Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Walk like an etelkru [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Artikae
».New'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 9
» Age : 21
» Date d'inscription : 11/03/2018
» Personnages : Aldana
2 ans et 1 mois, guerrière Etelkru

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Walk like an etelkru [Libre]   Ven 14 Sep 2018, 16:05

Aldana n'était encore qu'une jeune louve fraîchement débarquée de ses terres natales. Une provinciale qui n'avait même jamais encore eu l'occasion de contempler l'ensemble du pays Etelkru. Pourtant, il y avait dans sa démarche l'assurance de celle qui avait déjà tout vu, tout affronté, et que rien ne pouvait plus surprendre même si l'on eût essayé. Cependant, son insolente dégaine peinait à dissimuler l'épuisement de la louve. Cela faisait plus de six mois qu'Aldana avait quitté son domicile et avait arpenté le vaste territoire des etelkrus, recherchant en vain une quête digne de ce nom, ou une cause noble et juste à défendre. Hélas, les dieux étaient cruels, et l'avaient confronté à l'un de ses plus terribles adversaires : l'ennui.

Alors entrée dans un état second, Aldana s'était mise à errer sans but jusqu'à franchir la frontière de son pays. Sa pérégrination s'acheva lorsqu'elle se confronta à l'immense abîme bleue. La louve n'avait jamais pu complenter l'océan, du moins pas de ses propres yeux. Bien des fois elle avait pu en rêver, bercée par les récits de ses sœurs, mais ce n'était pas comparable à ce qu'elle ressentait en cet instant précis. Émerveillée, Aldana contemplait les reflets du soleil couchant sur la surface rosée de l'océan qui remuait paisiblement, impassible. Après s'être enivrée de l'air marin, la chevalière se redressa et commença à examiner ses alentours. Elle était sur une immense plage parsemée d'éclats nacrée sur laquelle on ne pouvait distinguer les limites.

Le soir était presque arrivé, et Aldana était exténuée après de longues heures de marche. Ainsi, elle prit la décision de faire halte sur cette plage pour la nuit. Elle déposa ses affaires sur le sable encore tiède. En fait de bagages, la louve ne s'était encombrée que du strict minimum : quelques vivres et des bandages, le tout contenu dans un sac en cuir élégament manufacturé marqué du blason de sa famille, trahissant ses fières origines. Se préparant à bivouaquer, elle ne put s'empêcher de fixer à plusieurs reprises l'océan, d'abord quelques secondes, puis de longues minutes. Elle était fascinée, presque craintive, face à cette immensité à la couleur de pierres précieuses. Un frisson la parcoura. Agitant sa tête, elle se remit à l'œuvre, faisant dos à la mer, puis poussant un profond soupir, le corps d'Aldana se détendit enfin, et la louve s'allongea dans le sable de tout son long, prête à entamer une bonne nuit de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Feather
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1323
» Age : 21
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
11 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
10 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan (pnj)
Mâle
10 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Safran
Femelle
4 ans
Seconde (autoproclamée)
Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1312

MessageSujet: Re: Walk like an etelkru [Libre]   Lun 24 Sep 2018, 23:00

Le temps passait et bientôt l'heure fatidique arriverait. Safran le savait, c'était une des dernières fois qu'elle franchissait ce bras de mer qui l'éloignait de son île natale. Dans quelques mois, elle atteindrait ses quatre ans et l'Océan ne lui autoriserait plus à quitter son monde pour celui du Continent. Bientôt la malédiction de son sang ferait effet, bientôt la terre lui brûlerait les pattes pour punir son âme d'avoir désobéit.
La nuit tombait peu à peu sur le monde, l'air se faisait plus frais et sous les rayons de la lunes, les crabes sortaient à découvert pour leurs activités nocturnes. La louve brune aimait entendre le cliquetis de leurs pattes et de leurs mandibules qui filtraient le sable, mais ce soir, elle ne les pourchasserait pas. Entrant dans l'eau, elle affronta les vagues sur les quelques kilomètres qui la séparait de cette terre qui lui serait bientôt interdite. L'effort était simple, elle avait l'habitude, la jeune pirate avec appris à nager quasiment simultanément que marcher. Rapidement ses pattes foulèrent à nouveau le sable sous ses coussinets, son corps immergea de l'eau, ses dreads et ses mèches tout comme son pelage dégoulinant de par et autre, lui donnant cet aspect du monstre marin en devenir qu'elle était.

Elle inspira un grand coup, au-delà de l'odeur salée de la côte, celle poussiéreuse des montagnes, celle sucrée des pins, celle fraîche des ruisseaux et du vent et surtout, celle d'un monde immensément grand. Safran n'avait pas eu de chance, le continent, elle l'avait connu alors qu'il mourait, aujourd'hui, il reprenait vie à nouveau mais elle n'avait plus le temps de le connaître alors pour ses dernières promenades ici, elle apprenait à le détester pour éviter comme son capitaine Illidan, de le regretter un jour.
Où irait-elle aujourd'hui ? Elle n'en avait aucune idée mais alors qu'elle s’apprêtait à quitter la plage, une forme sombre attira son attention. En s'approchant, elle distingua un canin allongé dans le sable. Il semblait mort ou endormie, plutôt endormie finalement au vu du flanc qui se soulevait doucement lorsqu'on y prêtait attention.

Les Raeders n'étaient plus en période de disette, comme le reste de ce mondé également, égorgé l'inconnu aurait probablement été mal vu par tous. Safran, avançant vers l'animal littéralement à pas de loup remarqua un objet brillé à son coup... un glowstick. C'était un loup de meute, une louve même. Oh elle ne savait pas de laquelle, elle ne les reconnaissait toujours pas mais l'idée d'enfin ramener un de ces précieux bibelot divin à Illidan lui fit afficher un sourire mauvais sur les babines. Se penchant au dessus de l'inconnue, la lueur rouge du dieu associé brillant dans son regard, elle longea une de ses griffes de ses pattes avant déformée le long du collier, écartant l'écharpe, cherchant un moyen de détacher le glowstick du cou de sa propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
 
Walk like an etelkru [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Libres
 :: → Les Côtes de Nacre
-
Sauter vers: