Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Éclats - Mayuri

Aller en bas 
AuteurMessage
Altheda
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 392
» Age : 18
» PUF : Alth', Lay
» Date d'inscription : 10/01/2016
» Personnages : .

» Neït
Lazulis ♀ 10 ans 1/2
Prêtresse/Empoisonneuse


» Alys
Etelkrus ♂ 7 ans 1/2 ans
Alpha, Disciple de Dairo

» Milkyway
Solitaire ♂ 5 ans 1/2
Gang du goûter ♥

» Leikn
Solitaire ♀ 2 ans
Médecin


» à venir : Mozarthamès

» PNJ
Dean
Nakhus ♀ 5 ans
Potentielle disciple de Yurai

» Feuille de perso'
» Points: 622

MessageSujet: Éclats - Mayuri    Jeu 13 Sep 2018, 14:15

Un cimetière. Leikn était dans un foutu cimetière. Un grognement d’agacement échappa à la louve qui avança tant bien que mal entre les tombes. Deux foutues jours que son ventre était aussi vide qu’un trou noir et sa seule piste la conduisait en ce lieu lugubre. Elle était certes affamée, mais pas au point de pratiquer le cannibalisme, et encore pour cela il faudrait qu’une carcasse de loup traîne ce qui était loin d’être le cas. Rien que le mot lui procura un frisson. Fouettant l’air de sa queue, le licorne maugréa d’agacement, à force de se sous-alimenter, ses organes allaient finir par lâcher. Ses frères se seraient bien ris de cette faiblesse, eux qui n’était pas contraint, libre de tuer, blesser sans craindre que cela n’ait un quelconque impact sur leur misérable vie. Seule Hel aurait compris sa douleur, elle-même victime de certaines contraintes, quoique moins importantes que celles de Leikn. Maudissant une énième fois la sécheresse ayant affectée l’écosystème, la solitaire se remit en marche avec l’espoir de trouver un prédateur attiré par l’odeur ou tout simplement une vieille charogne qui n’appartiendrait pas à un lupin. Même des baies ou des champignons seraient plus que bienvenues.

Soudain une tâche blanche apparut dans le champ de vision de Leikn qui s’en trop s’attarder sur le genre de bestiole dont-il pouvait s’agir, se cacha derrière une tombe. La solitaire qui s’était chargée d’elle lors de son arrivée sur ce monde lui avait vanté la diversité d’espèces qui pouvaient régner. Plus qu’à espérer que ces informations soient valables… Maculée de boue et son pelage naturellement foncé, il était difficile de la voir. Silencieuse, la licorne attendit le moment propice pour bondir. Vas-y approches encore un peu... Sans avertissement, la solitaire bondit de sa cachette sur… l’animal.

« —Je t’ai eu ! »

Un sourire satisfait vint étirer ses babines. Son enthousiaste retomba bien rapidement en voyant que sous elle se tenait une louve blanche aux nuances rosées qui n’avait rien d’intéressant. Pas un seule élément comestible… Pour le plus grand malheur de la licorne qui effleura du bout des griffes les fleurs qui ornaient ses cheveux.

« —Rahhh… Mais pourquoi personne ne se balade avec des provisions sur soi ? Impossible de compter sur le vol pour se nourrir… »
Revenir en haut Aller en bas
O-Shana
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 524
» Age : 23
» PUF : O-Shana, LittleNouss
» Date d'inscription : 23/01/2017
» Personnages :

E
ZHEKIEL
Ethelkrus [J] - Alpha
12 ans (21/10/18)

#ccffff


M
AYURI
Nakhus - Adepte
8 ans (15/10/18)

#cc3366#ffcccc

EZEL
Ethelkrus [sg] - Louvette
4 mois (13/09/18)



E
OGAN [pnj privé]
Nakhus
5 ans (17/10/18)

#3399cc

KAT [pnj public]
Solitaire
5 ans (18/08/18)


» Feuille de perso'
» Points: 675

MessageSujet: Re: Éclats - Mayuri    Sam 13 Oct 2018, 16:47


MAYURI


La délicate louve aux reflets fanés déambulait depuis l'aube, semblant chercher réponses à des questions impossibles. Comment les choses avaient-elles pu changer  autant au fil des ans ? Faisant tressauter sa truffe, elle huma les odeurs environnantes, faisant le parallèle entre ses souvenirs et cette nouvelle réalité. La désertification avait eu un effet désastreux sur la faune et la flore, transperçant à jamais le paysage d'une trace olfactive modifiée. Elle hésitait, entre nostalgie et joie de redécouvrir un univers qu'elle avait appris à connaître tout au long de sa petite vie. Elle fouetta l'air de sa longue queue si particulière et désormais si pesante à son corps fatigué et accéléra l'allure. Ses foulées amples n'avaient aucun but précis, la damoiselle préférant laisser son corps voguer au gré des chemins.

Elle finit par arriver aux abords d'un lieu à l'ambiance lourde. Une légère brise fit voleter quelques mèches rebelles de son faciès et lui indiqua la zone aux abords de laquelle elle venait d'arriver. Le cimetière n'était pas sa destination de prédilection, et cela faisait bien longtemps que Mayuri n'avait pas réussi à s'y rendre. Ce fut avec la gorge serrée d'émotion qu'elle tourna à l'angle du muret pour pénétrer dans l'espace découvert. Si ses yeux ne pouvaient lui révéler l'emplacement, sa mémoire n'avait aucune difficulté à lui indiquer le chemin. Vingt-deux pas devant elle depuis l'entrée, puis bifurcation sur la gauche pendant douze foulée. Il suffisait alors de se positionner vers la stèle sur le côté droit pour y arriver. Mais même sans cela, elle décelait encore les effluves des plantes qu'elle était venue renouveler la fois précédente. Un léger filet, une trace presque disparue, preuve de sa négligence. La louve blanche aux sillons noircis n'avait que trop bien tardé à rendre visite à sa défunte mère.

Mais alors qu'elle s'engagea avec souplesse dans l'allée, un impact imprévisible la percuta de plein fouet. La louve poussa un glapissement surpris et elle n'eut pas le temps de réagir que déjà, elle était étalée dans la boue. Il fallut quelques secondes à Mayuri pour appréhender les dires de l'inconnue, trop hébétée pour comprendre instantanément. Ce fut donc en bafouillant qu'elle répondit à l'effrontée.

« - Que... Quoi ? Mais enfin vile gredine un peu de tenue dans ce lieu ! On n'a pas idée de surprendre les âmes qui viennent errer ici sans les prévenir ! »

Elle faillit grommeler, mais s'interrompit en sentant l'odeur de la nouvelle venue. Elle était... Étrange, indéfinissable avec une note qu'elle n'avait jamais cataloguée, comme si elle ne provenait pas des terres Punkwolfiennes. Cela coupa son envie de maugréer contre les jeunes qui ne savent donner le respect qui est dû aux défunts. La svelte louve gigota alors pour s'extraire de sous l'inconnue et se releva. Elle s'ébroua, tentative désespérée de se débarrasser d'une partie de la boue qui lui collait désormais aux poils. Le port altier, elle reprit contenance et enchaîna d'une voix plus rieuse

« Et oui, il est rare que nous prenions la peine de venir avec de la nourriture en ce lieu. Ce n'est pas comme si les bouches à nourrir étaient nombreuses dans le coin voyez-vous ? Et le vol est loin d'être la meilleure des solutions dans tous les cas soit dit en passant gente dame ! »

Elle finit sa tirade la truffe presque collée au visage de la louve sans nom, ayant avancé au rythme des mots qui sortaient de sa gueule. Envahissante, elle ouvrit alors les paupières pour plonger ses iris gris où l'étincelle de vie avait presque disparue, dans ceux si beaux de elle qui l'avait agressée. Un sourire innocent lui étira les babines, et elle enchaîna.

« Si seulement je pouvais vous voir nettement, mais à défaut puis-je au moins avoir votre nom ? Le mien est Mayuri. Et si le besoin s'en fait ressentir je peux vous aider à trouver quelques ressources pour vous sustenter. Enfin, cela se fera en fonction de votre comportement à venir héhéhé.. »

La grande enfant vieillissante secouait sa queue, tel un cabot heureux d'avoir trouvé un nouveau jouet. Ou peut-être était-ce plus le fait de trouver un échappatoire à l'occupation déprimante qu'elle comptait réaliser d'origine qui l'empêchait de rester entièrement immobile.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Éclats - Mayuri
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» Créatures rares et nommés - Terres Solitaires
» Eclats de voix [Terminé]
» Éclats [Erialeth]
» Eclats de l'emprise du lion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: Terres Nakhu :: → L'Île Fantôme :: → Le Cimetière Lugubre-
Sauter vers: