Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Nuit fantomatique | Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4925
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
10 ans (21/01)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
9 ans (23/12)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
10 ans (29/01)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
5 ans (11/12)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
4 ans (14/01)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
1 an (14/12)
Nakhu - Adepte

Bree
2 ans (21/01)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Nuit fantomatique | Libre   Dim 07 Jan 2018, 18:30

    Le soleil ne s'était pas montré de la journée, masqué par les nuages qui avaient désormais établi un camp solide dans le ciel de Punk-Wolf. Il ne demeurait de lui qu'une pâle lumière qui leur permettait de distinguer le jour de la nuit obscure. De la lune et des étoiles, il n'y avait point de nouvelles. Cette nuit-là pas plus que les précédentes d'ailleurs, et pourtant la jeune louve de neige avait décidé d'aller braver le vent glacial pour passer un moment en tête à tête avec ses pensées. Contrairement à bien des jeunes de son âge, Bree n'était pas taraudée par le doute en ce qui concernait son épreuve de glowtick à venir. Loin de là. Parmi les dieux de sa meute, elle savait que son coeur allait à Mido, le dieu de la vivacité d'esprit. Elle ne se voyait pas disciple de la dragonne, et se trouvait une allure bien trop négligée pour songer à être une enfant de Moiro. Peut-être était-ce sa mince sans cesse sérieuse, ses cheveux trop lourds ou son pelage qui ne présentait aucune des jolies couleurs qu'elle voyait autour d'elle, mais elle ne parvenait pas à se trouver de beauté ou même de charme. Contrairement à son jumeau Irwell, qui ne tarderait sans doute pas à attirer toutes les jeunes louves à ses pieds maintenant qu'ils avaient dépassé une année.

    Non, Bree ne désirait pas aller méditer longuement sur un choix de dieu, mais simplement échapper pour quelques instants au brouhaha du camp. Avec le froid qui s'était installé plutôt durablement, les loups se trouvaient bien souvent à l'abri au Gouffre aux Faucons et les mille activités que l'on confiait aux jeunes loups sans rang étaient un peu trop sociales au goût de la jeune louve. Même si elle se savait particulièrement sensible au froid, elle avait fini par découvrir des passes un peu plus protégées et des sentiers moins ventus, qui lui permettaient de parcourir les terres sans se retrouver de nouveau en situation de faiblesse extrême. Des frissons lui remontèrent l'échines à cette pensée, par les Sept comme elle avait détesté ces crises. Désormais, elle se montrait bien plus prudente.

    Elle s'était donc rendue d'un pas actif jusqu'au creux dans lequel reposait la calme étendue de la Vasque de la Lune. L'eau y était d'autant plus immobile que ses rebors étaient désormais recouverts d'une pellicule de gel, bien trop fine pour pouvoir y marcher mais suffisante pour indiquer la température redoutable de l'eau. La blanche se contenta donc d'une marche sur la rive de galets. Le silence qui régnait au coeur de l'hiver lui plaisait, était doux à ses oreilles après les jours de labeur auprès des autres loups qui lui préféraient le gazouillement d'infinies conversations. Sa famille était une famille calme, fort heureusement. Son père surtout. On disait qu'elle lui ressemblait un peu, et elle aussi le voyait. Toutefois, l'ombre qu'il portait dans le regard était presque effarante lorsque l'on y plongeait trop. L'ombre de choses vécues, regrettées, de souffrances tues. Elle s'était plusieurs fois promis de ne jamais voir apparaître dans ses propres yeux de telles choses.

    Elle ralentit l'allure pour reprendre son souffle et balaya les alentours de son regard clair. Respirant à longues inspirations l'air froid de la nuit, les muscles chauffés par l'exercice et ragaillardie par ces instants de solitude, elle se sentait complètement ressourcée. Elle secoua la tête, et poursuivit son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Sly
». Timid'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 100
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/11/2017
» Personnages : Sly
Mâle
2 ans et demi[14 Nov 2017]
Etelkrus/ Guerrier/Glow' Orange
Célibataire/
Parle en #e69a15

» Feuille de perso'
» Points: 250

MessageSujet: Re: Nuit fantomatique | Libre   Mer 10 Jan 2018, 02:06

Coucou j'ai vu que c'était encore libre alors je venais tenter ihi! Désolé si c'est pas si long que toi)

Lydia
Je venais de ranger le matériel de Philéas dans les armoires et dehors, la nuit montrait le bout de son nez. Tout sourire, je vais aider mon père adoptif pour sa couchette et sors une fois que tout est prêt pour lui. Je n'aimais pas le laisser seul, mais il insistait pour que je prenne un peu de temps pour moi avant d'aller dormir, ce que je fis finalement car après tout, à pars le travail dans la meute, et l'aide que je donne au autres et à lui, je ne fais plus grand chose pour moi même.
Calmement, je sors du camp et va me balader seule à l'air frais. Pour moi il faisait si calme que ca en était apaisant, ça me vide l'esprit et me permet de songer à la journée passée.

Seulement, plus je m'enfonçais, et plus je songeais peu à peu à l'attaque subit quand j'étais encore qu'une petite louve sans défense. Mon coeur se serrait en repensant à ma famille, qui mourrait sous mes yeux alors que je tombais dans le noir total avant d'être réveillée ailleurs. Sans le savoir, je me mis à courir avant d'entendre un bruit à chaque pas... "Calme toi Lydia, ce n'est rien..y a personne ici.." pensais je avant de me stopper net, essoufflée. Dans mon champ de vision, je vis une petite silhouette, c'était une jeune louve de mon clan à en juger son odeur qui me venait aux narines. Penchant ma tête sur le côté, je me demandais pourquoi elle était ici, seule.

D'un coup, ma peur du passé se dissipait et je me dirigeait vers elle en trottinant. Hésitante, je fini par parler:

"-Hey! Petite, attend!" ..fis je d'une douce voix.
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t20058-sly-presentation
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4925
» Age : 22
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
10 ans (21/01)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
9 ans (23/12)
Lazulis - Herboriste
Vert

Méléagant
10 ans (29/01)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
5 ans (11/12)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
4 ans (14/01)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
1 an (14/12)
Nakhu - Adepte

Bree
2 ans (21/01)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 1300

MessageSujet: Re: Nuit fantomatique | Libre   Dim 14 Jan 2018, 22:03

[Aucun soucis ^^ !]

    La voix qui l'interpella la fit se stopper net et elle tourna la tête. Elle aurait pu douter que l'on s'adresse à elle par le qualificatif de "petite" si elle n'avait pas été seule au milieu de la berge déserte, mais malheureusement la solitude ne le permettait pas. Chose assez étonnante en soi, puisque la congénère qui s'avançait vers elle ne semblait pas beaucoup plus âgée, donc assez peu habilitée à l'appeler de la sorte. Les prunelles glace de la jeune louve détaillèrent rapidement celle qui s'avançait vers elle. c'était une louve de son clan, aucun doute sur la question. L'odeur qu'elle transportait la trahissait, mais Bree se souvenait l'avoir déjà croisée au Gouffre aux Faucons une fois où deux, sans toutefois lui adresser assez la parole pour mettre un nom sur son museau. Elle avait un pelage fauve-roux tirant sur le beige et une épaisse tignasse dont l'éclat étouffé de la lune décolorait la teinte en une sorte de gris coloré. Son corps était recouvert d'un vêtement assez peu commun sur les loups mais qui devait, il fallait bien le reconnaître, constituer une barrière plutôt efficace contre le froid. Peut-être même était-elle doublée de fourrure ou d'une laine aussi épaisse que celle qui tissait le bonnet et la lourde écharpe de la blanche.

    Bree avait senti dans son ton comme une hésitation lorsqu'elle lui avait adressé la parole. L'idée même de pouvoir paraître intimidante ne l'effleura pas, ou lui fut si absurde qu'elle ne la prit même pas en compte. Tout comme son père, elle n'était pas d'une très grande taille. C'était plutôt son frère qui avait hérité de la grâce maternelle, même si la jeune louve en avait retiré quelques atout qui lui donnaient une silhouette plus charmante que celle de son paternel. Elle n'avait cependant pas non plus récupéré les jolies prunelles emplies d'émotions d'Hikotsu, loin de là. Ses yeux étaient aussi froids que ceux de Roy, une ressemblance qui n'était pas des plus enviables. Elle n'en demeurait pourtant pas intimidante, du moins le songeait-elle. Elle n'avait pas d'ailleurs beaucoup de qualificatifs à s'attribuer. Elle ne se trouvait pas spécialement jolie ni gracieuse, pas spécialement laide non plus. Ni grande ni petite. Seule sa longue chevelure bouclée, aussi blanche que son pelage et que la neige qui s'étendait autour d'eux, était un détail qui lui plaisait dans ce qu'elle était. Elle adressa un regard interrogateur à la louve caramel en l'attendant.

    Cependant, le froid reprit aussi vite ses droits que l'autre à arriver et elle piétina légèrement sur place. Déjà la fraîcheur lui mordait presque douloureusement les coussinets et elle sentait ses muslces s'engourdir. Maudite sensibilité aux basses températures. Chez elle, la réaction était si rapide qu'elle préféra jouer franc jeu et lança à la nouvelle venue quand elle parvint à sa hauteur :

    "Excuse-moi, mais je ne peux pas rester immobile dans le froid. Si tu veux, marchons ensemble."

    Certes, la blanche était venue ici en quête de solitude, mais elle n'était tout de même pas dépourvu d'un minimum de courtoisie et n'aurait jamais envoyé sur les roses un congénère sans autre forme de procès simplement car elle ne désirait pas de compagnie. Elle reprit sa marche active en jetant un regard sur le côté pour veiller à ce que l'autre la suive. C'était un bien curieux démarrage de conversation, mais qui ouvrirait sans doute à quelques questions auxquelles elle se préparait déjà à répondre et qui changeraient certainement des traditionnels "Bonjour, qui es-tu, comment tu vas" de ce genre de situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit fantomatique | Libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit fantomatique | Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit enivrante ~ Libre
» Denwall Zemeric : Elfe de la Nuit : Ombres : Libre
» Un ado dans l'obscurité lumineuse de la nuit [libre]
» Une nuit arrosée (libre).
» -La nuit des morts vivants-(Pv Naoki Raidon et Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Lazulis
 :: → Vasque de la Lune
-
Sauter vers: