Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dee
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 733
» Age : 22
» Date d'inscription : 02/01/2015

» Feuille de perso'
» Points: 338

MessageSujet: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Dim 16 Sep 2018, 17:19

En un minimum de 1250 mots, ton loup se rendra à l’île aux roses. Alors qu’il s’y rendra et constatera les ravages de l désertification, il s’enfoncera dans l’île où il se fera coincer par les rosiers et leurs épines qui semblent avoir pris vie. Alf croira son heure venue, mais trouvera la solution pour retrouver sa liberté, grâce aux insectes des environs.

Même de loin, on ne pouvait pas se tromper; la forme singulière de l’île au rose, dresser à l’horizontal sur plusieurs kilomètres, cette équerre naturelle perçant le ciel, ces ronces qui jaillisse de la terre, en quête d’une chose que personne ne sait, car les roses sont les seuls être sur terre qui savent garder leur secret, mais ça, Alf ne le savait, pas encore. Cependant, tous savais ce que signifiait cette ombre mortelle posé sur le monde. Suspendu au pied de l’île, un long chemin de pierre, poncé par le vent et les températures accueillis le prophète avec une énergie qui le faisait languir. Il n’y avait rien de mieux que de se laisser porter par cette invitation qu’Alf trouva très charmante. Il se sentait à sa place, enfin. La terre qu’il venait à découvrir, cette terre du sud dont le nom avait longtemps pris sa place dans sa tête, l’accueillait à bras ouvert. Au pied de ce chemin rocailleux, comme retenu par ce qui semblait être, dans l’obscurité de la nuit, des branches tristes, de vigne, de rose et de peuplier qui n’avait définitivement pas survécu à la sécheresse qui avait toucher les terres avant son arrivée. Suivant le rythme adouci du vent, leurs branches vacillaient, comme le pendule d’une horloge brisé ; sans parcimonie ou rythme régulier, tous semblait retenue par une force qui ne portait pas de nom. Chaque battement étant accompagner d’un grincement sourd.

En se rapprochant de cette mort végétale, Alf remarqua que, placer sur une petite esplanade de terre, moisie, y reposait encore trois roses qui, desséchée, retenait toujours cette couleur extravagante qu’Alf n’avait jamais connu. Il se rappela tout simplement ce qu’Eeno lui en avait raconter.

Rouge écarlate. Rouge malheur, rouge douleur.

Plus Alf avançait, plus on ressentait les terribles souvenirs d’un temps où la sécheresse avait ravager la terre. On pouvait aussi apercevoir, renverser au sol, la silhouette étrange et sombre de plusieurs petits individus lumineux, qui ne tenait à peine que sur leur petite patte. Alf fit attention de n’en écraser aucune. Même si l’idée de mettre fin à leur jour se joua de lui, il se dit que le retour de la pluie finirait par leur redonner de la force. Il continua donc son chemin, héritier du sort de ses magnifiques princesses de la nature. Sur l’esplanade moisie, Alf s’engouffra encore d’un pas de plus dans cette terre qui ne portait plus de vie. Qu’adviendrait-il donc, de toutes ses choses qui n’était plus que de la retaille naturelle ?

Douleur, tu n’est pas un mal. La douleur est un bien puisqu’elle n’octroit pas d’autre sensation, elle est toujours présente, toujours là.

Non loin, le croassement d’un corbeau se fit entendre, son corps sombre tergiversant sur les travers lumineux de la lune qui dansait dans le ciel. Alf trouva le spectacle magnifique. Repoussant sa grande mèche rougeâtre derrière ses oreilles, le solitaire se glissa encore plus profondément dans la terre désolé, en espérant trouver ce qu’il convoitait tant trouver; une rose toujours en vie.


Non sans traîtrise, Alf se pris les pattes quelques fois dans les ronces, s’écorchant parfois à vif les pattes. Mais la douleur n’était rien comparativement à ce que son cœur pourrait ressentir s’il tombait sur cette fameuse rose. Il continua donc son chemin, sans prendre soin de regarder que derrière lui, son chemin se refermait doucement comme la mort referme doucement le destin. Avançant en silence, Alf ne se rendit pas immédiatement compte qu’un silence c’était installer. Le corbeau qui, quelques temps auparavant, semblait seul était maintenant accompagne de plusieurs de ses congénères et le croassement des corbeaux vint mettre une touche d’angoisse entre les poumons du jeune solitaire. Les corbeaux étaient souvent annonciateurs de son propre malheur. Le silence devint vite complet, comme un silence de mort avant qu’un cri se fit pousser, agrémenter d’un grognement et d’une plainte. La chute sembla éternelle. L’air se referma tout doucement sur le gris alors que l’oxygène dans son cerveau disparu en symbiose avec l’énorme fracas de douleur qui apparu sur le côté de sa tête. Une pensé apparu comme un éclair avant d’entrainer avec lui, un rideau noir. «Il n’y a pas de mort digne.»

**

Le gris se réveilla, quelques heures plus tard alors que les voraces charognards tentait non sans problème de déloger des morceaux de peau du corps du canidé. Sursautant, son corps se mis à trembler dans tous les sens. Ses rêves n’étaient plus lucide et la douleur était plus vrai que jamais. D’énorme tâche noir s’était infiltrer dans sa peau, sur son pelage et glissait doucement sur le coin de ses lèvres. Du sang qu’il ne pouvait pas arrêter. Chaque tentative de fuite était agrémenter par la fissure de sa chair. Il entendit le vent murmurer dans les créneaux des rosiers, mais le gris ne savait plus quoi faire. Il pensa un instant à s’arrêter en maudissant les charognards qui tournoyait autour de sa tête. Comment pouvait-il se sauver de là, alors que l’idée même de bouger était insupportable. Un étourdissement lui fit perdre connaissance pendant quelques secondes avant de retrouver ses esprits.

Noir.  Dans le ventricule de son évanouissement, Alf entendit un léger murmure, dans son oreille droite. Elle l’appelait, cette lumière douce et paisible. Dans le grand silence noir des arbres, il la vit. Mais il ne la salua pas, il s’en enfuit.

La fin, comme il ne l’avait pas encore connu était aussi surprenante qu’une faiblesse de pensé. La mort, aussi mouvante qu’elle soit, ou complexe, n’avait pas d’idéologie, elle n’avait pas d’explication. Des pensées de son corps presque inerte et un souvenir de son état encore vivant lui déchirait les entrailles. Et si c’était réellement la fin. Une seconde plainte vint ébranler la chanson du vent alors qu’un bourdonnement et des éclats luminescent l’entourèrent. Elles n’étaient pas régulière, imprécise et l’empêchait de détourner son regard de la fin inévitable qu’il s’apprêtait à vivre. À ce moment, Alf eu une idée. Les lucioles continuèrent de  l’entourer en le narguant alors qu’Alf expulsa des gouttes de son sang sur les ronces l’entourant. La lumière des lucioles aidant, il pu canaliser sa peur et se concentrer sur les points plus faible des ronces. Il réussi à utiliser la flasque d’eau qu’il portait à la hanche et donna des coups de pattes frénétique sur les ronces, l’adrénaline prenant le dessus sur la douleur. Au bout d’un moment d’acharnement, les lucioles se regroupèrent et les ronces finirent par se rompre, libérant le canidé de son piège. S’exclamant et toujours instable, les brûlures sur son corps lui rappela l’avertissement d’Eeno sur la situation des roses. «Les roses sont des choses fragiles car elles sont souvent seule. Ne les perturbes jamais. » Un rire s’exclama de sa gorge alors que le solitaire finis par s’enfuir, accompagner par les lucioles qui suivait les yeux luminescent du canidé, comme si il était l’un des leurs.

Lumière abondante, allumée, ardente, avare, blafarde.

Doucement, dans le ciel des tâches blanchissaient et tirait du grand fantôme, une pâle lueur d’espoir. Plus rien entre lui et les lucioles ne l’est séparait maintenant, ils ne faisaient plus qu’un et semblèrent pleurer la mort de leur jolie dame, en se déposant aussi doucement sur leur pétale morte, comme un parfum inconnu se retrouve sur la peau.

Il finit par retourner sur ses pas et tomba sur les roses qui, auparavant avec encore un peu de saturation. Elles étaient maintenant complètement flétrie et le prophète se vu s’excuser auprès d’elle en se demandant :

-Pourquoi les roses meurent-elles si vite  ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Sam 29 Sep 2018, 20:36


Alors que la nuit est profonde et d'argent, une lumière rose fend le noir.
Comme une apparition divine....
Mais il n'en est rien.

Des ombres qui entourent la fontaine de Moiro émerge soudain une silhouette. Souple, silencieuse, son regard est empli d'une lumière bien trop brillante pour être naturelle. Vous reconnaissez au coin de ses babines quelques gouttes d'un liquide qui vous est bien trop familier.
Les stigmates de la sécheresses ne sont pas encore complètement effacées.

Alors que le puma lance un feulement irréel qui résonne dans les terres alentours, une seconde silhouette apparaît non loin et se glisse vers lui.
Ils sont amaigris, en colère.
Mais ils sont deux.

Pumas de Moiro



PVs Puma Mâle : 0
PVs Puma Femelle : 0



AIGUILLES - Attaque d'une seule cible à coups de griffes acarées
ENVOÛTEMENT - Enchantement utilisable une seule fois par puma, qui fait passer un loup du sexe opposé dans leur camp jusqu'à ce que l'envoûteur ne meure

Déroulement :
Maria-Elena inflige -2PV au puma femelle
Hannah inflige -2PV au puma femelle
Teddy inflige -5PV au puma mâle
Morrow inflige -5 PV au puma mâle
Gloriel inflige -3PV au puma femelle
Lieutenant inflige -3PV au puma mâle
Hannah inflige -3PV au puma mâle
Quartz inflige -5PV au puma mâle
Ezhekiel inflige -3PV au puma mâle
Teddy inflige -5PV au puma mâle
Morrow inflige -5PV au puma femelle
Alf inflige -2PV au puma femelle
Elaine inflige -5PV au puma femelle
Arleston inflige -3PV au puma femelle
Teddy inflige -5PV au puma mâle
Ezhekiel inflige -5PV au puma femelle
Hannah inflige -5PV au puma femelle

Le temple de Moiro a lui aussi été profané durant la sécheresse.
Et ce n'est plus un mais deux mutants qui sont bien décidés à vous chasser d'ici cette fois-ci...

Informations :

  • Chaque personnage possède au départ 10 Points de Vie. Nous vous demandons de préciser au début de vos posts le nombre de Pv restants à vos personnages joués.
  • Vos personnages disposent chacun d'une action par post, qui peut être au choix une action d'Attaque, de Fuite ou de Guérison (uniquement disponible pour les loups aux rangs adaptés) via un dé du même nom. Nous vous demandons de préciser à la fin de posts à quel personnage correspond chacun de vos lancés de dés.
  • Notez que tant que votre personnage se trouve sur le champ de bataille, il peut être attaqué par l'animal. Pour quitter le champ de bataille, il faut réussir une Fuite.


A vous de jouer

Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1299
» Age : 19
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Volstein
& Seul
9.5 ans ~ (nov)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& amoureuse d'Astaroth
9 ans ~ (nov)
Lazuli - Herboriste
Glow Rose

Astralys
& Couple avec Gloriel ?
7 ans ~ (onov
Lazuli

HypoxieAngelica
& Ex-Murmure, libre
6 ans ~ (nov)
Raeder

Lucie
& Célibataire
5 ans ~ (nov)
Etelkrus - Guerrière
Glow orange

Maria-Elena
& Célibataire
3 ans ~ (nov)
Nakhu - Louveteau

Lymphalème
& Alone
1 ans ~ (nov)
Lazuli - Louveteau


» Feuille de perso'
» Points: 263

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Sam 29 Sep 2018, 23:57

Angelica
8PV


La louve pirate s’était levée ce mati avec un sentiment léger d’inquiétude. Quelque chose allait mal tourner aujourd’hui. Elle s’était étirée, et avait donné un doux coup de langue à Murmure, son chéri, son compagnon, le père des trois petits bouts de chou qu’étaient leurs enfants. Enfin, petits, ils avaient bien grandi. Angelica regardait son bandeau, chaque jour qui se décolorait un peu plus, passant du pourpre de Yurai au bordeaux des pirates. Elle avait encore un peu de temps, pour prouver sa sagesse, mais Angelica se sentait de moins en moins certaine de pouvoir vraiment être aussi sage que la déesse. Personne ne pouvait prétendre vraiment être sage, non ? N’était ce pas plutôt le but d’une vie, d’acquérir la sagesse, et l’on ne pouvait que tendre vers elle avec espoir, à travers sa manière de vivre.

La louve brune aux longues ailes marchait au bord de l’eau, perdue dans ses pensées. Elle avait été pirate, et à ce moment, tout lui avait semblé évident, facile. Elle savait où elle allait, et bien qu’elle n’avait pas de projets de vie, c’était tout à fait normal. En attendant la prochaine quête de Pontos, un prochain pillage, elle pouvait batifoler et voler de son côté sans problème. Eté là, tout avait changé. Elle s’était trouvé cernée par le maudit crabe, maudite vers une fin de vie qui ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout. Et depuis, elle cherchait avec désespoir un échappatoire, un compromis entre son amour de sa famille, son amour de la liberté, et maintenant son amour de son compagnon et de ses enfants. Était-il juste de sacrifier sa famille pour soi ? Pour ses enfants ? Pour son Murmure ?
Elle avait cru que ce serait facile de choisir, et elle avait entendu que sa sœur jumelle, sa meilleure amie et complice de toujours allait rejoindre es Nakhus. Alors elle s’était sentie moins seule, elle n’avait plus eu l’impression de devoir choisir. SA sœur, au moins, serait là avec elle.
Mais Gurebi avait sombré, et elle était décédée, ou en tout cas, cela en avait l’apparence.

La douleur, la perte qu’elle avait ressentie lui avait scindé le cœur en deux. Elle s’était rendu compte que la vie ne durerait pas toujours, qu’elle ne pouvait pas choisir aussi légèrement. D’une manière ou de l’autre, elle désertait quelqu’un. Ses enfants devraient pouvoir connaitre leurs grands-parents. Est-ce que c’était juste de les séparer des pirates, qui étaient eux-aussi de leur famille ?
La figure brune avança sur la plage, ne remarquant même pas qu’elle était passé en territoire Lazuli. Ce qu’ignorait encore Angelica, était que ses parents étaient décédés récemment. La louve brune croyait encore, naïvement, que si elle rentrait à la maison, elle pourrait voir ses parents et ses frangins. Peut être qu’ils ne seraient pas tous très heureux de la voir, mais au moins elle les verrait. Angelica ne remarqua pas non plus la petite forme gris-brune qui la suivant discrètement, ses grands yeux pâles brillant étrangement derrière un masque.

Et soudain, un grognement retentit, et la brune coucha ses oreilles. Ce cri, bien que jamais entendu auparavant, lui rappelait quelque chose, qui lui glaça le sang. Elle s’immobilisa. Elle pouvait aller se cacher, ou aller voir. Qu’est ce qui était plus sage ? Non, qu’est ce qui était plus juste ?

Angeelica grogna. Cela semblerait peut être plus sage de se cacher, pour garantir sa survie, mais elle n’allait pas laisser ça comme ça. Angelica était une courageuse pirate, de base. Alors elle s’élança vers la source du bruit avec un grognement.

Elle tomba sur un spectacle étonnant. Un vieux loup tout chauve coloré de vert se retrouvait, face à deux gros pumas, un mâle et une femelle, de toute évidence, dont les yeux brillaient de rose. C’était la même lueur que celle qu’avait eu le cerf. Angelica se renfrogna. Elle s’y attendait un peu, mais là le danger était palpable. Que faire maintenant qu’elle était dans le temple, elle était en danger… Elle ne pouvait pas se battre et prendre le risque de mourir, alors que ses enfants avaient encore besoin d’elle, non ? Mais si ces pumas survivaient, le risque serait bien pire ?
TOUTES CES QUESTIONS BORDEL. Lorsqu’elle était pirate, c’était plus facile. Ca bouge ? J’le bute !
Elle grogna, prenant sa décision, et bondit sur la bête mâle.

(dé attaque)

Angelica grognait encore de la fureur du combat, lorsque soudain, la patte du puma, sortie de nulle part, lui frappa au visage, la projettant sur le sol, et lui rappelant douloureusement la bataille conter le cerf. Grrrr, je vais y arriver pensa-elle, avant de regarder avec surprise et outrage sa fille, qui venait de sortir de derrière un pilier. MAIS QUE FAISAIT-ELLE LA ? N'AVAIT ELLE PAS ECOUTE LES ORDRES EXPLICITES ?
Le regard de la louve se fit soudain très blasé, en voyant que le minuscule coup de débutant porté sur la femelle puma de la part de sa fille avait eu un effet bien meilleur que le sien, alors qu'elle savait se battre depuis plus longtemps que sa fille ne vivait.
Meh.




Maria-Elena
10PV


La jeune Nakhu avait vu sa maman partir, ce matin, dans le genre suspect, et la petite louvette aux mini-ailes avait poussé un petit cri de joie, avant de se faufiler à la suite de sa maman. Techniquement elle n’avait pas trop le droit de sortir seule des terres Nakhu, depuis l’attaque du cerf, mais comme elle suivait maman, elle n’était pas techniquement entrain de désobéir.
Elle suivit discrètement sa maman, trottinant dans le sable, la jeune louve regardait partout autour d’elle. Comme le monde était intéressant, cela la remplissait d’un profond questionnement sur son essence, sa place dans le monde, ses objectifs et ses possibilités en tant que jeune louve Nakhu. Est-ce qu’elle avait vraiment une place ici ? Qu’est ce qui faisait d’elle quelqu’un de neuf, quelqu’un de différent de tous les autres ? Est-ce que le monde avait une frontière, une fin, ou s’étendait-il à l’infini ? Son monde avait été, jusque-là, le camp, le labyrinthe, puis les terres Nakhus, et maintenant, il s’élargissait encore, si bien que la jeune louve se demandait si cette extension s’opérait infiniment. Et si oui, appartenait-on vraiment un jour à un lieu ?

La jeune louve aux pattes incrustées de pierres lavande pâle s’arrêta soudain. Sa maman s’était arrêtée, elle avait entendu le même bruit que Maria-Elena, et elle semblait hésiter, avant de s’élancer vers une île. Maria-Elena ne connaissait pas ce lieu, c’était une terre complètement inconnue. D’ailleurs, depuis qu’elle avait passé la frontière Nakhu, ce n’était QUE des terres inconnues. Maria-Elena n’hésita pas, et courut après sa maman. En vérité, elle ne voulait pas se retrouver toute seule dans ces lieux qu’elle ne connaissait pas.

Elle suivit sa mère sur un sentier, bordé de cadavres de fleurs, et de petites pousses vertes, qui avaient surement refait surface lors de la grosse pluie qui avait marqué sa naissance. Mais elle avait entendu longuement parler de la période de sécheresse après laquelle elle était venue au monde. Ces fleurs fanées étaient un autre exemple, qui s’ajoutaient à toutes ces plantes flétries qu’elle avait déjà vues à la maison, chez les Nakhus.
Et entre les plantes, vivantes et mortes, se profila un temple. Une bâtisse pâle, ornée de quelques fleurs en début et fin de vie. C’était là qu’était allée sa maman. Mel s’accroupit, et resta derrière un des piliers. Maman serait fâchée si elle la voyait.

Et complètement déconnectée comme elle pouvait l’être souvent, l’esprit restant sur cette petite bêtise qu’elle faisait, elle ne remarqua l’odeur des pumas que lorsqu’elle jeta un coup d’œil autour du pilier, et qu’elle se trouva face aux yeux brillant de rose des deux prédateurs.

« Iiiiiiiih » chouina-elle, en se cachant derrière le pilier. Quelle horreur ! Que faire maintenant ? La petite louve regarda autour d’elle, les oreilles baissées, et entendit sa maman courir, et bondir sur le puma, avec un grognement de louve guerrière, et sa bouche resta grande ouverte de surprise. Maman ? Maman gentille douce, sage, Nakhu de sang pure depuis probablement bien des générations, qui prêchait la paix et le calme ? Elle se jetait sur le puma comme si elle avait fait ça toute sa vie. Et la petite louve brune et mauve regarda avec surprise cette maman brune qui lui semblait soudain prendre une toute nouvelle dimension.

Mais si maman pouvait le faire, elle pouvait aussi ! Alors la jeunotte se lança, et tendit la patte pour taper le puma femelle du bout des doigts.

[/i]

(dé attaque)

Le puma fut complètement pris par surprise, et le coup porté par les petits doigts de Maria-Elena le sonna bien comme il fallait (à la grande surprise de mel, ainsi que du lecteur). Maria, fière d'elle, se redressa avec un cri de joie, puis courut en arrière, espérant se cacher. De base, elle était entrain d'apprendre à guérir les loups, pas à taper sur les méchants.


Dernière édition par Liliandril le Dim 30 Sep 2018, 18:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Sam 29 Sep 2018, 23:57

Le membre 'Liliandril' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Event - Attaque' :


--------------------------------

#2 'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
Vashtoures
».Important'
».Important'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1964
» Age : 24
» PUF : Vashtoures
» Date d'inscription : 31/08/2009
» Personnages : Hanna (8 ans, le 18 Septembre 2018)

» Feuille de perso'
» Points: 772

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Dim 30 Sep 2018, 07:43

¤ Hanna - 10 PV

Depuis de longs mois, Hanna trainait au niveau des fontaines. La période de sécheresse et de famine l'avait beaucoup marquée psychologiquement. Sans soutien, elle avait perdu la raison à de nombreuses reprises. Des souvenirs mauvais, où elle attaquait désespérément des congénères plus affaiblis qu'elle, l'a hantée. Elle avait dû se résoudre à faire trop de mauvaises choses pour survivre. Elle en était couverte de honte. Mais surtout, elle voulait anticiper pour ne plus jamais devoir revivre çà. Alors, elle avait jugé préférable de sortir de sa solitude. Mais elle hésitait. Etait-il préférable d'entrer dans un groupe de Solitaires ou de faire parti d'une meute ? Elle ne connaissait le fonctionnement ni de l'un, ni de l'autre. Et puis, sa timidité était toujours là. Elle n'osait ni choisir, ni faire le premier pas. Tel un fantôme, elle errait près des lieux de Dieux, en guettant un quelconque signe qui l'aiguillerait.

Et ce ne serait pas aujourd'hui qu'elle réussirait à répondre à son dilemme. Voilà qu'elle replongeait dans le passé avec la scène qui se déroulait devant ses yeux. Deux félins portant la même allure démoniaque qu'un certain Cerf, qui avait d'ailleurs était délicieux, étaient présents. Ils semblaient garder l'eau rose. Et déjà, des loups combattaient pour reprendre leur dû. Mais elle, si elle venait leur main forte, sera-t-elle elle aussi chassée comme un intrus ? La femelle avait combattu pour les Nakhus, pourquoi devrait-elle s'empêcher d'aider les Lazulis ? Il était temps de se rendre utile à nouveau et d'avoir un but.

Elle s'élança à vive allure. Elle analysa les évènements et son cœur maternel choisit rapidement de porter main forte à la jeune louve. L’autre adulte était trop occupé avec le mâle pour pouvoir la protéger au cas où. Sans un mot, elle se jeta sur le Puma de sexe féminin.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Dim 30 Sep 2018, 07:43

Le membre 'Vashtoures' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
Feather
» Modo'
» Modo'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1323
» Age : 21
» PUF : Feather, Fea' ou bien Frigo 8D
» Date d'inscription : 25/07/2014
» Personnages : Quartz
Mâle
11 ans
Coursier Lazuli
Célibataire

Chulhei
Mâle
10 ans
Canonnier Raeders
Célibataire

Daehwan (pnj)
Mâle
10 ans
Médecin Raeders
Célibataire

Safran
Femelle
4 ans
Seconde (autoproclamée)
Raeders



» Feuille de perso'
» Points: 1312

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Dim 30 Sep 2018, 10:04

Quartz 10-2: 8pv
(Quartz étant déjà mort et ne fonctionnant pas comme un vivant, il ne pourra recevoir de premiers soins)

Une des réponses au puissant rugissement de l'île aux roses, un long hurlement lugubre  résonnant en échos comme rappelé de la mort. La nuit, il errait sur les terres pour ne pas à avoir à supporter les veilleurs de la meute qui le verraient sous sa forme physique... ça lui permettait aussi de renouer un peu avec le vivant, sentir le sol sous ses doigts osseux,le vent contre ses os. Peut-être que s'il n'avait pas été si attaché à cet état qu'il n'avait plus depuis longtemps maintenant, ses os seraient moins usés, peut-être même que s'il avait pris soin de rester à l'ombre, fuyant la lumière lunaire, sa chair serait encore là. Mais Quartz n'avait pas fait tout cela et là, galopant sous l'astre de la nuit, répondant à l'appel de mauvais augure, traversant les ronces sans vraiment sentir leurs épines, c'était un un fantôme canin, de ceux où il ne restait que les os et reposant dans la cage thoracique, un cœur bleu brillant d'une lueur glacée dans la nuit.

Quartz était un lazuli, mais ça, ce n'était que sur le papier. Il n'avait jamais rien fait pour la meute, ne se soumettait qu'à l'autorité d'un seul alpha, l'autre ne le voyant pas de toute façon, n'ayant que peu d'amis, voir pas du tout, ne sachant pas si les loups auxquels il avait commencé à s'attacher le voyaient comme tel. Ce soir, il avait décidé de traîner ses os le long des côtes, voir traverser la mer malgré le sel pour y voir les inquiétudes entendues dans le camp. Moiro risquait peut-être autant que Yurai mais jusque là, il n'y avait eu aucune certitude, jusqu'à ce soir... jusqu'à ce rugissement.
Le fantôme n'avait jamais rien fait pour la meute, parce qu'il n'existait pas vraiment, à peine aux yeux de ceux qui croyaient au surnaturel, il était une simple fantaisie d'enfant pour les autres. Mais la lune pouvait l'aider en ce jour à renverser la balance mais en dix ans d'errance, on finissait par s'en moquer un peu de tout ça, ça ne valait peut-être plus le coup. Cependant, Quartz recherchait toujours une chose, il voulait redevenir vivant, toujours plus à chaque fois bien qu'il ne sentait plus le froid, la faim ou la douceur du pelage d'un congénère et c'est un mort qui sauta par dessus les ronces et une louve brune pour venir percuter le monstre félin mâle.

[dé]

Mais probablement qu'il était trop léger, qu'il manquait d'entraînement aussi, un mort n'avait plus besoin de se battre en temps normal. Le puma le réceptionna, coinçant sa patte sous ses mandibules, lui arrachant presque la mâchoire pour l'envoyer derrière lui. Les os frottèrent au sol et Quartz du faire quelques pas en arrière pour remettre en remboîtée sa mâchoire inférieure au reste du crâne.


Dernière édition par Feather le Dim 30 Sep 2018, 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Dim 30 Sep 2018, 10:04

Le membre 'Feather' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
Haku
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1794
» Age : 19
» PUF : Haku, Kiwi, Hakiwi, Punkiwi
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Yogan
Mâle
6 ans [né le 23/09/2017]
Apprenti Etelkru
Célibataire / ??
Grogne en #FEBB8E


Icare
Mâle
4 ans [né le 21/01/2018]
Prêtre Etelkru / Glow' orange
Célibataire / ??
S'intéresse en #A6C895


Sorrow
Femelle
3 ans [née le 10/03/2018]
Coursière Lazuli
Célibataire / Pansexuelle
Blague en #A81A1A


» Feuille de perso'
» Points: 926

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Dim 30 Sep 2018, 13:59

Sorrow ~ 10 PV

Elle n'avait, comme à son habitude, rien demandé à personne ce jour là. Sorrow ne faisait que se promener au milieu des roses, pour la plupart séchées depuis les ravages de la sécheresse. Pourtant ce jour là, quelque chose de bien inhabituel était en train de se produire non loin de la boule rouge qui se baladait innocemment sur l'île. Elle ne tarda pas à s'en rendre compte lorsque des rugissements et des grognements résonnèrent parmi les fleurs, lui faisant dresser ses oreilles au milieux de ses épais poils. Curieuse de ce mouvement inhabituel qui semblait bien proche de la fontaine de la déesse de sa sœur, la louve rouge s'est mise à trottiner vers le temple pour découvrir ce qu'il s'y passait. Et c'est avec surprise qu'elle découvrit une scène peu commune : deux énormes félins aux yeux luisants de rose et quelques loups leur sautant dessus pour les arrêter. Elle avait bien entendu parler des récents événements à la fontaine de Yurai et cette histoire de cerf fou qui aurait apparemment bu l'eau de la fontaine. Est-ce qu'il était en train de se produire la même chose avec Moiro et ces deux énormes puma ?

Pas sûre de ce qu'elle devait faire, Sorrow recula un peu dans un coin de la roseraie pour analyser la situation calmement avant de tenter quoique ce soit. Bon sang, elle voulait juste passer une journée tranquille et normale à sentir les roses séchées et charmer ses camarades, pourquoi avait-il fallut qu'elle se retrouve fourrée dans ce merdier ? Elle pensa à sa sœur qui était désormais prêtresse de cette déesse à l'heure qu'il était. Est-ce qu'elle allait débarquer pour défendre la fontaine de sa précieuse tigresse ?

Wesh Anie, j'sais pas où t'es mais y s'passe des trucs pas cool chez ta déesse là !
Revenir en haut Aller en bas
Vano
». Timid'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 59
» Age : 18
» PUF : William Blackwell
» Date d'inscription : 25/08/2018
» Personnages :
    LIEUTENANT. A
    EREBE

    mâle de 14 ans
    ressuscité
    lazulis disciple
    d'ao


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Lun 01 Oct 2018, 15:53

pv - 10

E
ncore une fois les terres viennent de se déchirer sous ses pas et il observe le long hurlement des vivants, la plainte des crocs contre l'âme, l'enlacement horrible de la haine autour de la loyauté. Lieutenant avait ce soir laissé son âme vagabonder sans aucun but précis, ne cherchant ni salvation ni pardon, quand une odeur avait attiré son attention. Il est bien rare de croiser autant de présence lupine une nuit ainsi sur les terres lazulis. Alors lentement, le revenant vint glisser son corps entre les hautes herbes pour déposer son dépourvu sur une scène des plus singulière. Deux créatures divines luttant contre ses comparses. - Bien que comparse soit un mot fort - le guerrier dressa ses oreilles et planta ses iris sur l'action.

Y participer serait sûrement la meilleure idée, sauf que le joueur voit bien l'échec critique arriver après toutes ces réussites donc on va calmer le ridicule un instant. Et plus sérieusement, Lieutenant est du genre à observer avant d'agir. A ses côtés, il remarqua qu'il n'était visiblement pas seul. Sa voix déraillé brisa le silence des arrières du combat un instant.


— Eh bien eh bien, je vois que je ne suis pas le seul à prendre mes marques avant de me jeter tête baissée sur une créature non identifiée mh ?


Il s'adressait bien sûr à Sorrow qui avait décidé de rester elle aussi en retrait. Un sourire amusé vint déchirer ses babines alors qu'il baissa la tête sur les félins. Leur corps se courbaient dans des angles farouches contre les Lazulis. Cependant quelque chose cloche. Pourquoi ici ? En terre sacré ? Cela n'avait pas de sens. Tout du moins pour lui, qui n'avait pas vécu les antécédents divin. Lieutenant se confortait dans son idée que les Dieux n'étaient que de belles grosses merdes.

Un frisson courra le long de son dos. Maintenant qu'il allait attendre son tour, l'ancien vivant avait tout son temps pour observer la situation et en comprendre son arum.
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 196
» Age : 23
» PUF : Auberjin
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages :
Jolitemps
Solitaire.
Possède sans promesse une ruine d'oiseau.
6ans et demi (14.09.17)

Teddy
Solitaire.
Seul et célibataire.
5ans et demi (26.11.17)

Pepper
Etelkru, louveteau.
Célibataire.
Bébé (02.11.18)


» Feuille de perso'
» Points: 600

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Mar 02 Oct 2018, 20:26

TEDDY - 10PV




Automne 2018.
5ans


Ce matin, tu t'étais encore une fois levé en compagnie de ta morosité et de ta solitude de solitaire. Toi qui prétendais à joindre un clan depuis toujours, tu te retrouvais encore et toujours en suspend, sans savoir ce qu'il advenait vraiment de toi. Allais-tu joindre les Nakhus ? Allais-tu finir comme un putain de solitaire, dans cette vie inadaptée pour un loup se voulant social mais qui n'avait pourtant pas un fichu pote ? Tu n'étais plus si jeune Teddy, du haut de tes cinq ans, et ta vie d'errance et de rencontres fortuites à jamais inaboutie te semblait d'une morose futilité. Ton histoire serait une page qu'on tournerait d'un geste rapide de la main, dans son inintérêt total.
Car dieu que tu passais ta vie à te la gâcher, ta vie. A rater tout ce que tu pouvais bien entreprendre (parviendrais-tu un jour à joindre un clan, bordel ?!), à décevoir ceux pour qui tu aurais dû te faire fierté, à ne toujours pas quoi foutre de ta peau. Du mois dernier à aujourd'hui, il n'y avait eu que des quotidiens aussi intéressant que le vide qui persistait dans ton cœur, celui qui pesait tant sur ton âme aussi. Tu n'avançais dans rien, on ne t'en offrait l'opportunité, toi qui la cherchais pourtant.
Alors tu pataugeais.
Pire.
Tu t'enlisais.
La morosité s'emparait de toi, accompagnée de cette amertume tournée vers ta propre personne. Tu n'aimais pas les choix que tu avais pu faire, les paroles que tu avais pu avoir. Ça te pesait. Ça te hantait, la nuit, à faire naitre sous tes yeux quelques valises qui n'incitaient à un quelconque voyage.
Soupir. Putain de lassitude, tu n'aurais jamais pensé hausser ainsi les épaules. M'enfin, tu n'avais plus qu'à espérer que ton futur se révélerait meilleur, ou si toute ta vie ne serait qu'un putain de gâchis sans attachement, sans bouleversement positif.

A te perdre dans tes pensées, voilà que tes pas t'avait mené bien loin de la grotte miteuse qui te servait de tanière. Ou peut-être n'avais-tu fais que tourner en rond (pour changer), et que cet endroit n'avait jamais été bien loin de ton "chez-toi". Ou là n'était qu'une raison stupide pour te faire prendre part à un évènement, pour espérer sauver ton personnage d'un ennui certain, et parce qu'une certaine louve verte n'aurait pas eu sa place ici (elle aurait, elle, préféré s'amuser à attaquer vos comparses, dans sa folle hilarité, juste pour voir de quoi on pourrait bien la traiter ensuite). Quoi qu'il en soit, ce n'est qu'en t'approchant suffisamment de l'île aux roses que tu pus les entendre.
Ces cris de colère, ces sifflements, ces échos d'une bataille qui se déroulait là-bas, quelque part. Encore ? Encore.
Un nouveau soupir, comme une façon de respirer.
Allez, on y va ? Ouais, on y va.
Tu voulais croire qu'au moins, ton quotidien aurait pour différent un imprévu combat. Tu n'espérais plus t'y illustrer : on ne te retiendrait pas, de toute façon, comme cela avait pu être le cas avec le cerf. Bonne chose que te reviennes le cerf, tiens, car les deux animaux qui se dessinèrent devant toi semblèrent lier à celui-ci. Avec leurs yeux roses qui luisaient de la même façon que pouvait le faire la fontaine de la déesse Moiro. Avec cette même envie de s'en prendre à tes semblables, ceux déjà regroupé là.

Ton échine se gonfle, tes yeux se plissent. Tu laisses tes muscles se détendre, tu fonces alors réfléchir le moins du monde à la stratégie à mettre en place.
Attaquer, juste...attaquer.

[ Teddy attaque le puma mâle]

Oh, Teddy, il fallait croire que ta déprime saisonnière t'offrais là des forces nouvelles ! Car tes crocs se referment sur ta prise. C'est violent, c'est fort, un mélange d'euphorie et d'adrénaline vient bouillir sous ta fourrure en même temps que ce sang qui bat un coup dans ta bouche. Tu te sens grisé, au point qu'une lueur farouche vient à se rallumer dans le fond de tes yeux.
Tu n'es peut-être pas tant incapable que ça, finalement ? On va peut-être retenir ton nom, cette fois-ci ? Un sourire satisfait se projette sur tes babines après que tu eus relâcher ta prise pour te laisser retomber sur tes quatre pattes.
Mais ne fais pas trop le malin, ce n'est que le début. Attends, attends la suite, mon bon Teddy.
On verra si tu te révéleras enfin digne.


Dernière édition par Jolitemps le Mar 02 Oct 2018, 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Mar 02 Oct 2018, 20:26

Le membre 'Jolitemps' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
Aishi
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 527
» Age : 21
» Date d'inscription : 14/05/2017
» Personnages :
    Morrow
Relation compliquée avec Noroi | Lesbienne | Alpha Lazuli | 9.5 ans (née le 27/01/17)
    Korra
Avec Geb ♥ | Hétéro | Nourrice Etelkru | 6 ans (née le 20/07/17)
    Thalion
Célibataire | Garde Etelkru | 4.5 ans (né le 30/10/17)
    L'ombre
Brute solitaire | Adulte | Sans relation fixe
    Anianka
Lazuli | Prêtresse de Moiro | Libre & bisexuelle | 2 ans (née le 10/03/18)

» Feuille de perso'
» Points: 364

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Mer 03 Oct 2018, 23:44



Morrow - 10PV


La nuit battait son plein lorsque les premiers feulement retentirent à l'autre bout du territoire Lazulis. Des rugissements qui fracassaient le silence nocturne, terrifiant oiseaux et gibiers, enfants et vieillards. Morrow sortait tout juste du temple de la dragonne lorsque cela se produisit et capta son attention. Elle savait de quoi il s'agissait, ce moment, elle et Anastasia avaient tout fait pour l'empêcher, mais c'était inévitable. Une chose est sûre, rien de tout cela ne concernait les erreurs de Morrow et c'était la preuve que Neit avait la langue un peu trop fourchue.

Le coeur battant à se rompre, elle se dirigea aussi vite que ses pattes usées le pouvaient jusqu'au temple de Moiro. Elle espérait que Gloriel et Astralys n'avaient rien, car ils étaient de garde au temple normalement à ce moment là. Lorsqu'enfin elle arriva sur les lieux, certains Lazulis combattaient déjà, d'autres cependant attendaient, probablement incertains de la conduite à prendre, ou simplement apeurés par ces deux créatures. Il s'agissait d'un couple de pumas, leurs yeux étincelaient de la lumière divine de la Tigresse, ce qui les rendaient encore plus redoutables. C'était une toute autre affaire que le Cerf de Yurai, ils était beaucoup plus menaçants.  Leur griffes tranchantes pouvaient vous lacérer la peau aussi facilement que l'on arracherait la chair d'un lapin. Leurs crocs étaient deux fois plus gros que ceux d'un simple canidé. Leur peur était justifiée, Morrow la ressentait aussi, quoi que probablement moins. Elle n'avait pas peur de mourir, non. Son âge lui rapprochait chaque jour un peu plus de la fin, et elle savait que d'une manière ou d'une autre, elle finirait par laisser son corps à cette terre. En revanche, elle avait peur pour les siens, et peur de en plus être assez forte pour assurer un tel combat.

En temps normal, un loup fuirait devant un prédateur aussi féroce, mais là, il s'agissait de défendre son territoire, de défendre un dieu ainsi que le panthéon. Même quelques loups étrangers prenaient part au combat, des solitaires courageux. Morrow avait un certain respect pour leur bravoure, eux qui n'ont pas de dieux, pas de lois ni de terres, viennent se mettre en danger pour une meute qui les chasseraient sans hésiter. Elle espérait que les autres partageraient cette vision et qu'ils comprendraient alors pourquoi elle était aussi tolérante face aux autres canidés, qu'ils soient solitaires ou d'une autre meute.

La rouge eut une pensée pour Anatasia. Comment allait-elle ? Elle savait que la nattée avait ses souffrances mais les confier n'était pas chose aisée. Les deux alphas étaient aussi réservées l'une que l'autre, derrière leur masque d'impassibilité, leur sourire chaleureux. C'était le prix pour être chef, rassurer les autres, même si dans son coeur il n'y avait aucun espoir. Sourire, alors que tout s'effondre autour de soi. Avec les dernières paroles d'Ao et cette guerre, elles en tarderaient pas à se retrouver.

Campées sur ses quatre pattes, elle examina les lieux de ses yeux vairons, son iris bleuté toujours aussi scintillante. La présence de son glowstick était la preuve que les jugements portés contre elle étaient exagérés et faux. L'ancienne solitaire savait qu'elle avait fait une erreur en “reniant” ses filles, mais aucune trahison n'avait été commise. Malgré sa vieillesse, elle devait assumer ses derniers mois en temps que chef avant la passation, elle devait combattre et elle le ferait, au péril de sa vie s'il le fallait.

Guerriers Lazulis ! Tonna-t-elle par dessus le vacarme d'une voix portante et solennelle. Elle mit tant de coeur dans ces simples mots qu'ils résonnèrent dans leurs têtes comme un écho, lui provoquant une migraine instantanée et involontaire. Son pouvoir lui échappait encore parfois, cela l'épuisait.

Je sais que vous avez peur, et vous avez raison. Seul un idiot n'aurait pas peur face à des pumas ! Mais servez vous de cette peur comme d'une arme pour vous battre !
Ces créatures ont envahi notre territoire et ont profané le temple d'une de nos déesses. Il est hors de question qu'on les laisse faire sans agir !


Son visage se rida d'une expression farouche et déterminée.

Combattez côte à côte pour protéger vos terres, vos familles et les valeurs de votre meute ! Vous êtes des combattants, des défenseurs, des pères, des frères et des fils. Si la mort nous attend à l'issu de ce combat, dans ce cas il n'y aura pas meilleur honneur que de mourir pour la sauvegarde des nôtres !

Elle espérait pouvoir raviver la flamme dans le coeur de ces guerriers. Elle ne savait pas si cela avait été convainquant, mais c'était véridique et ils devaient y croire.

Formez deux groupes et encerclez les, il faut les séparer et éviter un affront de face ! Évitez leurs griffes et leurs crocs, soyez unis et coordonnés !

Guérisseurs, nous comptons sur vos dons pour nos soins, restez à l'écart de tout combat !


Elle inspira un grand coup pour reprendre son souffle, sa voix n'était plus aussi fluide qu'autrefois, elle avait vieilli et ses cordes vocales se grisaient. Ses muscles étaient tendus, contractés, sa queue était relevée avec assurance pour montrer qu'elle savait ce qu'elle faisait. Les mâchoires crispées, elle s'élança avec quelques autres pour encercler le pumas femelle. Elle se mit de face pour servir d'appât et permettre aux autres d'attaquer plus facilement ses flancs. L'échine relevée, elle gronda férocement et claqua des mâchoires pour attirer son attention.

[Lancé de dé]

Avant que la bête ne se retourne pour se défendre contre les autres assaillants, Morrow balança l'une de ses grosses pattes dans sa gueule, lui griffant la mâchoire inférieure. Elle feula à son égard mais ne sembla pas plus blessée que ça. Morrow s'éloigna rapidement pour esquiver les griffes affutées de la bête qui la menaçait. C'était l'occasion rêvée de l'attaquer par derrière, la rouge était devenue sa principale cible.



Dernière édition par Aishi le Mer 03 Oct 2018, 23:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Mer 03 Oct 2018, 23:44

Le membre 'Aishi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
SeoSy
». Débutant
avatar

Féminin » Nombre de messages : 455
» Age : 22
» PUF : A-Lucian
» Date d'inscription : 28/09/2016
» Personnages :
Vinara
♀ | 9 ans
Solitaire Nakhu
Célibataire
Insulte en #ff6600


Gloriel
♂ | 7 ans
Lazulis | Combattant
Célibataire
Père de Roanne
Discute en #3399ff


Vivaldi
♀ | 8 ans
Lazulis | Herboriste
Célibataire
Bourgeonne en #00cc00


Siam
♂ | 2 ans
Ethelkru | ???
Célibataire
Charme en #ED6B6B


~Ahu'ura~
♀ | 0 an
Nakhus | Louveteau
Célibataire
Chantonne en #DC53FE



» Feuille de perso'
» Points: 2796

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Jeu 04 Oct 2018, 13:16


Gloriel
10 PV


Il avait fallu qu'il s'éloigne du temple pour y revenir au grand galop, regrettant amèrement de s'être laissé avoir par la contemplation des fleurs. Gloriel pestiférait intérieurement contre lui. Il s'était hâté et avait rejoint le combat peu de temps après l'alpha rouge. Il lui lança un regard glacial, toujours en froid avec elle mais aujourd'hui, il allait devoir mettre de côté ses sentiments à son égard. Le Clan était en danger. Il riva son regard sur les deux félins, déchaînés et féroces. Des loups de tout horizon les avaient déjà atteints et pourtant, les pumas continuaient à désirer se battre, comme si leurs blessures n'étaient rien que l'apparition de poils blancs dans un pelage et non une source de douleur. L'éclat de leurs yeux brillait et ressemblait à celui des glowstick des disciples roses. Ainsi l’événement du Cerf chez les Nakhus se reproduisait ici mais avec des créatures plus dangereuses. Et surtout deux.

Le Chevalier les détaillait en silence. Se jeter dans la bataille sans même réfléchir serait une erreur. Mais comment faire ? Il lâcha un grognement. Comment deux pumas avaient-ils pu se faufiler au coeur de leur terre sans même se faire voir ? Qui plus est, de boire dans la source qui était surveillée depuis que la Dragonne ait mentionné un danger chez sa soeur Moiro ? La pluie était revenue. Même assoiffés, ils auraient du depuis longtemps retrouver des sources pour s'hydrater. Leur venue était étrange mais le loup gris chassa cette pensée de son esprit. Un combat l'attendait. Il balaya la pièce du regard. Il ne voyait pas Astralys. Il commença à craindre pour la vie de la louve. Il aurait voulu partir à sa recherche mais les ordres de Morrow cinglèrent son esprit. Bien qu'il l'ait reniée comme alpha, il approuvait son plan. Les recherches étaient reportées. Il prit place dans l'un des groupes. Il jeta un coup d'oeil à la cheffe Lazulis qui se donnait en spectacle, cherchant à appâter les deux fauves. Il devait admettre que c'était une bonne stratégie et attendant l'ordre de charger, il se concentra sur les coups qui devaient venir.

Le signal ne tarda pas et comme les membres de son groupe, il bondit sur les fauves, griffes en avant et gueule prête à enfoncer ses crocs dans leurs adversaires.

[Lancé dé Attaque - contre dame puma]
Il parvint à toucher la femelle, malheureusement, pas autant qu'il l'aurait voulu. Avant qu'elle ne lui assène un coup, il se recula, montrant les crocs et hérissant le poil. Il espérait que ses compagnons d'infortune aient pu en faire de même que lui.




Vivaldi
10 PV

Elle s'était réveillée en sursaut cette nuit-là, tremblante. Elle avait un mauvais pressentiment. Toutes les fleurs en elle s'agitaient, la torturaient. Vivaldi eut très vite confirmation qu'un danger planait quand le Gouffre aux Faucons se mit à remuer anormalement. Elle sortit, se fit accoster par des Lazulis. Ils devaient se rendre au Temple de Moiro. Elle n'en savait pas plus mais elle sa hâta de prendre plusieurs sacs contenant de nombreux baumes, plantes et mousses. Elle les accrocha à son harnais, se chargeant en plus du poids des plantes dans sa chair. Elle ne se plaignit à aucun moment et elle suivit d'autres loups, filant aussi vite que son chargement lui permettait vers le temple de la Tigresse.

Y arrivant, elle constata l'agitation. Son poil se dressa en entendant les feulements. Elle entra et découvrit avec horreur les deux créatures qui avaient osé boire dans la fontaine rose. Ainsi donc le schéma de chez les Nakhus se répétait une nouvelle fois malgré qu'ils aient été mis au courant d'une potentielle menace. Elle se retrouva paralysée, tremblante. Elle n'avait jamais réellement participé à un combat. Elle avait toujours soigné loin du front mais aujourd'hui, la fleurie allait devoir soigner en surveillant ses arrières. Elle déglutit puis elle regarda les loups aux alentours. Aucun ne présentait de blessure nécessitant un énorme soin. Elle avait au moins le temps de rejoindre d'autres guérisseurs et de pour le moment, surveiller et attendre qu'on les appelle ... Mais son regard émeraude se posa sur une enfant. Écarquillant les yeux, elle sortit de sa cachette et se hâta vers la petite qui semblait être contente.

« Que fais-tu là ? Va te mettre à l'abri !

Elle la poussa du museau, surveillant du coin de l'oeil que les pumas ne leur accordent pas une grande attention.



Dernière édition par SeoSy le Jeu 04 Oct 2018, 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Jeu 04 Oct 2018, 13:16

Le membre 'SeoSy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
Dee
».Habitué'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 733
» Age : 22
» Date d'inscription : 02/01/2015

» Feuille de perso'
» Points: 338

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Jeu 04 Oct 2018, 15:42

Grondement sourd. La foudre, dont les éclats saccadés se prolongeaient en grondements majestueux, tantôt lointains, tantôt tout voisins et comme au-dessus de ma tête. Alf n’osa pas perdre une seconde à retourner sa tête pour y trouver le fléau qui grondait dans son dos. Terrible inadvertance ou colère divine venu sur terre pour répondre à sa question. Étaient-ils présents pour le punir d’avoir fait faner les roses plus vites ? Alf déglutit et poussa un jappement sourd, agrémenter d’un grondement d’avertissement. Autant par peur, que pour menacer ses adversaires. N’en faisant ni une ni deux, les deux cougar se précipitai  sur leur proie, affamé, détruit par la rage d’avoir oser boire le liquide rosé de la déesse Moiro.

Les dieux, Alf les pensa définitivement stupide. En quoi était-ce nécessaire de porter des coups si bats à ceux qu’ils étaient supposé protéger ? Jouant d’un léger pas de danse, Alf jeta un œil curieux sur ceux qui c’était joint à sa danse. Deux jeunes dames d’apparence similaire au allure de pirate lui rappela les côtes de nacres sur lesquels il avait marcher quelques jours auparavant pour donner les dernières sépultures à Eeno. L’une se pris un coup de griffe, l’autre toucha, aussi finement qu’une aiguille sous la peau, l’un des deux pumas. Leurs finesses étaient inexplicable et Alf se sentit immédiatement immerger dans leur désirs de combattre. Il jeta aussi un long regard sur le loup aux aspect de chien. Et eu un intérêt particulier, dans son gésier, qui l'attirait. Connaîtrait-il la mort bientôt ? Alf déglutit, s'excusant du futur sort du vieux loup sans savoir qu'en fait, les dieux lui avaient accorder une miséricorde et l'avait ramener d'entre les morts.

Puis vint une jeune femme, noir et blanc vêtue prête à s’engager sans raison valable. Quel était donc cet engouement à protéger une parcelle de terre déjà morte ? Alf resta un long moment sur le côté à observer la société jouer son rôle et trouva intéressant l’idée que le combat rapprochait les gens, peut importe leurs couleurs.

Il finit par gronder, évitant de se faire foncer dedans par un des gros félins et en profita pour leur envoyer un coup. La danse était commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Jeu 04 Oct 2018, 15:42

Le membre 'Dee' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
Vekah
». Affirmé
». Affirmé
avatar

Féminin » Nombre de messages : 3356
» Age : 24
» PUF : Vekah / Amneshia / Hemestra
» Date d'inscription : 04/08/2009
» Personnages : bulletorange Heinrich.
~ L’indépendant
10ans - 31/03/2017
Solitaire
N'aura jamais de Glow'
Aime Luna & Donneur de sperme pour Nimueh | Asexuel
#ff9966

bulletgreen Anastasia.
~ Fougère urticante
9ans - 13/05/2017
Lazulis & Autre (Nourrice)
Sans Glowstick, Disciple d'Ao
En couple PNJ | Hétérosexuelle
#009900

bulletpink Camélia.
~ Douce fleur
1ans - 13/09/2018
Solitaire
Sans Glowstick
Célibataire | Pansexuelle & Polyamoureuse
#ff6666

» Feuille de perso'
» Points: 1185

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Jeu 04 Oct 2018, 15:52

bulletgreen Anastasia ~
La fougère urticante ...

bulletgreen Une nuit comme les autres battait son plein. Le soleil s'était couché comme tout les jours pour laisser place à la lune. Jeune et vieux loups s'étaient déjà coucher. Rien ne présageait se qu'il allait se passer sur les terres Lazulis... Enfin, même si la surprise n'en était pas vraiment une.

bulletgreen Anastasia dormait depuis bien longtemps déjà. Rouler en boule dans son lit de brindille et de plume sa queue touffe poser sur sa tête pour ne pas avoir froid aux oreilles. Il n'était pas compliqué pour elle de trouver le sommeil, son pouvoir drainant toujours un peu plus de son énergie vital à mesure que celui ci évoluer. Sa condition physique n'était pas non plus à son avantage. La sécheresse et le "Don" qu'Ao lui avait offert l'avait mis à mal. Heureusement, même si elle se sentait seule au monde dans cette vaste population de loup, elle ne l'était pas. Gloriel veillait à ce qu'elle reprenne du poids avant l'hiver, qu'elle ne serait peut-être pas passer dans son état. Morrow et Nimueh qui lui tenait compagnie et soutient de temps à autre. Et puis d'autre âme ici et là.

bulletgreen Le silence de l'Antre aux Crocs qui était jusqu’à maintenant de mort se fit étrangement bruyant. Une certaine panique animait les Lazulis présent dans le camp. La cheffe de meute comprit tout de suite quand le nom de Moiro lui parvient aux oreilles. Hélas, elle ne pouvait partir avec le regroupement de loup qui s’apprêtaient à partir pour l'île aux roses. Son cœur se sera, ici encore elle ne pouvait pas les guider. C'était frustrant. Elle était inutile et ferait mieux de rester coucher dans son lit vu que de tout manière elle était inutile, même pire elle pourrait les gène ou mourir si trop de monde se trouver autour d'elle.

bulletgreen Lasse. Ses pas la conduisirent à sa couche. Le museau bas, les yeux rivaient vers le sol, elle ruminait. Cela aller faire comme pour le temple de Yurai. Là non plus elle n'avait pu venir. Mais là, c'était sur leurs terres. Rester ici était impensable. Rester ici n'était pas digne d'elle et de la confiance que lui porter la meute. Pourtant, même si elle avait envie d'y aller et de se battre avec eux. La peur de son pouvoir la tenait au ventre et si son pouvoir toucher un de ceux qui leur permettait de vivre? Vivaldi ou Quartz, qu'elle n'avait jamais vu car c'était un fantôme. Elle ne connaissait même pas l’excitante de ce loup avant que Gloriel lui en parle.

bulletgreen Une profonde inspiration de colère lui traversa les poumons avec fureur. Combien de temps allait-elle devoir subir tout cela? Encore combien de temps allait elle accepter de se faire victimiser par la vie ainsi? Sans plus réfléchir, elle tourna les talons et courut vers l'île aux roses. Même si elle ne pouvait se battre à leurs côtés elle pouvait les regarder et les encourager. C'était toujours mieux que de rester dans une tanière sombre à attendre que la vie se passe en espérant qu'elle soit moins douloureuse.

Court.
Court.
Court.
Encore.
Court.


bulletgreen Ce n'était pas chose facile dans son état, mais elle réussit à arriver au chemin de pierre qui menait jusqu’à l'île. Des odeurs familières imprégnait la route. Vivaldi, qui était parti un peu plus tôt avant elle. Gloriel, nommer à la surveillance de la zone. Morrow. D'autres Lazulis, d'on elle n'arrivait pas à démêler les effluves. Mais il y avait aussi des Solitaires, cela ne lui plaisait guère, mais si leurs présences n'était pas malveillante cela n'était pas dramatique. Ils pourraient même se rendre utile.

bulletgreen C'est à l'approche du temple qu'elle pu distinguer les silhouettes en train de se combattre. Dont celle des Pumas. Effrayant. Elle ne s'approcha pas trop, elle ne le pouvait pas. La cheffe de meute entendit Morrow brailler les consignes, hélas de ce qu'elle pouvait voir la moitié des loups étaient des solitaires. Auraient-ils la cohésion nécessaire pour suivre ses ordres? Anastasia s'assit non loin du chemin qui relier le temple au continent.

bulletgreen Toute personne venant des terres passerait forcément sous son regard.

Au sujet d'Anastasia et de son pouvoir:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://punk-wolf.forums-actifs.com/t5408-8594-vekah-s-pero-8592
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Ven 05 Oct 2018, 07:15

Les deux créatures feulent sous les coups que vous leur portez. Ils ripostent, mais leurs coups sont comme retenus.
Jusqu'à ce dernier coup qui semble en mettre un particulièrement en colère.
Avec un rugissement, les deux êtres reculent, prennent leur élan et chacun se jette sur la première victime à sa portée.

-4PVs
Le premier dé détermine la victime des Aiguilles du puma femelle.
Le second dé détermine la victime des Aiguilles du puma mâle.


Vous voyez soudain l'un des puma s'immobiliser et ses yeux devenir plus brillants encore.
Il se tourne vers vous.
Sa prochaine victime.


L'un des pumas utilise son pouvoir d'envoûtement.
Durant vos prochains tours de jeu, votre loup devra attaquer l'un de ses semblables plutôt que les pumas, et ne peut s'y soustraire.

Le troisième dé détermine la victime de l'envoûtement.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Ven 05 Oct 2018, 07:15

Le membre 'Maître du Jeu' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Attaque des Pumas' :


--------------------------------

#2 'Attaque des Pumas' :


--------------------------------

#3 'Attaque des Pumas' :
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1299
» Age : 19
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Volstein
& Seul
9.5 ans ~ (nov)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& amoureuse d'Astaroth
9 ans ~ (nov)
Lazuli - Herboriste
Glow Rose

Astralys
& Couple avec Gloriel ?
7 ans ~ (onov
Lazuli

HypoxieAngelica
& Ex-Murmure, libre
6 ans ~ (nov)
Raeder

Lucie
& Célibataire
5 ans ~ (nov)
Etelkrus - Guerrière
Glow orange

Maria-Elena
& Célibataire
3 ans ~ (nov)
Nakhu - Louveteau

Lymphalème
& Alone
1 ans ~ (nov)
Lazuli - Louveteau


» Feuille de perso'
» Points: 263

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Ven 05 Oct 2018, 11:43

Angelica
6 PV


Elle vit la femelle grogner et se jeter sur une louve noire inconnue, et son pelage se hérissa, mais ce ne fut rien comparé à sa réaction lorsque le mâle griffa sa fille. Sa jeune fille, qu’une louve avait tenté de protéger en l’appelant à se cacher. Angelica hurla de fureur, et plongea ers les deux félins, vengeresse, pleine de sa peur qu’il arrive quelque chose à son enfant, et soudain…

Et soudain elle se détourna, son pelage hérissé, ne semblant pas, de l’extérieur, avoir changé. Ses yeux brillent, ses cheveux passent devant son regard lavande qui passe sur les loups avec la même fureur qui avait été réservée aux pumas. Ses griffes raclent le sol de pierre, mais elle ne semble pas possédée. On dirait juste qu’elle a été très bête, se détournant au dernier instant des pumas pour jeter un coup d’œil aux loups, d’ailleurs, les pumas ne font plus du tout attention à elle, quelle chance elle a.

En regardant autour d’elle, Angelica voit des ennemis, loups ou autre, elle ne sait dire. Ils lui en veulent à elle, pourquoi, elle ne sait point, mais quelque chose lui dit que ce n’est pas important. Qu’ils sont dangereux pour sa vie. Si elle n’agit pas, ils vont la détruire, l’annihiler, alors il faut agir. Elle cherche une proie, quelqu’un à qui infliger sa fureur.

Angelica ouvre ses ailes en grognant très fort, pour essayer de leur faire peur, puis capte une victime, et lui bondit dessus, toutes griffes sorties.

[dé personnage + attaque]

La brune aux grandes ailes se jette sur une petite louve grise, qui lui semble être une cible facile. Ses crocs sortis, elle tente de la griffer au visage, peut être même la morde. Elle doit la détruire, complètement.C'est un danger pour elle, ça ne sera pas possible sinon.
Mais la louve grise se défends mieux que l'ex-pirate avait prévu, et elle la rejette, lui infligeant une blessure à l'épaule pour laquelle la brune se redresse et crache sur la louve comme un félin, sifflant entre ses crocs et fouettant l'air de sa queue, ses oreilles plaquées contre son crâne alors qu'elle se redresse rapidement pour rejoindre les deux pumas, comme on rejoindrait une famille.


Dernière édition par Liliandril le Ven 05 Oct 2018, 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Ven 05 Oct 2018, 11:43

Le membre 'Liliandril' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Attaque des Pumas' :


--------------------------------

#2 'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
Vano
». Timid'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 59
» Age : 18
» PUF : William Blackwell
» Date d'inscription : 25/08/2018
» Personnages :
    LIEUTENANT. A
    EREBE

    mâle de 14 ans
    ressuscité
    lazulis disciple
    d'ao


» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Ven 05 Oct 2018, 13:51

pv - 10

U
ne ouverture. Un éclat de lucidité; un pouvoir. Bien sur, une parrure, ce ne sont pas les jouets divins pour rien. Il faut toujours être si extra avec eux. Grognement dans le fond de sa gorge, Lieutenant se releva, après avoir observé les actions de ces créatures. Ses muscles se tendent dans un craquement sinistre tandis que sa gueule s'ouvre pour aspirer cet air trenchant qui s'enroule autour de ses crocs. Puis c'est un bond, une course, une colère; 4 minutes.
Colère divine mais corps charnel. Enchaîner le supernaturel n'était sûrement pas aisé, tout comme il l'était pour eux, puma ou pas.  Et il venait d'y avoir une faille. Le lupin traversait les terres sans se soucier des blessés; il n'avait pas envie de s'attarder.

Corbeau dans le ciel, Lieutenant bondit pour se jeter sur l'animal qui venait d'user d'un peu d'extraordinaire.
- dé d'attaque -

Son corps s'étire dans un élan parfait et ses crocs vinrent profaner la peau d'une déchirure qui se voulait profonde. Crimson dans sa gueule, liquide chaud, Lieutenant venait de réussir son attaque et intérieurement; il se sent bien. Il se sent revivre - encore une fois - .
Le guerrier retomba sur le sol et observa la suite des évènements, sourire qui s'étire encore plus, son casque bien vissé, ses cornes déchirent le ciel, la guerre reprend sens.


Dernière édition par Vano le Ven 05 Oct 2018, 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu
». Maître du Jeu
avatar

Masculin » Nombre de messages : 3282
» Age : 28
» PUF : Je suis le maître du jeu.
» Date d'inscription : 28/11/2010

» Feuille de perso'
» Points: 0

MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   Ven 05 Oct 2018, 13:51

Le membre 'Vano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Event - Attaque' :
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi les roses meurent-elles si vite ? [LIBRE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi est-ce que les lucioles meurent tellement vite ? - Tombeau de Lucioles
» LE LAMPYRE (VER LUISANT) et les LUCIOLES
» [fin mai 550] Dans le langage des jardiniers, les plantes crèvent mais les roses meurent [ft Nimue]
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les femmes sont elles plus attirantes que les hommes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Lazulis
 :: → Île aux roses
-
Sauter vers: