Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Un fantôme à traquer [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 170
» Age : 21
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 8 ans
Nakhus | Oracle
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 3 ans
Solitaire
avec Grimm
#ff6600


Gloriel
♂ | 1 an
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 2 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Un fantôme à traquer [Libre]   Mer 27 Sep 2017, 13:05

Il y a peu encore, une louve était penchée sur un livre. Elle lisait les lignes anciennes sous la lumière d'une lampe qui éclairait à peine. Elle parvenait à poursuivre sa lecture malgré l'ambiance proche de l'obscurité. Elle était plongée dans ces pages qui sentaient des époques qu'elle n'avait pu vivre de son jeune âge. Elle découvrait surtout les légendes et les mythes que ses ancêtres avaient sans doute cru si leurs esprits étaient aussi malléables que le sien. Elle fronçait parfois les sourcils, ne comprenant pas certains mots ou mêmes expressions. Le langage commun n'avait jamais cessé d'évoluer alors que celui renfermé dans ce livre était prisonnier à jamais. Vivaldi soupira, chassant encore des volutes de poussières. Elle toussota et éternua. Elle se reconcentra bien vite puis lorsqu'elle tomba sur une histoire relatant le fantôme d'un vieux loup hostile dans le cimetière proche de la bibliothèque, elle fit un bon, souriante. Ses yeux brillaient de milles étoiles.

    « Une aventure pour moi !

Elle parlait d'une voix mielleuse, heureuse de cette découverte. Elle referma avec respect le livre, le reposa sur une étagère, mémorisant où elle l'avait prise pour poursuivre sa lecture plus tard. La demoiselle n'allait pas abandonné un tel chef d'oeuvre après tout. Elle lui souriait, comme une promesse qu'elle reviendrait bientôt le voir puis elle fila hors de la bâtisse renfermant un véritable paradis. Vivaldi admira un instant l'épais brouillard puis elle s'engouffra dedans, suivant avec difficulté le chemin menant vers le Cimetière. Elle ne laisserait pas cette purée de pois la faire repartir en arrière. Il n'en était pas question, elle devait trouver ce fantôme et lui parler ! Ce vieux loup spectral devait être une source de savoir infinie. Il pourrait sans doute lui conter des histoires qu'il a vécu. Certes il était reconnu dans le livre pour être hostile mais elle finirait bien par avoir ce qu'elle voulait.

Arrivant au cimetière, elle constata que l'ambiance était glaciale et elle se mit à frissonner. Vivaldi ne craignait pas l'apparition de fantômes ou de morts-vivants ... Ils ne pouvaient pas lui faire de mal après tout ... Ou alors si ? Cette pensée la fit un peu couiner puis elle chassa ses craintes. La princesse des fleurs devait augmenter son savoir et le fruit de sa quête l'aiderait à éclairer sa lumière sur une certaine époque encore floue. Pas question d'abandonner. Retrouvant le sourire, elle pénétra entre les tombes. Elle sautillait entre elles comme si elle franchissait non pas un champ de tombes et de morts mais un champ de fleurs. Elle faisait attention où elle posait les pattes, guettant le moindre bruit tandis que sa queue se tenait droite, fière comme un étendard.

    « Noble Seigneur Fantôme, j'aimerai m'entretenir avec vous.

Sa voix se dissipa bien vite et le silence fut le seul à lui répondre. Elle soupira mais Vivaldi n'était pas prête à abandonner. Elle parcourait et s'enfonçait un peu plus dans ce lieu funeste. Elle voulait trouver le vieux loup. Elle le devait pour sa quête de savoir. Ses yeux verts ne cessaient de bouger dans tous les sens, comme s'ils étaient capable de voir au-delà de ce voile pâle et épais. Elle ne trouvait toujours rien et ce depuis plusieurs minutes maintenant. Elle soupira et se posa près d'une tombe. Elle essaya de déchiffrer le nom qui était inscrit sur la pierre tombale mais en vain. Tout cet endroit semblait vouloir la repousser, la chasser pour qu'elle retourne s'asseoir et lire sagement un livre. Le cimetière était comme ses parents, il voulait l'enfermer sans qu'elle ne parvienne à découvrir le monde de ses yeux.
Vivaldi soupira et elle regarda les roses qui enlaçaient tendrement sa patte avant gauche. Elle esquiva un sourire et elle les caressa, faisant attention aux piques qu'elles avaient.

    « Douces fleurs, pourquoi n'arrives-je pas le trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1000
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
12 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Eeno
Mâle
10 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Quartz
Mâle
4 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
3 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
3 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 437

MessageSujet: Re: Un fantôme à traquer [Libre]   Sam 30 Sep 2017, 19:24

Pourquoi s'être rendu au cimetière aujourd'hui ? Quartz ne savait pas vraiment, pour voir son père peut-être ou du moins espérer ? Enfin la raison restait flou, il savait que le fantôme du loup bicolore n'apparaissait jamais, comme les esprits en général, il avait beau les avoir chassé très longtemps avec espoir d'en trouver un finalement, il demeurait le seul et l'unique des environs. Depuis le Renouveau des dieux, ça devait être pire, toutes les vieilles légendes avaient dû être englouties pour faire place à de nouvelles mais pour cela, il fallait les créer. Quartz était surtout ici parce qu'il n'avait rien d'autre à faire et qu'il avait besoin de vieilles terres familières pour s'ennuyer correctement.
Séide, il avait été archiviste, Lazuli il était coursier, deux rangs inutiles mais qui lui permettaient d'en avoir un, de toute façon la moitié des loups étaient incapables de le voir. Le loup à plume de se sentait pas plus Lazuli qu'il ne s'était senti Séide, sa condition de mort mais pas totalement ne lui permettait pas d'avoir une vraie vie de loup, pour ça il fallait encore un corps physique et un cœur qui battait, il n'avait plus ni l'un ni l'autre. Il avait appris que Naout était dans le même clan que lui mais que Ezkhiel était alpha de l'autre. Quartz lui n'avait pas vraiment choisi sa nouvelle meute, perdre son glowstick pour devoir en quémander un nouveau, pas sûr que ça soit possible pour lui et pour être honnête, il se fichait un peu d'où il se retrouvait, il n'avait pas d'attaches.

Puisqu'il n'avait rien à faire et qu'il n'avait pas envie de croiser un éventuel loup du clan mettre des lieux ici, le mâle fantôme avait emprunté un livre qu'il était venu lire ici. Un truc sur le surnaturel, encore, ses lectures ne changeaient pas malgré un abandon de ses chasses. Il avait remarqué aussi qu'il maîtrisait de mieux en mieux la capacité à pouvoir tenir des objets, ce n'était pas une évidence au début et il suffisait qu'il stresse ou s'énerve un peu pour complètement échoué dans cet exercice, c'était pitoyable. Affalé contre une tombe quelconque, ses oreilles se dressèrent lorsqu'il entendit une voix féminine. L'épais brouillard l'empêchait de voir et bien qu'il en aurait eu rien à faire de la demoiselle s'il avait pu la discerner, la curiosité le prit dans cette incapacité. Quartz posa son bouquin et traversa le cimetière jusqu'à la source de la voix, ne prenant même pas la peine de faire le tour des tombes puisqu'il pouvait les traverser.

« Doit plus y avoir beaucoup de fantômes ici. »


Et ce n'était probablement pas lui qu'elle cherchait. C'était une louve au pelage brun, assez classique bien que les cheveux bleues ressortait même à travers la brume, il l'avait trouvé rapidement comme ça. Quartz s'était arrêté non loin d'elle, les pattes disparues dans la pierre qui couvrait une tombe, il n'y avait même pas fait attention bien que ça le grattouilla rapidement, l'obligeant à faire un pas de côté avec un tss.
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 170
» Age : 21
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 8 ans
Nakhus | Oracle
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 3 ans
Solitaire
avec Grimm
#ff6600


Gloriel
♂ | 1 an
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 2 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Re: Un fantôme à traquer [Libre]   Sam 30 Sep 2017, 20:16

La demoiselle soupira. Personne. Elle était seule et il n'y avait pas la moindre trace d'un fantôme. Le livre, avait-il osé lui mentir ? La guider jusque là pour mieux la trahir ? Elle l'ignorait mais l'absence de corps ectoplasme la faisait voir ce trajet et cette légende comme une trahison. Elle avait abandonné un paradis de livres et de poussière pour une brume épaisse, des tombes et aucun fantôme ! Elle aurait pu s'énerver, briser des pierres tombales mais elle ne fit rien. Son visage s'habilla simplement d'une grande tristesse. Vivaldi était plus blessée de ne rien trouver qu'énervée. Elle se releva. Devait-elle partir ? Elle y songeait fortement quant une voix lui arracha un bond. Elle bouscula une pierre qui ne manqua pas de s'effondrer sur la tombe.

    « Oh je suis vraiment désolée ! dit-elle, essayant tant bien que mal de replacer ce qu'elle avait fait tomber dans l'emplacement qui lui était destiné.

La louve fut en détresse pendant un moment, ignorant complètement la voix qui avait provoquée une telle frayeur. Replacer ce qu'elle avait déplacé avait plus d'importance qu'un mortel qui serait sans aucun doute ennuyeux et sans rêve ou même esprit rêveur. Lorsqu'elle parvint à remettre bien la pierre tombale, elle se tourna enfin vers son interlocuteur surprise. Ses yeux verts devinrent aussi grands et ronds que ses lunettes. L'être qui se dressait dans la brume n'avait rien de vivant. Enfin, il en avait l'apparence mais au fond de la dame rêveuse, une petite voix lui intimait qu'elle faisait face à un fantôme. Elle aurait pu hurler de peur, prendre la fuite ... Oui elle aurait pu mais elle ne fit rien d'autre que de se rapprocher de lui en sautillant gaiement.

    « Faux, enfin sans doute mais vous, vous êtes là !!

Elle le détailla, le reniflant même. Elle agita la queue et tourna autour de lui en faisant attention aux tombes. Elle le détaillait, essayait de le toucher parfois mais sans grand succès puis elle se posa devant lui, l'air songeur.

    « La légende parlait d'un vieux loup ... Mais il s'est peut être refait une nouvelle jeunesse ... Oui c'est pas faux ... Les fantômes peuvent s'en doutent faire ça. Hmmm ... Faudrait que je note ça dans un livre ... baragouinait-elle en murmurant plus pour elle-même que pour le canin. Ses yeux croisèrent ceux d'émeraudes du mâle et elle fit un bond en arrière. Oh euh ... Pardon ! Je me suis pas présentée, où avais-je la tête ? Elle ria, toute gênée sans pour autant se présenter. Elle pencha la tête sur le côté, remit en place ses lunettes puis elle capta enfin son absence de prononciation de prénom. Oh ! Je m'appelle Vivaldi ! Pour euh ... Vous servir.

Elle baissa la tête en signe de politesse mais elle ne gagna que le respect d'une pierre en s'y tapant la tête. Elle recula, un peu sonnée et elle s'assit. Quand le malaise passa, elle se reconcentra sur le mâle, le détailla une nouvelle fois. Il était plus grand qu'elle, plus costaud aussi. Ils avaient la même couleur de pupilles. Son museau présentait une fine couture tandis qu'elle possédait des ficelles attachant sa gueule. Beaucoup pourrait la croire muette par cette mutilation artistique mais ce n'était le cas. Vivaldi n'était pas bête et elle pouvait ouvrir en grand la gueule. Ses ficelles étaient élastiques. Elle pencha la tête sur le côté. Le museau du fantôme, était-ce une mutilation comme elle ou avait-il vraiment été recousu ? Si c'était la deuxième option, elle en serait heureuse et se devrait de lui poser plusieurs questions ... Mais avant de l'harceler, elle devait déjà se renseigner sur un autre sujet.

    « Et vous, comment vous nommez vous ? Etes-vous vraiment un fantôme ? Vous vivez ici ?

Elle retint sa langue de dire plus de mots. L'inconnu aurait déjà de quoi dire et puis, Vivaldi découvrirait ses réactions, s'il devenait menaçant ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1000
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Paprika
Femelle
12 ans
Capitaine Raeders (solitaire)

Eeno
Mâle
10 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Quartz
Mâle
4 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
3 ans
Canonnier Raeders (solitaire)
Célibataire

Daehwan
Mâle
3 ans
Médecin Raeders (solitaire)
Célibataire

Luna
Femelle
3 ans
Nakhu


» Feuille de perso'
» Points: 437

MessageSujet: Re: Un fantôme à traquer [Libre]   Dim 08 Oct 2017, 13:04

La louve commença par se cogner, renversant une tombe qu'elle s'empressa de remettre nerveusement sans s'occuper de lui. Quartz lui s'était assis et la regardait avec un de ces airs les plus blasé qu'un loup pouvait faire, accordant assez peu d'importance à sa congénère, étant surtout là parce qu'il n'avait rien à faire. Lorsqu'elle daigna enfin à se tourner vers lui, elle fut soudainement... extrêmement intéressée ? Et voilà qu'elle sautillait vers lui, le reniflant bien que Quartz dans cet état là n'avait pas d'odeur, lui tournant autour, essayant de le toucher ce qui hérissa légèrement le poil du loup tricolore. Ce n'était jamais agréable de se faire traverser par un être vivant et puis... un peu d'intimité quand même ! Il y a certains loups avec qui il préférait ne pas être vu, en particulier les curieux comme la demoiselle ici présente.
Et la voilà qui lançait des théories sur l'apparence non exacte à ce quoi elle s'attendait, baragouinant dans sa barbe en l'oubliant bien que par sa proximité, Quartz pouvait entendre ce qu'elle disait. Alors oui mais non, les choses n'étaient pas exactement comment elle le pensait, lui n'était pas le vieux loup de la légende et n'avait jamais été vieux tout court donc se refaire une jeunesse, pas sûr que c'était possible même pour un fantôme expérimenté, justement le but était qu'on conservait son apparence. Quartz ouvrit la gueule pour en informer la louve mais celle-ci releva le museau vers lui avant se sauter subitement en arrière avant de bafouiller des excuses pour ne pas s'être présentée. Présentation qu'elle oublia, laissant un instant de blanc entre les deux loups avant qu'elle ne se reprenne.
Cette chère demoiselle se prénommait donc Vivaldi, un nom qui allait plutôt bien à cette petite tête de linotte qui ne manqua pas de... se fracasser le crâne contre une pierre tombale dans une révérence ratée ? Ok, heureusement que Quartz n'était pas physique, il risquait fort bien de finir cette rencontre avec une patte cassée mais dans le doute, mieux valait s'éloigner. Il profita qu'elle s'occupe deux secondes de la pierre pour reculer d'un pas mais vu le regard intense et plein de curiosité qu'elle avait, elle risquait pas de la lâcher de si tôt, déjà elle se chargea de lui poser plein de questions. Quartz mis une oreille en arrière, affichant une sorte de grimace de malaise, malgré son ancien statut de fils d'alpha, on ne s'était pas intéressé à lui plus que ça... peut-être parce qu'il avait « disparu » lors de la nomination de sa mère.

« Euh... je m'appelle Quartz et ouais, techniquement, je suis censé avoir toute les fonctions des fantômes. »

Mais était-il un vrai fantôme ? Techniquement il était mort, Ao l'avait tué, il se souvenait très bien de la douleur que lui avait procuré son glowstick lorsque celui-ci s'était enfoncé dans son poitrail, perçant les chairs, brisant les os et perforant les organes. A cette pensée il frissonna avant de porter sa patte là où son corps physique aurait dû avoir un trou malgré que le fantôme n'en avait pas. Il la reposa pourtant bien vite pour répondre à la dernière question de cette chère Vivaldi qu'il regarda avec un petit air supérieur et moqueur.

« Et non je ne vis pas ici. Je suis Lazuli, j'habite dans le même camp que toi Milady. »

Ok il trichait, il pouvait voir le glowstick vert de la louve mais temps que la lune ne dévoilait sa forme squelettique, elle ne pouvait pas voir le cœur bleu que lui avait donné Ao en guise de glowstick.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un fantôme à traquer [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: Terres Nakhu :: → L'Île Fantôme :: → Le Cimetière Lugubre-
Sauter vers: