Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 [Défis rp Anianka] Malédiction et trahison

Aller en bas 
AuteurMessage
Aishi
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 478
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2017
» Personnages :
    Morrow
Relation compliquée avec Noroi | Lesbienne | Alpha Lazuli | 9.5 ans (née le 27/01/17)
    Korra
Avec Geb ♥ | Hétéro | Nourrice Etelkru | 6 ans (née le 20/07/17)
    Thalion
Célibataire | Jeune Garde Etelkru | 4.5 ans (né le 30/10/17)
    L'ombre
Brute solitaire | Adulte | Sans relation fixe
    Anianka
Lazuli | Libre & bisexuelle | 2 ans (née le 10/03/18)

» Feuille de perso'
» Points: 364

MessageSujet: [Défis rp Anianka] Malédiction et trahison   Sam 07 Juil 2018, 14:34




« Malédiction et trahison »

Défis rp - Avec Gabryël

La lune était pleine, le territoire calme. La nuit se faisait glaciale et Anie était roulée en boule contre sa soeur et sa mère. Son pelage avait pris beaucoup d'épaisseur en grandissant, il ondoyait souplement sous son museau et lui donnaient de magnifiques formes gracieuses. Cela l'aidait beaucoup à surmonter ces températures froides la nuit, mais la chaleur torride de la journée lui était insupportable et elle devait boire beaucoup.

Une ombre monstrueuse se forma juste à côté d'elle dans la clarté des rayons lunaires, naissant de ses pattes et s'allongeant progressivement sur le sol argenté. Sa grosseur rappelait vaguement celle d'un ours. Des yeux rouges vifs apparurent dans l'obscurité et elle releva rapidement le regard. Son coeur s'emballa lorsqu'un grondement résonna en face d'elle. D'autres yeux apparurent, bleus, verts, jaunes.. Les grondements, tous différents, se mêlèrent les uns aux autres dans un concert infernal. Une forme étrange se dessina devant elle, s'approchant doucement, ses crocs luisaient aux reflets de l'astre nocturne, menaçant. Bientôt, son visage tout entier se découvrit...  Ezhekiel ! Le beige de son pelage prenait une couleur laiteuse sous la pleine lune, ce qui permettait de le distinguer un peu mieux dans la nuit. Un autre visage à sa droite se dévoila peu à peu.. et Anie reconnut rapidement Alys avec les trois plumes qui ornaient sa tête. Un claquement retentit juste derrière elle et elle sursauta, oreilles rabattues sur son crâne, queue basse.

Non non.. je n'y suis pour rien ! Cria-t-elle, angoissée, la voix tremblante.

Ezhekiel ouvrit grand les mâchoires et son grondement surpassa tous les autres, plus fier et plus dominant.

D'un coup, tous sautèrent sur elle, et elle bondit du sol.

Elle était en sueur, pourtant sa mère et sa soeur dormaient encore calmement à ses côtés. Il lui fallut un certain temps pour revenir à la réalité tant son corps tremblait. Le coeur haletant, elle s'étira comme elle put, les muscles perclus de crampes. Une migraine atroce lui tambourinait le crâne. Elle sortit de la tanière familiale et marcha tranquillement sous l'astre argenté.

Sûrement les effets de la pleine lune.. pensa-t-elle, las.

Elle était fiévreuse et sa vision trahissait une réalité déformée. Les arbres s'arquaient devant elle, le sol s'ondulait, le ciel étoilé tournait. Elle pointa le regard sur le sol et aperçut deux énormes pattes d'ours. Elle secoua la tête brusquement et manqua de tomber à la renverse. Lorsqu'elle rouvrit les paupières, ses pattes étaient redevenues normales.
Le territoire était silencieux, tous dormaient ou chassaient en nocturne pour affronter la journée chaude qui les attendait au levé du jour. Elle soupira, prise de vertige, et se dirigea vers la tanière des guérisseurs. Lorsqu'elle pénétra sur les lieux, ce fut Gabryël qu'elle croisa le premier, un mâle à la longue chevelure rouge dont elle ignorait tout. Elle l'avait déjà croisé sur le territoire mais ils n'avaient encore jamais discuté.

Il se précipita sur Anie en constatant qu'elle tenait à peine debout, l'épaulant jusqu'à un petit lit de mousse. Anie s'y allongea sans discuter, les yeux vitreux, des gouttes de sueurs trempaient son pelage. Le mâle lui fit avaler quelques plantes écrasées tout en marmonnant ses hypothèses à voix haute. Anie ne voyait plus rien, ses sens commençaient à faiblir et bientôt la voix du guérisseur se transforma en un sifflement sourd. Elle sentit quelque chose de frai sur son front, puis plus rien.

Lorsqu'elle revint à elle au petit matin, un tissu mouillé lui collait le front. Elle se sentit nauséeuse, et son coeur battait plus lentement qu'à l'ordinaire. Elle se glissa pour se mettre sur le ventre et cligna lentement des paupières pour analyser l'endroit où elle était. Le guérisseur, non loin d'elle, se retourna vivement et écarquilla les yeux d'un air surpris. Il ne s'attendait sûrement pas à voir Anie se réveiller aussi vite avec de tels symptômes.

Comment te sens-tu ? Questionna le loup en s'approchant doucement.

Elle lâcha un grognement en guise de réponse et grimaça mauvaisement en se relevant.

Elle se sentait irritée pour aucune raison, il fallait qu'elle marche.

Merci. Dit-elle finalement, avant de sortir d'une démarche lente, presque boiteuse.

Le soleil lui tapa d'un coup sur la tête et une vague de chaleur parcourut tout son corps. Elle grimaça de dégoût, tirant la langue, et s'approcha du long fleuve qui tranchait le territoire Etelkru en deux parties. Il était totalement asséché, laissant derrière lui une terre morte et des carcasses d'oiseaux et de poissons. A certains endroits, quelques flaques survivaient, et Anie se dirigea vers l'une d'elle pour s'y abreuver. Lorsqu'elle releva la tête pour se lécher les babines, elle contempla son reflet dans l'eau sale pendant un moment.

Je n'aurai plus besoin de ça. Lança-t-elle en tirant sur son grand foulard, dévoilant pour la première fois sa longue chevelure écarlate, aux couleurs du sang. L'air tiède balaya son crâne et elle se sentit respirer.

Mhmm..
Marmonna-t-elle, pensive, tout en tripotant ses cheveux d'une de ses pattes.

Elle sortie ses griffes et coupa une bonne longueur en quelques coups rapides, admirant toujours son travail dans le miroir de la flaque. Elle s'attarda sur la mèche de devant, ainsi que sur les pointes qui bouclaient légèrement. Lorsqu'enfin elle fut satisfaite, elle coupa son gros foulard de la même manière et n'en fit qu'un petit ruban, qu'elle enroula autour de son col. Elle déplaça quelques uns de ses bracelets et jeta ceux qui étaient trop usés ou trop petits.

Enfin satisfaite de ce qu'elle voyait, elle sourit et remonta fièrement la poitrine.

Parfait. Conclut-elle avant de lever le regard vers la frontière du territoire à l'horizon. Tout était encore calme, la température grimpait progressivement et la petite brise qui se levait était agréable.

Aujourd'hui est un nouveau jour. Le regard déterminé et sévère, elle avait pris sa décision. Elle désertait, elle quittait ce territoire qui l'emprisonnait, elle quittait ces membres qui la jugeaient et qui l'écoeuraient. Le visage d'Ezhekiel et de ses bêtas apparut dans ses pensées et son museau se rida en une expression féroce.

La bâtarde reviendra, mon mignon, et tu ne la reconnaîtras pas..

Sa langue passa nerveusement sur le coin de sa babine et un grand sourire illumina son visage d'un sadisme inhabituel.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
 
[Défis rp Anianka] Malédiction et trahison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité
» Malédiction hollandaise ?!
» [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...
» Malédiction / Curse
» Malédiction ! (DC Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Etelkru
 :: → Grand Castel
-
Sauter vers: