Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Dans les montagnes [Défis rp]

Aller en bas 
AuteurMessage
Plume Blanche
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 385
» Age : 24
» Date d'inscription : 25/08/2015
» Personnages :

Sayuri
8 ans le [28 Aout 2018]
Reader
Célibataire

Kéran le Grand
Nouveau-né [13 Septembre 2018]
Reader
Célib' et bisexuelle






» Feuille de perso'
» Points: 565

MessageSujet: Dans les montagnes [Défis rp]   Jeu 12 Juil 2018, 21:42

Spoiler:
 

Rassia soupire, soulève le museau et regarde vers le ciel, ses yeux figés dans l'obscurité presque total. Celle-ci se sentait un peu mal ces temps-ci. Elle ressentait un besoin criant de solitude et d'incompréhension. L'air frais de la nuit souleva doucement sa chevelure qui permis, pendant une fraction de seconde, de voir la cicatrice qui partait de son oreille gauche et qui arrêtait au dessus de son arcade sourcilière. La louve resta un moment immobile, songeant que bien des choses étaient arrivé dans sa vie, que rien n'était pareil depuis cet événement qui lui avait fait perdre la mémoire. La louve songea amèrement que sa vie aurait pu prendre une toute autre tournure si elle se serait souvenue de son passé, de cette peur irrationnelle de lié contact avec les autres.

Elle avait 6 ans et elle ne connaissait que très peu de loup. Le manque de vision l'attristait, car elle avait toujours adoré voir les différents loup. Quelque part, cela lui donnait l'impression d'être vieille. Il ne lui restait que 4 ans avant qu'elle ne deviennent une vieille louve qui s'approchait de sa mort. Restera t-elle donc seule toute sa vie?

*Non... Je ne veux pas, pensa la mauve en soupirant, laissant ses pattes l'emmener dans un endroit qui les intéressaient. J'ai... J'aimerais me souvenir. J'aimerais avoir... des amis. Je voudrais plus... Ma vie est-elle gâcher par ce que j'ai fais? *

Amère, la louve songea qu'elle ne s'était jamais faites d'amis, qu'elle ne connaissait absolument personne en dehors de sa meute. À cette pensée, son coeur se serra, un élan de tristesse et de désespoir s'empara d'elle en même temps qu'une larme rebelle s'échappa de son oeil gauche.

Seule!


Seule pour toujours et à jamais!



Un frisson la parcourut à cette pensée. Non! La mauve ne voulait pas être seule. C'était tout sauf ce qu'elle voulait. Pourquoi restait elle si loin des autres? Pourquoi était elle si solitaire? En y repensant bien, celle-ci se rendit compte que son comportement étrange en avait éloigné plus d'un. Venait elle de gâcher sa vie en parlant à l'invisible et en se questionnant?

*Yurai! Pitié, dites-moi que rien n'est perdue, que je peux encore faire des rencontres. Que je peux changer! Cette solitude me pèse tellement! J'ai peur... Rien que d'y penser je tremble. Je me sens pathétique. J'ai été si longtemps enfermer dans cette folie. Comment ai-je fait pour ne pas m'en rendre compte? Comment ai-je fait? Est-ce mon pouvoir qui m'a rendue si...aveugle? M'a t'il ouvert les yeux après si longtemps? Je ne peux plus voir les couleurs, mais je vois la lumière de la vie. Est-ce un signe? Un douloureux signe que ma vie se retrouve si doucement et si rapidement de la fin?*

Un gémissement s'échappa d'entre ses crocs. La douleur familière de la solitude la traversa avec plus d'intensité qu'auparavant. Un goût de défaite lui traversa la gorge alors qu'elle songea à toute ses vies disparut dans le néant à cause d'eux ou de la désertification.

La vie est fragile

Ses paupières se fermèrent alors que des images de boule lumineuse s'évaporant agressa son cerveau. La mauve s'en voulait. Celle-ci n'avait rien pu faire pour les aider. Elle ne leur avait même pas apporter de l'eau. Tout ce qu'elle faisait c'était de se promener à la fraicheur du soir, de se nourrir et de rester dans sa grotte à faire des mixtures de plante qu'elle avait réussit à recueillir avant leur mort. La disciple de Yurai secoua doucement la tête. Non, ce n'était aps vrai qu'elle ne faisait rien. Celle-ci soignait les blessures des autres. Après tout, Rassia s'était nommé herboriste et faisait profiter de ses connaissances aux autres. Toutefois, un sentiment de vide et de dégout se faisait sentir. La mauve aurait bien aimé faire quelque chose de plus, quelque chose de plus grand, de plus phénoménale encore. Elle était loin de faire tout cela et avec ses 6 ans, la louve avait l'impression qu'elle n'y arriverait pas.

La louve n'arriverait pas à quoi? À cesser de faire souffrir le monde? Les sauver de quelque chose dont tout le monde était impuissant? De regarder la nature mourir petit à petit? De quoi? Sans doute de faire disparaitre ce sentiment de raté.

-Je veux simplement... vivre... dit-elle tout bas, laissant sa phrase se faire emporter par le vent.

La louve baissa la tête vers le sol et inspira profondément, tentant de reprendre le contrôle de ses émotions. Celle-ci savait, par expérience que ce n'était pas très bon de perdre le contrôle, que cela pouvait nous conduire dans des situations encore plus dangereuse qu'elle ne peuvent l'être. La raison de plus qui l'incitait à garder le contrôle était la presque cécité dont elle était atteinte. La mauve ne pouvait pas se permettre de tomber bêtement en bas d'une colline ou de quelque chose dont elle ne savait rien. La disciple de Yurai inspira une nouvelle fois pour se calmer, mais s'arrêta dans son mouvement et releva la tête pour renifler l'air. La louve se rendit compte que l'odeur lui était totalement étranger.

Une vague de panique s'empara d'elle en constatant qu'elle se retrouvait très loin du camp des Nakhus. La mauve ne voulait jamais quitter la terre des Nakhus dans le but de retrouver son chemin et voila qu'à la première occasion, celle-ci se perdait au milieu de... de où? N'y voyant rien, Rassia poussa un soupir, tenta vainement de trouver une odeur qui lui indiquerait la voix, mais rien.

Désirant plus que tout savoir où elle se trouvait, la louve s'étira et laissa son pouvoir danser autour d'elle pour la transformer en cerf. Dès qu'elle ouvrit ses paupières, celle-ci se rendit compte qu'elle se trouvait dans des montagnes. Surprise, la créature qu'elle était devenue secoua la tête en donnant deux coups de sabots sur le sol. Celle-ci fit quelque pas incertain et s'arrêta, les oreilles dressé de deux coté différents, écoutant les bruits du vent et des rares petits animaux qui osait sortir et se promener.

Finalement, après avoir examiné pendant de longue minute cette étrange endroit, l'animal décida d'avancer au pas, soufflant son inquiétude de se retrouver dans un lieu inconnu. La bête n'aimait pas du tout cette endroit et le fait de ne pas avoir vu le chemin rendait la forme de cervidé de Rassia très nerveuse. Pourtant, Rassia ne s'en voulait pas du tout de s'être perdue. Celle-ci se disait simplement qu'elle allait finir par retrouver son chemin et que c'était sans doute ce que voulais la nature. Était-ce un moyen de lui dire qu'elle avait une nouvelle chance? Sans doute, puisqu'elle s'était promis, juste avant de se transformer de faire des efforts pour s'adapter et être plus agréable avec les autres.

Le cerf qu'elle était descendit une montagne, tentant tant bien que mal de se repérer dans cette noirceur. Son inquiétude se faisait facilement ressentir, tant dans son attitude que dans son odeur corporelle. Ce n'est qu'au bout de très longue minute que Rassia s'arrêta, cherchant des yeux la réconfortant lumière lunaire. Pourtant, elle ne vit rien. S'était-elle transformer par une nuit de nouvelle lune? Celle-ci parcourut le ciel de ses yeux et fut déçus de constater que c'est le cas.

Puis, un bruit de roche se fit entendre, la faisant sursauter. Celle-ci sentit ses muscles se tendre. La femelle chercha rapidement d'où provenait la source du bruit. Rien, sauf un léger grognement. Ses muscles se détendirent un peu avant de faire brusquement le contraire. Un grognement?! Rassia renifla l'air et une odeur de loup lui parvint. La femelle sentit son coeur battre plus rapidement tandis que sa respiration s'accélerait. Un loup dans les parages? Oh non!

Rassia tourna enfin la tête vers le loup qui la regardait, une lueur mauvaise dans les yeux. Celle-ci comprit rapidement qu'elle allait devenir son repas. Au ralentis, celle-ci vit le canidé courir vers elle. Le cerf eut tout juste le temps de s'écarter que l'animal poussa un grondement furieux. Rassia devait se sortir de la avant de se faire dévorer et vite!

Le cerf fit un bond de coter avant de partir en courant, la queue dresser. Le cliquetis des griffes et le déboulement des roches se firent rapidement entendre. Le loup avait faim et elle venait de le contrarier en tenant de s'enfuir. Celui-ci la poursuivra jusqu'à temps qu'il mette la patte sur elle.

La louve devenue cerf descendit monta une montagne avant de la dévaler rapidement, semant pendant une fraction de seconde la créature affamée. Le cerf fila silencieusement dans la nuit, braillant lorsque le loup s'approchait trop d'elle. Bien vite, Rassia s'essoufla, son corps n'étant pas habitué de monter des montagnes. La femelle s'arrêta, le souffle court, les pattes tremblante. Le loup s'approchait, elle le savait. Il allait bientôt ne faire qu'une bouchée d'elle. Se serait finit de sa vie. À quoi bon alors d'avoir eu toute ses réflexions? À quoi bon d'avoir cru que la vie lui donnerait une deuxième chance? Cela n'était qu'Un faux espoir. Dans quelque minutes, ce serait fini. Il n'y aura plus de Rassia. Sa vie sera éteinte et personne ne s'en souciera, sauf peut être Yurai.

Le loup s'arrêta face à elle, se léchant les babines. Il lisait dans le regard du cerf que celui-ci était épuisée, qu'il abandonnait. L'affamée bondit vers sa jugulaire, la gueule grande ouverte. Il émit un grognement sourd juste avant de la toucher. Puis, à sa grande surprise, il passa au travers, tomba rudement sur le sol. Le loup gémit, sonné et regarda le cerf, confus.

Rassia se cabra en voyant le loup passer au travers. Elle aussi était surprise, ayant toujours cru qu'elle pouvait se faire manger. La louve devenu cerf n'attendit pas que le loup reprenne ses esprits et s'éloigna le plus rapidement possible pour retourner sur des terres moins hostiles. Décidément, cette nuit aura été pleine de surprise...
Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les montagnes [Défis rp]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le vent siffle dans les montagnes...
» A l'approche des Montagnes
» Dans les montagnes, un monatère éloigné
» Du vent dans les montagnes [Libre]
» Entrainement dans les montagnes-Le souffle divin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: