Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 A place to think | Arleston

Aller en bas 
AuteurMessage
Crystaless
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 217
» Age : 26
» PUF : MitsubaShinsen
» Date d'inscription : 17/05/2017
» Personnages : Un RP ?
Ma tribu !


Lagherta
Célibataire | 9 1/2 ans(27.5.17)
Solitaire | Garde
#DarkTurquoise]


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: A place to think | Arleston   Dim 29 Oct 2017, 17:37



Lagherta

Le soleil planait déjà haut dans le ciel lorsque je me réveillais. Non, ce n’est pas vraiment exact. Lorsque je me décidais à ouvrir les yeux et à me lever. La petite boule de poils dormait paisiblement contre mon ventre. Elle avait bouleversé ma vie, y entrant d’un seul coup, et elle ne la quitterait probablement plus jamais. Je lui avais offert un foyer, un toit, une famille et une seconde chance. Maintenant, je comprenais les angoisses, les doutes et les interrogations de P’pa. Cette petite puce avait déboulé dans ma vie, exactement comme moi j’avais fait irruption dans celle de notre alpha. Et confrontée à un choix décisif, j’avais fait le même que lui. Je ne savais pas si j’étais prête à être mère, ou même disposée à l’être, je ne m’étais jamais interrogée sur le fait de savoir si je voulais ou non des petits, mais j’avais pris sur moi, uniquement pour lui sauver la vie. Avisant après. Et moi aussi, j’avais à présent envie de prendre de la distance, du recul et un temps de réflexion face à tout cela. Et puis il faudrait aussi que j’en parle à Ezhekiel, lui annoncé qu’il était grand-père désormais… Tout doucement, je me levais, faisant bien attention de ne pas la réveiller, puis je sortis de ma tanière. J’avais demandé aux guérisseurs qui étaient partis tard dans la nuit de m’envoyer une nourrice pour ce matin. Et elle était là, attendant sagement que je l’invite à entrer. Je lui demandais de bien vouloir s’installer délicatement, tout contre elle, et de la laisser dormir. De la nourrir lorsqu’elle se réveillerai et d’attendre patiemment mon retour, sans inquiéter la petite. Puis je me mis en route. Pour aller où ? Je ne le savais guère, mais je m’y rendrais d’un léger petit trot.

Finalement, je débouchais sur une belle et grande plage de sable fin, remplie de coquillages divers et variés. Je trouvais l’endroit magnifique et me surpris à me demander comme il était possible que ce soit la première fois que je le trouve. Puis je regardais le soleil qui arrivait au bout de sa descente vers l’horizon et je me rendis donc compte que le trajet m’avait pris la moitié de la journée. Le soleil se couchait et il me faudrait prendre le chemin du retour bientôt si je ne voulais pas que la petite s’inquiète trop, qu’elle ne croit pas que je l’ai abandonné, comme sa mère. Mais vu ce qu’elle m’avait raconté, je doutais franchement que sa mère l’ait réellement abandonné pour sa propre survie… Enfin bon, c’était très certainement une question qui ne trouverait jamais sa réponse.

Je m’avançais le long de la plage, jusqu’à mettre les pattes dans l’eau claires qui montait doucement au fils des vagues et laissais celles-ci me lécher le bas des pattes. Avec le coucher du soleil, les coquillages brillaient de milles-feux. A cela on pouvait ajouter l’éclat des pierres précieuses incrustées dans mon armure qui répondaient aux reflets des coquillages et du soleil. Un léger vent soufflait sur la place, et relevant la tête, me tenant droite, je laissais son courant frais m’envahir, laissant ma queue flotter au vent. Je le laissais pénétrer ma fourrure, mes poumons, toucher ma peau et même mon âme, m’en imprégnant. Il avait une bonne odeur, une odeur de sel, d’eau, de poisson et d’encore tant de choses à la fois… Serais-je seulement une bonne mère pour cette petite qui comptait sur moi désormais ? Avais-je fait le bon choix, ou aurais-je du la confier à plus compétant que moi ? Après tout, j’étais jeune, inexpérimentée et je ne savais même pas ce que je souhaitais dans ma vie… Alors comment pourrais-je lui enseigner toutes les choses de la vie comme P’pa l’avait fait pour moi, alors que je pensais ne pas encore avoir fini de les apprendre moi-même ?
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 697
» Age : 21
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages : ÉLAINE
5 ans ½ (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
9 ans ½ (27/01)
Lazuli | Combattant


BETH
5 ans (18/12)
Nakhu | Adepte


MADELEINE
6 ans (23/01)
Lazuli | Combattant


MARS
4 ans ½ (18/03)
Solitaire | Chef de gang


» Feuille de perso'
» Points: 115

MessageSujet: Re: A place to think | Arleston   Lun 30 Oct 2017, 20:02


    Arleston

    Quand Arleston ouvrit les yeux, il ne vit que de l'obscurité, et une légère lueur bleutée, nouvellement acquise, qui luisait à sa patte. Il grogna, babines retroussées. Il était tard, le soleil se couchait, et le fond de la tanière dans laquelle il dormait était tapissée de ténèbres. Il se leva, étira sa lourde carcasse, tendant une à une ses lourdes pattes. Il ouvrit sa large gueule et bailla en poussant un rugissement digne d'un lion. Il sortit alors, marchant lentement, comme à son habitude, et décida d'aller se balader, là où ses pattes le mèneraient. Avant de quitter le Squat, il passa sa tête dans la tanière de sa sœur; mais elle était vide. Morrow devait s'affairer ailleurs, s'occupant à ses nouvelles diversions d'alpha. Il haussa les épaules et contempla ses pattes tandis qu'il marchait. Il se sentait de mauvaise humeur, et le grognon en lui ressortait encore plus que d'habitude. Il arriva aux plages avec une pointe d'agacement. Il aimait l'air salin, le bruit des vagues qui allait et venait sur le sable, le vent qui soufflait avec paresse. Il se surprenait à flâner là, sur le sable d'or, les yeux mi-clos, mais il ne venait que le soir, ou alors l'hiver, il supportait très mal la chaleur. Sûrement à cause de son poil bien épais, et de son côté solitaire. Il s'approcha de l'eau et laissa ses pattes entrer en contact avec l'eau. Il bougea ses doigts avec douceur, appréciant la sensation de froid entre ses coussinets, puis il s'assit, les pattes dans l'eau, son fessier couleur fraisier sur le sable bien sec.

    Le regard planté dans l'horizon, il sentit une odeur sucrée, différente de la mer. Il ouvrit grand les yeux, alerte, et observa partout autour de lui. L'odeur ressemblait à ce parfum qu'ont Neït et Morrow, une fragrance sucrée, douce et envoûtante. Il dressa ses oreilles sur son crâne, et plissa les yeux quand il aperçut une silhouette au loin. Une femelle se tenait là, droite comme un arbre, à moitié dans l'eau. Il haussa les épaules, peu enclin à faire un brin de causette avec n'importe qui. Il replongea dans la description mentale de la mer. La surface, lisse, oscillait faiblement sous l'effet d'une brise amoureuse, et le soleil se couchait, caché par quelques nuages gris, donnant au ciel des nuances de rose et d'orange. Il inspira profondément cet air bénéfique et songea un instant à sa sœur. Il se souvenait qu'un jour, ils jouaient tous les deux près d'une mare aux canards, et Morrow, téméraire et intrépide, avait entraîné son frère dans la chasse aux canards. Il se souvenait avec amusement qu'ils s'étaient tous deux retrouvés le bec dans l'eau, attaqués par de petites volailles agacées et furax. Arleston se surprit à rire, son rire grave et rauque résonna dans sa gorge. Il ferma les yeux un instant, chassant une idée soudaine, le souvenir d'une tristesse infinie quand Morrow avait disparu. Il secoua la tête pour se débarrasser de cette pensée et soupira, las. Pensif, il s'allongea en reculant pour que ses pattes soient les seules parties en contact avec l'eau et il roula sur le côté, sur le flanc, la tête droite, les yeux fermés, il se dit qu'il allait entamé une petite sieste pré-nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Crystaless
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 217
» Age : 26
» PUF : MitsubaShinsen
» Date d'inscription : 17/05/2017
» Personnages : Un RP ?
Ma tribu !


Lagherta
Célibataire | 9 1/2 ans(27.5.17)
Solitaire | Garde
#DarkTurquoise]


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: A place to think | Arleston   Lun 30 Oct 2017, 21:51

Lagherta

Mes pensées étaient en désordre et je ne savais pas si j’arriverais à les remettre en ordre. A savoir si je saurais faire ce qu’il faudrait lorsque ce serait nécessaire. Comment savoir si ma décision était la bonne. Mes questions ne trouveraient probablement pas de réponse si je continuais de les ressayer ici, seule, sans personne pour m’écouter et me conseiller… Soudain, au loin, j’entendis un rire. Je me retournais brusquement, d’un seul mouvement souple, rapide et fluide, je fis un demi-tour sur moi-même. Un grand loup poilu était arrivé. Il se trouvait comme moi, les pattes dans l’eau, profitant de sa fraîcheur. Mais il se trouvait trop loin pour m’atteindre. M’avait-il seulement vue ? Je le regardais un moment, le surveillant, pour être certaine qu’il ne s’approcherait pas de moi. Du moins, pas sans que je le voie arriver. Mais il recula et se rapprocha du bord avant de s’y allonger tranquillement. Il semblait serein, comme si ma présence n’avait aucune importance.

Le soleil était bien descendu à présent et sa douce chaleur était partie avec lui. Je commençais à avoir, doucement, mais sûrement, froid aux pattes. Je décidais donc de rejoindre la plage, à mon tour. Je m’allongeai également sur le sable encore chaud. Assez loin du grand mâle pour pouvoir m’enfuir si jamais il décidait d’attaquer, mais assez près pour pouvoir parler avec lui. D’ordinaire, je ne parlais pas aux inconnus, qui plus est un mâle aussi balèze que lui. D’un simple coup de patte il pourrait m’arracher la tête, je pense… Mais ce soir, je n’étais pas vraiment dans mon état normal. J’avais besoin de parler, même à un inconnu. Et en parlant à un inconnu, je ne risquais pas un jugement. Tout du moins, s’il lui prenait l’envie de me juger, j’en avais pas grand-chose à faire… Je ne le connaissais pas après tout, et peut-être que je ne le reverrais jamais même…

– Belle soirée n’est-ce pas ?

Je ne savais pas vraiment comment engagé la discussion, mais parler du temps me semblait être une alternative assez bonne…
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 697
» Age : 21
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages : ÉLAINE
5 ans ½ (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
9 ans ½ (27/01)
Lazuli | Combattant


BETH
5 ans (18/12)
Nakhu | Adepte


MADELEINE
6 ans (23/01)
Lazuli | Combattant


MARS
4 ans ½ (18/03)
Solitaire | Chef de gang


» Feuille de perso'
» Points: 115

MessageSujet: Re: A place to think | Arleston   Lun 30 Oct 2017, 23:18


    Arleston

    Arleston avait à peine commencé à chercher le sommeil qu'une voix le tira de sa léthargie. Il ouvrit les yeux, brusquement, et vit que la femelle qui baignait était à quelques pas de lui, allongée, elle avait la tête tournée vers lui et elle venait de lui parler. Halluciné, Arleston dressa ses oreilles sur son crâne et recula un peu sa tête dans son cou, un double menton peu gracieux apparut alors. Un sourcil levé, il considéra la jeune femelle un instant. Elle avait une tresse, méchée de turquoise sur une chevelure brune, telle de l'écorce de chêne. Elle portait une sorte d'armure incrustée de pierre, et n'avait pas l'air farouche. Sa mince silhouette soulignait qu'elle devait être petite, et peut-être courte sur pattes. Arleston planta son regard de miel dans le ciel aussi bleu qu'un ciel d'été. Elle avait du toupet et des couilles de parler à un inconnu, mâle, et aussi gros que lui. Il faisait peut-être une tête de plus qu'un loup normal, et ses grosses pattes fournies aux griffes acérées ne devraient pas provoquer la sympathie. Il pourlécha ses babines, et regretta de ne pas être méchant, il aurait pu faire peur à la femelle, histoire de lui donner une bonne leçon : on n'adresse pas la parole à un étranger, encore moins la nuit tombante. Mais elle n'était pas si inconsciente que ça, elle se tenait à une distance raisonnable, qui lui donnerait un atout de distance si jamais elle était attaquée. Il ouvrit la gueule et mâchouilla son mot :

    "Mouais."

    Peu causant de nature, il reposa la tête sur le sol, la tête vers la femelle, mais il ferma les yeux, à nouveau. Il les rouvrit, et constata qu'elle était toujours là. Il se redressa quelque peu et l'observa avec un sourire en coin.

    "Tu sais que c'est dangereux de parler à des inconnus la nuit, petite ? Surtout quand on est toute seule, et loin de chez soi."

    Elle ne semblait pas si vieille, peut-être une adolescente, en tout cas, elle avait dans le regard une lueur pétillante semblable à celle qu'on retrouve dans les yeux d'un louveteau. Il ne voulait pas l'effrayer, son ton était informatif, sa voix rauque lui procurait une aisance rhétorique simple, il avait beau parler à une voix raisonnablement basse, son ton autoritaire n'était pas roucoulant. Il guetta sa réaction, curieux. Qu'est-ce qu'une petite louvette faisait dans le coin à cette heure-ci ? Le ciel s'assombrissait et une lueur pâle commençait peu à peu à illuminer un coin de l'immense étendue noire, ses taches de rousseurs blanches ne tarderaient pas à pointer le bout de leur nez.
Revenir en haut Aller en bas
Crystaless
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 217
» Age : 26
» PUF : MitsubaShinsen
» Date d'inscription : 17/05/2017
» Personnages : Un RP ?
Ma tribu !


Lagherta
Célibataire | 9 1/2 ans(27.5.17)
Solitaire | Garde
#DarkTurquoise]


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: A place to think | Arleston   Mer 08 Nov 2017, 16:15


Lagherta

Alors que je lui parlais du temps, il se redressa soudainement et dressa les oreilles et recula sa tête, interloqué ce qui lui créa un double menton pas très élégant et je failli sourire mais me retint à temps. Il haussa ensuite un sourcil et se mit à me détailler, d’abord la tête. Ses yeux s’arrêtèrent sur ma tresse, puis il planta son regard dans le mien. Il avait les yeux d’une merveilleuse couleur de miel. Puisqu’il ne se gênait pas pour me détailler, je décidais d’en fait autant. Bien que couché, je devinais sans trop de problème qu’il devait être grand et imposant avec une fourrure plus que bien fournie, apparemment. Et ses pattes… Elles sont énormes ! Il se lécha les babines puis, un mot, un seul les franchit. Puis sa grosse tête se posa sur le sol, tournée dans ma direction, néanmoins, il n’hésita pas une seule seconde à fermer les yeux. Je me dis que c’était sa façon de me signifier que je n’étais pas la bienvenue auprès de lui ce soir. Je m’apprêtais à me lever pour m’en aller lorsque ses yeux se r’ouvrirent et il releva la tête

– Tu sais que c'est dangereux de parler à des inconnus la nuit, petite ? Surtout quand on est toute seule, et loin de chez soi.

Non mais il rigolait là ! Petite ? Il me prenait pour un bébé ? Certes il était grand, mais pour une louve, je n’étais pas si petite que ça, et même un peu plus grande que la norme. Et puis j’étais une farouche guerrière également ! Même si je n’en donnais pas l’allure au premier regard. Ezhekiel m’avait bien entraînée. Je ne pouvais pas garantir de faire le poids en force brut au corps à corps contre un mastodonte de sa carrure, mais j’étais agile et rapide, et là était mes points forts et Ezhekiel me les avaient fait travailler plus qu’il ne l’en fallait. Je me redressais quelque peu, sans pour autant me lever, mais me tenant bien droite et plantais mon regard droit dans le sien, le défiant un peu au passage.

– Tu me crois si naïve ? Si j’avais de réelles raisons de me méfier, je ne t’aurais pas accosté, cela me paraît évident. Je ne suis pas une petite chose fragile, Mâle !

J’en avais assez bavé pour estimer, à juste titre, me semblait-il, avoir le droit de ne pas être considérer comme une petite chose fragile. Et mes cicatrices pouvaient attester sans mal que j’en avais bavé. Non mais pour qui se prenait-il !
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 697
» Age : 21
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages : ÉLAINE
5 ans ½ (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
9 ans ½ (27/01)
Lazuli | Combattant


BETH
5 ans (18/12)
Nakhu | Adepte


MADELEINE
6 ans (23/01)
Lazuli | Combattant


MARS
4 ans ½ (18/03)
Solitaire | Chef de gang


» Feuille de perso'
» Points: 115

MessageSujet: Re: A place to think | Arleston   Dim 12 Nov 2017, 22:30


    Arleston

    Arleston souleva une de ses arcades sourcilières, étonné par la réaction furieuse de la femelle. Un rire amusé sortit de son épaisse gueule, elle avait de la répartie malgré sa petite taille, et son regard défiant lui prouvait qu'elle n'était pas prête à être rabaissée de la sorte. Ses lourdes épaules tressaillaient au rythme de son rire, et il la regarda un instant, voyant en elle une petite Morrow dans sa jeunesse, petite mais avec un sale caractère. Il resta redressé, son attention captée par ce petit bout de femelle téméraire. Parler ainsi à un gros mâle musclé était, pardonnez son langage, plutôt couillu. Il sourit, dévoilant à nouveau ses crocs aiguisés et larges, faisant une mimique exagérée pour montrer ce qui pouvait la transpercer aisément, d'un air taquin et moqueur.

    "Oh, fort bien, petite, calme-toi."

    Son sourire s'agrandit encore plus, et il guettait avec impatience son agacement ou alors une réaction furieuse d'être ainsi appelée de nouveau. Il balaya le sable de sa queue, diverti par cette petite demoiselle bien intrigante. Il montra ses cicatrices sur le corps d'un mouvement de son museau et lui demanda d'une voix rauque et dénué de sarcasme :

    "Et ça, c'est une belette qui t'a attaqué ?"

    Il fit une moue ironiquement triste, mais toutefois curieux de savoir ce qui avait pu blesser la petite à ce point pour que tout son corps soit ainsi marqué. Lui-même s'était déjà battu mais il avait l'avantage d'avoir cet épais manteau sur la peau qui camouflait toute cicatrice. Il reporta son attention sur l'horizon de la mer qui devenait difficilement reconnaissable entre le début du ciel nocturne.

    "Et qu'est-ce que tu fais ici si tard ? Tu fuis quelqu'un ?"

    Il décida de lui poser la question, elle semblait campée là, et bien décidée à faire la causette. D'humeur badine, il décida alors de lui accorder une chance d'être intéressante. Et puis, elle était drôle cette petite à s'indigner parce qu'Arleston l'appelait petite.
Revenir en haut Aller en bas
Crystaless
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 217
» Age : 26
» PUF : MitsubaShinsen
» Date d'inscription : 17/05/2017
» Personnages : Un RP ?
Ma tribu !


Lagherta
Célibataire | 9 1/2 ans(27.5.17)
Solitaire | Garde
#DarkTurquoise]


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: A place to think | Arleston   Mar 14 Nov 2017, 09:24

Lagherta

Le grand mâle commença par hausser un sourcil suite à ma réponse et un rire sorti ensuite de sa gorge, mais il n'avait pas l'air de se moquer de moi, enfin, pas tout de suite du moins. Je remarquais dans son regard, une lueur amusée, mais pas celle de quelqu'un qui se fou de la tronche d'un autre, non, plutôt celle qui est là quand quelque chose nous fait penser à un souvenir lointain, mais heureux ou amusant... Je m'adoucis quelque peu, mais restait tout de même sur mes gardes, le laissant rire tout seul. Puis, il s'arrêta de rire et cette fois, sur son visage, je pouvais voir quelque chose de moqueur, mais sans que je n'ai eu le temps de réagir, il lança une courte phrase signifiant à la fois son accord, et sa moquerie. Et il me ré-appela "petite". Et lorsque mon agacement du se lire clairement sur mon visage, son sourire s'élargit encore d'avantage, non mais quel goujat ! Mais une nouvelle fois, je n'eut pas le temps de réagir qu'il pointait du museau mes cicatrices et me demandait si j''avais été attaquée par une belette... Mon regard s'assombrit d'un seul coup à l'entente de ses mots, si seulement ça avait pu être une belette, cela aurait été probablement bien moins douloureux à porter... J'étais forte et téméraire, mais sur ce sujet, je ne parvenais pas encore à faire le point et procéder comme si rien ne pouvait m'atteindre.

– J'aurais largement préféré...

Puis il me demanda ce que je faisais là à cette heure bien tardive. Etais-je en fuite ? J'allais lui répondre que je n'étais pas du genre à fuir, mais finalement, je me ravisais, après tout, c'est ce que j'avais fais. Je n'avais pas fuis quelqu'un, mais une situation, dans le simple but de m'interroger sur mes choix et de réfléchir à la suite, mais j'avais fuis quand même, sans vraiment me l'avouer. Et bien sur, je ne comptais pas abandonner la petite Shado, j'allais retourner auprès d'elle, lorsque j'aurais fais le point de la situation.


– Je n'ai pas fuis quelqu'un. Je réfléchissais à quelque chose, tout en marchant, et mes pattes m'ont conduites ici... Mais je ne m'en plains pas, cet endroit est fort magnifique et comme lieu de réflexion, je le trouve parfait. Et puis on y fait des rencontres pour le moins peu banale...

Je lui offris un sourire qui se voulait moqueur, mais l'ombre du sujet évoquer avant planait toujours dans mon regard. J'avais survécu, je m'étais battue pour cela, toute ma vie avait été un combat pour ma survie, dès le début. Tout cela à cause des deux loups qui m'avaient donné la vie, qui étaient censés m'aimer, me protéger et me chérir, et pourtant, ils avaient fait tout l'inverse. Et malgré Ezhekiel, son amour à mon égard, celui d'un père pour sa fille, sa patience et tout le reste, je ne parvenais pas à passer au dessus du cauchemar que mes parents m'avaient fait vivre étant petite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A place to think | Arleston   

Revenir en haut Aller en bas
 
A place to think | Arleston
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: