Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu

Aller en bas 
AuteurMessage
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 129
» Age : 23
» PUF : Auberjin
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages : Jolitemps
Solitaire.
Possède sans promesse une ruine d'oiseau.
6ans et demi (14.09.17)

Teddy
Solitaire.
Seul et célibataire.
5ans et demi (26.11.17)


» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   Dim 05 Aoû 2018, 18:42

A cette vie prétendue




Été 2018.
4ans


Aujourd'hui, tu venais prétendre à une vie de clan, Teddy.
Cette chose que tu n'avais jamais caché vouloir, même étant enfant. Tu avais voulu un glowstick, cette portion liquide de pouvoir. Tu avais voulu servir à quelque chose, trouver ta place parmi une meute. Être chasseur ou guerrier, un rang qui te ferait porté ta virilité à bout de pattes. Tu avais longtemps lorgné sur Aka ou Mido, la force ou l'intelligence.
Et pourtant, c'est maintenant vers Yurai que tu te tournais.
Cette déesse, devant qui tu avais en parti combattu, en te joignant à ses adeptes pour mettre à mort ce cerf étrange, dont le dernier souffle fit lever les nuages et tomber la pluie. Ton poil était trempé, d'ailleurs, ton épaisse échine collait à ta peau, et ta crête se voyait plaquée contre ton crâne, chassant parfois d'un mouvement de tête ces mèches qui tombaient devant tes yeux. Pour ça, t'espérait qu'on t'accepte.

C'est que tu avais de nobles raisons, de rejoindre cette meute, non ? Tu les avais aidé, on te devait un peu, un tout petit peu ça. Et puis, tu sentais le changement approcher : si tu ne faisais rien, la malédiction familiale tomberait sur le coin de ton museau, te condamnant à cette vie sur cette île que tu n'avais finalement jamais foulé, n'ayant connu ta famille que sur la plage. La malédiction était tombée durant ton temps d'errance, lorsque tu t'étais perdu dans les pays du nord, ces terres où le froid rongeait les os. Mais tu avais ce sang de pirate dans tes veines, bien que tu n'en ais jamais été un, prétendant à une autre existence que celle imposée par tes ainés.
Pour des raisons que tu n'avouerais pas, tu avais aussi envie de rejoindre ce clan pour mieux connaître tes neveux et nièces. C'est que l'une de tes sœurs, celle que tu pensais p'tite allumeuse, c'était finalement maqué avec un mâle, et avait fondé une famille en plus d'rejoindre un clan avant toi. Si t'avais pas été très présent pour ta famille, t'avais envie de te rattraper un peu, ouais, d'jouer ton rôle d'oncle, si ta frangine t'laissais faire. Les rencontrer, au moins.

D'abord, tu devais cependant trouver l'entrée d'ce camp. Tu suivais les odeurs, dans ce labyrinthe, ton museau relevé, tes épaules rappant parfois les murs étroits. Tu devais parler à leur chef, du moins t'faire conduire auprès de quelqu'un qui serait en mesure de t'accepter ici. Ou de te reconduire, si ta place n'était là, auprès d'eux...
Tu serres les dents. Putain, t’espérais pas qu'ça t'arrive, ça. T'avais envie d'avancer, dans ta vie, d'enfin la voir évoluer en quelque chose de bien. Pour l'instant, t'avais l'impression d'avoir perdu ces années, d'avoir rien foutu. T'avais passé ton temps à voyager, à voir de nouveaux paysages, pour toujours revenir ici. Ca craignait tellement, ouais.
Tes oreilles passent brusquement d'avant en arrière, tu sens quelqu'un approcher, te retourne pour mieux rebraquer tes yeux devant toi. C'qui est chiant, dans un labyrinthe, c'est que pas moyen de savoir d'où venait les pas, tout semblait trop résonner.
Tu te tentes quand même à parler, c'est pas comme si t'avais un jour eu peur d'ouvrir ta gueule.

« Je n'sais qui approche, mais sachez que je suis pas là pour chercher la merde. J'aimerais juste parler à votre chef...Enfin, à votre Oracle, pour joindre votre clan après la bataille contre le cerf. »

Autant aller au plus direct. Aucune raison de tourner autour du pot, de toute façon, t'étais pas là pour perdre ton temps.
Tu l'avais déjà assez perdu comme ça, après tout.


Dernière édition par Jolitemps le Jeu 18 Oct 2018, 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1266
» Age : 19
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Volstein
& Seul
8.5 ans ~ (sept)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& amoureuse d'Astaroth
8 ans ~ (sept)
Lazuli - Herboriste
Glow Rose

Astralys
& Célibataire
6 ans ~ (sept)
Lazuli

Angelica
& relation libre avec Murmure
5 ans ~ (sept)
Nakhu en évaluation

Lucie
& Célibataire
4 ans ~ (Sept)
Etelkrus - Guerrière
Glow orange

Maria-Elena
& Célibataire
2 ans ~ (sept)
Nakhu - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 63

MessageSujet: Re: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   Mar 07 Aoû 2018, 14:07

Volstein

Il avait l’impression que tous les pirates voulaient venir chez les Nakhus. D’abord Angelica, la femelle avec les bébés, puis Gurebi, la louve avec les couteaux, et maintenant un autre jeune loup, qui leur ressemblait beaucoup, avec ses cornes de cristal.

Le brun cornu lança un appel d’une voix forte, éclairant la raison de sa venue, et piaillant un peu trop fort dans les terres d’habitude si calmes des Nakhus. Volstein hésita un instant. Il pouvait arriver et lui dire de suite qu’il était l’Oracle, et le juger là, comme ça, d’un regard sévère... Mais ce n’était vraiment pas son genre.
Et il voulait en savoir plus sur cette famille.

Angelica, il l’avait acceptée sur des causes familiales, ne voulant pas laisser des enfants séparés de leur mère, et connaître le traumatisme d’un parent mort/disparu. Ce n’était pas sage de séparer une mère de ses enfants après tout, alors Volstein l’avait acceptée, sous condition que Yurai, la déesse Corneille, la trouve apte à demeurer au sein du clan.

Gurebi s’était battue avec le cerf vaillament, devant le museau de l’Oracle, et bien qu’il avait cru apercevoir ce cornu de la bataille, personne ne s’était annoncé témoin de son courage pour défendre Yurai, parmi les loups déjà Nakhus.
Il s’avança. Il ne savait pas si le jeune loup savait ou non qui il était, mais il allait miser sur le fait qu’il ne savait pas. Après tout, il n’y avait que les Nakhus, pour l’instant, qui connaissaient l’identité du nouvel Oracle.

« Jeune loup, qui es-tu, toi qui veut prétendre à devenir Nakhus, et d’où viens-tu ? » demanda-il, une fois sorti de l’ombre, en s’asseyant calmement, sans montrer d’animosité, ni de peur face à ce jeune loup, fort de son âge et de son courage.

Il leva ses très longues oreilles vers le jeune, guettant ses moindres mouvements, ainsi que si il avait les prémices d’un loup pouvant acquérir la sagesse, ou l’ayant déjà acquise. Ses yeux d’or posés sur le jeune loup, il attendit en silence d’en savoir plus sur lui, et ses desseins.
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 129
» Age : 23
» PUF : Auberjin
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages : Jolitemps
Solitaire.
Possède sans promesse une ruine d'oiseau.
6ans et demi (14.09.17)

Teddy
Solitaire.
Seul et célibataire.
5ans et demi (26.11.17)


» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   Dim 12 Aoû 2018, 00:13

A cette vie prétendue




Été 2018.
4ans


Tu restes tournés dans la direction dont provienne les pas. On s'approche de toi, sans empressement. Et quand il apparait, tu ne sens ni hostilité, ni crainte, ni quoi que ce soit. Juste un loup aussi neutre que son pelage. Est-ce que tous les Nakhus étaient comme ça ? Nan, bien sûr que nan. La preuve, c'qu'il y avait déjà ta sœur parmi eux, genre'. T'apprendrais même que y en avait deux, bien qu'tu n'en eus pas encore connaissance pour Gurébi, chose qui te ferait sans doute te questionner sur le niveau d'admission au sein de cette meute. Même quand on était taré, on pouvait y entrer, eh ouais.
On en était pas là, encore. Avant de te questionner sur ça, il aurait déjà fallu que toi, t'y rentres.
V'là donc que ce mâle s'approche, et se poste non loin de toi. Toi, qui restes fier, pas prêt à courber l'échine, bien que tu sois prêt à faire quelques efforts.
Tu resterais bien entendu respectueux, tu ferais en sorte de pas trop mal parler, tu garderais les jurons pour plus tard. Il était temps de montrer que tu n'étais pas fait que de muscles et de sang chaud, mais que tu possédais aussi un cerveau en parfait état de fonctionnement, capable de mener quelques stratégies efficace.

« Je m'appelle Teddy, et je suis solitaire. Oh, j'ai bien été Raeder, y a longtemps de ça, quand leur camp n'était pas encore une île. Mais c'était y a longtemps, comme dit. Entre temps, j'ai foulé d'autres terres, au point que je ne saurais dire d'où je viens vraiment. »

Tu étais parti bien avant qu'ils ne deviennent des Damnés, tu n'avais jamais croisé une patte de ce crabe qui les avait maudit. Enfin, parti... Ton petit-toi c'était perdu, égaré dans des terres glacières où l'horizon était toujours le même, qu'importe dans quel sens on aurait pu incliner la tête. Ca avait été ta première errance, ça. Tu étais bien revenu, un peu, pour mieux te faire tromper par une vieille au glowstick rose, au point de manquer de périr face à un couguar. Là, y avait eu que des solitaires, pour te porter secours. Ça t'avait fait filé à nouveau, une fois remis sur place, à suivre une solitaire verte sur des terres bien lointaines, à apprendre la vie dans son silence.
Tes larges épaules s’affaissent, et tu n'hésites alors à poser sur lui tes yeux violacés.

« C'est pas pour autant que je rejette ma famille, mais ce concept de pirates a jamais été fait pour moi. La vie de clan réponds à des valeurs engageant davantage les miennes, et c'est pour ça que je me présente à vous aujourd'hui. Pour une place qui, je l'espère, me sera accordé après ma contribution à ce combat contre le cerf, certes pas des plus exemplaires, mais je l'espère suffisamment active. »

Tu étais sincère, Teddy, tu lui offrais une pure vérité que tu espérais impactante. Suffisamment pour qu'il te laisse voir le loup qui tenait les grands fils qui unissaient tous les porteurs du glowstick violet.
Car il avait raison, ce loup : tu ne savais pas, qu'il était Oracle. Toi, ce que tu voyais, c'était un adulte plus âgé que toi, avec toute la sagesse que peuvent apporter les années. Tu voyais aussi son glowstick violet, celui qui tranche sur son pelage blanc, et qui te fait affirmer qu'il était membre des Nakhus. De ce fait, à même de te présenter aux siens, pour te permettre de joindre leur meute, s'ils toléraient un solitaire comme toi parmi leurs rangs.

« ...Alors, j'peux voir votre Oracle ? »

Fallait toujours tenter sous peine de ne jamais rien avoir, comme on l'disait si bien.
Revenir en haut Aller en bas
Hiwell
». Affirmé
». Affirmé
avatar

Féminin » Nombre de messages : 3344
» Age : 21
» PUF : Messy ; Hiwell
» Date d'inscription : 24/07/2010
» Personnages :
DESCADA - Nakhu
6 ans (14/10)

HICHAM - Raeder
5 ans [26/09]

» Feuille de perso'
» Points: 65

MessageSujet: Re: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   Dim 12 Aoû 2018, 20:28


    HRP:
     

    Encore une fois, le jeune loup s’aventurait un peu trop là où il n’était pas vraiment la bienvenue.

    Malgré que, comme sa fratrie, il s’était vaillamment battu aux côtés des dénommés Nakhu, porteurs des glowsticks violets, Hicham savait que sa place n’était pas parmi les leurs. Il était juste, et apportait son aide à ceux dans le besoin. Mais jamais on n’enlèverai son âme de pirate au mâle brun. Malgré la bataille encore fraîche, Hicham se tenait plutôt bien. Du moins physiquement. Il n’avait pas été blessé, par chance. Aussi, avec les quelques pluies qui sont venues soulager la terre, le brun avait pu se remplumer quelque peu. Lui qui frôlait la maigreur mortelle, était redevenu quelque peu svelte sur ses grandes et fines pattes de jeune loup. Sa tignasse était redevenue impeccable, sans un seul noeud, lisses comme un galet à ricochets, et d’un blanc immaculé. Ils n’avaient pas encore retrouvé leur incroyable brillance, mais ils plaisaient à nouveau à son propriétaire, qui avait glissé quelques coquillages dans certaines mèches, lorsqu’il avait eu la joie d’en trouver sur les côtes de nacre après les pluies salvatrices.

    Mais malgré son apparence impeccable, il n’en était pas de même pour le moral du loup esseulé. Il ne voyait plus personne et sa peine était encore lourde, n’ayant encore rien résolu de ce qui pesait sur son esprit : le sort de sa famille, ce lourd et long silence de leur part, malgré l’apparition récente de son frère Teddy. Il se demandait ce qui leur arrivaient à tous en ce moment même, tandis qu’il se demandait ce que lui réserverait la vie, comme sort.

    C’est donc avec ses pensées noires que notre pirate marchait sans but.
    C’est donc en tant que solitaire qu’il espérait trouver des réponses et, surtout, des solutions.

    La corneille devait certainement l’attirer d’une façon ou d’une autre, car, bien vite, il se trouva à fouler le territoire des Nakhu. Il s’en rendit vraiment compte lorsqu’il entendit des loups parler.
    Il crut que son coeur allait cesser de battre lorsqu’il capta les paroles des ces derniers, et qu’il reconnut le timbre bourru et familier de son frère Teddy.

    « Je m'appelle Teddy, et je suis solitaire. Oh, j'ai bien été Raeder, y a longtemps de ça, quand leur camp n'était pas encore une île. Mais c'était y a longtemps, comme dit. Entre temps, j'ai foulé d'autres terres, au point que je ne saurais dire d'où je viens vraiment. »

    Les yeux vert d’eau d’Hicham s’écarquillèrent tout au long de son discours, et il se demandait bien ce qu’il faisait ici, et pourquoi il parlait à un membre des Nakhus. Ce qu’il comprit alors juste ensuite, à son plus grand désarroi.

    « C'est pas pour autant que je rejette ma famille, mais ce concept de pirates a jamais été fait pour moi. La vie de clan réponds à des valeurs engageant davantage les miennes, et c'est pour ça que je me présente à vous aujourd'hui. Pour une place qui, je l'espère, me sera accordé après ma contribution à ce combat contre le cerf, certes pas des plus exemplaires, mais je l'espère suffisamment active. »

    Il crut d’abord qu’il allait s’effondrer. Sans vraiment comprendre pourquoi, les paroles que venait de débiter son frère lui fila comme un coup de couteau droit dans le coeur. Il hoqueta, de surprise, et de douleur ? Avant d’émettre un sifflement aigu de colère. Il savait depuis le début que Teddy songeait à rejoindre un clan. Mais avec tout ce qui s’était passé, avec leurs retrouvailles déchirées… Il s’était dit que peut-être il resterait avec lui.

    Lorsqu’il s’agissait de sa famille, Hicham en oubliait toute retenue. Il n’était plus lui même et se sentait aveuglé par la colère qui luisait dans ses yeux verts éphémères. D’un pas furieux, il se dirigea vers les deux loups, et ignora complètement le loup blanc qui irradiait la sagesse à lui en faire vomir sur le moment. Oui, Hicham était complètement hors de lui. Il ne laissa pas le temps à l’oracle de parler, et se planta entre eux, enfonçant un regard dur dans celui de son frère.

    « Alors comme ça, tu vas jouer au lâche jusqu’au bout, Teddy ? Tu abandonnes les tiens, comme le reste de notre pauvre fratrie. Vous vous dégonflez tous, un par un, sous prétexte que c’est plus confortable. Que l’herbe y est plus verte. GRAND BIEN TE FASSE ! »

    Il bouillonnait à présent, fouettant l’air de sa queue. Il se sentait trahi, et déçu. Il se retourna vivement, avant de jeter par dessus son épaule :

    « Espérons qu’ils t’acceptent, ces braves Nakhus. Espérons qu’ils acceptent un lâche jusqu’au bout des griffes qui ne pensera jamais pour leur clan, qui ne pensera qu’à lui à chaque moment difficile ! Espérons vraiment que l’Oracle ici présent t’accepte, Teddy. »

    Et des larmes perlèrent à nouveau au coin des yeux du seul plus jeune pirate qu’il restait de leur famille. Il savait qu’il venait d’entacher sur les chances de Teddy de rejoindre les Nakhus. Mais il était si en colère, si triste, qu’il n’avait pensé aucun des mots qu’il avait prononcé dans sa dernière tirade.

    Espérons qu’il me pardonne, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 129
» Age : 23
» PUF : Auberjin
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages : Jolitemps
Solitaire.
Possède sans promesse une ruine d'oiseau.
6ans et demi (14.09.17)

Teddy
Solitaire.
Seul et célibataire.
5ans et demi (26.11.17)


» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   Dim 12 Aoû 2018, 23:13

[HRP : tkt, si c'est en libre, c'est que c'est libre  AWESOME by susu ]

A cette vie prétendue




Été 2018.
4ans


Tu n'eus pas le temps d'entendre les mots du long blanc qu'un sifflement vint s'emparer de tes oreilles. Ça vint grouiller en écho contre tes tympans, ça fit flouter ta vision, alors que tes oreilles partaient vers l'arrière.
Hicham venait d'arriver, percutant ta réalité d'une façon tout aussi imprévue qu'aurait pu le faire une comète. A croire que tu l'avais oublié, pour être surpris de le retrouver devant toi.
Tu ouvres la gueule, veut dire quelque chose.
Mais il crache, ton frère, il te crache dessus et te fais la fermer.

C'que tu pouvais être con, Teddy, à ainsi négliger ton frère.
T'avais encore pensé qu'à toi-même, comme il le disait si bien. A ton foutu cul, comme tu l'avais fait toute ta putain de vie. Est-ce que ça te faisait changer d'avis pour autant ? Nan. Nan, t'avais toujours envie de rejoindre un clan, comme t'en avais eu envie tout au long de ta maudite vie. Même si ton image ne serait sans doute pas bien glorieuse, avec les mots que venaient de prononcer celui qui partageait ton sang. Alors, même si tu ne dis rien, même si tu le laissas s'éloigner...
...C'est pas pour autant que tu l'abandonnerais, ton frangin. C'est pour ça que tu fis volte-face et lui emboita brusquement le pas. Au diable, le loup blanc pouvait attendre, Oracle ou pas, comme venait te l'apprendre ton frangin. Et si l'envie de partir le prenait, alors soit, chacun avait ses priorités.
En tout cas tu files un instant, tu fais faux bond à ton interlocuteur pour t'intéresser à ton cadet. Parce que t'avais l'impression que si tu le rattrapais pas maintenant, tu ne le reverrais peut-être jamais. Et t'avais pas envie de ça, Teddy, oh, nan.

« HICHAM ! »

Ta voix tonne, tu le rattrapes, te postes devant lui pour lui bloquer la route. Tu te tiens bien campé sur tes quatre pattes, la tête relevée. Tu respires. Et les oreilles toujours en arrière, tu laisses la tension de tes muscles retomber pour venir plaquer ton front contre le sien, qu'il le veuille ou pas. Tu lui parles à voix basse, pour n'être entendu que de lui, avec l'espoir que l'Oracle ne disposait d'ouïe bien trop aiguisée. Même si ta voix est sans doute trop forte, même quand tu murmures

« Hicham, écoutes moi, tu veux. Et réalises, putain, réalises que les solutions pour sauver les nôtres sont plus qu'inexistantes. Qu'aucun dieu n'y portera oreille attentive, tu l'as bien constaté, non? Alors qu'est-ce que tu veux faire de plus, hein, qu'es-ce que tu veux faire de plus ?! Consacrer ta vie à une veine quête de rédemption familiale ? Perdre ton temps à sauver des loups qui ne pourront plus l'être ? Il serait temps de vivre pour toi, Hicham. »

Tu peux pas le laisser filer. Tu te le refuses. De toute façon, c'plus comme si t'allais pouvoir joindre ce clan, maint'nant, après c'qu'avait pu dire ton frère, des paroles dures mais pourtant si vraies.
Tu t'agites un peu, passe d'une patte à l'autre, tout en restant devant lui.

« Et t'as raison, ouais. Je suis un lâche. Un putain de lâche, qui ne veut pourtant que le bien de son frère, qui veut aussi changer pour devenir quelqu'un de meilleur, en trouvant sa chance dans un clan comme il en aura toujours rêvé. Alors ne fait pas comme moi, ne pars pas. Restes ici, joins ces braves Nakhus avec moi. Et d'une façon un peu égoïste, œuvrons sous leurs étendards tout en œuvrant pour nous même. Un Dieu Crabe, ça s'affronte mieux avec un pouvoir divin, non ? Là sera la justice, ou comment faire honneur aux valeurs d'une déesse en aidant la cause familiale. Parce qu'à ce jour, je doute qu'il y ait autre solution pour sauver ce qu'il reste de famille, que d'abattre la source même de leur malédiction. N'est-ce pas ? »

Parce que c'était d'aider les autres, que de sauver leur âme d'une malédiction posée par un stupide crabe auxquels on avait aveuglément cru. Et que si ton frère avait une autre solution, alors, qu'il te la fasse entendre ouais.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1266
» Age : 19
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Volstein
& Seul
8.5 ans ~ (sept)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& amoureuse d'Astaroth
8 ans ~ (sept)
Lazuli - Herboriste
Glow Rose

Astralys
& Célibataire
6 ans ~ (sept)
Lazuli

Angelica
& relation libre avec Murmure
5 ans ~ (sept)
Nakhu en évaluation

Lucie
& Célibataire
4 ans ~ (Sept)
Etelkrus - Guerrière
Glow orange

Maria-Elena
& Célibataire
2 ans ~ (sept)
Nakhu - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 63

MessageSujet: Re: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   Mar 21 Aoû 2018, 12:00

Volstein

Le loup blanc et noir agrandit les yeux lorsqu’un autre jeune loup arriva d’un bond, l’air tout à fait furieux de voir le jeune loup à cristaux qui était venu ici. L’Oracle le vit crier sur son frère sans retenue, mais savait bien que les deux ignoraient qui il était vraiment. Personne, en dehors des Nakhus, n’avait été là lorsqu’il avait été nommé Oracle devant les siens. Alors il observa la scène, restant un peu en arrière, et au bout de quelques cris, les deux jeunes décidèrent de faire leurs messes à voix basse.

Volstein baissa ses longues oreilles, contrarié. Ces deux jeunes semblaient être frère, et lui-même savait à quel point la décision d’un proche pouvait profondément blesser, alors il respectait le jeune loup clair qui était arrivé en furie pour demander des explications à son frangin. Malheureusement, ce n’était vraiment pas le bon moment.

L’Oracle se leva, et étendit ses ailes, pas pour se battre, mais pour paraître plus grand et menaçant, et pour forcer les jeunes à le regarder, et à se rendre compte qu’il n’était peut-être pas le dernier mec à avoir rejoint le clan, mais peut être bien quelqu’un de plus important. Ses ailes de cristal s’étendirent de chaque côté de son corps, et ce serait un miracle s’ils ne réalisaient pas ça et là que les ailes et les cristaux étaient de famille.
Car les deux jeunes loups devant lui étaient bel et bien ses petits-neveux.

Mais les ailes cristallines de l’Oracle brillaient de la couleur de Yurai, ainsi que son collier de cristaux qu’il portait autour du cou, et ses yeux d’or brûlèrent d’une lueur agacée et sérieuse alors qu’ils se posaient sur les deux jeunes.
« Calmez-vous, jeunes loups. Vous êtes dans le domaine de Yurai, et les disputes comme celles-ci ne sauraient se passer sous le museau de la déesse. »

Il se calma un peu en baissa un peu ses ailes, pour poser son regard sur le loup cornu.

« Teddy. Si tes vœux sont bien fondés, et que tu viens ici d’un cœur et d’un esprit pur, et que tes valeurs sont en effet en accord avec les nôtres, tu ferais bien de voir la déesse Yurai en personne. Elle, saura lire tes pensées et discerner si tu es vraiment un loup sage, au fond de toi. Mais si elle lit en toi autre chose que cette sagesse, tu n’auras plus le droit de venir ici, déranger la paix des lieux de sagesse. »

Ce qui avait fait pencher le loup blanc, ça n’avait pas été le discours du jeune, au contraire, c’était un discours médiocre, qui montrait que trop peu le ressenti sage, les émotions profondes et les motivations profondes du jeune loup. Il avait effleuré la surface de quelque chose de plus profond, lorsque le frère dudit Teddy était arrivé, et c’était l’amour qu’il avait lu dans les yeux de ce jeune qui le faisait penser que ‘peut-être’ ce jeune avait une tendance sage, inspirée par l’amour de sa famille.

Mais pour cela, il devrait encore se montrer digne.

« Mais toutefois, seul l’Oracle pourrait t’accompagner voir la déesse alors que tu es si nouvellement présent sur les Terres, et seul lui te laisserait rentrer dans le temps. Et pour cela, il faudrait que tu lui expliques ce que tu ressentes vraiment, et ta vraie motivation pour venir chez nous. Il faut plus que de la force, et de la valeur au combat. Il faut être sage. Et quand tu regardes en toi, sens-tu cette sagesse que Yurai cherchera en toi ? »

Il laissa un instant au jeune loup pour réfléchir, puis se tourna vers le loup plus pâle. Avec sa tresse blanche, ses cheveux longs de neige et ses yeux bleus lui rappelaient quelqu’un. Au plutôt, une personne de sa famille. Volstein semblait froncer ses sourcils, puis il demanda aux deux.

« Dites-moi. Qui sont vos parents ? » demanda-il.
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 129
» Age : 23
» PUF : Auberjin
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages : Jolitemps
Solitaire.
Possède sans promesse une ruine d'oiseau.
6ans et demi (14.09.17)

Teddy
Solitaire.
Seul et célibataire.
5ans et demi (26.11.17)


» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   Dim 30 Sep 2018, 22:57

A cette vie prétendue




Été 2018.
4ans


La voix de l'adulte te surprend, tu prends des airs de louveteau prit sur le fait. Ça te calme immédiatement, toi qui n'aimes pas fauter auprès d'autrui, préférant ouvrir ta gueule pour plaire plutôt que pour te faire déprécier. Alors tu te tais, après quelques derniers mots prononcés à voix basse, les yeux dans ceux de ton frère.

« Hicham. Réfléchit bien à tout ça, s'il te plait. »

Tu insistes sur tes paroles, après avoir hésité sur le fait qu'il devait vivre pour lui, qu'il ne devait se perdre dans une quête qui ne le mènerait qu'à la déception et à l'épuisement. Tu n'insisterais pas davantage, de toute façon, serait toutefois ouvert à une discussion entre adulte mature, si la colère et la déception de ton frère voudront bien laisser place à la compréhension.
La tête dans l'alignement de ton dos, ton regard glisse sur l'Oracle. Ses ailes étendues ne te donnaient plus envie de faire le con, tout d'un coup. Il imposait là un respect qui te rappelait la statue de Yurai, celle qui dominait tout son temple.

« Excusez-nous... »

T'en menait pas large, non, tu ne t'y serais jamais autorisé. Ton échine cessa de se dresser lorsque les ailes violacées se baissèrent et qu'il te parla, à toi. Yurai serait évidement la plus à même de te juger, toi et tout ce que tu pouvais bien être. Sans son approbation, tu n'aurais alors l'autorisation de revenir ici... Ça se comprenait, ouais, tu ne pouvais que hocher la tête face à ces mots censés. Et alors que lui aurait pensé filé voir la déesse, cette idée s'arrêta aux mots suivants. Il faudrait que l'Oracle en personne l'accompagne : sans ça, il n'aurait le droit de s'adresser à la divinité.
Raison pour laquelle, sans doute, elle n'avait répondue à votre appel fraternel, il y a quelques temps de cela. Ça te fait tourner un fugace regard vers Hicham, court, juste le temps de capter sa silhouette sans vouloir prendre connaissance de son regard ou de son expression, de peur d'avoir honte.
Maintenant, avec la question du respectueux blanc, tu espérais au passage convaincre ton cadet. Qu'il découvre là tes intentions, celles qui n'étaient pas de l'abandonner à son sort, celles qui le feraient rester son frère, envers et contre tous.
Tu soupires, avant de prendre ta respiration. Allez, explique-toi maintenant : ça vient du cœur, laisse venir.

« Je sais pas, si je ressens bel et bien cette sagesse. J'aimerais le croire, oui, car c'est dur d'avoir des certitudes sur une valeur, sur quelque chose qui n'est pas réel. Mais j'aimerais surtout apprendre à la faire mienne, j'pense, à faire en sorte qu'elle cesse de se terrer au fond de mes tripes. J'aimerais devenir sage plutôt que lâche, que mes idéaux soient en adéquation avec mes choix de vie. J'aimerais réussir à rendre la vie des miens et des autres plus juste, qu'on me donne la force et les moyens nécessaires pour le faire. C'est ça, ma vraie motivation. »

Ton regard mauve glisse sur le loup crème, alors que se baissent tes oreilles. Cette fois-ci, tu es sincère, tu ne te caches plus derrière ton envie absolue de pouvoir. Tu veux tuer ce crabe, défendre les faibles et ceux qui sont démunis de puissance. Tu veux servir ton prochain, en préservant les quelques liens de sang qu'il te restait.
De cette famille, les membres encore sains ne se comptaient plus que sur quelques doigts, et tu avais ce désir de les préserver, au moins un peu.
De ton faible temps chez les Raeder, tu avais au moins retenu ce que voulait dire le mot famille : c'était la promesse de ne jamais finir seul.
Un soupir ébranle le loup fort que tu aimerais être, alors que tu réponds à la question du loup blanc, dont les liens de sang t'échappe encore -sans doute cela t'aurait plus percuté s'il avait été brun-.

« Nos parents se nomment Thyara et Hyozan. Des loups braves qui aiment leurs enfants, même si certains d'entre eux le leur rendent mal. »

Tes dents se serrent et tu baisses la tête, peu fier de cet aspect là de ta vie. Peu fier de ta vie en général...
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1266
» Age : 19
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Volstein
& Seul
8.5 ans ~ (sept)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& amoureuse d'Astaroth
8 ans ~ (sept)
Lazuli - Herboriste
Glow Rose

Astralys
& Célibataire
6 ans ~ (sept)
Lazuli

Angelica
& relation libre avec Murmure
5 ans ~ (sept)
Nakhu en évaluation

Lucie
& Célibataire
4 ans ~ (Sept)
Etelkrus - Guerrière
Glow orange

Maria-Elena
& Célibataire
2 ans ~ (sept)
Nakhu - Louveteau

» Feuille de perso'
» Points: 63

MessageSujet: Re: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   Jeu 18 Oct 2018, 17:57

Volstein

Le loup blanc et noir garda son regard d'or posé sur le jeune loup brun, calme et placide, ou au moins, il en donnait l'impression. Au fond, son coeur avait bondi à la dernière phrase du jeune loup. Thyara. Thyara avait été sa nounou, sa nièce plus vieille que lui, qui lui avait raconté des histoires de contes de fées à lui et sa soeur jumelle Karigan, dans la tanière de ses parents. C'était avec elle que son âme innocente c'était développée, c'était entre ses pattes qu'il avait grandi. Et elle avait eu des enfants. Ces deux jeunes, qui étaient venus à lui, pour chercher un asile. Un sens à leur vie. Un clan.
Une bouffée de chaleur monta en lui.
Ca le touchait.

Mais il laissa se sentiment de côté un instant, pour juger le discours qu'avait eu le jeune loup quelques moments auparavant. Il cligna des paupières son regard restant calmement posé sur ce jeune loup à cornes de cristal. Il aurait du se douter, ces couleurs, le cristal de Romance sa mère, les couleurs violacées de Hyozan, dont il lui restait quelques bribes de souvenirs. Ce jeune était à l'image de ses parents. Comme sa mère, intrépide, il avait fait un choix de vie que de toute évidence, sa famille n'avait pas désirée ni vu voir, mais contrairement à Thyara, il semblait avoir fait un choix plus sage.
Volsein ne jugeait pas du bonheur que la décision avait pu apporter à sa nièce, mais il savait qu'elle avait été maudite par le dieu crabe. Il ne l'avait plus jamais revue depuis.
Il espérait qu'elle vivait la vie dont elle avait rêvé, sur cette île, au loin, avec son chéri.

Le blanc, conscient qu'il était resté longtemps silencieux a dévisager le jeune loup, se redressa, et hocha lentement la tête.
"Teddy. Tes parents ne seraient pas fâchés que tu rejoignes le clan de ton grand-oncle. Ils ont toujours étés libres, et ils voulaient surement que tu fasses comme eux l'ont fait à ton âge. Nous n'avions jamais eu de dispute, avec ta mère, ma nièce, et je serais heureux que tu nous rejoignes. Tu as l'air d'avoir tous les prémices de la sagesse. Je te prie de m'accompagner, seule la Corneille, car c'est ainsi que nous nommons la déesse Yurai, pourra te dire si tu mérites vraiment une place parmi les nôtres."

Il fit un pas de côté, laissant la place au loup brun sombre pour le rejoindre, et à cet instant, il semblait devenir autre chose que le loup blanc et noir fâché, presque une figure chaleureuse, acceuillante, invitant Teddy à le rejoindre, à parler à sa chère déesse, pour savoir si réellement, sa motivation serait assez bonne pour devenir un Nakhu. Mais soudain son regard vers Hicham, et l'or doux se fit dur comme le précieux joyau de la même couleur.
En celui là, il voyait Reno et Roy. Son physique, ses cheveux étaient si proches de ceux de son grand frère, son faciès de petits ange avec un fond mauvais. Volstein fouetta l'air de sa queue, puis baissa les yeux sur le jeune.

"Hicham. Tu es peut être mon petit-neveux, mais tu n'as pas ta place chez les Nakhus. Je suis désolé de te dire que ton comportement n'as pour le moment rien qui ne te permette de devenir l'un des nôtres. Toutefois, tu pourras toujours venir visiter ton frère, si tu en a l'envie. Les Solitaires sont les bienvenus sur ce territoire."

A ce moment, une louve violette apparut, et se tassa un peu, surprise de voir tous ces loups ici, et surtout ces deux jeunes inconnus. Volstein lui fit signe d'approcher. Et alors qu'elle venait vers lui, perplexe il lui adressa une requête :
"Rassia ? Pourrais-tu raccompagner ce jeune loup à la frontière pour le moment. Je crois que son frère va avoir besoin d'un peu de calme."
Il se tourna vers Hicham, et sourit doucement.
" J'espère avoir la chance de te recroiser un jour, Hicham."

Et avec ces mots, il se détourna, et accompagna Teddy vers le temple, pour lui permettre de passer l'épreuve qui déterminerait son appartenance (ou non) au clan des Nakhus.
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 129
» Age : 23
» PUF : Auberjin
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages : Jolitemps
Solitaire.
Possède sans promesse une ruine d'oiseau.
6ans et demi (14.09.17)

Teddy
Solitaire.
Seul et célibataire.
5ans et demi (26.11.17)


» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   Jeu 18 Oct 2018, 21:22

A cette vie prétendue




Été 2018.
4ans


Tu fronces les sourcils, lorsqu'il te dit être ton grand-oncle. Tu restes un instant silencieux, accusant le poids de cette révélation. Pour toi, ta famille s'était toujours limité à tes parents et à ta ribambelle de frères et sœurs. Tu n'avais jamais cherché à remonter plus loin, à chercher d'autres liens de sang parmi tous les êtres de ces terres. Ça ne t'intéressait pas, la généalogie, c'était bon pour perdre son temps à chercher des loups qu'on n'connaîtrait sans doute jamais.
Mais maintenant qu'il t'annonçait ce lien, là, voilà que tu ta curiosité en était piqué. De qui, était-il donc l'oncle ? De votre mère, de votre père ? Ah, de votre mère, tu n'as même pas besoin de le lui demander. Mais alors, qu'est-ce qui avait fait préférer la vie de pirates à vos parents, plutôt que la vie dudit oncle ? Certaines questions resteraient à jamais sans réponse, toi qui ne parlerais jamais plus à tes parents (tu te briserais plus tard, le soir, à l'évocation de cette idée).
En attendant, tu voulais croire en ses mots. Croire que ça n'aurait dérangé ceux qui t'avaient mis au monde, que tu deviennes celui que tu étais aujourd'hui. Un loup qui prétendait à rejoindre un clan, comme il le braillait dans les oreilles de tout le monde lorsqu'il n'était encore qu'un môme. Aujourd'hui peut-être, tu dormirais au milieu des nouveaux tiens.

« Je vous remercie pour la chance que vous m'accordez là, et je serais quant à moi heureux que vous me parliez un peu plus de notre mère. »

Qu'il lui partage quelques souvenirs qui font sourire, qu'il lui parle du passé méconnu de ta mère.
Néanmoins, voilà que ton sang se glaça, Teddy. Oui, ça te figea, ce que le blanc dit à ton frère, à cet être que tu chérissais plus que ce que pouvait bien montrer les apparences. A lui dire que son comportement ne laissait présager ni justice, ni sagesse. A le faire raccompagner à la frontière, par cette louve qui passait là, avant que tu ne sois en mesure de prendre sa défense.
Faux, c'est faux, tu aurais dû dire ! Il fallait comprendre ses peines passés, la conception de ses valeurs, ce qui le poussait à agir ainsi ! Toi, tu le comprenais, tu savais qui il était. Ou du moins, espérait le comprendre.
Et alors que tu jetais un dernier regard à ton cadet, par-dessus ton épaule, tu fis quelques pas en compagnie de l'Oracle vers le temple de Yurai.
Avant de te stopper, là. Net.

« Je... Je suis désolé. Je pense plus être en mesure de me confronter à Yurai. Je sais, que c'est pour ça que je suis venu, mais maintenant qu'on y va, j'ai...J'ai besoin d'un peu plus de temps, après ce qui vient d'se passer. Je dois d'abord rattraper mon frère, vous comprenez ? Avant qu'il m'échappe pour de bon. Enfin, si c'est pas déjà trop tard pour ça. »

Y a un sourire triste, entendu, qui se fige sur tes lèvres. Il comprenait, hein ?

« Mais je reviendrais vous voir, vite, ma volonté de vous rejoindre reste intacte. Je vous remercierais de votre patience, comptez sur moi. Et là, je vous laisserez avec plaisir me guider jusqu'à Elle, tout comme j'aimerais entendre tout ce que vous auriez à me dire sur ma mère, vos anecdotes, vos souvenirs. Au revoir, m'sieur grand-oncle, je vous dis à bientôt. »

Bientôt, ouais. Tu lui reviendrais, après n'avoir pu rattraper ton frère et le perdre sans doute pour de bon, à n'être plus que considéré comme un traître par lui. Tu lui reviendrais, après avoir perdu un peu d'énergie dans un combat contre les pumas de Moiro, après des tentatives pour regagner un semblant de famille.
Après tout ça, oui, tu lui reviendrais, mais pas bientôt.

Cette aventure viendrait plus tard, après toutes ces autres, et là s'achevait cette rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS] A cette vie prétendue ♖ Libre Nakhu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» As-tu été sage cette année? [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Sans FAD'H, nous allons perdre cette guerre contre RD en moins de 24 h
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Accueil
 :: → Archives RP
-
Sauter vers: