Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Song of the sea [bree]

Aller en bas 
AuteurMessage
Feather
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1254
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
10 1/2 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
9 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan
Mâle
9 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Luna
Femelle
8 ans
Solitaire

Safran
Femelle
3 ans
Chapardeuse Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1312

MessageSujet: Song of the sea [bree]   Dim 29 Juil 2018, 22:03


La  lune brillait haute dans le ciel, astre pure dans un ciel effroyablement vide de nuages, dansant entre les étoiles dans l'immensité de l'au-delà. En dessous, la mer, l'Océan, flots possessif que la nuit avait rendus noirs malgré les reflets blancs données par le ciel. Et en dessous de la surface, un autre monde, peuplé de créatures bien étranges par rapport à celles de la terre. L'Océan avait gardé ses allures primitives de premières formes de vie, l'Océan était peut-être un peu vieux jeu mais parmi tout ses monstres, il y avait ceux qu'il avait arraché à la terre, qu'il avait volé au continent. Il les avaient modifié, leur avait donné un petit côté aquatique pour qu'ils préfèrent la mer à la terre et maintenant ils s'étaient habitués, car par leur monstruosité, l'eau apportait une dimension et une aide que l'air n'offrait pas.
Dans ce nouveau monde, parfois, il avait l'impression d'avoir retrouvé une certaine liberté perdue. Ses nageoires, semblables à d'immenses ailes fines et membraneuses étaient étendu dans cette dimension, donnant parfois de petites impulsions pour lui permettre d'avancer. Il avait l'impression de voler, il avait dépassé de stade des ailés de sa meute, parce que eux, n'avaient jamais vraiment quitté le sol. La fraîcheur de l'eau lui indiqua que la nuit était tombée, doucement, aider par sa puissant queue de poisson, il remontait le courant pour regagner la surface et l'île. La journée, le soleil lui brûlait la peau alors pour échapper aux rayons, il arpentait les fonds.

Remontant à la surface, il longea les falaises, c'était comme revenir à ses origines, dans son territoire natale alors qu'on y faisait clairement plus parti. Quoique non, c'était différent, il n'était pas né ici et parmi les quelques fantômes qui s'acharnaient encore à vivre sur ce rocher, il se sentait chez lui. Et pourtant... ils en avaient perdu beaucoup. Il y avait ceux qui n'étaient pas revenu des terres qui leurs étaient maintenant interdites et il y avait ceux... ceux qui étaient partis, tout simplement, comme son père. Il lui manquait, beaucoup, mais on ne pouvaient arrêter les choses de se faire et il s'en serait tout de même voulu ne pas l'avoir laissé allé.
Là entre les flots et les pics rocheux, il émergea, d'un seul coup, il sentit tout le poids de l'air libre, le poids cher payé des loups mais qu'ils ignoraient jusqu'au jour où la mer les rappelle. La marée était basse, ce qui lui permit de rester un peu sur les rocher. Il huma l'air un instant, pour voir si au delà de l'odeur du sel, il sentait celle de sa fille mais elle n'était apparemment, pas dans le bateau.

Safran non mais il y avait quelqu'un d'autres dans le coin.
Une odeur plus douce, plus poussiéreuse, une odeur que Chulhei commençait maintenant à reconnaître à force de la sentir régulièrement sur l'île.
Revenir en haut Aller en bas
Altaïr
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 4996
» Age : 23
» PUF : Nala
» Date d'inscription : 24/05/2010
» Personnages : ~
Morokei
12 ans (21/05)
Nakhus - Adepte
Violet

Roy
10 ans (23/04)
Lazulis - Herboriste
Vert
(+1 Rajeunissement)

Méléagant
12 ans (29/05)
Etelkrus - Guerrier
Rouge

Karigan
7 ans (11/04)
Etelkrus - Garde
Futur orange

Athelstan
6 ans (14/05)
Etelkrus - Garde
Futur rouge

Azkaban
3 ans (14/04)
Nakhu - Adepte

Bree
4 ans (21/05)
Lazuli - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 500

MessageSujet: Re: Song of the sea [bree]   Jeu 02 Aoû 2018, 17:54

    Une fois de plus, elle se retrouvait à errer sur cette île maudite.
    La nuit était tombée, mais sans revêtir son manteau de glace cette fois-ci. Une humidité persistante flottait dans l'air suite aux pluies de la journée, la terre s'était faite larges flaques de boues par endroits. En d'autres circonstances, personne n'aurait jamais remarqué ces détails. Le bruit de quelques insectes dans les herbes encore crissantes. Le rythme dans les forêt des gouttes qui tombaient une à une des hautes ramures. Le clapotis doux des rivières qui coulaient, certes encore en minces ruisseaux, mais qui coulaient tout de même. Non, en d'autres circonstances, les loups n'auraient pas prêté la moindre attention à toutes ces choses, qui pourtant aujourd'hui leur apparaissaient comme les plus précieuses merveilles de cette terre. Enfin la sécheresse battait en retraite. Ce n'était sans doute qu'une question de temps avant que les proies ne reviennent peupler les plaines et les bois. Et alors cette époque de disette serait enfin oubliée.

    Mais les conséquences de ce climat capricieux n'avaient pas simplement été la vie devenue de plus en plus difficile pour les lupins du continent, oh non. Dans le temple de Yurai, un animal assoiffé s'était abreuvé à la fontaine sacrée et était devenu fou. Il serait sans doute espérer un miracle que de penser qu'il était le seul dans son cas, de l'avis de la jeune louve. Elle savait que sa famille était en sécurité au camp, son père et sa mère. En revanche, alors que les loups pansaient leurs blessures et commençaient à discuter de ce qui avait pu se passer ailleurs, une pensée lui avait traversé l'esprit. Si tous les loups de meute avaient été prévenus, ainsi qu'un certain nombre de solitaires au vu du cri terrible de la Bête, il y en avait d'autres qui n'avaient certainement pas pu l'être. Qui ignoraient encore tout de ce qui pouvait leur tomber dessus à tout instant si une pareille créature entrait sur leur île. Ils étaient bien trop peu nombreux pour l'affronter. Et surtout parmi ces loups pirates, sans foi en les dieux ni respectant les lois des meutes terrestres, se trouvait un loup qu'elle appréciait.
    Au début, elle l'avait pratiquement détesté - du moins l'avait-elle cru. A leur première rencontre, il lui semblait tellement aux antipodes de ce qu'elle était et de ses valeurs. Et puis il y avait cette espèce de rivalité qui désormais faisait presque partie de l'histoire entre les deux familles dont ils étaient issus. En somme, aucune compatibilité possible à première vue.

    Puis elle était revenu plusieurs fois sur Morne-Oeil, qui était devenu le lieu de ses errances pensives. Et elle avait recroisé ce loup brun. Elle avait fini par, sans l'admettre, être heureuse de le revoir. Le résultat était qu'au sortir de la bataille contre le cerf, elle s'était précipitée à l'extérieur une fois les principaux blessés sommairement soignés et avait pris la route de Morne-Oeil. Ignorant son pelage de neige qui se souillait de boue, elle était parvenue aux Côtes de Nacre à la nuit tombée, alors que les averses s'étaient enfin arrêtées, au moins pour un temps. La traversée du bras de mer agité avait lavé les traces de boue et elle en était ressortie de nouveau immaculée, comme une sirène toute d'écume émergeant des flots.

    Le premier lieu vers lequel elle se dirigea fut l'épave énorme qui se trouvait près des falaises. Sans doute car c'était là qu'elle l'avait vu pour la première fois, ou car elle savait que les falaises permettaient ensuite par des sentes un peu abruptes de remonter jusqu'au coeur de l'île où se trouvaient de longues plaines et le repère du groupe. L'éclat de la lune jetait sur le paysage des ombres dures, et le décolorait pour en faire un camaïeux de gris bleutés. Comme à chaque fois qu'elle venait ici, son glowstick était soigneusement caché entre les pans de son écharpe noire. Plus discret, surtout dans la nuit. Et il faisait moins de différence entre elle et ceux qui vivaient là d'ordinaire. Son apparence suffisait à crier qu'elle faisait partie d'un sang qu'ils n'appréciaient pas, bien que certains y soient liés de manière évidente. Drôle de jeu du destin.

    Grand bien lui fut de prendre cette direction. A peine se fut-elle hissée sur les rochers qui encerclaient l'épave que son regard fut attiré par une silhouette en contrebas. Elle tiqua. C'était lui, et en même temps pas tout à fait. Il s'agissait sans nul doute du loup brun, même dans l'atmosphère décolorée par la lune étaient reconnaissables les marquages de son pelage, son épaisse crinière sombre et sa patte recroquevillée le long de son flanc. Mais de larges voiles flottaient autour de son corps, à demi-translucides, et sa queue était devenue longue et comme écailleuse.
    Le vent soufflait dans son dos, aussi ne douta-t-elle pas du fait qu'il l'aie repérée. Elle n'était pas venue ici pour se cacher de toute manière. Avec précautions, elle descendit le long des roches escarpées, sur les rocs mouillés et envahis d'algues et de coquillages, dans sa direction.

    "Bonsoir." Souffla-t-elle en s'arrêtant, arrivée au même niveau que lui.

    Il y avait dans ses yeux l'ombre d'un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1254
» Age : 20
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
10 1/2 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
9 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan
Mâle
9 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Luna
Femelle
8 ans
Solitaire

Safran
Femelle
3 ans
Chapardeuse Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1312

MessageSujet: Re: Song of the sea [bree]   Ven 03 Aoû 2018, 13:45

Là, en haut des rochers qui pointaient vers le ciel, comme si elle l'attendait, une silhouette blanche se tenait là, contrastant avec le ciel de nuit, éclairée par la lumière lunaire. Puis, comme un esprit qui tombait du ciel, elle descendit doucement le long de la falaise, prenant soin de là où elle posait ses pattes. Et lui prit le temps de la regarder faire, lui devenu monstre marin sortant de l'eau, ses longues mèches encore dégoulinantes. N'avait-elle d'ailleurs pas augmentées en longueur ? Mais avant qu'elle n'arrive à son niveau il prit tout de même soin de se débarrasser du surplus d'eau, quittant définitivement la légèreté de la mer qui rendait supportable le poids de la malédiction.

« Bonjour chère Ange. »


Son sourire s'étira sur ses babines, avec ce côté toujours aussi malicieux qu'au premier jour mais peut-être un peu plus assagi avec le temps. Il approchait de sa dizaine d'année et la malédiction promise avait eu le temps d'arrivée à son apogée, ses nageoire alevines avaient atteintes leur taille maximale bien que disproportionnée d'un côté sur l'autre à l'instar de ses pattes avant. Il avait eu le temps d'avoir une fille aussi et de l'élever jusqu'à l'âge adulte et elle, elle n'avait déjà plus qu'une année de liberté à profiter avant que l'océan de la rappelle.

« Toujours à venir voler trop près de l'Enfer n'est-ce pas ? Un jour l'Océan se cessera de se montrer clément et te volera à la Terre. Surtout avec les temps qui courent... »


Il laissa sa phrase en suspens, les problèmes de l'île n'avaient pas à être évoquer à ceux du continent, ça ne les concernaient pas... enfin, jusqu'au jour où la mer décidera qu'ils devaient être sien. Derrière le ton un peu moqueur qui rappelait faussement à l'ordre la jeune femelle qui s'enfuyait de chez elle pour des terres peu recommandable, il y avait un véritable avertissement, c'était peut-être ça qu'il y avait la familiarité du tutoiement, il ne se moquait pas totalement d'elle.
Mais au delà du risque pris, celui de ce faire avaler par l'Océan ou par ses monstres, habitants de l'île ou des abysses, il fallait avouer, Chulhei était heureux de revoir la jeune Bree.

« Alors, toujours à la recherche d'occupations ? Pourtant ça fait longtemps que l'attirance de la nouveauté est passée. »


Sa queue de poisson s'agitait doucement dans l'air comme si elle cherchait à nager encore. Que venait chercher l'Ange sur ces terres qui lui étaient risqués ? L'aventure du danger ? Il ne lui semblait pas qu'elle était de ceux qui aimaient ce genre de fantaisies. Ou alors c'était autre chose ?
Le canonnier maudit de l'île aimait à penser que c'était un autre genre d'aventure que pouvait rechercher la jeune louve du continent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Song of the sea [bree]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Song of the sea [bree]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Ombres du Pays de Bree
» Bree: le seul carrefour des civlisations?
» La VBM à Bree
» Première victoire de nos YET plus le Général à Bree
» 04. Love you like a love song, baby...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Libres
 :: → Île de Morne-Oeil :: → La Carcasse
-
Sauter vers: