Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Coming back — avec Sorrow

Aller en bas 
AuteurMessage
Briand
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 19
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2017
» Personnages : ~

Fürher
(aka Fufuuu pour les intimes)
Mâle viril & Hétérosexuel
0 ans (23/09/2017)


MessageSujet: Coming back — avec Sorrow   Sam 29 Sep 2018, 17:48

Furher marchait à pas de loup entre les arbres, se glissant sous une branche, écartant une fougère. Sa vie défilait dans sa tête. Depuis quelques temps, il se remettait de plus en plus en cause. Quatre ans. Quatre longue années s’étaient écoulées depuis son départ précipité, depuis qu’il avait tout quitté, sa famille, les Etelkru, toute sa vie. Quitter la communauté pour affronter la solitude, le silence.


Il ne se souvenait pas exactement de ce qu’il avait fait en laissant sa vie derrière lui. Ses souvenirs étaient flous. Une seule chose de certaine. La colère, la vengeance, la rage avaient guidé ses pas. Un coup de tête, sous l’émotion, sans réfléchir.
Puis il avait couru. Il se souvient des jours passés seul, des nuits ténébreuses dans des grottes humides, la faim omniprésente. Et surtout, l’abandon. Les mois se confondait dans sa mémoire, lui donnant l’impression d’une errance sans fin, face à lui-même, un être qu’il avait de plus en plus détesté. Comment aimer celui qui lui avait fait quitter sa famille ?
D’humeur réflexive, il se cogna contre un arbre, le ramenant brutalement au monde. Quelque chose avait changé ces derniers temps. Car s’il avait cru, les mois passant, s’adapter et supporter sa solitude, le poids des années oeuvrait.


Un jour, quelques semaines auparavant, un événement avait déclenché une nouvelle pulsion en lui. Un rencontre d'un genre inédit pour lui, particulièrement intense émotionnellement. Or peu habitué aux affects sociaux, vivant en plein solitude, en tête-à-tête avec lui-meme, il avait appris à dompter son propre ressenti. Il ne connaissait guère les remous intérieurs que toute âme-loup est amenée à connaitre. Car la vengeance, la colère, la rage s’étaient peu à peu évanouies. Mais derrière ce refoulement, quelque chose ne demandait qu’à surgir, qu’à le submerger d’une force qu’il ne soupçonnait pas.


Et si le refoulé n’avaient pas émergé totalement en lui, cette rencontre donc avait bien opéré un changement en lui. C’était un matin, sur le chemin de la chasse. D’abord une odeur. Qu’il avait suivit à la trace. Puis vint la silhouette. Floue, indistincte. Parvenu à une distance raisonnable, sous le vent, il comprit subitement à quoi il avait à faire. A qui. Une louve. Il ferma les yeux et les rouvrit.
Oui, c’était bien un canis lupus de sexe féminin. Age inconnu. Taille correcte.


Alors il fuit. Sans se poser de question. La fuite était son arme secrète, qu’il maîtrisait à la perfection. Non qu’il soit lâche. En digne fils de son père, il se savait redoutable. Mais d’une part la fuite sauve bien des vies, il faut l’admettre. D’autre part, voir, après quatre années d’isolement, un de ses congénères pouvait être perturbant. Il devait l’admettre. Surtout qu’il avait bien essayé d’oublier cette rencontre fortuite. Mission impossible. Il était bien capable de ne plus vraiment se souvenir des débuts de son exil, mais oublier une femelle, c’était autre chose, il s’en rendait bien compte.


La fin de la solitude approchait, il le sentait. Il ne pouvait plus rester comme cela, à se tourmenter sans cesse sur des questions sociales. Il avait donc entrepris, inconsciemment peut-être, de se rapprocher des terres de Punk Wolf. Pour la première fois de sa vie, il ne fuirait pas. Il affronterait le monde en face, les yeux dans les yeux. Son pas se raffermit, sa démarche se fit plus rapide, sa direction s’orienta toujours vers son espère. Certes tourmenté, non sans une angoisse tiraillante, mais déterminé. Il ne pouvait plus se maintenir à l’écart.


Avec une préparation se réduisant à une impossibilité de retourner à son ancien clan, il franchit la frontière, officiellement de retour.
Revenir en haut Aller en bas
Haku
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1794
» Age : 19
» PUF : Haku, Kiwi, Hakiwi, Punkiwi
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Yogan
Mâle
6 ans [né le 23/09/2017]
Apprenti Etelkru
Célibataire / ??
Grogne en #FEBB8E


Icare
Mâle
4 ans [né le 21/01/2018]
Prêtre Etelkru / Glow' orange
Célibataire / ??
S'intéresse en #A6C895


Sorrow
Femelle
3 ans [née le 10/03/2018]
Coursière Lazuli
Célibataire / Pansexuelle
Blague en #A81A1A


» Feuille de perso'
» Points: 526

MessageSujet: Re: Coming back — avec Sorrow   Dim 30 Sep 2018, 07:23

Si y'avait bien un truc chiant quand t'étais une grosse boule de poil rouge, c'était qu'on te voyait arriver à des kilomètres. Ici, dans la savane, sa mère Noroi était sans doute la plus discrète des louve avec son pelage brun et doré, mais pour ce qui était de son autre mère Morrow, elle se doutait que ça ne devait pas être la même. Malheureusement pour elle, Sorrow avait hérité du pelage peu discret de l'alpha. On pouvait même dire que ça ne lui avait causé presque que des ennuis jusqu'à présent, entre sa non discrétion et le fait qu'elle avait été immédiatement grillé comme était la fille de Morrow, ne laissant aucune chance à Noroi face aux regards accusateurs des Etelkrus. A l'opposé de ça, quelques unes de ses conquêtes mâles comme femelles lui avait déjà fait part de leur admiration pour son pelage flamboyant, lui redonnant chaque fois un peu plus confiance en son poil écarlate, la rendant au final fière de l'originalité de sa robe qu'elle se servait comme atout pour attirer les proies potentielles, d'un tout autre genre que les proies que ses camarades avaient l'habitude de chasser.

Pelage coloré ou non, dans la savane il était malgré tout toujours difficile de se cacher. Les plaines étaient très peu garnie en végétation et un loup apparaissait presque à tous les coups comme la truffe au milieu du museau sur cette vaste terre. C'est comme ça que Sorrow a repéré ce loup étrange et bien assuré qui se tenait au milieu des plaines. Son pelage était plutôt foncé, teinté de couleurs chaudes, le corps bien bâti et plutôt sexy. Sur l'échelle de sexitude de Sorrow, il atteignait facilement un 8 sur 10, ce qui était une plutôt bonne moyenne. Certes, la louve rouge n'était pas difficile, mais cette échelle qu'elle avait inventé avait tout de même une certaine influence sur son comportement avec la personne en face. Ensuite, elle devait juger la facilité. Parfois elle tombait sur des congénères difficiles qui ne se laissait pas faire. La plupart du temps il s'agissait de femelle sans grande surprise...

Son épais pelage flottant au rythme de ses pas, la louve rouge s'est approchée de l'inconnu.

"Excuse-moi, tu n'es pas perdu j'espère ?"


Elle s'arrêta à quelques mètres de l'individu, le temps de juger sa façon de réagir à sa venue. Ses yeux étaient noisettes, renforçant son côté mystérieux.
Sorrow aimait ça...
Revenir en haut Aller en bas
Briand
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 19
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2017
» Personnages : ~

Fürher
(aka Fufuuu pour les intimes)
Mâle viril & Hétérosexuel
0 ans (23/09/2017)


MessageSujet: Re: Coming back — avec Sorrow   Dim 07 Oct 2018, 14:47

Furher marchait depuis quelque temps lorsqu’un bruissement se fit entendre. Il s’arrêta net, les sens en alerte. Et il la vit. Une femelle loup, gracieuse, élégante, loin d’être farouche. Il se figea, surpris. Il ne s’était pas attendu à une rencontre si prompte. En y réfléchissant, il ne s’était attendu à quoique ce soit. L’improvisation était de mise, bien que ce soit encore trop tôt pour dire s’il l’appréciait ou non. Dans tous les cas, il devait faire face à son impatience de regagner la civilisation sans plan particulier. Et rapidement. Parce que l’inconnue engageait déjà la conversion.


Parler, voilà quelque chose dont il n’avait plus l’habitude. Les mots lui restèrent un premier temps dans la gorge. Et il ne savait pas quoi répondre. Certes il ne savait pas spécialement où il se trouvait. Mais voulait-il aller à un endroit ? Pas particulièrement. Ses pas, l’un après l’autre, dessinait doucement le chemin de sa vie.
Pour l’heure, seule communication importait. Il prit son courage à deux mains, répétant les mots dans sa tête, espérant que la jolie femelle n’allait pas le prendre pour un idiot, à rester aussi muet longtemps. Et il parla, d’une voix étranglée, hésitante, aussi peu assurée que son attitude face à l’inconnue.


« Euh… Je ne sais pas. On est où ici ? »


D’abord savoir le lieu. Il avisera plus tard. Et puis il voulait retrouver la civilisation, pourquoi ne prendrait-elle pas la forme de cette louve ? Elle avait l’air civilisée après tout. Pas une de ces barbares qu’il avait entrevu de loin. Elle savait se tenir, fièrement. Peut-etre l'avait-il déjà vu, la dernière fois qu'il avait vu la civilsation. Peut-être pourrait-il rester avec elle. Oui, il l’appréciait, physiquement évidemment. Car il ne savait même pas son nom en fait. Enfin cela n’avait jamais rien empêché d’après ses hormones…
Revenir en haut Aller en bas
Haku
» Admin'
» Admin'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1794
» Age : 19
» PUF : Haku, Kiwi, Hakiwi, Punkiwi
» Date d'inscription : 11/09/2015
» Personnages : ~

Yogan
Mâle
6 ans [né le 23/09/2017]
Apprenti Etelkru
Célibataire / ??
Grogne en #FEBB8E


Icare
Mâle
4 ans [né le 21/01/2018]
Prêtre Etelkru / Glow' orange
Célibataire / ??
S'intéresse en #A6C895


Sorrow
Femelle
3 ans [née le 10/03/2018]
Coursière Lazuli
Célibataire / Pansexuelle
Blague en #A81A1A


» Feuille de perso'
» Points: 526

MessageSujet: Re: Coming back — avec Sorrow   Mar 09 Oct 2018, 15:49

La brise légère qui dansait dans la plaine venait caresser le poil de Sorrow, le faisant danser légèrement comme des flammes rouges vives. Elle contemplait l’individu de son œil unique, se balançant légèrement sur ses pattes. Il était plutôt étrange ce loup, laissant planer le silence qui sifflait aux oreilles de la rouge. On aurait dit un loup qui n’avait jamais appris à communiquer avec ses congénères… Oh mon Dieu, si c’était vraiment le cas, comme elle allait faire ? Heureusement, il eut fini par lui répondre, confirmant qu’il était bien perdu. Enfin, il ne l’a pas assuré, mais en général quand on répond « je ne sais pas » à « tu n’es pas perdu ? » c’est qu’on est vraiment perdu. La rouge eut un petit sourire en coin, plissant légèrement son œil.

« Tu es sur les terres de Punk Wolf, dans les plaines savanes pour être précis. Heureusement pour toi c’est un territoire libre, tu n’es pas un intrus ici.»


Elle profita de ses paroles pour se rapprocher un peu de lui, brisant la distance froide qui les séparaient pour se placer à une distance convenable pour mener une conversation. Son œil de glace analysait le physique son interlocuteur. Ses muscles étaient plutôt bien visibles sous son pelage rougeâtre et ses cheveux partiellement attachés contrastait avec le foncé de son poil en plus des marquages clairs et intéressant qu’il portait. La jeune Sorrow avait de quoi se lécher les babines face à un loup de ce genre.

« Je m’appelle Sorrow.. » posa-t-elle alors de sa voix suave.

La Lazuli cherchait des réponses dans les pupilles du mâle, s’imaginant ce qu’il pouvait bien penser d’elle. Elle avait toujours le reflexe de chercher les émotions dans le regard des autres, même si certains étaient plutôt coriaces à déchiffrer. Il semblait que ce soit le cas de son bel inconnu en tout cas…
Revenir en haut Aller en bas
Briand
».New'
avatar

Masculin » Nombre de messages : 19
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2017
» Personnages : ~

Fürher
(aka Fufuuu pour les intimes)
Mâle viril & Hétérosexuel
0 ans (23/09/2017)


MessageSujet: Re: Coming back — avec Sorrow   Dim 21 Oct 2018, 07:28




Il aimait cette voix. La première fois qu’il en entendait une autre que la sienne depuis un certain temps. Comme une douce caresse à ses oreilles. Il avait bien envie de la faire parler, rien que pour l’entendre. D’autant plus que la distante entre eux s’amoindrissait. La belle n’était pas des plus farouches décidément. Il s’enhardit, le volontarisme féminin aidant à rétablir une virilité quelque peu perdue, à vivre en ermite pendant tant de temps.


Elle sembla l’examiner, traverser son âme. Son inhabitude de la civilisation se faisait probablement ressentir. Il détourna légèrement les yeux, comme par timidité. Il ne savait simplement pas comment se comporter. Irrésistiblement attiré par cet ange rouge, il essaya de se remettre les idées en place. Parler.


« Et moi Furher… » répondit-il en osant la regarder à nouveau dans les yeux, rien qu’un instant.  


Prenant un air timoré, il commença à tourner légèrement autour d’elle pour l’admirer. Elle était quand même pas mal, cette louve. Non qu’il ait un tableau de chasse pour comparer, mais assurément elle lui plaisait. Il avait envie de se rapprocher d’elle. Mais comment faire ? Certes allonger une patte lui paraissait simple. Mais c’était avant. Avant d’être face à une telle femelle. Une révision de certains de ses anciens jugements s’imposait.
Parler, ce n’est pas tout le temps facile.
Regarder, ce n’est pas tout le temps facile.
Mais admirer, c’est une question de volonté.


Ainsi certaines choses se mettaient place dans son esprit. D’autres non. D’autres auxquelles faire face pouvait s’avérer être plus compliqué que ce que n’importe quel loup solitaire s’imaginait.
Lorsqu’encore hors des terres de Punk Wolf, il se complaisait dans sa maitrise de soi, son self-control — une chose dans laquelle, selon lui, sans aucune comparaison, sans aucune objectivité, il se disait exceller — il ne pouvait imaginer ce bouleversement.
Car là, en cet instant mémorable, qui allait changer sa vie pour un moment, il en était autrement. Il n’avait jamais vraiment ressenti quelque chose comme cela, une attirance pour quelqu’un. Des émotions inédites le traversaient de part en part. Son coeur ne suivait pas un pouls de chasseur solitaire. Le self-control n’était plus si facile. Quelque peu perturbant. Alors il devait apprendre à dompter les manifestations, physiques et psychiques, d’un désir de plus en plus fort. Désir qu’il ne pouvait ignorer. Désir qu’il aimait, et qu’il allait chérir.


Partagé entre timidité, émotion et hardiesse, il ne comptait pas en rester là.


« D’où viens-tu ? » demanda-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coming back — avec Sorrow   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coming back — avec Sorrow
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ROSE-IVY ? Coming back as we are
» I'm coming back...To a man [Joseph]
» 'Cause this is my coming back ~ LIBRE
» coming back soon (13/06)
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Libres
 :: → Les Plaines Savanes
-
Sauter vers: