Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 « You can feel yourself, not as a stranger in the world. » [ft. Nòtt]

Aller en bas 
AuteurMessage
Uneth
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 73
» Age : 22
» Date d'inscription : 20/11/2017
» Personnages : » Gabryël |
| 7 y-o [22/03/18]


» Symphonie |
| 1½ y-o [23/06/18]


» Feuille de perso'
» Points: 150

MessageSujet: « You can feel yourself, not as a stranger in the world. » [ft. Nòtt]   Sam 25 Nov 2017, 12:51



« You can feel yourself, not as a stranger in the world. »
w/ Nòtt


But now lets have a surprise, lets have a dream which isn’t under control.
Well something is going to happen to me that i don’t know what it’s gonna be.
Then you would get more and more adventurous, and you would make furtherand further
out gambles as to what you would dream, and finally you would dream where you are now.




    L’automne devenait rude. Enfin oui et non. Il y avait des jours très doux, grand soleil, pas une seule brise de vent, et quelques minutes après, l’inverse total : pluie battante, vent glacial, aucun rayon ne traversait les nuages, comme si la nuit était tombée bien trop tôt. Ce mois de Novembre en fragilisait plus d’un. Ceux qui étaient le plus sujets à des problèmes de santés auraient clairement pu prendre un abonnement …

    L’équipe des guérisseurs était plus ou moins surchargés. Entre les malades qui venaient d’eux-mêmes, les hypocondriaques, et les urgences … Plus personne ne savait où donner de la tête, et les heures ne se comptaient plus certains jours. C’est exagéré, d’accord … Mais n’empêche qu’il y avait bien plus de monde qu’à l’accoutumé ! Une majorité de guérisseurs courraient dans tout le territoire pour venir en aide aux demandeurs.

    Reste ici quelques minutes, tu te sentiras mieux après jusqu’au prochain mauvais temps.

    Ils avaient trouvé refuge dans une crevasse dans les falaises. Un endroit sec, à l’abris du vent, du froid, il y faisait d’ailleurs étonnamment bon. Gaby approcha une source de lumière près de la jeune louve beige. Il ne savait pas vraiment comment ça fonctionnait, mais c’était efficace sur les loups comme Nòtt, qui avaient besoin de synthétiser au maximum ce qu’offrait habituellement le soleil … Mais aujourd’hui ça n’allait certainement pas être le cas. Le loup gris la croisait de temps en temps avec ses collègues, ou autrefois lui-même. Il lui sourit, et ne pouvait se demander comment pouvait-elle réaliser ce qu’elle devrait porter sur son dos le reste de sa vie.

    J’ai cru comprendre que tu vas bientôt avoir un an. Sais-tu déjà quelle épreuve tu voudrais passer ?

    Les abords du temple de Dairo était le meilleur endroit, selon Gabryël, pour se guérir. La Déesse semblait émettre des ondes plus que positives, et il l’en remerciait chaque jour.





Dernière édition par Uneth le Jeu 07 Déc 2017, 07:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cro
». Inébranlable
». Inébranlable
avatar

Féminin » Nombre de messages : 7348
» Age : 24
» PUF : Croket
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : ___
bulletyellow GRIMM
☥ Bêta Etelkrus & Chirurgien
☥ 9 ans ( 15.9.18 )
snow&#c9aa9c

bulletred GEB
☥ Guerrier Etelkrus
☥ 7 ans ( 25.9.18 )
chartreuse&#dfc4b4

bulletorange PTAH
☥ Architecte Etelkrus
☥ 4 ans ½ ( 6.9.18 )
#bef522 & #b2b2b2

bulletblack HEEVER
❄ Maître des Rituels Raeders
❄ 10 ans ( 25.9.18 )
#07cfb6&gainsboro

bulletblack SPLEEN
❄ Herboriste Lazuli
❄ 5 ans ( 19.9.18 )
#87dfc0&white

bulletorange NACHOS
☀ Guerrier Etelkrus
☀ 8 ans ½ ( 15.9.18 )
#e63811&#382929



» Feuille de perso'
» Points: 437

MessageSujet: Re: « You can feel yourself, not as a stranger in the world. » [ft. Nòtt]   Sam 25 Nov 2017, 16:17


« You can feel yourself, not as stranger in the world
« Nòtt & Grabryël

C'était un jour comme un autre, frais, venteux et gris. Et plein de microbes. Nòtt ne connaissait presque que ça, les microbes. Toujours fatiguée, souvent un peu fiévreuse et accompagnée soit d'une petite toux discrète mais rêche ou d'une petite goutte à la truffe. Ces deux derniers jours c'était les toussotements couplés aux éternuements à répétition. A force, la gamine au pelage de sable en avait mal au crâne. Son père, Geb, avait proposé de rester auprès d’elle ce matin, mais elle se sentait trop coupable de l'empêcher de s'entraîner à devenir un grand et fort guerrier, alors elle était allé toute seule, comme une grande, dans l'antre des guérisseurs de sa démarche silencieuse et discrète. Elle avait même effrayée sa grand-mère Nout, là pour un contrôle de sa gestation. L'idée d'avoir des oncles et tantes plus jeunes qu'elle l'amusait. Elle s'était glissé sous la truffe de la louve Hybride qui discutait avec l'un des Guérisseurs et lorsqu'elle avait toussé, la belle femelle au petit ventre rond avait sursauté. Puis avec tendresse, elle avait déposé un coup de langue sur le sommet de son crâne en lui souhaitant une bonne journée. Nòtt avait alors attendu son tour pour passer chez les soigneurs qui la connaissait maintenant très bien. Elle devait faire partie de leurs patientes les plus régulières. Et quand elle n'était pas atteinte d'une sinusite ou d'une bronchite, elle venait faire évoluer son développement.

Si effacée, l'enfant avait été présente lors d'une discussion entre Geb et Korra, ses gentils parents, qui disaient qu'a cause d'eux, leurs enfants auraient sûrement plus de mal à grandir aussi vite que les autres. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle ne pouvait que voir que c'était bien son cas à elle alors que Luün et Thalion devenaient bien plus forts chaque nouveau jour que les Dieux faisaient. Lorsque enfin un soigneur vint la voir, il la salua avec chaleur et elle sourit timidement en réponse. Comme souvent, l'adulte l'ausculta en plaisantant avec elle, ce à quoi elle répondait par de petits éclats de rires presque muet. Elle passait la moitié de son temps libre chez les Guérisseurs, à force, ils étaient presque les seuls amis qu'elle avait et qui acceptaient de passer du temps à jouer parfois avec elle. Les autres louveteaux préféraient jouer à la bagarre ou à la course, pas aux devinettes ou aux énigmes... Le diagnostic tomba, bronchite. Encore. Comme elle enchaînait les épisodes de froid et de chaud, le soigneur déduisit qu'elle avait aussi un peu de température. Après ça, elle reçu un bouillon de thym infusé et le droit de se rendre sur le Littoral pour y respirer l'air iodée, bon pour les poumons. C'est Gabryël qui l'y accompagna tranquillement. La ballade fût longue pour ses petites pattes d'enfant, aussi se mirent-ils a l'abri tout de suite en arrivant, afin que Nòtt ne prenne pas plus froid après avoir transpiré. Même dans les petites cavernes cachées dans les falaises, l'air restait très salin, donc ça irait tout de même.

La beige acquiesça aux paroles du soigneur aux cheveux rouge vif en pensant qu'il avait lui aussi une belle tignasse. Cela lui rappela que la sienne était terne et sombre alors que celles de ses grand-mères étaient lumineuses et immaculées. La petite louvette se roula en boule prêt de l'adulte, sa tête penchée sur le côté pour écouter ses questions. Un large sourire fendit le museau de la louvette alors qu'elle prenait pour un compliment la question du loup gris. Il l'a voyait donc plus âgée que ce qu'elle était. Cela voulait-il dire qu'elle avait bien grandie depuis la dernière fois ? Les oreilles de la fille de Geb et Korra se dressèrent alors qu'elle fixait la disciple de la Renarde de ses grands yeux d'or un peu vitreux.

« Non. Je n'ai pas encore eu six mois... Mais je pourrais bientôt commencé un apprentissage ! »


L'enfant baissa le museau, soudain attristée.

« Mais je ne sais pas pour quoi... Personne ne voudra d'une louve toujours malade. »


Sentant la chaleur monter dans la petite grotte, autant à cause de l'espace réduit et de la promiscuité que de la source lumineuse du Guérisseur, la petite détacha d'un coup de dent la fourrure sur son dos. Maman lui avait trouvé un système facile à mettre et à enlever pour qu'elle puisse jouer avec ses phases de frissons glacées et ses bouffées de chaleur et gérer a peu près sa chaleur corporelle. A trop souvent réfléchir comment se faciliter la vie quand on est presque tout le monde enrhumées ou épuisées, on finit par devenir très pragmatique. Nòtt l'était devenue alors même qu'elle était si jeune.


« Mais j'aimerais bien que Dairo m'accepte et me rende plus forte ! »


Un petit sourire revint caresser les joues de la louvette alors qu'elle laissa ses yeux de miel dérivés vers la source de lumière qu'avait apporté le soigneur avant de fixer le glowstick de ce dernier avec curiosité et intérêt. Oui, elle aimerait bien que le Renarde l'aide à devenir grande et puissante et surtout, résistante et endurante !

Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t16989-cro-s-rp-open-o#348563
Uneth
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 73
» Age : 22
» Date d'inscription : 20/11/2017
» Personnages : » Gabryël |
| 7 y-o [22/03/18]


» Symphonie |
| 1½ y-o [23/06/18]


» Feuille de perso'
» Points: 150

MessageSujet: Re: « You can feel yourself, not as a stranger in the world. » [ft. Nòtt]   Sam 25 Nov 2017, 18:14


    Il griffait quelques « mots » sur une sorte de papier (à son grand regret, il ne savait pas écrire) afin de pouvoir avoir un suivi de la croissance de la jeune beige, et écoutait ses confidences, un léger sourire en coin. Elle avait de la détermination, cela se sentait … Mais se résignait trop rapidement. C’était dommage, certains ne se rendaient pas compte de leurs qualités. Mais juger Nòtt à l’instant était trop hâtif, ce n’était encore qu’une enfant après tout.

    Il signa rapidement ce qui servirait de compte-rendu, posa son matériel, et revint vers la louvette. D’un doigt doux, il ramena son visage face au sien afin qu’elle puisse le voir. Après tout, la sincérité se jouait surtout aux expressions du visage, sinon ce n’est que des mots … Il figea son regard azur dans celui de la petite.

    Tu sais … Il y a de tout dans n’importe quel rang : des aveugles, des tripodes, d’autres loups malades … Il ne faut pas te laisser abattre pour si peu. Ce ne sera pas simple, tu seras sûrement fatiguée plus que d’autres, mais tu peux y arriver.

    Il lui sourit en reposant sa patte au sol, sans la quitter du regard. Elle zieutait assez fréquemment les différentes références à Dairo. L’air commençait à être pesant, ça irritait le nez du mâle ...

    Je te souhaite grandement de prendre confiance en toi lors de tes entrainements. C’est ce qui te permettra de te dépasser.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « You can feel yourself, not as a stranger in the world. » [ft. Nòtt]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« You can feel yourself, not as a stranger in the world. » [ft. Nòtt]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ? le 30/03 vers 01h58
» Your worst battle is between what you know and what you feel ? Nolà&Lulla
» Rosemary > Can you make it feel like home ?
» Sahara ? I feel so close to you right now, it's a force feel [DONE]
» Everything that kills me, makes me feel alive. [Morgan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: