Un monde peuplé de loups extravagants aux pouvoirs surnaturels !
 

Partagez | 
 

 Ce n'est qu'un jeu d'enfant ✠ Lymphalème

Aller en bas 
AuteurMessage
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 191
» Age : 23
» PUF : Auberjin
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages :
Jolitemps
Solitaire.
Possède sans promesse une ruine d'oiseau.
6ans et demi (14.09.17)

Teddy
Solitaire.
Seul et célibataire.
5ans et demi (26.11.17)

Pepper
Etelkru, louveteau.
Célibataire.
Bébé (02.11.18)


» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Ce n'est qu'un jeu d'enfant ✠ Lymphalème   Sam 03 Nov 2018, 00:53

Ce n'est qu'un jeu d'enfant

ft. Lymphalème.

Automne 2018.
Quelques mois.


Petite Pepper, du haut de ses trois poivrons, connaissait déjà par cœur le chemin menant à la Rougelande. Si le monde n'était fait que de subtiles nuances de noir, de gris extrêmement foncé et d'inverse du blanc, elle avait su se dépêtrer parmi l'obscurité pour trouver son chemin sans lumière.
Compote de maman avait du l'y amener au moins trois fois, à la Rougelande. Elle, elle y allait pour chasser. Pepper, elle y allait pour mémoriser sous ses coussinets la moindre nuance du chemin, pour que son nez capte toutes ces odeurs, pour que ses oreilles mémorisent à partir de quand survenaient le bruissement des herbes. Un travail de longue haleine, épuisant pour une petite fille qui finissait par toujours dormir à la lande, sans jamais plus en profiter.

Mais aujourd'hui était un jour différent, paroles de piment !

Puisqu'elle n'avait plus à se perdre en mémorisation de chemin, à moins qu'un éboulement ou une tornade eut raison du chemin mémorisé (auquel cas, notre miss risquait de se manger quelques caillasses et branches en chemin), elle prit donc route vers cet endroit. Elle voulait y courir, voir durant deux mètres ce que ça faisait que de sentir le vent dans ses cheveux mi-longs ! Sans sa mère, cette fois-ci : celle-ci, nouvellement gestante, était occupé à pioncer, ce qui était au passage l'activité commune favorite de notre duo mère-fille. Elle se demandait d'ailleurs si eux aussi n'aurait pas de papa, à l'inverse des autres louveteaux du clan. Enfin, hein, de toute façon, ça n'avait pas l'air de servir à grand chose les papas, c'est le constat que ce faisait la miss.

Arrivé à la grande plaine après un p'tit moment de marche, exécuté sans la moindre embuche, force était de constater qu'un grand, très grand sourire inondait ses juvéniles babines. Personne à l'horizon ? Nan. Alors, on pouvait y aller ! Elle prit de l'allure, se laissa aller à quelques folies de course poursuite avec un imaginaire lapin (un animal avec de longues oreilles, étrange, du mal à se le figurer celui-là), de celui d'Alice comme dans l'histoire narrée par maman Pomme. Elle avait une drôle de façon de courir, en de petits pas rapides, elle qui voyait rien et faisait donc au mieux pour pas s'casser la gueule : c'était un peu de l'impro' random de course poursuite.
Elle semblait bien s'amuser, toute seule. Du moins, jusqu'à ce qu'elle te sente sans doute, et que ça la force à s'arrêter un peu trop nettement. Tu devais trainer pas loin, toi qui n'avait (pour elle, du moins), rien à faire ici. C'est son odorat qui l'alerta de ta présence, et qui fit se tourner sa tête droit dans ta direction, ses oreilles bien dressées sur le sommet de son crâne et ses yeux aux iris d'étoiles brillants farouchement sous ses sourcils froncés.

« TOI, j't'ai senti, tu pues ! T'as rien à faire ici, c'est chez moi !! »

Bah ouais, petit Lazuli, t'étais pas tombé sur la bonne loupiote : Pepper était une Etelkru digne de ce nom, prêt à botter tes fesses de bébé pour ne pas que tu rentres chez elle. Même si elle aussi, elle en était un, des bébés.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1292
» Age : 19
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Volstein
& Seul
9.5 ans ~ (nov)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& amoureuse d'Astaroth
9 ans ~ (nov)
Lazuli - Herboriste
Glow Rose

Astralys
& Couple avec Gloriel ?
7 ans ~ (onov
Lazuli

Angelica
& relation libre avec Murmure
6 ans ~ (nov)
Nakhu en évaluation

Lucie
& Célibataire
5 ans ~ (nov)
Etelkrus - Guerrière
Glow orange

Maria-Elena
& Célibataire
3 ans ~ (nov)
Nakhu - Louveteau

Lymphalème
& Alone
1 ans ~ (nov)
Lazuli - Louveteau


» Feuille de perso'
» Points: 63

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un jeu d'enfant ✠ Lymphalème   Sam 03 Nov 2018, 17:54

Lymphalème
6 mois, Lazuli

Le jeune louveteau commençait à bien grandir. De ptite bête pleine de pelage doux, avec un léger air de peluche, il devenait plus grand et son pelage se reconvertissait de plushie à loupi. Lymphalème s’en rendait pas trop compte, mais maman lui disait souvent qu’il devenait un grand garçon tout beau. Lymphalème, quant à lui, était inquiet. Il n’en disait rien, il ne disait souvent rien.

Ses amis Lazuli de son âge avaient commencé à parler de Glowsticks, ils avaient joué aux dieux. Ao la dragonne, Moiro la tigresse, Mido et Raptor, Yurai la Corneille. Ils avaient tous un dieu en tête, et ils avaient pris tous les dieux qu’il connaissait avant qu’il ne puisse décider lequel était moins-pire.
Mido, Ao et Moiro, c’était les dieux de son clan, du coup, tous les petits louveteaux les connaissaient, et ils s’imaginaient tous lequel ils allaient servir. Ils savaient déjà qui était fait pour eux, et ils jouaient à passer l’épreuve des dieux, imaginant des choses plus fantastiques les unes que les autres, des épreuves formidables dans lesquelles ils prouveraient leur vaillance. Alors Lymphalème avait essayé d’être un deuxième disciple de Mido, même de Moiro si il fallait, mais ils avaient refusé. Il devait avoir son propre dieu.

A ce point la, Lymph avait rabattu les oreilles. Il savait qu’il y avait d’autres dieux, mais c’était des dieux des autres. Il n’était pas censé vouloir jouer à être un des autres. Non pas qu’on lui avait dit que c’était mal, mais parce que personne ne l’avait encouragé. Tout le monde avait l’heureuse impression que les jeunes Lazulis choisiraient un dieu Lazuli. Et à voir ses potes, c’était le cas. Mais ils ne remarquaient pas souvent que Lymph était dans un coin, les oreilles baissés, ne prenant pas part aux jeux. Parce que lui, même quand une jolie loupiotte lui proposait d’être le deuxième disciple de Moiro, ça ne le tentait pas.
Il y avait que des dieux « moins-pires » dans ceux qu’il connaissait. Il savait qu’il en existait d’autres, mais il ne savait pas qui. Alors en attendant, il restait de côté pendant que ses amis jouaient ensemble, et il dessinait des croix dans la terre avec ses griffes.


Ce matin, lorsqu’il s’était levé, maman lui avait donné plusieurs lèches pour le recoiffer, qu’il avait évités tant bien que mal, en protestant contre les talents de coiffeuse de sa maman, pour essayer de rejoindre sa sœur Abbygail au terrain de jeu des enfants, juste en dehors du campement Lazuli. Après avoir promis à maman de ne pas chercher la bagarre, et de ne pas partir trop loin, il courut rejoindre la troupe. Mais en arrivant, il constata qu’ils étaient entrain de jouer aux dieux de nouveau, et qu’ils avaient commencé sans lui, si habitués qu’ils étaient à ce qu’il ne participe pas.
Les regardant rouler sur le sol sableux, dans des bagarres imaginaires, caché derrière un arbuste, le jeune loup gris baissa ses oreilles. Il ne comprenait vraiment pas pourquoi il n’avait pas senti l’appel de l’un des 3 dieux de son clan. Même Yurai s’était tue. Pourquoi lui, ne savait-il pas, alors que les autres si ?

Le gris renifla un peu, avant de se détourner, pour s’asseoir derrière son arbuste, et s’essuyer la truffe. Qu’est ce qu’il pourrait bien faire ?
Est-ce qu’il devait aller voir les dieux ? Non, ils seraient agacés. C’était des dieux après tout.
Est-ce qu’il devrait en parler à papa et maman ? Non, ils seraient très déçus.
Est-ce qu’il devrait en parler à sa sœur, Abby ? Il hésita plus longuement, puis décida de lui dire, mais pour l’instant elle était en pleine bagarre.

Alors Lymph se redressa pour rentrer au campement Lazuli, quand soudain une idée lui vint. Il pouvait aller à la grande bibliothèque ! C’était là qu’on trouvait tout sur tout ! Maman l’avait dit.
Alors il se retourna, et réfléchit un instant. A vrai dire, la localisation de la bibli lui était complétement inconnue. Alors il décida d’aller vers les montagnes. De là, il pourrait voir la bibliothèque. Maman avait dit que c’était un énorme truc, comme une cathédrale, ou un château. Alors il s’élança.

Au bout de plusieurs heures, il se retrouva dans les montagnes, et en gravissant tune pente, il vit une grande bâtisse, au bord d’un grand pré rougeâtre. Lymphalème savait que c’était les terres Etelkrus par-là, et il savait aussi que la bibliothèque n’était pas en terres Etelkrus. C’était embêtant. Alors il s’arrêta au milieu du chemin pour réfléchir. Il ne voyait pas d’autres château que celui là bas. Est-ce qu’il y avait une autre bibliothèque ? Le jeune loup posa son regard doré sur la bâtisse qui était en fait le grand castel, hésitant. Il pourrait peut-être aller voir les Etelkrus ? Ils lui en diraient probablement plus sur leurs 3 (ou 4, Lymph ne savait pas trop,) dieux ?

Alors le gris redescendit la pente de la montagne, en prenant le chemin des Etelkrus. Bientôt, il arriva dans une grande lande où l’herbe rouge lui fouettait les pattes. Il ne savait pas que ça existait, l’herbe de cette couleur là. Curieux, le jeune loup divagua, trottinant entre les longues herbes, regardant autour de lui.
Et soudain il entendit quelque chose. Alors il regarda autour de lui, avisant un rocher, et bonit derrière, avant de regarder par-dessus le bord de ses yeux dorés. Qui était-ce ? Techniquement, il n’avait pas le droit d’être là, alors il valait mieux prendre des précautions. Finalement, c’était une louve, petite, probablement plus jeune que lui. Elle était plutôt bleue, et portait un bonnet noir. Elle trottinait aussi dans l’herbe, mais sa démarche était étrange. Lymph n’avait jamais vu une louve courir comme ça avant. Alors il s’épia curieusement, ses oreilles pointées vers elle.
Et soudain, elle s’arrêta, et alors qu’il était pourtant très bien caché, elle se tourna vers lui, et lui dit qu’il puait. Mince, comment l’avait-elle vu ! Il se croyait pourtant bien caché ! C’était peut-être son odeur qui l’avait trahi, mais il aurait fallu un odorat super fin pour le remarquer… Alors Lymphalème sortit de sa cachette, restant proche du rocher, ses oreilles un peu baissées.

« Je suis désolé, je me suis perdu. » mentit-il, pour éviter trop de représailles. Déjà qu’elle lui avait dit qu’il puait.

« Quel clan habite ici ? »
demanda-il, histoire de ne pas fausser son mensonge avec un ‘t’es Etelkrus ?’. Tellement d’autres questions lui mordaient la langue. Qui était-elle ? Avait-elle un glowstick ? Ses parents ils avaient quel glowtick ? Qui étaient les dieux, chez elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 191
» Age : 23
» PUF : Auberjin
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages :
Jolitemps
Solitaire.
Possède sans promesse une ruine d'oiseau.
6ans et demi (14.09.17)

Teddy
Solitaire.
Seul et célibataire.
5ans et demi (26.11.17)

Pepper
Etelkru, louveteau.
Célibataire.
Bébé (02.11.18)


» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un jeu d'enfant ✠ Lymphalème   Sam 03 Nov 2018, 20:58

Ce n'est qu'un jeu d'enfant

ft. Lymphalème.

Automne 2018.
Quelques mois.


Tu sortis de ta cachette, peu fier de te trouver là, te posant bien des questions au sujet de cette louvette bleue. Elle, elle restait campée sur ses positions, gardant ses yeux dorés rivés sur toi. Tu étais chez elle, tu n'avais rien à faire là : c'est toute sa position qui tendait à te dire ça. Elle ne laisserait pas un intrus venir sur son territoire, car il était devoir de tout Etelkru d'empêcher les intrusions ! Et dieu sait qu'elle les respectait, ses devoirs. A la lettre, ou du moins à ce qu'on avait pu lui énumérer oralement : puisque ce clan était malheureusement contre les handicapés, elle était pas certaine de pouvoir avoir une version en braille des règles de vie qu'il lui était imposé de suivre.
Et alors qu'elle semblait vouloir te foncer dessus, même si elle était quand même vache de petite par rapport à toi...
Ta voix la fit suffisamment douter pour que, finalement, car elle marque un temps d'arrêt. Un temps durant lequel ses épaules se haussèrent, ses muscles se détendirent. T'avais pas l'air d'être si dangereux que ça, finalement, même si ton odeur d'étranger d'ailleurs lui plaisait pas trop. Tu avais encore le timbre des enfants, en paraissait quand même être plus sérieux et mature que les autres. Enfin, disons que tu piaillais pas quoi', tu lui hurlais pas dans les oreilles et tu t'agitais pas partout. C'est ce qu'elle se disait, Pepper, alors qu'elle tachait doucement d'établir un profil de ta petite personne, de t'imaginer.

Un soupir : t'as de la chance, voilà qu'elle avait prit la décision d'être plus clémente.
La miss fit claquer sa langue contre son palais, toujours en te regardant. C'est pas comme si elle avait eu un paysage à mater, de toute façon, y avait que ses oreilles aux trois quart évidées pour tourner dans un sens ou dans l'autre, vers toi et vers tout ce qui pouvait vous entourer. Mais bon, ça, tu pouvais pas le savoir, et c'est pas elle qui te dirait qu'elle n'était capable de te percevoir de ses yeux.
Tu étais donc perdu, le môme. Elle hocha la tête, pas trop pour ne perdre sa position de base. Puis tu lui demandas quel était le clan logeant ici, ce qu'elle ne tarda pas à te répondre avec une grande fierté.

« Ici, t'es chez les Etelkrus ! »

Chez les plus fort de la terre entière !
En toute objectivité, bien entendu. Mais Pepper pensait avoir raison sur ce point : les Etelkrus, c'était quand même le clan aux glowsticks les plus orientés physique, avec la force et l'agilité. Pour le mental, il faudrait se contenter de la ruse, ce qui était une qualité des plus appréciables en combat, ça aussi. Alors forcément, elle voyait son clan comme composé essentiellement de loups musclés, avec de grosses pattes, une allure svelte, tout ça tout ça.
En suivant son raisonnement, il fallait aussi comprendre qu'elle voyait les Lazulis comme des intellectuels superficiels, et les Nakhus comme de pacifistes hippies.

« T'es quoi, comme étranger ? »

T'es un étranger qui vient d'un autre clan ? Ou t'es un solitaire tout nul ?
Ah, ouais, Pepper n'aimait pas non plus les solitaires. Elle trouvait leur mode de vie nul, si chiant, si égoïste : pourquoi avoir envie d'se lever le matin si on avait rien à faire de la journée, hein ? Ce n'était que des faignants, bon qu'à voler les proies des clans, tes proies à toi ! Même si tu chassais pas, certes.
'tout cas, c'est qu'elle était obligé de se sentir un peu curieuse, la miss. A se demander si les étrangers étaient physiquement différent de tous ces loups qui t'entouraient au clan. Car tu étais le premier loup extérieur à son clan qu'elle rencontrait, tu sais ?

« ...Dit, ça t'dirais pas de t'approcher un peu ? Promis j'te mordrais pas. »

Et si tu acceptais, si tu t'approchais suffisamment d'elle...Elle te foutrait sans doute une de ses pattes sur la tête, sans prévenir. Pour suivre ton museau, faire le contour de ta tête, toucher tes cheveux et tes oreilles, rien qu'pour définir l'image que pouvait bien avoir un loup pas d'ici, si t'étais ou pas différent d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Liliandril
». Adorateur
». Adorateur
avatar

Féminin » Nombre de messages : 1292
» Age : 19
» PUF : Hikotsu, Liliandril
» Date d'inscription : 01/03/2014
» Personnages : ~

Volstein
& Seul
9.5 ans ~ (nov)
Nakhus - Adepte
Glow' Pourpre

Brienna
& amoureuse d'Astaroth
9 ans ~ (nov)
Lazuli - Herboriste
Glow Rose

Astralys
& Couple avec Gloriel ?
7 ans ~ (onov
Lazuli

Angelica
& relation libre avec Murmure
6 ans ~ (nov)
Nakhu en évaluation

Lucie
& Célibataire
5 ans ~ (nov)
Etelkrus - Guerrière
Glow orange

Maria-Elena
& Célibataire
3 ans ~ (nov)
Nakhu - Louveteau

Lymphalème
& Alone
1 ans ~ (nov)
Lazuli - Louveteau


» Feuille de perso'
» Points: 63

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un jeu d'enfant ✠ Lymphalème   Hier à 14:59

Lymphalème

Le jeune loup gris pencha la tête, sans quitter la louvette du regard. Ainsi, elle était bien Etelkrus. Il se sentit encore plus curieux, et agita ses oreilles. Elle devait en savoir tant sur les dieux ! Lui non. Mais il était déterminé à apprendre.

« Moi je suis Lazuli. » dit-il, en relevant la tête. Mais il savait, au fond, qu’il était censé être plus fier de l’être qu’il ne se sentait actuellement. Au contraire, il aurait bien aimé pouvoir dire qu’il était autre chose… Quoi ? Il ne savait pas, mais le fameux sentiment de mal être qu’il avait, lorsqu’il regardaient les autres de son âge jouer aux dieux était revenu, et il baissa un peu ses oreilles, gardant un visage calme, bien que ses yeux soient tristes. A tout les coups elle allait l’insulter. Les Etelkrus et les Lazulis n’étaient pas vraiment meilleurs amis.

Etrangement, elle lui demandât d’approcher, et Lymphalème hésita. Elle le regardait depuis tout à l’heure, mais quand il avait bougé la tête, son regard n’avait pas vacillé. Ça lui avait semblé bizarre, comme si elle regardait un point juste devant, ou juste derrière lui, qu’il ne pouvait pas voir. Et de plus, elle avait des énormes trous dans ses oreilles. Ce n’était pas du tout pratique ça ! Elle ne devait quasiment rien entendre, sans pavillon d’oreille ! Il pesait le pour et le contre.
Elle n’avait pas l’air d’être accompagnée, d’ailleurs, c’était lui qui l’avait surpris plutôt que l’inverse, donc il doutait que ce soit une embuscade qui nécessitait son approche, et en plus, elle avait l’air un peu plus jeune que lui. Lymphalème avait arrêté dès un très jeune âge de croire que les garçons étaient les plus forts. Certes, Papa était plus fort que maman, et plus il était Alpha maintenant, mais sa sœur, Abbygail, donnait du fil à recoudre à tous les jeunes mâles de son âge, tellement elle était forte, rusée et intelligente. D’ailleurs, les anciennes Alphas avaient été toutes les deux des filles, et elles avaient géré la fougère. Alors, Lymphalème en avait déduit que les filles, c’était souvent plus fort que les gars. Surtout que lui, il ne gagnait jamais une baston avec sa sœur.

Mais pourquoi voulait elle qu’il approche ? Peut être qu’elle était un peu myope, comme maman ? Ce n’était pas impossible, ses yeux semblaient pas tout à fait comme ceux qu’il avait déjà vu dans sa vie.

Alors, après cette courte délibération, Lymphalème fit un petit pas vers elle, pour voir sa réaction, puis approcha la louvette. Elle était effectivement un peu plus petite que lui, et elle portait un chapeau pas très poli, et elle avait des yeux dorés, un peu comme les siens ! Sauf que les siens étaient plus grands, plus jolis que les fins yeux en fente du loup gris et ocre. D’ailleurs les pupilles étaient... Il se pencha un peu vers elle, restant à une distance courtoise de 80cm, pour observer avec curiosité les pupilles en forme d’étoile de la jeune louve. C’était tellement joli… Mais probablement pas très utile.

Ses oreilles se redressèrent. C’était peut être pour ça ? Peut être qu’elle ne le voyait pas bien de loin ? De toute façon c’était la première Etelkrus qu’il rencontrait de sa vie ! Et elle était toute petite.
Lymphalème hésita un instant, puis s’assit devant elle, en penchant un peu la tête d’un côté. Il ne parlait pas beaucoup, il préférait le silence. Personne ne lui parlait si lui, ne parlait pas, alors on ne le dérangeait pas, et il y avait moins de chances qu’il laisse transparaître un ancien mensonge. Mais il voulait en savoir plus sur cette louvette Etlekrus aux jolis yeux.

« T’as déjà un glowstick toi ? » demanda-il, en pointant ses longues oreilles touffues vers elle.

Puis soudain, il réalisa son erreur, et visualisait que trop bien sa maman agacée, qui fouettait l’air de sa queue. Elle avait voulu les éduquer à l’image de Méléagant et Winnie, comme des chevaliers, mais elle avait vite abandonné les formules de politesse à rallonge, que Abby refusait d’utiliser, et avait tenté de faire de ses deux petits des loups un minimum civilisés. Si maman l’avait vu arriver devant quelqu’un sans se présenter, elle serait bien fâchée. Ce que Lymphalème ne savait pas, puisqu’il évitait de communiquer avec les autres, c’était que sa mère elle-même était venue des Etelkrus.

« Je m’appelle Lymphalème, et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Jolitemps
». Timid'
avatar

Féminin » Nombre de messages : 191
» Age : 23
» PUF : Auberjin
» Date d'inscription : 09/09/2017
» Personnages :
Jolitemps
Solitaire.
Possède sans promesse une ruine d'oiseau.
6ans et demi (14.09.17)

Teddy
Solitaire.
Seul et célibataire.
5ans et demi (26.11.17)

Pepper
Etelkru, louveteau.
Célibataire.
Bébé (02.11.18)


» Feuille de perso'
» Points: 400

MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un jeu d'enfant ✠ Lymphalème   Hier à 21:32

Ce n'est qu'un jeu d'enfant

ft. Lymphalème.

Automne 2018.
Quelques mois.


Lazuli. Tu étais Lazuli : c'était donc ça, l'odeur de ce clan ? La fillette tordit sa bouche en une drôle d'expression. Comme un léger dégoût, comme un peu de compensation pour toi qui n'avait eu la chance de naître dans un clan fort comme celui des Etelkrus. Elle te le souligne, d'ailleurs, sans détour.

« Pas d'chance. »

Tu aurais pu naître du bon côté, là où l'avenir était toujours prometteur, là où la totale unicité de la meute en faisait sa force ! Elle avait dans la tête toutes les règles à suivre, celles qui faisaient d'eux cette cohésion. Si solidaire entre eux qu'il fallait alors rejeter ces étrangers qui auraient pu fragiliser leur pérennité. Partager la chaleur de son corps avec un loup qui ne portait son odeur, c'était risquer d'avoir froid un jour.
Ah ! Elle en était fière, de cette pensée, elle allait se la retenir dans un coin de sa tête...

Si ses yeux ne bougent pas, c'est tout l'inverse de ses oreilles. Elles pivotent, lorsqu'elle entend l'herbe crisser sous un de tes pas, lorsque tu obéis finalement à sa requête. Tu l'as écouté, c'est bien : elle préfère lorsqu'on ne s'oppose à ses dires, Pepper aime être autoritaire. C'est elle qui décide ! C'est comme ça qu'elle sait où sont les gens, les choses, ce qu'ils vont faire. Plus simple, pour elle, que les indomptables qui se montrent imprévisibles.
Mais toi, tu as l'air d'être calme, silencieux. C'est un peu l'image qu'elle se ferait d'un caractère fréquentable, tu sais ? Un bon point pour toi, même si ton odeur ne lui plait pas.
Cependant, elle fut déçue que tu te mettes assise si loin d'elle. Quatre-vingts centimètres, c'est trop pour qu'une de ses petites pattes n'arrivent à trouver ton visage. Elle aimerait partir de ton museau et suivre tes traits jusqu'au bout de tes oreilles qu'elle découvrirait bien plus longue et touffue que les siennes, dans lesquelles elle peut passer une main entière (ne penses pas à essayer, elle pourrait mal le prendre).
Finalement, après une hésitation, voilà qu'elle te sait à sa toute proximité. Ça la fait se mouver un peu, d'une hanche sur l'autre, alors qu'elle cherche un moyen de te toucher la tête pour pouvoir enfin poser une représentation de toi dans son esprit, que ton odeur ne soit plus seulement odeur mais aussi forme à redessiner des deux pattes dans les airs. Elle cherchait le moment opportun, mais ce n'était pas encore le cas : tu lui posas une question, d'abord, une question qui la fit un peu pencher la tête sur le côté. Si elle avait un glowstick ?

« Non, mais j'aurais le orange dès ma première année ! Toi non plus, t'en as pas encore, hein ? »

Ça la fait un peu bomber le torse, tu peux facilement deviner à quel point ça la rend fière. Parce qu'elle l'est ! Elle arborerait à merveille cette couleur, accrocherait le glowstick sur le petit mousqueton qu'elle avait senti sur le harnais que maman lui avait offert, celui qu'elle sentait juste derrière ses épaules. Comme ça, elle serait certaine de ne jamais le perdre, son précieux glowstick ! Elle le sentirait toujours, là, tout contre elle, à tinter dans un petit bruit rassurant.
Elle avait hâte. Elle était tellement, tellement impatiente d'enfin recevoir la bénédiction de Dairo, rusée renarde !
Tu lui donnes alors ton nom. Elle se demande si tu veux sympathiser avec elle, n'est pas certaine d'en avoir bien envie... Mais d'un autre côté, pouvait-elle t'en vouloir d'être né dans le mauvais clan ? Ah, il était encore bébé, peut-être pourrait-il renoncer à sa vie toute pourrie de Lazulis et joindre les meilleurs !

« J'peux pas te donner mon nom, Lymphalème, je peux le donner qu'au loup de mon clan, déso pas déso. »

Voilà qu'elle essayait de se la jouer recruteuse, maintenant : mais c'était une façon comme une autre d'affaiblir l'ennemi, non ? Si tous les enfants de ces terres rejoignaient les Etelkrus, les autres clans seraient condamnés à un vieillissement de plus en plus important, et pouf, ils gagneraient tous les combats et seraient en mesure de conquérir le territoire de Punk Wolf !!
Pitié, faite que cette enfant ne devienne jamais alpha.
Toute droite, comme elle se tenait à son habitude d'une exagérée façon, elle posa alors sa patte sur ton front, sans te prévenir plus que ce geste. Elle le palpa un instant, avant de toucher ton museau et de remonter à tes oreilles, comme elle avait convenue de le faire plus tôt. Ah, ah, la vache, t'étais un poilu toi !! La bouche entrouverte, elle justifia sans trop tarder ce qu'elle venait de faire là, n'en démordant pas quant à la pertinence d'un tel geste.

« Pardon, des grands ont dit qu'vous cachiez parfois des minis cornes sous vos poils et des piques au bout de vos oreilles, mais j'ai rien trouvé, à part ton odeur de différente t'es normal ! »

Il était comme d'autres loups, si on exceptait le plumet digne d'un lynx au bout de ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce n'est qu'un jeu d'enfant ✠ Lymphalème   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce n'est qu'un jeu d'enfant ✠ Lymphalème
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» enfant battu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Punk Wolf :: 
Terres Etelkru
 :: → La Rougelande
-
Sauter vers: