inflige -8000PV à Cronos
Vinara inflige -2000PV à Cronos
Noroi inflige -2000PV à Cronos
Hyozan inflige -2000PV à Cronos
Mylo inflige -2000PV à Cronos
Némésis inflige -2000PV à Cronos
Paprika inflige -2000PV à Cronos
Anastasia inflige -8000PV à Cronos
Rhesus inflige -8000PV à Cronos
Heever inflige -8000PV à Cronos
Grimm inflige -2000PV à Cronos
Jareth inflige -8000PV à Cronos
Ankthi inflige -8000PV à Cronos et lui porte le coup de grâce !
(...)

Revenir en haut Aller en bas
Aishi
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 298
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2017
» Personnages :
    Morrow
Célibataire | Lesbienne | Alpha Lazulis | 4 ans (née le 27/01/17)

    Korra
Célibataire | Hétéro | Etelkrus
| 1 an (née le 20/07/17)


    Thalion
Célibataire | ??? | Etelkrus
| Louveteau (née le 30/10/17)


Delduwath (l'Ombre) Démon PNJ, adulte

» Feuille de perso'
» Points: 221

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mer 30 Aoû 2017, 01:23



Korra — 10 PV

La voix de Korra étant petite est celle de Gloria
Spoiler:
 

Calme toi, Korra..
Sa mère l'avait portée jusqu'ici depuis la destruction de leur foyer, car elle était la plus fragile et les tremblements étaient bien trop puissants. Si une fissure se formait sous ses pattes, la petite Korra tomberait entière dedans étant donné son petit gabarit.
Elle n'avait pas trop le choix, bien qu'avec un goût d'amertume dans la gueule, elle se laissait faire et ne bronchait pas. Elle n'avait d'ailleurs pas prononcer une seule parole depuis ce fameux désastre, se contentant d'hocher la tête lorsqu'on lui demandait si elle tenait le coup.
Sa mère était aussi terrifiée qu'eux, et ça n'arrangeait rien, car tout se ressentait.

Des chuchotements et des voix étranglées résonnèrent et se mélangèrent autour d'elle, la foule s'agita. Korra, comme tous les autres canidés présents, releva le museau légèrement en biais entre les pattes de sa mère, de façon à observer le ciel elle aussi. Sa mâchoire inférieure se relâcha et elle afficha une expression éberluée, les yeux ronds et les prunelles dilatées. Elle dût vite détourner son regard lorsque Cronos apparut avec un amas de rayons aveuglants. Le monde tremblait sous ses petites pattes dans une cacophonie assourdissante, comme si la terre elle-même rugissait de douleur à ses blessures. Le monde se détruisait devant elle, sur elle. Sa mère s'était rabaissée pour les protéger des débris qui leur retombaient dessus. Elle grinça des dents lorsqu'elle sentait les coups sur le corps de sa mère, grondant d'effroi et de fureur.

Korra resta recroquevillée sous sa mère, son minuscule corps était pris de violents tremblements et ses crocs claquaient tant elle était épouvantée par ce qu'elle voyait. A travers son pelage encore fin, elle pouvait ressentir les battements irréguliers et violents du coeur de son frère, Gloriel, qui tressaillait lui aussi à la vue de ce cauchemar éveillé.
C'était une vraie guerre qui se déroulait sous ses yeux, certains devenaient fous, d'autres gueulaient, comme si cet tintamarre n'était pas assez désagréable, et d'autres encore restaient frustrés et muets comme des carpes.
L'arrivée d'Elaine près d'eux la réconforta, car elle semblait moins effrayée par ce qu'il se passait. La loupiote lui lança un regard apeurée et empathique, les oreilles collées sur son crâne.
Lorsque les dieux apparurent, Korra s'émerveilla et rampa difficilement jusqu'à l'avant patte de sa mère pour pouvoir les observer tous. Son regard d'azur s'arrêta sur Dairo, la renarde. Elle était stupéfiante et tellement.. courageuse.
C'est elle que je choisirai. Se disait-elle dans sa tête, son visage marquant sa détermination.

Son coeur battait la chamade, tapant contre sa poitrine avec violence. Quelque chose avait envie de sortir d'elle, alors elle le laissa s'extirper et le recracha de toutes ses forces, le visage durci :

VAS Y DAIROOOOO ! Cria-t-elle à pleins poumons — de sa petite voix enfantine — prise d'une énergie soudaine et gigantesque.
Elle avait agrippé le sol tant cette énergie la propulsait vers l'avant, ébranlée par la force des dieux. Sa voix résonna dans tout le palais tellement qu'elle était aigu, pinçant le coeur de ses semblables pour leur transmettre son soutien et ses encouragements.





Morrow — 10 PV

Son visage se referma rapidement lorsque le canidé en face d'elles perdit de ses couleurs, et de sa vie quelques instants.
Elle soupira et afficha une grimace irritée et indignée suite à son action vaine, puis se releva elle aussi. Elle avait oublié ce petit détail, cette particularité que détenait la solitaire brunâtre. Elle fixa un moment l'inconnu figé dans le temps, puis détourna son regard sur Noroi qui lui tournait le dos, observant le rassemblement au Palais. Elle fut surprise par une bruyante secousse qui la remit rapidement au sol. Penchant son corps vers l'avant pour se relever, elle tentait de tenir en équilibre mais tout s'écroulait sous ses pattes. Lorsque les tremblements cessèrent, elle s'avança jusqu'à Noroi pour observer les dégâts du Palais, le visage encore blême de stupeur. Déjà qu'ils étaient nombreux, un autre groupe de canidés aux allures friponnes était arrivé. L'expression de leur gueule et les paroles de ce qui semblait être leur meneuse fit esquisser un semblant de sourire à la rouge, bien que la situation paraissait terrifiante. Morrow s'en foutait totalement de ce qu'il se passait, tant qu'elle survivait. Le spectacle l'amusait, bien que l'énorme silhouette lumineuse dans le ciel était impressionnante et intimidante. Les rayons que ce monstre envoyait transperçaient les arbres, dévoraient la terre comme des énormes lasers. Morrow peinait à cacher son ressenti en cet instant, tant son coeur s'accélérait face à ce désordre, face à cet apocalypse. Alors qu'elle réfléchissait à ce qu'elle allait faire, Noroi se précipita vers les débris du Palais à grande vitesse. La rouge hésita, se mordant les babines.
Oh et puis merde, une occasion pareille, ça ne se présente qu'une fois dans une vie !

Plutôt que de fuir pour trouver un abris — comme elle aurait voulu faire — elle suivit l'ex-Séide, indépendante d'elle, elle préféra contourner l'entrée et se cacher derrière un énorme bloc de pierres lisses, arraché au toit du Palais et retombé à plusieurs mètres de ce qu'il en restait. De là, elle releva le museau et pu mieux observer la scène qui se déroulait. D'autres entités arrivèrent et éblouirent la terre de leur luminescence. Leur voix sourdes tintèrent dans les environs comme un grondement dans sa tête, secouant tout son corps d'un grand frisson. Ses membres se durcirent. Elle secoua sa tête pour s'en libérer puis, lorsqu'elle rouvrit les paupières sur le ciel, tous attaquaient avec d'énormes rayons lumineux. Une rage s'empara d'elle, inévitable, incontrôlable. Une forte énergie s'imprégnait de son corps, et en cet instant, elle avait envie de déraciner des arbres, d'abattre des troupeaux entier, de rugir comme une lionne. Mais elle se retint, comme elle savait admirablement le faire — contrôler ses pulsions — et souffla un grand coup pour se calmer. Elle n'agirait pas, car la mort des autres lui importait peu, elle ne les connaissait pas. Sauf si sa mère adoptive débarquait elle resterait en retrait et rirait du spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Crolutin
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7203
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mer 30 Aoû 2017, 09:24

Jagh ; 10 PVs
Venant directement de la fontaine de Mido aux côtés de Morokei, le blanc et vert avait pisté les odeurs Séides. Retrouver le groupe n'avait pas été difficile, car malgré les embûches que le monde en décomposition avait mis sur leur route, il avait senti qu'il devait se rendre au palais, et par le plus grand des hasards, c'était là que tout les Punkwolfiens se trouvaient ! Amis, famille, mais aussi ennemis Solitaires, Brethens, Readers et Mercenaire. Une grande majorité de loup de toute horizons étaient là. Jagh entendit vaguement les paroles d'Heever après que Tatsu, leur Alpha, se soit mise à attaquer l'apparition fantasmagorique du Dieu des Dieux. Paprika, l'Alpha paria et le Meneur Brethen avaient même appuyé la voix directive de la fille des anciens Alphas Séides. Quelques autres voix encore et une explosion de chaleur, de couleur vint rassurer un peu les loups. Le Gabelou se sentit moins à l'aise soudain, comme si le coton autour de ses oreilles s'éloignait progressivement. Il regarda autour de lui, vérifiant si l'Archiviste brune qui l'avait cherché au Delta, ou de ce qu'il en restait... Puis soudain anxieux, il regarda dans les autres attroupements de loups. Les Brethens étaient bien en rang, tandis que les Readers surplombaient la foule. Quelques Solitaires à droite à gauche. Il espéra voir Noroi et ses jolies boucles brunes mais elle n'était pas dans son champ de vision. Puis il n'eut plus le temps de penser à ça, les Sept intervenaient en leur faveur de mortel, les Sept les aidait afin de repousser la fin du monde... Comme Tatsu était déjà partie à l'assaut avec son fils, il en déduisit qu'i n'y avait pas besoin de signal supplémentaire et après une grande inspiration, il se jeta en avant, dépassant Roy, Heever, Esterno et tout les loups du premiers rangs pour faire écho à l'appel de Mido et des six autres divinités. Si c'était là le moyen de protéger tout ceux qu'il appréciait, ses rares amis et ses frères de meute, alors il n'y avait aucune hésitation à avoir.

( Dé attaque )

La précipitation n'était pas mère de réussite. Et Jagh, bien que Gabelou et très bien entraîné au corps à corps face à un autre loup n'avait pas imaginé que s'en prendre à l'apparition du Créateur soit si différente : non seulement il échoua lamentablement à le toucher physiquement, mais en plus la force divine qu'il sentait pulser dans ses veines n'avait émis qu'un tout petit faisceau lumineux rouge carmin à peine semblable à celui des Sept Dieux. Autant dit qu'il ne fit pas du tout mouche. Par dessus le marché, il sentit une attraction puissante le repousser brutalement et une douleur cuisante s'empara de sa tête. Ses dents s'entrechoquèrent et le mâle blanc secoua la tête, comme sonné. Venait-il vraiment de se prendre une gifle divine ??!
Jagh ; 8 PVs


Dernière édition par Cro le Mer 30 Aoû 2017, 10:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3145
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mer 30 Aoû 2017, 09:24

Le membre 'Cro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
Crolutin
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7203
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mer 30 Aoû 2017, 10:13

Grimm ; 10 PVs
Grimm avait quitté sa Bibliothèque adoré lorsqu’il avait senti les tremblements de terre et le roulement du tonnerre. Nombre d'Archiviste avait alors cherché à protéger les ouvrages en les descendant des grandes étagères en bois vacillantes qui menaçaient de casser et donc de déverser leur flot d'ouvrages sur les loups. N'ayant pas terminé sa formation d'Archiviste par choix pour se spécialiser plus encore en Histoire et Légendes, malgré l'obtention de son glowstick et son âge adulte atteint, le fils du Viking et de l'Hybride fût l'apprenti qu'on envoya quérir des nouvelles de la meute et des instructions à suivre. Evidemment une fois dehors, lorsqu'il comprit l'étendu des dégâts de quelques coups d'oeil, il était retourné fissa à l'intérieur pour prévenir les Grands Historiens de tout horizon avant de courir comme il n'avait jamais couru. En voyant les montagnes s'effondrer, le ciel vomir une lumière aveuglante et blafarde, puis tout le reste autour, qui semblait se ternir, le mâle couleur sable aux cheveux de neige s'élança vers le Creux aux Loups. Durant sa course effrénée, il sentit qu'on l'appelait ailleurs, il sentit qu'il devait aller ailleurs et bifurqua. De loin il avait vu la Cordillère s'affaisser et espéra que tous avait pu s'en sortir avant. Il pria l'Anaconda de lui donner le courage, la force, et aussi la vitesse d'atteindre son but plus rapidement. Heureusement pour lui le Palais n'était pas loin de la Grande Bibliothèque et il découvrit avec stupeur que beaucoup de monde se trouva déjà là, dans les décombres de l'immense bâtisse de marbre, sous le joug d'une apparition plus titanesque que tout ce qu'il avait pu lire dans les manuscrits ancestraux.

Il stoppa un instant mais n'eut pas le temps de penser à ça : un éclair blanc et vert se jeta vers les pattes de ce que Grimm comprit comme étant la présence du grand Créateur Cronos, père de tous les Dieux et de toutes choses. Jagh se lançait dans un assaut inconsidéré sous l'incitation des Sept. Dans son esprit se gravèrent instinctivement des détails tels que la présence des Séides, des Mercenaires, des Readers, des Solitaires, des Brethens. Il nota que Tatsu se battait déjà avec Sethek et Jagh du coup, que Heever se tenait en avant de Roy ce qu'il trouva très étrange car elle n'était ni Meneuse ni Soldate, puis il vit les Brethens en rangs organisés derrière Esterno et ses Lieutenants. Trop jeune pour se rappeler de Paprika, il la reconnut néanmoins en hauteur d'après les descriptions faite d'elle. D'autres choses le firent tiquer comme la ligne des Sept enfants de Cronos soutenant les mortels et envoyant des rayons de lumière divine pour repousser leur père. Dans son champ de vision il ne trouva ni sa mère, ni son père. La peur tordit ses entrailles et il pria encore Kiro pour qu'il ne leur soit rien arrivé. Puis il vit Jagh, son ami et protecteur, violemment stopper dans son action et chancelé. Ce fût le déclic et la colère qu'il ressentit à l'égard de celui qui s'en prenait à ses proches lui fit perdre toute notion de sécurité. Cette même rage qui bouillonna en lui activa les yeux lumineux couleur soleil de son collier en os qui semblèrent crépiter d'une soudaine puissance découverte et des miettes de roches et de marbre, des échardes de bois et autres petits débris pas plus gros qu'une bille s'envolèrent vers Cronos comme balancés avec hargne tandis que le jeune mâle au pelage sable, cendre et vert se joignait à l'attaque peut-être vaine, contre le Dieu des Dieux.

( dé Attaque )


En plus des petits projectiles qu'il ne contrôlait pas vraiment, une espèce de petit faisceau de lumière pure, couleur de l'Anaconda, fût projetée à travers les yeux du crâne de son collier, et donc de son glowstick. Aussi confiant que surpris, Grimm l'historien en déduisit qu'il s'agissait d'une manifestation de l'immense pouvoir divin de Kiro et s'efforça de diriger son buste vers Cronos pour se joindre à l'assaut des Sept, de leur Alpha Tatsu qui faisait preuve d'un courage et d'une détermination sans faille, de son fils tout aussi admirable et de quelques autres. Encore faible et incertain, le trait de lumière divine ne brûlait pas d'une grande force et atteignit Cronos l'espace d'une ou deux secondes et disparut avant que les micros projectiles ne s'échouent contre lui. Le Créateur tressaillit à peine, comme si Grimm n'avait été qu'une mouche importune. Mais la fierté d'avoir touché l'ennemi, de l'avoir dérangé, même légèrement, renforça la témérité du jeune futur Archiviste et sa foi en l'Anaconda. Aussi malgré la fatigue qu'il ressentait déjà, après avoir tant couru et puis avec l'activation de son glowstick et encore plus avec ce pouvoir divin amplifié, le conteur d'histoire était prêt à retourner montrer à Cronos qu'il ne laisserait personne s'en prendre impunément à ses proches !

***
Heever ; 10 PVs

La louve cendrée fût vite rassurée de voir qu'il n'y avait pas d'autres fous pour se joindre à leur Alpha. Que ce soit la raison ou la peur qui les ai paralysés, peu importait. Ainsi ils ne mettaient pas leur vie en jeu dans une guerre perdue d'avance. On ne s'en prenait pas impunément à une divinité aussi gigantesque, aussi... Omnipotente et suprême. Lorsque la voix de sa mère retentit pour soutenir ses propres mots, la femelle grise aux yeux de glace chercha où elle était. Si peu d'émotion positive ne vint chatouiller son coeur, rien de négatif ne redonna de souffle sur les braises de la colère de la fille abandonnée. Il y avait dans cette retrouvaille impromptue quelque chose qu'Heever ne parvint pas à déterminer. Esterno, le chef Brethen, s'ajouta à leurs voix. Au moins les autres clans étaient plus posés que les Séides... Néammoins Heever craignait pour la vie de sa Tante et de son cousin par extension. Quand bien même elle ne les côtoyait que peu et qu'elle ne trouvait pas toujours de logique dans les actions de la femelle bordeaux et beige, elle n'en restait pas moins sa famille et son Alpha. Aussi la Savante resta sur le qui-vive, prête à bondir pour aider ceux qui se retrouveraient blessé.

Heever savait se battre, mais sa corpulence de louve plutôt petite et maigre était loin d'être un atout, donc elle protégerait en aidant, en soignant au possible, les décérébrés qui tenteraient de se battre quand même. C'est fascinée mais encore septique qu'elle accueillit les Sept et leur discours. Les enfants du Créateur pensaient-ils réellement pourvoir mettre en déroute leur géniteur ? La foi en Mido la porta à croire que les Dieux savaient ce qu'ils faisaient et que s'ils incitaient à repousser Cronos, alors c'est que les mortels aidés de leurs idoles pouvaient y parvenir. Son museau levé vers le Raptor et ses frères et sœurs, se sentant soudain moins engourdie et emplie d'une confiance nouvelle, Heever se retourna vers l'apparition colossale du Dieu des Dieux. Du coin de l'oeil elle vit l'un des Gabelou, Jagh, se lancer à corps perdu contre cet ennemi commun et se prendre une volée. Alors qu'elle esquissa un geste pour aller voir comment il allait, des petits cailloux filèrent sous sa truffe et le fils de Nout se jeta à son tour contre Cronos. Mon dieu, mais les mâles étaient-ils tous aussi cons les uns que les autres ? Tous aussi irréfléchis et têtes brulées ??

( dé Guérison )

Ces abrutis allaient se faire tuer à agir sans prendre le temps d'analyser les possibles faiblesses de l'ennemi, si tant est qu'il en ai ! Et elle,, elle perdait du temps à fulminer contre eux et à tergiverser sur qu'ils auraient du faire... Les Séides, Brethens, Readers et autres loups devaient s'organiser ! Mais ce n'était pas son rôle, et Roy, Paprika et Esterno étaient là pour ça. Elle, son rang était de panser les plaies et Jagh semblait avoir besoin d'un coup de patte de guérisseur pour le rebooster. Elle le rejoignit en catastrophe pour vérifier son état. Le Gabelou avait mal au crâne et dans la mâchoire à cause de l'espèce de gifle monumentale qu'il s'était pris en retour. Cherchant quelques feuilles à mâcher dans sa petite sacoche de Savante, elle faillit se tromper de plantes, tellement son esprit carburait à trop de sujets en même temps. Jagh de toute façon la repoussa et s'éloigna en titubant un peu avant d'enfin reprendre ses esprits, prêt à en découdre encore.



Dernière édition par Cro le Mer 30 Aoû 2017, 10:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3145
» Age : 27
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    Mer 30 Aoû 2017, 10:13

Le membre 'Cro' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Event - Attaque' :


--------------------------------

#2 'Event - Guérison' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT] Apocalypse    

Revenir en haut Aller en bas
 
[EVENT] Apocalypse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» rapport de bataille apocalypse
» Codex Apocalypse
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» event coupe du monde la semaine prochaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Libres
 :: → Plaie du monde
-
Sauter vers: