Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Marie-Joséphine !! [FT Arleston]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Marie-Joséphine !! [FT Arleston]   Mar 14 Nov 2017, 19:51

Perdue. Disparue.
Vivaldi paniquait. Elle avait quitté en trombe son petit jardin, cherchant ce qui lui avait été dérobé. Elle avait fouillé parmi ses nombreuses variétés de plantes, elle avait regardé sous chaque buisson. Même les arbres n'avaient pas échappé à son inspection mais elle ne retrouvait toujours pas ce qui n'était plus à sa place. Marie-Joséphine n'était plus là. Cette belle plante carnivore, une juthatip soper qui avait hérité de ce drôle de surnom était portée disparue. Elle était sans aucun doute la meilleure amie de la princesse florale. Cette dernière lui confiait tout, ses craintes, ses rêves et ses passions. La fleur était l'oreille la plus attentive qu'elle connaissait et puis, Marie-Joséphine ne répétait pas ce qu'elle lui disait. De plus, elle n'avait pas voulu la tenir à l'écart des loups au contraire de ses parents. Vivaldi demeurait une recluse bien que son grade d'herboriste lui avait permis de s'ouvrir davantage.

    « Marie-Joséphine !!

La louve criait ce nom là où elle passait, provoquant parfois l'hilarité de certains Lazulis tandis que d'autres la regardaient avec scepticisme. Aucun d'eux ne savaient où cette brave plante avait bien pu disparaître. Elle ne pouvait pas courir donc prendre la fuite par ses racines était impossible ... Et la demoiselle ne comprenait guère où la juthatip soper aurait pu disparaître. Avait-elle été volé ?! Non, kidnappé ?! Ces ravisseurs attendaient-ils une rançon ?! De nombreux scénarios défilaient devant les yeux de l'angoissée. Elle ne se rendit compte qu'elle était arrivée sur l'île aux fleurs que lorsqu'elle se mangea un arbuste. Un rosier plus précisément qui de ses épines la rappela dans le monde réel. Elle fixa méchamment les épaisses branches puis elle leur demanda tout naturellement.

    « Vous n'aurez pas vu Marie-Joséphine ?

Nulle réponse ne lui vint et elle baissa les oreilles. Elle se mit à pleurnicher près des roses, cherchant comme leurs protections entre les épines qui étaient prêtes à en découdre. La chance ne semblait pas décidée à l'aider dans son enquête. Sa pauvre amie demeurait disparue tandis qu'un loup s'approchait d'elle ... Etait-il attiré par ses pleurs ou par son odeur qui rendait de nombreux mâles fous ?
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 447
» Age : 20
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :

WINNIFRED

8 ans (04/02)
??? | ???


ÉLAINE
3 ans (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
6 ans (27/01)
Lazuli | Combattant


AGRAVAIN
8 ans (30/01)
Etelkru | Guerrier


» Feuille de perso'
» Points: 415

MessageSujet: Re: Marie-Joséphine !! [FT Arleston]   Jeu 16 Nov 2017, 16:19


    Arleston

    L'obscurité glaciale dominait les terres de Punk Wolf, les arbres étaient à présent nus comme des vers de terre, un tapis de feuilles jaunâtres tirant sur l'orangé gisait sur le sol. Le ciel était couvert d'épais nuages lourds d'une couleur grise déprimante, comme si toutes les couleurs de la nature avait fui à l'approche de l'hiver. La chaleur estivale avait laissé sa place au profit d'une fraîcheur constante, une douce brise caressant parfois les échines de tous les êtres, glaçant le sang, faisant claquer certaines mâchoires. Arleston ne faisait pas partie de ces derniers, il était heureux de sentir ce froid lui mordre la peau, son épais pelage était enfin un atout de taille. Alors que le loup à moitié polaire se baladait d'un pas lent et lourd, il regardait partout autour de lui, curieux de découvrir un minuscule chemin les pattes dans l'eau. Il traversa avec lenteur, la morsure de l'eau froide pénétrant entre ses coussinets se faisait intense, mais le loup au pelage de sang s'en fichait pas mal. Quand il arriva au bout du chemin, il fut ébahi devant le spectacle. Des milliers de roses de couleurs différentes surplombaient une île cachée, intime. Des fleurs violettes, roses, bleues, rouges, vertes et mille autres couleurs pâlissaient timidement devant le froid soleil d'automne. Arleston approcha son museau d'une des têtes colorés mais fut rapidement ramené à la réalité, une épine doucereuse et discrète venait de rencontrer son bout de museau. Il recula précipitamment et par malchance et maladresse, son fessier entra lui aussi en collision avec d'épaisses épines. Il réprima un jappement surpris et détala rapidement, se glissant avec la grâce dont il avait lui seul le secret, c'est-à-dire aucune au vu de son imposante stature, entre les rosiers d'une beauté à couper le souffle mais terriblement dangereux.

    Il perçut alors au loin des cris d'une voix féminine, une voix apeurée, terrifiée. Il accéléra quelque peu sa marche et trouva devant lui une jeune louve au carré bleuté, au milieu de bosquets épineux, une rose parmi les roses. Elle semblait parler à une plante, lui demandant sur un ton courtois et poli si elle n'avait pas vu une certaine Marie-Joséphine. Il s'approcha, intrigué et une odeur sucrée lui assaillit les narines. Il ferma les yeux, le doux parfum envahissant son crâne, ravissant ses sens, et s'arrêta à une distance convenable. La femelle semblait appartenir à cette île, peut-être était-elle un mirage ou alors une sorte de gardienne ? Son corps était couvert par endroit de feuilles, de tiges grimpantes, et autour de sa taille, un harnais maintenait solidement un pot illuminé de vert. Ainsi était-elle une disciple du Raptor. Curieux, il laissa sa queue virevolter derrière lui, il était toujours très heureux de rencontrer des femelles de sa meute, encore plus des aussi jolies.

    "Vous avez perdu quelque chose ?"

    Il lui lança un regard chaleureux, amical et se questionna un instant. Il ne lui revenait aucun souvenir quant à la femelle, il ne se rappelait pas l'avoir autrefois croisé. Pourtant, Arleston avait une parfaite mémoire concernant les visages. Il s'éclaircit la gorge, et se mit à balayer du regard autour de lui. Si cette Marie-Joséphine était une petite louve, alors elle ne devait pas se cacher bien loin. Il était dur de se cacher parmi les arbustes épineux, mais il imagina qu'un petit corps frêle pouvait très bien se glisser entre deux tiges tranchantes. Arleston s'assit, calme, et attendit la réponse de l'intéressée, prêt à l'aider à retrouver ce qu'elle avait perdu.
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 207
» Age : 21
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Sarcan
♂ | 9 ans
Nakhus | Oracle & Prêtre Sagesse
Célibataire
#6600cc


Vinara
♀ | 4 ans
Solitaire
avec Grimm ♥
#ff6600


Gloriel
♂ | 2 ans
En cours de devenir Lazulis | ???
Célibataire
#0066ff


Vivaldi
♀ | 3 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
#00cc00


» Feuille de perso'
» Points: 1093

MessageSujet: Re: Marie-Joséphine !! [FT Arleston]   Sam 18 Nov 2017, 18:16

L'arbuste épineux gardait le silence malgré que la louve attendait sagement. Aucune rose ne daignait lui apporter une réponse. Par méchanceté ou par ignorance ? Dans tous les cas, la demoiselle se sentait quelque peu vexée de ne pas savoir ce que toutes ces beautés pensaient. La disparition de Marie-Joséphine commençait à lui peser lourd sur le coeur. Vivaldi sentait une vague d'angoisse plus forte la submerger : et si sa chère plante avait été sacrifiée ? Tuée de la plus vile des manières ? A cette pensée, une larme coula le long de sa douce joue. Elle réprima un sanglot quant une voix forte s'adressa à elle et doucement, elle se retourna vers l'imposant mâle. Il demeurait à une petite distance et malgré cette dernière, la Lazulis pouvait deviner sans aucun mal qu'il était bien plus grand qu'elle. Il lui rappelait un ours de par sa stature et son pelage épais. Le rouge de ses poils était magnifique, semblable à des roses écarlates, les plus belles de toutes et les plus pures. Il semblait être l'alliance du réconfort, de la force et de l'amour par ses teintes cramoisies. La louve lui accorda un petit sourire peiné et si elle n'était guère bien élevée, elle lui aurait sauté au cou, s'abandonnant volontiers à pleurer contre ce corps robuste la perte de sa meilleure amie.

    « Bon ... Bonjour ... Oui, Marie-Joséphine a disparu ...

A la mention du nom de la plante perdue, elle se remit à sangloter de plus belle, ne pouvant retenir davantage ses larmes. Elle lança un regard aux nombreux végétaux incrustés dans sa chair et comme s'ils entendaient la tristesse de leur porteuse, leurs feuilles plièrent sous un poids invisible. La beauté de la princesse florale commençait à faner par ce chagrin. La lumière de son glowstick vacillait tandis que son corps était secoué par de petits spasmes. Son esprit effaça la présence du mâle pour ne se concentrer que sur la disparue. Où avait-elle bien pu passer ? Vivaldi avait fouillé de nombreux lieux sans la trouver. Etait-ce le destin qui s'en mêlait, la séparant à jamais de sa chère juthatip soper ? Etait-il déjà trop tard, Marie-Joséphine avait déjà succombé au renversement de son pot ? Ou une promenade violente suivie du broyage du végétal dans la gueule de son ravisseur ? Tant de questions sans réponses. La louve redressa la tête et riva son regard émeraude dans celui saphir rouge du soir de l'inconnu. Il était sans doute là pour l'odeur qu'elle dégageait, attraction des mâles en cette période de l'année mais quoiqu'il en soit, elle avait besoin de lui. Sans doute qu'il n'était pas comme les autres, sans doute l'aiderait il dans sa recherche. Tout n'était que supposition, il ne suffisait plus qu'à demander.

    « Vous ... Puis-je solliciter votre aide pour la retrouver Sir ?

Ses pupilles s'illuminèrent après la formulation de sa question. Elle priait tous les dieux de pouvoir bénéficier d'une aide lupine au vu que même les plantes de ce lieu n'avaient daigné l'aider. Oui, cet inconnu pourrait lui être utile. De plus, il arborait l'une des couleurs de son clan, n'était-il pas normal de faire valoir l'entraide entre compagnons d'arme ? Vivaldi aurait voulu se dire cela mais les autres Lazulis n'avaient pas hésité à l'envoyer bouler comme si la folie arpentait son ombre et non la raison. Ce disciple d'Ao était sans doute différent, un être prêt à aider la princesse en détresse qu'elle incarnait.
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 447
» Age : 20
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages :

WINNIFRED

8 ans (04/02)
??? | ???


ÉLAINE
3 ans (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
6 ans (27/01)
Lazuli | Combattant


AGRAVAIN
8 ans (30/01)
Etelkru | Guerrier


» Feuille de perso'
» Points: 415

MessageSujet: Re: Marie-Joséphine !! [FT Arleston]   Sam 18 Nov 2017, 23:17


    Arleston

    La Rose aux cheveux bleus répondit alors d'une voix déchirante, trahissant l'immense désespoir qu'elle semblait ressentir. Arleston fouetta l'air violemment avec sa queue, attristé de la voir ainsi abattue. Il se rapprocha, et l'odeur sucrée entêtant devint soudainement secondaire, il arriva à une distance d'à peu près une longueur de patte, et baissa quelque peu la tête pour essayer de capter le regard de la jolie plante qui pleurait, il tenta d'accrocher ses yeux avec les siens, et lui adressa un sourire réconfortant. Cette Marie-Joséphine était portée disparue, et Arleston, n'écoutant que son courage et son envie de rendre le sourire à une aussi jolie demoiselle, se redressant et bomba le torse, exagérant quelque peu en espérant provoquer un sourire chez l'éplorée. Quand elle redressa la tête et lui demanda son aide, sa large gueule se fendit en un sourire bienveillant, et hocha la tête comme si c'était purement naturel de l'aider.

    "Bien sûr. Dites-moi à quoi ressemble votre Marie-Joséphine, je suis sûr qu'elle n'est pas partie loin."

    Il songea alors qu'un louveteau ne disparaissait jamais très longtemps, peut-être jouait-il à cache-cache sans avoir attendu la confirmation de sa mère. Il se mit alors à balayer du regard tout autour d'eux, détaillant avec attention chaque rosier, chaque épine, chaque pétale, en essayant de distinguer un regard brillant de malice ou alors d'entendre un rire amusé. Cette petite Marie-Joséphine était peut-être une championne du cache-cache, et il se promit de lui passer un savon quand il la retrouvera, ne manquant pas de lui conseiller de ne plus jamais faire pleurer le doux regard de sa mère. Il tourna sa tête vers la demoiselle et la détailla, mentalement, afin d'essayer de trouver des petites choses qu'il pourrait retrouver chez sa petite Marie-Joséphine. Ses lunettes rondes aux montures fines, les multiples plantes qui grimpaient sur elle tel du lierre envahissant, il remarqua avec étonnement que les nombreuses verdures qui ornaient son corps semblaient prendre racine en elle, sous sa peau. Il chercha pourtant mais ne trouva aucune racine qui pouvait dépasser. Curieux, il s'approcha, avec précaution, de la patte avant gauche de la jeune louve pour vérifier si les fleurs rouges étaient réelles ou artificielles. Il vit alors avec étonnement que la finesse des pétales et le détail des tiges et des feuilles aux veines végétales saillantes indiquaient qu'elles étaient bel et bien réelles. Il souleva une arcade sourcilière, et se redressa, s'assit sur ses fesses et attendit le top-départ pour se mettre à la recherche de cette coquine de Marie-Jo. Arleston se tenait aussi droit qu'il le pouvait, et se dit que cette Île aux Roses était sûrement le meilleur endroit de toute la terre, les fragrances de fleurs et de la femelle envahissaient ses narines, et il respirait à plein poumon ces doux parfums réconfortants. Que de plaisir visuel et olfactif. Il reporta son attention sur la brune fleurie, appréciant ses traits fins, et l'élégance qu'elle dégageait. Elle était belle, même les yeux bordés de larmes, et Arleston se demanda alors à quoi elle pouvait bien ressembler quand elle souriait, et son cœur de gros ourson romantique se gonfla d'espoir de voir ses babines féminines s'étirer en un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie-Joséphine !! [FT Arleston]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Joséphine !! [FT Arleston]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joséphine R. Sedgwick (Gryffondor)
» Joséphine Lacroix [terminé]
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »
» 1, 2, 3 ... jouez avec moi [Joséphine]
» josephine khadri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Lazulis
 :: → Île aux roses
-
Sauter vers: