Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 L'age du stress [Elaine]

Aller en bas 
AuteurMessage
SeoSy
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 455
» Age : 22
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Vinara
♀ | 9 ans
Solitaire Nakhu
Célibataire
Insulte en #ff6600


Gloriel
♂ | 7 ans
Lazulis | Combattant
Célibataire
Père de Roanne
Discute en #3399ff


Vivaldi
♀ | 8 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Bourgeonne en #00cc00


Siam
♂ | 2 ans
Ethelkru | ???
Célibataire
Charme en #ED6B6B


~Ahu'ura~
♀ | 0 an
Nakhus | Louveteau
Célibataire
Chantonne en #DC53FE



» Feuille de perso'
» Points: 2796

MessageSujet: L'age du stress [Elaine]   Mer 29 Aoû 2018, 19:12


Siam était confus. Cela faisait plusieurs heures qu'il tournait en rond dans la tanière qu'il partageait avec son père. Ce dernier n'était pas là, parti aussi tôt qu'il était rentré tard. Le jeune loup l'avait à peine vu ces derniers temps, à croire que le monde de Punk Wolf avait énormément besoin du bêta Ethelkrus par les temps qui courent. Il soupira, se stoppant un instant, attendant de parvenir à chasser un point de côté. Une fois fait, il reprit sa marche ronde. Il ne cessait de grogner dans sa barbe. Il ne se sentait pas bien, gêné même. Il entendit plusieurs du clan qui, entendant sans doute le tapage de ses accessoires, passaient la tête dans l'alvéole, demandant si le fils d'Alys allait bien. Il leur répondait d'un signe de tête ou lançait un "ça va" avant de reprendre ses foulées devenant de plus en plus rapides. Il stressait énormément, mais il n'arrivait pas à se mettre d'accord. Il avait désormais un an. Oui il était encore jeune mais ce un an était décisif. Il allait devoir passer une épreuve de glowstick. Le hic ? Il ne savait pas quel Dieu aller voir. Il ne se sentait pas aussi fort qu'Aka, aussi futé que Dairo et aussi agile que Kiro. Il ne se sentait pas spécialement proche des autres Dieux. Et puis, il ne comptait pas trahir son clan. Et son père. Soupirant une nouvelle fois, Siam comprit alors qu'il avait beau se creuser les méninges, il n'obtiendrait pas de réponse tout seul.

Le jeune loup quitta presque en trombes l'antre de son père. Il ne pouvait pas déranger son paternel adoptif pour une telle broutille. Mais il ne savait pas à qui d'autres demander de l'aide. Décidément, les présents divins étaient un sujet plus difficile qu'il ne l'aurait pensé. Siam lâcha une puissante expiration. Il regarda des enfants passer au loin. Qu'ils étaient insouciants. Il commençait déjà à les envier à ne pas se poser les questions qui tambourinaient dans son esprit. Roulant des yeux, il prit une direction aléatoire. Il semblait chercher Alys si bien que des compagnes Ethelkrus lui indiquèrent où le trouver. Les remerciant, Siam suivit leur direction avant de changer quant ils avaient le regard tourné. Certes le bêta était le mieux placé pour l'aider mais il ne désirait pas lui donner un nouveau fardeau. Déjà qu'Alys s'était retrouvé du jour au lendemain avec dans les pattes un enfant que lui donnait gentiment Ori, ne disant ni qui est le géniteur, ni autres informations qui pourraient aider qui que ce soit à trouver ce loup mystérieux. Soupirant une nouvelle fois, le jeune loup prit la fuite des regards du Clan, filant dans la salle du trônes qui n'accueillait que peu de loups en temps normal.

Le loup entra dans l'immense pièce rocheuse. Il constata avec joie que peu de compères se trouvaient dans les environs. Il esquiva un sourire et il partit se coucher près des trônes imposants. Il se souvint d'une drôle d'histoire où Alys lui avait confié qu'avec son frère, Gloriel, ils s'étaient couchés sur les places réservées aux alphas. Ils avaient discuté jusqu'à ce que le Chevalier s'en aille pour de bon, laissant les Ethelkrus pour suivre sa voie qui le menait dans les pattes de la Déesse Ao. Siam était impressionné de voir qu'un loup avait trahi les siens pour se ranger dans les rangs d'une déité qui lui correspondrait. Malheureusement, sa famille avait subit la séparation divine et clanique ... Son père n'avait pas manqué de lui dire où était parti chacun de ses oncles et ses tantes. Il soupira. Dans tout cela ...

« ... Je ne sais toujours pas qui suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 706
» Age : 21
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages : ÉLAINE
5 ans ½ (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
9 ans ½ (27/01)
Lazuli | Combattant


BETH
5 ans (18/12)
Nakhu | Adepte


MADELEINE
6 ans (23/01)
Lazuli | Combattant


MARS
4 ans ½ (18/03)
Solitaire | Chef de gang


» Feuille de perso'
» Points: 115

MessageSujet: Re: L'age du stress [Elaine]   Dim 09 Sep 2018, 21:45


    Élaine

    L'aube vient à peine de poindre le bout de sa truffe qu'Élaine est déjà sur le chemin du temple de la Renarde. Pieuse, elle allait régulièrement auprès de sa déesse déposer offrandes et prières murmurées. La lumière dégagée par son glowstick baigne la forêt d'une lueur douce. Depuis que la sécheresse a définitivement quitté les terres de Punk Wolf, les proies affluent plus souvent, et aujourd'hui, les lapins et écureuils la suivent de près, se dandinant derrière elle. Elle sourit, un gros lièvre dans la gueule. Ses oreilles pendantes se balancent au rythme de son trot, et d'un regard complice, elle observe les lapins qui la suivent, comme une procession silencieuse, un hommage au lièvre tombé. Elle arrive près de la statue de la Renarde, son regard bienveillant la touche, comme toujours, puis elle pénètre au sein du temple. Elle dépose la bête au patte de sa Maîtresse et s'assoit, tête baissée en guise de respect. Elle commence sa prière, remerciant Dairo de ses bienfaits, de ses dons, de ses cadeaux. Près de l'entrée, une foule de paires d'yeux l'observe, les lapins et autres mammifères la fixent, curieux. Elle sourit une nouvelle fois, et après avoir salué la Déesse Rousse, elle rebrousse chemin.

    Le Grand Castel est redevenu magnifique, il ne ressemble plus à un repaire de hyènes asséché. La mousse et le lichen sont revenus sur les pierres de craie, et le soleil caresse l'immense bâtisse. Elle grimpe parmi les siens, croise certains, les salue et se sent soulagée de les voir si serein, après une période de sécheresse aussi rude. Une douleur au cœur l'assaille. La sécheresse a tué bien plus de loups qu'elle ne l'imaginait. Tout d'abord, ses parents. Elle ferme les yeux et s'arrête, à l'abri des regards. Son cœur se serre. Des gardes ont retrouvé le corps de ses deux parents, lovés l'un contre l'autre, pris au piège dans la glace. Elle avait hurlé, pleuré, seule dans la forêt. Il ne restait que de sa famille si peu de monde. Alys était à ses côtés, Athelstan moins présent. Mais Ana, Gloriel et Mayuri lui manquaient sans qu'elle ne l'avoue à personne. Et sans leurs parents, la fratrie semblait encore plus dispersée. Elle reprit son chemin vers sa tanière. En passant devant la salle des trônes, elle vit une silhouette. Elle s'arrête, et regarde, curieuse. Les loups préfèrent profiter du soleil à cette heure, pas de l'humidité et de l'obscurité de cette tanière immense. Un sourire l'assaille quand elle reconnaît Siam, le jeune protégé d'Alys. Son frère ne lui avait pas tout à fait raconté les conditions d'accueil du petit, mais elle avait accepté qu'il rejoigne leurs rangs. Enfin, elle n'avait pas le choix, surtout. Vu le regard insistant de son frère, elle avait cédé, sans aucune peur, car elle avait confiance en Alys. Elle songea à reprendre son chemin quand la phrase du jeune loup lui parvint. Il hésitait sur la divinité à suivre, celle à qui offrir service et fidélité. Elle baisse la tête, puis entre dans la pièce, sans faire attention à être discrète, ne souhaitant pas le surprendre. Elle s'approche de lui, observe les murs avec attention, comme si elle les voyait pour la première fois. Elle finit par s'asseoir près du jeune, et elle pose son regard vert sur lui, un sourire chaleureux sur les babines.

    « J'ai toujours trouvé cette pièce propice aux réflexions. Ça doit être les immenses pierres, ou ces trônes trop grands pour de simples loups. »

    Elle sourit encore, et regarde droit devant elle. La lumière de son glowstick luit avec douceur, et illuminent les pupilles mouillées de quelques rats qui se tiennent devant elle, couchés. Elle avait perdu cette anxiété de parler avec des loups qu'elle ne connaissait pas tout à fait, sa condition d'alpha lui a offert une multitude de dons. Elle est plus avenante qu'avant, plus chaleureuse, et bien plus douce. Une patte de velours dans un gant de fer. Elle se couche à son tour, près du jeune Siam et l'observe avec une bienveillance naturelle. Ses longues plumes orangées dressées sur son crâne lui donnent un air de chaman. Il porte tant de mystère en lui, et pourtant, ce n'est qu'un jeune en quête de réponse, comme tout le monde.

    « Tu médites sur quelque chose ? »

    Elle ne veut pas lui dire de but en blanc qu'elle l'a entendue, elle préfère lui laisser le choix de lui en parler, ou non. Après tout, il pouvait se confier à elle, elle n'était pas qu'alpha, elle était aussi...sa tante ? Eh bien, oui, et comme avec Korra et ses jeunes enfants, enfin, son seul fils restant, elle est tata. Un drôle de sourire étire ses babines. Un jour, elle ne sera pas tata, elle sera maman. Elle l'espère, et ferme les yeux un instant, imaginant de minuscules Ezhekiel courir partout dans la salle des trônes. Elle revient à la vie réelle, puis fixe les rats devant elle. Leurs fines moustaches bougent, leurs truffes se soulèvent au rythme de leur respiration. Pressés les uns contre les autres, ils ressemblent à de minuscules chiots noirs. Elle a perdu l'envie de les chasser, ils les embêtaient, maintenant, elle est totalement indifférente. Elle tend l'oreille, prête à écouter le jeune Siam, et à le conseiller si tel était son souhait.
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 455
» Age : 22
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Vinara
♀ | 9 ans
Solitaire Nakhu
Célibataire
Insulte en #ff6600


Gloriel
♂ | 7 ans
Lazulis | Combattant
Célibataire
Père de Roanne
Discute en #3399ff


Vivaldi
♀ | 8 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Bourgeonne en #00cc00


Siam
♂ | 2 ans
Ethelkru | ???
Célibataire
Charme en #ED6B6B


~Ahu'ura~
♀ | 0 an
Nakhus | Louveteau
Célibataire
Chantonne en #DC53FE



» Feuille de perso'
» Points: 2796

MessageSujet: Re: L'age du stress [Elaine]   Lun 10 Sep 2018, 11:27


Une nouvelle fois, un soupir s’échappa de sa gueule. Il avait beau se poser mille et une question, il ne pouvait choisir. Son regard se riva sur ses pattes avants. Qu’aurait fait sa mère ? Aurait-elle été capable de le conseiller ? Il l’ignorait. Après tout, plus le temps passait, plus elle s’effaçait de sa mémoire. Il se souvenait que de ses yeux d’un noir profond. Cette même particularité qui habitait l’oeil droit du jeune loup. Instinctivement, il porta l’une de ses pattes sur cet œil. Il le dissimulait tant bien que mal derrière un rideau de plumes noires. Un présent de sa mère qu’Alys lui avait remis il y a peu. Reposant sa patte, ses accessoires cliquetant cachèrent l’arrivée d’une nouvelle personne à ses côtés. Les premières paroles de la louve le firent sursauter tandis qu'elles résonnaient dans son esprit. Siam tourna vivement la tête, ses poils légèrement hérisser de cette soudaine intrusion près de lui. Il mit un petit temps avant de se calmer, analysant les paroles de celle qui venait de le rejoindre. Cette pièce propice aux réflexions ? Il regard autour de lui les immenses murs rocheux. Ils étaient parfaitement taillés si bien que le damoiseau se demandait à chaque venu ici si c'était bel et bien l'oeuvre des loups d'avoir ainsi créés cette pièce. Et ces trônes … Ils étaient réellement bien plus grands que la taille des loups. Cela signifiait-il qu’autrefois d’autres espèces gouvernaient depuis ces sièges ? Il ne le saurait sans doute jamais et reposant son regard sur Elaine, il la contempla. Il se dégageait d'elle un charisme et un calme apaisant. Elle était une belle louve malgré les événements qu’elle avait du vivre. Elle ne perdait pas sa joie malgré une famille dispersée. Pour Siam, bien que souvent joyeuse, il voyait cette lueur triste qui brillait dans ces deux émeraudes.

Il garda le silence, la regardant s’installer plus confortablement. Elle lui souriait chaleureusement. Pourquoi ? Siam avait du mal à comprendre la sympathie qui s’échappait de la louve. Il détourna le regard, le rivant sur les immenses trônes. Elaine n’avait jamais cherché à le chasser. Elle avait accepté son arrivée comme tous les autres loups du Clan. Pourtant, l’origine de sa mère restait un mystère. Même celle de son père. Il soupçonnait Alys de n’avoir jamais dit qu’il était un père adoptif. Sans doute que les Ethelkrus pensaient qu’il était le réel géniteur de Siam. Cette pensée fit baisser les oreilles du jeune. Non. Il n’avait pas de père biologique. Comme il n’avait désormais plus de mère.

Il laissa un soupir s’envoler et briser le silence qu’il imposait à son alpha. Siam ne savait pas vraiment comment il devait réagir face à elle. Certes elle était sa chef, donc il la respectait mais en dehors de ça ? D’une certaine manière, elle était sa tante. Par adoption certes. Avait-il le droit de réclamer son affection comme il le faisait parfois avec Alys ? Il l’ignorait. Ses liens familiaux étaient un véritable casse-tête. Il posa son regard sur la louve. Pour le moment, la question de comment réagir ne se posait pas. Il devait simplement répondre comme tout bon sujet.

« Je m’interroge sur mon avenir. Je … J’ai l’âge de demander un glowstick. Selon nos lois, je dois le faire avant mes deux ans.

Il marqua une pause. Il songea un instant au temps qui s’écoulait et lui, toujours indécis. S’il passait l’âge, il ne pourrait plus prétendre à un glowstick … Qu’il soit l’enfant du bêta n’y changerait rien. Il était tout aussi soumis aux règles que les autres.

« Je ne sais pas quelle voie suivre. Je ne me trouve pas d’affinité particulièrement avec les Dieux. Je ne possède pas la force du Grizzly. La ruse de la Renarde. Et encore moins l’agilité de l’Anaconda.

Il pencha la tête sur le côté. Il n’avait nullement la carrure d’un disciple rouge. Il ne possédait pas la souplesse et la vivacité du serpent. Quant à Dairo, il était certes futé, il doutait posséder les compétences nécessaire pour prétendre à son glowstick. Siam poussa un long soupir.

« Je n’ai pas plus d’affinités avec les autres Dieux. Je ne suis pas si déterminé pour Ao. Je ne possède pas l’intelligence et la sagesse de Mido et Yurai. Ni la beauté que recherche Moiro … Je me demande si j’ai réellement le droit de prétendre à un glowstick, Dame Elaine.

Il baissa la tête, son regard fixant un point de vide sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Oysteria
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 706
» Age : 21
» Date d'inscription : 04/02/2017
» Personnages : ÉLAINE
5 ans ½ (13/05)
Etelkru | Alpha


ARLESTON
9 ans ½ (27/01)
Lazuli | Combattant


BETH
5 ans (18/12)
Nakhu | Adepte


MADELEINE
6 ans (23/01)
Lazuli | Combattant


MARS
4 ans ½ (18/03)
Solitaire | Chef de gang


» Feuille de perso'
» Points: 115

MessageSujet: Re: L'age du stress [Elaine]   Dim 14 Oct 2018, 21:41

Élaine

Élaine écoute d’une oreille attentive et compréhensive. Les interrogations vis-à-vis de l’avenir sont si nombreuses, elle-même a déjà été victime de ces doutes incessants et répétitifs; quand elle était jeune, quand elle est devenue alpha, quand elle a du gérer des situations plus ou moins compliquées. Un instant, elle se demande si elle a douté concernant son dévouement pour Dairo. Aussi loin qu’elle se souvienne, la Renarde a toujours eu ses faveurs, son attention, ses envies. Elle baisse la tête, patientant, laissant le temps au jeune Siam de poursuivre à son rythme, comme il le souhaite. Après tout, elle est ici volontairement, elle l’embête peut-être, mais c’est une chose qu’elle a accepté, en tant qu’alpha, elle se doit de gêner parfois. Elle tourne la tête et l’observe pendant qu’il parle, posant son regard sur ses babines bougeant, et elle sourit en le voyant pencher la tête. Quand il eut terminé, son regard se pose sur le sol, et la jeune brune l’imite un moment. Cherchant ses mots, elle réfléchit, laissant une pause oratoire assez courte mais suffisamment longue pour entendre les bruissements des rats présents autour d’eux.

« - Quand j’étais plus jeune, j’adulais mon père pour sa bravoure, et je trouvais ma mère presque trop douce, trop… faible, pardonne-moi, Mère, si tu m’entends. En grandissant, j’ai appris que j’avais en moi le courage paternel mais aussi cette tendresse maternelle. Au lieu de m’affaiblir, elle m’a rendue plus courageuse, plus forte. Et ce mariage me rend des plus heureuses. »

Elle sourit un instant et pose sa patte sur celle de son neveu, n’appuyant pas trop, pour le laisser se dégager si tel est son souhait. Elle poursuit d’une voix douce.

« Tu peux prétendre à un glowstick, Siam. Tu as le droit de te tromper, de prendre ton temps, d’y réfléchir, ce n’est pas une décision à la légère, bien au contraire. »

Elle le regarde, et espère qu’il ressent la chaleur qu’il lui inspire. Elle l’aime bien, sans savoir pourquoi. Peut-être, simplement, parce qu’il est sous l’aile de son frère bien-aimé, ou alors cette sagesse que n’ont pas certains de son âge. Elle en a vu foncer tête basse chez le premier dieu qui passait, sans se poser la poser, sans savoir qui lui correspondait.

« Je peux te proposer d’avoir des entrevues avec des disciples de chaque Dieu, te faire une idée de qui ils sont, de ce que l’épreuve demande. Nous pourrons peut-être même convoquer une réunion avec les prêtres Lazulis, s’ils l’acceptent, pour éclairer nos jeunes, dont toi. »

Une pensée la traverse, et la jeune louve se sent tiraillée entre deux envies. Elle voudrait lui dire qu’il n’a rien de mal à ne pas avoir de glowstick, mais son devoir d’alpha la pousse à lui vanter les avantages de vivre en meute. Et si ce jeune devenait solitaire, il demanderait sûrement à revenir voir son père, et elle serait alors obligée d’autoriser un solitaire à rôder sur les terres Etelkrus. Elle se tait, ne sachant que dire, le laissant peut-être amener cette proposition. Elle le regarde, puis baisse la tête vers les rats qui sont agglutinés, serrés contre les autres, si semblables à eux, au final. Entre rat et loup, seule la taille change.

Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 455
» Age : 22
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Vinara
♀ | 9 ans
Solitaire Nakhu
Célibataire
Insulte en #ff6600


Gloriel
♂ | 7 ans
Lazulis | Combattant
Célibataire
Père de Roanne
Discute en #3399ff


Vivaldi
♀ | 8 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Bourgeonne en #00cc00


Siam
♂ | 2 ans
Ethelkru | ???
Célibataire
Charme en #ED6B6B


~Ahu'ura~
♀ | 0 an
Nakhus | Louveteau
Célibataire
Chantonne en #DC53FE



» Feuille de perso'
» Points: 2796

MessageSujet: Re: L'age du stress [Elaine]   Sam 27 Oct 2018, 10:27


Les paroles d'Elaine suivirent rapidement les aveux presque coupables du jeune loup. Il redressa la tête lorsqu'elle le toucha et il riva son regard vairon et étrange sur la louve. Sa cascade de plumes cachait sournoisement l'oeil hérité de sa mère ainsi que du feu premier oracle. Si cette famille n'avait laissé comme héritage qu'un pâle souvenir empreint dans une iris noire, la famille de son père adoptif, Alys lui donnait tant de choses qui remplissaient son oeil d'or de nombreuses émotions. Siam parut ému d'entendre ainsi son alpha s'exprimer. Elle ne se fâchait pas de le voir ainsi hésiter, de l'entendre parler des Dieux d'ailleurs, émettant la possibilité d'un départ que lui-même n'envisageait pas. Pourtant, elle proposa son aide. Une entrevue avec des disciples de touts dieux, une discussion auprès d'autres loups pour trouver sa voie ... Une perspective réjouissance et admirable que venait de lui proposer l'une des têtes du clan.

« Dame Elaine ... Non Tante Elaine, merci.

Un sourire timide étira ses babines. Jamais il n'aurait pensé avoir ainsi un soutien d'une famille qui ne lui était guère liée par le sang. Il se pencha et avec la même pudeur que son sourire, il lui donna un petit coup de museau sur l'épaule, signe de remerciement pour accompagner ses mots. Se reprenant en chassant cette affection qui ne lui ressemblait pas, il songea plus sérieusement à ce qu'elle lui proposait.

« L'idée de pouvoir discuter avec des disciples de tout horizon m'enchante. J'aimerai bien que l'on puisse faire cela mais à la condition que je rencontre déjà les nôtres. Je ne veux guère quitter les Ethelkrus. Je veux déjà m'assurer que ma Vie demeure ici avant de me tourner vers l'Ailleurs.

Une certaine fierté d'être Ethelkru gonflait ses paroles. Il ne se voyait pas vivre au-delà des frontières du Clan qui l'avait accueilli. Il lui était même impensable qu'il suive le chemin vers d'autres terres, qu'il rejoigne sa famille adoptive encore inconnue d'autres contrées.

« Si aucun Dieu ne me convient, pourrais-je rester parmi les Ethelkrus malgré un non-port de glowstick ? 

Il ne se voyait pas vivre une nouvelle fois une vie d'errance. Celle avec Ori lui avait suffit bien qu'il en gardait que de vagues souvenirs. Comme il craignait de demander ainsi cela à une Alpha, tante ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'age du stress [Elaine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'age du stress [Elaine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» date de la beta stress test
» Livre sur les plantes médicinales
» Suicides, stress au boulot, ne vous plaignez pas, endurez !
» Elaine de Latour; La Rose de Nuit {Humaine} [Walidatouillée]
» Stress quand tu nous tiens ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Etelkru
 :: → Grand Castel :: → Salle des Trônes
-
Sauter vers: