Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 l'Incendie: L'un sans l'autre [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dust
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 31
» Age : 23
» PUF : BitterTwins
» Date d'inscription : 09/10/2017
» Personnages : Lustdust ❦ Nakhus
Celibataire ♀


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: l'Incendie: L'un sans l'autre [Libre]   Jeu 05 Avr 2018, 00:07

Dust avait pris en chasse un daim tandis qu'elle sentait qu'un épisode maniaque était sur le point d'arriver, sur le point de la ridiculiser. Merde, tant pis, elle décidait de l'ignorait, de toute façon, il n'y avait personne d'autre qu'elle, et elle. Ce qui faisait déjà beaucoup, beaucoup trop. Elle prends son impulsion, soulève ses pattes devenues plus gigantesques que de coutume et... Se prends un buisson qui lui fait faire un triple salto avant. Le buisson était si sec qu'un incendie se déclara. Le feu vomit des volutes de fumées qui faisait fuir dans une foulée le bel animal. Le daim a le temps de s'enfuir en grimpant sur l'escalier et s'engouffrant dans les artères du labyrinthe. Tant pis. C'est elle qui menait le jeu, il ne s'en tirerait pas si facilement. Dust pénètre les catacombes, aussi pour se réfugier car si le feu lui avait peur il avait également fait prestement passer la faim qui la tenaillait. Elle chercha à humer son gibier qui devait détaller parmis ce méli mélo infinis architecturale. Elle voit un dessin sur le côté et à sa mémoire, il ouvrait un passage secret. La nakhu aimait bien cet endroit pour venir s'isoler du brouhaha des loups tous plus fous les uns que les autres. Ils n'arrêtaient jamais de jacasser et de se faire la guerre, des combats d'egos ridiculement prévisibles et s'embrouillant dans une ritournelle récidivante. Elle toucha du bout de sa griffe une oeuvre d'art surement passionante, despotique, extraordinaire, mais dont elle n'avait que faire, pour pénétrer un passage qui la guida directement à sa proie. Elle bondit dessus et la tint, elle se sentait en cet instant si virilE et narcissique qu'elle avait peur de ne plus tenir sur les deux harricots longilignes qui lui servaient de pattes. Ses jambes vacilleraient presque sous son auto satisfaction si elle n'était pas si maigres dans sa quête de douleur inconsciente qui faisait d'elle une pauvre louve chétive et dépressive. Qu'importe, l'important c'était que son gibier avait filer de nouveau. Réussirait elle à se nourrir? Elle se maudissait elle même intérieurement. C'était affligeant, au fond, se manque de conviction à rester envie, à survivre comme le fait n'importe qu'elle compère de son espèce. On allait, une fois de plus, entrer dans un aspect triste et terne de la vie de Dust, mais y avait-il véritablement un aspect léger? Elle ne pouvait plus se supporter dans les reflets des lacs, qui par magie, s'était recemment desseché, comme si les Dieux avaient au moins finis par répondre à une de ses prières. Elle n'en pouvait plus, de voir sa charogne aigrie, sa frustration tournoyait sous son masque glacée qui lui servait de visage. Dans une intense agonie, elle hurlait, intérieurement, de solitude, une divine comédie que lui faisait son cerveau atrophié et maladif, ruisselant, tapant, poignardant son échine dans une satanique répétition. Elle s'enfoncait au rythme du poids du temps qui lui rappelait que même pied nu elle ne pourrait rejoindre l'arret de la vie.

Pf. Que ce daim aille se jetter dans l'incendie. Elle fit une moue de dégout, à l'idée d'imposer tellement son existence, qu'elle irait jusqu'à empêcher d'autres êtres de mener la leurs. Pauvre victime! Dit elle cela à lui, ou à elle? Quel manque de naturel, la culpabilité à survivre? Tu es tombé bien bas Dust. Depuis quand un loup a ce genre de pensées totalement édulcoré et pleines de naiveté? Elle le s'enfuir dans un tournant ténébreux, froidement. Son visage, sous une hallucination que Dust s'imposait à elle même, parfois sous l'effet de la fatigue, semblait suppurait de toute part, palîr d'horreur, et se transformer en viande avariée ambulante qui part dans un tourment. Dust est fasciné autant que dégouté, elle secoue sa tête et décide de bouger, il fallait vraiment qu'elle mange et en ces temps difficiles et désertiques, il ne fallait surtout pas cracher sur la nourriture qui se présentait. Elle bondit et finalement, il s'avéra que depuis tout à l'heure, elle était plus qu'amène d'en venir à bout. Elle contemple sa putréfaction tandis qu'il git sur le sol, se sentant impitoyable, puis chassant ces idées noires, elle entama son repas.

Soudain elle entendit un écho se répercuter dans la pénombre et ricocher entre les ruines de vies que représentaient les dessins antiques.
"Qui va là?" Dit elle prestement.
Revenir en haut Aller en bas
 
l'Incendie: L'un sans l'autre [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Détente, défoulement ou autre? (Libre, Neutre)
» Par une nuit sans cibles ... [ Deadshot + Libre]
» Pas un mot sans l'autre...
» Geb - Chaton - Autre [LIBRE]
» La forteresse du Val sans Retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: