Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Ashes of memories | Roy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liliandril
».Fidel'
».Fidel'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1079
» Age : 18
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Hikotsu
& amoureuse de Roy/relation avec Skaër a déterminer
11 ans ~ (Jan)
Lazuli - Combattante
Glow Bleu

Volstein
& Amoureux d'Heever
5.5 ans ~ (Jan)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna

4 ans ~ (Jan)
Lazuli - Herboriste
Glow Rose

Astralys
& ...
2 ans ~ (Dec)
Solitaire

Angelica
& ...
1 ans ~ (Dec)
Raeder

Lucie

0 ans ~ (Jan)
Etelkrus - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 503

MessageSujet: Ashes of memories | Roy   Lun 18 Déc 2017, 13:53

Volstein


Le loup blanc et noir était assis au bord de l’eau, et la lumière de la lune scintillait sur ses grandes ailes de cristal, lui donnant un air irréel, qui était accentué par ses traits presque princiers. Son pelage de neige, tracé de marquages noirs lui donnaient un certain air royal, et son collier de cristaux illuminés de la lumière de la sagesse lui donnaient un air tout différent du jeune Volstein qui avait grandi chez les Séides, qui avait été si gentil, si mignon avec tout monde.
Sa légère barbiche, son manque de cheveux, ses yeux dorés pleins de peine lui donnaient l’air presque plus âgé que son frère blanc, Roy.
Il savait qu’il allait venir, ou tu du moins, il l’espérait. Il lui avait fait parvenir un message par l’un de ses enfants qu’il avait rencontré sur le bord des terres. En théorie, il n’avait pas vraiment le droit d’être sur les terres Lazuli, mais il était venu quand même.
Ils devaient parler.

Lui et son frère n’avaient jamais été proches, non, point du tout, et Volstein qui ne pouvait comprendre qu’on soit froid par caractère, avait même l’impression que son frère ne l’aimait pas du tout, et s’en fichait de lui. Après tout, son frère était jamais venu le voir, n’avait jamais cherché à lui parler, à s’enquérir de l’état de son seul petit frère… Ni de sa petite sœur, de ce que savait Volstein.

Il baissa ses longues oreilles, et regarda le reflet de la lune sur l’eau, qui tremblait à peine, l’eau présentant si peu de rides. Le blanc entendit quelqu’un arriver, et discerna le pas court et lourd de son frère.
Il ne se retourna même pas, son regard tourné vers l’eau, ses prunelles dorées emplies d’une grande douleur.
Cela faisait quelques temps qu’il était chez les Raeder, et malgré le fait qu’il état censé être prisonnier, il fallait dire qu’il avait eu le droit à quelques avantages de par sa proximité avec une des pirates. Mais c’était pas ça le problème. Le problème c’était une petite louve blanche et turquoise, avec une longue tresse blanche qui lui rappelait quelqu’un.

Elle s’appelait Spleen, et elle était discrète, et pas mauvaise, au contraire. Mais il avait discerné en elle des traits de deux êtres qui lui étaient chers, malgré sa certitude que l’un d’entre eux n’avait rien à faire de lui en retour.

Il attendit que le bruit de pas s’estompe, puis parla, sans douter un seul instant qu’il s’agissait de son grand frère. Il l’avait suivi, bien souvent, alors qu’il était encore jeune, en le regardant avec admiration, en espérant qu’un jour il serait comme lui. Et le bruit, la longueur des pas de son frère ne lui était pus étrangère.

« Roy. »
Lui qui était habituellement si poli et doux aux premiers abords ne s’embarrassa même pas salutations.
« Il faut qu’on parle. »

Il sentit que quelque chose n’était pas clair encore, et se douta que son frère de neige ne comprendrait pas ce dont il parlait.
« Qu’on parle de ma copine… »

Encore des non-dits. Il y en avait assez sans qu’il n’en rajoute. Lui et son frère, pourtant si proches en physionomie, si on oubliais les cheveux et les ailes, étaient si différents sur un plan caractériel et sentimental qu’il se demanda si Roy le comprendrait vraiment si il lui annonçait qu’il aimait son ancienne élève.
Et puis il avait d’autres raisons de douter du bonheur de son grand frère face à la nouvelle.

« … Heever. »

Il se retourna ses yeux dorés affrontant la figure fraternelle blanche, avec ses longs cheveux, et ses marquages tout aussi pâles que ses yeux.
« Mais surtout de sa fille, Spleen. »

Quand il était parti avec Heever, c’était encore les chaleurs, alors il décida de tout mettre au clair, en insistant sur le sa. Il n’avait rien à voir avec l’existence de cette dernière, et ses traits de marbre, ainsi que ses longs cheveux blancs laissaient peu de doutes dans l’esprit du Nakhu quant à l’identité du père. Il restait à savoir si Roy le confirmerait. Son cœur, qui ne pouvait se faire à l’idée d’une telle action de la part de Roy et de Heever ( il n’avait pas encore parlé du géniteur de Spleen avec Heever, trop inquiet de ce qu’elle lui dirait), espérait toujours que c’était faux, mais tout semblait pencher vers cette explication.
Heever avait toujours eu des yeux doux quand ça en venait à Roy. Spleen ressemblait incroyablement à ces deux loups.

Alors Volstein regarda son frère dans les yeux, sans rien dire de plus, attendant l’explication de son cher frère, son admiration d’antan glissant lentement de son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4925
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
10 ans (21/01)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
9 ans (23/12)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
10 ans (29/01)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
5 ans (11/12)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
4 ans (14/01)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
1 an (14/12)
Nakhu - Adepte

Bree
2 ans (21/01)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: Ashes of memories | Roy   Mer 17 Jan 2018, 09:59

[Cette scène a lieu après la discussion entre Roy et Heever à propos de Spleen]

    C'était ironiquement amusant comme une simple rencontre pouvait radicalement changer le cours d'une promenade.
    Roy avait pris un certain recul face à tous les événements qui s'étaient déroulés ces dernières lunes. Les choses s'étaient calmées, finalement, mais avaient soulevé bien des questions dans les esprits. Tout particulièrement, il s'était retrouvé au centre d'une sorte de magma d'histoires sentimentales dont il se serait bien gardé de mettre la patte. Mais il avait quelque-chose, un jour, qui avait provoqué tout cela. Il avait parfois l'impression que la terre entière - c'était certes un peu exagéré, disons plutôt que l'ensemble des concernés - lui en voulait à lui et uniquement à lui. Cela faisait presque naître dans son esprit un sentiment d'injustice, puisqu'il jugeait que faute il n'y avait pas vraiment eue - après tout, personne n'était encore engagé à personne lorsque cela avait eu lieu - et qu'il n'était peut-être pas le seul à être responsable. Certes, ce qu'il éprouvait pour Heever ne l'engageait pas à lui faire porter tout le poids de leurs actes, mais tout de même... Cependant, il avait pris du recul. Ils avaient eu une discussion avec Heever qui avait mené à la confirmation des doutes qui étaient nés lors de l'attaque au camp des Lazulis : leur union avait bel et bien eu des conséquences. Une en particulier, du nom de Spleen.

    Il devait en parler à Hikotsu, cela ne faisait aucun doute désormais. Qu'elle ne découvre pas par surprise ce qui s'était passé afin qu'elle ne puisse pas l'interpréter comme il ne le faudrait pas. Il désirait être honnête avec elle et avait bien senti que les sous-entendus d'Heever lorsqu'elle avait été prise de cette crise d'agressivité l'avait laissée perplexe. Il n'avait pas eu le courage encore d'aborder le sujet entre quatre yeux, mais ce soir-là, il prit la décision de le faire dès qu'il le pourrait. Leurs enfants grandissaient et quitteraient sans doute bientôt la tanière familiale. Et cette autre enfant qui vivait près de la mer pourrait sans doute un jour parvenir jusqu'à eux. Il devait en parler au moins à sa compagne avant que cela n'arrive. Qu'elle comprenne qu'il n'y avait pas entre lui et la louve grise une chose comparable à ce qu'il y avait entre eux. Certes, il ne pouvait nier qu'il éprouvait quelque-chose pour elle, mais c'était une chose différente. L'aventure qu'il avait eue avec Heever n'avait rien à voir avec la relation qu'il entretenait avec la blanche, surtout maintenant qu'ils avaient ensemble fondé une famille. Le comprendrait-elle ? Rien de moins sûr, hélas. Il la savait sensible et sentimentale, bien plus que lui. Il craignait de lui faire du mal en lui révélant la vérité.

    Il était sorti marcher ce soir-là, jusqu'à la Vasque de la Lune. Ses pas, sans doute à cause des pensées qui le taraudaient alors même s'il tâchait de prendre les choses avec parcimonie - le mal, si l'on pouvait dire, était fait - l'avaient mené en cet endroit où s'était déroulée cette nuit que tous semblaient lui reprocher désormais. Les choses auraient-elles changé alors, s'il avait décidé de rebrousser chemin et de ne pas adresser la parole à son ancienne apprentie ? De combien auraient-elles changées ? Heever serait-elle restée à ses côtés parmi les Lazulis, gardant entre eux cette tension qui était née ce soir-là avant que tout ne commence ? Il chassa une à une ces interrogations, car elles étaient vaines. Il ne servait à rien de trop ressasser le passé. Il devait simplement se préparer à faire face aux lunes à venir, où les choses finiraient par se dénouer doucement pour tout le monde. La solitude de la nuit et son silence lui permirent, au fil de ses pas, d'apaiser son esprit et les doutes qui y flottaient en filigrane.

    Quelle ne fut pas sa surprise, donc, de constater la présence d'une silhouette qui lui était non seulement familière mais qui en plus faisait partie de cette malédiction sentimentale dans laquelle il était plongée jusqu'au cou. Si la lutte avait soulevé de nombreuses questions, elle avait également eu l'avantage de clarifier quelques rumeurs. A savoir que son jeune frère Volstein avait en effet pour Heever les sentiments que quelques racontars lui avaient attribués durant les années précédentes. Il avait quitté les lieux ce jour-là en prétendu prisonnier, aussi la surprise de le trouver ici était encore plus grande. Apparemment cela allégeait les chaînes d'avoir de bonnes relations avec ses soit-disant geôliers.

    Avant qu'il ne soit parvenu jusqu'à lui, Volstein l'interpella sans se retourner, d'un ton qui ne laissait rien présager de bon. Quelque-chose avait changé chez le jeune loup aimé de tous qu'il avait été chez les Séides, en effet. Quelque-chose qui laissait espérer à Roy qu'il ne prenne jamais le même chemin que lui. Il ne souhaitait à personne de lui ressembler. L'herboriste s'immobilisa à quelques pas, puisque visiblement la conversation ne serait pas chaleureuse. Inutile d'aller s’embarrasser de conventions sociales un peu trop affectueuse. Il se contenta de se taire et de laisser son frère parler en continuant de lui tourner ostensiblement le dos. Il ne fut pas étonné des phrases qui tombèrent, même s'il s'attendait à une approche bien moins directe. Il avait sans doute surestimé la subtilité de son jeune frère, bien qu'une pointe de délicatesse restât avec le doux terme "copine". Maintenant qu'il vivait aux côtés d'Heever, il ne faisait aucun doute qu'il avait appris ce qui s'était passée et l'origine de la petite louve claire qui l'accompagnait.

    Lorsqu'il se retourna, Roy ne bougea pas et croisa son regard. Le traits de Volstein étaient plus tirés et froids que d'ordinaire, accentuant encore plus la ressemblance qui existait entre eux. Drôle d'ironie du destin. Volstein ne posa pas de question, pas directement. Son regard était lourd d'interrogations et de reproches cependant.

    "De quoi veux-tu que je te parle, exactement ?" Finit par répondre le blanc de ce ton froid qui lui était si caractéristique.

    Sous ses mèches blanches, son regard glace était accroché aux prunelles de son frères. Il pensait savoir ce que Volstein attendait, mais sans doute valait-il mieux qu'il le formule par lui-même. Une manière comme une autre de se préparer à accepter la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ashes of memories | Roy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Best Memories With Memories
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» Souviens-toi. People change, memories don't.
» ashes to ashes
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Lazulis
 :: → Vasque de la Lune
-
Sauter vers: