Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Il est temps de se faire une place... • Roy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Il est temps de se faire une place... • Roy   Dim 10 Sep 2017, 12:43


« Il est temps de se faire une place...
« Heever & Roy.


Heever avait beaucoup marché depuis que les Sept Dieux avaient remplacé le bazar engendré par Ar'Okay par un autre capharnaüm. Evidemment, il était bon de savoir que les loups ne risquaient plus l’annihilation totale et complète du Créateur mystérieusement disparu. Mais cette nouvelle séparation, qui risquait bien de briser des familles et éloigner des amis semblaient insensée à la jeune louve grise. Elle avait très vite quitté l'effervescence de ses congénères perdus et dépaysés à la recherche d'un lieu plus paisible. C'est tout naturellement que son coeur en ébullition le mena vers le nouveau temple de son Dieu, même si elle ne le savait pas encore. Elle avait trouvé un lac ressemblant à l’Étang Nacré auprès duquel elle avait grandi. L'eau lui renvoyait son image floue et fatiguée, tel un miroir ouvert sur les tréfonds de son âme. L'ancienne Savante Séide essayait de puiser dans le regard pâle de son reflet une réponse à la question qui taraudait son esprit. Et maintenant ? Sur le champ de bataille, la femelle cendrée avait retrouvé sa mère, un bref instant, et l'avait aidé malgré les griefs qu'il lui restait ancré dans les tripes. Elle s'était battu contre le Créateur alors même qu'elle ne croyait pas en la violence et qu’elle avait prêché le contraire. En plus de se fourvoyer, elle avait aidé tout loup dans le besoin et qu'elle avait pu, indépendamment de la meute d'appartenance dudit loup. Ce qui faisait d'elle une parjure aux Séides, une félonne à ses propres croyances. Plusieurs choix s'offrait donc à elle : celui de suivre son Dieu Raptor dans la nouvelle meute qu'il avait conçu avec ses sœurs Dragonne et Tigresse avec des Meneurs dont elle ne savait rien. Celui de garder sa ligne de conduite droite et juste et son caractère neutre, froid et loin de tout conflit et donc suivre le clan de Yurai, déesse en qui elle ne parvenait pas à mettre sa confiance. Ou bien la voie de la liberté, abandonné principe et foi, rendre son glowstick et s'exiler, quitte à peut-être, suivre le chemin de Paprika, sa mère.

Aucunes des droits possibilités ne lui semblaient être la bonne. Elle ne pouvait se décider pour l'instant. Malheureusement, le temps de réflexion diminuait rapidement et même si les Sept ne voulaient pas que les mortels ne prennent de décision trop hâtive, il fallait pourtant se dépêcher un peu. Bientôt les meutes s'organiseraient et trouveraient leurs marques, leurs habitudes et donc une routine tranquille et apaisantes. Au milieu de ça, Heever retrouvait des sentiments depuis longtemps piétinés au fin fond d'elle même. La colère de perdre ses repères, de se bafouer soi-même, de ne plus comprendre, de ne pas savoir. Celle d'avoir l'impression qu'un lien l'unissait toujours à la louve qui l'avait abandonnée. Le soulagement aussi de savoir ses amis en bonne santé et en pseudo sécurité. Un rapide retour sur sa courte vie remua beaucoup d'émotions en elle. Elle avait été la princesse, fille des Alphas, avant d'être déchue de cette place par la faiblesse d'un père qui n'avait que mépris et honte pour elle et la trahison de sa mère adoptive. Elle avait été une apprentie sérieuse et méritante, pourtant son mentor n'avait jamais pris la peine de la féliciter vraiment pour le travail accompli et pour l’obtention de son rang. Elle avait été ensuite l'ermite taciturne que peu osait approcher à cause de sa perte de considération et son manque de chaleur. Elle avait été l'objet d'amour quasiment inaccessible du pauvre Volstein. Et la louve au yeux de givre était la seule à blâmer finalement pour tout cela. Tout aurait été différent, si dès le début, elle avait cherché à être ce qu'on voulait qu'elle soit. Le sourire de Volly dansa devant ses prunelles. Elle se sentait un peu mal pour lui, de ne pas avoir été plus tendre avec son ami. Le seul qui ne l'avait jamais lâchée. Le seul qui était resté auprès d'elle malgré tout. Elle lui devait des remerciements. Il était, après tout, celui qui avait permis un début de libération de tout les sentiments qu'elle avait enfoui si longtemps.

Pas encore tout à fait prête à faire face à tout les changements initiés et à l'exaltation de ses congénères, surtout qu'elle ne savait pas vers lesquels se tourner, Heever restait plantée là, à jauger son maigre reflet, agrémenté d'étincelles argentées. L'eau du lac était légèrement troublée par les caresses d'un vent doux ce qui donnait cet aspect pailletés à son pelage et ses cheveux de cendre. De même, les prunelles pâles de la louve s'animaient d'un curieux scintillement. Heever trouvait son image embellie bien plus agréable que la réalité de son corps mince et fatigué, de ses longues mèches emmêlées et de son poil couleur souris. Était-ce ainsi que le Savant anciennement Séide et disciple de Yurai la voyait, sous ce masque froid et distant ?
La disciple de Mido fronça la truffe et secoua le museau. C'était évidemment les chaleurs qui la rendait fleur bleue, c'était cet état aussi, qui faisait d'elle une louve aussi indécise, incapable de trancher sur son avenir proche. Dans un soupir, la louve brouilla le miroir d'eau et s'en détourna quelque peu pour observer autour d'elle le paysage environnant. Elle décida de faire le contour du lac, tout en restant le long de la berge afin de ne pas se perdre.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4882
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
Nouveau-né (14/10)
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: Il est temps de se faire une place... • Roy   Mer 13 Sep 2017, 13:15

    Le soir qui tombait était plus froid que tous les précédents.
    Du moins fut-ce l'impression qu'il eut lorsque le soleil descendit sur l'horizon nouvellement créé et dessina dans le ciel des arabesques pastels. Les jours qui avaient précédé s'étaient déroulés comme une sorte de rêve. Il avait perdu la conscience du temps, ne se rendait pas compte de combien d'heures, de jours, de lunes s'étaient écoulées depuis qu'il était revenu de la Grève Gelée, qu'il s'était rendu à la Mine puis au Palais, qu'ils avaient abattu Cronos, que le monde avait changé. Et au fond, ça lui était complètement égal. Tous les piliers de ce qui avaient été son monde avaient disparu un à un. Il savait qu'il y avait largement sa part de responsabilités, mais avait également un lourd sentiment de fatalité. Comme si tout avait été écrit et qu'il n'avait fait que plonger vers son destin en agitant stupidement les pattes pour tenter d'en changer. Il avait cru en des choses qui n'existaient plus et n'existeraient plus jamais. Sa famille était morte, ou loin de lui. Tatsu était partie sans un mot, et il sentait au fond de lui qu'il ne la reverrait plus jamais.
    Cela éveillait dans son coeur un serrement qui lui était inconnu encore. Visiblement, les épreuves les avaient liés l'un à l'autre bien plus qu'il ne le pensait. Ou du moins, lui avaient laissé espérer en silence que quelque-chose serait possible. Une possibilité à peine entrevue, mais c'était suffisant pour son image imprègne son être et s'imprime sur ce qu'il lui restait d'espoir.
    Désormais, il n'y avait plus rien.

    Il avait rejoint la meute qui portait les couleurs de Mido au rang qui était celui de guérisseur. La boucle était bouclée. Il avait tenté d'être plus que cela dans la vie, d'être un frère, d'être un chef, d'être un compagnon. Et en tout cela il avait échoué. Alors s'était doucement dessinée l'idée qu'il n'était peut-être bon qu'à ça finalement. Il avait toujours eu un don pour son travail premier, il devait sans doute y être destiné. Et la vie lui avait fait chèrement payer tous les écarts qu'il avait tenté de faire à cette ligne de conduite morose qui devait être la sienne.

    Ses pas le menèrent donc aux abords de l'endroit où il avait appris que se dressait le nouveau temple du Raptor. Le crépuscule nuageux lançait des reflets aux couleurs diverses sur la surfaces du petit lac qui habitait le coeur de la Vasque de la Lune. Le silence qui habitait l'endroit était à peine brisé par de lointains crissements de grillons. L'ambiance allait parfaitement au mâle blanc. Son regard froid balaya les alentours brièvement lorsqu'un bruit d'eau attira son attention. Il ne sut trop ce qu'il ressentait en reconnaissant la silhouette d'Heever. Son ancienne apprentie, qu'il avait connue presque louvette, était désormais une adulte. Elle devait sans doute lui en vouloir pour avoir fini son apprentissage trop vite après sa nomination en tant qu'Alpha. Il avait sans doute disparu de son existence trop vite pour les conventions sociales, même s'ils avaient gardé un contact lointain. De chef à loup, simplement. Il avait eu vent de rumeurs quant à une relation plus qu'amicale entre son jeune frère Volstein et elle, mais n'avait jamais su si ce n'étaient que des cancannements, ou si une vérité se cachait là-dessous.
    Il n'avait pas vraiment cherché à le savoir, il fallait l'avouer. Après tout, cela n'aurait rien apporté de bon, ou de mauvais.

    Il la vit s'engager sur la berge, devinant qu'elle ne tarderait pas à l'apercevoir s'il ne bougeait pas. Il inspira en silence, puis détourna le regard. Peu importait, après tout. Ses yeux revinrent sur la surface de l'eau, et il s'approcha jusqu'à ce que l'onde lui arrive à mi-pattes et que l'extrémité de la lourde tresse qui tenait ses cheveux dessine de petits cercles sur sa surface. D'un coup de crocs, il la détacha et laissa ses cheveux s'étendre autour de lui, se fondre avec les flots dans d'immaculées ondulations. Sa gorge se serra légèrement au souvenir des jeux qu'il faisait avec Maisie, dans une jeunesse qu'il avait depuis longtemps oubliée. Il repoussait sans cesse tout au fond de lui la douleur de l'avoir perdue, depuis des années.
    Mais ce soir-là, alors qu'il n'avait plus rien à quoi se raccrocher, le souvenir de sa cadette se faisait plus présent, serrant son coeur.
    Il ferma les yeux.


Dernière édition par Altaïr le Dim 01 Oct 2017, 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Il est temps de se faire une place... • Roy   Ven 22 Sep 2017, 12:16


« Il est temps de se faire une place...
« Heever & Roy.


Un mouvement dans l'eau attira le regard de la louve grise. Une cascade de cheveux blanc éclatant qui s'étirait comme de petites griffes avides dans toutes les directions. Roy se retrouvait comme dissimulé sous un manteau de neige flottant.
Mauvais camouflage en réalité. La couleur de son pelage était une de celles qui se trahissait le plus dans un paysage aussi verdoyant qu'un lac en saison estivale. D'un autre côté ça aurait été pire sous les rayons diaphanes de Dame Lune. La Savante sourit pour elle-même à l'idée d'avoir personnalisé l'astre nocturne : c'était une réminiscence de ses rencontres avec Olga, loup fou à l'esprit embrumé par des croyances étranges et au regard laiteux et vide. Heever avait bien aimé ce mâle à la robe couché de soleil. Il était différent. Il n'avait pas les mêmes soucis en tête. La louve cendrée remarqua qu'elle avait suspendu ses gestes en même temps, alors que sous son regard distrait, se baignait la silhouette fantomatique de son ancien mentor. Son fin sourire disparu, laissant place à un air un peu plus distant. Feignant un moindre intérêt qu'en réalité, elle baissa le museau vers l'eau argenté pour s'y désaltérer une nouvelle fois. Ses cheveux vinrent balayer son visage et soustraire son regard de givre à un éventuel contact visuel. Ainsi, elle pouvait observer un peu à la dérobée l'autre disciple du Raptor. Il semblait être soucieux. Heever ne se rappelait pas lui avoir vu ainsi depuis des lustres. Lorsqu'elle était enfant, peut-être, et qu'il était le guérisseur attitré de Leemoncello. Et encore. Elle devait sûrement se l'imaginer. Roy était, à défaut d'être un maître d’apprentissage présent et à l'écoute, un modèle de détachement et d'imperturbabilité. Pour ça elle avait su l’imiter. Peut-être trop. Il lui était devenu difficile de s’exprimer ou de laisser une place, même infime aux émotions. Cela aurait pu ne pas être un problème si Volstein n'avait pas eu l'audace de venir lui avouer une flamme qu'elle ne partageait pas alors mais qui avait eu le don d'éveiller en elle une envie de redécouvrir les possibilités infinies et insondables, mais aussi inquiétantes et incontrôlables qu'offraient les sentiments. Evidemment, ce chemin serait long et nombreuses seraient les épreuves, les erreurs et les blessures... Par respect pour son ami, le dernier qu'il lui restait, la femelle grise et turquoise voulait essayer. C'était le moins qu'elle puisse faire.

Et c'était suite à cette décision, suite à cette porte entrouverte sur une myriade d'émotions en général négatives que tout se voyait chamboulé. Parce que s'il n'y avait pas eu le Savant au glowstick violet, Heever ne se serait jamais posé la question d'où ses pas devait la conduire. Elle aurait simplement avancé dans les empreintes de son Dieu et continué dans ce qu'elle réussissait le mieux : soigner ses congénères. Mais à cause ou grâce au loup blanc aux ailes de cristal et d'or, Heever avait un choix à faire en fonction de bien d'autres paramètres. Voulait-elle donner une chance à Volstein et ses beaux yeux chaleureux de lui apprendre à apprécier ? A aimer ? Voulait accepter ses avances alors qu'elle ne savait pas, alors qu'elle n'était pas sûre d'être capable de lui rendre sa tendresse ? Cela impliquait-il qu'elle dusse changer de meute ? Elle ne pouvait se résoudre à suivre une déesse qui ne lui inspirait que méfiance. Or il était certain que le Savant ailé allait suivre son coeur et donc sa foi envers Yurai. Ou bien devrait-elle se contenter de la vie de solitaire ? Rejoindre pourquoi pas Paprika ? Ce serait l'occasion de mettre au clair cette rancoeur passée qu'elle se devait d'extérioriser pour s'en débarrasser définitivement. D'un autre côté,
Heever n'était pas prête à sacrifier sa confession et donc à trahir Mido. La facilité aurait été d'envoyer bouler tout le monde et de rester campée dans son armure de glace et d'indifférence. Heever n'avait jamais prit ce parti auparavant. Elle n'allait donc pas commencer maintenant, pas vrai ? Broyer ainsi des pensées obscures et stressantes avaient mis les nerfs de la femelle cendrée en pelote. Ses poils avaient gonflé autour du cou, dressant son échine. Même ainsi elle restait petite et fine. Louve à l’apparence fragile et délicate et à l'esprit vif et acéré. Devait-elle en être fière ? Quelqu'un était-il fière de cela ? Elle n'était même pas sûre que ça lui important...

Toujours est-il qu'une nouvelle fois elle se retrouvait à fixer Roy alors que son cerveau carburait sur autre chose. Et que son rideau de cheveux ne permettait plus une analyse discrète du mâle blanc. Elle se redressa donc, la tête légèrement penchée sans plus chercher à cacher sa ancrage sur la silhouette fantomatique de son ancien mentor. Qu'en était-il de lui ? Il semblait à Heever qu'il suivait la voie des Herboristes chez les Lazulis, puisque c'était la volonté du Raptor. Mais elle se demanda ce qui se passait au plus profond de lui. Elle voulait savoir ce qu'il cachait, ce qu'il gardait enfermé à double ou triple tour au fin fond des méandres de son donjon secret. Elle se rappelait autrefois le loup intègre et enseignant qui lui transmettait son savoir. Elle se rappelait qu'il avait été le premier, à vraiment s’intéresser à ce qu’elle voulait elle. Il avait aussi été son instructeur et donc un congénère de confiance et d'autorité. Le seul d'ailleurs, avant qu'elle ne devienne définitivement Savante. Or cela correspondait aussi à son adolescence : âge de rébellion mais aussi de grande découverte concernant l'affectif et les désirs plus ou moins avouables. Roy avait donc été le premier mâle à donner des palpitations à la louvette qu'elle avait été grâce à son ascendant de mentor. De fait, il y avait toujours eu une part d'elle qui avait secrètement espérer le croiser au moment des chaleurs tout en se détestant pour une telle idée. Heever était bien loin de la louve qui ne rêvait que d'amoure et de famille. Ni l'un ni l'autre ne faisait parti de ses habitudes et donc de ses piliers de vie. Elle se suffisait à elle-même, en tout cas jusqu'à maintenant. De toute façon elle restait jeune et indépendante. Elle avait encore de nombreuses années avant de se coltiner des marmots, si tant est qu'elle en ai envie un jour... Volstein voulait-il des petits ? Et Roy ? Et les mâles en général ? Non. Ces couillons ne pensait qu'à leur petite affaire, bien loin de réfléchir aux conséquences.

Chassant tout ça d'un soupir accompagné d'un battement de paupières, elle finit par appeler l'autre disciple du Raptor empêtré dans son filet éclatant. Convenances, curiosité, simple bon procédé... Appelez cela comme bon vous semble.

« Bonsoir Roy... »

C'était tellement simple et tellement... normal. Finit la différence de rang, fini l'autorité... Ou bien ?
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4882
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
Nouveau-né (14/10)
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: Il est temps de se faire une place... • Roy   Mar 03 Oct 2017, 21:02

    Lorsque la voix d'Heever résonna au-dessus du lac, il lui vint la pensée qu'il n'avait d'autre choix que de lui répondre, peut-être même de faire quelques pas vers elle pour la saluer dans la politesse qu'exigeaient les conventions sociales. Peut-être également car il avait assez activement participé à l'éducation de la jeune louve, et qu'il lui paraissait donc incohérent de ne pas demeurer l'écho de l'exemple qu'il avait été, même si ça n'avait plus grand sens désormais. Il redressa la tête pour venir ficher son regard sur elle, s'accordant un léger temps pour décider de quoi faire. Il ne lui fallut qu'un battement de coeur pour détailler de nouveau sa silhouette, une série de traits à la fois familiers et étrangement changés. La fin de l'ère Séide l'avait fait grandir elle aussi, et il ne voyait plus désormais en elle la petite louve qu'il avait prise sous son aile après Everbloom. Elle était devenue une guérisseuse de talent et qui serait sans nul doute un très bon élément chez les lazulis. Puis elle pouvait encore se targuer d'une jeunesse florissante qui laissait les portes grandes ouvertes à un avenir riche de possibilités. Lui ne pouvait plus en dire autant, maintenant que s'étirait doucement le livre de sa vie.

    "Bonsoir Heever." Répondit-il finalement de son timbre grave, son regard clair s'accrochant aux prunelles brillantes de son ancienne apprentie.

    Il ne quitta pas le bord de l'eau, au contraire. Son regard revint sur la surface à travers laquelle jouait la lumière du couchant. L'air tiède se mariait avec une étrange harmonie à la fraîcheur du petit lac. Les souvenirs des leçons qu'il donnait à la louve grise lui revinrent par brèves images pâles. A l'époque, ces instants étaient peut-être ceux qu'il préférait dans l'existence qu'il menait. Il mettait de côté le conflit qui existait entre Maisie et lui, la haine profonde qu'il éprouvait à l'égard de Reno et les conséquences d'Everbloom qui le chargeaient de travail pour transmettre ce savoir qu'il chérissait tant. Il n'était jamais né pour être un chef, il en était persuadé maintenant que s'étalait devant lui la montagne de son échec en tant que meneur. En revanche, dès très jeune il s'était senti la vocation d'être Savant - pourtant un rôle qui mettait largement en avant ces relations sociales pour lesquelles il était sans doute le moins à l'aise de la meute. Prendre une apprentie avait été une sorte de sacrement dans cette fonction, lui qui avait atteint grâce à son dur labeur et à cause d'Everbloom des connaissances très précises et très étendues. Oui, ce n'était pas de mauvais souvenirs. Ceux qui précédaient la mort de Maisie ne l'étaient pas tant que cela, en y réfléchissant bien.

    "On dit que tu es devenue une guérisseuse émérite." Continua-t-il finalement en relevant les yeux vers elle.

    Une phrase qui sonnait tout autant comme ce qu'elle voulait dire que comme un discret "ça faisait longtemps, n'est-ce pas ?". Il avait l'impression de ne pas avoir véritablement échangé avec elle depuis des années. Elle avait été l'un des rares loups avec lesquels il souffrait moins de converser. Il s'était créé entre eux un lien de presque confidence - c'était un bien grand mot, mais on s'en approchait - durant le temps où ils avaient travaillé ensemble. Lorsque sa nomination au rang d'alpha l'avait contraint à écourter plus rapidement que prévu son apprentissage, ce lien s'était effacé et elle s'était envolée. Il n'avait pas cherché à la retenir, le coeur ravagé par la mort de Maisie, l'esprit envahi par ses nouvelles responsabilités. Maintenant que tout ceci n'existait plus, il lui restait bien peu de choses.
    Heever en faisait partie. Qu'il le veuille ou non, elle avait su prendre de l'importance pour lui, dans l'étrange manière dont il considérait les autres loups.

    S'il avait été un bon mentor, un loup poli et respectable ou même s'il avait tenté de lui faire la cour en ce temps qui entourait les louves d'une fragrance sucrée et troublante, il lui aurait dit combien il était fier d'elle. Car une partie de lui l'était, bien cachée mais présente. Elle représentait quelque-chose qu'il n'avait pas complètement raté dans la vie, quelqu'un qui lui avait fait confiance aveuglément et en qui lui aussi avait eu un semblant de confiance. Mais il n'avait pas cette perfection des loups qui savent quoi dire, quand le dire. Cette pensée l'assaillit, et il baissa légèrement la tête. Ses paupières se fermèrent doucement sur ses prunelles froides, alors que sa truffe frémissait légèrement à la petite brise qui lui portait l'odeur de la louve plus précisément.
    A présente l'eau lui paraissait froide, presque mordante sur ses pattes. Mais il ne bougea pas, derrière le rideau de ses longs cheveux blancs. A l'image du roi déchu qu'il était désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Il est temps de se faire une place... • Roy   Jeu 05 Oct 2017, 10:37


« Il est temps de se faire une place...
« Heever & Roy.


Les oreilles de la femelle cendrée se dressèrent plus droites sur son crâne alors qu'un picotement vint chatouiller sa nuque. Heever releva la tête, à la fois surprise et ravie : ainsi elle avait tout de même encore de l’intérêt pour son ancien mentor, puisqu'il avait écouté les bavardages sur son compte. Roy ne l'avait pas reléguée à un rang inférieur de simple connaissance malgré le temps passé sans se soucier d'elle et de son apprentissage. Peut-être n'avait-il pas eu le temps ? Peut-être n'avait-il pas réalisé qu'il l'avait rejetée à son tour ? Heever était tentée de lui laisser le bénéfice du doute. Après tout, le changement, les nouvelles meutes sur des territoires neufs... C'était une deuxième chance pour tout le monde non ? D'un autre côté, sa rancune restait agrippée à sa gorge et lui soufflait que le disciple de Mido avait été très conscient du fait qu'il n'avait plus prit le temps pour elle. En même temps, elle se rappelait lui avoir un peu forcé la patte pour qu'il veuille d'elle comme apprentie... Peut-être n'avait-il jamais voulu d'elle dans son giron ? Peut-être avait-il profité de son accession au poste d'Alpha pour faire mine qu'il n'avait plus le temps ou l'énergie de s'occuper de son apprentie ? Elle ne savait plus trop si elle devait lui en vouloir d'avoir négligé les derniers mois de sa formation. Si elle-même n'avait jamais été attirée par la domination et le pouvoir qu'offrait la place de Meneur, elle supposait tout de même que ce devait être très prenant. Elle aurait pu bien sûr, après tout, elle était fille d'Alphas. Elle aurait eu le droit de défier sa tante et son maître d'apprentissage pour trouver la place que le sang lui réservait... D'autant plus qu'elle n'avait pas été très souvent en accord avec leurs choix. Mais se retrouver ainsi à diriger toute une meute n'était vraiment pas dans ses projets. Elle se voyait mal exprimer ses décisions devant une foule de regards inquisiteurs. Cela dit, elle l'avait fait, en quelque sorte, devant Cronos.

« Je me suis efforcée de suivre les empreintes d'un grand maître. »

S'entendit-elle prononcer d'une voix presque.... timide ? Faire l'éloge d'un mâle pour qui elle ne savait plus déterminer le degré de colère ou d'attachement la gêna. Elle n'avait pas l'habitude d'ouvrir la porte aux sentiments. Pour ça aussi elle avait suivit le modèle de Roy. Il avait été un exemple parfait qu'elle avait cherché à reproduire, plus ou moins fidèlement. Il fallait donc qu'elle se force à offrir une chance aux émotions, apparemment ça marchait pour certains loups. Et puis, ne fallait-il pas qu'elle s'entraîne, au moins par respect pour Volstein ? Et puis, puisque le recul certain qu'elle possédait sur toute chose ne lui permettait pas, cette fois, de déterminer la meilleure option, alors peut-être que son coeur pourrait lui chuchoter quelques conseils ? C'était aussi absurde que ridicule. Il était connu que les sentiments obscurcissaient le jugement. Heever s'humecta les babines après avoir repris une gorgée d'eau fraîche. En bonne disciple du Raptor, elle haïssait se retrouver dans une situation où sa logique ne suffisait pas. Et puis elle en voulait à tous ces loups qui avaient attisé sa colère refoulé pendant tant d'années, qu'ils soient encore dans les parages ou non. Leemoncello le premier, Paprika, Nout, Roy et Tatsu. Un père insatisfait et qui ne souhaitait faire d'elle qu'une machine pour diriger une guerre stupide. Une mère autrefois tendre qui l'abandonnait sans un regard en arrière. Une guerrière qui avait aidé à l'éclatement du couple parental en créant chez le mâle Alpha des désirs irréalisables. Un mentor passé meneur qui la rejetait à son tour. Puis la mort du loup qui l'avait élevé. Et enfin une tante qui n'avait jamais voulu la considérer comme un membre de la famille alors qu'elle était la dernière de son sang. Un schéma de démission, de désertion qui semblait l'entourer de toute part. Dans sa vie, tous les loups importants pour elle s'était éloigné, plus ou moins volontairement. Il ne restait que le petit frère de Roy, ce gentil disciple de la Corneille, avec ses lunettes sympathiques et son sourire chaleureux qui restait fidèlement prêt à l'aider. Et malgré ses promesses, elle avait tant de mal à le croire, à accepter cette idée que pour une fois, quelqu'un veuille rester dans son cercle plutôt que de le fuir...

« Le rôle d'Alpha a t-il était plus épanouissant que celui de Savant ? »

C'était un reproche à demi-mot, mais aussi une façon de lui demander si la chute du trône était douloureuse, si ça en avait valu le coup, pour ces quelques années où il avait été le chef ? Et de manière plus sincère, elle voulait vraiment savoir comment il se sentait maintenant qu'il avait retrouvé la terre ferme... La curiosité aussi, lui chuchota à l’oreille qu'elle aurait aimer savoir si elle avait bien fait de ne jamais tenter de prendre la place qui lui revenait de droit. Elle avait sciemment décidé de ne jamais diriger une meute et donc d'ignorer les droits et les devoirs offerts par sa filiation, quoiqu'adoptive, à Leemoncello et Paprika et quelque part, au profit de Roy et de Tatsu. Avaient-ils eut conscience tout les deux qu'elle aurait pu les défier, que au vu de leur côte, elle aurait peut-être bien été suivie par la majorité de la meute ? Ces questions resteraient à jamais en suspens, sans réponse. Heever ne regrettait rien, mais il aurait été intéressant de savoir ce qu'il aurait pu se passer. Ces idées ne l'avaient jamais effleurer auparavant, mais maintenant avec ces nouvelles meutes, ces nouvelles terres, et le mâle déchu sous ses prunelles de givre, elle se questionnait. Les choses auraient-elle été différente ? Son imagination la perdit un instant dans des songes chimériques de ce qu'aurait pu être sa vie en tant que meneuse. Qui aurait-elle choisi pour la soutenir ? Qui aurait été son compagnon d'infortune ? Qui aurait eu l'honneur et le courage de supporter une telle charge sur ses épaules ? Elle étudia sérieusement la question. Mais à vrai dire les mâles de son entourage étaient vraiment rares. La louve pâle riva ses prunelles glacées sur celle de son mentor, équivalentes. Elle détailla une nouvelle fois ce loup à la toison de neige et son estomac se contracta. Une pensée coupable lui fit froncer les sourcils. Roy était-il la raison de l'amitié profonde qui liait autrefois le disciple de Yurai et celle de Mido ? Avait-elle laissé Volstein s'approcher d'elle parce qu'il ressemblait à son aîné ? Était-ce aussi pour cela qu'elle acceptait sans trop broncher ses avances, sans pour autant être capable de lui rendre la pareil ?

Elle resta silencieuse en attendant sa réponse, ou son absence. Elle ne pouvait pas le forcer à parler après tout mais elle espérait que sa voix calme et froide apaise ce cerveau qui turbinaient sur des questions qu'elle n'aurait jamais dû se poser. Malgré tout, en dépit des années à se munir d'une armure solide et de supprimer toute émotion parasite, elle savait que Roy restait son mentor, et donc que son ascendant sur elle était loin d'être négligeable. Et puis, il avait été le seul à montrer, à un moment donné, qu'il croyait en elle, en ses capacités, et en ses rêves...
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4882
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
8 ans (21/09)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
8 ans (23/10)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
8 ans (29/09)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
4 ans (11/10)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
2 ans (14/09)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
Nouveau-né (14/10)
Nakhu - Adepte

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: Il est temps de se faire une place... • Roy   Jeu 05 Oct 2017, 18:52

    Il chercha à jauger la sincérité dans les paroles qu'elle lui rendit. La part de son esprit qui voulait croire qu'elles venaient du coeur de la louve, qu'elles étaient d'une pure vérité, se cachait timidement derrière l'être de glace qui préférait ne pas trop espérer. Être qui fondait doucement, ou au moins se montrait bien moins belliqueux en compagnie de son ancienne apprentie. Et les trémolos presque imperceptibles qu'il percevait dans sa voix, comme une pointe d'hésitation ou de timidité, appuyaient dans le sens de la sincérité. Il n'ignorait pas qu'elle lui ressemblait, un peu. Peut-être même trop pour être véritablement heureuse, car il n'aurait su conseiller à quelque loup d'emprunter le chemin qu'il avait emprunté. Il était étrangement lucide quant à son état, mais n'en éprouvait presque pas de regrets. Et le presque s'incarnait devant lui, en la personne d'une congénère qui aurait sans doute pu lui apporter bien plus s'il ne s'était pas laissé aspirer dans la terrible spirale du destin.Il eut un soupir silencieux, et décida un instant de balayer la poussière pour apprécier ce qu'elle avait dit à sa juste valeur. Comme lorsqu'il était plus jeune et qu'il prenait à coeur ce qu'on pouvait lui dire. Il était presque surprenant d'ailleurs qu'elle se laisse aller à lui offrir un tel compliment, car les Sept savaient comme lui en avait été avare durant son apprentissage. Il n'était pas un maître idéal, tout grand qu'il fusse dans l'esprit de la petite louve grise. Bien loin de là.
    Il ne répondit pas à sa phrase, mais releva les prunelles vers elles pour lui lancer un regard reconnaissant. Elle suivait son chemin depuis bien trop longtemps maintenant pour qu'il ne pense même pouvoir s'attribuer le mérite de sa réussite, mais les mots s'étaient frayés un chemin jusqu'à son coeur. Car après tout, n'était-il pas né pour exercer cette tâche ? S'il y avait une chose sur laquelle il ne doutait pas de lui, c'était le domaine de la guérison. Et c'était bien la seule chose d'ailleurs, tout le reste n'étant qu'un immense flou bien peu artistique et bien trop douteux pour être convenable.

    La question qui vint après était surprenante. Non, pas vraiment surprenante, pas vraiment inattendue non plus d'ailleurs. Mais le disciple de Mido ne sut distinguer immédiatement ce qui se cachait sous les mots de la grise. Une réelle curiosité ? Etait-elle tentée elle aussi de devenir un jour Chef des Lazulis ? Ou y avait-il, comme il le pressentait, un message caché derrière ces mots qu'il n'était pas certain de décrypter ? S'il réfléchissait à ces mots par le prisme de ce que devait ressentir Heever à son égard - soit au moins un reproche, au plus une sorte de haine ou de mépris qu'elle cachait certes admirablement bien dans ce cas - il comprit qu'elle lui demandait de manière sous-jacente si cela avait valu le coup. Ou quelque-chose de cet acabit. Comme il le craignait, elle avait bel et bien vu la distance qu'il avait prise comme une sorte d'abandon, un sacrifice - celui de son apprentie pour le pouvoir. Si elle savait. Seule Tatsu, qui vivait en sa compagnie, avait véritablement été avec lui en cette période. Et sans doute car elle y était obligée, après tout. Après la mort de Maisie, il avait le sentiment de n'être plus rien, ne plus avoir le goût de rien si ce n'était l'envie brûlante de la venger, qui s'était étouffée à la mort de Reno quelques instants plus tard. Quelle ironie du sort qu'on ait alors décidé de le faire sortir du lot en le nommant Alpha, au moment où il essuyait la plus grande brisure de son existence. Cette pensée manqua de lui arracher un sourire amer.
    Mais personne n'était responsable du fait qu'il ait accepté, après tout. Il ne pouvait en vouloir qu'à lui-même de ce qui s'était passé ensuite. Il inspira en silence.

    "Grands dieux, non." Laissa-t-il tomber sans s'embarrasser de fioritures inutiles, ne laissant s'échapper que la pure vérité.

    Le bilan de ces années de règne aurait pu être plus doux si Tatsu était restée. Peut-être. Il se dessinait dans les méandres infinies des possibilités futures un avenir qui resterait commun pour eux. Mais non. Elle ne s'en était peut-être pas senti la force. Il n'en avait aucune idée, mais le fait était que cette possibilité - la dernière un tant soit peu positive en soi - avait été balayée. Il en vint à se demander si la conclusion de tout cela était qu'il n'aspirait plus qu'à être oublié désormais. A disparaître dans la masse comme il l'avait toujours fait, en travaillant efficacement, discrètement, en solitaire. Il était inutile de tenter de revenir aux temps passés, mais rien qu'une pâle copie ne pouvait qu'être meilleure que cette espèce de solitude dans laquelle il flottait sans savoir vraiment quoi faire de ses pattes. Il devait se reconstruire une tanière, se trouver un apprenti, redessiner quelque-chose de correct au moins pour la fin de son existence. Et c'étaient des loups tels que Hikotsu ou Heever qui laissaient encore entrevoir une parcelle un peu moins sombre dans ce futur au réconfort froidement calibré.

    "Je juge avoir fait de mon mieux, mais je n'en tire aucune fierté." Continua-t-il, surprenament loquace.

    Peut-être comprendrait-elle qu'il incluait dans ses actes d'alors son éloignement d'elle. Ou peut-être pas. Il n'eut pas le courage d'expliciter la chose, pas les mots pour exprimer l'espèce de culpabilité qu'il ressentait maintenant que ses pensées avaient ruminé ces événements.

    "Je comprendrais que tu ne me pardonnes pas. Je me suis fait à cette idée." Souffla-t-il avec une sorte de rictus à la limite entre le sourire et le frémissement de babines.

    Il détourna la tête, et se demanda fugacement s'ils resteraient distants ainsi jusqu'à la fin de leur conversation avant de se séparer de nouveau. Et alors il aurait la certitude du niveau auquel lui en voulait la grise.
    Et ce serait ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7148
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___

bulletblackNOUT
☥ Etelkrus
☥ Guerrière
☥ 8 ans ( 2.10.17 )
☥ Avec Darius ♥
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Etelkrus
☥ Bêta & Chirurgien à ses heures perdues
☥ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
☥ Avec Vinara ♥
snow&#c9aa9c


bulletredGEB
☥ Etelkrus
☥ Guerrier
☥ 1 ans ½ ( 25.10.17 )
☥ Avec Korra ♥
chartreuse&#dfc4b4


bulletblackNÒTT
☥ Etelkrus
☥ Louveteau
☥ Nvlle-née ( 30.10.17 )
☥ Célibataire
#040404&#caab9d


bulletorangeGRAN'PA
♰ Etelkrus
♱ Archiviste
♱ 3 ans ½ ( 15.10.17 )
♱ Célibataire
#d4d5ea&#d6d6d6

bulletblack ❄☤ HEEVER
❄ Readers
❄ Mousse
❄ 4 ans ½ ( 25.10.17 )
❄ Célibataire mais ne repousse pas Volstein
#07cfb6&gainsboro


bulletorangeNACHOS
☀ Etelkrus
☀ Guerrier
☀ 3 ans ( 15.10.17 )
☀ Célibataire
#e63811&#382929


bulletblackJAGH
☣ Etelkrus
☣ Garde
☣ 6 ans ( 14.10.17 )
☣ Célibataire
green&ghostwhite


___









» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: Il est temps de se faire une place... • Roy   Lun 06 Nov 2017, 12:16


« Il est temps de se faire une place...
« Heever & Roy.


Les yeux de la louve grise s'ouvrirent plus grands, comme surpris. Bien sûr, elle connaissait son mentor pour ne pas être un loup vaniteux ou égocentrique mais le voir ainsi en retrait, déchu et isolé, le prenait complètement au dépourvu. Roy n'était pas du genre à se confier et il sembla pourtant que les mots étaient lourds de sens. Devait-elle prendre sa réponse pour un une sorte d'aveux ? Heever était un peu déstabilisée, mais d'une certaine façon, apaisée aussi, de voir qu'il restait des miettes de confiance entre eux, assez pour qu'il accepte de se livrer un petit peu. Et quelque part, elle sentit l'armure de son coeur de pierre se fendiller, se rompre lentement et s'effriter par endroit. Comme si les brèches qu'avait entamé Volstein s'élargissait pour laisser entrer un peu de lumière, et forcément, un petit ruisseau d'émotion. Ainsi, l'ex-Savante lâcha un sourire timide en réponse aux mots suivants qui sortaient du museau de Roy. Venait-elle de trouver le mot magique pour le faire parler de lui ? Pour qu'il soit un peu plus bavard que d'ordinaire ? La disciple du Raptor plissa ses prunelles pâles, son cerveau oscillant entre une infime étincelle d'espoir et de ravissement et une soudaine gêne de vouloir s’immiscer dans les méandres de l'esprit de son tuteur. Avait-elle le droit de lui demander des comptes ainsi ? Qu'importe, elle devait le prendre, il en allait de sa libération à elle, de son envol, enfin, vers un avenir plus peut-être plus tendre, plus doux...

« Je comprendrais que tu ne me pardonnes pas. Je me suis fait à cette idée. »

Lâcha la silhouette fantomatique d'une voix éteinte. Heever comprit alors à quel point il n'était plus que l'ombre de lui même, une coquille presque vide, un ersatz du Roy qu'elle avait connu enfant. Sa première réaction fût des plus... Surprenante, et probablement déplacée si elle était allez au bout de cette pulsion primitive : celle du loup qui souhaite consoler un ami proche ou alors comparable aussi à celle de l'enfant voulant réconforter un parent ou... un mentor, au travers d'une douce étreinte. Elle avait donc fait quelques pas instinctif vers lui avant de stopper net ce geste spontané. Les pattes dans l'eau jusqu'au poitrail, Heever le fixait avec dans les yeux ce mélange d'émotion tumultueux qu'elle même ne parvenait pas trop à assimiler. Elle avait vraiment eu envie de le rejoindre d'un bond pour venir se glisser contre son poitrail et le rassurer tellement il lui avait fait de la peine dans sa dernière réplique. Et en même temps il y avait cette distance bien plus froide qu'elle s'était forcée à mettre avec ses congénères lupins ajoutée aux étiquettes sociales qui lui hurlaient que ce n'était pas convenable. Une apprentie ne faisait pas de câlin à son mentor. Une femelle ne venait pas se coller contre un mâle en période de chaleurs. Surtout lorsque les sentiments envers ce même loup était mitigé. Toutes les conventions sociales lui interdisait de venir apaiser la culpabilité de Roy au travers d'un contact physique. En soi c'était peut-être mieux ainsi ? Cela évitait toute ambiguïté. Ou du moins, cela garderait sagement dissimulé les émotions troubles qui animait Heever lorsqu'elle pensait à lui.

Parce qu'il était autrefois son tuteur, il avait forcément un reste d'autorité, d'influence et même de pouvoir sur elle. Parce qu'il était érudit, l'autre disciple de Mido était intéressant, attractif. Son intelligence faisait de lui un loup attirant. Et puis, il avait été le seul mâle hors ceux de sa famille, à être présent alors qu'elle découvrait les joies et les misères des hormones en ébullition à l'adolescence. Il était le premier donc, avec qui elle avait imaginé un contact différent. A l'époque cela ne lui avait pas paru trop grave ou perturbant, parce qu'il était le professeur inaccessible et ses rêves d'adolescente avaient disparus alors qu'elle grandissait et s'éloignait mentalement de la civilisation des Séides. Hors elle se trouvait là, face à lui maintenant. D'adulte à adulte. Avec la terrible envie d'être celle qui le libérerait du blâme avec lequel il s'autoflagellait. Ce fut donc au tour de la femelle au pelage clair de détourner le regard, soudain gênée et agacée par son manque de tenue. Elle n'était plus une enfant qui pouvait se permettre de laisser déborder ses envies, elle n'avait plus la liberté de la prime jeunesse qui ne connaissait de limite dans leur démonstration d'affection. Par peur qu'il ne capte sa réaction et donc ce qui brûlait dans ses yeux sans en connaître le sens, ou au contraire qu'il ne la comprenne trop bien, elle refusa de remonter ses iris glacées sur lui, préférant agripper les mèches tentaculaires qui ondoyaient autour de lui comme un linceul. Triste idée d'ailleurs. Il ne restait donc plus que sa voix pour s'expliquer.

« Je... Ne peux pas t'en vouloir. »

Ou du moins plus. Parce qu'elle comprenait maintenant, évidement, et parce que finalement avoir une courte discussion comme celle-ci faisait turbiner les esprits et mettait en lumière bien des rouages et bien des mécaniques jusque là totalement abstraits. Heever n'avait eu besoin que de ça pour pouvoir prendre un peu de recul et imaginer la situation du point de vue de Roy. La disciple du Raptor ne pouvait plus lui en vouloir, surtout qu'elle acceptait enfin l'idée qu'elle s'était elle-même isolée, qu'elle avait laissé le monde tourner sans elle, qu’elle n'avait pas cherché à rester présente... Elle recula d'un pas. Elle ne savait plus où se mettre. Une autre idée éclata dans son cerveau. Celle qu'elle ne pourrait plus, après ce soir, côtoyé naturellement Roy, comme de simple congénère de meute. Juste à cause d'un petit geste de travers. Elle recula d'un second pas encore, et osa enfin affronter les yeux bleu du loup de neige.

« Je ne sais pas ce qui m'a pris. Excuses-moi. »

Piètre excuse pour un rapprochement déplacé. Elle avait honte. Les oreilles de la grise pivotèrent. S'il elle avait espéré en le voyant ce soir, mettre les choses à plat et retrouver leur complicité d'élève à mentor, elle savait qu’elle s'était menti à elle même. Les choses étaient trop différentes. Rien ne pouvait plus être comme avant. Au moins avait-elle la confirmation d'ne de ses craintes, c'était à cause de Roy qu'elle avait trouvé du charme à Volstein. Pour la suite, heureusement, le disciple de Yurai était l'opposé de son aîné et avait trouvé son propre chemin jusqu'au coeur de la louve cendre et turquoise. Il fallait aussi qu'elle le retrouve et qu'elle lui parle. Peut-être était ainsi qu'elle parviendrait à trouver la route qu'elle pourrait emprunter pour se reconstruire, pour peut-être enfin, se construire tout court...

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il est temps de se faire une place... • Roy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il est temps de se faire une place... • Roy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» - Me laisserais-tu .. passer du temps avec toi ? -
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» J'peux pas, j'pas l'temps j'ai rien à faire
» La place d'Haïti dans le monde
» [TUTO] Faire des socles de rues pavées.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Lazulis
 :: → Vasque de la Lune
-
Sauter vers: