Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Un jour si solitaire ♖ Odette

Aller en bas 
AuteurMessage
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 79
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Un jour si solitaire ♖ Odette   Dim 11 Fév 2018, 14:47

Un jour si solitaire

ft. Odette

Février 2018.
1an et demi.



Tu avais toujours été trop sûr de toi, mon bon Teddy.

C’est ainsi que tu t’étais planté.
Un jour lointain de celui-ci, tu étais retourné fouler les terres du continent en solitaire. Tu voulais te prouver, à toi, aux autres, à quel point tu pouvais bien t’en sortir, à quel point était impressionnant ton sens de l’orientation, à connaître si bien les territoires des terres Punk Wolf. Tu voulais, pourquoi pas, devenir le plus jeune loup à en faire le tour, en un temps record. Et pourquoi pas, aussi, rapporter une proie de choix, comme on en trouvait forcément pas sur la plage.
C’était avec ce genre d’idées que tu étais parti du campement Raeder, un beau matin, le torse bombé et la queue dressée haute, le port fier et altier d’un égo surdimensionné.

Sauf que y avait des choses que t’avais oublié, mon bon Teddy.

La première avait été l’hiver. Froid, glaçant. Imprévisible. Et la neige, qui venait recouvrir les terres, qui effaçait tes marques, qui masquait les odeurs. Ça avait été ton principal ennemi, cette putain de neige. Elle t’avait surprise, alors que dans ton assurance, tu avais décidé de te reposer dans une petite cavité, pour découvrir le manteau blanc et impeccable qu’avait revêtu la plaine à ton réveil.
Blanc, blanc, si blanc.
Tellement blanc, que ciel et terre se confondait et t’embrouillait. Et bordel, ce que ça pouvait être déconcertant, ça ! Avec l’horizon disparu, tu n’avais su où te rendre, alors que tu pensais à rebrousser chemin pour repousser à plus loin cette exploration.
Mais l’avait fallait que ton orgueil s’en mêle, à se dire qu’il fallait quand même continuer, que ton exploration aurait des allures de sensationnelles avec le danger qu’elle représentait alors.
C’était la seconde que tu avais oublié.
C’est comme ça que tu t’étais perdu.
Un peu plus à chaque pas, à t’éloigner tes tiens, à ne te laisser plus qu’en territoire hostile où la moindre trace d’odeur lupine n’était qu’un lointain souvenir.
Tu t’étais enfoncé, toujours plus loin, le souffle glacé, les coussinets gercés par le froid de la glace qui crissait sous tes pattes. La toundra aurait eu des allures de forêts, si tu avais au moins eu la chance d’en croiser une. C’était beaucoup de pleines, et des montagnes parmi lesquels tu passais, sans savoir si tu les avais déjà passés, sans savoir si ça te permettrait de regagner les allures rassurantes de la côtes et l’odeur de ta famille.
Mais longtemps, tout ne fut que banquise et champ de neige.
Tu avais peut-être tourné en rond, déboussolé au même endroit. Tu avais peut-être marché si loin que les terres foulées n’auraient eu ici de dénomination. T’en savais rien, t’en sais toujours rien.

T’étais parti si loin, que c’était à te considérer disparu, mon bon Teddy.

Sur ton pelage, l’odeur des Raeder avaient disparu, ne laissant que celle de ta forte personnalité, et celle d’une vie de solitude. Tu regrettais ton départ, le fait de n’avoir rien dit à ta famille, toi qui pensait rapidement revenir pour au final disparaître sans une trace de ton passage, avalé par les vents changeants et la météo belliqueuse. T’en avais chialer, putain ! A t’en dégouter un peu, à s’dire qu’un mec comme toi, ça n’avait pas à pleurer. Mais que de toute façon, personne n’en saurait jamais rien, à part ceux qui daignerait lire ces quelques phrases.
Quoi qu’il en soit, ton tempérament égocentrique te permit sans doute te tenir le coup, ouais. Malgré la solitude, et la faim, et le fait que t’avais que toi à qui t’adresser un putain de ptit mot encourageant. Personne pour valider les compliments que tu te faisais à toi-même, personne pour veiller sur ton sommeil. Et t’avait tenu l’coup, malgré tout. Maigre, mais au pelage devenu épais et aux pattes plus puissantes qu’avant, alors que t’étais passé d’adolescent efflanqué à solide adulte en devenir, sans personne pour constater ces changements.
Et voilà.
Voilà que t’avais réussi à te rapprocher des vivants, sans encore le savoir. Toi qui t’apprêtais à voir encore que du blanc et d'la rocaille, là, partout, il y eu un réel effet de surprise en apercevant ce qui ressemblait à une silhouette d’un congénère.

Ah ouais, alors, tu te serais finalement tiré d’affaire, mon bon Teddy, après tout ce temps passé en errance ?

Tu savais pas trop, toi qui t’étais déjà fais avoir plusieurs fois par les mirages d’un esprit qui s’invente une compagnie factice, rien que pour estomper un peu le manque de contact sociable. Bordel, t’était issu d’une meute, toi, toujours habitué à vivre en famille, avec quelqu’un…
Et pourtant, comme à chaque fois que ça t’avais pris, voilà que tu interpelas de ta voix éraillée de celui qui n’a pas parlé depuis longtemps ladite silhouette, avec ce même espoir dans ta poitrine.

« Hé…s'vous'plait...Retournez-vous ! »

Parce que t’avais besoin de voir un visage, putain, même si ce n’était celui d’un membre de ta famille ou de la plus jolie louve de ces terres.
Revenir en haut Aller en bas
Lezeis
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 52
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages :
RIPTIDE Petit poisson
SOLITAIRE
2 ans et demi [28]
Célibataire

MessageSujet: Re: Un jour si solitaire ♖ Odette   Dim 11 Fév 2018, 15:14

    Motivée, comme toujours, à aller voir ce qui pouvait bien se passer chez les voisins, Odette traînait son corps lourd et vieillissant sur les monts Célestes.
    C'était si difficile, de se hisser ! Et si lent ! Ça avait le don de la mettre de mauvais poil... Comme il était toujours aisé pour elle de l'être, tant elle était un personnage constamment mécontent. Loin de se dire que personne ne l'avait forcée à venir dans ces lieux hostile, la vieille trouva moyen de râler et de critiquer en marmonnant les loups de son clan, trop occupés à s'occuper de leurs petites vies pathétiques pour aider la malheureuse personne âgée qu'elle était...
    Odette eut cependant une lueur d'espoir, lorsque quelqu'un la héla. Ah, enfin, ce n'était pas trop tôt !! Elle se retourna immédiatement, pour houspiller ce loup qui n'était pas venu plus tôt lui donner un coup de patte... Pour finalement rester muette, en découvrant l'individu qui se tournait derrière elle.
    Pour un moment, du moins... Par ce qu'elle ouvrit bien vite la gueule, la vieille, pour faire entendre un beuglement, envoyant devant elle un filet de bave.

    - QUELLE HORREUR !!!!

    Qu'était-ce donc cette chose, devant elle !!! Il n'était clairement pas l'un des leurs... Premièrement, par son absence d'odeur, mais, surtout, à cause de ces vilaines cornes qu'il portait sur le front et de ce masque noir. Non, vraiment, ce loup n'avait rien à voir avec elle : Il était assurément un démon !!
    Odette marqua un signe de croix sur sa poitrine.

    - Dieux, aidez moi à chasser ce démon !! Va t'en, démon !! Tu n'as rien à faire ici, avec tes vilaines cornes !! Retourne en enfer !!

    Si il pensait la berner, avec son allure juvénile et un peu paumée, il se trompait bien !! La vieille n'était pas prête de croire qu'il s'agissait seulement d'un jeune mâle égaré, à la recherche désespérée d'une forme de vie amicale qui pourrait l'orienter vers le bon chemin... Et si ça avait été le cas, elle aurait fait en sorte de le perdre davantage, ce petit étranger !! Pas question qu'il vienne chez eux, manger leur viande et coucher dans leurs lits !!


Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 79
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: Un jour si solitaire ♖ Odette   Dim 11 Fév 2018, 15:40

Un jour si solitaire

ft. Odette

Février 2018.
1an et demi.


Il y eut un instant de battement, après ta demande. Un instant, durant lequel naquit la craint de faire face à une nouvelle hallucination de ton esprit, un instant durant lequel tu eut la crainte d'être déçu, aussi. T'en avais mare, putain, de jamais croiser personne. T'avais besoin d'entendre une voix, n'importe laquelle, t'avais besoin de croiser un regard, un sourire, de pouvoir parler, bordel !
Alors, quand la silhouette se retourna vers toi, et que ce n'était pas une illusion, et que c'était bien vivant... C'était la joie, ouais, une pute de joie dans tout ton corps, à marquer tes babines d'un sourire béat. Quelqu'un, c'était quelqu'un, pour de vrai !!

En dehors de ce sentiment des plus positifs, il eut cependant le doute. L'allure de cette louve était étrange, et malgré son port de glowstick, tu avais du mal à te dire qu'elle faisait parti du même monde que toi. Était-elle d'un autre continent ? Et si c'était toi, qu'avait justement marché jusqu'à un autre continuent, que Punk Wolf n'était qu'une terre lointaine et méconnue d'ici ?! Les Dieux pouvaient bien régner sur le monde entier, après tout, pas que sur tes terres de naissances, s'ils étaient si omniscients et puissants que ça. Finalement, c'est toi qui aurait une drôle de tête, sans babines tombantes et plis sur la peau.
Alors que tu t'apprêtais à faire un pas, rien qu'un pas, en sa direction, l'autre beugla alors, t'immobilisant sur place et faisant dresser les poils de ta nuque sous l'effet de surprise. Q-quoi, comment-ça, une horreur ?! LUI, était une horreur ?! Si c'est ainsi que les vivants t’accueillaient, t'avait brusquement envie de retourner te perdre dans la poudreuse, toi. Mais tu décidas quand même de rester, rien que pour savoir si oui ou non t'était encore sur Punk Wolf, ou sur une terre avec des loups moches. Ou, au moins, tu aurais aisément pu prétendre au titre de Mister Univers, chose qui t'aurait convaincu de t'installer là...

« Eh, c'bon, j'sais bien qu'j'suis bien différent d'vous, mais d'là à dire qu'j'suis horrible, quand même ! »

Ouais, même si tu voulais pas la faire fuir avant d'savoir si y en avait d'autres des gens comme elle, tu voulais quand même rétablir la vérité, et pas passer pour le moche de l'histoire. Ego, ne l'oublions pas, celui-là.
Quoi qu'il en soit, elle sembla pas t'écouter, cette vieille, car voilà qu'elle se mettait à beugler au démon. Roh la vache, ils étaient réfractaires aux étrangers ici ?!

« Hééééé, j'suis pas un démon, j'suis un loup normal, un Punk Wolf même que ! Et vous, vous êtes quoi, j'suis où ici ?! Roh putain si vous saviez comment j'me suis paumé, j'cru que je reverrais jamais personne, pas même ma famille ! »

Et de te rapprocher en même temps que tu parlais, visiblement peu concerné par l'expression de dégoût que tu pouvais bien inspirer à l'autre femelle, considérant qu'elle finirait bien par accepter ta présence pas si désagréable que ça -fallait dire que toute cette marche, ça t'avait fait un de ces postérieurs d'enfer, t'étais pas vilain à l’œil quoi- et te guiderait un peu vers ton chez-toi, ou du moins te laisserait prendre un peu d'repos chez elle, en bonne solidarité lupine.
Revenir en haut Aller en bas
Lezeis
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 52
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages :
RIPTIDE Petit poisson
SOLITAIRE
2 ans et demi [28]
Célibataire

MessageSujet: Re: Un jour si solitaire ♖ Odette   Dim 11 Fév 2018, 19:13

    Oh que si, il était horrible !!
    Il éveillait chez la vieille Odette tout un tas de sentiment négatifs : La peur, le dégoût et l'indignation, pour ne citer qu'eux.
    Cependant, il semblait effectivement que ce terrible démon s'était perdu dans ces contrées là... Ce qui lui permettrait peut-être à elle, vieille peau sans pitié, de l'égarer encore plus... Voir même de l'envoyer dans un autre pays ou il ne pourrait davantage pervertir les esprits de son aura démoniaque !! Si n'importe quel individu normal et relativement sain d'esprit aurait eu pitié de ce pauvre garçon, ce n'était aucunement le cas de mémé Odette qui ne croyait aucune de ses paroles, convaincue qu'elle était de le voir se jouer d'elle...

    - Tu n'es pas chez toi Démon !! Et je te conseille de vite rentrer dans ton pays de Satan avant qu'on te coupe les cornes et qu'on te pende haut et court !! AAAH et ne t'approche pas de moi comme ça, mécréant !! Je suis une femme de Dieu, moi, je ne me laisserai pas corrompre par le Diable que tu es !! RECULE !!

    Elle se mit à crier, comme un cochon que l'on égorgeait, dans l'espoir, peut-être de faire croire aux loups les plus proches qu'on l'agressait... Oh, et peut-être qu'on abattrait ce monstre, ainsi !! C'était une excellente idée !! Elle n'en serait que plus tranquille ainsi... Si seulement quelqu'un se décidait à venir. Sinon, elle allait devoir se la jouer relativement plus fine, comme prévu plus tôt...

    - J'ai entendu parler de ton Punk Wolf, ce n'est pas ici !! Tu vois, tu n'es pas chez toi !! C'est là bas, chez toi, alors retourne y vite !!!

    Et elle lui montra les montagnes de la patte.
    Si il suivait ce chemin là, elle était certaine de le voir s'éloigner des clans dont il se rapprochait dangereusement... Et croiserait peut-être la route de quelques grizzlys et pumas qui ne se priveraient pas pour se mettre un loup seul sous la dent, fils de Satan ou pas, puis qu'eux n'avaient pas ses meurs...

Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 79
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017

» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: Un jour si solitaire ♖ Odette   Dim 11 Fév 2018, 19:51

Un jour si solitaire

ft. Odette

Février 2018.
1an et demi.


Y avait quelque chose qui t'agaçait, chez cette bonne femme. Y avait quelque chose qui t’agaçait encore plus, aussi : le fait que ce soit elle, la première personne rencontrée depuis perpette. Ca te faisait carrément chier, de te voir rejeter comme ça, alors que tu aurais pu être de la plus bonne foi possible si ça t'avait permis de te sortir de ton pétrin.
Mais nan, fallait croire que tu devais y rester encore un peu, et que ta vie serait peut-être fait de marche, de solitude et d'exploration sans fin de terres inconnues. Tu regrettais d'ailleurs, de pas t'être un peu plus penché sur les cartes de Punk Wolf, de pas avoir un peu plus étudié les reliefs et les endroits de cette terre. Tu t'en serais pas ainsi éloigné, au moins, t'aurait pas finis chez les Punk Moches au moins.
Et puis ça te cassait les couilles, de voir ainsi critiquer ces superbes cornes hérités de papa. T'était très content de les avoir, toi, même si elles avaient davantage un but décoratif qu'utile.
Puisque t'essayais d'être sympa, tu t'arrêtas quand même, alors que tes yeux violets la fixaient sans se détacher de son corps difforme et que tu t'empêchais de froncer les babines de mécontentement.
De l'aide, bordel, c'était si compliqué que ça à avoir ?!
A défaut d'un dieu, t'allait en effet prier le Diable, s'il ça pouvait te permettre de sauver ton cul.

« Bordel calmez-vous, c'bon, arrêter d'crier s'vous plait ! Je m'avancerais pas plus, j'ai compris vous êtes qu'une vieille intolérante fasciste. »

T'avais plus aucune raison d'être sympa, maintenant que t'avais compris que ta personne ne tirerais rien d'elle, pas même un ptit conseil. Ou finalement, pt'être que si, pt'être que tu t'étais mépris à son sujet ?
Pt'être qu'elle voulait tellement plus te voir chez elle, qu'elle te renvoyait chez toi, ouais. Ta tête se tourne vers la position qu'elle te désigne, et tu la regardes longuement. Là-bas. Là-bas, était donc ton chez toi.
Mais pouvais-tu lui faire confiance ? Ça, par contre, c'était pas dit. A contrario, elle semblait vraiment vouloir te faire dégager de son territoire. Et si derrière toi n'était pas la bonne direction, puisque tu te refusais à revenir sur tes pas, et que les positions latérales étaient celles conduisant à son clan, alors ouais, t'avais plus qu'à prendre le chemin qu'elle te montrait là.

« Par là-bas ? Ok... J'peux au moins vous remercier pour ça, ouais, même si j'ai connu plus sympa qu'vous, faut être honnête... Enfin, l'démon s'barre, soyez rassuré ! »

Et plein d'une nouvelle confiance, voilà que tu te décides à emprunter son chemin, sans un regard pour l'arrière. Allez, t'étais presque rentré à la maison, t'y croyais dur comme faire !

Et tu te sentirais trahi, de voir qu'on ne t'avait mis sur le bon chemin, que la seule rencontre faite depuis tant de temps n'était celle qui permettrait de te tirer d'affaire.
Et tu te retrouverais en danger, lorsque surgirais le puma.
Et putain, c'que tu pouvais avoir la haine, parfois !
Et putain, c'que tu pouvais avoir peur, parfois...

Revenir en haut Aller en bas
Lezeis
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 52
» Age : 22
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages :
RIPTIDE Petit poisson
SOLITAIRE
2 ans et demi [28]
Célibataire

MessageSujet: Re: Un jour si solitaire ♖ Odette   Dim 11 Fév 2018, 21:34

    Bien, le démon ne s'approchait plus. Elle qui ne voulait pas être touchée par lui, de peur d'être maudite en était heureuse et grandement rassurée. Les insultes du jeune ne l'atteignirent même pas. Odette ne se voyait pas intolérante ni fasciste : Seulement intègre et pieuse. Ce n'était pas un petit démon qui allait lui faire penser le contraire... Ni personne d'autre, d'ailleurs.
    Grande fut sa joie lorsqu'il tomba dans le panneau qu'elle avait placé devant lui.
    Et c'est sans le moindre remord qu'elle le regarda s'éloigner vers un danger qu'elle savait réel.
    Elle ne ressentit pas, même un bref instant, l'envie de le héler pour le préserver.
    Au contraire.
    Odette jubilait intérieurement, un petit sourire satisfait étirant ses vieilles babines lorsque la silhouette du jeune se fit toute petite.

    - Bon débarras.

    Leurs chemin ne risquaient plus de se croiser, vu ce qui l'attendait de l'autre côté... Du moins l'espérait-elle.
    Ayant effectué sa mauvaise action de la journée, la vieille louve renonça même à aller épier ses voisins, se contentant de rentrer chez elle et de se coucher dans sa tanière pour se laisser gagner par un doux sommeil, plein de beaux rêves et le cœur tranquille...
    Aujourd'hui, elle avait tué un envahisseur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jour si solitaire ♖ Odette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour si solitaire ♖ Odette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Libres
 :: → Monts Célestes
-
Sauter vers: