Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 [Meute - Etelkrus] † La mise au point †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O-Shana
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 234
» Age : 22
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :
E
ZHEKIEL
Ethelkrus [J] - Alpha
5 ans (21/09/17)


M
AYURI
Ethelkrus - Louveteau
2 ans (15/10/17)


N
EPHTHYS
Ethelkrus - Louveteau
1 an (19/09/17)


» Feuille de perso'
» Points: 690

MessageSujet: [Meute - Etelkrus] † La mise au point †   Ven 13 Oct 2017, 18:53

La mise au point



Ce fut sous un ciel encore rosé que je sortis ce matin-là de ma tanière. Le sentiment de malaise qui m’avait saisi quelques temps auparavant lors de ma décision, avec cette femelle qui me servait de binôme, continuait à me nouer les tripes tel un étau. Non pas que l’enjeu soit de taille, simplement les responsabilités qui étaient venues me prendre à la gorge en acceptant ce poste d’Alpha m’étaient apparues comme bien plus complexes et lourdes que prévues. Une de ces dernières était le choix de nos subalternes, et c’est cette décision qui nous avait en partie incités à proposer un dialogue avec les nôtres aujourd’hui.

Le temps s’écoulait vite, et petit à petit la meute des Etelkrus avaient pris forme, s’était bâtie et avait érigé son fonctionnement de manière à assurer le meilleur quotidien possible pour toutes ces âmes qui étaient désormais à notre charge. Si les Dieux nous avaient gâtés avec les terres qu’ils nous avaient octroyées il n’en restait pas moins que, telle une fourmilière, la colonie avait dû se mettre au travail pour créer son empire. Aujourd’hui il était temps. Temps pour moi et pour Elaine de parler, et mon côté loup solitaire s’insurgeait à l’idée de devoir me dresser face à une meute qui pourrait être en désaccord avec mes actes et ma vision des choses. A cette simple pensée, je sentis mon épiderme réagir et les petits poils de ma nuque se hérissèrent. Je n’étais pas fait pour ça naturellement, le devenir me poussait à me changer dans le fonds et je n’étais pas certain de le vouloir. Je soufflais un coup avant de m’ébrouer, geste que je faisais de plus en plus fréquemment depuis ma nomination. Je levais mon museau dans l’air matinal de l’automne et priais les Dieux pour que je parvienne à garder mon calme.

En parlant de calme, je ne pus que repenser aux échanges que j’avais eus avec cette potiche de femelle qui m’épaulait. Non pas qu’elle soit stupide, mais il n’en restait pas moins qu’elle appartenait au sexe faible. Et pire que ça, elle avait tendance à m’exaspérer avec ses discours qui n’étaient pas toujours sur la même longueur d’onde que mes diatribes. Au final notre collaboration s’annonçait fatigante et semée d’embûches. Comme je lui avais si bien dit, nous étions profondément dans la merde et j’allais devoir accepter de me reposer sur certains individus pour mener la barque le plus droit possible. Au souvenir de ce que nous avions dit, je me remis à secouer la tête, elle avait du caractère il fallait lui accorder. Je me mis à la chercher du regard, me surprenant à espérer croiser ces yeux si clairs, mais évidemment dans ces moments-là il fallait qu’elle n’apparaisse pas comme par magie. Je vaquais à plusieurs occupations, attendant que les lueurs de l’aube cèdent totalement leur place au soleil. Puis vint le temps de passer à l’acte. Je renâclais et pris alors la direction de la salle des Trônes, sortant du conduit sombre qui menait à la galerie qui abritait ma grotte.

Au passage, je saluais les êtres qui émergeaient peu à peu, amenant le doux brouhaha de la vie en collectivité. La journée se promettait d’être belle, devais-je voir ça comme un signe positif de ce qui m’attendait ? Si seulement j’avais été capable de croire à ce genre de chose, je serai peut-être un peu plus gai de nature. Je me sentais ruminer un peu plus à chaque pas qui me menait vers ces trônes. Les Dieux avaient eu la folie des grandeurs sur ce coup. C’est alors que je remarquais que la jeune louve était déjà présente. Mes yeux d’or attrapèrent son regard, et je compris alors que nous étions tous les deux dans le même état. Nous étions trop jeunes pour tout ça. Je fis en sorte de garder un masque d’impassibilité sur ma figure sombre. C’était l’heure. Celle de nous présenter en bonne et due forme, celle de mettre la dernière pierre à l’organisation de la hiérarchie… Celle de l’instant de vérité. Prenant place sur les trônes, nous n’eûmes pas besoin de nous concerter pour lancer un hurlement de rassemblement. Pour la première fois depuis que nous nous connaissions, nous étions en harmonie.

Nous attendîmes que les loups se meuvent vers notre position avant de commencer notre annonce. Je ne pris pas la peine de me racler la gorge, et balayais l’assemblée d’un regard imperturbable. Je devais me faire confiance, je devais nous faire confiance. Ce fut d’une voix qui se voulait inébranlable et sure que je me lançais.

« Membres des Etelkrus, bienvenue et merci de nous avoir rejoints. Nous avons, Elaine et moi, décidé qu’il était grand temps de venir nous entretenir officiellement avec vous. C’est pourquoi, cette réunion sera pour vous l’occasion de vous exprimer, de nous faire parvenir avis et remarques. Mais également, et plus important je pense, entendre vos potentiels conseils et visions pour l’avenir de la meute. » Je m’arrêtais un instant et décidais de jouer franc jeu face à ce public qui constituait désormais ma famille. « Nous sommes jeunes, et nous en avons conscience. Cependant ne doutez pas un seul instant que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer la prospérité de notre maison. »

Il s’agissait là du premier point que nous voulions aborder avec eux. Nous savions qu’un groupe mené par un ancien Séide et une ancienne Brethen pouvait poser quelques soucis d’acceptation et il était important de leur proposer de s’exprimer à ce sujet. Laisser dans l’ombre ce genre de chose pouvait être le poison le plus fourbe pour les fondations de cette meute, et je refusais que cela se passe de la sorte. Les évènements du passé commençaient à se dissiper dans certains esprits, mais la majorité n’avait pas pu oublier les distensions qui avaient opposées les anciennes meutes. J’en faisais d’ailleurs parti, mais j’avais fait le choix d’accorder ma confiance à cet embryon de deuxième chance que les Dieux nous avaient offert. Et je voulais qu’il en soit de même pour eux. Je repris la parole pour aborder le deuxième sujet qui nous avait conduits ici.

« Aujourd’hui est aussi le jour où nous allons accueillir les nouveaux bêtas. La réflexion fut longue et complexe du fait de la disparité des membres, mais nous sommes finalement parvenus à tomber en accord sur les deux noms qui deviendront nos subordonnés. »

Je tournais la tête vers celle qui était postée à côté de moi dans ce trône de pierre bien trop grand pour sa carrure. Je lui laissais l’opportunité de faire l’annonce et j’espère au moins que cette femelle m’en serai reconnaissante, je lui faisais une fleur là quand même. Ma tirade avait réussi à calmer quelque peu mes nerfs à vifs. Maintenant, à ton tour joli cœur, voyons si tu as véritablement l’étoffe d’une grande.


Code © Adrenalean sur Four Seasons


Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 361
» Age : 20
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :
WINNIFRED
8 ans (04/02)
??? | ???


ÉLAINE
3 ans (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
6 ans (27/01)
Lazuli | Combattant


AGRAVAIN
7 ans (30/01)
Etelkru | Guerrier


» Feuille de perso'
» Points: 415

MessageSujet: Re: [Meute - Etelkrus] † La mise au point †   Ven 13 Oct 2017, 22:58


    Élaine

    Cette nuit ressemblait à un adieu de l'été, la chaleur étouffante enserrait les poumons d'Élaine, couchée dans la tanière qui abrite ses nuits depuis qu'elle a emménagé en ces terres. Inerte, sur le sol froid de la roche, un simple tapis de fougères faisant office d'oreiller, le corps d'Élaine bouge, sursaute, ses pattes s'agitent dans le vide, elle geint, elle essaye de s'enfuir. Dans son rêve, un épais brouillard la poursuit, et sans vraiment le savoir, elle n'ignore pas que cette brume nocive veut l'avaler toute crue. Alors elle court, elle court sans s'arrêter, et bizarrement, elle ne cesse pas de courir dans un paysage vide et désert, rien autour d'elle à part du sable. Et cette atroce brume qui la poursuit sans relâche. Dans la réalité, chacun de ses traits se contractent, se délassent puis recommencent dans un sursaut de peur, d'angoisse. D'un coup, le brouillard l'attrape puis plus rien. Noir. Brouillon. Elle reprend connaissance et loin d'une brume effrayante, elle ne voit que l'obscurité rassurante de sa caverne. Dehors, la nuit continue d'établir son règne, et la cour intérieure est baignée dans une lumière laiteuse réconfortante. La sueur collent ses poils entre eux, et Élaine se lève, finalement, avec une drôle de sensation. Le vertige ne l'avait jamais assiégé de la sorte, et une nausée lui prend la gorge, comme un prédateur aux crocs acérés qui ne lâcherait pour rien au monde le cou délicat et fin d'Élaine. Elle hausse les épaules, comme pour dire à ses démons que ces affronts ne l'atteignent pas, et finit par franchir le seuil de son abri.

    La cour intérieure est vide, le tas de gibiers offert à tous est mince. Elle attendra l'aube. Aujourd'hui est un grand jour, Ezhekiel et elle ont décidé de s'adresser aux leurs, afin de se présenter officiellement et surtout de leur donner la voix, la possibilité de s'exprimer sur ce qui va ou ne va pas. Et ils annonceront aussi le nom des Bêtas, cette paire de loups qui les assistera dans leur règne d'alpha, et la discussion avait été une preuve que leur cohabitation se déroulerait sans trop d'éclats de voix et de désaccords. Tout en marchant, Élaine repensait à Ezhekiel, la mine grognonne et les babines à moitié relevées. Sa façon désinvolte de tout prendre à la légère, d'avoir réponse à tout l'agaçait. Mais le pire était qu'il l'appelait sans cesse « Joli Cœur ». La jeune brune aux épaulettes dorées se mit à gronder, seule, dans la pénombre d'une nuit qui s'étire. Ce qu'il pouvait être agaçant, cet Ezhekiel. Ce grand brun avec son écharpe orange qui lui donne un air élégant et suffisant, ses grands yeux ambrés, et son corps fin et musculeux et puis... Élaine secoua la tête pour chasser cette image d'Ezhekiel. Il était misogyne, aussi jeune qu'elle, sans expérience et puis il était... Bref, il avait sûrement d'autres défauts, c'était sûr et certain. Mais la brune au chignon ne pouvait s'empêcher de le trouver attachant. La Taquine et le Grognon. Il était éclairé, intelligent quand on l'écoute plus de dix minutes, et surtout foncièrement gentil. Elle s'approcha de la salle des Trônes, le regard un peu perdu dans l'anxiété et grimpa la paroi rocailleuse qui constituait l'une des murailles protégeant savamment la cour intérieure. Une fois plus haut, elle resta assise, droite comme un chêne, et attendit avec impatience que le soleil se lève et étale ses rayons de miel joviaux sur les collines. Plusieurs heures passèrent, et elle vit en contrebas une ombre noire passer sans un bruit, au milieu de plusieurs silhouettes émergeant à peine du sommeil. Élaine sourit, fière d'avoir sous ses yeux une petite meute soudée et agréable. Elle jeta un dernier coup d'œil à ses collines ensoleillées et descendit de son perchoir dans un saut agile et gracieux, sa patte autrefois cassée lui permettant à présent de multiples cabrioles car guérie. Elle songea à remercier son amie Azura de lui avoir constitué une attelle digne de ce nom, et elle s'engouffra comme une ombre dans la Salle des Trônes où Ezhekiel trônait déjà, une petite moue sur sa gueule. Élaine sourit bêtement, il avait l'air d'un roi. Le Roi des gros bêtas. Elle s'avança, et d'un geste sarcastique, elle le salua comme la Reine saluerait son Roi. Elle prit place à ses côtés, quelque peu gênée d'être ainsi positionnée. Ils n'étaient pas souverains. Ils étaient juste alphas, dirigeants, certes, mais mortels et loups avant tout. Elle attendit un instant et d'un coup, son cœur se serra, une bouffée anxiogène s'accumula dans sa gorge et son regard, d'habitude arrogant et pétillant de vitalité, s'assombrit, le voile du trac s'abaissant sur ses iris dans un salut majestueux. Sans un mot, Élaine et Ezhekiel poussèrent un hurlement significatif d'une réunion. Les loups commençaient à affluer en masse, elle reconnut quelques visages, et son appréhension s'accentua. Elle croisa le regard mielleux d'Ezhekiel et elle y lut la même chose qu'elle ressentait. Au lieu de l'inquiéter encore plus, elle se détendit. Ils étaient deux à angoisser, ils étaient deux à avoir le même rôle, à être exactement dans la même galère. Et elle avait confiance en lui, en ses capacités. Elle avait confiance en eux. Elle sourit aux membres s'agglutinant sous leurs yeux, et quand le bruit des murmures se fit suffisamment bruyant, elle constata que tout le monde devait être présent. Elle s'assit, la tête droite et un sourire bienveillant collé sur le museau. Elle devait faire bonne impression, et montrer à tous qu'elle n'était pas là pour le pouvoir, qu'elle n'était pas une dictatrice avide de tyrannie. Non, elle ne voulait que le bien des Etelkrus et pendant un instant, elle pria les Dieux de lui donner l'apparence et la tendresse que sa mère dégageait. Elle en était capable. Sûre et certaine, elle observait chaque visage tourné vers eux tandis que la voix d'Ezhekiel fut taire les chuchotements. Elle appuya ses propos par un hochement de la tête. Bien entendu, ils étaient jeunes et elle fut surprise de voir combien Ezhekiel maîtrisait à la perfection l'art de la rhétorique. Vient enfin le tour d'Élaine de prendre la parole. Elle tressaillit discrètement quand la tête de son comparse se tourna vers elle, puis tous les regards convergèrent sur elle. Elle déglutit lentement, et fit tous ses efforts pour reprendre confiance en elle. Avec une voix forte et douce à la fois, elle ouvrit la gueule et chassa de ses pensées toute idée néfaste. Aie confiance en toi, jeune fille.

    « En effet, la réflexion a été complexe, beaucoup trop d'entre vous mérite ces postes de subordonnés. Toutefois, je vous annonce avec fierté que nos Bêtas seront dès à présent Alys et Grimm. Nous verrons avec vous les rôles que vous occuperez, et tout ce qui va avec, bien sûr. Félicitations à vous deux. »

    Un large sourire de joie fendit sa gueule. Elle était heureuse d'avoir choisi ces deux-là, et pour une fois, au lieu d'éprouver de l'appréhension concernant la nomination de son petit frère, elle décida de faire fi des critiques haineuses et non-productives. Alys était, certes, son cadet mais elle n'avait partagé que très peu d'instants avec lui, le protégeant quand il était plus jeune ou alors léchant son crâne chétif de louveteau quand il tétait contre le ventre maternel. Et puis, elle se dit que leur choix était justifié. Alys avait un caractère de battant, il était jeune et plein d'idées. Grimm, souvent plongé dans ses bouquins selon Nout, deviendrait un excellent conseiller, regorgeant de conseils tirés de ses livres. Avec un certain pincement au cœur, elle pensa à son jumeau, Athelstan. Elle l'aurait bien vu auprès d'elle comme Bêta, mais il était beaucoup trop lié à elle, et elle n'osait proposer sa candidature et l'appuyer. Bien qu'il avait les qualités pour être un excellent combattant, Élaine préférait qu'Athelstan devienne un mentor ou alors un guerrier hors-pair. Et elle espérait sincèrement qu'il ne lui fasse pas la tête, même si elle en doutait sincèrement. Ne serait-ce pas une preuve d'un quelconque intérêt pour le pouvoir s'il décidait de mal-prendre sa non-nomination ? Elle haussa les épaules tandis que la foule s'agitait près d'elle. Elle chercha du regard Athelstan, mais elle ne le trouva pas, sûrement noyé par cette petite assemblée. Elle resta muette, attendant des remarques, des questions, même des critiques, et son regard se baissa sur le sol quand elle aperçut qu'une fois de plus, des vingtaines de souris s'étaient agglutinées autour d'elle, parmi les Etelkrus. Elle soupira, lasse, et leva les yeux au ciel.


Dernière édition par Oysteria le Sam 14 Oct 2017, 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 195
» Age : 17
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Naoūt
Lazulis ♀ 4 ans 1/2
Glowstick Rose
Combattante

» Neït
Lazulis ♀ 4 ans
Prêtresse/Empoisonneuse(=Herboriste)

» Alys
Etelkrus ♂ 1 an
Garde, Disciple de Dairo

» Feuille de perso'
» Points: 55

MessageSujet: Re: [Meute - Etelkrus] † La mise au point †   Sam 14 Oct 2017, 10:04

La face contre le sol rocheux et glacé de sa tanière, Alys essayait de récupérer quelques heures de repos biens méritées. Il faudrait vraiment qu’il pense à la rendre plus confortable parce que là… bonjour le repos à suer directement sur la roche ! Bougonnant et voyant que dormir ainsi ne le mènerait à rien, il se redressa. Ses pattes avants le faisaient souffrir le martyr, c’était tout juste si il parvenait à tenir debout. Un soupir s’échappa de sa gueule, les saignées qu’il s’infligeait n’avaient rien de très agréables. Las, le mâle changea ses bandages tout en fumant une de ses précieuses clopes. Tant qu’à souffrir, autant que cela soit un peu décontracte quand même ! Tandis qu’il soignait ses blessures avec soin, il sentit de l’agitation en dehors de sa tanière, ce qui était plutôt étrange. Intrigué, il termina son ouvrage avant de pointer le museau dehors. Alys écouta les brides de conversation de deux louves qui passaient par-là et fronça les sourcils. Tiens donc, les alphas convoquaient la meute ? Peu désireux de froisser ses dirigeants dont sa sœur, le mâle sortit de sa tanière et suivit le mouvement.

Assis dans un coin, il fumait sa clope en écoutant Ezhekiel s’exclamer. Pour un peu, l’alpha donnait l’impression d’être un loup des plus commodes. Alys sourit, il l’avait suffisamment observé de loin pour savoir que la vérité était tout autre. Enfin, c’était une bonne chance, voilà un dirigeant à la tête droite et qui ne se laisserait pas marcher sur les pattes. Attentif, le mâle repoussa quelques mèches rebelles de sa chevelure en voyant le noiraud se tourner vers sa sœur Elaine. Cette dernière était de plus en plus belle avec le temps, et si elle n’avait pas été en couple forcé, Alys aurait fort parié que de nombreux loups lui feraient la cour. Ainsi donc, tous les Etelkrus étaient réunis ici pour savoir qui seraient les bêtas… Le fils de Méléagant, clope au bec, expira une bouffée de fumée s’amusant à former des o avec. Cependant il se stoppa net en se rendant compte qu’on venait de l’appeler. Lui ? Au début plutôt perplexe, il se ressaisit rapidement prenant ce masque neutre qu’il aimait tant. Un sourire étira ses babines, sa sœur lui permettait ainsi de la seconder et ainsi de toujours garder un œil sur elle. Alys se leva et s’approcha avec une certaine douleur des trônes de pierre.

« — C’est un honneur que de pouvoir vous servir chers alphas. J’espère être à la hauteur de vos espérances à vous ainsi qu’à celles de toute la meute. »

Il inclina sa tête pour montrer sa gratitude d’accéder à un tel rang. Ce simple geste étirait tout ses membres mais il était absolument hors de question que ses alphas parviennent à discerner sa souffrance. C’était là son fardeau. Il expira une nouvelle bouffée de fumée et posa son arrière-train au sol à cause de ses pattes douloureuses, il espérait que les meneurs ne se froisseraient pas. Les pensées du mâle le dirigèrent vers son frère aîné, Athelstan. Il espérait que ce dernier ne se froisserait pas que ce soit son cadet qui accède à ce grade… se mettre à dos son frère était bien la dernière chose que souhaitait Alys. Le disciple de Dairo attendait que Grimm, qui serait son nouveau collègue de travail, le rejoigne. Il connaissait de loin le fils de Nout qui était notamment reconnu pour son côté érudit.
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7062
» Age : 23
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : _____

bulletblack ☥ ☀ Nout
Etelkrus ; Guerrière
8 ans ( 2.10.17 )
Avec Darius ♥
#goldenrod


bulletblack Jagh
Etelkrus ; Garde
6 ans ( 14.10.17 )
Célibataire
#green & #ghostwhite


bulletgreen ❄ ☤ Heever
Lazulis ; Herboriste
4 ans ½ ( 25.10.17 )
Célibataire mais ne repousse pas Volstein.
#07cfb6 & #gainsboro


bulletyellow ☥ ✐ Grimm
Etelkrus ; Bêta
Archiviste & Chirurgien
3 ans ½ ( 15.10.17 )
Avec Vinara ♥
#snow & #c9aa9c


bulletblack ☥ ☸ Geb
Etelkrus ; Apprenti Guerrier
1 an ½ ( 25.10.17 )
Avec Korra ♥
#chartreuse & #dfc4b4


bulletorange Nachos
Etelkrus ; Guerrier
3 ans ( 15.10.17 )
Célibataire
#e63811 & #382929

___

Pnj ; Darius, Guerrier Etelkrus.

___

» Feuille de perso'
» Points: 187

MessageSujet: Re: [Meute - Etelkrus] † La mise au point †   Sam 14 Oct 2017, 14:12


« La mise au point.

« Nout & Grimm & Geb
Darius & Diantre ( pnj ) & Gran'Pa ( adopt )
& Nachos & Jagh



Toute la famille était posée sereinement au bord de la mêlée de loup. Nout n'aimait pas être au centre d'une foule, et préférait pouvoir prendre un plus large plan d'observation. Cela lui permettait à la fois d'avoir une vision d'ensemble, globale des réactions de ses congénères, mais aussi d'être plus réactive en cas de besoin. Guerrière dans l'âme depuis toujours, et de plus mère attentive, elle restait sur la qui-vive, oreilles et prunelles aux aguets. Au cas où. C'était la première fois que les deux Alphas venaient s'exprimer en public, nichés sur leurs trônes de pierres colossaux, bien au dessus de leur sujets tels des empereurs imbus de leur personne. L'Hybride savait qu'il n'en était rien pour l'Alpha-môme. Même si elle émettait encore quelques réserves, la Dominante et Mentor de Geb avait su trouver une place de presque totale confiance dans le coeur de la louve-crocodile. Bien sûr, ils leur faudrait des mois supplémentaires, des années peut-être pour faire leurs preuves définitivement, surtout qu'Ezhekiel était plus difficile à cerner qu'Élaine. Dans l'expectative donc, l'ancienne soldate Séide survolaient la meute de ses orbes d'or liquide fendus. C'était de manière naturel que son compagnon s'était posté avec elle, tout aussi curieux et impatient que Nout d'entendre leurs Alphas s'adresser ensemble à tous, mais dans un position moins formelle. Auprès de Darius et de l'Hybride, leurs quatre enfants et la pièce rapportée étaient assis presque sereinement. Grimm, archiviste et rat de bibliothèque était ravi d'avoir auprès de lui sa copine, la Solitaire en passe de faire partie de sa vie à plein temps. Il trouvait en Vinara une énigme délicieuse et mordante, une amie lunatique mais complexe à déchiffrer et surtout, il se sentait l'homme d'un preux chevalier à ses côtés. Elle faisait ressortir le meilleur de lui-même, bien qu'en réalité l n'y ai pas réellement eu de mauvais côtés dans le jeune beige.

Il regarda tour à tour le Viking, l'Hybride et Vinara en souriant bêtement. Il se savait un peu niais et fleur bleue, mais l'idée d'emmener la belle brune dans une réunion de clan le rendait nerveux et réellement heureux. Bien que suspicieuse et méfiante, Nout avait accepter la présence de l'amie de son fils sans mal. C'était une autre jeune louve qui devait gagner sa confiance mais en même temps, c'était le principe de base lorsqu'on s'identifiait à une nouveau groupe de loup. Et puis le disciple de l'Anaconda était si content de la présence de Vinara que ses parents ne pouvaient pas la rejeter. Tant qu’elle faisait sourire Grimm, elle serait la bienvenue. Les yeux de Nout suivirent les autres têtes, plus basses car plus petites, pour s’appesantir sur ses deux magnifiques filles. Nephtys et sa soeur qui préférait se faire appeler Diantre étaient parmis les plus belles réussites de Nout. Comme leurs deux frères évidemment mais elles restaient toues deux encore pures et innocentes... A cette idée, les prunelles de miel de la mère de famille s'assombrir en tombant sur Geb. Le fils cadet bientôt papa. L'adolescent irréfléchi et aventureux avait mis en cloque la petite soeur de son Alpha et mentor. Le gamin audacieux et trop confiant allait avoir des petits avec Korra. Tête brûlée. Nout et Darius attendait désormais de lui une tenue exemplaire et une attitude responsable et adulte. Il avait voulu jouer aux héros et s'était laissé avoir par ses instincts avec son amie d'enfance. Il allait devoir gérer ça correctement, l'Hybride y veillerait au grain. Ce dernier, apprenti guerrier et futur papa à environ un et demi était debout, dressé sur ses pattes et fouillait la foule de son regard reptilien pour dénicher la petite femelle aux yeux clairs. Au moins il ne comptait pas fuir ses responsabilités. Lorsqu'il la vit, il vérifia que sa mère regarde ailleurs pour s’éclipser doucement.

Il avait fait à peine quelques pas lorsqu'Élaine donna le nom de son grand frère. Il s'arrêta pour regarder Grimm. Beaucoup de museau se tournèrent vers lui alors qu'il ne réalisait pas ce qu'on lui voulait. Oreilles dressés, regard interrogateur, l'ancien Archiviste et disciple de Kiro se releva, mal à l'aise sous cette mise en lumière soudaine. Les mots de la Meneuse tournèrent en rond dans son crâne et il avança lentement, comme incertain de la marche à suivre. Il remarqua qu'Alys, l'autre loup nommé Bêta, et accessoirement le petit frère de l'Alpha mais aussi le frère de la copine de son frère à lui -cela faisait-il de lui son beau-frère ?- avançait jusqu'aux trônes pour se placer sous les Meneurs. Grimm déglutit, offrit une rapide prière à son Dieu avant de le rejoindre timidement. C'était un honneur que de servir la meute qui les avaient adopté, c'était une fierté d'être ainsi reconnu par ses paires et surtout supérieurs, mais mieux encore, c'était une récompense pour ses parents qui l'avait si bien élevé. Il jeta un regard vers Darius et Nout. Son père ne cachait pas sa fierté, maintenant debout et aussi fébrile que son fils. L'Hybride elle, était plus réservée mais son visage exprimait tout l'amour et la fierté qu’elle ressentait. Ses soeurs souriaient aussi. Et même Geb semblait content pour lui. Peu habitué à s'exprimer devant autant de monde, après tout, Grimm était bon orateur pour les enfants lorsqu'ils racontaient des histoires ou leurs lisaient des livres, il était aussi bon parleur lorsqu'il s'agissait de réfléchir à voix haute dans les tourbillons de poussière et les rayonnages pleins a craquer de la Bibliothèque... Mais devant tous les Etelkrus ? La beige inspira, il avait la bouche sèche et le brouhaha de la foule le stressait. Et si la meute ne l'acceptait pas ? Et s'il n'était pas à la hauteur ? Après tout, il n'était qu'un rat de bibliothèque qui ne s'était battu qu'une seul fois... Même si c'était contre Cronos est qu'il s'était plutôt bien illustré.

Le regard de ses parents et de Vinara lui rendit un peu de confiance, et même le sourire de Gran'Pa qu'il découvrit tout à sa gauche, à l'arrière du public et il ajouta après l'annonce de son co-bêta :

« C'est un privilège que de pouvoir servir ma meute ainsi. Je m'efforce..., il se rappela que pour réussir quelque chose il ne fallait pas essayer, mais il fallait décider de le faire alors il se reprit, me montrerais digne de la confiance que vous, il se tourna ensuite un seconde vers Ezhekiel et Élaine en baissant le museau, par respect- mettez en moi.

Puis il inspira une nouvelle fois et refit face à tous les Etelkrus en leur souriant chaleureusement. Il n'aimait vraiment pas être au centre de l'attention, mais il travaillerait là dessus, il n'avait plus trop le choix. Nout était ravie pour son aîné même si elle avait peu des responsabilités qu'il aurait désormais sur les épaules, après tout elle restait une maman inquiète pour ses enfants. Darius lui était aux anges de voir sa progéniture ainsi consacrée. Et Geb profita qu'on l'oublie un peu pour retrouver sa douce copine et mère de leurs petits. Même s'il s'agissait d'une erreur de jeunesse comme le disait l'Hybride et le Viking, il ne laisserait pas tomber Korra et serait présent tous les jours auprès d'elle !


***

De son côté, Nachos était en plein milieu du groupe de loup. Il adorait cette sensation d'être entouré ainsi se laissait happer par l'effervescence de la meute. Plutôt grand il surplombait beaucoup de ses congénères et n'eut aucun mal à voir les deux nouveaux nommés Bêtas. Bien sûr il était terriblement déçu qu'on ne reconnaisse pas sa valeur et ses exploits à juste titre, après tout, il ramenaient souvent de grosses pièces de viandes pour la majorité et était un très bon guerrier. L'échine un peu gonflée par la déception et l'orgueil, il offrait tout de même des sourires étincelants à ses compagnons pour masquer son ennui, ainsi il passerait une nouvelle fois pour le joyeux luron qui entraînait les foules. Il fallait toujours se montrer sous son plus beau jour. Et puis, ces là étaient plutôt beaux gosses alors si l'Alpha femelle les occupait ailleurs avec des tâches ingrates et difficiles ça lui allait très bien ! cela ferait deux rivaux de moins à se soucier, car trop occupés pour batifoler avec Élaine. Enfin d'un autre côté il s'agissait de son petit frère et d'un intello à lunettes timide. Le risque aurait été bien maigre. M'enfin, c'était mieux que rien ! Dans les loups puissants potentiellement dangereux, il restait le Meneur mâle et deux trois têtes hirsutes. Il devrait s'en méfier un peu plus. Fronçant les sourcils, il posa ses yeux bleu nuit sur la louve au chignon de jais, assise sur son trône. Celle là, il allait la pécho, il se le promettait. Toujours souriant, le disciple de la Renarde s'assit tranquillement en attendant la suite, n'estimant pas nécessaire de féliciter les nouveaux Bêtas.

***

Dans son coin, Jagh regardait d'un œil sombre cette réunion de meute. Allongé contre l'une des parois de la grotte humide et froide, le poil ébouriffé et poussiéreux, il ne voyait rien d'autres que des oreilles, des crêtes et bien sûr, les deux Meneurs Etelkrus sur leurs trônes de fer pierre. Lorsqu'il entendit le nom de Grimm, les oreilles du blanc et vert s'orientèrent vers l'avant avant d'à nouveau se coucher sur son crâne. Ainsi le petit beige gagnait en notoriété et en pouvoir dans cette meute où il avait une place. Le guerrier grommela dans sa barbe. Il avait sincèrement apprécié le rat de Bibliothèque, peut-être plus que permis, et une fois encore cette relation s'envolait au profit d'un autre, enfin d'une autre en cooccurrence. Depuis l'apocalypse, depuis que le monde recommençait à tourner, depuis que tous avait changé, Jagh avait tout perdu. Pas qu'il ai eu beaucoup avant, au contraire... mais une fois encore, il n'avait sa place et n'était indispensable pour personne. L'échine gonflé et le museau froncé d'une colère froide a l'encontre du monde entier et surtout des dieux, la mâle amaigris et au pelage sale se redressa pour s'éloigner de cette foule trop agitée pour un coin d'ombre plus frais encore et loin du centre de la grotte. Il entendait encore juste assez les voix pour suivre les annonces, mais ne s'y intéressait pas trop. Il ne se sentait pas concerné. Il ne se sentait pas vraiment Etelkrus, alors pourquoi agir comme tel ?

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
 
[Meute - Etelkrus] † La mise au point †
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre] Une petite mise au point s'impose !
» Mise au point : Mlïjev [Lynsday, Scolfield, Orcus, Solokov]
» Mise au point / Horraire prochains jours
» Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }
» Petite mise au point [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Etelkru
 :: → Grand Castel :: → Salle des Trônes
-
Sauter vers: