Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sale Cleb'
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 175
» Age : 19
» PUF : Insurgent Soldier/Canis Majoris/ Sale Cleb'
» Date d'inscription : 18/07/2017
» Personnages : _
~ VYDAR ~
Gros ours des neiges
Mâle - Solitaire - Sans pouvoirs
8 ans (20 novembre 2017)
Bougonne en #336699

~ HOOD ~
suburban vibes
Genderfluid - Nakhu - Sans pouvoirs
2 ans (30 avril 2018)
Murmure en #6633ff

» Feuille de perso'
» Points: 20

MessageSujet: One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]   Mer 22 Nov 2017, 23:15


La montagne est puissante.
Épine dorsale du monde, jaillissant de ses propres entrailles, elle s'élève. Elle s'élève, venant écorcher le ciel de ses cimes silencieuses. Elle semble démontrer au monde qu'elle est pont entre cieux et feu du ventre de la Terre. Elle clame sa force divine de par les arrêtes tranchantes de son minéral, elle puni les imprudents qui osent la gravir, elle triomphe de toute catastrophe, restant fière et droite jusqu'à la toute fin des temps, ne se souciant guère de rien si le ciel décidait alors de tomber sur la tête de tous les vivants. Plus que tout Dieu, plus que tout chef de guerre, plus que tout fragile espoir de mortel, la montagne est puissante.

Éclairée par la diffuse lumière qui filtrait difficilement entre les nuages épais, rien ne semblait pouvoir troubler son sommeil éternel. Pas même la violente tempête automnale qui s'annonçait un peu plus loin. À cette hauteur, on aurait pu couper le silence au couteau; le briser aurait semblé blasphématoire. On n'entendait rien, ni souffle de vent, ni cri de rapace. Le silence lui-même se faisait silencieux, comme si tout le haut des montagnes retenait son souffle en attendant que quelque chose se produise.
Rie ne semblait pouvoir troubler le sommeil éternel des monts, sauf...
Pouf.
Une énorme patte s’abattit dans la neige folle, laissant quelques flocons s'échapper dans l'air froid sous l'impact. Peu troublée par la température glaciale du tapis immaculé, elle fût rapidement suivit d'une deuxième, puis d'une troisième.
Pouf. Pouf.
La bête ne semblait pas se faire violence pour respecter le religieux silence des cimes. Bientôt, les oreilles attentives, si au moins il y en avait, auraient pu déceler, rebondi sur la neige brillante, le son profond d'un souffle. Calme et régulier. Apportant une humidité nouvelle dans l'air sec, le son se transforma vite en un blanc nuage, qui disparu aussitôt qu'il fût formé.
Un œil unique se tourna vers l'horizon, à travers les pics collés par la glace de l'épaisse fourrure qui l'entourait. Un lointain observateur aurait pu croire à un ours; mais tout le monde sait que les ours ne se baladent pas à cette altitude.
Notre sujet n'avait en effet rien d'un ursidae, si ce n'est, peut-être, que la masse impressionnante et le mauvais caractère.

En silence, toujours, il contemplait les taches verdâtres qu'il arrivait à apercevoir de cette hauteur. Cette lande semblait vaste, et étrange. Complètement inconnue. L'animal venait de bien loin, et de tout son voyage, que dis-je, de toute sa vie, il n'avait jamais vu un sol d'un tel aspect. Dans les tréfonds de son immense crâne, la fugitive pensée qu'il était arrivé beaucoup plus loin qu'il ne le croyait traversa son esprit. Peut-être était-ce le bon endroit.
Peut-être cette terre mystérieuse renfermait les secret de son apaisement.
De leur apaisement.
Quelque chose sous sa fourrure fournie lui dictait un pressentiment. Il eût un léger frisson, et tourna finalement son regard vers le ciel, quelques étranges lueurs dansant derrière l'impénétrable bleu de son seul orbite valide.

L'Ours aux traits canins quitta la bordure enneigée sur lequel il s'était posé.
Et amorça sa descente vers le nouveau monde.


Dernière édition par Sale Cleb' le Lun 07 Mai 2018, 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lüz
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 135
» Age : 13
» PUF : Emi/Toto
» Date d'inscription : 27/08/2017
» Personnages : Apocalypse

- Solitaire
- Femelle
- Hétéro


Akala

- Hermaphrodite
- Louveteau
- Née le: 23/09
- Solitaire
- Bisexuelle


Widar

- Solitaire
- Femelle
- Née le: 31.11.17
- ???








» Feuille de perso'
» Points: 510

MessageSujet: Re: One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]   Jeu 23 Nov 2017, 23:19

One who comes from snowy lands
ft. Sale Cleb'
Apocalypse

Avoir une fourrure c'est bien mais cela ne suffit pas lors de balade d'hiver au mont céleste. Avoir un cerveau est primordiale avant de vouloir se balader n'importe ou, au risque de se casser la gueule contre le sol, et c'est pas top. Vaut mieux avoir toute sa tête. Le vent soufflait assez fort, de quoi décoiffer la solitaire parti en balade, oui en balade, avec un froid pareil faut oser après ce n'est pas dérangeant pour elle, une vrai masse de poils sur pattes! S'abîmer des coussinets autrefois propre et soignés, quel gâchis, la question est: Que va-elle trouver un peu plus haut? Le vent ralentis ses pas troublants provoquants parfois des petites tombées de neiges par-ci et par là, elle avait déjà le dos recouvert de neige, mais elle continue, poursuivant ses efforts. Le paysage était à couper le souffle, beaucoup de blanc partant vers les tons bleus. La solitaire s'arrêta soudainement pour renifler le sol ou des traces de pattes étaient profondes dans la neige, un grand loup peut-être? Ou quelque chose d'autres qui doit être lourd et robuste, pour aller aussi haut..

Seule comme elle est, son cerveau fait parfois des siennes, imaginant des tas de loups autour d'elle, sympa comme vision dirais-on? Certes oui, super si elle glisse et qu'elle tombe! Elle approcha de la falaise on voyant un drôle de loup noir aux yeux verts étrangement hypnotiques. Elle s'apprêtait à tomber de cette hauteur sans remarquer qu'elle glissait un peu plus chaque secondes, se rapprochant du bords, de là , on pouvait voir un sol vert en bas avec d'autres couleurs vives. Elle crût voir une silhouette qui semblait plus réelle que d'autres, elle avançait du sens opposé, montant encore plus haut! Certain dirait que c'est de la folie, on aurait dis un grand loup.

Misérable fait-elle..

Pourtant le temps sembla se figer quand elle commença à prononcer des lettres, des mots, une phrase..

- Quelqu'un m'observe-il ? Je n'aime pas cela, qu'il se montre au moins.

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sale Cleb'
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 175
» Age : 19
» PUF : Insurgent Soldier/Canis Majoris/ Sale Cleb'
» Date d'inscription : 18/07/2017
» Personnages : _
~ VYDAR ~
Gros ours des neiges
Mâle - Solitaire - Sans pouvoirs
8 ans (20 novembre 2017)
Bougonne en #336699

~ HOOD ~
suburban vibes
Genderfluid - Nakhu - Sans pouvoirs
2 ans (30 avril 2018)
Murmure en #6633ff

» Feuille de perso'
» Points: 20

MessageSujet: Re: One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]   Mer 29 Nov 2017, 22:48

Alors que ses foulées soulevaient d'éphémères tempêtes venant se coller à son poil déjà glacé, le loup géant n'arrivait pas à détacher son regard des contrebas.
Chaque pas qu'il faisait dans la neige poudreuse l'éloignait un peu plus de sa terre natale, chaque raclement de griffes sur la pierre givrée promettait une vertigineuse plongée dans l'inconnu. Plongée qui devenait chaque seconde plus réelle. Dans quelques heures à peine, peut-être, s'il soutenait le rythme, il respirerait un nouvel air, frapperait de ses grandes pattes une terre qu'aucun de ses ancêtres n'auraient jamais frappé. La perspective de cette découverte était grandiose... mais inquiétante. Voler vers l'horizon sur les ailes de la liberté a le don d'être grisant, sans aucun doute, mais encore faut-il ne pas se brûler en frôlant de trop près le soleil...
Le mâle ne pouvait s'empêcher de ressentir un petit pincement au cœur en s'éloignant ainsi des terrains connus. Il laissait une immensité derrière lui. Clan, famille, souvenirs. Les étendues immaculées des berges lui manquerait-elles ? Reverrait-il un jour l'éclat bleuté des montagnes de glace fièrement dressés dans le fjord, les bancs tourbillonnants de poissons nordiques, le chant solitaire des renards des neiges à la nuit tombée, le scintillement divin des aurores polaires ?

Qu'arrive-t-il au paria qui vagabonde loin de chez lui, abandonné par ses Dieux, maudit par ses frères, ses sœurs ?
Vydar s'arrêta une fois de plus, son œil valide perdu dans l'infini, sa crinière tressée soudainement secouée par une bourrasque. Un soupir quasi imperceptible s'échappa par ses narines. Il avait l'impression de foncer tête baissée dans Helheim. Perdu, affamé, errant sans but précis, essayant tant bien que mal de faire taire les voix accusatrices qui résonnaient sans cesse dans un recoin de son âme. Bien que le froid extrême de la montagne ne le perturbait guère, un frisson couru sur sa colonne vertébrale, le figeant tout aussi bien que s'il s'était jeté dans le fjord durant la saison des morts.
Abandonné des Dieux. C'était bien ce qu'il était.
...Mais moi je ne vous ai jamais abandonné, pensa-t-il avec tristesse.
Peut-être Magni le mettait-il à l'épreuve. Il ne lui restait que ce fugace espoir pour s'accrocher...

Une voix féminine le tira de sa rêverie. Il balaya les lieux du regard en deux ou trois mouvements de tête afin de couvrir l'espace que son œil aveugle ne pouvait désormais plus couvrir avant d'apercevoir une masse brune dans la neige. S'il n'avait pas entendu l'individu l'interpeller de son accent fort étrange, il l'aurait certainement prise pour un mâle. Bien bâtie, sa silhouette suggérait la force. Elle ressemblait beaucoup aux membres de son anciens clans, si l'on soustrayait la grandeur en moins.

« Quelqu'un m'observe-il ? Je n'aime pas cela, qu'il se montre au moins. »

Soupirant de plus belle d'un air agacé, l'Ours secoua sa grosse tête et continua de marcher dans la direction de son interlocutrice. Juste avant de la dépasser, sans ralentir, il lui marmonna d'un ton grognon, ses paroles teintées des forts accents nordiques qui lui était propres :

- J'ai pourtant le sentiment que c'est vous qui m'observiez, mademoiselle.

Il la dépassa par la suite sans un regard, laissant derrière lui des traces profondes dans la neige de plus en plus molle.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4984
» Age : 23
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
12 ans (21/05)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
10 ans (23/04)
Lazulis - Herboriste
Vert
(+1 Rajeunissement)

Méléagant
12 ans (29/05)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
7 ans (11/04)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
6 ans (14/05)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
3 ans (14/04)
Nakhu - Adepte

Bree
4 ans (21/05)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 500

MessageSujet: Re: One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]   Mar 05 Déc 2017, 07:40

    En vérité, la solitaire qui venait d'arriver n'était pas la seule à observer le grand mâle à l'allure d'ursidé. Seulement, la couleur neige de la seconde coupable, perchée sur le tapis de poudreuse, le ventre au sol, sur l'un des rochers qui émergeait du sol, lui faisait un camouflage plutôt efficace. Un coup de chance, sans doute dû au froid qui engourdissait légèrement les sens, le brun ne l'avait pas encore vue ni sentie. Chose qui ne tarderait plus sans aucun doute. Durant un instant lui vint la pensée qu'elle n'avait rien à faire ici, que ses parents allaient être morts d'angoisse - enfin, surtout sa mère, car son père n'était pas des plus expressifs et elle le voyait assez mal criser de la sorte - en constatant sa disparition. Mais elle avait un an désormais, et considérait qu'elle pouvait sans danger aller explorer légèrement les terres qui entouraient celles de sa meute. Pourtant, elle n'était pas vraiment aventurière. Sa principale motivation était due à son père et à cette unique phrase qu'il avait prononcée lorsqu'ils étaient de sortie, à la recherche des derniers plants vivants avant l'hiver. Il avait neigé sur les sommets. Et ces pics blanchis comme par magie avaient eu un drôle d'effet sur elle, une attirance soudaine. Bree n'avait jamais vu de neige de sa courte vie, et elle avait décidé que ce jour-là changerait ce fait. Alors elle avait quitté le Gouffre aux Faucons à l'aube et, auréolée de buée, avait pris la route des Monts Célestes pour grimper jusqu'aux endroits où se trouvait la neige.
    Et elle l'avait trouvée.

    Mais la surprise avait été un peu moins joyeuse que prévue. Certes, ses yeux se régalaient de la vision des larges étendues des hauteurs recouverte tantôt de glace, tantôt de poudreuse. Ce n'était pas le genre de paysage que l'on voyait dans les vallées et sur les bas plateaux - pas encore tout du moins. Cependant, elle avait été très vite saisie par le froid intense qui régnait à cette altitude et par une telle météo. Si elle s'était retrouvée sur ce rocher, ce n'était pas exactement par hasard. Elle tâchait de retrouver son chemin, tremblante et les coussinets gelés, lorsqu'elle avait aperçu au loin la silhouette sombre du grand loup. Prise de frayeur, elle avait trouvé refuge sur la pierre, à demi-cachée et comptant sur le blanc de sa pelisse pour la camoufler un tant soi peu. Maintenant, le froid et la peur lui tordaient les entrailles, et elle se sentait au plus mal. Ce n'était pas un loup lazuli, oh non, elle les connaissait tous au moins de vue. Celui-ci était probablement l'un de ces féroces solitaires contre lesquels on les mettait en garde. Pas ceux qui vivaient sur la plage, mais ceux qui habitaient véritablement seuls, qui étaient féroces, égoïstes et sanguinaires. Les monstres de leurs histoires d'enfance, en somme.

    Elle mit un temps à remarquer qu'un autre loup était arrivé, et tourna la tête en tâchant de se retenir de claquer des dents. Tout son corps était agité de tremblements incontrôlables, et elle se sentait presque nauséeuse tant le froid lui semblait mordre tout son corps. Ses pensées embrumées n'écoutèrent pas ce qui se disait, mais firent naître ne elle une unique idée : solitaires féroces ou non, ils allaient bientôt être la seule chance de Bree de s'en sortir vivante. Elle se redressa en titubant et tâcha de descendre de son perchoir. Elle glissa, manqua de se prendre les pattes dans son épaisse écharpe - dernière chose, avec son bonnet, qui la protégeait du grand froid - et roula lamentablement au sol. L'idée d'être ridicule ne l'effleura pas tant était réduit le spectre de ses pensées à cet instant. Secouée de frissons qui crampaient presque ses muscles, elle tenta de se relever et y parvint au bout de quelques tentatives. Tout tournait autour d'elle lorsqu'elle releva la tête en direction des silhouettes floues qu'étaient devenues les deux autres.

    "Je... je suis... Perdue..." Souffa-t-elle la voix blanche.

    Avant de s'effondrer inconsciente dans la neige.


[Bree est, de par sa malédiction, extrêmement sensible aux températures très froides et très chaudes ^^ d'où son malaise ]
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7322
» Age : 24
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___
bulletblackNOUT
☥ Doyenne Etelkrus
☥ 9 ans ½ ( 2.1.18 )
goldenrod

bulletyellowGRIMM
☥ Bêta Etelkrus & Chirurgien
☥ 5 ans ( 15.1.18 )
snow&#c9aa9c

bulletredGEB
☥ Guerrier Etelkrus
☥ 3 ans ( 25.1.18 )
chartreuse&#dfc4b4

bulletyellow PTAH ( pnj )
☥ Louveteau Etelkrus
☥ 6 mois ( 6.1.18 )

bulletblackHEEVER
❄ Maître des Rituels Raeders
❄ 6 ans ( 25.1.18 )
#07cfb6&gainsboro

bulletblackSPLEEN
❄ Médecin Raeders
❄ 1 an ( 19.1.18 )
#87dfc0&white

bulletorangeNACHOS
☀ Guerrier Etelkrus
☀ 4 ans ½ ( 15.1.18 )
#e63811&#382929

bulletblackJAGH
☣ Doyen Etelkrus
☣ 7 ans ½ ( 14.1.18 )
green&ghostwhite


» Feuille de perso'
» Points: 437

MessageSujet: Re: One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]   Lun 11 Déc 2017, 10:47


« One who comes from snowy lands
« Spleen & Vydar & Apocalypse & Bree & libre !

Ce jour-là, la louvette avait faussé compagnie à sa mère sans trop de remords. Le Médecin de la troupe de Pirate était partie en quête d'Edelweiss sur les sommets du monde, là où un épais manteau blanc avait recouvert toute chose. Comme Spleen commençait à être assez grande pour des ballades plus longues et difficiles, elle lui avait demandé de venir avec, afin d'une part de la faire sortir de son cafard. La jeune mère avait bien vite compris que son unique fille n'en voyait pas de réel intérêt pour la carrière de soigneur et ne forçait donc pas son éducation comme elle-même avait pu subir de force les leçons déplaisantes de Leemoncello. Malgré tout elle ne perdait pas espoir qu'une fois, au travers d'une route, la jeune femelle blanche et turquoise se découvre une passion soudaine pour les fleurs, plants et autres outils naturels de soins. De plus, elle sentait bien que Spleen s'enfonçait de plus en plus souvent dans un mutisme morose au contact des autres Raeders. Evidemment, la raison n'était que trop évidente : voir Hyozan et ses enfants jouer ensemble et nouer une relation solide et stable lui rappelait sans cesse qu'on lui cachait son père. Le même genre d'idées grises lui trottait en tête : était-il vivant ? Savait-il qu'elle existait ? En avait-il seulement quelque chose à faire ? Et sa mère qui refusait obstinément de l'évoquer ! Petit à petit, la louvette pâle grandissait une colère glaciale qui amplifiait sa mélancolie plutôt que de la révolter. Son caractère trop calme l'empêchant sous doute d'exploser en rébellion comme nombre d'adolescents au même âge.

L'arrivée dans les montagnes l'avait égayée un petit peu à la découverte de ce matériau froid et immaculé qui craquait sous les coussinets. Quelques minutes, Spleen avait sourit et joué dans la neige où son pelage se fondait à merveille. Comprenant très vite le truc, et prenant à la lettre le conseil d'Heever, elle ne cessa de bouger pour éviter de perdre sa chaleur corporelle tout en s'éclipsant discrètement. Elle était de toute manière si douce et discrète, même lorsqu'elle jouait, que sa mère mettrait un petit avant de se rendre compte qu'elle avait fuit vers l'inconnu. Et puis avec ce temps, il paraissait à la jeune femelle qu'il serait plus dur de la pister. Evidemment, pour une mère protectrice dont l'instinct se développait de plus en plus chaque jour, retrouver la petite pirate ne serait pas une réelle épreuve. Cependant Heever pensait qu'il était d'usage de laisser les jeunes à leur expérience, aussi suivit-elle de loin, se camouflant elle aussi plutôt bien grâce à la poudreuse. Elle jetterait un œil de temps en temps, en cas de danger imminent, mais considérait que Spleen avait atteint un âge où elle devrait aussi apprendre à se débrouiller par elle-même. Finalement, l'adolescente blanche aux longs cheveux parvint quand même à se faufiler plus loin et disparut du champ de vision de la forbante Raeder qui soupira en partant à la suite de la trace olfactive de sa gamine, même si elle était bien plus ténue que ce qu'elle pensait.

De son côté, Spleen avançait tout sourire, soulagée un peu de quitter le giron maternelle et de trouver quelque joie nouvelle dans la découverte de cette couche glacée et blanche qui couvrait tout. Ou presque. Elle finit par apercevoir des silhouettes sombres qui dénotaient sur le fond de neige et s'en approcha un peu plus rapidement jusqu'à reconnaître des loups. Enfin, l'un deux était si grand qu'il lui paraissait plutôt être un jeune ours. Toutefois, plus elle divisait la distance la séparant du couple d'animaux, plus elle en discernait les contours avec précision. Il s'agissait bien de deux loups. Trop confiante dans son camouflage improvisé et ayant complètement oublier les deux roses noires trônant sur son crâne, Spleen s'approcha encore jusqu'à entendre vaguement leurs voix. Presque aussitôt après, un mouvement attirer son regard : un bonnet foncé apparut comme par magie, se dégageant des flocons qui le couvraient en se secouant. C'est là qu’elle comprit que le bonnet, et l'écharpe d'ailleurs, ne volait pas... Un loup blanc se cachait dessous ! Un loup qui tombait en fait ! Comme cet énergumène là lui semblait bien moins imposant que les deux autres, et parce qu'il était blanc comme elle, elle rejoignit celui-là au moment où il s’effondrait encore. Jappant de surprise et d’inquiétude pour ce malheureux au bonnet, elle bondit jusqu'à lui sans se soucier du froid qui commençait aussi a engourdir ses pattes. Elle n'avait pas bouger assez vite et son corps d'enfant peinait à la garder au chaud. Elle trébucha sur la serpillière avec le bonnet et se releva en titubant. Il fallait qu'elle bouge, alors tout en continuant à aboyer pour alerter les adultes là bas, elle dansait sur place pour se maintenir assez au chaud. Après tout celui qui venait de s'endormir dans la neige semblait jeune -elle- vu les cheveux ça devait être une fille ! D'ailleurs elle avait aussi de très longs cheveux tout pâle !-, donc les deux autres devaient être avec lui non ?

Spleen se souvint aussi d'un truc que sa mère avait dit, toujours garder éveillé quelqu'un qui semblait ne pas aller bien, alors la petite frictionna l'épaule de mademoiselle bonnet en appelant toujours. Dans l'espoir qu'Heever arrive rapidement, après tout, elle était guérisseuse non ?

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Lüz
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 135
» Age : 13
» PUF : Emi/Toto
» Date d'inscription : 27/08/2017
» Personnages : Apocalypse

- Solitaire
- Femelle
- Hétéro


Akala

- Hermaphrodite
- Louveteau
- Née le: 23/09
- Solitaire
- Bisexuelle


Widar

- Solitaire
- Femelle
- Née le: 31.11.17
- ???








» Feuille de perso'
» Points: 510

MessageSujet: Re: One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]   Mer 27 Déc 2017, 21:28

One who comes from snowy lands
ft. Sale Cleb'
Apocalypse

- J'ai pourtant le sentiment que c'est vous qui m'observiez, mademoiselle. Il n'avait pas tout à fait tord mais cette réponse ne lui plu pas pour autant à Apocalypse qui n'en fit rien paraître ! Puis tout à coup elle senti d'autres odeurs de loups suspectes avant qu'une magnifique louve arriva pour s'écrouler au sol ! Elle n'entendit même pas sa phrase ! Elle accourut aussitôt vers celle-ci tout comme une autre louve. AAAH que de personnes réuni en un même endroit. Apo frissonnait à l'idée de s'approcher d'eux. Elle préfera s'éloigner et laisser les autres s'occuper d'elle.

Elle alla contre un arbre s'assoir pour contempler la scène.

- Je suis navrée mais.. , je ne peux vous approcher pour le moment !

Ils devaient sûrement se demander pourquoi, Apo espérait qu'elle n'aura pas à se justifier devant ces inconnus. Mais s'il elle cherche de la compagnie, elle les crains tout de même.[/b][/color]

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sale Cleb'
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 175
» Age : 19
» PUF : Insurgent Soldier/Canis Majoris/ Sale Cleb'
» Date d'inscription : 18/07/2017
» Personnages : _
~ VYDAR ~
Gros ours des neiges
Mâle - Solitaire - Sans pouvoirs
8 ans (20 novembre 2017)
Bougonne en #336699

~ HOOD ~
suburban vibes
Genderfluid - Nakhu - Sans pouvoirs
2 ans (30 avril 2018)
Murmure en #6633ff

» Feuille de perso'
» Points: 20

MessageSujet: Re: One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]   Mar 20 Fév 2018, 22:52

Un jappement se réverbéra dans l'écho montagneux, atteignant sans peine les oreilles des deux solitaires. Le géant leva la tête à la recherche de la provenance du bruit, les sourcils froncés avec suspicion, son œil unique cherchant à travers la neige blanche la ou les silhouettes qui se serait approchées d'eux. Ce n'est qu'après quelques secondes qu'il les aperçues; deux individus aussi blancs que le manteau recouvrant le sol. L'un d'eux semblait étendu, le deuxième lui tournant autour, bondissant et gigotant comme un petit diable.

L'Ours gela un instant sur place, tentant d'analyser la situation. Il trouvait que cela faisait beaucoup de présence lupine amassés au même endroit, surtout pour un lieu aussi inhospitalier que la montagne. Commençant à avoir des doutes, le géant fit instinctivement un pas vers l'arrière. Il se souvenait avoir déjà vu des pièges du genre, d'où il venait, lors d'affrontements entre clans. Quelques loups s'avançaient d'abord, montrant de la faiblesse et un sous-nombre. Et quand l'on s'approchait... des dizaines d'autres apparaissaient, découvrant alors l'embuscade.
Le cœur du brun se mis à pomper plus vite, et cela s'aggrava lorsque la femelle qu'il avait d'abord rencontré sembla s'éloigner, marmonnant d'étranges choses. Il essaya d'humer l'air à la recherche d'odeurs trahissant d'autres présences mais le vent ne soufflait pas en sa faveur. La théorie d'une embuscade ne lui semblait d'ailleurs pas improbable; il venait d'arriver ainsi, seul, sur des terres inconnues. Lui, étranger. Peut-être avait-il manqué les signes signifiant qu'il entrait sur territoire proclamé ?

Incertain de la démarche à suivre et ne voyant pas d'issues sûres au premier coup d’œil, le viking se crampa solidement dans la neige, jappant d'une voix forte, rocailleuse et pas très amicale à l'intention des deux individus blancs un peu plus loin :

- Qu'est-ce que vous voulez ???
Revenir en haut Aller en bas
Sale Cleb'
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 175
» Age : 19
» PUF : Insurgent Soldier/Canis Majoris/ Sale Cleb'
» Date d'inscription : 18/07/2017
» Personnages : _
~ VYDAR ~
Gros ours des neiges
Mâle - Solitaire - Sans pouvoirs
8 ans (20 novembre 2017)
Bougonne en #336699

~ HOOD ~
suburban vibes
Genderfluid - Nakhu - Sans pouvoirs
2 ans (30 avril 2018)
Murmure en #6633ff

» Feuille de perso'
» Points: 20

MessageSujet: Re: One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]   Lun 07 Mai 2018, 16:56

Ce sujet traînant depuis 6 mois et n'ayant pas de réponses depuis 3 mois, je crois que l'on peut archiver.
Vydar va s'être frayé un chemin jusqu'en bas de la montagne de peur de s'être fait prendre en embuscade.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]   

Revenir en haut Aller en bas
 
One who comes from snowy lands [LIBRE] [ARCHIVES]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: