Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altheda
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 220
» Age : 17
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Naoūt
Lazulis ♀ 5 ans 1/2
Glowstick Rose
Combattante

» Neït
Lazulis ♀ 4 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse(=Herboriste)

» Alys
Etelkrus ♂ 2 ans
Bêta, Disciple de Dairo

» Feuille de perso'
» Points: 105

MessageSujet: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Mar 19 Sep 2017, 14:51

L’aube pointait le bout de son nez, pas trop tôt. Neït poussa un profond bâillement avant de se raviser. Elle jeta un rapide coup d’œil avant de hausser les épaules, à quoi bon se retenir alors qu’il n’y avait personne ? Enfin personne, sauf si on incluait le gibier qu’elle avait croisé lors de sa «  sieste », des rongeurs pour la plupart qui avaient pris la fuite la queue entre les jambes en l’entendant. Rien qu’à évoquer ces potentiels repas, son estomac poussa une plainte aiguë. Visiblement cela faisait trop longtemps que sa propriétaire ne s’était pas mise quelque chose sous la dent… Se nourrir était quelque chose de tellement secondaire à ses yeux qu’elle n’y pensait pas tout le temps… Pourtant ce n’était pas le gibier qui manquait au camp des Lazulis, bien au contraire, mais bon cela aurait obligée la fille de Sekmêt à se montrer reconnaissante envers ceux qui seraient aller attraper ces fichus lapins et ça c’était un trop grand effort pour elle… ça et supporter la compagnie des autres, y compris celle des deux fraisiers. La louve qui était jusque-là en train de se reposer dans une épaisse couche d’herbe se leva pour laisser uniquement ses fesses grises sur le sol. Elle ne venait pas de passer une nuit de tout repos. Un soupir s’échappa de ses babines tandis qu’elle jeta un coup d’œil à la cascade, là où se cachait la fontaine d’Ao. Dire qu’elle avait failli se ramasser en cherchant la brèche qui lui permettait d’accéder au temple de la déesse… En effet, la vieille lors de la pleine lune, la Lazulis avait dû se rendre au temple de la dragonne pour boire l’eau de la fontaine comme elle l’avait demandé. Cependant la fontaine n’était plus aussi simple d’accès qu’avant et le sol humide avait failli lui coûter une chute dans l’eau même si cette dernière n’était pas particulièrement profonde… Une grue qui était en train de marcher dans l’eau poussa un piaillement strident avant de prendre son envol. Fichu piaf. D’un côté le son de l’oiseau avait été plutôt rassurant, le lieu sacrée était bien trop silencieux et cela avait un côté inquiétant.

Un nouveau bâillement échappa à Neït, qu’est-ce qu’elle ne donnerait pas pour dormir, malheureusement le sommeil était ces derniers temps devenu son pire ennemi et laissait davantage place aux cauchemars qu’aux rêves. Cela faisait quelques temps que la nattée n’avait pas subit des tourments durant son repos de la sorte, depuis la mort de Sekmêt pour être exacte. Ces manques de sommeil l’avaient rendus particulièrement irritables - encore plus que d’habitude- et peu sociable… et c’est reparti pour un round…

Tandis qu’elle se posait de multiples questions, une effluve sucrée lui chatouilla la truffe. C’était là une odeur que Neït n’avait pas senti depuis longtemps, celle du lait maternel. Intriguée, la prêtresse leva la truffe à la recherche du nouvel arrivant qu’elle ne tarda pas à distinguer. Il était plutôt petiot, normal étant donné son âge et possédait une sacrée tignasse nouée en un chignon. Il avait une bonne bouille et les couleurs de son pelage lui rappelaient quelqu’un sans pour autant qu’elle ne parvienne à mettre un nom dessus. Néanmoins Neït leva un sourcil en voyant que personne ne suivait le lardon, bon sang était-il seul ? Hors de question qu’elle joue la baby-sitter, surtout vu ses relations avec la marmaille ! Elle se racla la gorge.

« — T’es un peu petit pour passer ton épreuve de Glowstick le marmot… Puis je suis sûre que les dieux se reposent à cette heure-là... »

C’est surtout que la larve qu’elle était avait la flemme de bouger… Puis elle mettait sa patte à couper que les dieux roupillaient de si bon matin. La présence du petit la mettait étrangement mal à l’aise.

« — T’as perdu tes parents gamin ? Ou c’est eux qui t’ont perdu ? … Enfin si au moins tu as des parents… » Neït se tut se rendant compte de la stupidité de ses remarques. « Désolée petit, les louveteaux c’est vraiment pas mon fort...»
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 221
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Avec CrèveCoeur [PNJ]
Parle en #6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
Parle en #ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
Parle en #0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Parle en #00cc00


PNJs
CrèveCoeur
♀ | 7 ans
Nakhus | Adepte
Avec Sarcan
Parle en #990099


» Feuille de perso'
» Points: 1143

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Mar 19 Sep 2017, 17:12

Couché contre le ventre douillet de sa mère, Gloriel s'extirpa de son sommeil malgré le confort et la fatigue qui l'étreignaient. Il avait soif d'aventure, comme à son habitude. Il voulait explorer le monde, d'autant plus qu'il se retrouvait dans un univers changé. Il n'avait pas connu ou du moins, ne gardait guère de nombreux souvenirs de l'Autrefois mais rien ne l'empêchait désormais de vagabonder. Il était certes un enfant, naïf, idiot mais il savait se débrouiller seul. Après tout, n'avait-il pas été le rejeton de Winnifred qui s'était dressé fièrement du haut de ses trois pommes contre un dieu pour sauver son aînée ? Il gardait en tête cette fierté surtout qu'il avait été remarqué par une de ses idoles, le grand Esterno qu'il ne voyait malheureusement plus. Gloriel accorda un petit mot aux dieux, priant son ancien chef d'aller bien ... Il ignorait que la Mort avait fini par toucher le Brethen rouge et il ne le saurait sans doute pas avant un bon moment.
L'enfant se retira de contre sa mère, il s'avança, évitant de réveiller Korra et Alys qui dormaient tout comme lui quelques instants plus tôt contre le ventre de leur chère génitrice. Il s'étira et il fila à l'extérieur de la tanière. Il découvrit un monde tout de noir vêtu. Il esquiva un sourire et profitant du couvert de la nuit, il partit en vadrouille. Il aimait la Dame Nocturne qui lui permettait de trouver le calme et de découvrir de belles choses qui disparaissaient le jour venu. Gloriel marcha un bon moment avant de trouver une petite marre. Il s'y posa un instant, entendant le ronflement de quelques grenouilles. Il ne les trouva à aucun moment du regard puis il tapota la surface lisse de l'onde. Elle s'agita, se fripant et créant de magnifiques arcs de cercles qui ne cessèrent de s'agrandir, s'éloignant de l'impact comme un troupeau fuyant le danger. Le jeune mâle apprécia le spectacle puis il vit, plus loin de petites lumières. Il pencha la tête sur le côté, se demandant ce que c'était et il se dirigea vers les boules lumineuses. A sa grande surprise, il découvrit une valse de lucioles. Elles ne craignaient pas la nuit tout comme lui et elles s'agitaient, portées par le son d'une musique silencieuse. Ce spectacle se gravait dans la tête de l'enfant qui souriait bêtement. Il se mit à rire et il sauta dans la nuée qui s'effraya. Il dansait sur leurs paniques puis quand l'essaim se dissipa, Gloriel suivit l'une d'elles. Elle filait, s'éloignant de là où il l'avait délogée. Elle le guida dans les bois, l'entraînant à longer le fleuve chantant.

Il marchait depuis un moment, suivant l'insecte qui finit par disparaître, le laissant seul. L'enfant chercha à retrouver son guide mais il ne le vit nul part. Il soupira puis il regarda autour de lui. Il était perdu et si la peur aurait du le tétaniser, elle ne fit rien. Elle n'engendra qu'un peu plus d'adrénaline en lui, l'excitant de cette situation nullement réjouissante. Il ne pleura pas, gardant son sourire franc et optimiste. Il marcha sur les berges, suivant le fleuve à l'opposé de la direction d'où il venait. L'aube venait seulement de zébrer le ciel noir. Gloriel avait donc encore le temps de se promener avant qu'on ne se lance à sa recherche. Il marchait sans faire de bruit, surveillant les environs pour ne pas être pris de court. Il n'était qu'un enfant, il savait donc que la fuite serait la meilleure solution si un solitaire venait à apparaître.
Ses pattes fatiguaient mais il s'entêtait à continuer sa marche. Puis il finit par arriver devant l'entrée du temple d'Ao. Il connaissait les dieux, seul cours qu'il n'avait pas séché auprès de ses parents, intéressé par la religion. De plus, il avait assisté à leur apparition contre Cronos puis à leur changement pupillaire. L'enfant avait été ébloui de l'aura qu'ils avaient dégagé et il pouvait la ressentir en cet instant. Jeune mais pas idiot. Il détailla la longue et impressionnante cascade. Il vit l'entrée du temple mais il n'osa pas s'y rendre. Il n'avait rien à offrir à la déesse, reine de ce lieu. Comme il n'avait pas encore l'âge pour demander un glowstick. Il ignorait encore à qui il se plierait pour devenir disciple. Gloriel avait songé à Aka, pour être comme son père Méléagant mais plus l'idée fleurissait dans sa tête, plus il s'en désintéressait. Il serait sans doute aussi fort que le grizzly mais il ne se sentait pas en véritable accord avec la déité rouge. Il soupira.

Il tournait les talons, prêt à s'éloigner quand une voix l'apostropha. Il fit un bond et fit volte-face. Il se dressa devant l'inconnue, le poils gonflé. Il était tenté de prendre la fuite mais elle ne semblait pas méchante. Elle avait un glowstick d'ailleurs, elle appartenait donc à un clan. Il se calma, avalant goulûment de grandes bouffés d'air. Il la fixa un long moment, surpris des teintes qu'elle possédait. Il n'avait encore jamais vu de louve comme cela, mais son mélange de couleurs était des plus agréables à regarder. Mais c'était une femelle. Il esquiva une petite grimace. Il n'appréciait pas vraiment converser avec les dames car il fallait être trèèèèès poli, même trop. Elles étaient aussi souvent des folles hystériques qui changeaient souvent de caractère. Gloriel n'allait cependant pas s'enfuir comme un voleur.

    « Bonjour ma Dame, dit-il, s'inclinant bien bas, espérant que sa maladresse dans son geste passe inaperçue. Je ... Je ne suis pas venu quérir un glowstick. J'ignore tout de la déesse Ao résidant ici. Et je suis effectivement trop jeune.

Il cherchait ses mots, essayant d'être poli au maximum. Que c'était dur de se glisser dans la peau d'un grand ! Il était mieux à parler sans se soucier des mœurs de la politesse. Ses oreilles s'agitèrent quant il se rappela que la demoiselle n'était pas à l'aise avec les enfants. Au moins il ne serait pas le seul à faire des boulettes.

    « Je suis sorti en cachette pour découvrir l'extérieur.
Il était naïf. Il ne cachait même pas ses intentions qu'il aurait du nié car la louve risquait de tout répéter à ses parents ... Bien entendu, il ignorait qu'ils n'appartenaient pas au même clan. Gloriel, pour vous servir.
Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 220
» Age : 17
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Naoūt
Lazulis ♀ 5 ans 1/2
Glowstick Rose
Combattante

» Neït
Lazulis ♀ 4 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse(=Herboriste)

» Alys
Etelkrus ♂ 2 ans
Bêta, Disciple de Dairo

» Feuille de perso'
» Points: 105

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Mar 19 Sep 2017, 20:12

Le petiot semblait plutôt surpris que Neït lui adresse la parole. Son pelage hérissé était plutôt amusant à voir et en temps normal la grisâtre aurait rit de voir un loup ainsi, mais là, il s’agissait d’un louveteau et rien que le mot lui coupait tout envie de rire. Dire que certains loups désiraient absolument posséder une descendance, la fille de Sekmêt ne voyait pas ce qui il y avait vraiment de réjouissant de porter des enfants. S’en était fini des moments de tranquillité et de réflexion, cela, elle avait pu le constater en observant sa mère qui passait 98 % de son temps à s’occuper de Neït et sa fratrie. Un frisson parcourut son échine, il était absolument hors de question qu’elle trempe la patte là-dedans, surtout que certains semblaient aimer ça… C’était sûrement ça qui rendait ses ententes difficiles avec les petites tailles. Habituellement, la Lazulis ne s’embêtait avec les jeunes qui étaient biens souvent trop turbulents à son goût et écoutaient la moitié de ce qui leur était dit, mais le jeune loup avait attiré l’attention de la prêtresse. Ne serais-ce que le fait qu’il soit seul l’intriguait, un petit de cet âge là qui faussait compagnie à ses parents, n’étais-ce pas un tant soit peu amusant ? Elle revoyait Both qui essayait sans cesse de fuir ses filles qui le poursuivaient. Des souvenirs désormais lointain avec une famille émiettée... L’Etelkrus s’inclina en saluant la louve qui se retint de sourire et se contenta de lever un sourcil. En voilà un petiot bien élevé, peut-être trop même, il était rare de voir autant de galanterie chez les jeunes. Les jeunes. Voilà qu’elle parlait comme une ermite voir pire même une ancienne…

« — Tu es si poli que s’en devient troublant, j’avais un souvenir moins calme des jeunes de ton âge, toujours en train de courir partout et à désobéir à leurs parents… quoique pour toi c’est à moitié vrai... » Elle sourit s’efforçant de se montrer gentille. Allez Neït, c’est pour la bonne cause, efforce-toi d’être sociable avec lui. « Hum… Cela ne m’étonne pas vraiment… Il se trouve que je connais deux-trois trucs sur Ao si cela peut t’intéresser… Bien sûr ne t’attends pas de ma part que je te dise si oui ou non les dieux bavent dans leur sommeil, cela je n’en sais rien… mais je répondrais à tes questions si tu en as. »

Fichtre ! Mais dans quoi elle s’embarquait là au juste ? Il était fort probable que cet enfant n’en ait rien à faire des dieux… il était si jeune, d’ailleurs à quel âge s’était-elle intéressée aux divinités ? Plutôt tardivement, très tardivement même bien que plusieurs circonstances aient fait que son épreuve de Glowstick eut été repoussée. De plus en plus mal à l’aise, elle écouta le louveteau dire son nom, Gloriel. Bon sang mais ça lui disait quelque chose ça aussi… où est-ce qu’elle avait entendu ce nom ?! Barf, qu’importe au final, elle finirait bien par découvrir qui était vraiment ce petit bout qui le lui révélerait inconsciemment… Elle hocha la tête pour se présenter.

« — Neït, disciple d’Ao comme tu peux le voir. »

Elle lui tira la langue à la fois pour tenter de le taquiner ainsi que pour lui dévoiler le piercing sur sa langue renfermant le précieux liquide bleu fluorescent. Neït croisait les griffes pour que Gloriel possède un temps soit peu d’humour et ne soit pas comme une certaine louve au derrière de fraisier…
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 221
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Avec CrèveCoeur [PNJ]
Parle en #6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
Parle en #ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
Parle en #0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Parle en #00cc00


PNJs
CrèveCoeur
♀ | 7 ans
Nakhus | Adepte
Avec Sarcan
Parle en #990099


» Feuille de perso'
» Points: 1143

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Mer 20 Sep 2017, 14:53

La louve était un drôle de personnage. Elle semblait s'intéresser autant que lui à elle. Plus grande que lui, de drôles d'arabesques dans les poils, des teintes peu naturelles, elle était un véritable mystère. Gloriel regretta un instant de s'être présenté, captant seulement l'odeur de la demoiselle. Une Lazuli. Bon, il ne connaissait pas le nom de ce clan mais il savait qu'elle n'était pas comme lui, soit qu'elle n'était pas une Ethelkrus. Il plissa un instant les yeux, maudissant son idiotie d'avoir ainsi dévoilé son identité. Il avait juste dis son prénom, cela ne devrait pas mettre sur la piste de ses parents ... Non ? Il lâcha un soupire bruyant de soulagement en l'entendant à son tour prononcer son prénom. Au moins, il savait lui aussi quel était le prénom de l'inconnue. Elle lui tira la langue et les yeux de l'enfant s'écarquillèrent. Il se retrouvait complètement sous l'emprise de la fascination en avisant le glowstick fixé dans la langue tel un piercing à la lumière bleue, éclairant la gueule sombre et rosée de la Dame. Ao avait donc accordé un présent à Neït. Oui Gloriel n'avait pas écouté lorsqu'elle l'avait dit, s'arrêtant juste sur le mot "Neït".

    « Tu as un joli prénom ! Et si tu veux, je veux bien abandonner ma politesse ...

Il est vrai, il avait déjà commencé à l'abandonner, la tutoyant au lieu de la vouvoyer et en lui parlant comme si la demoiselle était son amie d'enfance, comme s'ils avaient gardé les cochons sauvages ensemble. Il se prendrait sans doute une correction de la part de la Lazuli mais qu'importe, il l'aimait déjà.

    « Est-ce qu'elle est belle ? Il se rapprocha de la louve en agitant la queue, oubliant son calme. Je parle de Dame Ao. Et comment on passe son épreuve ? Comment on sait que l'on est fait pour elle ? Il faut être fort comme pour demander à Aka ? Les dieux font des fêtes d'ailleurs ? Est-ce qu'ils jouent au loup perché ?

Pauvre Neït. Elle n'était pas à l'aise avec les enfants et lui, il se permettait de lui poser bien des questions dont la plupart n'auraient aucune réponse. Gloriel avait d'autres interrogations en tête que son père avait toujours refusé de lui répondre. C'était vexant d'avoir un paternel qui rechignait à expliquer la vie des Divins. Il se devait de tout savoir alors pourquoi n'éclairait-il pas la lanterne de l'insouciance de son fils ?
L'enfant poussa un long soupire, il se posa au sol et il fit le vide dans son esprit. Il devait se calmer et non se montrer comme un gamin insouciant ... La louve acceptait déjà de lui révéler certaines choses alors il ne devait pas se montrer trop enquiquinant avec elle. Retrouvant sa sagesse, il reposa son regard pâle sur la demoiselle, esquivant un sourire déjà bien charmeur pour son âge.

    « Pardon, je me suis importé ...

Il n'ajouta pas un mot de plus malgré son esprit en ébullition. Il devait laisser le temps à Neït d'accuser le poids de toutes ses questions. De plus, il craignait que son comportement réveille la folle hystérique qui sommeillait dans le corps de chaque louve ... Il devait se montrer prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 220
» Age : 17
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Naoūt
Lazulis ♀ 5 ans 1/2
Glowstick Rose
Combattante

» Neït
Lazulis ♀ 4 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse(=Herboriste)

» Alys
Etelkrus ♂ 2 ans
Bêta, Disciple de Dairo

» Feuille de perso'
» Points: 105

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Sam 23 Sep 2017, 16:02

Le sourire de Neït se fit encore plus grand. Plus elle passait de minutes aux côtés du petiot, plus elle avait l’impression que quelque chose chez lui permettait à la Lazulis de se décontracter. Jamais de louveteau ne lui faisait cet effet là, peut-être que la courtoisie de Gloriel avait également eu un rôle à jouer, nan en fait, la courtoisie avait la fâcheuse manie de la mettre encore moins à l’aise… C’est d’ailleurs pour cela qu’elle glissait toujours du sarcasme lorsqu'elle s’adressait à ceux qui exigeaient de la courtoisie, y compris ses alphas, si tant est que la fille de Both souhaite leur causer, elle avait d’autres chats à fouetter plutôt que d’écouter miss fraisier faire monter la mayonnaise. C’était d’ailleurs d’un lassant, dommage qu’Ao ne requière sa présence qu’une fois par mois, même si elle s’absentait plus souvent pour venir au temple de sa déesse, Neït aurait souhaité ne pas avoir du tout à mettre les pattes chez les Lazulis à écouter le vieillards et les grincheux se plaindre pendant qu’elle les soigner. D’ailleurs elle avait plus ou moins abandonné cette tâche préférant entièrement s’occuper de ses poisons. Cependant la dragonne lui avait une mission une mission empoisonnée certes c’était le cas de le dire mais une mission et elle était là pour servir les exigences de sa déesse. La plupart du temps du moins...

« — Belle Ao ? Ouais faut avouer qu’elle a un certain charme… L’épreuve c’est ce qu’il y a de plus barbant, après t’avoir souhaité la bienvenue et toutes les formalités, la « Dragonne » comme certains se plaisent à l’appeler, te confronte à ta plus grande peur. De là, tu as pour objectif d’y résister en quelque sorte. » Elle marqua une pause songeant à sa propre épreuve. « Ao va juger ta force mentale et ta détermination, elle voudra savoir jusqu’où tu es prêt à aller et si tu es capable de résister à ce qui t’attend. Autant dire que si tu ne possèdes pas des cou… euh… une certaine volonté, t’es bon pour passer à la marmite. »

Fichtre, elle avait faillir parler des noisettes de Gloriel devant lui, là c’est sûr la conversation aurait très mal fini… Quelque peu gênée par la bourde qu’elle avait failli sortir, Neït préféra regarda ailleurs, de toute façon il n’était pas difficile de retirer la petite crevette au chignon blanc de son champ de vision du moment qu’on regardait au-dessus de lui. Enfin cela ne durerait sûrement pas, le louveteau était déjà bien grand pour son âge et il ne faisait nul doute qu’à l’âge adulte il soit d’une taille très imposante.

« — Aka ? Dit donc j’ai une tête à causer avec l’ours en hibernation ? Le seul disciple ourson que je connaisse est un fichu fraisier de ma meute et oui il faut avouer qu’il est imposant, après je n’en sais rien, je me suis jamais vraiment renseignée sur les autres divinités…» Un sourire moqueur apparut sur ses babines tandis qu’elle réfléchissait aux interrogations du noiraud. « Si tu savais, le chat perché prend un autre sens chez les dieux, comment tu penses qu’Aro’Kaï est venu au monde ? C’est certainement pas comme le prétendent Dairo et Aka… »

Bon Neït ferme-la! Gloriel était venu tout innocent ici et il allait rentrer avec un esprit chargé de divers sous-entendus. Heureusement que la Lazulis ne faisait pas parti de sa meute, ainsi elle n’aurait pas à faire aux parents outrés, quoique, il s’agissait là d’une perspective plutôt amusante, il faudrait qu’elle teste un jour sur un louvet… nan en fait. Mieux fallait ne pas ré essayer, de toute façon cela ne serait sûrement pas aussi marrant qu’avec l’Etelkrus étrangement…

« — Mais dit donc p’tit Gloriel, t’en poses des questions sur les dieux, t’es tourmenté par le choix à venir de ton glowstick ou quoi ? »

Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 221
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Avec CrèveCoeur [PNJ]
Parle en #6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
Parle en #ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
Parle en #0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Parle en #00cc00


PNJs
CrèveCoeur
♀ | 7 ans
Nakhus | Adepte
Avec Sarcan
Parle en #990099


» Feuille de perso'
» Points: 1143

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Lun 25 Sep 2017, 10:37

La damoiseau esquiva un grand sourire en écho à celui de la jeune louve. Il arrivait à la détendre, était-ce par le fruit de ses nombreuses questions ? Il l'ignorait mais il devait se l'avouer. Il était heureux qu'elle se relâche un peu avec lui comme lui il le faisait à ses côtés. D'ordinaire, il fuyait les demoiselles, préférant les autres mâles qui étaient moins prise de tête que les folles hystériques qu'il voyait en la gente féminine. Gloriel se doutait bien que son interlocutrice pouvait changer d'un instant à l'autre, se montrer bien plus infecte avec lui mais pour le moment, ce n'était le cas. Elle gardait un certain calme et elle répondait d'un ton assez sympathique. Elle ne se moucha guère malgré l'avalanche d'interrogation que l'enfant avait osé lui lancer.
Le calme était dur pour lui qui était assez turbulent mais il fit un effort, accrochant son regard à la gueule de Neït. Il écoutait le moindre de ses mots, la détaillait quant elle faisait des pauses. Le premier loup qui passait aurait pu penser qu'il s'agissait d'un enfant éperdument amoureux mais ce n'était pas le cas. Il admirait la prêtresse et il voulait être digne de ce qu'elle disait. Il ne désirait pas la vexer en ne l'écoutant pas. De plus elle répondait à des questions que son propre père avait gracieusement esquivé. Non la demoiselle faisait un sacré effort, il devait en faire de même.

Gloriel tenta de s'imaginer Ao, la voyant aussi bleu que la couleur la caractérisant. Son surnom prit le dessus sur l'apparence qu'il lui octroya et il vit dans son esprit une magnifique dragonne à la beauté qui ferait jalouser Dame Moiro. Il voyait bien les deux déités se battre souvent pour leur beauté, s'organisant des concours où les autres votaient pour la plus envoûtante des deux. Le jeune mâle esquiva un sourire, s'imaginant ce défilé de belles hystériques. Il pouffa de rire mais il se calma bien vite quant il entendit en quoi consistait l'épreuve. Affronter sa plus grande peur. Il écarquilla les yeux, s'imaginant un harem de demoiselles autour de lui. Il se mit à trembler de cette vision cauchemardesque mais il revint à la réalité lorsque l'empoisonneuse reprit ses explications quant à ses questions. Ao regardait l'épreuve et savait donc s'il en était capable ... Dit comme cela, le damoiseau s'imaginait une épreuve insurmontable. Comment pourrait-il triompher de louves ? Elles étaient voraces, de vraies harpies qui voudraient sans doute le manger pour son mignon minois. Bwaaah il ne voulait pas subir ça !!

L'enfant n'avait pas saisi la gourde de Neït jusqu'à ce qu'elle en soit elle-même désarçonnée. Il plissa les yeux, envoyant valser plus loin ses visions troublantes de l'épreuve de la dragonne. Pourquoi la louve égyptienne paraissait soudain gênée ? Elle avait commencé à dire un mot sans parvenir à l'achever. Cou ... Il fallait avoir des cou ... Gloriel ne comprenait pas bien et il finit une petite liste des mots qu'elle aurait pu sortir : des courses, des couches, des coursives, des couronnes, des courgettes ?! De nombreux mots mais il n'en trouvait aucunement qui correspondaient à ce qu'elle avait voulu dire. Il se fâcha un peu, fronçant les sourcils. Si elle pensait qu'il n'allait pas lui demander, elle pouvait se mettre la griffe dans l'oeil comme on dit.

La surprise peignit le visage de l'Ethelkrus. Certes la louve n'avait pas pu vraiment l'éclairer sur le dieu Aka -bien qu'il savait déjà que l'épreuve reposait sur un combat mais contre quoi, qui ? - ce qui le perturba fut la remarque sur le chat perché. De quoi parlait-elle ? L'enfant imagina les dieux courir en riant niaisement et se perchant sur des troncs divins, des cailloux divins pour échapper à celui qui était le chat. Il pouffa de rire quant Aka toucha Dairo et pouf, un petit Aor'Kaï apparu. C'était une manière idiote de créer des dieux mais c'était sans doute de ça que la prêtresse parlait ! Parce que sinon, il ne voyait pas comment les dieux auraient fait.

    « Oh pardon. Mon père refuse de répondre à beaucoup de questions alors comme tu acceptais ... J'en ai profité ... Il espérait qu'elle ne se vexerait pas de ce profit.

Il agita la queue, et s'approcha de la demoiselle. Il bascula la tête en arrière pour pouvoir la voir tellement qu'il était près d'elle. Gloriel avait la trouille de jeunes louves mais il ne craignait pas la Lazulis. Elle pouvait être dangereuse mais il lui faisait confiance. Il remua la queue.

    « Et oui, je m'interroge sur mon choix de glowstick ... Je me sens pas vraiment en accord avec les Dieux de mon clan. Il marqua une pause, penchant la tête sur le côté. Tu voulais dire quoi tout à l'heure ? Il faut avoir des cou-quoi ? Et les dieux ont juste à se toucher dans un chat perché pour avoir des enfants ? Ca marche pareil pour nous, les mortels ? Parce que si je te touche, ça veut dire que je vais te faire des bébés ?

Il est vrai, Gloriel était tenté de la toucher pour voir mais il savait à quel point les bébés s'étaient énervants et durs ... Après tout, il se connaissait et pour le moment, il ne tenait pas à être papa et à s'occuper de petits adeptes à l'école buissonnière. L'horreur.

    « Mais du coup ... Tu as affronté ta plus grande peur ? C'était quoi ? Si ce n'est pas indiscret ...
Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 220
» Age : 17
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Naoūt
Lazulis ♀ 5 ans 1/2
Glowstick Rose
Combattante

» Neït
Lazulis ♀ 4 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse(=Herboriste)

» Alys
Etelkrus ♂ 2 ans
Bêta, Disciple de Dairo

» Feuille de perso'
» Points: 105

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Mar 26 Sep 2017, 20:43

Le soleil commençait à être bien levé au-dessus des têtes des deux loups, c’était pas facile à reconnaître mais que le temps passait vite en compagnie du petit marmot. Le Fleuve chantant reprenait vie après une nuit plutôt calme. Les oiseaux recommençaient à piailler et chantonner tandis un héron barbotait dans l’eau à la recherche d’un potentiel repas. Ce lieu changeait beaucoup de l’ancienne Forêt de Brume, un endroit plus mystérieux, plus serein avec moins de vitalité. Rien que le lieu suffisait à déterminer si certains candidats avaient la trempe pour se frotter à l’épreuve de la dragonne… divinité qui devait bien pioncé à l’heure qu’il est, de toute façon tant qu’un futur disciple ne se présentait pas Ao devait passer ses journées à dormir, ça Neït y mettait sa patte. Une vie de dieu qui vendait du rêve… Le petit Gloriel était mignon quand il parlait en employant un vocabulaire plutôt élaboré. Le louveteau fut soudainement près d’elle, trop près d’elle même. Pendant quelques secondes, Neït retint sa respiration de peur de faire un geste brusque, il était rare qu’elle ait autant de proximité avec des loups en général mais alors avec un loupiot encore moins ! Allez respire Neït, cd n’est qu’un petit lardon, un gentil petit lardon qui n’a pas encore de crocs… Elle avait beau essayé de se convaincre, ce n’était pas gagné… Décidément son manque de relations sociales ne faisaient rien pour arranger les choses… Il allait falloir qu’elle résout ce problème avant que cela ne deviennent trop handicapants et qu’elle ne se mette à envoyer paître tout le monde…

« — Hum… Je vois… Faut avouer que les dieux de ton clan c’est un peu pour les chochottes… tu me diras les Lazulis regroupent pas les meilleurs non plus quoique entre certains qui se prennent pour Apollon et Aphrodite on se demande des fois… » Elle marqua une pause légèrement embarrassée par cette proximitée, mais à la fois très amusée par les paroles de son jeune interlocuteur. « Je sous-entendais que certains attributs masculins étaient nécessaires pour posséder une certaine forme de courage si l’on peut dire, c’était une manière de parler, n’y prête pas attention gamin. »

Bon voilà, il se débrouillait avec ça maintenant le petit, Neït ne rajouterait aucune autre allusions sur ses parties de peur que les descriptions aillent trop loin. Le louveteau semblable à un petit prince les posait sûrement d’autres questions sur ce sujet mais il ne pouvait attendre plus aucune infos de la part de la prêtresse. Sérieusement Sekmêt, comment tu faisais pour t’en sortir avec cinq boules de poils comme nous? La Lazulis trouvait qu’elle ne s’en sortait pas trop trop mal avec ce bout de chou, enfin si on oubliait le fait que c’était le vrai premier louveteau à qui elle adressait la parole. Elle était d’ailleurs plutôt surprise de découvrir autant de réflexion chez un jeune de cet âge-là, visiblement la louve avait perdu l’habitude de fréquenter plus jeune qu’elle… Comme quoi, l’image qu’elle se faisait des demis-portions était en réalité bien faussé…

« — Tu es encore trop jeune pour que je t’explique cela, j’aurais peu de choquer tes petites oreilles encore innocentes… et n’ai même pas idée de me toucher pour tester ta théorie ! Ce que je te conseille c’est que lorsque tu seras plus grand et que tu te seras trouvé une jolie demoiselle, voir un mâle j’en sais rien, avec qui tu t’entends bien, très bien même tu lui proposes de faire un chat perché. Là, tu comprendra enfin ce que je voulais dire par là, enfin j’espère. »

Honnêtement, juste pour se marrer dans son coin, la femelle espérait que Gloriel garderait son conseil dans un coin de sa tête. Il semblait tellement innocent que cela briserait sûrement l’image que son potentiel interlocuteur aurait de lui. Ahah pauvre petit… Quelque peu fatiguée, Neït mis un certain moment avant de comprendre l’ampleur de la question de l’Etelkrus. Ainsi il voulait qu’elle lui révélé sa peur ? À une demi-portion du clan ennemi qui plus-est ? Il fallait avouer que la femelle hésitait surtout que cela remettait en danger son honneur… Bah après tout, ce n’était qu’un gamin, il ne se rappelait sûrement plus de choses aussi futile que les peurs d’une ennemie…

« — Tu vas te moquer de moi si je te dit petit, mais bon vu que j’en ai rien à carré de ma réputation allons-y. Ma plus grande peur réside dans ces petites bestioles rayées de noirs et qui se pose sur les fleurs en faisant un petit bruit au son fort désagréable. Fichus insectes… » Elle frissonna rien quand les visualisant. « Et toi Gloriel ? De quoi t’as la trouille ? »
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 221
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Avec CrèveCoeur [PNJ]
Parle en #6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
Parle en #ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
Parle en #0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Parle en #00cc00


PNJs
CrèveCoeur
♀ | 7 ans
Nakhus | Adepte
Avec Sarcan
Parle en #990099


» Feuille de perso'
» Points: 1143

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Mer 27 Sep 2017, 15:05

Elle n'était pas à l'aise. Mais alors vraiment pas. L'enfant la fixait, continuant de sourire. Il était fier car cette proximité provoquait un certain effet. Il faut le dire qu'il n'était pas plus à son aise que la demoiselle mais Gloriel était bien plus courageux qu'elle car au moins il n'avait pas retenu sa respiration. Il remua la queue et sagement, il recula pour rendre de l'espace vital à Neït. Sa curiosité l'avait poussé à s'approcher trop près et il avait de la chance de ne pas s'être pris une petite claque. Il agita les oreilles. Il n'avait pas au aussi peur de la prêtresse que des autres femelles ... Elle ne devait pas être une vraie dame, telle fut sa conclusion qu'il n'hasarda pas de lancer. Il était possible qu'elle cachait bien la folle hystérique et que de telles paroles la réveillent. Rien que cette pensée arracha un frisson au damoiseau.
Il l'écouta une nouvelle fois aussi sagement qu'il le pouvait, se concentrant au maximum. Les dieux Ethelkrus étaient des chochottes ? Il pencha la tête sur le côté, cherchant la raison qui poussait la jeune louve de dire ça. Aka était loin d'être de cette catégorie vu qu'il n'hésitait pas à prendre le taureau par les cornes. Il était fort, puissant pas gringalet, ne s'effrayant pas pour un rien. Quant à Dairo, elle était rusée et sage mais ne s'effrayait toujours pas pour un rien. Idem pour Kiro. Pourquoi osait-elle dénigrer ainsi les divinités de l'autre clan ? Parce qu'elle était raciste envers les déités Ethelkrus ? Gloriel fronça les sourcils. Bizarre cette réaction de la part de Neït. Il se décontracta lorsqu'elle fit aussi mention des dieux Lazulis. Ainsi elle n'avait pas un si bon avis de ses propres divinités.

Les yeux du loup devinrent ronds lorsqu'elle s'expliqua pour le "cou" transformé précédemment. Il comprenait le sens de son explication maintenant et lui qui était assis, pencha la tête pour vérifier que ses noisettes étaient toujours là. Il releva la tête, fixant la demoiselle avant de regarder de nouveaux ses fruits peu mûres. Depuis quand les avoir lui octroyait une force de courage ? Il était dubitatif et ne chercha pas plus loin, bien que ses pattes vinrent les cacher à la vue de la demoiselle. On ne sait jamais, peut être que Neït voulait les lui voler pour trouver le courage dont elle parlait. Après tout, les femelles n'en avaient pas ... Gloriel devrait donc se méfier de toutes s'il ne voulait pas se faire voler ses petits bijoux de famille. Les louves étaient des êtres vraiment mais vraiment effrayants !

Il poursuivit son écoute, hochant la tête pour dire qu'il suivait bien les explications de la louve. Il s'imagina avec une belle louve car même s'il ne les appréciait pas par peur, il aimait déjà bien lorgner dessus, courant dans un champ de fleur, cliché parfait d'un chevalier trouvant sa princesse. Le jeune couple jouait à chat, se sentant prêt à avoir des enfants et Gloriel parvint à toucher la belle inconnue idyllique et d'adorables louveteaux à leur effigie apparurent près d'eux. L'enfant pouffa de rire mais il doutait que ça se passe comme ça au vu des paroles de Neït. Il mourait d'envie de lui poser plein de questions mais il ne le pouvait pas car il sentait qu'elle ne répondrait pas.

Il manqua de rire quand la demoiselle avoua sa peur des bébêtes jaunes rayées de noires. Il s'agissait d'abeilles, de guêpes ou encore de frelons. L'enfant ne comprenait pas car bon, ce n'étaient que de petits insectes qui pouvaient faire mal mais pas tuer. Bien évidemment, il ignorait que ces effroyables trucs ailés pouvaient se révéler plus dangereux qu'il ne le pensait, voir mortels avec leurs dards. Il s'imagina une Neït apeurée fuyant les créatrices du Miel. Pourquoi elle en avait peur d'ailleurs ? Il pencha la tête puis l'heure des question sonna ...

    « Tu veux me les voler ... ? disait-il, l'air méfiant, cachant bien ses dites noisettes. C'est pour ça que tu as peur des insectes jaunes et noirs ? Parce que tu as pas de couill*s ? Et oui, si Neït se censurait, ce mot était déjà tombé dans l'oreille de l'enfant ... Il ignorait qu'il ne fallait guère utiliser ce terme pour un être de sa naissance mais que voulez-vous, les marmots répètent tout. Ou parce qu'elles t'ont déjà fais trèèèès mal ?

Il était désireux d'apprendre comment avait pu naître une telle peur. Il la trouvait si ridicule ... Avoir peur de bébêtes, pff c'était bien un truc de demoiselles. Il perdit vite son sourire lorsqu'une question tomba. De quoi avait-il peur, lui ? Il réprima un frisson, se tortilla devant la prêtresse tendit que sa langue bien tendue résistait de ne pas dire de quoi il en résultait. Il se dandina pendant un bon moment avant de lâcher, sur un air résigné sa plus grande peur.

    « Des dames.
Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 220
» Age : 17
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Naoūt
Lazulis ♀ 5 ans 1/2
Glowstick Rose
Combattante

» Neït
Lazulis ♀ 4 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse(=Herboriste)

» Alys
Etelkrus ♂ 2 ans
Bêta, Disciple de Dairo

» Feuille de perso'
» Points: 105

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Mer 27 Sep 2017, 20:51

Le petiot regarda quelques instants visiblement troublé, ses noisettes qui vu son âge devaient faire la taille de noyaux de cerises... avant d’observer Neït. Cette dernière leva un sourcil, un sourire légèrement suspect étirant ses babines. Au moins l’action de Gloriel lui évitait la peine d’employer un mot grossier qui aurait sûrement choqué ses oreilles princières. Décidément, il n’était pas né de la dernière pluie ce gamin… d’ailleurs sa réaction amusait la prêtresse qui aimait bien jouer avec l’innocence de l’enfant, il fallait l’avouer même si cela ne lui donnait pas un très grand sens morale. Que dirait Morrow si elle découvrait que l’ancienne séide corrompait les plus jeunes avec de lourds sous-entendus et des allusions déplacées ? C’est alors que l’Etelkrus posa une question qui déclencha chez la femelle une crise de rire. Non seulement ce petit n’avait honte de rien mais en plus il employait un langage qui était loin d’être très royal pour le petit prince qu’il faisait penser à Neït. Enfin, peut-être étais-ce de sa faute, après tout, c’est elle qui lui avait demandé sa politesse et voilà le résultat… Quelques dizaines de secondes furent nécessaire avant que la louve ne parvienne à reprendre son sérieux.


« — Te les voler ? Bon sang gamin que crois-tu que je pourrais faire avec tes pépins de raisins ? » Elle sourit amusée. « — L’absence de couill*es ne justifie en rien la peur. Tu peux posséder la plus grosse paire que tu souhaites, cela ne veut pas dire que tu n’auras peur de rien, tout le monde à ses faiblesses et les craintes qui vont avec. Quand je faisais références à tes petits attributs masculins ce n’était qu’une façon de parler. »

Elle grimaça en voyant qu’il insistait sur sa peur. Un frison parcourut son échine rien que de repenser à ces bestioles. Beaucoup pensaient que par leur petite taille, elles étaient plus ou moins inoffensive, mais ils se trompaient. Ce que Neït avait vu ne s’effacerait pas de sa mémoire et y resterait à jamais gravé…

« — J’en ai peur car elles sont une menace pour la personne que je suis. J’ai subi la piqûre d’un de ces étrange insecte quand j’avais ton âge, j’ai eu le droit de rester coucher durant deux nuits avec une importante fièvre. C’est à cet instant que mon esprit à compris que peu importe que nous soyons grand ou petit, que nos ennemis soient de la taille d’une fourmi ou aussi grand qu’une falaise, nous sommes tous vulnérables au plus infime des dangers gamin.»

Neït haïssait sa phobie, cela la rendait tellement ridicule, tellement vulnérable, c’était d’ailleurs pour cela qu’elle n’en parlait à personne, même ses sœurs n’étaient pas au courant. Personne. Sauf un gamin. Voilà qu’elle se confiait à un marmot d’une crainte qu’il jugerait ridicule alors qu’en vérité elle ne l’était pas aux yeux de la prêtresse. Pour elle, ces insectes de leurs petites tailles représentaient toutes les menaces existantes, regroupées dans un corps rayé. Aussi plutôt que d’avoir de multiples peurs, la fille de Sekmêt avait fait le choix de toutes les rassemblées en une seule. Peur de perdre sa famille ? Pas de soucis, les abeilles pouvaient être la cause de cette disparition à cause de leur dard. Peur de sombrer dans la folie ? Aucun problème, une petite piqûre pouvait régler tout ça, et il y en avait encore et encore… chaque craintes était attachée à une menace que représentait ces petits insectes, mais cela, un loupiot ne pourrait pas le comprendre et ne voyait que le côté ridicule des choses. La femelle soupira avant de reporter son attention sur le lardon qui avouait lui aussi sa peur.

« — Je te comprends gamin, les dames sont des êtres terrifiants, de vraies pouffi*ses qui ne cessent de minauder… jusqu’au moment où tu osent les contrarier et qu’elles montrent leurs visages de harpies, la dernière fois qu’une a osé mal me parler, elle a fini avec une fléchettes soporifique dans la fesse droite.»
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 221
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Avec CrèveCoeur [PNJ]
Parle en #6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
Parle en #ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
Parle en #0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Parle en #00cc00


PNJs
CrèveCoeur
♀ | 7 ans
Nakhus | Adepte
Avec Sarcan
Parle en #990099


» Feuille de perso'
» Points: 1143

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Jeu 28 Sep 2017, 11:39

Gloriel fronça les sourcils. Des pépins de raisins ?! Il savait la taille de ces derniers, ayant failli s'étouffer avec l'un d'eux il y peu. Il se sentait vexé. Il n'avait pas de notion de tailles que ses bijoux de famille auraient plus tard mais là, il venait de passer de noisettes à pépins de raisin. La première métaphore n'était en soit pas déjà vraiment glorieuse mais Neït venait de les réduire d'une nouvelle taille. Il montra les crocs à la demoiselle, montrant dans son geste qu'il n'avait pas apprécié la manière dont elle osait qualifier ses trésors. Il lui montrerait plus grand qu'il n'aura plus de pépins de raisin mais un format plus grand ! Il se vengerait de cet affront quand l'âge le ferait mûrir, il se le promit.
En tout cas, il fut rassuré d'apprendre qu'elle ne désirait pas les lui voler. Il ne subirait pas cette perte et le damoiseau pourrait toujours prétendre appartenir à la caste masculine. D'ailleurs, s'il n'en avait plus, cela faisait-il de lui une femelle ? Il prit un instant pour y réfléchir, se demandant ce qu'avaient les dames à la place des attributs masculins. Sa mère lui avait dit une fois qu'elle portait les enfants mais si les couples jouaient à chat perché pour des bébés, comment c'était possible que la maman les porte ? A moins qu'une fois nés, elle les prenne sur son dos. C'était sans doute ça. Non c'était même sûr dans l'esprit du jeune loup. Pas de doute possible.

    « Façon de parler ou pas ... Pépins de raisin c'est vexant ... marmonna-t-il dans sa petite barbe inexistante.

Il releva la tête et la regarda lorsqu'elle mentionna la raison pour laquelle elle avait peur des bébêtes jaunes et noires. Neït avait donc été piquée et s'était retrouvée alitée. La pauvre ... Il comprit alors la raison pour laquelle elle les craignait. Après tout, ne craignait-il pas les demoiselles parce que plus jeune encore, il s'était fait coursé par une hystérique psychopathe qui voulait lui faire payer l'affront qu'il lui avait fait ? En même temps, à ce moment-là, son père ne lui avait pas encore enseigné qu'il ne fallait pas dire à une louve "t'es moche" car ce n'était pas poli. Gloriel ne le savait pas et depuis, il avait une peur bleue d'elles. Il se posait nombreuses questions pour s'exprimer bien qu'avec la prêtresse, c'était différent.

    « Je comprends ... En plus ça doit faire mal de se faire piquer ! Tu voulais leur voler du miel ?

Il réprima un frisson en comprenant les dernières paroles de la louve. Elle était donc de son avis concernant la gente féminine et elle les enfonçait tout comme elle l'avait fait pour les dieux. Ne tenait-elle donc personne en estime ? La fierté du louveteau lui souffla qu'il devrait se montrer exemplaire et parvenir à être considéré comme un de ses pairs et non un bouc-émissaire. Oui Gloriel voulait faire plaisir à une louve qui n'appartenait pas à sa famille. Il lui fit un petit sourire.

    « Je suis d'accord ! Une petite remarque et elles deviennent des folles hystériques ! Elles sont plus atteintes psychologiquement que Cronos quand même. J'suis sûr que si elles s'alliaient, elles pourraient faire de ce monde un vrai bain de sang parce que nous serions pas d'accord avec elle ! Il se mit à frissonner en imaginant des dames détruisant le monde en riant, mettant en esclavage les mâles et autres événements barbares.
Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 220
» Age : 17
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Naoūt
Lazulis ♀ 5 ans 1/2
Glowstick Rose
Combattante

» Neït
Lazulis ♀ 4 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse(=Herboriste)

» Alys
Etelkrus ♂ 2 ans
Bêta, Disciple de Dairo

» Feuille de perso'
» Points: 105

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Ven 29 Sep 2017, 20:31

Le bout de chou montra les crocs tandis qu’elle évoquait la taille de ses parties génitales. Il faut dire que voir ces dernières traitaient de « pépins de raisins » n’avaient rien de très flatteur pour un mâle, aussi jeune soit-il. Elle sourit en l’entendant marmonner, un jour peut-être parviendrait-il à se vanter de ses noisettes, Neït espérait qu’il n’aurait pas le culot de les lui remontrer plus tard… Quoique, cela ne semblait pas gêner Ace qui adolescent vantait les cadeaux que lui avait fait d la nature… pas forcément de bons souvenirs tout ça. La pire dans la famille niveau parties fut sûrement Vakyrith qui se retrouvait déjà avec une marmaille dans les pattes alors qu’elles venaient tout juste d’atteindre l’âge adulte. Dans quoi t’es tu embarquée ce jour-là sœurette ? La nattée éprouvait une certaine compassion pour sa demi-sœur dont-elle n’avait toujours pas vu les lardons ceci dit en passant… il faudrait qu’elle remédie à ce problème. Un sourire fort amusée apparut sur le visage de la fille de Sekmêt tandis qu’elle écoutait le jeune Etelkrus parler.

« — Leur voler leur miel… ahah si seulement ! Je voulais examiner une abeille de plus près, on m’avait raconté que le venin contenu dans leurs dards était des plus fascinant, malheureusement j’ai mal calculé mon coup… »

En écoutant la suite de ses paroles, la Lazulis se retenait de signaler au petiot qu’un jour il se trouverait sûrement une hystérique dans ce genre-là compte tenu de son joli minois mais se retint, il semblait beaucoup trop apeuré par les demoiselles… Il n’empêche que sa situation risquait fort de se compliquer avec l’âge si il ne parvenait pas à contrôler sa phobie sans coller une étiquette à la moindre femelle qui passait sous sa truffe. D’ailleurs, vu les questions qu’il posait par Ao, la louve espérait qu’il ne serait pas intimidée par la dragonne car faut dire que ce n’était pas forcément une douceur quand elle s’y mettait… Neït remua une oreille intriguée en entendant Gloriel évoquer une potentielle théorie de fin du monde nan mais parce que se faire gouverner par des princesses/harpies c’était une sorte d’apocalypse !.

« — Tss, si cela devait vraiment arriver je m’exilerais dans une grotte loin de la populace, d’ailleurs c’est peut-être ce que je devrais faire dès aujourd'hui plutôt que de me faire gouverner pas deux femelles hystériques… c’est une idée à développer… Et toi gamin, feras-tu parti de ceux qui résisteraient à ce vice ou te laisserais-tu marcher sur les pattes ? »

C’était une manière à elle de tester si Gloriel aurait suffisamment le cran pour combattre sa peur si cette dernière se présentait sous une forme des plus injuste. Fais-moi rêver par tes pensées petit loup...
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 221
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Avec CrèveCoeur [PNJ]
Parle en #6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
Parle en #ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
Parle en #0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Parle en #00cc00


PNJs
CrèveCoeur
♀ | 7 ans
Nakhus | Adepte
Avec Sarcan
Parle en #990099


» Feuille de perso'
» Points: 1143

MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    Dim 01 Oct 2017, 10:54

Neït cessa de parler de ses bonbons de famille. Le faisait-elle par respect ou par moquerie ? Elle aimait sans doute voir la petite boule qu'il était être froissée par ces comparaisons dégradantes mais au moins, elle n'insistait plus dessus et cela suffisait à Gloriel, bien qu'il ne serait sans doute jamais pourquoi elle les avait requalifiées de noisettes à pépins de raisins. Il soupira et écouta la suite de ce qu'elle avait à dire. Elle s'était donc faite piquée parce qu'elle en avait observé une de trop près. La louve avait du effrayer l'insecte ne la voyant alors que comme une menace. C'était une grave erreur mais sa mère ne le lui avait sans doute pas dit, ne l'informant qu'une fois le mal fait du danger d'effrayer les abeilles. Ce qui fit pencher la tête sur le côté au damoiseau fut la notion de venin. Pourquoi diable avait-elle voulu examiner le dard et surtout son contenu ? La louve avait un passe-temps que le jeune loup ne saisissait pas bien. La disciple d'Ao était une fan des poisons, était-ce cela la conclusion qu'il devait en tirer ? Il plissa les yeux. Gloriel devrait donc faire attention car il ne désirait pas tomber malade ou raide mort parce que la louve avait décidé de l'avoir dans ses poisons. Ainsi donc la folle hystérique de Neït était une empoisonneuse ... Elle devenait flippante mais bizarrement le jeune loup lui faisait quand même confiance. Elle pouvait le tuer à tout instant mais lui il restait devant elle, non sur ses gardes mais avec un grand sourire aux babines.

    « Je vois ! T'es une empoi ... So ... Neuse ? il découpa le mot pour être sûr de ne pas se tromper dans la prononciation.

Il agita les oreilles et la queue quant il se remémora le plan de la demoiselle si ses comparses de genre dirigeaient le monde. Il explosa de rire en l'imaginant faire ses valises et partir s'exiler. Elle deviendrait sans nul doute une légende, celle de la sorcière habitant dans une grotte sombre, tuant les malheureux et les curieux s'approchant de trop près. Neït se ferait un nom dans ce monde de cauchemars mais au moins elle pourrait expérimenter bien des poisons et aurait la paix par la crainte de succomber en osant venir la voir. Mais ne finirait-elle pas par s'ennuyer en étant seule ? La solitude avait toujours entraîné un sentiment de tristesse et de vide dans l'âme du louveteau, est-ce qu'elle ressentait comme lui ? Il se le demandait.

    « Je me battrais contre elles. Je sais que j'ai peur d'elles mais pas question de les laisser prendre le pouvoir ! Je ne veux pas fuir ou devenir un de leurs esclaves ! Gloriel s'était relevé, faisant le fier comme il l'avait fait devant Cronos.

Il allait continuer sa tirade, expliquant son plan pour nuire aux harpies quant une voix se fit entendre. Il se tourna et il posa son regard clair sur le loup qui se tenait plus loin. Ou plus précisément la louve. L'enfant se fit tout petit tandis que la demoiselle se rapprochait. Il s'agissait d'une nourrice Ethelkrus. Il soupira et il posa son regard clair sur la disciple d'Ao.

    « J'ai perdu à cache-cache. Ils m'ont retrouvé. Il souriait, se relevant et saluant la louve bien bas.
    Au revoir Dame Neït.

Il se devait de retrouver sa politesse devant un membre du clan qui répéterait tout à ses parents. Il fila vers la nourrice qui ne broncha pas un seul instant, fixant durement la Lazulis. Elle finit par attraper Gloriel par la peau du cou et elle s'éloigna tandis que l'enfant faisait au revoir de la patte à la louve. Il regrettait déjà de ne pas avoir pu lui poser plus de questions ou même de l'embêter davantage. Il soupira avant de disparaître des terres Lazulis avec la louve qui le transportait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel    

Revenir en haut Aller en bas
 
LE LOUP ET L'AGNEAU ♚ Gloriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Le loup est un agneau.
» Le loup et l'agneau [LISISCUS]
» Prise de risque - L'agneau dans le repère des loups [Pv. Ryuho D. Shikki]
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]
» Quand Le Loup Se Perd...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Lazulis
 :: → Fleuve Chantant
-
Sauter vers: