Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Second ciel [Jolitemps]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1051
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
13 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Quartz
Mâle
5 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
4 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
4 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 557

MessageSujet: Second ciel [Jolitemps]   Dim 17 Sep 2017, 22:18

Luna avait suivi Nandil mais beaucoup de choses avaient changé. Les Brethens déjà, il y en avait un peu partout, c'était pas de l'organisation ça ! Il fallait qu'elle les laisse un certains pour qu'ils fassent n'importe quoi. En plus les dieux avaient tout cassé et elle, elle avait oublié de demander son épreuve à Kiro. Les loups de sa nouvelle meute, enfin, de la meute de Nandil disaient qu'il fallait qu'elle passe l'épreuve de Yurai mais Luna ne voulait pas Yurai. Oh pas qu'elle ne l'aimait pas, en fait, elle ne la connaissait pas personnellement mais la louve blanche savait que la Corneille était une déesse d'esprit et elle n'était pas sûre d'avoir le niveau requis pour son épreuve. Alors pourquoi avoir choisi de suivre sa sœur tout particulièrement ? Parce qu'elle n'avait pas trouvé ses parents, c'était bien embêtant, ni son frère d'ailleurs mais lui, c'était un trouillard, Nandil était mieux pour faire un choix sérieux.
Et dans tout ces changements, elle avait aussi perdu son nouvel ami, le géologue qui avait gardé la porte de sa cellule pendant si longtemps, qui l'avait finalement sorti lors d'une fuite de gaz, avec qui elle s'était rendu au Palais que les dieux cassaient. Son ami qu'elle avait perdu juste après, ça faisait quelques semaines déjà et mine de rien, il commençait à lui manquer un peu. Alors Luna avait décidé d'aller le chercher, elle ignorait complètement où il pouvait bien être mais ça lui importait peu pour le moment.

Ses recherches l'avaient mené jusqu'à un grand lac bien au delà des territoire qui portaient l'odeur de sa nouvelle meute. Il faisait nuit et le ciel nettoyé de tout nuage et pourtant, il faisait assez sombre, les lumières des étoiles ont toujours été plus faible que celle de la lune et lorsqu'elle était nouvelle, même Luna et son pelage clair ne brillait pas dans la nuit. Le lac lui brillait, c'était comme un deuxième ciel mais sur la terre et Luna était comme hypnotisée par le spectacle.
Oh elle n'était pas près du lac, sinon elle ne verrait pas tout ça mais sur les falaises qui bordait le terrain... Etait-il prudent de continuer à chercher dans le noir alors qu'un mauvais pas pouvait être senti passer ? Luna ramena son aile unique tout contre elle et s'assit sur place, le regard toujours vers le lac. Elle dressa les oreilles, et détourna le regard, un hibou passa au dessus d'elle. En fait, elle connaissait pratiquement rien de la vie, elle avait vécu toute son enfance dans le camp brethen et ensuite ? Dans une grotte fermée avec seulement la voix de Mr.le Géologue bien qu'il ait été peu bavard. Là dans ce paysage de nuit sans lune, elle n'était pas très rassurée malgré les étoiles mais peut-être que son ami de cette dernière année était là.

« Monsieur le géologue ? »

Elle appela dans la nuit. Bon, bien que pratiquement unique contact, la jeune louve ne savait toujours pas comment il s'appelait et même à ce moment là, ça paraissait anecdotique ce genre d'info.
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 54
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   Lun 18 Sep 2017, 21:40

Second Ciel

ft. Luna.

Fin été 2017/début automne 2017.
RP I - A peine sevrée.


Il faisait nuit.
La nuit, les Perdus étaient toujours plus présent. Comme le Lion qui dansait la Salsa, et qui dormait maintenant avec toi, à la place de Maman. Ce n'était plus le temps de danser, ni de bouger. Il fallait rester immobile, fermer les yeux, attendre, attendre Morphée que tu ne voyais jamais mais qui venait quand même...
Non, tu n'y arrivais pas. Tu ne pouvais pas, avec cet éclat au loin, ce feu argenté qui brillait et qui t'intriguais. Tu voulais aller le voir, tu voulais le toucher, le mettre dans ta bouche.
C'est pourquoi tu t'étais levé, et que tu étais parti, laissant tout le monde dormir pour te faufiler dans les ombres savantes de la nuit. De tes petites pattes, tu avais marché droit, tout droit, sans jamais tourner. La petite loupiote était devenue plus grosse. Elle était devenue flaque, elle était devenue lac, mais jamais elle n'avait viré mirage.
Tu avais été impressionnée, en te retrouvant devant cet endroit inconnu. Arastée te dis qu'on appelle cet endroit la vasque de la lune, et tu te plais à changer la vasque en une valse.

Tu te penches un peu, en haut de la pente, et tu souris. Dans sa tristesse, la terre s'était affaissée, comme un soupir qu'on aurait tenu trop longtemps. Tu laisses tes pattes y glisser, chutant jusqu'en bas, jusqu'à ce lac. Le ciel a trop pleuré dans ce trou parmi les plaines, à l'en remplir de ses larmes. Et maintenant, la lune regrettée de venir s'y regarder. Tu contemples son reflet, tu croises ton propre regard.
Tes grands yeux bleus, tes cheveux blonds qui encadrent ton visage aux traits qui s'affinent progressivement, au fur et à mesure que tu grandis. Tu te demandes si Maman te ressemblait, quand elle était aussi bébé. Tu lui demanderais. Mais Maman était occupée, ce soir, à sauver la luciole prête à s'écraser contre la montagne.
Et alors que tu regardes la surface de l'eau, tu entends une voix, qui te pose une question. Ta petite araignée te dit que c'est une louve, blanche, une louve de la lune, qui chercher son géologue.
Doucement, tu t'approches, et tu lui réponds en même temps que tu marches de ton pas si léger, qui froisse à peine la robe de l'herbe sous tes coussinets.

« Le géologue est mort, il est retourné à la terre. Il a oublié ta bague, fiancée du géologue, parce que tu n'étais qu'un demi-oiseau. Paix à l'effigie de son nom. »

Ni compassion, ni pitié, dans ta voix. De toute façon, c'est un peu la même chose : on confond souvent la pitié avec la compassion, alors tu ne donnes de rien. Au lieu de ça, tu gardes ton air si neutre, et tu désintéresses d'elle pour les regarder, eux. Tous ces poissons rouges que tu vois sortir de l'eau pour tourner autour de vous, pour toucher vos joues de leur nageoire, pour ouvrir leur bouche et respirer de l'air. Ils te semblent un spectacle si intéressant à voir, alors que tu observes leurs déplacements aériens, avant qu'ils ne se fondent dans le ciel. Ou dans l'eau, tu ne sais plus très bien, tant l'un et l'autre semble proche se soir, à s'en accoquiner sous les étoiles.

« Ils sont beau, tu ne trouves pas ? Moi je les trouve beau. Ils osent. Et toi, tu t'es déjà lancé avec les guirlandes nocturnes ? »

Tu danses. Enfin, tu tournes sur toi même, ta queue dessinant un sillon sur le sol, tes pattes clapotant dans les clapotis de l'eau. Tu t'amuses, sans plus prêter attention à la louve. C'est à ça, qu'on te reconnait encore comme une enfant : avec tes jeux innocents, avec tes paroles en l'air, même si tu tiens déjà des propos bien étranges, comme tu l'es toi, comme l'est cette louve aussi.
De loin, on aurait vu deux êtres mystiques, à briller sous la lune.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1051
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
13 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Quartz
Mâle
5 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
4 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
4 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 557

MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   Mar 19 Sep 2017, 23:33

Lorsqu'on a vécu aussi longtemps dans le noir, nos yeux ne nous servent plus à rien alors on s'ouvrait aux autres sens. Ça son père ne l'avait jamais vraiment compris, il avait toujours accordé une trop grande importance à ses yeux et à sa frayeur, pourtant ils les avaient perdu très tôt d'après Maman. Luna elle pouvait encore voir mais pendant un an, il n'y avait rien d'intéressant autre que le noir ou la lumière en dessous de la porte alors elle avait appris à entendre, à sentir les plus infime odeur des pierres et à goûté le léger sel de chacune. Elle faisait maintenant probablement un meilleur géologue que son ami mais il avait toujours été très mauvais selon elle, il avait toujours confondu les pierres qu'elle lui montrait.
Cet être qui marchait d'un pas léger dans l'herbe, elle l'entendit bien avant qu'elle ne lui adresse la parole et surtout bien avant qu'elle ne la voit. C'était une jeune louvette, elle ne faisait pas encore sa taille mais elle n'en était pas si éloignée, Luna était petite, comme son père mais lui, il avait toujours rasé le sol. Louvette qui lui annonça une bien triste nouvelle. Assise dans l'herbe, la louve blanche pencha sa tête sur le côté, rabattant un peu les oreilles en arrière.

« Oh ? Vraiment ? Je lui avais dit de faire attention mais jamais personne ne fait attention alors tout le monde disparaît. »


Pourquoi la croire, après tout elle ne la connaissait pas ? Mais Luna prenait la question dans l'autre sens, pourquoi ne pas la croire ? Il y avait encore moins de raison à cela. Son ami avait disparu parce qu'elle n'était qu'un demi-oiseau. Peut-être n'aurait-elle pas du suivre sa sœur ? Le Géologue aurait été moins seul... hé bien tant pis supposons ?
La petite elle avait l'esprit à autre chose maintenant que le message était délivré, elle jouait, dansait avec quelque chose que Luna ne voyait pas mais peut-être le sentait-elle sur son pelage ? L'eau du lac ondulait avec la légère brise, la plus jeune dansait avec le vent et la blanche se releva pour ouvrir légèrement son aile et le sentir cet air frais. Ça, sous la terre, elle l'avait presque oublié.
Luna fit un signe négatif de la tête à la question de la louvette.

« J'étais avec les pierres, sans ciel ni lumière. Elles chantent beaucoup si on les écoute mais elles disent beaucoup de bêtises. C'est parce qu'elles connaissent tout les ragots du monde. »

Sa compagne alla jouer dans l'eau et parce qu'au final, Luna n'avait que très peu expérimenter ceci, elle se laissa elle aussi glisser jusqu'au lac, chaque pas l'enfonçant un peu plus sous la surface, jusqu'à ce que l'eau entra dans son nez, alors l’instinct lui fit agiter les pattes. C'était agréable l'eau ça donnait la sensation de voler un peu, ça l'était beaucoup moins quand on en sortait.
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 54
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   Sam 23 Sep 2017, 19:57

Second Ciel

ft. Luna.

Fin été 2017/début automne 2017.
RP I - A peine sevrée.


Sur ces joues que tu guettais, l'eau ne coula pas, et tu te dis que c'était bien. La tristesse était quelque chose de flou, pour toi, comme si tu n'en avais pas. Ou pas encore ? C'était peut-être quelque chose qui venait en grandissant, comme la nostalgie et la mélancolie des années passées. Toi, tu ne regrettais encore rien, et peut-être qu'il en serait toujours ainsi.
Elle avait raison sur une chose : lorsqu'on ne faisait pas attention, on disparaissait, voilà. Un constat comme un autre, que peut-on dire de plus ? Tu hausses tes petites épaules, et tes oreilles s'agitent d'avant en arrière.

« Personne est en tort, lorsqu'elle ne t'écoute pas. Elle l'aura bien cherchée. »

Et c'est ce qui pouvait te permettre de survivre, toi et d'autres, à manger la chaire des fous imprudents.
C'était une légère déception, lorsqu'elle te dit ne jamais s'être laissé allé avec les lumières de là-haut. Une déception qui laissa place à une froide colère, lorsqu'elle évoqua la raison qui l'avait mené à ne pouvoir le faire. Tenu entre des pierres, où l'on ne pouvait voir le ciel. Des pierres qui chantaient et ragotait, mais qui enfermaient quand même.
Ton poil de bébé se gonfle, tu as l'air d'une boule de fourrure. Ta langue se délie et ta voix claque.

« Malheur à ceux qui empêche les loups de voir les étoiles. J'aimerai bien les voir mourir, pour les manger et avaler leur méchanceté et leur haine de la liberté ! »

On ne pouvait aimer la liberté si on aimait en priver les autres. Et elle, si libre, comme un coup de vent, ne pouvait apprécier ça. Sous ses airs de louvette, il y avait déjà un acharnement perceptible pour ses idéaux. Ses idéaux qui hurlaient libeté, liberté, liberté !
Elle vient dans l'eau, elle aussi, et tu te demandes si elle apprécie son contact comme toi tu peux le faire. Avec le ciel qui se reflète si bien dedans, tu as l'impression d'être perdue dans les étoiles, de marcher sur quelques systèmes éloignés.
Et puis d'un coup, tu te stoppes, tu te tournes vers la louve blanche à l'aile unique, posant sur elle tes yeux d'un bleus si vif.

« Tu chanterais avec les pierres, pour moi ? »

Ton épaisse queue s'agite de gauche à droite, et un fin sourire vint tirer la commissure de tes babines, en une expression mignonnette. Le chant des pierres qui roulent est le plus beau.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1051
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
13 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Quartz
Mâle
5 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
4 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
4 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 557

MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   Dim 01 Oct 2017, 20:15

Cette petite louve était jeune mais pas si gentille que ça. Elle souhaitait beaucoup trop facilement du mal aux autres pour leurs actes. Luna elle, ne leur en voulait pas vraiment, chacun a ses raisons que la raison ignore, peut être que sa cadette avait des raisons pour vouloir autant que les autres trouvent malheur. La louve blanche balança un peu son corps de gauche à droite bien qu'elle s'arrêta vite à cause de la fraîcheur de l'eau.

« Ce n'est pas gentil de vouloir manger les autres. De toute façon ils ont tous disparu eux aussi, ce n'est pas très résistant des géologues. La terre a explosé, on ne les a plus revu après, je crois que les Dieux y sont pour quelque chose. »


Alors que la petite se stoppait pour s'intéresser à Luna, celle-ci partie dans ses pensées, laissant le contact visuel bien qu'il n'allait que dans un sens. Les Dieux... elle devait passer son épreuve, elle n'avait toujours pas de glowstick mais sa nouvelle meute ne voulait que Yurai. Malheureusement la semi-ailé ne se sentait pas suffisamment sage pour choisir la Corneille, non ça c'était plus Nandil. Luna elle, voulait passer l'épreuve de Kiro, mais était-ce possible ? Elle n'en savait rien, elle devait aller demander à Yurai si elle avait le droit.
Elle dressa les oreilles à la demande de sa cadette. La jeune louve pencha la tête, regardant un peu dans le vide comme si elle réfléchissait puis soudainement, elle fit demi-tour et en quelques foulées, sorti de l'eau avant de s'ébrouer, lui donnant au passage un air de peluche qu'on sortait de la machine. Elle se pencha alors pour poser son oreille au sol avant de taper quelques coups secs avec une de ses pattes avant.
Elle se releva ensuite pour se tourner vers la louvette avant de secouer légèrement la tête pour une réponse négative.

« Ces pierres sont trop jeunes, elles ne connaissent rien encore et elles ne chantent pas. C'est le problème avec les renouveaux, plus rien n'existe après, il faut tout refaire. Et moi de toute façon je ne sais pas chanter, j'ai la langue recousue. »


Et elle la tira dans une démonstration, dévoilant le même style de patchwork qui composait le reste de son corps, comme il composait celui de Grimaud, comme il composait celui de son père. Mais si Luna donnait cette raison, c'était parce qu'on le lui avait donné lorsqu'elle était petite, en réalité, elle manquait cruellement de notes mélodieuses et chantait particulièrement faux alors on lui disait de ne pas le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 54
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   Sam 07 Oct 2017, 18:52

Second Ciel

ft. Luna.

Fin été 2017/début automne 2017.
RP IV - A peine sevrée.


« On peut manger tous les corps morts. Et si quelqu'un meurt, il devient un corps mort, alors on peut le manger ! »

Ton fondement n'était que logique inculquée par Maman, et tu ne peux voir l'inconvénient à manger ce qui est mort, même si cette mort à avant cela été provoqué par toi-même. Une fois, Maman s'était amusé à pousser un loup d'une falaise : il était tombé, si bas, il s'était ouvert la tête et des pensées rouges étaient sorti de sa tête. Ça ne t'avait pas posé problème, à toi. Vous l'aviez mangé ensuite, jusqu'à ce que son corps décomposé ne vous force à quitter votre petite grotte pour en trouver une autre, laissant derrière vous des éclats blancs et des peaux.
Tu bouges un peu, l'eau clapote sous toi.

« Les Disparus deviennent des Perdus, tu sais. Ils restent toujours là, pas loin, mais on ne les voit pas tout le temps. Et puis les Dieux, c'est bien trop facile, ce ne sont que des mondes avortés. »

Et on voulait devenir étoile de ces mondes, en obtenant une lumière vacillante.
Voilà que la blanche fiancée s'éloigne, elle s'éloigne de toi. Tu es triste ? Non, pas du tout. Sa présence est comme celle d'une autre : facultative. Il y a tant de gens, tu trouveras toujours quelqu'un d'autre. De toute façon, on ne croisait qu'une fois les personnes, et le destin ne laissait que peu de temps pour les revoyures, préférant les nouvelles rencontres des fraichement venus.
Tu te ne réinteresses à la louve que lorsqu'elle te parle, après avoir écouté de son oreille plaquée contre le sol les voix muettes des pierres.

« Elles sont aussi jeunes que moi, nous sommes d'un même millésime, celui des flottants. »

Tu souris en sortant de l'eau, heureuse d'être fait de la même année que ce sol qui accepte de te porter. Et puis la blanche te tire la langue, pour mieux te montrer comme elle est recousue.

« Tu peux parler mais non chanter ? Essaye, ta langue est déliée, ta voix est l'infini des sons. »

Et tu te mets assis, devant elle, ta queue enroulée autour de tes pattes avant, pour mieux entendre son essai de chanson, comme une mère attendant le premier cri de ses nouveaux-nés avant de les dévorer.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1051
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
13 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Quartz
Mâle
5 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
4 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
4 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 557

MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   Mer 01 Nov 2017, 13:59

La réflexion de la jeune louve était assez logique en soit mais Luna n'était pas certaine de réussir à tenir cette logique, elle laisserait aux insectes le soin de manger les corps morts des autres. Au final on finissait quand même dévoré par quelque chose mais la semi-ailé était probablement trop fleur bleue pour que ce soit fait par elle-même, quand bien même le malheureux se trouvait être quelqu'un de peu sympathique. Sa cadette enchaîna sur une explication de ce que devenaient ceux qui disparaissaient, non sans oublier de trouver ça facile d'accuser les Dieux. Oui probablement, dans d'autres circonstances mais Luna avait vraiment l'impression que pour cette fois ils s'en étaient mêlés tout comme elle doutait que les géologues soient devenus fantômes. En fait, ils en avaient probablement toujours été mais que devient-on lorsqu'on est un fantôme qui meurt ?
Il se faisait tard dans cette nuit pleine d'étoiles. A cette heure-ci, il n'y a pas si longtemps, on se serait inquiété de ne pas la voir rentrer mais maintenant, qui s'inquiétait vraiment ? Il n'y avait personne pour l'attendre à la maison. Et quelle maison ? Elle n'en avait plus vraiment non plus.Peut-être que Luna était de ces Perdus dont parlait la petite louve ? Elle avait été une Disparue jusqu'au moment où il n'y avait plus personne pour la chercher. Ces pensées étaient tristes, la louve blanche ne les aimaient pas alors elle les laissa pour s'occuper de la chanson de sa nouvelle rencontre.

Sa langue recousue ne l'empêchait pas de chanter d'après la plus jeune, son esprit lui, peut-être un peu plus. Luna était prise d'une soudaine et curieuse timidité qui lui bloquait la gorge. Des chansons, elles n'en connaissaient pas vraiment en réalité et celle des pierres étaient roulement et roulis que les loups ne savaient faire, ils n'étaient pas des golems. Ah mais il y avait peut-être cette mélodie chaude et rassurante que chantait sa maman à Grimaud lorsque celui-ci avait trop peur. Elle était douce cette chanson et les pierres de la tanière les protégeaient à cette époque avant de disparaître elles aussi comme tout le reste. Luna n'en connaissait pas les paroles, elle ne s'en rappelait pas d'une seule mais l'air lui était resté dans la tête.
Alors elle chantonna l'air pour la petite louve qui le demandait tellement. Un air maladroit et incertain comme un louveteau qui apprend. Luna n'en était plus vraiment un maintenant mais elle n'était pas resté très longtemps auprès de ses parents. Alors elle s'arrêta sur une fausse note, inutile de continuer le massacre, elle secoua la tête dans une négativité.

« Non, je ne suis pas un loup qui chante. Mais il y en a peut-être encore plus loin, j'en ai entendu une fois ! »

Mais étaient-ils encore là ?
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 54
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   Mer 15 Nov 2017, 20:10

Second Ciel

ft. Luna.

Fin été 2017/début automne 2017.
RP IV - A peine sevrée.


Tu avais les oreilles en avant, et ta petite queue s'agitait dans l'air. Tu voulais l'entendre chanter, oui, tu voulais entendre sa voix former des arabesques, s'élever et s'abaisser en une chanson mélancolique, comme la voix de Maman. Maman qui te chantait des chansons, elles aussi. Ses paroles parlaient de libellules venues fermées les yeux de leurs enfants, de loups heureux sans les autres, de sommeil et de silence. Tu aimais tellement, la voix de Maman, les chansons de Maman. Elle resterait dans ta tête, là, ces histoires d'amour non partagés et ces mensonges que l'on disait pour parler de vérité.
Et voilà, voilà, ça arrive.
Le murmure d'une chanson, qui vient du fond de sa gorge à elle, la fiancée d'un Disparu. Tu l'écoutes, et tu juges, un peu. Elle ne chante pas aussi bien que Maman, non. Mais toi non plus, tu ne chantes pas aussi bien qu'elle, bien que tu apprennes à ses côtés.
Un jour, tu auras une aussi belle voix qu'elle, te dit l'Avenir. Tu seras belle, avec une voix mélodieuse, mais ce ver au fond de toi, ce noir qui pourri et qui rend ton fruit inconsommable.
Et tu t'en fiche, fiche, fiche~

Sa bouche se ferme, elle arrête de chanter, ne laissant qu'une note ratée à ton oreille. Sa prestation ne mérite de compliments ni d'applaudissement : tu n'es pas compatissante, tu préfère le silence en guise de seul réaction, et ton regard froid dans le sien. C'est beau, le bleu dans le bleu, le glace dans l'azur. Un iceberg qui se noie dans la mer.

« C'est vrai, il vaudrait mieux laisser les pierres chanter plutôt que toi. Mais tes efforts auront quand même été entendues par mes oreilles, même si mon cœur préfère le chant de Maman. Tous les enfants préfèrent les chansons de Maman, tu ne crois pas ? Ce sont elles qui détiennent la voix. »

Tu lui souris, de ton petit sourire qu'on ne sait pas bien déchiffré. On ne sait jamais ce que veux dire ton visage, Jolitemps, tu es de ces bébés étranges.
Elle t’intéresse quand même, un peu, lorsqu'elle te dit qu'elle à déjà entendu des loups qui chantaient, plus loin. Tu trépignes un peu, tu t'agites oui, alors que ta voix fluette s'élève à nouveau.

« Je veux entendre chanter ces loups entendus, emmène-moi les voir ! Est-ce que ce sont ces loups qui chantent pour ces dieux qui n'aiment leurs enfants et qui préfèrent leur causer malheur ? Aux dieux, on laisse le droit au malheur, alors qu'on méprise ceux qui aime le malheur des autres. Je le trouve pourtant drôle, moi, ce malheur, tu ne trouves pas que le noir à des allures d'or entre les pattes des rigolos ? »

Un petit gloussement qui agite tes épaules et ta tête, alors que tu t'amuses de tes pattes mouillées qui laissent la trace de tes coussinets sur la poussière du sol, dans un instant éphémère de présence sur cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1051
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
13 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Quartz
Mâle
5 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
4 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
4 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 557

MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   Sam 02 Déc 2017, 23:52

Aucune réaction, juste un long silence après ces notes ratés et un regard dans le sien. Avait-elle été si nulle que ça ? Ça ne faisait rien, Luna avait prévenu, elle ne chantait pas. Elle faisait plein d''autres choses comme... chercher des pierres ? Elle avait fait beaucoup ça quand elle était dans la meute du géologue et dessiner aussi ! Ah ça elle les avait bien barbouillé les murs, tellement que lorsqu'elle était sortie de sa cellule, celle-ci n'avait plus de place pour rien. Depuis qu'elle avait perdu de vue le Géologue, elle ne dessinait plus, elle passait son temps à le chercher mais puisqu'il était mort, peut-être recommencerait-elle ? Mais est-ce que les Nakhu aimeraient ? Ils étaient très religieux eux avec leur adoration de Yurai, peut-être n'aimeraient-ils pas qu'elle barbouille le cimetière de langage venu des étoiles.
La petite louve confirma par la parole qu'il valait mieux laisser le chant aux autres, comme les pierres ou Maman, la sienne et celle des autres. Mais elle lui accorda une parole qui sonnait comme une sorte de gentillesse dans l'oreille de Luna, elle avait fait l'effort et il a été entendu, c'était déjà bien. Peut-être que lorsque la louve blanche serait Maman, elle saurait chanter pour ses petits ? Peut-être mais la réponse serait dans longtemps, Luna désirait encore se blottir dans les pattes de ses parents même si elle ne le pouvait plus plutôt que quelqu'un vienne se blottir contre elle, c'était trop de responsabilité.

Pour ne pas avoir entendu un beau champ, la petite louve voulait aller voir ces loups qui chantaient mais Luna ne savaient pas vraiment où ils étaient maintenant mais elle semblait surtout avoir envie d'entendre ceux qui chantent pour les dieux, eux elle savait où les trouver. Elle reparla de malheur aussi et comme quoi elle l'aimait bien. Luna ne trouvait toujours pas ça très gentil mais sa cadette avait raison sur un point, les dieux aussi aimaient le malheur malgré qu'on interdise ce choix aux mortels. Les êtres divins étaient bien compliqués, peut-être que finalement, rester chez les Nakhus était une mauvaise idée, Luna n'était pas une religieuse comme eux.

« Je l'ai déjà vu devenir argenté sous la lune et doré sous les flammes. »

C'était la couleur que prenait les pierres qu'elle avait gravé de ses dessins pendant son année d'enfermement mais sa cadette voyait probablement quelque chose de moins terre à terre. Luna portait mal son nom aujourd'hui, elle accordait beaucoup d'importance au sol et peu au ciel.

« Peut-être que les dieux aimeront discuter avec toi si vous aimez les mêmes choses. Mais je ne les ai jamais rencontré alors je ne les connais pas vraiment. »

Les amis du Géologue avaient coupé court à sa volonté de demander son glowstick à Kiro et par continuité, à le recontrer.

« Peut-être qu'on peut aller voir Yurai, les Nakhus chantent parfois pour elle, ils le peuvent, ils ont choisi de lui consacrer leur vie »


Elle faisait une bien mauvaise Nakhu, elle n'avait même pas passer son épreuve mais elle n'avait voulu non plus avoir un glowstick violet.

Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 54
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   Hier à 17:31

Second Ciel

ft. Luna.

Fin été 2017/début automne 2017.
RP IV - A peine sevrée.


Tu fais une petite moue ennuyée, quand elle te dit que le malheur pouvait devenir argenté sous la lune et doré sous les flammes. Tu lui imaginais quelques pensées moins évidentes, une vision du monde si différente. Mais ça, tout le monde pouvait le voir, ces couleurs qui nappaient tout naturellement les choses qu'elles touchaient. Il n'y avait qu'à regarder le lac, pour comprendre qu'il aurait exactement ces teintes là face à l'astre nocturne ou à un brasier qui crépite.
L'originalité était peut-être à proscrire, il fallait vivre dans un truisme bien au pas.
Gauche, droite, gauche, droite, telle est la cadence.
Toi, tu jouais à droite, puis tu retournais à gauche, tu serpentais un peu, tu trouvais ton chemin dans tes propres pas.

Au moins n'avait-elle pas un avis aussi tranché que le tiens sur les Dieux, la fiancée du géologue. Toi, tu ne les aimais pas, mais elle, elle leur laissait une petite chance, voulait bien croire en leur appréciation. Peut-être avait-elle raison sur ce point : s'ils aimaient les mêmes choses, ils pourraient discuter.

« Et peut-on aussi parler des choses, sans savoir si on les aime ou pas ? »

Parce que c'était une échappée, de savoir ce que tu aimais ou ce que tu n'aimais pas, ton cœur restait intangible face à toutes ces rencontres matérielles et immatérielles. Tu aimais surtout les Perdus, pouvait-on peut-être en conclure ? Difficile à dire, le temps n'était pas venu de réfléchir à tout ça.

« Je veux bien aller voir Yurai, et ces Nakhus qui chantent pour elle. Mais qu'est-ce que c'est, un Nakhus, c'est un animal qui chante ? Maman n'a jamais dit ce mot là. »

Tu osais lui demander, lui faire part sans honte de ton ignorance. Tu ne cherchais pas à être fière, de toute façon, tu voulais juste savoir, comprendre. Cette terre n'était qu'une équation d'inconnus et de découvertes, petit être vert que tu étais, caché dans l'herbe de ce nouveau monde. Mais en plus de vouloir savoir ce que c'était, un Nakhu, tu voulais aussi les entendre chanter, et c'est pour ça que tu étais prête à la suivre, n'importe où, là où t’emmènerais la fiancée du géologue...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Second ciel [Jolitemps]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Second ciel [Jolitemps]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Septième ciel
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Les 4 sacrés du ciel
» Dessine moi un arc-en-ciel... [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Lazulis
 :: → Vasque de la Lune
-
Sauter vers: