Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Dim 10 Sep 2017, 10:09

Perdue. Vinara l'était dès qu'elle s'éloigna des restes de l'ancien Palais brethen. Elle ne reconnaissait nullement les territoires qu'elle avait arpenté. Elle se sentait étrangère à ce monde. En un jour, tout avait basculé. Elle s'était battue contre un dieu qui aurait pu lui offrir bien des choses. Elle avait assisté à sa chute et à sa déchéance qui le chassèrent une nouvelle fois de ce monde. Les dieux bons avaient divisé les canins portant des glowstick. Les Séides et les Brethens n'étaient plus qu'une histoire passée. Ils ne seraient ancrés que dans la mémoire des canins ayant vécu cette nouvelle division. La solitaire était de ces derniers. Elle avait filé, prenant la fuite. Elle avait découvert un monde nouveau avec une seule question en tête : que deviendraient les Raeders ? Elle s'était enfuie avant même de poser la question à Paprika. La louve brique avait sans doute rejoint un des nouveaux clans qui lui correspondraient sans doute. Comme tous les autres Raeders. Elle avait été une tare parmi eux mais avait découvert pendant quelques heures le plaisir de se battre aux côtés des siens. Mais aujourd'hui, le groupe devait être dissout, se rangeant dans le nouveau moule divin et laissant la sans-glowstick en proie avec sa vieille alliée, la solitude.

Vinara avait pleuré, courant dans les herbes, les forêts. Elle voulait mettre le plus de distance possible entre elle et le Palais. Elle voulait tout oublier. Se dire que le combat contre Cronos n'avait jamais eu lieu, se dire qu'elle pourrait profiter de doux jours parmi les Raeders. Balivernes. Tout avait été balayé dans le chute de la déité. Il lui avait tout pris. Un monde connu, un clan et un avenir. La louve était encore jeune et elle doutait réussir à s'acclimater à ce PW inconnu. Elle soupira et le coeur lourd, elle s'aventura parmi les Dents de Roc. Elle découvrit d'un oeil torve les immenses résineux. Ils étaient hauts et cela augmentait son mal-être. Elle se sentait toisée, davantage comme une étrangère, une paria de cet univers. Elle ignorait que cette forêt aux hauteurs affolantes était devenue un domaine à l'un des nouveaux clans. Les marquages n'avaient pas encore été faits. Après tout, l'Apocalypse ne datait que de la veille.

La chapardeuse trébucha et tomba au sol. Elle lança un regard mauvais à la racine apparue soudainement, l'entraînant dans une chute sur le tapis d'épines que les résineux avaient perdu. Elle épia autour d'elle, s'assurant que personne n'avait été témoin de la scène où elle avait fini les fesses en l'air, le moignon semblable à une antenne sur la masse informe qu'elle avait formé quelques secondes. Personne. Elle s'ébroua, chassant quelques épines rebelles qui voulaient rester avec elle. Si elles tenaient à lui tenir compagnie, Vinara n'avait pas besoin d'elles. Elle haïssait ce monde. Elle se battrait contre lui pour lui montrer qu'elle ne s'avouerait pas vaincue. Oui tel était devenu son objectif. Si elle retrouvait sa solitude, elle emmerderait PW. Elle ferait savoir qu'elle était toujours vivante. Elle pillerait davantage, elle était même prête à se salir les pattes pour qu'on la remarque. Pour qu'on la craigne, elle, qui défiait PW et les Dieux.

    « Je vous emmerde ! cria-t-elle à l'instar du Panthéon.

Elle cracha au sol et reprit son chemin parmi les troncs hauts. Le premier être qu'elle croiserait, serait sa première victime.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Dim 10 Sep 2017, 11:11


« Rennaissance & retrouvailles
« Grimm & Vinara


Un vent nouveau soufflait sur les terres d'un monde encore vierge. Il y avait tant à faire, à recréer. Les Sept avaient décidés de mélanger les loups de tout horizons et de leur proposer une nouvelle marche à suivre, à la fois proche des anciennes façon de faire et pourtant différentes, innovantes même parfois pour un esprit averti. Grimm connaissait sur le bout des pattes l'Histoire de ses terres natales, ou même des autres, précédentes. Lorsque la bataille avait cessé et que Cronos était partis, probablement rentré dans son antre divine -lassé ou peut-être fier ?- de ces mortels se battant pour leur survie, la première idée du jeune Archiviste avait été de courir à la Bibliothèque pour voir si elle avait tenu bon, si aucun dommage n'avait ravagé les immenses rayonnages d'encyclopédies et autres livres adorés. Mais l'attention du jeune disciple de l'Anaconda avait été happée par l'image d'une louve s'éloignant du grand rassemblement. La louve même qu'il avait cherché à impressionner quelques heures plus tôt en espérant ainsi gagné son estime. Alors Grimm avait changé d'idée et même s'il n'aspirait qu'à se reposer au milieu des pages anciennes des précieux ouvrages de la Bibliothèque, il préféra suivre la trace olfactive de Vinara une fois le discours des Sept Dieux terminés et que chaque loup essayait de se trouver une place. Pour lui la question ne se posait même pas. Il suivrait sa foi en Kiro, et savait de toute façon que toute sa famille emprunterait cette voie. Décidant qu'il était temps de s'éclipser à son tour, le mâle au pelage de sable s'élança à la suite de la Solitaire. Evidemment, fatigué et les côtes douloureuses, il ne fût pas très rapide au début. Les prunelles de miel de l'ancien Séide se posait avec un émerveillement mêlé d’inquiétude sur ces nouveaux paysages. Les Dieux seuls savaient ce que cachaient désormais tous ces territoires inexplorés.

Il aurait bien le temps de découvrir tout cela plus tard. Son objectif premier était de retrouver la louve aux yeux vairons, et de comprendre pourquoi elle avait fuit sans un mot après s'être pourtant battus à leur côtés. Il peinait à imaginer que Vinara ne soit pas satisfaite de ce nouveau monde que personne n'avait foulé avant eux. Après tout, il n'y avait plus d'odeurs, pas encore de territoires, plus de liens ou d'animosité entre les meutes d'auparavant. Tout était à reconstruire, à refaire, à recommencer de zéro. La Solitaire avait donc un panel de choix pour se faire une place là où elle le désirait. Evidemment, Grimm ne se cachait pas qu'il apprécierait la voir plus souvent. Son caractère revêche et mordant faisait-elle une intrigante et astucieuse roublarde. Et puis elle représentait tout ce qu'il n'avait jamais connu : la fierté de l'autosuffisance, la malice de la liberté, la force de l'indépendance. Et puis, le fils Viking était un mâle, il n'était clairement pas insensible au joli minois de la louve à la langue acérée. Truffe au sol, trottinant lentement pour éviter de trop sentir l’hématome de son flanc, il se concentrait sur cette idée fixe. Il devait la trouver, avant de pouvoir se rassurer quand à la santé de sa mère et à l'état de la Bibliothèque. Et cette volonté l'avait fait tenir de longues heures sans repos. Une nuit était passée et il n'avait pas arrêté. Au matin, Grimm sentit bien que l'odeur de la louve était plus récente : son passage était peu lointain. Cela lui redonna un peu de courage. Il devait bien avouer qu'il avait eu peur qu'elle soit partie bien trop vite et bien trop loin pour qu'il ne parvienne à la suivre dans son état lamentable de piètre chevalier. Depuis la veille, et même si la douleur restait bien présente, le disciple de Kiro se sentait moins handicapé par le coup reçu. Il irait vite mieux avec quelques jours de repos. Une fois qu'il aurait vu Vinara !

Petit à petit, le paysage changea autour de lui, le sol devint plus caillouteux, rocailleux même, les sapins étaient plus hauts et plus imposants. Comme si ce lieu avait été fait pour un géant. Tout était démesuré ici. C'en était étouffant, écrasant, presque angoissant. L'Archiviste inspira profondément et se força à détendre ses épaules crispées : les Dieux ne les avaient pas tous aidés pour qu'ils ne meurent dans les premiers jours de ce renouveau, pas vrai ? Et puis, malgré les colosses de pierres et de bois, il régnait un calme absolu, une certaine quiétude. Assez pieux et confiant dans son Dieu Anaconda, il supposa que s'il ne se sentait pas trop mal ici, en dépit de ces gigantesques rochers s'élevant vers le ciel et de leurs frères conifères tout aussi impressionnants, c'est qu'il n'était pas le malvenu sur ces terres montagneuses.

« Je vous emmerde !

Une voix résonna dans les Dents de Roc. Un large sourire étira les babines du mâle clair qui ajusta sa trajectoire. Il n'était plus très loin d'elle. Il remercia les Dieux, car il ne savait pas si son corps éreintés l'aurait suivi encore sur de vastes territoires. Légèrement requinquée toutefois, par l'optimisme qui pointait dans son coeur, Grimm accéléra un peu le pas. Il fallut quelques longues minutes encore mais il ne tarda plus à revoir la jolie et grincheuse roturière. Lorsqu'elle apparue dans son champ de vision, l'ex-Séide aux yeux doré darda sur elle un regard chaleureux en aboyant pour signaler sa présence. Il la rejoignit sans hésitation, sans se dire que peut-être son humeur du jour serait incertaine et donc qu'il était possible qu'elle ne veuille pas le voir. Le beige était trop content de l'avoir retrouvée, preuves en étaient sa queue recourbée qui se balançait comme celle d'un louveteau exalté, ses oreilles dressées et évidemment, son sourire jovial et enjoué.

« Je te trouve enfin ! »

Sauvage combattante aurait-il voulu ajouter pour plaisanter un peu. Mais une vague impression lui intima de s'arrêter là pour l'instant. Avant de complimenter la petite louve, il fallait prendre la température. Il se rappela aussi qu'il était là pour voir comment elle allait et pourquoi elle avait fuit si promptement, pas juste pour revoir la belle Solitaire au regard vairon, dont les prunelles représentait à la fois le ciel ensoleillé et la sombre nuit sans lune.

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Dim 10 Sep 2017, 12:18

    « Apocalypse de mes deux ...

Elle n'arrêtait pas de répéter ces paroles comme s'il s'était agi d'un sutra qui arrangerait PW. Elle aurait bien voulu avoir un tel don pour revenir en arrière, prévenir les Raeders de ce qui les attendaient, éviter la colère soudaine de Cronos, éviter les pleurs et les blessures. Oui elle aurait tout donné pour effacer tout cela. Elle écarquilla les yeux à une pensée soudaine. Tout donner d'accord mais que lui restait-il ? Ses butins ... Ils avaient dû disparaître avec l'ancien monde. Ils avaient dû être happés, la laissant avec un vide d'avoir davantage perdu que des liens avec des êtres vivants. Il fallait qu'elle retrouve sa planque.
Elle l'aurait fait, partant à l'aventure chercher ses trésors enfouis dans un terrier de lièvre quant un aboiement rappela son esprit entre les crocs de rocs. Vinara se retourna et à sa grande surprise, elle découvrit un Bourgeois aux yeux pétillants de vie et de fatigue. Il semblait heureux de la revoir et inconsciemment, son propre moignon se mit à gigoter autant que la queue de Grimm. Elle était heureuse de le revoir. De savoir qu'il l'avait chercher. Elle le fixait. Bien qu'heureuse, elle hésitait entre l'engueuler, le taper, le mordre et de lui sauter dessus pour un câlin. La dernière option fut vite éliminée. La solitaire faisant un câlin ... Il ne fallait pas trop rêver. Elle n'arriva pas à se mettre d'accord sur les autres options alors elle ne bougea pas, le fixant de son air renfrogné des mauvais jours -et des bons jours-.

    « Pourquoi tu me cherchais le Bourgeois ?

Elle haussa un sourcil et s'approcha de lui. Elle leva la patte, comme pour le gifler mais au final, elle la posa sur les cheveux de Grimm. Petite caresse hésitante. La solitaire n'était pas très papouilles et fit donc son geste avec une certaine maladresse, manquant de griffer le visage de son poursuivant quant elle retira sa patte pour la reposer au sol. Elle soupira et reprit un peu de distance. Puis son expression devint plus dur.

    « Tu devrais aller rejoindre tes vieux car là, j'doute qu'ils te croient à la Bithèque. Ca se trouve, elle n'existe même plus.

Son ton était cassant. Elle voulait qu'il souffre autant qu'elle. Elle voulait qu'il se rende compte ce que c'était de perdre une chose qui lui était chère. Vinara avait fini par accepter son destin : se retrouver à toujours tout perdre. Le Bourgeois finirait par l'abandonner lui aussi. Il irait dans un des nouveaux clans, trouverait sans doute une bibliothèque magnifique, continuant sa vie entre les livres. Il trouvera même une demoiselle avec qui il aura des enfants. Son avenir semblait prometteur alors que celui de la solitaire n'était que brume sombre. Elle deviendrait une véritable voleuse, elle serait seule et elle finirait par avoir aucun enfant. Sauf si elle se fait attraper par un mâle qui lui en fera sans qu'elle le veuille ... Elle soupira et maugréa de nombreux jurons. Elle se sentait d'humeur bien maussade aujourd'hui. Elle soupira. Grimm heureux avec une dame inconnue arracha une grimace à la demoiselle. Cette pensée l'énervait plus qu'elle ne l'aurait voulue et son moignon fouetta un peu l'air.

Elle ferma un instant les yeux et lorsqu'elle les rouvrit, la panique habillait son visage. La solitaire remarquait seulement que son horloge biologique avait décidé de sonner, laissant une odeur sanguine flotter dans l'air. Elle avait ses chaleurs. Ses maudites chaleurs après une fin du monde. Les dieux voulaient-ils donc comblés les pertes lors du combat de Cronos en décidant que toutes dames devaient être dans la phase propice à la reproduction ? Si c'était cela, Vinara était prête à aller saccager leurs temples touts beaux touts neufs.

    « Fait chier, murmura-t-elle.

Bon, elle se retrouvait dans un monde inconnu. Elle devait trouver ses marques et elle avait ses chaleurs donc elle avait l'obstacle de faire attention aux mâles en rut qui pourraient traîner dans le coin. C'était facile en soit, non ? Foutaises. D'ailleurs, Grimm était un mâle. Elle posa un regard des plus noirs sur lui et elle montra les crocs, grognant. Ses poils s'hérissaient tandis qu'elle prenait une position des plus menaçantes. Elle était prête à se battre contre le Bourgeois. Et puis, si elle le mettait KO, elle pourrait enfin lui voler ses bijoux. Elle savait qu'elle s'en voudrait de le dépouiller mais au moins, ses trésors lui rappelleraient Grimm quant il vivra heureux et loin d'elle. Cette pensée l'a rendue un peu triste même si tout son corps disait à l'Etelkrus de fuir.

    « Pourquoi tu me cherchais ?! A cause de mes chaleurs ?! Elle grognait, crachait ses mots comme un serpent son venin.

Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Dim 10 Sep 2017, 14:33


« Rennaissance & retrouvailles
« Grimm & Vinara


Ce que c'était lunatique une femelle. Au premier abord Vinara avait semblé réjouie de le voir... Enfin, il préférait se dire que cet air mi figue mi raisin était une preuve de joie surtout. Et puis elle avait lever la patte sur lui pour une espèce de caresse qu'il accueillie perplexe et un peu méfiant. Il sentit les griffes glisser sur sa joue sans pour autant s'y planter. Grimm pencha la tête sur le côté, observant avec attention tout les signes de communication non verbal de la Solitaire. Aussi eut-il un pas de recul lorsqu'elle changea brusquement d'attitude et de ton. Agressive, blessante, elle cracha quelques mots vifs qui heurtèrent le disciple de l'Anaconda. Droit au but, elle avait vite compris comment user les mots contre lui. Les oreilles du beige se rabattirent contre son crâne tandis qu'une révolte brillait dans ses yeux de miel. Mais il ne répliqua pas. Il ne répondrait pas à la méchanceté gratuite parce qu'il ne savait pas pourquoi elle lui jetait ça au museau. Qu'avait-il fait pour l'énerver ainsi ? Dans le même temps, la Solitaire brune se calmait déjà, grondant dans sa barbe et soupirant bruyamment. Grimm se demanda si elle souffrait. Cela pouvait expliquer qu’elle soit tant sur la défensive alors qu'il ne lui avait jamais montré les crocs. Ou alors elle était bipolaire. Ou folle. L'Archiviste peinait à avaler cette idée. Non. Vinara n'était pas bien et son devoir était de l'aider, même si elle renâclait et lui renvoyait des insultes à la figure. Nout avait veillé à lui inculquer des valeurs de patience et de compassion. de toute façon, elle n'en savait rien, hein ? Grimm préférait se persuader que la Bibliothèque avait été épargné par cette presque apocalypse. Et puis son père se doutait du chemin emprunté, il ne risquait donc pas de s’inquiéter. Et puis merde. Il était adulte maintenant, tout comme elle et il était capable de se défendre ! N'avait-elle pas vu comme il s'était vaillamment battu contre l'apparition du Créateur du monde ? N'avait-elle pas vu le courage qui l'avait animé pour défendre tout ce à quoi il tenait ?

Vinara s'emballa et montra les crocs. En réaction instinctive, le poil épais du fils du Viking et de l'Hybride doubla de volume à l'instar de la Solitaire angoissée. Elle lui faisait face, impertinemment dangereuse. Pour lui qui s'était toujours donné du mal à affirmer sa bienveillance à l'égard de la louve, c'en fût trop. Il n'allait pas la laisser piétiner la pauvre confiance qu'ils avaient l'uns pour l'autre, il refusait de la laisser saccager ce qu'il considérait comme un début d'amitié par sa peur irraisonné. Oui, bien sûr il avait sentit les chaleurs, et bien évidemment, il n'y était pas insensible. Il la trouvait déjà attirante avant ça. Oui les hormones peut-être avaient appuyé son envie de la revoir. Cependant Grimm était loin d'être le type de loup à céder à des pulsions aussi primitives et basses. Vexé que la louve aux yeux vairons ai pu le penser, il aboya d'un ton ferme pour la calmer avant d'amorcer un demi-tour et de faire quelques pas. Priant intérieurement pour qu'elle ne se jette pas sur lui alors qu'il osait tourner le dos à la menace. Il espérait qu'ainsi elle comprendrait qu'il n'était pas un danger pour elle, et surtout il souhaitait apaiser les craintes de la Solitaire.

« Je te cherchais parce que j'étais inquiet pour toi. Je te cherchais parce que je voulais te voir. »

Il s'arrêta, tourna le museau vers elle pour planter ses orbes d'or, dans lesquelles flamboyait un mélange d'indignation et de peine, dans les siennes. La chaleur de ses yeux s'ancra au regard sombre et glacé de Vinara.

« Mais puisque ma présence n'est pas désirée, je m'en vais. »

Il lui restait une pointe de conviction, de foi en elle, qui se battait en duel avec la déception de se rendre compte que finalement, elle ne l'appréciait pas et restait une roturière mesquine, une Solitaire sans coeur et sans valeurs. Prouves-moi que j'ai tort Vinara. Prouves moi que tu es plus maligne que ça. Montre moi qu'il y a quelque chose, au fond de toi, qui mérite réellement d'être cherché et apprécié comme j'ai envie de le croire.
Parce que clairement, il lui offrait sa confiance sur un plateau d'argent, plutôt que de se crisper sur la défensive. Ils s'étaient déjà tous assez battus pour plusieurs lunes...
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Dim 10 Sep 2017, 15:12

Elle s'était montrée menaçante, elle l'avait limite chassée et tandis qu'il tournait les talons, partant, elle se sentit vide. Son poil retomba sur son corps fin et affamé, ses crocs retournèrent se cacher sous ses épaisses babines et son regard s'éteignait. Elle regardait le mâle pâle partir. Elle voulait lui courir après, s'excuser. Elle voulait son pardon mais en était incapable. Elle ne savait dire de tels mots, sa fierté était son poison qui la rongeait bien plus que la solitude. Vinara baissa les oreilles et ouvrit la bouche, comme cherchant à trouver un mot magique qui ferait revenir Grimm.
Elle savait qu'elle avait été dure, cruelle envers lui. Les yeux miels du mâle avait été semblables à des poignards qui l'avaient transpercée. Les mots faisaient mal ainsi que les coups, mais les yeux l'étaient davantage. Reflet de l'âme, ils étaient les parfaits témoins des blessures infligées à une âme. La solitaire se sentit idiote. Elle l'avait fait souffrir et elle-même par la même occasion.

    « Aller bouges ...

Elle parlait à ses pattes qui refusaient de bouger. Elle baissa les oreilles. Sa vue se voila. Elle pleurait. Elle ne voulait pas perdre Grimm comme elle avait perdu tous les autres. Le monde lui avait toujours enlevé les siens. Ses géniteurs étaient disparus, sa mère adoptive défunte sous les crocs d'un solitaire, les Raeders sans doute défaits par l'Apocalypse. Elle avait été une nouvelle fois abandonnée et dans tout ce malheur, seul le Bourgeois était venu. Il ne l'avait pas délaissé. Il l'avait suivi, inquiet et voilà qu'elle le laissait partir. Elle l'avait elle-même chassée de sa vie. Elle grogna sur elle et ses pattes refusant de toujours bouger, elle força son corps à répondre, mordant dans une de ses pattes avants. La douleur fut cuisante, dressant les poils de son échine. Vinara retrouvait enfin possession de son corps et elle s'élança à la suite du canin.

Elle le rattrapa et restant en retrait, le fixant. Ses larmes étaient parties. « Grimm ... Me laisses pas passèrent son esprit sans parvenir à franchir sa gueule ouverte. Elle n'arrivait pas à dire le moindre mot. Elle n'était vraiment qu'une moins que rien. Elle soupira et elle envoya bouler sa fierté. L'Apocalypse avait déjà ravagé sa vie, pas besoin qu'elle le fasse à son tour.

    « Désolée.

Vinara le fixait. Elle était parvenue à dire ce simple mot bien qu'elle aurait voulu s'excuser de son comportement de leur rencontre jusqu'à aujourd'hui. C'était trop et elle se promit que même s'il la rejetait aujourd'hui, elle reviendrait le voir jusqu'à ce qu'elle réussisse à lui dire ce qu'elle avait sur le coeur. Elle lui devait de nombreux pardons mais elle ne put en formuler qu'un, espérant qu'il comprenne dans son regard toutes les choses qu'elle voulait lui dire.

    « Tu ... Tu as géré contre Cronos.

Elle tenta un petit sourire qui ressembla à une grimace. Elle soupira et lâcha un juron.

    « Pourquoi j'arrive pas à sourire ... ? c'pas possible, comment ils font les autres ... murmurait-elle en baissant les yeux.

Elle se rapprocha de lui. Elle ne se montrait nullement menaçante, nullement sur ses gardes. Vinara faisait face au canin comme elle ferait face à un égal et en toute confiance. Il était bien plus qu'un Bourgeois à ses yeux, elle le comprenait et elle se refusait à le perdre parce que des dieux avaient décidé que les chaleurs seraient présentes dans leurs retrouvailles. Qu'ils soient maudits d'ailleurs.

    « Je ne crois pas en les Dieux mais je prie pour que ta bithèque aille bien. Je comprends que tu ne veuilles plus de moi. J'ai été cruelle. Elle baissa les yeux. Mais me demandes pas de dire de nouveau Déso... Hmm tu as compris, elle bredouillait, n'arrivant déjà plus à dire "désolée" mais elle le pensait sincèrement. Je suis perdue. Je crois bien que j'ai de nouveau tout perdu à cause d'une saloperie nommée Cronos. Elle renifla et haussa les épaules, comme si cela ne lui faisait rien ... C'était faux et elle le confiait à Grimm.

Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Dim 10 Sep 2017, 16:17


« Rennaissance & retrouvailles
« Grimm & Vinara


Il l'entendait marmonner alors qu'il avait continué sa route. Il l'entendait, derrière, et il se demandait s'il avait fait le bon choix, s'il avait eu la bonne réaction. Parce qu'il ne voulait pas la laisser en plan. Il ne voulait pas être de trop, mais il voulait pourtant rester là à la protéger. Il savait qu'il était prêt à envoyer balader quiconque importunerait Vinara, pour la rassurer et qu'elle comprenne qu'elle ne risquait pas nécessairement quelque chose pendant ses chaleurs. Mais il voulait aussi l'aider et la préserver d'elle même. Il voulait qu'elle sorte de cette boucle infernale de solitude. Il avait l'impression qu'elle en avait besoin. Et pourtant elle ne semblait pas vouloir de lui. Il était vraiment mauvais en ce qui concernait la compréhension des intentions et des sentiments. Ses livres ne pouvait rien lui apprendre sur la sociabilité. Ses oreilles captèrent un bruissement tenu, puis plus rapproché. Elle le suivait. Elle revenait vers lui. Un peu mesquin, il pensa qu'il avait gagné cette fois-ci. C'était pourtant une victoire un peu amère. Faisait mine de ne pas remarquer tout de suite sa présence, il continua sa route, tout en réduisant légèrement l'allure. Il était contrarié, ça oui. Et malgré tout il restait ouvert et patient. Il la laissait revenir. Il comprit qu'il n'aurait pas pu mieux réagir en fin de compte. Lorsqu'elle souffla un mot d'excuse, Grimm s'arrêta, aussi surpris que soulagé. Il n'en demandait pas tant à vrai dire, mais sa colère s'évapora. Ses épaules tendue se relâchèrent et ses longues oreilles basses pivotèrent vers l'avant. Il voyait dans ses prunelles nuit et ciel d'été une réelle sincérité. Il avait eu tellement raison de croire en elle. Il y avait bien cette petite flamme qui ne demandait qu'à être nourrie et portée. Il répondit au rictus de la Solitaire par un petit rire.

« Merci... »

Il força un grand sourire pour découvrir toutes ses dents et tira la langue. Comme un gamin.

« Au début c'est difficile de se forcer à sourire. Mais les muscles apprennent et après ça viendra tout seul ! »

Il se rappelait au début, quand Darius et Nout insistaient pour qu'il soit toujours souriant et poli devant tout les loups de la meute. Il se souvenait comment les premiers jours, il en avait mal aux joues de trop forcer ses babines à sourire. Et puis petit à petit c'était devenu une habitude et il n'avait même plus conscience qu'il était d'un naturel souriant et avenant. L'idée que Vinara n'ai jamais appris à réellement montré sa joie prouvait le manque de richesse sociale et affectif qu'elle avait dû subir lors de sa prime enfance l'attristait. Personne ne méritait de ne pas recevoir de sourire ! C'était si simple pourtant. L'attitude de la louve à son égard avait une nouvelle fois radicalement changée, pour le mieux cette fois. Comme si la confiance qu'il avait voulu instaurer entre eux étaient parvenue à percer la carapace de la louve brune et l'avait atteinte. Comme si elle acceptait totalement sa présence. Il était rassuré. Parce que quelque part, ça le confortait dans l'idée aussi, qu'il l'appréciait beaucoup, même malgré ses sautes d'humeurs parfois inquiétantes. Elle baissa les yeux tout en prononçant des aveux. Elle savait donc qu'elle avait été injuste. Grimm n'avait besoin de rien d'autres. Il ne souhaitait rien qu'un peu d'estime et de confiance en retour, ce qu'elle lui avait déjà rendu quelques instants plus tôt. Il poussa la Solitaire aux jolies yeux et au papillon sur le dos de son museau.

« Je ne te demande rien. »

Il se redressa et fit quelques pas de plus, rendant à Vinara son espace vital. L'impétueuse Solitaire n'aurait pas à souffrir de son caractère plus tactile, l'Archiviste se gardait bien de montrer son affection car ce n'était pas le moment. Il savait que les chaleurs pouvait rendre les femelles rétives à toute forme d'approche, et son but n'était pas de gêner la louve, aussi attirante soit-elle. Il reconnaissait cependant que l'odeur de la louve ne le laissait pas indifférent et se promit qu'il ne l'approcherait jamais dans ces conditions. Il la laisserait venir plutôt. Elle avait raison de maudire cette période ! C'était aussi embarrassant qu'enquiquinant parce que ça lui donnait des pensées qu'il n'aurait jamais eu sinon. Se mordant la joue il reprit la marche, d'un rythme tranquille, de balade, tout en invitant la louve à l'accompagner dans la découverte de ce lieu intimidant.

« Pas tout. »

Se contenta t-il de répondre, le regard malicieux. Elle le laissait entrevoir qu'elle aussi pouvait ressentir de la tristesse, de l'amertume ou encore de la peur. Avec lui elle misait sur le bon cheval, parce que jamais il ne viendrait a exploiter cela. Il fallait bien évidemment remercier ses parents de sa bonne éducation, mais aussi ses nombreuses lectures fantastiques. Ainsi il espérait toujours devenir ce genre de héros probablement un peu fleur bleue, qui défendait la veuve et l'orphelin avec honneur et bravoure.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Dim 10 Sep 2017, 20:42

Grimm semblait lui pardonner et il l'invita à le suivre. C'est ce qu'elle fit, essayant de remettre de l'ordre dans ses pensées. Vinara avait été incroyablement soulagée de savoir qu'il ne l'abandonnerait pas malgré les paroles qu'elle avait lâché plus tôt. Elle admirait même qu'il puisse ainsi passer l'éponge, elle qui était aussi rancunière qu'un tique accroché à un canin. Elle lui lança un regard. Il avait même eu le courage de venir la toucher. Il avait été fou de se mettre autant en danger. A croire que de taper Cronos lui avait monté à la tête. Ce contact avait chamboulé la demoiselle. Elle n'avait plus vraiment l'habitude de l'affection et ce simple touché avait réveillé tout un tas de souvenirs et grossit une flamme qui la réchauffait. Elle mit cette soudaine montée de température sur les chaleurs alors qu'elle savait que ce n'était pas le cas. La solitaire retrouvait un espoir. Elle retrouvait l'espoir d'être aimée et d'avoir de l'affection.

Elle accéléra l'allure, se mettant à la hauteur du loup. Elle le regarda, un sourire éclairant ses babines. Il n'était absolument pas forcé. Il était simplement le souvenir d'un oublié qui avait souvent allumé ce visage torve dans un passé révolu. Vinara accordait un beau sourire au mâle sans s'en rendre compte. Ses muscles faisaient silence radio, évitant de rappeler à l'esprit fier qu'ils allaient contre les ordres établis des lunes plus tôt. Oui la demoiselle s'était autrefois promise de ne plus sourire mais là, elle pouvait se le permettre pour son sauveur, non ?

    « Merci Grimm.

Elle disait que des mots durs à prononcer aujourd'hui ! Rien d'étonnant s'il y avait une deuxième fin du monde après ce qu'elle venait de lâcher en quelques paroles. Elle perdit son sourire et reprit son air renfrogné d'accoutumé. Non elle ne désirait pas une autre Apocalypse car là, elle risquait de perdre le seul lien affectueux qu'elle avait préservé de l'ancien monde. Elle regarda le mâle.

    « Les dieux t'ont séparé de ta famille ? J'veux dire avec leurs nouveaux clans et autres merdiers, ça sépare les familles. C'est con. On les aide à vaincre Cronos et ils finissent par briser des familles.

Oui ce point ne lui avait pas échappé et elle l'avait détesté. Comme pleins d'autres d'ailleurs dont les chaleurs. Elle se rapprocha de Grimm en entendant un bruit au loin. Elle plissa les yeux, se concentrant sur ce dernier pour déterminer si une présence dangereuse s'approchait ou s'il ne s'agissait que d'une proie qui se baladait. Elle discerna un cerf qui prit la fuite, sans doute avait il vu le couple canin marcher trop proche de lui. Le silence retomba à son plus grand bonheur.

    « T'es pas blessé d'ailleurs le Bourgeois ?

Elle posa son regard vairon sur lui, sérieuse et tirant la tronche habituelle. Elle ne tenait pas à ce qu'il clamse devant elle. Elle avait déjà pleuré aujourd'hui, pas la peine de continuer d'en faire le jour des chouineries et des mots durs à prononcer. Elle se souvint de la scène où Grimm s'était fièrement dressé contre le dieu déchu, lui envoyant une poutre sous une lumière dorée produite par son glowstick. Il avait été magnifique, un véritable guerrier qui resterait gravé dans la mémoire de la voleuse qu'elle était.

    « Ah et j'accepte. Son moignon s'agita puis elle poursuivit, expliquant ce qu'elle acceptait. Que tu m'attendes.

Vinara ne lui avait jamais donné de réponse lorsqu'il avait proposé de l'attendre, dans la petite tanière humide qui prenait l'eau dans le delta embourbée. Elle avait hésité, avait été touchée par les paroles de l'ancien séide et aujourd'hui, dans un nouveau monde, elle acceptait ce qu'il avait proposé. Elle devait avoir l'esprit à l'envers mais elle disait ce que sa fierté avait tu pendant des mois. Elle se sentait soulagée et en profitait avant qu'ils ne se séparent pour une durée indéterminée.

Elle lâcha un grognement et un juron à son intention. Vinara se sentait niaise en cet instant.. Et je suis de cet avis ...
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Mer 13 Sep 2017, 10:40


« Rennaissance & retrouvailles
« Grimm & Vinara


Les oreilles de Grimm tiquèrent en attendant le pas de sa compagne de promenade accélérer. Il jeta un regard pétillant en biais et en resta presque bouche bée. Une vrai sourire, sincère et... chaleureux ? fendait le museau de la Solitaire, cela illuminait ses traits et la rendait plus jolie encore. Le coeur de l'Archiviste eu une ratée alors qu'il contemplait ce visage bien plus agréable. Soudain gêné, et les joues chauffants il détourna les yeux pour fixer le chemin, droit devant lui. Il se sentait comme une fournaise. Il se força à croire que c'était à cause des chaleurs qu'il était ainsi retourné. Parce que c'était la seule explication valable, pas vrai ? Lorsque Vinara le remercia, il crû que pomme de pin lui était tombé sur le coin du crâne du haut de ses grands épineux... Le comportement de la brune aux yeux vairons avait complètement changé en quelques minutes. C'était déconcertant, déroutant même. Était-ce la période du cycle qui l'a rendait aussi à fleur de peau ? Qui rendait son armure plus poreuse à son insistance amical ? Ou alors avait-il réellement atteint son but et touché la sensibilité de la belle grincheuse ? Finalement le trouble s'évapora un peu lorsqu'elle reprit la parole, permettant au mâle beige de retrouver l'usage des rouages de son cerveau. La question porta un coup à son moral en pensant à toutes ces familles divisées. La première : celles des Alphas des deux meutes d'ailleurs, qui était sœurs. Lui remerciait les Dieux de ne pas subir ce calvaire, tous les membres de sa tribu restaient soudés. Alors qu'il allait répondre, un son alerta les deux canidés. Grimm remarqua le mouvement de recul de la femelle. Vers lui. Était-ce une réaction inconsciente visant à se mettre en sécurité prêt de lui ? Ou à l’inverse, une façon de le préserver d'un potentiel danger ? Pourquoi Vinara faisait-elle tant carburer son encéphale ? Bon sang !

Il sourit lorsqu'elle montra un semblant d’inquiétude pour lui. Blessé il l'était à vrai dire, d'abord dans son amour-propre parce qu'il s'était prit une méchante volée du Dieu des Dieux. Quoi qu'il le lui avait bien rendu, donc ça atténuait la gifle. Physiquement aussi, son cuisse était barré d'une balafre pas très joli mais qui avait cessé de saigner depuis quelques heures. Il irait donc se faire poser un cataplasme plus tard, lorsque la brune en aurait marre de sa présence. Une nouvelle fois elle reprit avant qu'il ne réponde. C'était une manie amusante, qui le forçait donc à de long discours pour répondre à chacune des interrogations de la belle sauvage. Il ne réalisa pas tout de suite ce qu'elle acceptais de lui avant qu'elle ne l'explique. Il n'avait pas oublié non, mais avait tiré un trait sur une potentiel réponse ! Un petit sourire en coin, à la fois moqueur et ravi étira les babines de Grimm. Une lueur bienveillante scintilla dans les prunelles de miel du fils du Viking et de l'Hybride. Devait-il ajouter quelque chose à ça ? Il n'en voyait pas vraiment l’intérêt, tout chez lui indiquait qu'il était content de cette nouvelle. Le futur Etelkrus faisait parti de ces loups très expressifs donc très explicites, même muets. Il était toujours difficile pour lui de refréner sa bonne humeur ou de cacher ses émotions. C'était souvent pour ça qu'il s'était réfugié dans les livres durant son enfance. Pour éviter les moqueries, parce qu'il n'arrivait pas à se retenir de pleurer lorsqu'il avait peur où que sa cousine le martyrisait. En pensant à elle, il espérait pourtant qu’elle ai trouvé une route à suivre plus douce et qu'elle ai retrouvé ses sœurs après la pseudo apocalypse qui avait détruit leurs terres natales. Il n'était pas rancunier. Ses parents lui avait transmis de belles valeurs. Il espérait un jour pouvoir les transmettre à son tour... A un apprenti par exemple ! Il reporta son regard doux sur la louve au papillon sur le dos.

« Je vais on ne peut mieux maintenant. »


Les tiraillements dans son flanc endoloris restaient douloureux, mais Vinara avait la faculté d'occulter ça en agrippant toute son attention. Alors forcément, ça ne pouvait qu'aller mieux maintenant qu'il l'avait trouvé, et surtout, maintenant qu'il avait vu ce sourire étincelant sur son museau. D'ailleurs son objectif à atteindre le plus proche était de lui faire retrouver ça le plus vite possible. Des papillons voletèrent dans son estomac et il se crispa. Il était un gentleman, il était là pour l'aider à se détendre et à se sentir en sécurité malgré la période propices aux rapprochements physiques. Il ne répondrait pas aux idées à la fois tendre et lascive qui de temps en temps s'affichait à lui lorsque une bourrasque de vent titillait sa truffe. Il ne se montrerait pas faibles face à ces instincts. Surtout parce que la confiance qu’elle lui accordait était neuve et encore fragile. Et puis, ça ne lui ressemblait tellement pas ! Il fallait dire aussi qu'il s'agissait des premières chaleurs dont il avait pleinement conscience et n'avait donc pas l'habitude de devoir gérer ça. Il restait un mâle après tout. Un jeune mâle de surcroît. Et il avait compris depuis bien longtemps qu'il ne faisait pas parti de la caste du sexe fort... Il inspira profondément en espérant s'éclaircir les idées. Ce n'était pas le bon plan. L'odeur enivrante de la Solitaire le chatouilla plus encore et il dû fermer les yeux, avaler sa salive et penser aux récents événements, aux familles déchirées et tristes pour se calmer. Vivement que cette période passe parce que Vinara lui plaisait déjà bien assez sans que Mère Nature ne vienne ajouter son grain de sel. Il parvint finalement à penser à autres choses en se rappelant de la bouille de son petit frère et ses petites sœurs. BAM. Les valeurs familiales l'emportaient sur ses convoitises. Grimm 1 ; Mère Nature 0.

« Et non, ma horde et moi avons été épargné de la division. »


Horde semblait plus approprié à une famille de loups nordiques et sauriens. Les Hybrides-Vikings restaient aliés, tous ensemble. En y repensant, il avait une sacré smala qui ne passait pas inaperçue. Entre les pelages épais et les muscles noueux descendants de Darius et les gènes reptiliens de Nout, on les reconnaissait de loin. D'ailleurs il se rappela que Vinara partageait un de leurs traits de gavial dans ses beaux yeux aux couleur des jours et des nuits d'été : les pupilles verticales. Grimm tourna le museau vers l'avant, observant la forêt devant eux, en ajoutant innocemment :

« Tu y serais d'ailleurs la bienvenue. »


Nephthys adorait voir quelqu'un avec une queue plus courte encore que la sienne ! Venait-il vraiment de l'inviter à faire partie de la famille ? Parce que clairement, il avait bien envie de la côtoyer régulièrement. Elle faisait gonfler son côté chevalier servant et le perturbait beaucoup au passage. C'était plaisait. Il avait du mal à comprendre pourquoi. Ou peut-être ne voulait-il pas se l'avouer ? C'était peut-être une forme de confidence cet appel discret et implicite ? Peut-être qu'il était temps d'accepter qu'elle était une énigme pour lui, un puzzle dont il ne saisissait pas encore l'image d'ensemble. Le rat de Bibliothèque adorait les mystères. De fait, il appréciait beaucoup Vinara. Et puis elle était attirante. Sans parler de sa fragrance grisante. Abruti qu'il était.


Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Mar 19 Sep 2017, 13:13

Le danger passé, elle reprit une petite distance avec Grimm. Non pas qu'elle avait besoin de cet écart mais parce qu'elle avait peur de s'être elle-même incrustée dans l'espace vital du mâle. Bizarrement, elle commençait à vouloir prendre soin de lui. Enfin, un peu. Vinara n'aimait pas qu'on traîne trop près d'elle donc il était possible que ce soit le cas pour son compère. Elle lâcha un petit soupire de soulagement en l'entendant. Il allait bien, même s'il avait une mine affreuse. Elle aurait aimé pouvoir faire quelque chose pour la blessure qui zébrait sa cuisse mais elle n'était pas guérisseuse ... Il y avait plus de chance qu'elle applique un cataplasme de plantes empoisonnées que de plantes saines sur la plaie du mâle. Elle arrivait déjà à peine à s'occuper d'elle niveau santé alors d'un autre, il ne fallait pas trop y compter.
Trottinant à ses côtés, la demoiselle gardait ses sens en éveil. Ils n'étaient pas à l'abri qu'un solitaire vienne les attaquer. Après tout, la voleuse était voilée d'une odeur alléchante qui rendait fou biens des mâles. D'autant plus qu'elle doutait que même à deux contre un, ils parviennent à repousser une attaque qui viserait à la violer. D'ailleurs, Vinara ignorait quelle était la portée de ses chaleurs alors autant rester sur ses gardes. Elle aurait voulu questionner Grimm au sujet, faire des expériences avec lui mais il devait déjà lutter et elle ne désirait pas le faire sombrer dans la déchéance du bas instinct de reproduction. Il valait tellement mieux que tous les loups qu'elle avait rencontré.

Lorsque la proposition de Grimm tomba de sa gueule, la chapardeuse s'arrêta nette. Ses yeux s'écarquillèrent et elle le fixa comme s'il s'était agi d'un étranger et non d'un bon ami. Elle était heureuse qu'il ne soit pas séparé de sa famille mais là, il venait quand même de sous-entendre qu'elle serait la bienvenue, donc qu'elle pouvait le rejoindre. Est-ce que cela voulait dire qu'elle devrait se lier à un clan ? Ou ne désirait-il que la considérer comme une soeur solitaire ? Aïe. Rien que cette pensée lui arracha un pincement au coeur. Elle ne voulait pas être considérée comme une enfant adoptive, comme sa soeur. Non, elle voulait devenir sa ... Non, oublions ce mot qui suivait sa pensée. Vinara le regarda, choquée et perdue

    « Que je te rejoignes dans ta famille ? ces mots s'étranglèrent dans sa gorge qu'elle fut prise d'une quinte de toux.

Elle se rapprocha de lui, montrant qu'elle ne le rejetait pas mais que cette proposition l'avait bien perturbée. Elle reprit la marche à ses côtés, adoptant une allure plus lente. Elle fixait le sol devant elle, abandonnant ses sens aux aguets pour se laisser submerger par plusieurs questions. Elle serait heureuse d'avoir une famille, il est vrai mais était-elle sûre que les Raeders n'existaient vraiment plus ? Elle s'était quelque peu engagée auprès d'eux, du moins au côté de Paprika. S'ils persistaient, elle deviendrait une traîtresse donc elle mettrait sa vie en danger face à de quelconques représailles. Hors s'ils n'existaient plus, elle pourrait retrouver un clan, aimer des gens ... Une vie lambda loin de la solitude qui finissait par la pourrir. Elle vivrait entourée. Vinara chassa toutes ses pensées. Avant de réfléchir à tout ça, elle devait clarifier certaines choses d'où une possible incompréhension de sa part.

    « Qu'entends-tu par là ? Elle posa son regard vairon sur le canin. Je ne suis pas sûre de bien comprendre ... Si c'est vraiment ce que j'ai compris, cela veut dire rejoindre un clan ? Tu sais Grimm, je ne suis pas toute blanche. Il est possible que j'ai déjà dépouillé des membres de ta famille. Je ... Je suis une voleuse.

Autant mettre les choses au clair. Elle venait de révéler son passe-temps ou plus précisément, son grade dans la société de PW. Elle appartenait effectivement aux bas-fonds qui devaient vivre d'une manière peu appréciable. Elle pillait, chapardait à droite à gauche, s'attirant souvent des ennuis. Elle doutait que le mâle soit prêt à supporter ça. Il semblait si intègre de lui ... Après tout, c'était un Bourgeois. Fait chier. Grimm était apparu un jour de pluie et il chamboulait plus qu'une maudite Apocalypse. Il faisait perdre bien plus de repaire qu'un abruti de dieu qui avait décidé de faire un caprice.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Mar 19 Sep 2017, 19:33


« Rennaissance & retrouvailles
« Grimm & Vinara


Avait-il touché une corde sensible ? Vinara semblait médusée. Avait-il fait un faux pas ? L'Archiviste savait que certaine personne n'était pas faite pour vivre en société, il savait aussi que d'autres ne le voulait tout simplement pas. Peut-être bien qu'il n'avait pas assez fait attention à la Solitaire ? Avait-elle mentionné si sa vie de liberté était de choix ou de fait ? Il se mordit la babine inférieure, les oreilles penchées vers son crâne. Le regard vairon de la belle brune était lointain, comme si elle le regardait sans le voir, ou comme si elle rayait mentalement ce qu'il avait pu représenté quelque minute avant. Grimm déglutit avec difficulté. Une boule un peu douloureuse lui barra la trachée. Mal à l'aise, il dansa d'une patte sur l'autre. L'encéphale de l'Etelkrus en devenir tournait à toute blinde, cherchant une solution qu'il lui exposerait pour s'excuser, pour qu'elle ne lui en veuille pas, pour qu'elle ne le rejette pas définitivement alors qu'il évoquait son envie qu'elle soit auprès de lui souvent. Tout le temps même. La présence de la femelle à l'épine dorsale suivie d'un squelette l'enivrait, le remuait, le passionnait. Elle était un cadenas dont il cherchait frénétiquement la combinaison, et qui risquait de se bloquer définitivement au moindre faux mouvement. Elle était un monde à découvrir qu'il menaçait de s'écrouler s'il creusait trop rapidement derrière les façades... Et clairement, là, il avait fait le saut en avant de trop. Les yeux de la louve le glacèrent. Venait-il vraiment de tout gâcher ? La voix de Vinara le ramena à cette réalité terrifiante et bien loin des romans enjolivés dans lesquels il avait toujours la truffe fourré. La vraie vie était faite de doutes, de peur, de refus et de rejet... La vraie vie était faite de souffrance.

Pourtant, il y avait une once d'espoir. Le fils de l'Hybride et du Viking redressa les oreilles vers son amie alors qu'elle demandait confirmation. Peut-être pour mieux refuser ou mieux se moquer de lui et de sa façon détourner de l'inviter à rester auprès de lui. Bon sang, elle lui plaisait tellement qu'il venait naïvement de lui faire des avances. Parce que c'était bien ça. Il la voulait avec lui, du matin jusqu'au soir et du soir au matin. Égoïstement, il voulait s'assurer qu'aucun n'autre mâle ne s'approche d'elle. Il voulait être son chevalier servant, son favori. Et si l'idée la choquait, il sentit une vague de chaleur et de soulagement soulever son estomac lorsqu'elle fit ce petit pas vers lui. Signe muet mais positif ? Les prunelles de miel du louvard fuirent vers le sol, espérant ainsi que la belle roturière ne remarque le trouble qu'elle avait provoqué. Ou qu'il s'était lui même infligé ? Il n'aurait même pas su le dire. S'il venait d'accuser l'idée qu'il avait peut-être bien des sentiments plus tendres envers elle qu'il ne connaissait pourtant pas tant que ça que ce qu'il devrait, qu'il venait d'accepter le possible pourquoi de son coeur battant la chamade, il était loin d'être prêt de l'avouer haut et fort. Il se savait ridicule de toute façon. Il était trop improbable qu'elle ai le béguin pour un rat de bibliothèque nigaud et ingénu, perdu dans des fantasmes éveillés de guerrier pourfendeur de dragons et de protecteur des faibles. Il était bien loin du héros qu'il prétendait être... Qu'il voulait être. Il était idiot, mes aïeux ! Quelques minutes de silence encerclèrent les deux jeunes loups marchant côte à côté, têtes basses et regards rivés au sol. Il était honteux, elle était plongée dans une intense réflexion. Du côté du mâle beige, l'esprit turbinait aussi, à toutes les issues possibles pour lui, chacune plus humiliante que la précédente.

Grimm sentit le regard de la Solitaire sur lui. Un frisson le parcourut, invisible alors qu'il était en mouvement. Heureusement. Il écouta attentivement chaque mot, en s'attendant à un verdict qui tuerait dans l’œuf l'espoir niché au fond de lui. Celui qui clamait que peut-être, elle accepterait de tout de même resté son amie. Elle était la seule, alors s'il venait à la laisser filer, il serait de nouveau l'alien solitaire et dans la lune qui agaçait par sa quiétude et son optimisme rayonnant. Lorsque Vinara se décrivit comme une brigande, une forbante pirate, il se dit que ce n'était pas pour rien qu'elle avait été après des Readers lorsque Cronos avait déboulé avec ses gros sabots de Dieu Créateur et puis, pouvait-il dire qu'elle avait subtilisé son coeur ? Parce qu'il s'agissait bien de ça... Sa seconde pensée fût pour l'histoire de Robin des Bois, le filou aux bonnes intentions qui appauvrissait les uns pour donner aux nécessiteux. Quand bien même le Solitaire n'était pas aussi altruiste, le monde recommençait de zéro, pourquoi pas elle ? Ils avait tous, aujourd'hui, une nouvelle chance. la possibilité de devenir qui ils voulaient, indépendamment de ce qu'ils étaient hier... Se rappeler les innombrables contes de bandits et de margoulins qui finissaient bien détendit son corps crispé et inonda son cerveau d'une voile de bonne humeur, repoussant toutes ses craintes pour quelques instants. Grimm sourit à Vinara et planta son regard d'or dans celui jour et la nuit de la femelle. La réponse lui semblait si facile, comment pouvait-elle douter ?

« C'est ta chance alors, c'est notre chance à tous de devenir ce que l'on veut être. C'est un nouveau départ. »

Dans un monde encore vierge de conflits, où restaient à découvrir et à construire, chacun pouvait prétendre à une nouvelle fortune. Malgré tous les déboires, toutes les mauvaises actions. Tout pouvait être pardonné aujourd'hui. Une aubaine pour tout les malheureux. En tout cas Grimm voulait le voir comme ça. Et puis, voler n'était pas aussi grave que nuire gravement ou tuer un congénère... Si ? Il continuait d'avancer tranquillement, tandis que ses doutes revenaient l'assaillirent. Peut-être que la Solitaire ne voulait voir sa vie changer à ce point ? Et lui ? Voulait-il cautionner ça ? Oui. Bien sûr. Tous le monde avait le droit de refaire sa vie...

« Je peux te donner les avantages de vivre en meute si tu veux, mais je ne doute pas que l'indépendance soit fantastique... »

Il ne souhaitait pas qu'elle croit qu'il n'estime pas les sauvages souvent misanthrope ou qu'il n'admirait pas ceux qui savait se débrouiller seuls... Simplement il ne connaissait que la vie douillette qu'apportait la communauté. Et les diverses vies trépidantes mais aux fins heureuses de ses bouquins. Doux rêveur. Le mâle au pelage de sable détourna le museau innocemment en marmonnant discrètement :

« Et puis c'est plus séduisant ... »

Il sentit le rouge monter à ses joues et pria pour qu'en fait, elle ne l'entende pas. Non mais quel idée ! Jvous jure qu'il était bête. C'était tellement absurde qu'elle réponde à ce qu'il ressentait en face d'elle. Surtout qu'il n'était même pas capable de clairement l'exprimer, ou même de comprendre réellement de quoi il s'agissait, persuadé que les chaleurs de la demoiselle des bas-fonds lui montait aux neurones et donc mettait le capharnaüm dans tout ça. Forcément, ça jouait. Ça avait accéléré le processus naturel. Donc ce n'était pas normal et donc il ne pouvait pas se fier à ses pensées. Que Kiro lui vienne en aide avant que son cerveau ne se mette à fumer par les oreilles !


Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Mer 20 Sep 2017, 14:18

Les mots que Grimm prononçaient l'encourageaient, la rassuraient. Il avait ce don rare de la calmer même lorsqu'elle se retrouvait face à un nouveau choix. Elle lui lança un regard, n'arrivant pas à tenir son regard. Vinara ne comprenait pas vraiment la raison pour laquelle il lui proposait cela. Etait-ce par pitié ? Par amitié ? Ou y avait-il une toute autre chose que la louve n'était pas à même de comprendre ? Quoiqu'il en soit, il lui proposait un nouveau chemin. Un avenir plus sain semblait s'ouvrir à ses yeux, la séparant de son amie de toujours, Solitude. Méritait-elle cette chance ? Le mâle ne semblait pas réagir face à son grade dans la société, il ne s'était pas rebouté à l'idée d'accueillir une voleuse dans sa famille mais quand serait-il des autres membres de sa meute ? Les Ethelkrus laisseraient-ils une chapardeuse de l'Ancien Monde s'installer chez eux ? Après tout, elle n'était pas sevrée du vol et elle savait que même si elle se rangeait dans un groupe, elle continuerait à dérober. Elle était cleptomane d'une certaine manière. Les loups de sa possible future meute auraient sans doute peur de s'endormir de crainte de ne pas retrouver leurs précieux apparats au réveil ... Vinara pouvait comprendre. Elle ne dormait que d'un oeil pour surveiller ses butins ou même son trésor vital : sa Vie.

    « Tu penses sincèrement que je pourrais rejoindre ton clan ... ? L'espoir commençait à enflammer ses yeux. Il est possible qu'ils aient peur que je les dévalise. Je ne peux pas m'arrêter de voler, tu comprends ?C'est plus fort que moi.

Elle se confiait un peu à lui, exposant ses peurs. Remarque, comme il l'avait souligné, ce monde était un nouveau né, elle pourrait sans doute se fondre dans la masse, rentrer dans le rang. Stop. Hors de question. Elle railla l'image de son propre être écoutant sagement les ordres, souriant et être complètement niais. Ok pour rejoindre un clan mais non pour lécher les popotins des alphas. Elle lança en biais un regard à l'Ethelkrus puis elle fixa de nouveau le sol. Elle n'était pas obligée d'abandonner son sale caractère et son mordant. Elle était comme ça et si elle était acceptée, le Clan devrait faire avec. Sale mioche, elle pouvait se montrer fidèle et puis elle avait peut-être un potentiel qui pouvait être utile. Elle savait chasser au détriment du combat, donc elle contribuerait au maintien de la meute. Vinara réfléchissait à cent à l'heure. Elle finit par arrêter de réfléchir après une marche bien silencieuse. Grimm devait sans doute la laisser dans ses réflexions ou alors, il avait parlé sans qu'elle l'entende ... Qu'importe, elle avait pris une décision.

    « Je veux bien rejoindre ta meute, disait-elle sur un ton solennel. Oui, il fallait y mettre du coeur quant on acceptait une telle demande. Mais il va falloir que je m'occupe des Raeders s'ils existent toujours ... Je ne veux pas qu'ils me suivent et te mettent en danger.

Elle soupira, heureuse d'avoir réussie à lâcher ces mots et elle parvint enfin à regarder dans les yeux Grimm. Il était vraiment très beau. Il avait des traits assez fins pour un mâle mais son visage était tout comme ses yeux : le reflet de son âme. Il ne dissimulait pas ses sentiments comme elle, ou bien n'y arrivait-il tout simplement pas. La solitaire était capable de voir bien des émotions mais malgré cela, elle n'arrivait pas à discerner celles qu'il portait à son égard. Etait-il capable de bien les cacher ou était-elle sotte au point de ne pas réussir à les analyser ? D'ailleurs, Vinara entendit les derniers mots du Bourgeois ... Certes peu audibles, ils n'étaient pas tombés dans l'oreille d'une sourde. Après tout, elle vivait en écoutant les moindres bruits, aussi petits soient-ils pour vite déguerpir.

    « Séduisant ... ? Un sourire moqueur illumina le visage de la louve et elle sautilla, s'approchant dangereusement du mâle. Elle le fixa intensément avant de lâcher tout naturellement : Auriez-vous le béguin pour moi, Sir Grimm ?

Vinara attendait sa réponse, impatiente et bizarrement, le stress montait en elle. Elle n'aurait pas dû poser cette question, elle le regrettait amèrement tout comme elle était désireuse de savoir. S'il disait non, elle sentait qu'elle finirait par pleurer, se sentant abandonner ... Certes c'étaient la réaction du travail de ses hormones mais elle savait que les sanglots viendraient. S'il disait oui ... Putain, pourquoi tu as demandé ça p'tite conne ?! Elle ignorait quelle serait sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Ven 22 Sep 2017, 18:18


« Rennaissance & retrouvailles
« Grimm & Vinara



Grimm réfléchissait aux mots qu'il pourrait employer pour faire taire les crainte de son amie. Il voulait qu'il comprenne qu'il serait là pour la protéger, pour la défendre de toutes les mauvaises langues et même pour l'aider à aménuiser sa cleptomanie si elle le voulait. Lui trouvait cela amusant en vérité, et donc ne voyait pas réellement l'inconvénient de cette particularité. Le fils du Viking et de l'Hybride n'était pas matérialiste donc il ne pouvait pas vraiment comprendre pourquoi la perte d'un objet pouvait provoquer un tel problème. Enfin, il pouvait imaginer s'il s'agissait d'un souvenir ou de quelque chose avec une grande valeurs sentimentales. En fait, il pouvait parfaitement accepter ça à l'idée qu'il s'agisse d'un de ses bouquins. Mais pouvait-on comparer une mine d'informations et un trésor de légendes à un collier aussi brillant soit-il ? Non. Pas du tout. Après, si Vinara voulait des bijoux, il se ferait une joie de lui en trouver ! Il l'observait et admirait son petit minois renfrogné signe qu'elle réfléchissait. Un sourire flottait sur ses babines. Et puis... Si elle changeait d'avis et préférait rester loin d'une meute, peut-être accepterait-elle qu'il vienne la voir régulièrement ? Voir qu'il... S'écarte de sa famille. Pour elle. Avait-il le cran de faire ça ? Avait-il l'audace de tout quitter pour la suivre dans une vie d'aventure et d'inconnu ? Il espérait en avoir le courage. Mais pourquoi ? Pourquoi pensait-il à cela ? Pourquoi la voir elle semblait plus important que de vivre auprès des siens. Et puis il risquait fort de la regretter. C'était bien idiot de penser qu'il survivrait tout seul dans la jungle. Il savait chasser, mais il n'avait jamais dormi sous la pluie, il était bien trop loup d'intérieur. Alors si c'était pour attraper une grippe a peine avoir mis une patte hors du nid familial... Merci bien ! Heureusement, Vinara lui ôta ce stress soudain et ne lui imposait pas un tel choix. Elle acceptait de tenter sa chance avec lui. Il en était ravi. Il pourrait ainsi allier son amie et ses proches. Il gagnait sur toute la ligne. Et puis c'était plus logique, puisqu'il proposait à la Solitaire de venir vivre dans une famille. Son sourire s'élargit et ses yeux d'or tranché d'une pupille verticale semblaient briller de plaisir. L'idée qu'il puisse être en danger parce qu'elle l'accompagnerait dorénavant lui était incompréhensible. Il était bien trop content et optimiste. Et se ravisa vite quand la belle roturière leva les yeux vers lui. Il ne voulait pas qu'elle regrette et ai peur de son enthousiasme ! Il se força donc au calme, tempérant son caractère joyeux en un air plus doux et docile. Il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle capta ses derniers mots. Il avait énoncé ça à voix basse, pour lui même. Confronté à l'une de ses pensées les plus déconcertantes, il figea.

- Auriez-vous le béguin pour moi, Sir Grimm ?

Un sourire jobard fendait la poire de la louve brune et elle s'avançait vers lui de manière imprudente. Le mouvement lui donna presque le vertige. Il sentit son souffle contre son museau, il sentit les papillons dans son estomac, il sentit ses muscles se contracter. Elle était si proche. L'esprit du mâle se mit sur pause alors que ses joues chauffaient. Il voulu s'expliquer, confus. Il avait honte. Il était gêné. Et elle était diablement attirante. Il ouvrit la bouche pour répondre mais le coeur du pauvre mâle battait fort à ses tempes. Si fort qu'il pensait que même Vinara pouvait l'entendre. Grimm aurait voulu disparaître sous terre. Parce que clairement que pouvait-il répondre à cela ? Que pouvait-il lui dire ? Et pourquoi bon sang réagissait-il ainsi à une simple question ? Pourquoi cette question évoquait en lui un panel de souvenirs d'histoires qu'il avait lues, parfois heureuses, parfois tristes, mais toujours romantiques. Et si elle partait en courant parce qu'il lui avouait ne pas être indifférent ? Il se sentait incohérent, idiot, et comme pris au piège soudainement par un aveu qui pourrait ruiner cette amitié naissante. La belle louve au regard nuit et jour était sauvage, farouche, libre, indépendante et souveraine de sa propre existence. Le mâle sablé au cheveux de neige avait si peur qu'elle rejette tout en bloc et s'envole loin de lui au moment où il lui confierait qu'elle lui plaisait réellement... Et pourtant il ressentait le besoin pressent d'être tout à fait honnête avec elle. De ne pas lui cacher que s'il voulait qu’elle vienne avec lui c'était pour avoir le loisir de la voir dès son réveil le matin, pour pouvoir profiter de ses railleries et de son sourire narquois lorsqu'elle l'appelait bourgeois et aussi pour s'assurer qu'aucun autre mâle ne lui tourne autour. L'Archiviste se découvrait jaloux et peut-être un peu possessif. Tout héros avait ses défauts, mmh ? Toute cette réflexion se fit en une fraction de seconde grâce à son schéma de pensée en toile d'araignée. En même temps que son cerveau cherchait une réponse apaisante et désinvolte, son corps réagit à l'opposé même : la promiscuité avec la louve le rendit intrépide et ce courage qu'il ne se connaissait pas le poussa à renverser la louve d'un mouvement leste, inattendu. Pas pour lui faire du mal ou s'en prendre à elle d'une quelconque façon car il la respectait bien trop et qu'il n'était pas de ceux là, pas pour la dominer non plus, car il savait qu'il lui était déjà complètement dévoué...

« Et si c'était le cas ? »


Souffla Grimm. Sa truffe effleura celle de la femelle et il recula aussitôt de plusieurs pas, la queue basse et les oreilles couchées en arrière. Seul son regard d'or liquide, enflammé, resta accroché à la jolie Solitaire. Il était prêt. Prêt à recevoir un coup de crocs, des mots venimeux, ou une vague de haine violente. Il était prêt à tout. Il avait prit le risque inconsciemment alors que son cerveau lui avait intimé de se taire. Il ne s'était pas écouté. Et il avait probablement tout fichu en l'air. Il ne bougeait plus, sa respiration suspendue aux babines de Vinara. Quoi qu'elle décide, il accepterait la sentence pour son manque total de discernement et pour avoir été un rustre, l'espace d'une longue seconde. Il avait franchi une limite, dépassé les bornes. Il était aller trop loin et il le regrettait déjà. Con qu'il était. Stupide mâle impulsif. Chaleurs de merde. Il ne se reconnaissait pas.


Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Ven 22 Sep 2017, 19:14

Poussage et embrassade. Quel beau scénario qui répondit parfaitement à la question que la demoiselle avait bien regretté une fois les mots sortis. Vinara ne réagissait pas, gardant un visage neutre, fermé tandis que le bourgeois s'éloignait en toute hâte. Il avait bien raison. Il venait de réveiller une bombe et celle là, était à retardement. Ses yeux vairons se posèrent sur le mâle éloigné et une fureur les enflammait. Non pas qu'elle avait trouvé ces gestes désagréables juste qu'il avait osé la prendre par surprise. Elle s'était laissée bernée, avoir comme une de ces maudites princesses qui s'égosillent à la vue d'un beau loup. Argh était-elle devenue faible lors de cette Apocalypse de ses deux ?! La solitaire se mit à grogner. Un son semblable à celui d'un éboulis. Elle était en colère et elle se redressa, se campant fermement sur ses pattes. Vinara était prête à mettre en morceau le malheureux bourgeois. Elle était prête à planter ses crocs dans sa chair et de lui donner une bonne correction.

    « Et si c'était le cas ?

Cette phrase coupa l'eau à sa colère et la louve redevint aussi froide qu'une porte de prison. Cette réponse et le touché de truffes. Soit plus précisément deux éléments qui répondaient à sa question. Grimm était donc intéressé par elle ... Quant était-il pour elle ? Ses oreilles se baissèrent, elle posa son popotin sur le sol et son cerveau se mit à réfléchir. Le mâle était plaisant à regarder, il arrivait à la calmer dans bien des situations et puis il avait un sacré courage. Il n'avait pas froid aux yeux en la provoquant ainsi. Ne craignait-il pas qu'elle le tue ? Se jouait-il d'elle ? Et était-elle niaise à ce point pour se faire rouler aussi facilement ? Après tout, elle faisait cela pour dépouiller ses victimes. Elle les amadouait tandis que ses pattes décrochaient bijoux à volonté et remplissaient son butin. Vinara avait charmé de nombreux mâles comme cela. Aurait-elle procédé comme avec ses proies, charmée Grimm pour mieux lui voler son collier ? Elle aurait pu mais alors qu'ils se faisaient face, la voleuse aurait déjà agi et se retrouverait loin, et ce depuis leur première rencontre. Hors là, ce n'était pas la première. Non, elle se sentait heureuse de l'avoir charmé et en tirait une certaine satisfaction. La solitaire avait décoté le plus beau des trésors, celui d'un coeur.

Elle releva les yeux vers le Bourgeois. Le pauvre, il se tenait bien loin mais il le fallait. Elle se leva et lui tourna le dos. Allait-elle s'éclipser ? La fuite était l'option la plus sage que son esprit soufflait à ses pattes et pourtant, elle ne bougea pas. Elle venait de capter. Vinara s'était aussi faite volée et instinctivement, elle porta une patte sur son poitrail. Son coeur battait la chamade, tapant ses côtes comme s'il voulait sortir de sa prison osseuse. Grimm avait réussi un coup de maître. Il avait pris ce que la voleuse chérissait le plus. Son coeur. Il était toujours en elle mais une part de ce dernier ne se mouvait plus pour elle mais pour le mâle derrière elle. Il lui plaisait, elle l'adorait, le chérissait. Elle voulait le couver de baisers et d'autres embrassades. Elle lâcha un grognement. Non. Elle ne pouvait pas se permettre ça. Elle n'était pas une de ces louvettes d'appartement qui pliaient l'échine devant leurs mâles, livraient leurs fessiers pour des ébats. Tel était la vision de couple que la demoiselle avait toujours eu en tête.

    « Putain de merde. Ca me les brise, cracha-t-elle avec véracité.

Elle posa son regard vairon sur un arbre qui avait osé rire d'elle. Elle lui sauta dessus et elle passa ses nerfs sur l'écorce. Ses griffes marquaient l'arbre tandis que ses crocs essayaient de le dépiauter. Elle passerait sans doute pour une folle hystérique aux yeux du Bourgeois mais elle avait besoin de faire cela. Elle ne désirait pas le prendre comme cible et puis taper la revigorait après cette maudite bataille contre Cronos.
Les minutes passèrent où le silence fut chassé par ses grognements, l'écorce qui craquait sous les attaques répétées de la demoiselle. L'arbre apprendrait qu'il ne fallait pas rire d'elle de la sorte. Vinara était perdue et qui se moquait des êtres perdus à part ce conifère ? Les abrutis, les ivrognes et autres cons. Lorsqu'elle se calma enfin, elle se rapprocha du mâle, la langue pleine d'échardes, les griffes abîmées. Cela ne la dérangeait pas. Elle avait l'habitude et il était tant qu'elle fasse face à Grimm.

Elle franchit les quelques mettre qui les séparaient et elle posa maladroitement sa truffe contre la sienne. Son visage était fidèle à elle-même, renfrogné si bien qu'il pouvait être dur au canin de comprendre si ses sentiments étaient partagés. Si son expression demeurait comme telle, ses yeux brillaient de sincérité. La voleuse était sage en cet instant mais il fallait savoir que si le mâle ne la repoussait pas, il ne verrait pas la vie en rose et elle le ferait chier bien comme il faut. Après tout, Vinara est synonyme de peste alors pourquoi elle devrait changer ?

    « Si c'était le cas, prépares toi à subir. Je te préviens, si tu t'attends à ce que je sois sage et que je t'attende les soirs en me dandinant le popotin pour assouvir tes pulsions, tu peux te mettre la griffe où je pense. Et je compte pas rien foutre de mes journées et de ne vivre que quant t'es là. OK ?

Vinara renifla ... Pas très féminin mais qui accentuait qu'elle ne désirait pas devenir une louvette d'appartement. Elle lui lança un regard de défi, attendant sa réponse. Elle savait que selon ce qu'il dirait, cette histoire à peine entamée s’achèverait. Elle aurait mal au coeur, perdrait la partie que Grimm lui a sournoisement dérobé mais ce ne serait qu'un chagrin d'amour ... Non ?

    « Mais en attendant ta réponse ... Espèce d'abruti d'écervelé de mes deux !!

Vinara lui flanqua une belle gifle en montrant les crocs. Il avait osé la mettre dans une position inconfortable contre le sol. Elle s'était retrouvée et sans défense sous lui. Maudit soit il ce Grimm !
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Ven 22 Sep 2017, 20:37


« Rennaissance & retrouvailles
« Grimm & Vinara



Grimm l'observait. Il sentait sa frustration, sa colère et il attendait ses foudres. Il avait provoqué ce désastre. Il était l'origine de cette rage. Le grondement de la louve outrée roulait dans ses tympans comme le glas de ses espoirs secrets. Il ferma les yeux, dans l'expectative. Il méritait le coup de croc qu'il sentait venir... Et qui ne vint pas. Le laissant presque surpris et pantois. Le rat de bibliothèque risqua un coup d'oeil vers la belle brune. Assise, en pleine introspective, Vinara ne répondait pas à sa provocation inconsciente. Les épaules du brave et stupide mâle au pelage clair se relâchèrent alors qu'il avançait sa tête baissée pour mieux analyser son air fâché. Il passa quelques instants d'angoisse et de silence douloureux. Il était persuadé d'avoir vraiment mal réagit. Lorsque Vinara lui tourna le dos, il aurait voulu dire quelque chose mais se ravisa, car la hargne tant attendue explosa enfin et le disciple de l'Anaconda se crispa instantanément au point d'en avoir mal aux cervicales. Son poil gonfla aussi, alors qu'il la voyait s'acharner sur le tronc d'un des grands sapins. Elle mettait tant de coeur à l'ouvrage qu'il se sentit petit et faible face à la vague de courroux de la Solitaire qui le rendait nerveux et désordonné. Il osa pourtant espérer qu'elle ne le mettrait pas en pièce comme elle broyait l'écorce de ce pauvre arbre et en même temps il était soulagé qu'elle décalque toute cette énergie contre autre chose que son museau. Le fils de l'Hybride et du Viking attendit, patient et silencieux, que la femelle aux yeux aussi versatile que son caractère dont il était épris daigne reporter son attention sur lui. Il savait qu'il devait la laisser venir. Il en avait fait assez. Et puis il avait avoué son attirance. Il avait piétiné la retenue et la galanterie. Grimm n'avait donc pas intérêt à en rajouter tant que sa charmante roturière ne venait pas lui rendre la parole. Et à mesure que les minutes s'égrenaient, la tension montait et torturait sa nuque. L'échine hérissée et l'air penaud, Grimm ressemblait à un ours lorsque son amie -l'était-elle encore ?- lui fit face, enfin.

Chaque pas qu'elle fit vers lui montait sa pression. Il mourrait de chaud dans son poil de loup nordique, et l'atmosphère électrique n'aidait en rien à apaiser le malaise. Et puis elle posa sa truffe froide contre celle de Grimm. Il retint sa respiration. Si elle venait vers lui c'était qu'elle lui offrait aussi son coeur ? Acceptait-elle son aveu ? Et... Ne lui en voulait-elle pas ? Il était trop perturbé pour définir l'expression assez habituelle du visage qu'il appréciait tant. Mais il capta son regard chaleureux et toute la tension de ses muscles tendus à l'extrême s'apaisa presque aussitôt. Les oreilles de l'Archiviste osèrent tourner dans la direction de la femelle au papillon vert sur le dos. Il se retenait de frotter son museau contre celui de la Solitaire, il avait déjà été bien trop tactile. Elle railla qu'elle ne serait pas une fleur fragile complètement soumise à son compagnon qui s'empêcherait de vivre en son absence. Cette vision du couple lui était totalement étrangère et aberrante. Ses parents s'aimaient tellement, se montrait bien sûr très tendre l'un envers l'autre mais ils avaient l'uns pour l'autre une confiance sans faille qui leur permettait de ne pas se voir tout le temps et de rester indépendant, d'avoir chacun ses activités et ses cercles d'amis. C'était cette image là qu'il avait toujours eu en tête que ses nombreuses lectures avait ancrées plus profondément encore en lui. Il lui était intolérable de penser que Vinara serait une potiche qui l'attendrait à la porte d'une tanière en attendant qu'il ai fini sa journée. Surtout qu'il s'endormait parfois à la Bibliothèque. Non. Le disciple de Kiro avait bien sûr imaginé qu'elle vienne avec lui dans sa meute, qui serait leur meute d'ailleurs mais qu'elle aurait sa propre vie. Il s'était de toute façon fait à l'idée de plus dépendre d’elle que le contraire... Il n'osait pas respirer. Et la roturière bravait son regard avec fermeté. Il ouvrit la gueule pour répondre, pour lui hurler s'il le fallait que ça n'avait jamais été son intention et se prit une belle claque surprise.

La joue cuisante, il fronça les sourcils, interloqué. Vinara était vicieuse. Elle était venue calmement en lui offrant sur un plateau d'argent son approbation quant à une possible vie commune et alors qu'il s'était détendu, pensant que la tornade était passée, elle l'avait brutalement fait redescendre sur terre. Il était vexé. La Solitaire avait beau montrer les crocs, le rat de bibliothèque se redressa le museau plissé, ainsi il la dépassait un petit peu. Réaction orgueilleuse d'un mâle battu.

« C'est toi que je veux. »

Toi telle que tu es, pas une potiche. Je veux cette énigme compliquée et épineuse que tu représente, celle sur laquelle je vais buttée, sur laquelle mon esprit va s’élimer, s'user, quitte à en perdre la raison. Je veux la roturière grincheuse et à la langue pleine d'échardes que j'ai sous les yeux. Celle qui me fait frissonner de bien-être et qui me glace par la détonation de ses humeurs en quelques secondes.
Ses prunelles de miel se consumait d'un incendie qu'elle avait provoquée par son ultime question. Jamais il n'aurait fait ça à une louve. Jamais il n'aurait bafoué quelqu'un de la sorte. Et sûrement pas elle. Grimm lui était tellement conquis, tellement asservis par ses iris aux bleus d'un jour d'été ensoleillée et d'une sombre nuit hivernale, fendues d'une pupille verticale. Ensorcelé par le chaud et le froid emprisonnés dans deux billes azur et cobalt. Et le fait même d'accepter l'idée que c'était peut-être ça l'amour rendait tout le reste étrangement claire et logique. Devait-il lui dire tout ça ? Devait-il laisser ce discours mièvre et dégoulinant d'émotions franchir les barrières de ses babines de personnage romantique ? Non. Mais Vinara méritait cet effort.

« Celle que tu es aujourd'hui. »

Même si tu a bien failli m'éventrer et faire un tapis de ma fourrure. C'était son tour de se tenir droit, stoïque face à celle qui l'avait fait chavirer comme dans un conte de fées.

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Mer 27 Sep 2017, 10:40

Elle était en colère qu'il est osé la prendre en traître. Malgré ce sentiment, elle n'arrivait pas à le détester comme elle l'aurait fait pour tout être qui aurait eu l'idée d'ainsi la bousculer au sol pour lui voler un baiser de truffes. Vinara mit cet envie de pardonner sur l'amour mais elle ne devait pas l'exprimer. Elle ne voulait pas exprimer qu'elle finirait toujours pas lui pardonner, cela pouvait donner des idées au Viking qu'elle ne désirait pas. Si elle le lui disait, n'irait-il pas la tromper, reviendrait comme une fleur et elle, elle le lui pardonnerait comme s'il ne s'était agi que d'une petite traîtrise comme il venait de le faire en la mettant au sol ? Elle savait au fond d'elle que Grimm n'était pas comme cela et il fallait l'avouer qu'il s'agissait plus de sa fierté de ne prononcer aucune excuse que le fait que le damoiseau croit que tout lui sera permis à l'avenir ...
Le désir de s'excuser amplifia quant elle vit dans les yeux miel de l'Ethelkrus qu'elle l'avait offusqué en lui assénant une gifle. Bien fait pour lui et bien fait pour elle. Elle venait de s'accorder un coup de grâce dans ce geste bien que le véritable vint dans les paroles du jeune loup. Elle le fixa, les yeux aussi ronds que deux galets. Pendant un instant, elle crut que les dieux lui jouaient un tour, qu'elle n'avait pas bien entendu mais à en voir par l'expression de Grimm, elle avait parfaitement bien entendu. Vinara était désirée pour ce qu'elle était et non pour être dressée à devenir une louvette de tanière. Elle était profondément touchée et elle se laissa glisser au sol. Elle retenait ses larmes. Au diable les hormones !

    « Je ...

Que devait-elle dire ? Qu'elle était touchée ? Profondément émue ? Comment devait-elle réagir d'ailleurs ? Lui sauter au cou, le couvrir de papouilles jusqu'à le mettre mal à l'aise ? Aïe Aïe, la vie de couple dans laquelle elle commençait à s'engager semblait bien plus dure qu'elle ne semblait l'être dans les pensées de la demoiselle. Non je ne vous parle pas de celle de devenir la potiche d'un mâle mais d'une vie que la louve avait tant espéré en grandissant, rêvant d'un prince charmant qui aimerait l'horrible ogresse qu'elle était. Il l'aurait guidé et ils auraient vécu heureux en souriant, riant de leurs vols car pour elle, le prince charmant n'était rien d'autre qu'un truand dans ses espoirs de petite louve. Hors là, elle avait trouvé un véritable chevalier au coeur noble. Grimm était trop bien pour elle ... Et pourtant, elle voulait se lancer dans cette aventure. N'était-elle pas du genre à relever tous les défis ? Oui mais celui de savoir comment réagir en l'instant présent semblait être une défaite pour Vinara.

    « Et puis merde.

Mettant sa fierté de côté quelques instants, elle sauta au cou du damoiseau. Câlin maladroit qui prit vite fin lorsqu'elle s'en détacha. Elle resta néanmoins à proximité de Grimm bien que son orgueil lui soufflait de reprendre ses distances et son périmètre de sécurité. Elle ne l'écouta pas et elle leva les yeux vers les mâle qui la dépassait de peu. Vinara lui accorda un beau sourire, essayant d'effacer l'air stoïque de son amoureux.

    « Je te veux aussi. Pour ce que tu es.

Elle n'ajouta pas qu'il venait sans doute de signer une vie de calvaire à ses côtés, de souffrance face à son caractère de peste ... Il devait déjà la savoir après tout. D'ailleurs ... Elle se dépêcha d'essuyer ses larmes et de se requinquer. Pas de niaiserie plus longtemps, cela avait le don de lui courir sur le croupion. Elle reprit son air de bourgeon crispé et posa sa truffe contre celle de Grimm.

    « Cet air sérieux te va bien ... Mais le sourire te va mieux, Bourgeois.

Un sourire narquois s'afficha sur son visage tandis que son moignon s'agitait fébrilement sur le sol. Grimm était fort sympa à regarder mais avec un sourire franc, il l'était davantage. Vinara devrait sans doute montrer les crocs à bien des louves pour signaler qu'il était désormais sa chasse gardée et qu'elle ne partagerait pas. Elle sentait que ce serait une tâche complexe au vu du charme de son chevalier.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   Sam 14 Oct 2017, 15:47


« Rennaissance & retrouvailles
« Grimm & Vinara



Grimm s'était attendu à un second coup de patte, à un grognement ou encore à ce qu’elle s'enfuit, certainement pas à une déclaration aussi claire. Encore une fois il était fasciné par les humeurs lunatiques et imprévisibles de la Solitaire au regard vairon. Son sourire, ses mots et ses gestes firent naître un frisson délicieux le long de son échine et de son épine dorsale. Son estomac se contracta aussi alors qu'elle était si agréable, si douce. Elle répondait à ses émotions passionnées avec autant d'ardeur qu'il devait se mordre la babine inférieure pour rester calme et ne pas accepter la bassesse de ses instincts de mâle idiot. L'étreinte de Vinara et ses yeux humides le faisait fondre. Il ne parvint pas à garder cet air vexé et accepta le contact de la truffe de la belle brune. Sa moue chiffonnée le fit sourire franchement alors qu'il l'entendait dire qu'elle le préférait ainsi, moins crispé. Ce fut la goutte d'eau, celle qui fit déborder le vase de sa conscience et il comprit que même s'il voulait se défaire d'elle, la Solitaire avait la patte mise sur lui. Il avait envie de lui faire plaisir, il souhaitait lui offrir tout ce qu’elle pouvait désirer quoi que cela lui en coûte. Il se sentit presque comme un chien attaché par une laisse à cette belle sauvage. Mais cette constatation ne le révolta pas. Au contraire, elle apaisa même la tension qui le crispait tout entier. Il était sien et il l'acceptait. Dans un geste effronté il rendit à Vinara son étreinte en glissant son menton sur le crâne de la jolie roturière avant de s'éloigner de quelque pas derrière elle. Si l'atmosphère restait magnétique et l'odeur de la louve enivrante, les aveux à voix haute avait permis à Grimm de lâcher une partie du stress qui tendait ses muscles et donc de mieux supporter le désir brûlant qui l'animait. C'était la première fois qu'il se sentait aussi vulnérable, aussi faible. C'était aussi la première fois qu'il sentait vraiment l'odeur alléchante de cette période propice à la procréation en étant en contact d'une louve qui le rendait fou. Les fois précédentes, le disciple de l'Anaconda avait été très peu atteint, car enfermé dans son monde imaginaire, au milieu de ses livres poussiéreux et de ses archives incroyables. Avant la Solitaire aux yeux du jour et de la nuit, il n'avait jamais eu envie de passer du temps en compagne d'une demoiselle. Donc encore moins pendant les chaleurs. Mais Vinara n'était pas n'importe quelle femelle. Elle était sa demoiselle en détresse, sa princesse gardée par un dragon. Il rit à l'idée que la Solitaire était à la fois la princesse et le dragon. Puis il tourna le museau vers elle, retrouvant lui aussi une expression malicieuse :

« Je te propose, féroce princesse, de garder pour nous seuls ces instants d'égarement. »


Pas qu'il veuille le cacher. Grimm n'était pas de ces loups à mentir ou à dissimuler une vérité, mais qui avait besoin de savoir à quel point il avait été niais ? Qui avait besoin de connaître les détails ? Ce moment n'appartenait qu'à eux, il serait l'instant magique du début de leur histoire, le souvenir mielleux de retrouvailles farouches et passionnées. Au cas où, il ajouta tout de même :

« Mais j'ai hâte de montrer au monde entier à quel point tu es formidable... pour une roturière. »

Acheva t-il en tirant la langue, joueur. Les iris d'or du jeune mâle beige pétillait, à mi chemin entre la convoitise et l'espoir. Elle était une partenaire de divertissement, d'aventure, et désormais aussi, une compagne de vie. Elle serait sa princesse, comme il serait son chevalier servant. Il se sentait fier d'être parvenu à toucher ce coeur emmuré et voulait que ce nouveau monde apprenne à connaître la Vinara qu'il avait découvert. Il avait envie que tous voit ce qu'il lisait en elle, et en même temps, il avait peur de prendre le risque que cet animal sauvage ne trouve quelqu'un d'autre, de plus vaillant, de plus beau ou peut-être de plus fort que lui. Parce que ses seules réelles qualités étaient sa mémoire, sa bienveillance et son devoir d'être un loup d'honneur pour les siens. Il n'avait donc pas grand chose pour lui hormis des valeurs de famille bien ancrées dans son coeur. Grimm pencha la tête sur le côté, sondant les prunelles clair-obscur de la Solitaire, qui n'en serait peut-être plus une longtemps. Il se dit qu'il pourrait devenir le dragon qui protégerait son trésor, qui garderait sa princesse mais c'était absurde : d'une part, jamais il ne voudrait enfermer la brune aux cheveux multicolores ou entraver ses mouvements... Et de deux, elle savait déjà craché du feu pour se défendre. Il en avait fait les frais d'ailleurs. C'est aussi ce qui lui plaisait chez elle. Sa belle sauvage n'était pas une fragile et timide petite femelle qui attendait d'être secourue. Elle se sauvait elle-même, elle était elle-même l'héroïne de son histoire et si elle l'acceptait comme acolyte, il en serait le plus heureux. Il serait le Robin de Batman, le Holmes de Sherlock ou encore le Lancelot de Guenièvre...

« Prête à affronter l'univers avec moi ? »

Le loup au glowstick jaune invita sa belle à avancer avec lui, dans ce nouveau monde à découvrir, dans cette nouvelle vie où il faudrait se faire une place. Et maintenant, c'était surtout auprès d'elle qu'il voulait avoir une place.


Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaissance & retrouvailles [PV Grimm]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Etelkru
 :: → Dents de Roc
-
Sauter vers: