Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 [Prio Combo ]hurler à la lune

Aller en bas 
AuteurMessage
Lanaë
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 40
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: [Prio Combo ]hurler à la lune   Lun 02 Oct 2017, 21:47

hurler à la lune



Certains loups de meute vous diront que les loups solitaires sont bien mieux seuls qu'en meute. Après tout ils ont décidés d'être solitaires, ont ne leurs à pas obligés ou s'ils ont était obligés, c'est qu'ils l'ont bien cherché. D'autres disent que les solitaires sont fait pour être seuls, ils ne peuvent pas cohabiter avec des loups toutes l’année et n'accepterons certainement pas d'être conduit par un autre loup, que leurs gestes sois "commander" par un autre loup tel que l’alpha. Pourtant certains solitaires ont décidés de l'être parce qu'ils se sentaient inutile pour la meute, qu'ils ne sont bons à rien faire. Certains encore ont décidés de devenir solitaires car ils ne peuvent tout simplement pas se conformer à la vie en meute. Après tout, ne disons-nous pas "il faut de tout pour faire un monde" ?

La lune éclairée lentement les ruines blanches de ses rayons pur, donnant à l'endroit détruit une lueur de surnaturel. Dame nature se battait pour reprendre lentement cette terre piétiner par des briques qui polluer l'endroit. Nazama se demandait souvent à quoi pouvait bien ressemblait le palais qui était jadis construit à cet endroit. Marchant lentement entres les dédales en ruines, sont éternel compagnon reptilien sur l'épaules, elle écoutait avec silence les bruits des insectes qui, dès la nuit tombée se retirer de leurs cachettes. Elle aimait beaucoup cette sensation que la nuit emmenait avec elle quand elle enlacé de ses bras la Terre. Une sensation de bien être l’envahissait, bien entendue la louve ne faisait pas grandement la différence vue qu'elle ne voyait rien, mais elle aimait la nuit car ainsi tout le monde pouvait comprendre un petit peu ce qu'elle vivait tout les jours. Elle s'allongea alors lentement dans l'herbe qui avait réussis à pousser malgré les briques qui étaient au sol, elle se roula lentement dessus, poussant de léger couinement de bien être. Kyo tentait, lui, tant bien que mal à se retirer afin de ne pas se faire écraser par son amie.
Nazama se leva alors avec délicatesse et se secoua afin de retirer les brins d'herbe qui se seraient malencontreusement retrouvé sur sa fourrure. Elle aimait beaucoup ce genre de moment, elle se sentait bien dans la nuit, parmi les étoiles qu’elle aurait aimé pouvoir voir. Elle se souvient qu’un jour sa maman l’avait emmené au sommet des falaises sur les terres des Etelkrus et qu’elle avait tenté de lui décrire les étoiles. D’après ses dires, les étoiles étaient de petit point brillant dans le ciel et la lune faisait partis d’une des plus grande étoiles que le ciel partage avec les êtres peuplant la terre.

La jeune louve solitaire s’assit alors lentement au sol en entendant Kyo lui faire signe qu’elle était dans un endroit parfait pour s’asseoir. Elle grogna doucement en levant le museau vers le ciel afin de profiter de la petite brise d’air qui glisser lentement sur la terre. Elle aimait être seule, bien que parfois la compagnie d’un autre loup lui manque, elle se rassurer en se disant que de toute façon en vivant seule, elle ne se sentira jamais inutile pour les autres.
Cependant, quand elle était allongée dans un coin alors qu’elle était fatiguée, elle se mettait alors à penser qu’il était certainement tant de se faire des compagnons, cela faisait quelques temps déjà qu’elle faisait tout pour ne pas croiser d’autre loup mais la solitude commencer à lui pesait. Attention, elle ne parlait pas de rentrée au sein d’une meute, elle voulait simplement avoir parfois une compagnie et parler à quelqu’un d’autre que Kyo. Elle sentit son serpent monter lentement au niveau de sa patte avant pour s’enfouir lentement près de son cou qui était chaud et doux.
C’est alors qu’elle releva complètement le museau vers la lune qu’elle ne voyait pas, elle pris une grande bouffée d’air et hurla lentement. Elle aimait faire ça. Elle aimait hurler à la lune.





© codage par lea-angels








Dernière édition par Lanaë le Jeu 05 Oct 2017, 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Combo
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1172
» Age : 20
» PUF : Johnny Depp c'est MON mari !!
» Date d'inscription : 10/11/2013
» Personnages :
  • Zizana
    - Décédé à l'âge de 12 ans

  • Sweeney
    - Disparu ...

  • Tulio
    - 6 ans
    - Célibataire
    - Etelkrus/Guérisseur


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: [Prio Combo ]hurler à la lune   Jeu 05 Oct 2017, 17:13

bulletwhite Sweeney bulletwhite
Il faisait froid cette nuit là, extrêmement froid. La lune était pleine et une violente tempête se préparait. Sweeney c’était réfugié quelques jours plus tôt à travers la grande chaîne de montagne où était situé sa tanière. Le mâle l’avait situé à cet endroit précis puisque le vent y était coupé et le froid beaucoup moins intense. Sweeney s’y était installer confortablement et désormais, le froid faisait partie de lui. Il c’était adapté à survivre dans se rude climat et plus rien ne pouvait le convaincre de se séparer de se milieu, il était chez lui.

Après 2 jours à devoir rester enfermer dans sa tanière et à attendre la fin de la tempête, Sweeney pu finalement sortir. Il tenta d’abord de retrouver la sortie qui avait été ensevelit sous l’épaisse couche de neige puis il creusa longtemps avant de revoir les rayons froids de la pleine lune. Il parvint à creuser un trou suffisamment grand pour le laisser passer et il passa par celui-ci afin de retrouver contact avec l’extérieur. Les petites brises fraîches qui réussissaient à passer à travers les montagnes vint lui chatouiller les oreilles et fit onduler légèrement son épaisse fourrure. Il adorait sentir le froid contre son corps chaud et rester enfermé pendant deux jours avait été pénible pour lui.

Il leva la tête vers le ciel et regarda la lune. Il pensa à sa fille et le fait qu’il ne l’avait toujours pas retrouvé. Il soupira, laissant s’échapper un grand nuage blanc de son souffle chaud. Il baissa la tête et plaqua ses oreilles vers l’arrière.

Jamais je ne t’abandonnerai Hanna … Jamais… Je suis tellement désolé. souffla-t-il doucement.

Sweeney avança sur le rebord de la corniche non loin de sa tanière et fixa l’horizon de la grève gelée. La lueur de la lune et des étoiles faisait scintiller la neige, les arbres gelés dansait avec le vent et le lac reflétait le ciel avec tant de beauté. Il savait qu’Hanna était là, quelque part, mais il ignorait où. Il prit alors une grande inspiration, contracta ses muscles puissants et bondit d’un coup en bas de la corniche laissant la neige voler autour de lui. Une fois son atterrissage amorti, il se propulsa vers l’avant et courut jusqu'à ce qu’on ne le perçoive plus.

...

Sweeney avait courut longtemps et il venait tout juste d’atteindre les ruines. Son corps qui dégageait encore l’air glacial de la grève, commençait à lui transmettre des signes de fatigue mais il ne voulait pas s’arrêter. Ses pattes lui brulaient, son souffle était de plus en plus court et son cœur battait à rythme très élevé. Il dut alors s’arrêter lorsque ses pattes lâchèrent et qu’il tomba face première contre terre. Il Serra les dents et se releva doucement. Son corps tremblait de fatigue mais Sweeney était têtu et il refusait de rester là à ne rien faire alors que sa fille était surement là quelque part, à l’attendre et effrayée par la vie. Il posa une patte devant l’autre laissant trainer l’une d’entre elle. Ses muscles lui faisaient mal mais il était déterminé.

Un hurlement doux lui parvint soudainement aux oreilles. Il s’arrêta pour mieux entendre et redressa le cou et la tête. Ses oreilles bien à l’écoute, il marchait vers la provenance de cette magnifique voix. Il voulait bien croire au fond de son cœur que c’était Hanna qui l’appelait mais lorsque que ses yeux se posèrent sur le loup en question, il baissa la tête et ferma les yeux. Encore une fois son esprit l’avait trompé et l’avait conduit vers un loup qui n’était pas celle qu’il cherchait.

Le mâle bougea sa tête de gauche à droite afin de la faire craquer puis son corps s’arrêta subitement de trembler. Comme si la fatigue qu’il ressentait venait de disparaître. Il releva la tête bien haute et gonfla sa fourrure couleur charbon. Les oreilles bien droite sur son crâne, il resserra ses muscles et posa son regard cruel sur la louve brune qui hurlait non loin. Il s’avança doucement en passant par dessus les débris qui recouvrait l’endroit et remarqua les yeux bandés de la louve. Sweeney sourit cruellement et s’arrêta à côté de la louve au pelage brun (à environ 1m50). Il tourna la tête vers elle et son regard de mort vint effleurer le cou de la jeune louve.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Lanaë
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 40
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: [Prio Combo ]hurler à la lune   Sam 07 Oct 2017, 18:07

hurler à la lune



Finissant son hurlement, elle baissa lentement la tête et la secoua lentement en sentant un vent frais passer entre ses poils. Elle souffla lentement alors qu’un nuage de buée sortait d’entre ses babines. Le froid était déjà installer et la louve avait même décidée d’aller dormir dans une petite grotte du mont Celeste qui était en sécurité, loin des éboulements qui frappaient souvent ce mont. Elle huma lentement l’air et grogna lentement. Quelque chose avait changé dans l’air, mais elle ne savait pas ce que c’était exactement. Redressant les oreilles, elle se concentra, elle avait entendue un bruit de pas. Etant aveugle elle avait accentuée ses autres sens, si bien qu’elle arrivait parfaitement à reconnaitre le type d’animal selon le pas qu’elle entendait. Ce qu’elle avait entendu était les bruits d’un animal lourd, donc ce n’était pas l’un des rongeurs qui parfois trainaient dans les alentours. Nazama en était persuadé : ce qu’elle avait entendu était les pas d’un loup. Son hurlement avait certainement attiré un loup qui était non loin, elle aurait dût faire attention. Les hurlements pouvaient porter loin et elle n’avait absolument pas pensé au fait que cela pouvait attirer un autre loup. Elle dressa ses oreilles sur sa tête, en arrière, voulant entendre le moindre bruit qui pouvait se faire entendre. Elle grogna lentement en sentant Kyo bougeait sur elle et elle se tourna lentement pour sentir un peu mieux l’air.

C’est alors qu’elle sentit l’odeur de loup. Elle cessa rapidement de grogner, elle ne devait absolument pas se montrer agressive. Ce n’est pas dans son habitude de l’être. Donc elle n’allait pas l’être. Secouant lentement la crinière, elle releva le museau de la même façon qu’une voyante aurait pus faire pour regarder le loup. Se concentrant sur l’odeur elle remarqua qu’il était un loup et qu’il était certainement un solitaire puisqu’il n’avait aucune odeur de meute autour de lui. Kyo descendis alors lentement au sol en fixant le loup noir de ses yeux rouges, faisant bouger ses clochettes qui cliquetais doucement. Nazama grogna lentement pour faire comprendre au reptile qu’il ne devait pas s’approcher du loup puisqu’il ne le connaissait pas (elle faisait ça à tous les loups qu’elle rencontrer pour la première fois). Elle bougeait lentement sa queue derrière tel, comme si elle flottait derrière elle. Ses oreilles vinrent lentement se plaquer en arrière alors qu’elle baisser lentement sa tête comme pour montrer du respect au loup face à elle :

« Je suis désolée, je ne savais pas que cet endroit était votre territoire »


Nazama était une louve naturellement respectueuse. Elle respecter tous les loups qu’elle rencontrer, jeune ou vieux, solitaire ou non. Le respect était pour elle quelque chose de normal, elle ne voulait pas vraiment se faire d’ennemi mais étant donner qu’elle ressentait une certaine … Méchanceté ( ?) chez le loup qui se tenait devant elle, elle préférer être polie et respectueuse afin de ne pas se faire attaquer. Car oui, la louve est plutôt maigre et ses muscles ne sont pas réellement entretenus du fait qu’elle ne se battait jamais. Cela est peut être idiot venant d’une solitaire mais la louve brune ne veux pas se battre, elle déteste cela. Pour elle, se battre est un acte puéril.






© codage par lea-angels






Revenir en haut Aller en bas
Combo
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1172
» Age : 20
» PUF : Johnny Depp c'est MON mari !!
» Date d'inscription : 10/11/2013
» Personnages :
  • Zizana
    - Décédé à l'âge de 12 ans

  • Sweeney
    - Disparu ...

  • Tulio
    - 6 ans
    - Célibataire
    - Etelkrus/Guérisseur


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: [Prio Combo ]hurler à la lune   Dim 15 Oct 2017, 03:09

bulletwhite Sweeney bulletwhite
«Mon territoire ?»

Laissa-t-il échapper d’un ton neutre et presque moqueur.

«Mais tu n’as pas à t’excuser je n’habite pas ici voyons ! Cet endroit est bien trop sinistre et mal propre. Et de toute façon, il n’y fait pas assez froid ! Ma tanière est plutôt située dans les hautes chaînes de montagnes de la grève gelée et est invisible aux yeux de tous ceux qui ne connaissent aucunement ce milieu. Quiconque s’y engage ne reverra jamais la lumière du jour.»

Il sourit cruellement et ébroua son épaisse fourrure noire. Ses muscles étaient gonflés et il se tenait droit ce qui le faisait paraître encore plus énorme à côté de cette petite louve qui avait presque seulement la peau sur les os tellement ses muscles étaient flat et non-entrainer. Elle était aveugle, certes, mais Sweeney savait qu’elle avait du développer ses autres sens pour être capable de survivre. Surtout en étant solitaire, il n’y avait personne pour l’aider à part peut-être seulement le paquet de peau mou reptilien qui lui servait d’animal de compagnie. Elle ne pouvait donc pas voir à quel point il était grand et puissant mais il savait qu’elle pouvait le ressentir parfaitement. D’ailleurs, lorsque la jeune louve se baissa en signe de respect devant lui, Sweeney poussa un petit rire moqueur et irritant dévoilant une gueule remplit de crocs blancs et brillants. Il voyait bien que cette louve ne voulait aucun problème et qu’elle démontrait à Sweeney qu’elle n’était pas dangereuse et que ses intentions n’étaient pas mauvaises. Elle voulait évidemment éviter toute guerre.

«Pourquoi as-tu arrêté d’hurler ?»

Lui demanda-t-il calmement mais toujours avec un fond cruel.

«Est-ce m’a présence qui dérange ?»

Il sourit froidement.

Sweeney marchait lentement, presqu’au ralenti en tournant autour de la louve brune. Il posait délicatement ses énormes pattes sur le sol à chaque pas, laissant de grandes empreintes dans la terre humide. Il était détendu malgré son envi insoutenable de présenter la lame tranchante de son rasoir à la jeune louve. Son regard était figé sur la gorge de la jeune inconnue tandis qu’il tournait toujours autour de celle-ci et comme elle ne voyait rien il n’avait pas à être discret. De toute façon, il se foutait bien de se que les autres pouvaient bien penser, tout ce qui l’importait c’était lui-même et sa fille.

Tournant toujours autour de la brune tout en la fixant il remarqua :

«Dit moi donc qu’est-ce qu’une louve aussi petite fait donc chez les solitaire ? Tu ne crois tout de même pas que tu vas réussir à survivre ?»

Il fronça légèrement les sourcils et continua :

« Tu ne vois rien, et tu hurle comme ça sans penser à ce qui pourrait trainer autour. Il y a des dangers partout très chère et de voir une petite louve comme toi, toute seule, et aussi chétive, ça m’inquiète. Es-tu certaine que tout va bien ?»


À vrai dire, Sweeney n’était pas vraiment inquiet mais il voulait que la petite se sente à l’aise en sa présence. Il devait contrôler ses pulsions meurtrières car, tuer au premier regard n’était pas la meilleure solution pour se venger de ce qui était arrivé à sa famille quelques années plus tôt. Il savait également qu’il dégageait une odeur de mort et que son attitude dévoilerait ses plans la plus part du temps mais il savait tout de même jouer avec ses émotions et il pouvait manipuler les autres comme bon lui semble. Malgré tout, Sweeney désirait tout de même faire payer tout le monde pour les événements passés et il c’était promis de retrouvé sa petite prunelle (sa fille) peut importe ce qu’il devait faire. C’était d’ailleurs son point faible et son plus grand rêve était de revoir son sourire et de pouvoir à nouveau la serrer contre lui tout en lui disant que jamais plus il ne la laisserait partir.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Lanaë
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 40
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: [Prio Combo ]hurler à la lune   Lun 27 Nov 2017, 01:31

hurler à la lune



FFace aux paroles du loup inconnu, la jeune louve compris rapidement que ce n’était donc pas son territoire et qu’il vivait principalement dans la plaine gelée. Elle s’y était déjà rendue mais ce n’était pas son endroit préférée du fait que Kyo soit un reptile et qu’il ne vivait pas principalement dans le froid. Elle entendue le bruit de la fourrure du loup se secouer et compris de ce fait que le loup devait avoir une fourrure plutôt épaisse, ce qui lui était certainement favorable fasse aux rigueurs du froid. Elle s’assit lentement en écoutant les paroles du loup, préférant ne dire mots. Elle voulait par-dessus tout faire comprendre à son interlocuteur qu’elle n’était pas une louve mauvaise et qu'elle ne voulait pas se battre. Elle n’aimait pas ça, de plus cet endroit n’était pas le territoire du loup et ainsi, il n’avait rien contre elle. Nazama savait très bien que des loups ne faisant partis d’aucune meute pouvait se montrer sanguinaire et dangereux, elle savait également que des loups vivant en meute pouvait se montrer aussi cruelle et sanguinaire, son père en était l’exemple même. Elle secoua lentement la tête, elle ne devait pas penser à cela, elle ne devait pas ranger directement l’inconnu dans une case avant même de le connaitre un peu plus.
Ses oreilles se dressèrent quand il entendit la voie du loup et secoua la tête. Elle avait arrêté d’hurler car sa vie en solitaire lui avait appris à se montrer attentif, elle n’avait entendue que dut bruit de branche et seulement après l’odeur du loup s’était fait sentir. Elle devait donc toujours faire attention à ce qui pouvait l’entourer réellement, afin de survivre. De plus, elle avait simplement eu peur que ce soit son père, ayant reconnus sont hurlement, qui était venu afin de finir le travail. Elle secoua lentement la tête afin de faire signe qu’elle n’avait aucune raison bien claire de hurler.

Elle se redressa lentement en sentant le loup tourner autour d’elle, son museau pointant dans une seule direction. Elle pouvait sentir le corps du loup marchant lentement, elle entendait le bruit de ses pas dans ses oreilles et pouvait sentir qu’il était bien plus grand qu’elle. Il devait certainement être bien musclé alors qu’elle était plutôt maigre et pas réellement musclé. Elle devait réellement être chétive par rapport à lui. C’est alors que le loup lui demanda ce qu’une petite louve comme elle faisait ici, Nazama grogna légèrement. Il est vrai qu’elle pouvait avoir l’air faible, le fait qu’elle ne combat pas la rendait encore plus ainsi, mais la jeune louve se servait plus de sa tête pour se sortir des problèmes. Pour la nourriture, elle était souvent aider par Kyo qui lui ramenait certaine proie, parfois elle était même allé jusqu’à faire fuir un autre carnivore pour lui voler sa nourriture. Elle écouta de nouveau le loup inconnu et soupira doucement, elle s’assit tranquillement. Si le loup devait lui faire du mal, il l’aurait déjà tué mais elle restait tout de même sur ses gardes :

« J’ai fuit mon camp pour me venger de mon père. C’est à cause de lui que je suis ainsi et que j’ai dut quitter mon camp. Ne vous inquiétez pas, je me nourri de petit rongeur tuer par Kyo et cela me vas très bien. »

Nazama ne pus s’empêcher de sourire à l’inconnu, c’était une louve normalement réservé mais elle était incapable de mentir. De plus le loup était beaucoup plus grand qu’elle et elle devait donc se montrait aimable afin d’éviter de mourir.



© codage par lea-angels






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Prio Combo ]hurler à la lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Prio Combo ]hurler à la lune
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hurler à la lune pour trouver qui je suis - Hayley Marshall [Terminé]
» Un soir de pleine lune
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune
» Un Haitien sur la Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: