Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Des souvenirs différents [PV - Alys]

Aller en bas 
AuteurMessage
SeoSy
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 347
» Age : 22
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Vinara
♀ | 8 ans
Solitaire
Célibataire
Insulte en #ff6600


Gloriel
♂ | 6 ans
Lazulis | Combattant
Célibataire
Père de Roanne
Discute en #0066ff


Vivaldi
♀ | 7 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Chantonne en #00cc00


Twix
♀ | 4 ans
Solitaire | Gang Goûter
Célibataire
Dévore en #660000


Siam
♂ | 1 an
Ethelkru | Louveteau
Célibataire
Charme en #cc0000


» Feuille de perso'
» Points: 2796

MessageSujet: Des souvenirs différents [PV - Alys]   Mar 19 Juin 2018, 11:52


Les journées étaient chaudes, difficile pour tout le monde ... Du moins c'est ce qu'avait constaté Siam qui demeurait insensible à cette chaleur. Il pouvait ressentir cette dernière lorsqu'elle grimpait au-delà des 40°C mais elle ne lui faisait pas spécialement grand chose tant qu'il ne s'exposait pas au soleil. Le louveteau devait rester dans le Grand Castel, à l'abri du souffle ardent de l'extérieur. Il s'ennuyait, baillait et somnolait le plus clair de son temps dans cette prison de roche. Il voulait sortir. Il n'avait qu'un vague souvenir de l'extérieur. Une toile floue dans son esprit qui voulait éclaircir, rendre net. Malheureusement, son père n'était jamais très loin pour le choper par la peau du cou et le renfermer. Quel ennui. Il voulait sortir mais Alys restait sur sa position : "ne pas sortir mon fils. Il n'y a rien pour toi dehors". A quelques mots près, c'est ce qu'il lui disait. Siam ne comprenait que peu le langage de son père mais il avait retenu qu'il ne voulait pas qu'il sorte. Grand hic quand un enfant était poussé par cette envie de braver l'interdit et de découvrir l'au-delà de ce monde. A près tout, il y avait un extérieur, pourquoi ne pas en profiter ?

C'était une nouvelle tentative dans cette journée pour le jeune loup. Il se mouvait en longeant les murs, passant la tête hors de l'alvéole qui servait de tanière à son père et lui. Regardant à droite puis à gauche, il franchit l'entrée pour s'engager dans les tunnels. Son pelage sombre jouait en sa faveur. Il avait rusé en laissant tous ses accessoires dans la tanière familiale. Du moins, il gardait son cache-oeil de plumes. Sa mère, avant qu'elle ne le confie à Alys, lui avait formellement interdit de l'enlever. A croire que Siam devait cacher son oeil de ténèbres, dénudé de la moindre iris et aussi profond que les abysses. Sans doute trop naïf, l'enfant s'était mis en tête que s'il réussissait à ne jamais s'en défaire, sa mère reviendrait. Et à l'inverse, s'il ne gardait pas le cache-oeil, elle ne reviendrait jamais le voir. Il comptait donc tenir sa promesse.
Il marchait silencieusement, se fondant parfaitement dans les ombres des larges tunnels. Il croisait certains loups, se stoppait et ralentissait sa respiration. Il ne devenait qu'un avec sa cachette si bien que même les adultes pourtant expérimentés en traque, ne le virent pas. Certains s'arrêtèrent non loin de lui, comme s'ils sentaient qu'on les observait. Ils regardaient autour d'eux et comme ne voyant rien, ils reprenaient leurs routes. Siam commençait à devenir un expert ... Il le fallait bien quand votre père a l'oeil partout et qu'il vous surveille plus constamment qu'il ne veut l'avouer.

L'enfant commençait à connaître ce dédale à la perfection et il lui suffit de parvenir à un tout petit tunnel pour sentir l'extérieur. Il s'y faufila et hâta le pas. Dans cette galerie, les adultes ne pouvaient y aller à moins qu'ils soient aussi petit qu'un louveteau. C'était un petit passage secret qui lui avait été révélé par une enfant Ethelkru. Sans doute était-elle elle-même en quête de l'extérieur ? Cette pensée excita le jeune loup. Il trouverait peut être la demoiselle dehors et ils joueront en découvrant le monde ! Cette perspective le réjouissait et il se mit à courir. Il voyait la lumière de l'extérieur se rapprocher de lui, au plus précisément, il s'en rapprochait. Il bondit hors du corridor étroit et il se retrouva à l'extérieur. Il se stoppa net. Ses yeux étincelaient de joie tandis qu'il découvrait un monde à la lumière déclinante. Voilà donc à quoi ressemblait le monde hors du Grand Castel ! Sa queue s'agitait dans tous les sens et il décida d'aller plus loin dans son exploration. Siam n'était pas un trouillard, loin de là. Il partit donc à l'aventure.

___


Il marchait depuis déjà deux heures ... Il tremblait sur ses membres non habitués à un tel effort. Il avait soif et faim. Mais ce qu'il désirait le plus, c'était de rentrer. Il s'était beaucoup trop éloigné du Grand Castel. Il s'était perdu dans un monde inconnu. Il avait surpris un rongeur et malgré une tentative de chasse, il avait échoué. Le pauvre enfant qu'il était se retrouvait seul dans un monde froid. Siam aurait sans doute péri mais son armure épithéliale était là pour faire barrage au dieu de la froideur. Il ne ressentait donc rien de la baisse de température et il continuait de se balader avec comme unique soucis : la fatigue. L'enfant se laissa glisser au sol. Il haletait et il regardait autour de lui. Tout n'était que désolation. La Rougelande ne laissait se dresser sur sa terre que des cadavres d'hautes herbes, courbées et en proie à une agonie sous les températures changeantes. Ce lieu n'avait rien de rassurant. Siam n'avait rien vu de rassurant depuis sa fuite de l'antre des Ethelkrus. Il comprenait soudain l'inquiétude palpable qu'on pouvait ressentir en se baladant dans les couloirs de roche. Le monde était malade. Siam le comprenait bien qu'il avait encore du mal à qualifier la raison de ce dépérissement. Il était né au début de la désertification et pourtant, il se souvenait de traces vertes, de senteurs aromatiques. Par tous les dieux, où était donc passées ces brides de souvenir ? N'étaient-elles qu'un rêve ?
Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 296
» Age : 18
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Neït
Lazulis ♀ 5 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse

» Alys
Etelkrus ♂ 4 ans
Bêta, Disciple de Dairo

» Dean
Nakhus ♀ 1 an
Potentielle disciple de Yurai

» Milkyway
Solitaire ♂ 2 ans
Gang du goûter ♥

» Naoūt (PNJ)
Lazulis ♀ 6 ans 1/2
Combattante, Disciple de Moiro


» à venir : Niall, Thanos

» Feuille de perso'
» Points: 482

MessageSujet: Re: Des souvenirs différents [PV - Alys]   Dim 24 Juin 2018, 20:41


La température était affreusement insupportable. Alys maudissait ses teintes foncées qui ne faisait qu’empirer les effets de la chaleur sur lui. Un simple mouvement était devenu d’une corvée des plus pénibles. C’était sans parler des températures frigorifiantes qui sévissait la nuit ! Les proies disparaissaient peu à peu, que ce soit en fuyant ont en étant chassés. Néanmoins ça ne suffisait pas à nourrir tout le monde. Les temps étaient durs pour les Etelkrus, tous étaient touchés par la faim. Alys ne parvenait à se souvenir à quand remontait son dernier vrai repas constitué d’autres choses que vieux os ou de charognes… Le peu de gibier qu’il réussissait à obtenir, partait pour Siam, dont-il avait désormais la charge. Le mâle porta un rapide coup d’œil à ses bandages, entassés à côté de lui. Ces derniers avaient tendance à coller à ses blessures, rendant la cicatrisation de plus en plus douloureuse. Il soupçonnait même un début d’infection quant-a l’odeur qui de dégageait de ses plaies. Cela n’augurait rien de bon, mais il était trop têtu, et l’idée de se rendre chez les guérisseurs ne lui traversait même pas l’esprit.. Peut-être irait-il à la rencontre de la prêtresse d’Ao et de ces étranges mixtures dont-il avait eu vent, qui sait, peut-être avait-elle un concoction miracle ? L’idée était alléchante.

Le mâle bougea légèrement son dos, la roche était fort inconfortable, mais peu décidé à abandonner sa tâche quotidienne , il se contenta d’attendre, observant le sang ruisselant le long de ses pattes. La chaleur présentait ses avantages, ses plaies se refermaient plus aisément, dommage que ce ne soit pas le cas tout le temps… Il recracha une bouffée de fumée, savourant sa cigarette. Les moments où il pouvait en consommer se faisaient rares, lui qui en consommait autrefois en grande quantité avait été obligé de réduire grandement sa consommation… Un sourire énigmatique étirait ses babines tandis qu’il observait les volutes de fumée.

Il était en train de resserrer ses bandages, lorsqu’une nourrice pointa le bout de son nez dans sa tanière. Le mâle tourna la tête vers elle, fronçant les sourcils. À sa mine inquiète, le disciple de Dairo comprit. Siam avait filé. Poussant un soupire, il se redressa sur ses quatre pattes quelques peu tremblotantes. Cela ne durerait pas très longtemps, heureusement que son sang était efficace. Alys fit un mouvement de tête envers la louve afin de lui faire comprendre qu’il s’occupait du garnement et traversa le camp alors que la nuit commençait déjà à tomber. Le loupiot avait du mal à tenir en place, voulant constamment aller dehors. Cependant, avec la chaleur, le bêta n’était pas serein, un louveteau devenait rapidement une proie facile lorsqu’on n’avait rien à se mettre sous la dent… Et puis il avait fait une promesse à Ori. Veiller sur Siam était devenue son but, il voulait que le louveteau ne manque de rien et qu’il soit le plus heureux possible, même si il se doutait qu’entre quatre murs cela ne serait pas simple… De ce point de vue là, lui et Alys se ressemblaient, toujours en quête d’aventure.

L’Etelkrus trottinait depuis un bon moment aveuglement à la recherche de son fils adoptif. Il faut dire que sans odorat réellement fiable, il guettait les environs. Après tout un marmot de la taille de Siam n’avait pas pu filer bien loin ? Enfin il l’espérait… Un froid glacial s’était installé. Alys observait le sol, guettant des empreintes ou les traces d’un quelconque passage… et il finit par trouver. Relevant la tête, le bêta observa la Rougelande, asséchée comme tout les autres territoires. Les troupeaux d’herbivores qui avaient jadis élu domicile, avaient disparus, soit dans les ventres de loups, soit consumés par les températures. L’endroit n’avait rien de rassurant et Alys lui-même se rendit compte à quel point il n’avait qu’un désir : partir. Fronçant ses sourcils, le bêta se mit en quête de son chenapan de fils. Observant les herbes brisées, il parvint enfin à discerner les cheveux clairs de son fils. Le bêta s’assit derrière Siam, guettant sa réaction. Ses prunelles vairons étaient froides, ne transmettant aucune émotion. Fixant le gamin de toute sa hauteur, il le toisa un long moment, avant de se baisser.

« — Te voilà bien, hein Siam ? Penses-tu que j’instaure des règles uniquement pour te mettre des bâtons dans les roues ?»

Alys soupira, observant le louveteau épuisé. Dire qu’à cet instant, ils auraient tous eux pu se reposer au camp, Siam savourant l’une des maigres pièces de viandes que les chasseurs auraient attrapés… Rien qu’à l’idée, son ventre gargouilla.

« — Les temps sont durs gamin. Les chasseurs sont à la recherche d’une proie et si tu ne fais pas attention, c’est toi qui deviendra la proie.» il marqua une pause, avant de pencher légèrement sa tête sur le côté. « Que cherchais-tu donc ?»
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 347
» Age : 22
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Vinara
♀ | 8 ans
Solitaire
Célibataire
Insulte en #ff6600


Gloriel
♂ | 6 ans
Lazulis | Combattant
Célibataire
Père de Roanne
Discute en #0066ff


Vivaldi
♀ | 7 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Chantonne en #00cc00


Twix
♀ | 4 ans
Solitaire | Gang Goûter
Célibataire
Dévore en #660000


Siam
♂ | 1 an
Ethelkru | Louveteau
Célibataire
Charme en #cc0000


» Feuille de perso'
» Points: 2796

MessageSujet: Re: Des souvenirs différents [PV - Alys]   Lun 25 Juin 2018, 12:54


La faim agitait son ventre. Il soupira et regardant derrière lui, il découvrit une silhouette qu'il connaissait que trop bien. Oups. Siam détailla son père, l'expression gênée d'avoir été pris en flagrant délit à l'extérieur. Il aurait préféré que ce soit une nourrice ... Ou un chasseur. Bref un autre Ethlekru qui aurait sans doute plus laissé tomber l'affaire de savoir ce que faisait un enfant dehors que le parent de ce dernier. Les remontrances allaient bientôt avoir lieu et il ne se trompa pas. Alys commença son pitch sur les règles et blabla et blabla. Tout cela passait au-dessus de la tête du louveteau. Cette chanson, combien de fois l'avait-il déjà eu ? Plusieurs fois même si c'était la première fois qu'elle avait lieu à l'extérieur. Qu'elle avait lieu dans la zone interdite. Se tournant enfin vers son père, il lui fit face, baissant tout de même les oreilles. Lui devenir une proie ? Il ne comprenait pas vraiment ce que ça voulait dire. Etre dehors nous transformait en rat ? Il se détailla en silence. Sa queue n'avait pas changé, toujours longue et poilue et non semblable à celle rose pâle et fine des rongeurs. Ses pattes, son corps ... Tout restait lupin. Il ne devenait pas une proie. Il restait un loup. Un prédateur. Pourquoi papa disait ça ? Il haussa lentement les épaules.

    « Je suis toujours un loup Père ! Je suis un prédateur, un vrai !

Il prit une expression outragée d'être ainsi comparé aux faibles de ce monde. Aaaaah les enfants et leur soif d'être de grandes personnes malgré leur taille haute comme trois pommes. Siam riva son regard dans celui de son père dans un regard de défi mais il arrêta bien vite. Mieux vaut ne pas fâcher un parent ... Surtout quand ce dernier est le seul qu'il vous reste. Parfois l'enfant se demandait si Alys l'abandonnerait s'il faisait quelque chose de mal. Après tout, sa mère l'avait laissé derrière elle, pourquoi pas lui ?

    « Des souvenirs.

Ses oreilles se baissèrent davantage. Il semblait bien triste et nostalgique cet enfant capricieux. Il soupira et relava la tête vers son père.

    « Quand j'étais encore avec ... Mère ... Nous marchions beaucoup. Il y avait du vert partout et je voulais revoir cette couleur. L'extérieur sentait bon, c'était agréable même si Mère disait souvent qu'il faisait chaud. C'est quoi "chaud" ? Ca se mange ?

Comment un enfant non soumis à la chaleur pouvait comprendre cela ? Il entendait les autres en parler, s'en plaindre et parfois lui demander s'il avait lui-même chaud. Sa réponse ? "oui". Il pensait qu'il s'agissait de la nourriture. Cela expliquait que les autres loups grognent d'avoir chaud. Mais pourquoi qualifier le chaud de faim s'il y a déjà un mot pour qualifier l'envie de manger ? La langue lupine était bien dure et compliquée. Même si Siam était celui qui se trompait sur toute la ligne, associant deux mots qui n'avaient nullement la même signification.

    « Je voulait revoir ce monde Père.

Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 296
» Age : 18
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Neït
Lazulis ♀ 5 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse

» Alys
Etelkrus ♂ 4 ans
Bêta, Disciple de Dairo

» Dean
Nakhus ♀ 1 an
Potentielle disciple de Yurai

» Milkyway
Solitaire ♂ 2 ans
Gang du goûter ♥

» Naoūt (PNJ)
Lazulis ♀ 6 ans 1/2
Combattante, Disciple de Moiro


» à venir : Niall, Thanos

» Feuille de perso'
» Points: 482

MessageSujet: Re: Des souvenirs différents [PV - Alys]   Mar 26 Juin 2018, 12:59


Intrigué, Alys leva un sourcil. Il oubliait par moment qu’il n’avait à faire qu’à un louveteau. Un frisson le saisit à cause de la température glaciale. Il faut dire qu’il était tellement recouvert de cicatrice désormais. Ses tatouages eux-mêmes avaient disparus suite à plusieurs blessures graves, ce qui n’était pas plus mal. Le fils de Méléagant s’en était rapidement lassé. Un sourire amusé étira les babines du père. Siam était un numéro à lui tout seul. Les enfants étaient tellement imprévisibles, leur façon de voir les choses si différentes… Ils étaient l’insouciance incarnée. Les muscles du mâle se crispèrent en entendant le loupiot évoquer sa mère. Ori l’avait laissé du jour au lendemain et Alys craignait que l’absence d’une mère manque à son fils. Surtout que cette dernière ne lui rendait pas visite…

« — La chaleur… C’est probablement l’une des armes les plus redoutable de Dame Nature, celle qui affaiblie les loups en les privant de gibier. »

Alys marqua une pause avant de plonger ses prunelles dans celle du jeune Etelkrus.

« — Ta mère te manque Siam ? »

Il baissa la tête, sincèrement désolé pour cet enfant qui ne vivra qu’avec un seul parent. Alys faisait de son mieux pour le bonheur de son fils, mais cependant de nombreuses tâches l’incombaient. Il poussa un soupir, observant au loin la Rougelande. Le lieu lui semblait si familier et étranger à la fois. Un doute envahit Alys. S’était-il déjà rendu ici ? Pourquoi avait-il donc l’impression que c’était la première fois ? Le disciple de Dairo n’aimait pas du tout ça, sa mémoire lui jouait de sérieux tours, il en venait même par moment à oublier le nom de ses parents. Morts désormais… Tu t’es réveillé trop tard Alys. Néanmoins, le mâle n’avait ressenti nul regret. Certes, il vouait respect à ses géniteurs qui l’avaient mis au monde, mais ça n’allait pas au-delà, il n’avait jamais développé de complicité ou de liens particuliers avec ses parents… Aussi, l’annonce de leur mort ne lui avait ni chaud ni froid, ils étaient partis tel que le veut le cycle de la nature… C’était peut-être le seul à ne pas s’être rendu aux funérailles… mais il avait désormais d’autres préoccupations. Siam en faisait parti. Alys n’avait plus de temps à consacrer aux défunts, il préférait se focaliser sur les vivants.

Un mal de crâne l’assailli rien que d’essayer de se remémorer de maigres souvenirs de ce lieu, aussi, il finit par abandonner. Alys posa doucement l’une de ses pattes sur le visage de son fils et releva doucement son cache-œil. Observant ainsi la prunelle noire de Siam il frotta doucement le dessus du crâne de son fils.

« — Le monde nous est hostile Siam, il faut y prendre garde. Fais toujours attention à ce qui se passe autour de toi, aux messages que la Nature veut te délivrer. Respecte-là, ne tue jamais par plaisir, chasse le gibier qui t’es nécessaire. C’est probablement la clef de notre survie, à nous tous. »
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 347
» Age : 22
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Vinara
♀ | 8 ans
Solitaire
Célibataire
Insulte en #ff6600


Gloriel
♂ | 6 ans
Lazulis | Combattant
Célibataire
Père de Roanne
Discute en #0066ff


Vivaldi
♀ | 7 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Chantonne en #00cc00


Twix
♀ | 4 ans
Solitaire | Gang Goûter
Célibataire
Dévore en #660000


Siam
♂ | 1 an
Ethelkru | Louveteau
Célibataire
Charme en #cc0000


» Feuille de perso'
» Points: 2796

MessageSujet: Re: Des souvenirs différents [PV - Alys]   Ven 29 Juin 2018, 11:43



L'enfant regarda son père frissonner. Venait-il de penser à un truc désagréable ? Ou une notion de ce mouvement léger de la peau lui échappait ? Le froid n'arrivait toujours pas à avoir de prise sur le jeune loup. D'ailleurs, que voulait dire "froid" ? Une nouvelle notion lui échappait. Il n'eut qu'une réponse vague quant à la chaleur. Hors-mis d'être un fléau qui semblait faire fuir ou engendrer la mort du gibier, Siam n'était pas avancé dans sa quête de savoir de ce que c'était. Est-ce que ça faisait mal ? Etait-ce une maladie ? Un véritable mystère que son paternel n'avait pas vraiment résolu ... Il se pouvait que ce mot soit entouré d'une part de mystère qu'Alys ne devait pas révéler ! Intéressant. L'enfant se retrouvait avec une affaire à résoudre. Une enquête devait être ouverte. Cette joie lui fit remuer la queue mais il se stoppa bien vite à la question de son père.

Levant le regard vers son paternel puis vers le ciel, il réprima un sanglot, se retenant de lâcher la moindre larme. Il se devait d'être fort. Même si sa mère lui manquait incroyablement. Il commençait à perdre les quelques images qu'il avait gardé en souvenirs d'elle. Plus elle s'éloignait de lui, plus elle lui faisait ressentir son abandon, plus Siam la voyait flou. Nombreux étaient ses rêves où il se retrouvait bloqué, la regardant s'éloigner de lui, disparaître dans une lumière éblouissante. A aucun moment elle se retournait pour le regarder ... Elle le laissait seul. Seul dans ce monde. Seul parmi ses hurlements. Il avait beau l'appeler, beau hurler "Maman", aucune réaction de sa part. Elle continuait sa route comme s'il ne valait plus rien à ses yeux.
Alys baissa la tête, profondément désolé. Il n'avait pas à l'être. Ce n'était pas sa faute et puis papa prenait soin de lui. L'enfant lui devait sa survie. Son éducation et bien des choses encore. Alys était certes son dernier parent, mais il était tout le monde de Siam.

Souriant un peu après le frottement de pattes de son père sur sa tête, il vint se blottir entre les pattes longues et bandées de ce dernier. Il trouvait toujours du réconfort contre son corps fin et robuste. C'était la meilleure cachette et le meilleur endroit pour se ressourcer et se rassurer. Même quand les rêves où sa mère l'abandonnait et que l'enfant se réveillait en sursaut, il finissait sa nuit contre le Bêta. Il était toujours là pour lui et ça, c'était le plus essentiel pour le jeune loup. Un père, veuf, mais présent.

    « La chaleur n'est donc pas gentille ... C'est une maladie ? 

L'enquête était lancée. Alys n'allait pas s'en sortir à coups de ruses verbales et de changements de sujets. Siam avait plus d'un tour dans son sac ... Jeune mais déjà un redoutable adversaire.

    « Oui elle me manque ... Nous jouions à cache-cache au crépuscule. C'était drôle. Il releva la tête vers son père. Mais je m'amuse bien aussi avec toi ! Et j'ai gagné aujourd'hui.

Il lui tira la langue malicieusement. Son père, allait-il lui faire un nouveau sermon ? L'enfant avait compris les dangers, enfin il comprenait ce qu'il voulait dire. Le seul moyen pour qu'il comprenne était de devenir une proie. Comme ce fut le cas pour son oncle adoptif, jadis la proie d'un terrible solitaire. Siam n'y échappera sans doute pas ...
Quoiqu'il en fut, cet endroit lui donnait la chair de poule. Il ne se sentait pas à sa place parmi les marionnettes sèches de la Rougelande. Les herbes pliées et calcinées dansaient de leurs bras décharnés, s'agitant sous le vent frais qui se levait. Quel drôle de spectacle qu'une danse macabre sous une lune devenant glaciale de sa lumière argentée. Rien de bien rassurant quand tout un monde se transformait alors en des silhouettes monstrueuses qui se mouvaient en silence, tendant leurs bras vers le père et son fils. Ce dernier se réfugia un peu plus entre les pattes de l'adulte.

    « Je ... D'accord Père ... Je t'en fais la promesse ... Je ... Euh ... Pouvons-nous rentrer ?

Il commençait à comprendre ce que voulait dire Alys par "le monde nous est hostile". La Rougelande semblait se mouvoir en formes infirmes, comme prête à les enterrer sans plus de jugeote. Il fallait partir ... Et vite. Siam voyait déjà ces monstres les dévorer.
Revenir en haut Aller en bas
Altheda
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 296
» Age : 18
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Neït
Lazulis ♀ 5 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse

» Alys
Etelkrus ♂ 4 ans
Bêta, Disciple de Dairo

» Dean
Nakhus ♀ 1 an
Potentielle disciple de Yurai

» Milkyway
Solitaire ♂ 2 ans
Gang du goûter ♥

» Naoūt (PNJ)
Lazulis ♀ 6 ans 1/2
Combattante, Disciple de Moiro


» à venir : Niall, Thanos

» Feuille de perso'
» Points: 482

MessageSujet: Re: Des souvenirs différents [PV - Alys]   Sam 11 Aoû 2018, 19:55


L’évocation de Ori sembla quelque peu perturbé Siam. Cependant, le bêta ne dit rien, se contentant d’attendre la réponse du louveteau, sachant qu’il était inutile de le presser. Alys ayant lui-même vu sa famille se disloquer, n’étant pas sans savoir que ce n’était pas chose aisé de perdre un proche. Le gamin vint câliner les pattes du disciple de Dairo qui ne put retenir un sourire, même si ses pattes étaient encore douloureuse au moins contact. Haussant un sourcil face à sa question, Alys ne pouvait qu’admirer la curiosité de l’enfant, visiblement rien ne pouvait l’empêcher de questionner le monde à cette petite boule de poils ! Quelques secondes durant, l’Etelkrus réfléchit à la réponse qu’il pouvait fournir, avant de prendre la parole, quelque peu énigmatique.

« — Ahah, non Siam ce n’est pas une maladie. Disons que la chaleur peut-être aussi bénéfique que maléfique. Actuellement, nous sommes appauvris en eau et en nourriture à cause de la chaleur, mais viendra un temps où elle permettra à la Nature de renaître. »

Quand ? Alys l’ignorait, se contentant d’espérer que leurs difficultés à tous ne serraient bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Son esprit se dirigea vers Gloriel . Que devenait donc ce bougre ? Survivait-il à cette chaleur ardente ? Et comment les choses se passaient pour Mayuri ? Elle qui était faible de nature… L’une des oreille du bêta remua en entendant Siam évoquer les caches-caches avec sa mère. Au moins, Ori s’occupait-elle de son enfant lorsqu’il était encore à ses côtés. Un léger rire s’échappa de la gueule d’Alys en entendant le louveteau vanter ses bêtises.

« — Et il n’y a pas de quoi être fier petit chenapan ! Je devrais te punir en faisant nettoyer le camp de fond en comble. »

Mais tous deux savaient parfaitement qu’Alys n’en ferait rien, punir son fils n’était pas dans ses habitudes, quand bien même il faisait la bêtise du siècle. Les herbes folles de la Rougelande se mouvaient au grès du fin, offrant un spectacle peu rassurant. C’était l’heure où les prédateurs sortaient de leurs cachettes afin de partir en quête de nourriture. Le moment n’était pas le mieux choisi pour rester ici. En réponse à la question de Siam, le disciple de Dairo hocha la tête avant de le saisir entre ses crocs. C’était qu’il pesait son poids le marmot ! Avec une certaine tendresse, Alys posa le louveteau sur son dos, au niveau de son capuchon, afin qu’il puisse admirer le paysage voir même se reposer si il en avait le cœur. Le fils de Méléagant jeta un regard un dernier coup d’œil derrière eux de ses prunelles vairons avant d’entamer le chemin du retour. Un sourire amusé flottait sur ses babines, les bêtises de Siam ne semblaient pas avoir de limites...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des souvenirs différents [PV - Alys]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des souvenirs différents [PV - Alys]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents types de bateau
» Les différents types de métal
» Les différents types de zombies
» Les différents transports de la vie
» Les différents styles vestimentaires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Etelkru
 :: → La Rougelande
-
Sauter vers: