Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Heures uniformes | Churro

Aller en bas 
AuteurMessage
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4984
» Age : 23
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
12 ans (21/05)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
10 ans (23/04)
Lazulis - Herboriste
Vert
(+1 Rajeunissement)

Méléagant
12 ans (29/05)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
7 ans (11/04)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
6 ans (14/05)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
3 ans (14/04)
Nakhu - Adepte

Bree
4 ans (21/05)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 500

MessageSujet: Heures uniformes | Churro   Dim 07 Jan 2018, 19:19

    Les jours étaient si courts désormais qu'il semblait au garde qu'ils passaient en un bâillement. A peine le temps de faire une patrouille autour des frontières et déjà le ciel chargé s'assombrissait de nouveau pour une nuit glaciale. Il y avait de quoi faire une bonne chute de morale, et même lui se trouvait moins d'allant que d'ordinaire. Et encore, il faisait partie des loups chanceux qui avaient un rôle actif dans la meute, à sans cesse aller de long en large dans les terres pour en surveiller les éventuelles incursions. Étrangement, les solitaires qui s'étaient fait une joie de venir poser leurs pattes et leurs odeurs chez eux avaient soudain cessé avec la venue des grands froids. Ce qui était plutôt étrange d'ailleurs, car la vie devait leur être bien rude dans les terres libres par cette mauvaise saison et il y avait encore chez les deux meutes quelques terres abritant des animaux au sang chaud et dont ils auraient pu se faire un régal. Malgré cette confortable paix qui régnait, Athelstan s’exhortait à la prudence et à une attention sans failles. Son travail, il fallait l'avouer, lui permettait également de se changer les idées en occupant son cerveau de pensées très simples. L'objectif qu'il se fixait, le loup qui l'accompagnait, les traces qu'il trouvait, les pistes qu'il suivait. Et cela lui allait à merveille, car il n'avait aucune volonté de se pencher sur le reste des pensées qui assombrissaient son encéphale.

    Il avait finalement appris que ses parents ne les rejoindraient jamais. La nouvelle lui avait fait un choc tant il avait été persuadé qu'ils avaient du mal à faire leurs adieux aux plus jeunes de la couvée, qu'il fallait à sa mère du temps pour décider de sa nouvelle allégeance. Il réalisait désormais à quel point il avait été naïf d'y croire si longtemps et de ne pas soupçonner quelque-chose d'un peu moins idyllique. Finalement, les années avaient fini par dissoudre leur famille, et ce constat triste lui occupait l'esprit désormais. Il s'était renseigné et avait finalement découvert qu'ils faisaient plus ou moins partie des Nakhus. Sa mère, sans aucun doute, quant à son père il n'avait su s'il avait réussi à trouver asile à-bas. C'était presque risible de l'imaginer portant le glowstick de la sagesse. Méléagant avait bien des qualités, mais celle-ci n'était sans doute pas la plus primante. Il était trop imprévisible, trop batailleurs, trop bouillonnant à l'intérieur pour qu'Athelstan ne puisse réellement le voir comme ces loups à la sage parole. Mais il devait bien avouer qu'il lui manquait cruellement, tout comme Winnifred. Il n'avait pas eu l'occasion de leur faire de réels adieux, et cela le déchirait de l'intérieur. Il se sentait parfois l'envie d'échanger quelques feintes avec son paternel, ou quelques mots et confidences avec sa douce mère. Leur parler de ce qu'il vivait chez les Etelkrus, de la manière dont il servait la meute. Des choses futiles, mais qui semblaient si importantes quand on vous les enlevait.

    Il se trouvait donc dans cet état d'esprit lorsqu'il s'en fut en patrouille aux côtés de Churro ce jour-là. La journée en était sans doute à peu près à sa moitié, mais c'était bien difficile à dire sans le repère précieux du soleil. Ils devaient parcourir la arge frontière de leur terre dessinée par les Monts Célestes, ce qui imposait un petit tour dans les contreforts jusqu'aux coins les plus reculés du territoire. Il avait été étonnement ravi d'apprendre qui serait sa compagne de route. Malgré sa langue parfois acerbe et un frère surprotecteur et vaniteux, il n'éprouvait à l'égard de Churro que du positif. Il la saluait toujours avec un sourire lorsqu'ils se croisaient au camp ou se retrouvaient parfois pour prendre un morceau de viande dans la réserve. C'est donc avec un peu moins de morosité qu'il avait prit son quart ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
 
Heures uniformes | Churro
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» sonnet de felix arvers ( mes heures perdues)
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.
» L'arnaque des heures supps défiscalisées
» uniformes infanterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: